La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un désir indomptable

Aller en bas 
AuteurMessage
Scylla
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 29/12/2013

MessageSujet: Un désir indomptable   Sam 2 Juin - 18:41

Quelques jours avant la terrible guerre sanglante que venait de connaître la Yokume, le peuple Nirvit, défenseur de la source d'énergie la plus intense d'Atrium, continuait de vivre sous un joug prospère et heureux. Bien que le roi actuel, Thanathos Valgard, n'était pas le seigneur le plus présent pour son peuple qu'a connu ce territoire divin, le peuple conservait sa bonne humeur actuelle, profitant de la paix bien installé et qui ne fut pas dérangée depuis des siècles. Pourtant, un seul groupe de rebelles savait parfaitement, que ce régime était faux, corrompu, et que la paix qu'il avait engendré n'était qu'illusion. La chef actuelle des dragons galactiques, Shanoa, attendait le moment le plus opportun pour faire connaître à tout le peuple Nirvit la vérité: Le nom Vermillion n'était pas mort. Excepté pour elle et certains de ses aspirants, la famille Vermillion est considéré comme le mal à l'état pur, et cela, depuis la prise de contrôle du royaume par le mystérieux Thanathos. La mission de Shanoa était de redorer le blason de la famille qui l'a éduqué et aidé à grandir malgré la terrible maladie qui la ronge. Et pour cela, elle comptait bien utiliser une certaine valkyrie qui, elle-même, provient d'une noble et puissante famille légendienne.

En attendant, Shanoa espionnait un groupe ecclésiastique qui prônait la magnificence de la famille Valgard. Depuis que le moindre lien fut rompu, entre Atrium et Legendia, les fidèles de Thanathos poussaient les habitants du royaume à croire qu'il n'y a rien de plus pur et précieux que la famille Valgard, et que rien ne réside au-dessus d'eux. Non seulement Shanoa considérait cela comme une insulte à Leonis Vermillion qui était le roi le plus bienveillant qu'a connu Atrium, mais également à Legendia, qui, avant d'abandonner le Nirvana à son triste sort, avait lutté comme il pouvait par le biais d'Ilia Vermillion pour aider le peuple Nirvit. L'histoire fut dramatiquement réécrite par un homme qui cachait son visage derrière un masque. Ainsi, depuis plus de mille ans, tout l'héritage de la famille Vermillion fut effacé. Shanoa, fille d'une Vermillion et d'un Valgard, fut forcée de rejoindre cet ordre ecclésiastique, pour honorer la famille de son père, et oublier les vestiges de l'héritage de sa défunte mère, justement assassinée par ce même père. Ce fut également le cas de ses deux sœurs, Melinda et Miriam, qui connurent le même destin tragique. Bien que ses relations avec Miriam se dégradèrent, elle put toujours trouver en Melinda une confidente hors pair. Les deux sœurs s'étaient promises de continuer à travailler pour les servants de Thanathos, par pure hypocrisie, le temps qu'elles trouvent un moyen de contrecarrer ses plans. Néanmoins, il y'a un détail que Shanoa ne raconta pas à sa sœur, c'était qu'elle était l'actuelle dirigeante du groupe de terroristes qui inquiétait l'ordre royal de Thanathos, et qu'elle comptait un jour, s'allier avec la princesse des valkyries pour faire tomber à jamais le régime de ce tyran.

Aujourd'hui, Shanoa était en mission avec Melinda pour soutenir un autre groupe religieux qui cherchait tant bien que mal à guérir un terrible virus qui avait engendré d'incalculables décès après la mort de Leonis. Bien que la route était longue vers l'objectif, le paysage paradisiaque, qui n'avait rien à envier avec le reste de la création, redonnait du baume aux cœurs des deux sœurs. La prairie verdoyante regorgeait en énergie pure, et rendait donc l'atmosphère vivifiante et parfumée. Néanmoins, le climat, lui, n'était pas aussi parfait que le reste du royaume. Alors que la marche suivait son beau fixe, la pluie se mit à tomber, obligeant les deux femmes à presser le pas. C'est alors que Melinda, dont le sourire ne fut pas perturbé par cette douche gratuite, fit signe à Shanoa de la suivre.


Spoiler:
 

- Dépêchons-nous. Je connais cette route, il y'a un dolmen non loin d'ici pour nous abriter.

Les deux sœurs se pressèrent de suivre la route jusqu'à ce qu'elles croisèrent ce fameux dolmen qui servit donc d'abri jusqu'à ce que le torrent se calme. En vue de la pluie, Shanoa semblait mélancolique et perdue dans ses pensées.

- Que se passe t'il, ma sœur ? Tu as toujours un visage triste, mais là, c'est un regard différent que j'aperçois. Repenses-tu encore à mère ? Je te conseille de retirer toute idée noire de ta tête avant que nous n'atteignons le monastère de nos potentiels alliés. Nous devons faire bonne figure si nous voulons allier l'Ordre des Portes du Valhalla, avec cette nouvelle guilde ecclésiastique.

- Cela ne te ressemble pas de parler ainsi, Melinda. Cet objectif n'est pas le nôtre. Cette mission n'est d'aucune importance à nos yeux.

- A force de jouer les prêtresses, je m'y suis habituée, c'est tout.

- Les hommes ont perdu foi pour s'agenouiller face aux Valgard et au tyran. Il est temps d'illuminer cette foi éteinte dans le cœur des hommes. Vous étiez encore trop jeune, toi et Miriam, lorsque mère s'est éteinte, et que Leonis, notre roi, gouvernait avec passion Hiérapolis. Vous ne pouvez donc comprendre la valeur qu'avait cet homme pour moi.

- Hola, grande sœur, je t'ai suivi jusqu'à présent. Ce n'est pas parce que Miriam t'a prise pour une timbrée et une dépressive qu'il faut que tu penses que je suis aussi fermée qu'elle. Allez, raconte à ta petite sœur adorée pourquoi tu es incapable de montrer le moindre sourire, même à moi, ta seule famille.

- Le ciel pleurait de la même façon ce jour-là. Les Valgard ont envahi Hiérapolis, faisant passer notre roi comme un vulgaire criminel et un fourbe imposteur, lui qui était envahi par la maladie. Le cœur du peuple se mit à arrêter de battre lorsque le ciel devint noir alors que c'était encore l'après-midi. Et puis, tous ces Mavericks qui apparurent, ici et là. Il fallait absolument mettre en lieu sûr notre princesse avant que Thanathos s'en empare. C'était vraiment horrible. Cette tragédie ne disparaîtra pas de ma mémoire, tant que le tyran continuera de diriger le Nirvana, et retournera l'esprit des gens, en leur faisant croire qu'ils vivent dans un parfait phalanstère.

- Oui, j'étais encore une gamine à cette époque...

- De plus, je sens Dominus continuer à m'envahir. Plus les années passent, plus mes souvenirs de ma précieuse famille que j'aimais tant me hantent. J'ai beau combattre de toutes mes forces pour tourner la page, creuser un chemin vers l'avenir. Mais rien n'y fit. Dominus ne me permet pas de créer un avenir heureux une fois que nos proches disparaissent.

- Je possède aussi cette malédiction, grande sœur. Pourtant, je n'ai jamais subi ses contre-effets. Au contraire, elle me donne force et courage. Mais crois-tu qu'un jour, je puisse également souffrir comme toi ?

- Tant que tu resteras à mes côtés, il ne m'arrivera rien, et donc, tu ne connaîtras aucun chagrin lié à l'amour. Restons unies jusqu'au bout, Melinda, et tu seras sauve.

- Néanmoins, je sais que je suis la plus optimiste de nous deux, mais je refuse de vivre éternellement avec ce dangereux virus qui circule dans mon cerveau. Chaque nuit, j'ai peur que mes nerfs, mes neurones soient rongés par ce glyphe maléfique. Il y'a forcément un remède, et je suis certaine que tu le connais, grande sœur.

- Il y'a un remède, un seul. Et une seule personne est en mesure de le créer. Nous devons la guider, telle le messie, lorsqu'elle apparaitra. Et je suis convaincue qu'elle apparaîtra...

- Attends, tu dérailles ? Tu parles encore de cette valkyrie ? Je te rappelle qu'elle a disparue il y'a UN millénaire ! De plus, même si tu la retrouvais, elle suivrait sans doute les traces de sa race primordiale. Les valkyries, et les autres peuples de Legendia, ont fermé toutes les barrières avec Atrium, pensant que nous étions condamnés ! Pourquoi préférerais t'elle se casser le cul à sauver un trou à rat comme le nôtre, plutôt que profiter du confort, de la gloire et de la richesse en énergie que connaît Legendia ? Je ne veux pas te traiter comme Miriam l'a fait, mais Dominus t'a également retourné le cerveau à l'envers. Quand il s'agit d'être positif, tu déprimes, et quand quelque chose relève du miracle, tu y crois. Je parie que tu vas encore te mettre à genoux, croiser les mains, et prier que cette valkyrie tombe du ciel sous un halo de lumière, avec des petits angelots qui soufflent dans une trompette !

Shanoa garda son calme, s'approcha de sa sœur qui semblait embarrassée, puis fit le signe de la croix en faisant glisser ses doigts sur la tunique de Melinda, pile sur ce même symbole de la croix dessiné dessus.

- Era Mephista, Sestira. (Aie foi, ma sœur...)

Puis, l'air semblait de rien, Shanoa fit effectivement ce que décrit Melinda. Elle se mit à genoux, croisa les mains, puis se mit à réciter une prière en langue Nirvit. Sa petite sœur se mit à grimacer, toujours plus embarrassée. Shanoa refusait, pour l'instant, d'avouer à sa sœur qu'elle avait déjà rencontrée la princesse de la légende, et que même si effectivement, elle avait confirmée préférer rejoindre Legendia et les valkyries, elle semblait se préoccuper d'autrui, et allait probablement venir un jour sur les terres du Nirvana, pour suivre sa destinée. De toute manière, la valkyrie réalisera tôt ou tard qu'il est nécessaire qu'elle vienne sur sa seconde terre natale.

- Et bah dis donc, on se demande qui prend le plus au sérieux sa couverture de "sœur guerrière".

- La prière n'est pas seulement réservée aux religieux. Elle peut-être récitée par toute personne qui garde espoir et souhaite sortir de la misère que nous endurons. Chaque paragraphe, chaque mot, chaque syllabe est sacrée lors d'une prière, alors je te conseillerai, à défaut de ne pas vouloir m'imiter, de rester dans ton coin et de me laisser reprendre.

- Grmblbblmblbleble....

Après avoir ronchonnée dans son coin, Melinda croisa les bras et fixa l'extérieur du dolmen, alors qu'il pleuvait toujours. Sous l'ennui, Melinda fixa ses doigts, malgré qu'ils étaient protégés par ses gantelets. Puis, malgré qu'elle s'emmerdait royalement, elle vit quelque chose arriver et qui allait la sortir de cet ennui, en plus d'interrompre pour la seconde fois les prières et les incantations de Shanoa.

- Euh, grande sœur ?

- Quoi encore, Melinda ? Je suis obligée de tout recommencer si tu m'interromps, tu sais !

- Bah justement, tu devrais arrêter. C'est pas une valkyrie que tu viens de faire apparaître, mais une bonne vingtaine de Mavericks.

En effet, plusieurs hommes et femmes en armures s'approchèrent des deux sœurs tels des morts-vivants. Ils ressemblaient à des humains normaux, exceptés que leurs yeux étaient rouges sang et qu'ils avaient les crocs, dans tous les sens du terme.

- C'est vraiment pas possible...

Shanoa et Melinda quittèrent le dolmen, malgré le vent et la pluie, et se mirent en position de combat face à ces Mavericks. Shaona sortit une rapière de sa ceinture, quand à Melinda, elle souleva son immense gourdin.

- N'oublie pas Melinda. Face aux Mavericks, aucune erreur n'est permise. Leurs lames sont corrompus par le virus Dominus également. Un seul contact, et le virus se réveillera en nous sans qu'on ait besoin de connaître un drame sentimental.

- Je sais, je sais...

Bien que les Mavericks étaient donc une réelle menace, ils étaient surtout très lents. C'étaient donc des ennemis menaçants uniquement si ceux qui les affrontent sont faibles ou pas très rusés. Mais cela ne semblait pas être le cas des deux sœurs. Shanoa envoya multiples coups de rapière dans le vide, qui invoquèrent des bourrasques de vent qui atteignirent une bonne partie des ennemis, et les tranchèrent en plusieurs morceaux. Quand à Melinda, elle quadrupla le volume de son arme, puis se mit à bondir dans les airs, malgré le poids de son arme, et frappa au sol pour écraser les ennemis. Après cela, le combat fut déjà achevé.

- Yiiiiiiiiihaaaaaaaa ! En plein dans le mille ! Hahaha !

- Melinda ! Un peu de respect ! Ceux que nous venons d'occire, sans pouvoir échanger le moindre mot, étaient des enfants, des frères, des sœurs, et peut-être même des parents !

A cet instant, Shanoa rangea sa rapière, puis serra du poing. La pluie qui coulait le long de son visage ne maquillait pas la rage montante qui grimpait en elle.

- Tellement d'innocents qui ont perdu toute trace de raison à cause de Thanathos. Et pendant ce temps, cet imposteur continue de masquer ses actes et à faire croire au peuple que tout va bien. A cause de lui, tant de gens dorment sur leurs deux oreilles pendant que d'autres meurent sous d'atroces souffrances. Je jure... que j'amènerais la paix sur Atrium... Et il n'y aura aucun pardon envers les ennemis de mon peuple... En route, Melinda ! Nous avons encore un long chemin à gravir jusqu'au monastère.

- Hey, attends moi, grande sœur ! Qu'est ce qui t'a pris à l'instant ? Attends, je te dis !

Malgré la pluie qui continuait de s'abattre, les deux sœurs reprirent la route. Mais une fois arrivées à ce monastère, quelles péripéties les attendaient ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scylla
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 29/12/2013

MessageSujet: Re: Un désir indomptable   Dim 10 Juin - 23:12

Après multiples heures de marche, la nuit venait de tomber sur la route interminable des deux sœurs prêtresses. Cette excursion mena leurs pas vers un monastère, qui était nettement plus petit que ce à quoi s'attendaient Shanoa et Melinda. L'architecture était belle et bien celle d'un bâtiment religieux, sans aucun doute, mais les deux femmes avaient du mal à imaginer qu'un groupe de prêtres utilisaient cette petite maisonnette comme refuge pour effectuer des recherches visant à soigner le virus Maverick. A cela, la plus grande des deux sœurs revérifia en long, en large et en travers son plan, tandis que la plus petite des deux fixa le monastère, les yeux épuisés.

- J'espère que ton sens de l'orientation ne t'a pas faussé... Parce que je ne ferais pas un pas de plus de la soirée. Mes pieds sont en compote.

- Si j'en crois ce plan, nous avons traversé la forêt ouest de la région d'Asterpolos, et croisé le champ de dolmens d'Eraziak. Nous avons également traversé le bon pont. Il n'y a aucun doute, nous sommes arrivés.

- Il y'a vraiment une cinquantaine de prêtres qui résident ici ? C'est insensé. Dans la salle de bain, ça doit être folklorique le soir.

- Arrête de t'imaginer des choses étranges et entrons. Le grand prêtre doit nous attendre depuis belle lurette.

C'est donc ainsi que les deux femmes pénétrèrent dans le monastère. L'intérieur était similaire à celui d'une église, avec cierges, vitraux, et au fond, l'autel où les deux femmes purent apercevoir un homme, portant la tenue religieuse réglementée, tout comme les deux sœurs, qui allumait plusieurs bougies, un livre à la main. L'homme, pourtant concentré sur son rite nocturne, entendit des bruits de pas et se retourna. Son sourire en disait long sur sa joie de voir deux invitées débarquer. Il était clair qu'il les attendait avec impatience. Il posa son livre sur l'autel, puis écarta des bras, comme si il voulait étreindre avec amour les deux sœurs.

Spoiler:
 

- Vous êtes les envoyées des Portes Sacrées du Valhalla ? Soyez les bienvenues, mes sœurs. J'espère que la route n'était pas éreintante ?

- Elle était fastidieuse, on va dire. Encore une fois, nos pas ont croisés ceux d'hommes et femmes atteints par Dominus. Voilà pourquoi, bien que votre invitation sonne généreuse, je n'ai guère l'intention de demeurer ici bien longtemps. Les miens ont besoin de moi pour maintenir leurs protections et assurer leurs avenirs. Toute l'hospitalité du monde ne peut éteindre mon anxiété lorsque je suis éloignée de ma famille.

- Droit au but, je vois... Alors, autant que nous sautons les présentations d'usage et que nous passons directement à l'exposé qui vous intéressera grandement.

- Les bruits disent que malgré que vous êtes une toute nouvelle guilde, votre remède aurait des vertus, encore jamais exploités jusqu'à présent. Sachez, néanmoins, que je suis très sceptique au sujet de cette médecine que vous usez. Cela fait plus d'un millénaire que le Saint-Roi est décédé, et que la peste qui l'a éradiqué s'est développé tout autour du Nirvana. Bien que le nouveau roi extermine chaque être humain doté de cette gangrène, de nouveaux contaminés refont surface chaque année. A ce jour, le but n'est pas de trouver un remède miraculeux, mais trouver la source de cette infection. Si nous n'éliminons pas le mal à la source,  nous perdrons un temps considérable à développer n'importe quel remède.

Les paroles sèches de Shanoa venaient d'effacer en un instant le sourire radieux du prêtre. Il était clair qu'il n'acceptait pas que l'on doute de son fameux remède avant même qu'il ait pu expliquer en quoi il consiste. Mais dans un sens, pour Shanoa, cela était infaisable. Dominus ronge le Nirvana depuis un bon millénaire, depuis la mort de Leonis et la disparition de sa fille, donc en même temps que la prise de pouvoir de Thanathos. La sœur guerrière considérait donc Thanathos comme le coupable parfait, et maquille sa mauvaise foi en éliminant des familles de Mavericks, histoire de faire bonne figure. Détruire une faible partie de son propre mal lui permettait de conserver sa crédibilité de bon roi. Mais Shanoa ne pouvait se permettre d'émettre son point de vue, au risque d'être découverte comme membre de l'ordre des Dragons Galactiques.

- Hum, je vois. Ne perdons donc pas de temps... considérable, n'est ce pas, ma brave sœur ? Venez, vous deux, je vais vous emmener dans les bas-fonds de notre repaire.

Le prêtre se plaça derrière l'autel, et activa une commande cachée sous le drap rouge qui enveloppait cet autel. Ce dernier se mit à se déplacer seul, laissant apparaître une trappe.

- Suivez-moi, je vous prie.

Shanoa et Melinda suivirent le prêtre en dévalant un escalier qui leur permit de rejoindre les sous-sols. Un long couloir, seulement illuminé par quelques torches à gauche comme à droite, fut emprunté. Et Shanoa aperçut quelques portes en fer, probablement verrouillées à clé. La jeune femme commençait à avoir un mauvais pressentiment sur la nature des expériences menées par cette guilde. Cela ressemblait davantage à un donjon, plutôt que la simple cave d'un monastère. Mais Shanoa allait bientôt être fixé lorsque la route s'interrompit devant une large porte.

- Voici la salle de rite. C'est ici que vous verrez la véritable nature de Dominus.

La dernière phrase du prêtre commençait à prouver à Shanoa qu'elle venait de pénétrer dans une drôle d'histoire. Cet homme s'exprimait comme si il pouvait réellement comprendre ce qu'est Dominus. Elle craignait donc de voir quelque chose d'outrant derrière cette fameuse porte. L'homme l'ouvrit doucement. Pendant ce court laps de temps, Shanoa entendit un son inattendu. Ou plutôt, une série de sons. Des gémissements humains, hommes comme femmes. Mais pas des gémissements de douleurs. C'étaient des gémissements érotiques. Cela fit immédiatement ouvrir en grand les yeux de la sœur guerrière qui croyait mal entendre. Mais une fois la porte ouverte, elle vit une salle imposante, aménagé avec des canapés, fauteuils, tables et lits, comme dans un grand dortoir partagé. Elle aperçut l'impensable. Sous ses yeux avait lieu une orgie comme elle n'en avait jamais vu. Une vingtaine d'hommes et femmes se laissaient aller ensemble, passant par de nombreuses méthodes sexuelles. Et il ne s'agissait pas que de couples. Elle observait également des groupes de trois parfois, et même des duos uniquement constitués de femmes. Bref, le sous-sol était en réalité un harem géant, aménagé pour que les êtres humains offrent complètement leurs corps à d'autres personnes. Tellement surprise, voire outrée par ce qu'elle voyait, elle ne remarquait même pas que Melinda observait cette scène chaude comme la braise avec neutralité, tandis que le prêtre jubilait dans son coin.

- Ne trouvez vous pas cela ironique, sœur Shanoa ? Les Mavericks, des êtres pleins de haine, deviennent dociles lorsqu'ils se donnent au plaisir de la chaire. Pauvres créatures, hahahaha !

- Vous... J'ai deux mots à vous dire...

- Hum ? Je suis tout ouï ! Donnez moi votre impression à chaud ! Ne trouvez vous pas cette méthode absolument sensationnel ?

- Pas ici ! Pas au beau milieu de ces corps en sueurs et de ces tragiques gémissements ! VOUS M'ENTENDEZ ?

- Ne vous mettez pas en colère ! Vous allez ruiner le rituel ! Retournons dans le couloir, si cela vous chante...

Une fois la porte close, laissant donc ces jeux sexuels perdurer sans encombre, le prêtre se retourna face à Shanoa, le sourire toujours aux lèvres, malgré la colère montante de la jeune femme.

- Je vous éc...

L'homme fut poussé contre le mur, la rapière de Shanoa qui frôlait tout doucement sa gorge.

- M'avez vous invitée dans le seul et unique but de me provoquer ? Vous savez sans doute que je suis moi-même atteinte du virus Dominus ! Je vous laisse trente secondes pour me fournir une explication censée et pertinente !

- Vous dirigez un ordre religieux et pourtant, vous cherchez à me faire comprendre que vous n'avez point eu vent du communiqué transmis par le Saint-Roi ? Il a enfin découvert le point faible de ces hybrides mi-humains, mi-démons. Ces Mavericks semblent affectés par la compassion, ou toute forme d'attention, allant de l'attachement sentimental, au désir sexuel le plus insatiable. Ils seraient prêts à se donner avec un membre de leurs propres familles pour apaiser cette douleur qui les rend si sauvages comme des animaux en cage. Trouvez-vous cela dérangeant en soi ? Cela vous choque t'il ? C'est le don de l'amour qui donne la vie. Et c'est ce même partage qui va permettre d'effacer la corruption dans ce monde.

- Hérétique ! Epargnez moi vos sermons ! Cela va encore plus affecter le système actuel. Je vais vous expliquer comment fonctionne un Maverick avant de vous trancher la gorge ! Une personne contaminée par Dominus est infecté au niveau de l'hypothalamus, et également relié aux voies nerveuses du plaisir et de la souffrance. Ce sont ces deux voies cérébrales qui sont le plus touchés par Dominus. Il amplifie ces voies en question, au point d'en perturber l'équilibre. Si un contaminé connaît l'amour, il connaîtra un désir tellement intense, que la jouissance atténuera grandement la souffrance. C'est en constatant que la souffrance cessera à condition de ressentir de l'amour, qui rend le contaminé si fidèle et si sensible au désir charnel. En revanche, si il connaît un drame terrible, c'est la partie souffrance qui s'amplifie à un stade tellement intense, que le contaminé sombre dans la folie et dans la violence. Il est victime d'un manque tellement grave que le maléfice grandit, et le rend impulsif jusqu'à en perdre sa condition d'humain. Savez-vous que cela fait plus d'un millénaire que je suis touché par Dominus et que je n'aies toujours pas sombré dans la défaillance ? Parce que j'ai encore ma famille pour m'accompagner, notamment ma fille qui me comble de joie. Je n'ai GUERE besoin de participer à une orgie douteuse et déroutante pour connaître la libération, pauvre taré ! Cette maladie, aussi triste que ça puisse paraître, n'est pas une fatalité !

- Alors si vous savez tout cela, pourquoi trouvez vous ma méthode douteuse et inefficace ? Je ne fais que combler ce désir important chez ces malheureux pour qu'ils ne sombrent pas dans la souffrance !

- Cela ne guérira pas le virus ! Rien ne le peut actuellement ! Cela ne fera que provoquer, justement, une vague de colère impossible à endiguer, le jour où ces malheureux découvriront la supercherie, et que l'amour qu'on leur offre est artificiel, je ne vous raconte pas ce qui suivra, pauvre fou ! Vous allez regrettez vos actes sadiques et provocateurs ! La seule chose qui puisse empêcher Dominus de s'aggraver, est d'arrêter cette guerre causée par le tyran. C'est cette fausse paix instauré par Thanathos, qui fait que les contaminés perdent leurs proches, et finissent dévorés par le virus.

- Vous voulez dire que vous vous opposez au régime du Saint-Roi ? Vous avez du courage pour me dire cela, alors que je suis un fidèle de premier choix de l'Ordre de Thanathos !

- Au diable, Thanathos ! Au diable, le roi ! Au diable ceux qui s'opposent à la volonté des Vermillion ! AU DIABLE !

- Hahahahaha ! Il semblerait enfin que tu te dévoiles sous ton vrai visage, ma fille ! Ne t'arrête pas, Shanoa ! Montre moi à quel point Dominus s'est amplifié en toi.

Shanoa avait reconnu cette voix mais elle ne se doutait pas un instant qu'elle l'entendrait ici. Elle se retourna pour voir deux personnes. Un homme à la carrure imposante, habillé comme un roi, et aux cheveux bleus. Il regardait Shanoa avec une rage intense, accompagné d'un sourire malsain et agressif. A ses côtés, une jeune fille, frêle, qui ressemblait pas mal à Shanoa et à Melinda. Ses cheveux mi-longs étaient de couleurs noirs, avec quelques mèches brunes en bas de sa chevelure. Et l'on pouvait également remarquer que là ou son costume lui permettait de dévoiler son corps, plusieurs tatouages représentant des roses couleurs cristal étaient dessinés. Elle avait un regard encore plus froid que celui de Shanoa.

Spoiler:
 

- Père ?

- Goenitz ! Retire-toi ! Cela fait maintenant multiples lunes que je n'ai plus savouré le regard enragé de mon idiote de fille ! Je n'ai pas besoin des commentaires d'un morpion de cureton pour savourer un tel moment !

- Bien, votre Altesse !

- Laissez-moi deviner, père. C'est VOUS qui êtes le fondateur de cette guilde hérétique !

- Correct ! J'avais besoin de mages puissants comme main d'œuvres pour capturer un grand nombre de Mavericks. Et personne n'ose fouiller dans les bas-fonds d'un monastère, à cause de la peur d'être maudit ou châtié ! Le châtiment divin, hahaha ! Mon frère, Thanathos, a toujours le mot pour rire !

- Vous étiez mariés à une femme qui était contaminé par ce virus ! Et pourtant, vous mettez en place un rite aussi périlleux et aussi risqué ! Il ne faut jamais jouer avec les sentiments d'un Maverick ! Mais bon, vous ignorez sans doute tout cela. Vous ne vous êtes jamais intéressé à mère !

- Ta mère est morte ! Et depuis son trépas, je cherche inlassablement à trouver un remède contre les maux que connaissent ses semblables !

- Menteur ! Vous l'avez poussé jusqu'à la folie. Vous la battiez, et vous me torturiez, moi et mes sœurs ! Quand à toi, Miriam, tu me déçois beaucoup. Cet homme est le responsable de la mort de mère ! Il mérite le châtiment suprême !

- Tu parles trop, Shanoa...

- Bien, il y'a une alternative à tout ça. Je vais dresser ces créatures du diable crées par Leonis pour monter une nouvelle armée. Une armée qui me permettra de révéler le tyran sous son véritable jour. Mon frère, Thanathos, est le roi le plus hypocrite qu'a connu Atrium. Son nom causait terreur et soumission à l'époque d'Ilia. Et aujourd'hui, derrière son ridicule masque, il veut nous faire croire qu'il se préoccupe du peuple ? Cette place me revient. Je suis l'aîné, le plus expérimenté, le plus puissant ! Et comme tu sembles mépriser mon frère autant que moi, je te veux dans cette armée. Effaçons les erreurs du passé, ta mère n'est plus là pour te dicter de stupides règles de bonne conduite. Fais parler ta rage à mes côtés, et bottons le derrière de ce fichu roi avec l'aide des Mavericks !

- Je vais répéter ce que j'ai essayé de faire comprendre à ce prêtre de pacotille. Cet acte humiliant d'organiser des orgies pour endiguer la rage de ces Mavericks va simplement stopper leurs souffrances momentanément. Et lorsqu'ils retrouveront la raison, ils vont se souvenir qu'ils sont éloignés de ceux qui comptent VRAIMENT pour eux, puisque vous les retenez captifs ! Puis, ils sombreront une nouvelle fois, telle une boucle sans fin ! Et c'est chez vous qu'ils jetteront leurs dévolus. Si vous voulez être la proie de ces Mavericks, allez-y ! Que grand mal vous fasse ! On ne dresse pas un Maverick sans en subir les conséquences.

- Oh vraiment ?

L'homme, qui semblait être le père de Shanoa, tenait en main une fiole, contenant un liquide mauve.

- Ceci est une préparation dont 75% a été extraite de la rose d'Hades, une fleur empoisonnée. Cela n'a aucune conséquence sur le cœur de celui qui l'ingurgite. Mais plutôt sur le lobe temporal. Quelques gouttes de cette fiole suffit pour rendre amnésique. A l'heure qu'il est, nos joyeux cobayes ont oubliés qu'ils ont eu des proches avant de vivre dans ce monastère. Ils pensent qu'ici se trouve leur maison, et qu'il y ont toujours vécus, à faire l'amour comme des acharnés avec mes sbires spécialement sélectionnés pour cette affaire, hahahaha ! Maintenant, c'est assez ! Je te veux à mes côtés, Shanoa ! Si tu refuses, je vais m'assurer à ce que tu goutes à cette fiole, et que tu perdes toute trace de souvenirs à long terme, incluant ta précieuse fille, et surtout, de l'existence de cette soi-disant princesse de la légende !

- Monstre ! Psychopathe ! Il y'a une personne que je maudis plus que Thanathos, et c'est vous ! Vous pensez que nous sommes des marionnettes et que vous pouvez vous permettre de jouer avec nos sentiments ? Crevez ! Allez en enfer, AEGIS VALGARD !

Sous un élan de colère, Shanoa fit apparaître derrière ses épaules un esprit à l'apparence d'un cerbère. Une gueule de chien noir, et une autre blanche s'attaquèrent à Aegis. Mais l'attaque se cogna à un cercle blanc qui servit de bouclier. Sauf que contre toute attente, ce ne fut pas Aegis qui en était à l'origine. Ce roi fou n'avait pas bougé d'un pouce. En revanche, la personne qui était à l'origine étonna Shanoa.

- Melinda ! Pourquoi te mets-tu sur mon chemin ? Pourquoi défends-tu cette ordure ?

- Hum, désolé sœurette, mais je ne suis pas tenue de te fournir des explications. Considère juste que j'en ai assez de ce fanatisme que tu éprouves pour cette princesse valkyrie disparue. Et puis, ne crois pas que j'ignore... que tu diriges dans l'ombre les dragons galactiques. C'est toi la plus fausse de nous deux, n'est ce pas ?

Shanoa ne parvenait pas à reconnaître sa sœur. Elle qui semble si enjouée, si amusée. Ici, elle ressemblait à une psychopathe, tellement son regard semblait malsain, à l'image de son père.

- Vois la réalité en face, Shanoa ! Mon plan est parfait ! En plus de calmer les Mavericks en les utilisant comme esclaves sexuels, ils me permettront également de produire en masse des bébés hybrides aussi puissants que toi. Alors que tu n'étais qu'une enfant, tu étais en mesure de me surpasser. Mais maintenant, mon pouvoir actuel dépasse l'entendement, GWAHAHAHAHAHA ! Bien, puisque tu ne veux pas écouter raison, je vais laisser tes sœurs te le faire entendre !

- Aegis, attendez !

Le frère de Thanathos, Aegis Valgard, s'en alla, laissant les trois sœurs entre elles.

- Hum, je vais laisser ce porc penser qu'il a trouvé le pouvoir suprême, mais lever une armée de Mavericks servira surtout la noble cause du véritable roi, le grand Orochi. Moi, Mammon, représentante de l'avarice, jure de ramener Atrium sur un plateau d'argent au roi de Necros. Je ne dois pas laisser Leviathan me devancer... Bien, Shanoa, à nous trois. Je peux t'assurer que c'est pour ton bien, ce que je m'apprête à faire.

Melinda, ou plutôt Mammon de Necros, s'approcha brutalement de Shanoa, la saisit par la gorge et l'aplatit contre le mur. Elle l'obligea avec férocité à ingurgiter la fiole au grand complet. Shanoa se sentit vide en quelques secondes, comme sous l'effet d'une drogue.

- Calme-toi, Shanoa. Je souhaite simplement te rappeler que nous sommes tes sœurs. Tu l'as oublié, à force de croire que tu pourrais un jour lécher le cul de cette princesse de la légende. Nous allons prendre bien soin de toi, n'est ce pas, Miriam ?

- Bien sûr, Shanoa. Tu es des nôtres...

Alors que Shanoa tentait de se remettre du gout atroce qu'elle venait d'avaler de force, Miriam se mit à peloter sa poitrine. Sauf qu'au lieu de l'aider à se sentir soulagée, sa rage grimpa comme une flèche. Elle donna un coup de genou bien placé entre les jambes de Mammon, mais celle-ci ne bougea pas, comme si sa peau était durcie.

- Inutile ! Toute résistance est futile ! Nous allons te traiter comme ces Mavericks et éveiller la jouissance enfouie en toi. Tu ne souffriras plus, alors... TIENS TOI TRANQUILLE !

Mammon frappa du poing Shanoa, ce qui l'assomma à moitié. Elle continua de se débattre mais en vain, l'archidiable serra son étreinte bien trop fortement.

- Tu n'auras bientôt plus besoin de ces frusques de Sainte Vierge, hihihi.

Miriam sortit un poignard et fit glisser la lame rapidement le long du corps de Shanoa. En plus de lui adresser multiples coupures, cela arracha ses vêtements petit à petit. Au bout de plusieurs secondes, elle se retrouva dénudée après que sa sœur déchira toute sa tenue, gardant uniquement ses bottes. Puis, elle commençait petit à petit à perdre connaissance. Les yeux à moitié entre-ouverts, elle fut transportée par les deux femmes qui la jetèrent dans un cachot. Avant de fermer la porte, Mammon, hystérique, lui adressa une dernière parole.

- Demain, quand l'aube éclairera le paysage que tu ne reverras pas de si tôt, nous commencerons ton rite vers la libération et la jouissance. Ne sois pas ingrate, Dominus restera sous contrôle en toi ! On t'a laissé en compagnie d'une autre prisonnière, réticente comme toi. On l'a muselée car elle ne nous laissait pas le choix. Evite de faire en sorte qu'on fasse de même avec toi.

La porte se claqua violement. Shanoa, nue, allongée sur le sol, utilisa ses dernières forces pour découvrir la silhouette de sa future amie de cellule. Elle avait les cheveux azurs, un corps svelte, et une poitrine de petite taille. Elle était attachée aux poignets et aux chevilles, également dénudée, et était dans l'incapacité de parler. Ce fut la dernière chose que Shanoa put voir avant de sombrer dans un cauchemar sans fin.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un désir indomptable
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dresser l'indomptable...
» L'amour est un sentiment indomptable, même lorsqu'il est interdit. (feat Panther)
» Milenna Délanielle, l'âme indomptable [ En Rédaction ]
» Snow l'indomptable
» Imprévisible, insaisissable et indomptable, tel est le vent. Et parfois impitoyable aussi. Maya Windy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Le Nirvana-
Sauter vers: