La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Colisée des convictions

Aller en bas 
AuteurMessage
Seria
Princesse du vol noir
Princesse du vol noir
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 12/08/2015

MessageSujet: Le Colisée des convictions   Jeu 3 Mai - 20:44

Aujourd'hui était un cycle de soleil, sur Ishgria. Cela donnait donc la possibilité d'observer l'aube se lever. Trois cycles s'étaient donc écoulés, depuis la fin des épreuves officielles. Ce qui marquait le début d'un événement attendu, par pas mal de personnes : l'épreuve du Colisée. Cependant, ce qui allait être un spectacle pour certains, était une épreuve pour d'autres. En particulier deux personnes, qui n'étaient autres que les deux aspirantes du vol noir. C'était le grand jour, pour Feena et Seira. Le cycle où tout va se décider pour leur avenir. Là où tout peut commencer, ou brutalement s'arrêter. C'est donc dans cet état d'esprit, que ce matin, les deux aspirantes attendaient bien sagement devant le palais de la reine. Cette dernière avait, via un messager, indiqué le lieu et le moment du rendez-vous aux deux aspirantes, pendant leur repos de trois cycles. Quoi qu'il en soit, tandis qu'elles attendaient la reine, on pouvait noter un comportement assez calme, chez la Testarossa. Si on observait de plus près, on pourrait même trouver qu'elle est totalement détendue, comme si aujourd'hui était un jour comme un autre. Cependant, cela était-il réellement étonnant ? Après tout, elle avait déjà accepté l'épreuve à l'origine, sans même réfléchir une seule seconde. Comme si ce n'était rien. C'était d'ailleurs ce qui lui avait valu par la suite une réflexion de Ciara, pendant le moment détente. Néanmoins, on pouvait logiquement se demander, si cette Testarossa n'était pas, au fond, toujours attachée à son ancien groupe, les lames sacrées. Car, selon ses propres paroles, elle n'a pas quitté ce groupe par choix. Mais, sa présence aujourd'hui, ainsi que sa chance de pouvoir entrer dans le vol noir, n'étaient pas un mystère. Ciara avait clairement fait comprendre, que le vol noir sait pertinemment, que la Testarossa leur sera fidèle. Il restait à savoir à présent, ce qui pouvait garantir une telle fidélité.

Mais aujourd'hui, ce n'était pas l'ordre du jour, les questionnements. D'ailleurs, pendant l'attente, Feena n'adressa pas un seul mot à sa camarade. Bien sûr, ce n'était pas une quelconque froideur ou autres, simplement que la Testarossa n'avait pas envie de papoter, et imaginait très bien que c'était certainement le cas de Seira aussi. Même si, finalement, l'attente n'allait plus durer très longtemps, étant donné que la reine arriva assez rapidement. Comme d'habitude, sa bonne humeur extérieure donnait toujours une agréable impression, en plus de forcément faire chuter la pression.

- Salutation toutes les deux, comment allez-vous ?

- Bien, et vous, Majesté ?

- Le soleil commence déjà à me taper sur les nerfs, mais ça va ! Ahem, avant qu'on parte pour Ishgria et son Colisée, j'aimerais te parler en privé, Seira. Peux-tu patienter, je te prie, Feena ?

- Bien sûr.

Après les salutations, Sylvanas demanda donc à Seira de discuter en privé. C'est donc après avoir prévenu la Testarossa, que la reine invita Seira à la suivre. La reine et l'aspirante s'éloignèrent de plusieurs mètres, avant de s'arrêter. Maintenant à l'écart et face à face, la reine prit la parole, tout en invoquant dans le même temps un pendentif, qu'elle présenta à son interlocutrice. Ce pendentif avait la forme d'une flamme, avec en son centre un symbole qui voulait dire « détermination » en el'gaien.

- Tiens, Seira, ceci te revient. Ce pendentif, représente le symbole de la famille Kaliya. Cecilia le portait, et je l'ai récupéré à sa mort. J'aurais pu le donner à sa fille Irina, mais, comme tu l'as découvert, j'estime qu'elle n'en était pas digne... Mais toi, c'est différent. Il est inutile d'être devin, pour se rendre compte que tu es le miroir de Cecilia. Depuis la première minute où je t'ai vu, j'ai cru en toi, comme je croyais en Cecilia. Tu me fais la même impression qu'elle, et rien que pour m'avoir rappelé le bien que ça faisait, je tenais à te remercier... Tu sais, le seul regret de Cecilia avant sa mort, c'était de ne pas avoir réussi à assurer l'avenir de sa famille. Elle était très atteinte par ses échecs à ce sujet, et est malheureusement morte avec l'incertitude au sujet de sa famille... Sache que, ça me tiens énormément à cœur que la famille de ma Cecilia perdure, ne serait-ce que pour l'honorer. C'est pourquoi, je te donne ce pendentif, aujourd'hui. Je suis convaincue que tu es celle qui va redorer le blason de ta famille. Alors, prends le, et porte le avec fierté. Crois en toi, comme Cecilia croyais en ses convictions, et je suis certaine que tu réussiras tout ce que tu entreprendras, Seira.

Finalement, après avoir donné le pendentif à Seira, la reine invita cette dernière à retourner auprès de sa camarade. Une fois ceci fait, elle reprit la parole, d'un air nouvellement motivant.

- Allez, en route mes belles !

Suite à ces paroles, la reine ouvrit un portail, que les deux aspirantes étaient conviées à emprunter. Après un court instant, la reine et le duo avaient quitté le calme du village, pour rejoindre l'agitation de la capitale. En face de ces dernières, se trouvait un immense dôme, qui n'était autre que le fameux Colisée. Ce dernier était réellement imposant, et devait sûrement être le symbole de cette ville. Les fondations étaient faites de pierres volcaniques fondues, et le sommet était décoré de quatre énormes statues de dragons en or, à chaque point cardinaux.

- Voici le lieu où va se jouer votre avenir toutes les deux. Impressionnant, hein ?

À présent, la reine commença à s'avancer en direction du dôme, afin de pénétrer à l'intérieur. C'est suivi des deux aspirantes, qu'elles arrivèrent finalement au cœur du Colisée. Si l'extérieur était déjà impressionnant, l'intérieur l'était bien plus. L'arène, pour commencer, était immense. Le sol de cette dernière était recouvert d'un sable volcanique donnant une couleur or à ce dernier. Tandis que les gradins, eux, étaient étalés sur sept rangées. On pouvait noter également qu'à chaque extrémité, se trouvait une personne semblant canaliser un sort. On pouvait vite deviner que c'étaient ces personnes qui étaient responsables du voile magique entourant l'arène, afin d'empêcher, sûrement, que la foule ne soit touchée. Quoi qu'il en soit, dès l'arrivée des trois femmes, la foule s'enflamma. La reine n'avait pas menti, il y a trois cycles. Il ne fallait pas être timide, car aujourd'hui, dans le Colisée, il devait y avoir minimum 30 000 personnes. C'est d'ailleurs dans ce feu d'ovation, que la reine rejoignit une tribune, où était déjà présente Ciara, ainsi que la fameuse gardienne Aria. La tribune surplombait largement la foule, et donnait une vue parfaite sur l'arène. C'était clairement le lieu où étaient généralement installés les monarques et hauts dignitaires. En face de cette tribune, on pouvait en observer une autre, qui elle était pratiquement vide, et ne contenait que quelques personnalités. Un simple regard, suffisait à reconnaître la princesse Sefia, ainsi que son clan, et donc, Kimyo. Il y avait aussi une autre femme qui dégageait une impression similaire à cette Sefia, qui devait sûrement être la troisième fille de la reine, Akame. Il n'était donc pas difficile d'imaginer, que dans cette tribune, il y avait les neuf gardiennes qui seront potentiellement les adversaires des deux aspirantes. Enfin, une autre tribune pouvait attirer l'attention, et c'était celle située dans les premiers rangs. De cette tribune, deux personnes lançaient de grands signes en direction de Seira et Feena. Il s'agissait des deux jumelles, toutes souriantes, qui devaient certainement encourager leur camarade.

- Vous avez mis le temps, Sylvanas, s'exclama Ciara, vous dormiez encore ?

- Je suis déçue, moi qui pensais que tu allais te noyer dans cette source, Ciara.

- Désolé, je m'en suis sortie indemne.

Maintenant dans la tribune VIP, Ciara salua également Feena et Seira, ce que fit également la gardienne Aria. Tandis que la reine invitait les deux aspirantes à prendre place, cette dernière s'avança, afin de s'adresser à la foule. Dès que cette dernière leva la main pour montrer son envie de parler, le silence inonda instantanément le Colisée. Soudainement, tout était devenu calme, il n'y avait plus aucun bruit. On pourrait presque entendre le bruit venant de l'extérieur du Colisée. C'est donc dans ce silence, que Sylvanas prit la parole d'une voix forte.

- Cher Peuple d'Ishgria et sœur du vol noir, nous sommes aujourd'hui en ce lieu, pour assister à la naissance d'une nouvelle étoile, ou de son extinction. Au péril d'épreuves aussi difficiles qu'éprouvantes, deux aspirantes ont prouvé qu'elles méritent leur place ici, aujourd'hui. C'est donc dans cette arène, devant le peuple d'Ishgria, ainsi que leur sœur du vol noir, qu'elles vont affronter une gardienne, dans un combat à mort.

Tandis que la reine continuait son discours, pour la foule du Colisée, Ciara glissa quelques mots amusés, à Seira.

- Prête à vivre une fiction pour enfants, Seira ? Sache, que si tu réussis cette épreuve, tu découvriras que ce n'est pas uniquement ton nom, qui nous intéresse. Crois-moi, les réponses viendront à toi d'elles-mêmes...

Finalement, une ovation eut lieu dans le Colisée, à la fin du discours de la reine. C'était évidemment l'instant ou cette dernière venait de présenter les deux aspirantes. Bref, maintenant que tout était prêt, la reine se tourna vers les deux participantes, afin de leur parler.

- Bon, avant de commencer l'épreuve, et de tirer au sort la gardienne qui vous servira d'adversaire, je vais en premier lieu, vous expliquez les règles du Colisée, ainsi que de l'épreuve. Pour commencer, la règle la plus importante, est l'interdiction d'utiliser la magie. Pour être plus précise, cela ne concerne que la magie offensive. Donc, tout ce qui est, projectile magique ou autre sortilège de ce genre, est à bannir. Il faut que vous sachiez, que dans le vol noir, une gardienne doit exceller en tout point. Il va de soi, donc, qu'il faut également savoir maîtriser à la perfection le combat dans sa nature la plus classique. Cependant, la magie d'enchantement, ou encore une fois, autre chose dans ce style, est autorisée. Tant que ce n'est pas un projectile, vous avez le droit. La deuxième règle, elle va de pair avec la première, et c'est l'interdiction de détruire le Colisée. C'est également pour cette raison qu'on interdit la magie agressive. Peu importe ce que vous utiliserez comme techniques, gardé en tête que si vous percer la barrière protectrice ou que vous atteignez le public, vous serez automatiquement disqualifié. Encore une fois, une gardienne, doit savoir contrôler son pouvoir et son intensité. Enfin, dernière règle, interdiction de voler. Donc, vous oubliez les sorts d'invocations d'ailes ou de flottaison. Et ce sera tout. En dehors de ces trois règles, vous n'avez aucune limite...

... Sachez, pour finir, que vous êtes libre d'épargner la gardienne, dans le cas où vous la vainquiez. Cependant, cette dernière a l'obligation de vous oblitérer, en cas d'échec de votre part. Bien que je vous l'avais déjà dit, un rappel ne fait pas de mal. Est-ce bien clair pour toutes les deux ?

- Oui, votre majesté.

- Bien, dans ce cas, maintenant que tout est clair, passons à la sélection de la gardienne. Et pour savoir laquelle de vous deux va passer l'épreuve en première, je vais simplement me baser sur votre score global, dans les épreuves. C'est donc toi, Feena, qui a obtenu les meilleurs résultats, et qui donc, va passer son épreuve dans quelques instants. Cela te convient-il ?

- Oui...

- D'accord, dans ce cas, l'urne qui se trouve derrière moi, possède en son sein un cristal contenant un symbole. Ce symbole est évidemment le nombre qui représente la gardienne. Je t'invite donc à t'approcher, et tirer un cristal au hasard, Feena.

Le moment fatidique était finalement sur le point de commencer. Et c'était la Testarossa, qui allait ouvrir le bal. Cependant, à l'ordre de la reine, de s'approcher de l'urne, cette dernière observa cette dernière, mais sans obéir. Après quelques secondes, elle prit la parole, de sa voix habituelle, et s'adressa à la reine.

- Pardonnez-moi, votre majesté, je sais que vous avez déjà répondu par une réponse négative, au sujet de pouvoir choisir sa gardienne. Cependant, j'ai cru comprendre que cela sert surtout à éviter de choisir une gardienne faiblarde, n'est-ce pas ? Mais dans le cas où je désire affronter une gardienne bien supérieure à celles disponibles, cela change-t-il la donne ?

- Hum, va au fond de ta pensée, je te prie ?

- Je souhaite affronter une gardienne du top 10. Pour être plus précise, votre gardienne personnelle, celle qui se trouve à vos côtés aujourd'hui, la numéro sept, Aria.

La demande de la Testarossa choqua la reine, ainsi que de surprendre la fameuse gardienne qu'elle venait de désigner. Ciara de son côté souriait, comme si elle savait encore une fois, tout ce qui allait se passer. Du côté de la reine, c'était toujours la surprise. Elle observait cette aspirante, d'un air partagé entre l'étonnement et l'incompréhension. C'était la première fois depuis l'existence de cette épreuve, qu'une aspirante demandait de pouvoir affronter une gardienne du top dix. Même les plus anciennes membres du vol noir qui désiraient passer l'épreuve de la gardienne, savaient que c'était suicidaire. Après tout, l'épreuve était fatidique, sans possibilités d'abandonner. Si la gardienne triomphe, c'est la mort assurée de la prétendante. Et aujourd'hui, voilà que cette Testarossa défie directement la gardienne qui doit certainement être une des plus fortes du vol noir, vu son numéro, ainsi que d'être visiblement la championne de la reine. Quoi qu'il en soit, il fallut plusieurs secondes, avant que la reine décide finalement de reprendre la parole, et de répondre à son interlocutrice.

- … J'admets que... c'est inattendu. Mais, pour te répondre, clairement, je ne vois pas d'inconvénient à ce que tu choisisses dans ces conditions... Cependant, cela ne change rien aux règles. La gardienne devra quand même te tuer, et même si tu arrives à vaincre cette dernière, la place que tu auras ne pourras excéder le numéro 11, actuellement. Ce que j'essaye de te dire, c'est que c'est totalement suicidaire, ta demande, Feena... Mais, si tu es sûr de toi, alors je n'ai aucune raison de te refuser cette demande... Néanmoins, même si tu as mon accord, c'est à Aria de décider, si elle accepte ton défi ou non. Je te laisse donc lui adresser directement ta demande...

- Bien.

Bien que la reine semblait perturbée, elle donna tout de même son accord, pour que la Testarossa affronte la gardienne de son choix. Comme expliqué par cette dernière, il s'agissait cette fois d'une gardienne de niveau supérieur. Donc, si l'aspirante avait envie de se suicider, c'était son problème. Dans tous les cas, la Testarossa ne se fit pas prier, et se dirigea donc, vers la gardienne Aria, et se plaça à sa hauteur.

- Avec tout le respect que je te dois, j'aimerais te défier dans un combat à mort. Ce serait un honneur d'affronter une gardienne de ton niveau.

Aria observa quelques secondes son interlocutrice, d'un air similaire à celui de sa reine. Comme si cette dernière jaugeait la Testarossa. Puis, au bout d'un court instant, elle lui répondit enfin, d'une voix sérieuse et dépourvut d'hésitation.

- J'accepte ton défi, Testarossa.

Les dés étaient jetés. Feena allait affronter la gardienne personnelle de la reine, la numéro sept, la fameuse Aria. Sans plus attendre, donc, Aria bougea enfin, et s'avança, jusqu'au rebord de la tribune. Une fois à hauteur, elle sauta dans l'arène, sans un mot de plus. Son arrivée dans le centre du Colisée étonna les gradins, et surtout les gardiennes assises à la tribune des princesses. C'était normal après tout. Ce n'était pas tous les jours qu'on voyait une gardienne du top 10, et encore moins dans le Colisée. Surtout que là, c'était la championne de la reine, et vu le regard des autres gardiennes, cette dernière devait être extrêmement respectée. Bref, c'était au tour de la Testarossa, de sauter dans l'arène. Mais avant cela, elle s'adressa à Seira, d'une voix calme et discrète.

- Je suis d'accord avec toi sur le fait que la mort est préférable, à une vie sans convictions, Seira. Cependant, s'il y a une chose qui est pire que de n'avoir aucune conviction, c'est d'être incapable de protéger ceux qu'on aime. Si j'ai dit que je trouvais tes croyances naïves, la dernière fois, c'était uniquement par fierté. C'était uniquement pour me cacher mon échec. Mais, depuis ces derniers jours, j'ai réfléchi, suite à tes paroles. Et je vais voir, si tes croyances peuvent m'apporter ce qu'il m'a manqué ce jour-là...

… Au cas où sache que je te remercie, pour tout ce que tu m'as apporté, dans ses épreuves. Et, tout ce que je peux te dire, c'est de continuer à croire en toi, et en tes convictions, peu importe ceux qui essayent de te les briser, Seira. Sur ce...

Finalement, la Testarossa s'avança à son tour, et sauta dans l'arène, sans hésitation. Elle rejoignit son adversaire, et se plaça face à cette dernière, à une dizaine de mètres d'écart, comme dans tout bon duel qui se respecte. Rapidement, les deux femmes se saluèrent, puis dégainèrent leurs armes. Du côté de Feena, c'étaient toujours ces deux dagues. Tandis que pour Aria, c'était un beau et long katana. À présent en garde, elles n'attendaient plus que le résonnement de la voix de la reine, déclarant le début de l'épreuve.
Spoiler:
 


- Avant que l'on ne commence, sache que je ne me retiendrais pas...

- J'y comptais bien.

- Bien...

Dans la tribune de la reine, cette dernière invita Seira, ainsi que Ciara, à s'avancer, afin d'observer le duel qui va avoir lieu sous peu.

- Cette Testarossa est complètement givrée. Aria est la plus puissante gardienne de mon clan, et je l'ai formée moi-même... La prétention de cette famille m'étonnera toujours...

- Je pense, Sylvanas, que nous allons être surprises.

- Je l'espère pour cette Testarossa...

Visiblement, cette Aria était véritablement un génie. Un génie formé par la reine elle-même. Et comme stipulé précédemment, c'était bien la plus puissante gardienne du clan de Sylvanas. Cependant, cela n'empêchait pas Ciara d'être visiblement confiante. Savait-elle quelque chose que les autres ignorent ? Les capacités de Feena, allaient-elles vraiment lui permettre de sortir victorieuse d'une telle gardienne ? Quoi qu'il en soit, tandis que la reine commença à lever la main, afin de parler, Ciara elle, glissa quelques mots à Seira, avant le début du combat.

- Observe attentivement ce combat, Seira, n'en perds pas une miette. Concentre ton attention sur tout ce qui va se passer, et ne quitte pas des yeux ta camarade et Aria.

Le coup d'envoi allait plus tarder à être donné à présent. C'était le moment fatidique pour Feena. Le combat qui allait décider de son avenir, et si ses convictions étaient assez puissantes. C'est donc dans un élan commun que les deux adversaires étaient sur le point de s'élancer à tout instant, à un seul mot de la reine du vol noir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seria
Princesse du vol noir
Princesse du vol noir
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 12/08/2015

MessageSujet: Re: Le Colisée des convictions   Ven 18 Mai - 6:29

Le silence était palpable dans le Colisée, à quelques instants du combat décisif. Tous étaient silencieux, l'attention fixée sur les deux combattantes au centre. De leur côté, les deux femmes étaient toujours en position, prêtes à engager le combat. Finalement, après un dernier instant de silence, la reine leva la main, et un gong retenti dans le Colisée, annonçant le début du combat. Le gong cessant de résonner, l'assaut commença directement, sans perdre un instant. Aria était celle qui lança le premier assaut, en fonçant sur son adversaire d'une vitesse qui surprit cette dernière, lorsqu'elle esquiva de justesse le coup de lame horizontale de son ennemi.

- Kh ! Rapide !

Sans attendre, la Testarossa se ressaisit rapidement, et lança une contre-attaque, ce qui engagea un échange de lames d'une rare violence. Chaque entrechoquement de lames semblait d'une incroyable intensité. Que ce soit la Testarossa ou la gardienne, le duel était féroce. Les assauts rapides des doubles dagues de Feena, se heurtaient à la défense magistrale du long katana d'Aria. Car actuellement, l'avantage semblait être pour l'aspirante, qui acculait sans répit la garde de la gardienne. Cependant, malgré ces assauts, Aria tenait toujours la garde, et ne semblait pas en danger. Elle se libéra d'ailleurs assez rapidement du corps-à-corps, d'un gracieux saut périlleux arrière, tout en ripostant d'un violent coup de lame fendant l'air. La Testarossa esquiva à son tour d'une esquive arrière, avant de reculer de quelques mètres, afin de mettre une distance de sécurité avec son adversaire. Mais encore une fois, aucun répit possible, et à peine à sa position, qu'Aria avait déjà réduit la distance, et relançait une attaque. Cette fois, Feena n'eut d'autres choix que de parer avec ses lames l'assaut de son adversaire, ainsi que les suivants qui l'acculèrent à son tour. Puis, au bout d'un ultime échange, elle réussit à se dégager à son tour, et à repousser la gardienne. Et tout comme cette dernière, elle n'attendit pas son rétablissement, avant de relancer à son tour un assaut frénétique. Néanmoins, encore une fois, elle se heurtait à la garde incroyable d'Aria, qui semblait n'avoir aucun défaut, tant elle contrait avec aise tous les assauts de la Testarossa, pourtant d'une vitesse impressionnante.


* * *

Tandis que l'échange continuait entre les deux adversaires, dans la tribune de la reine, le combat était suivi avec attention. Et cela semblait même impressionner la reine, d'observer cette Testarossa, réussir à tenir la cadence face à sa championne.

- Impressionnante cette Testarossa. Réussir à acculer Aria n'est pas donné à tout le monde !

- Cela vous étonne vraiment ? Après tout, Feena est la fille du chevalier des cieux.

- Vraiment ? Je l'ignorais ! Cela explique certaines choses, mais bon, il va falloir qu'elle aille beaucoup plus loin, si elle espère vaincre ma Aria...

- Hum...

Visiblement, ce chevalier des cieux, déjà cité dans les épreuves, semblait avoir une réputation qui le précède. Les Testarossa étaient véritablement une famille populaire et impressionnante, il n'y avait plus aucun doute là-dessus. Cependant, malgré que Feena impressionnait la reine, cela n'était pas un gage de victoire. Ses dernières paroles laissaient penser qu'Aria ne se donnait pas à fond, et attendait certainement le bon moment, pour punir son adversaire. Peut-être attendait-elle que la Testarossa montre à son tour son maximum ? Après tout, il était évident qu'actuellement, l'échange qui se répétait en contrebas n'était qu'un amuse-bouche. Néanmoins, si l'on pouvait comprendre les intentions d'Aria, c'était difficile de comprendre pourquoi Feena jouait à ce jeu. Elle n'était clairement pas en mesure de se retenir, devant un tel adversaire...

* * *

Le combat était intense et rapide, mais aucun des deux adversaires n'arrivait à trouver d'ouvertures. Du moins, la Testarossa était celle qui était la plus vive, mais malgré ses efforts, elle percutait toujours la garde impénétrable de son adversaire. C'est ainsi que, après un dernier échange, Feena se retira du duel, en s'éloignant à bonne distance, avant de commencer à repartir à l'assaut, mais cette fois, elle commença à faire des tours d'une vitesse incroyable, autour d'Aria. Cela formait presque une sorte de cercle de foudre, qui entourait l'arène de combat, comme si la Testarossa préparait quelque chose. Bien entendu, elle ne comptait pas utiliser la magie, mais la règle interdisait simplement la magie agressive, pas la magie d'enchantement, comme stipulé par la reine. C'est dans cette optique, que l'assaut de la Testarossa fut déclenché par deux éclairs lancés du cercle de foudre, en direction d'Aria. Deux projectiles que la gardienne esquiva sans soucis. Cependant, tandis que les éclairs venaient de rater leur cible, les deux projectiles furent interceptés par Feena, qui réapparut d'une vitesse impressionnante derrière Aria, les éclairs dans ses mains. On pouvait maintenant se rendre compte que la Testarossa n'avait pas triché, et que les deux éclairs étaient simplement ses deux lames. Sa stratégie était finalement de perturber l'attention de son adversaire avec sa rotation, et profiter de la diversion de ses deux lames, pour réapparaître derrière la garde de son ennemi. Malheureusement, cela n'était pas suffisant pour piéger une gardienne du niveau de cette dernière, et elle lança rapidement un contre sur la silhouette qui s'apprêtait à attaquer. Cependant, tandis que la lame d'Aria fendait la silhouette, cette dernière disparue tel un mirage. La gardienne se rendit rapidement compte qu'elle venait de frapper dans le vent, et l'effet de surprise pouvait se lire sur son visage. Et elle ne perdit pas de temps, pour se rendre compte que son adversaire, était déjà derrière elle, à quelques centimètres, presque accroupie, s'apprêtant à lancer un assaut imparable à une telle vitesse et distance.

- Je la tiens !

La Testarossa n'attendit pas une seconde, et lança son attaque, que la gardienne ne pouvait plus esquiver, ni contrer. Le temps qu'elle ramène sa lame avec laquelle elle venait de frapper le vent, elle aurait déjà pris l'assaut. Sans échappatoire, la lame de Feena était plus qu'à un ou deux centimètres du dos de son adversaire. Et tandis que rien ne pouvait plus empêcher l'assaut, ce dernier se heurta tout de même à quelque chose. C'était impossible de dire ce qui venait de se dresser face à Feena, mais on pouvait noter avec étonnement, que cette dernière avait été repoussée, à une dizaine de mètres. Si on recentrait son attention sûr la gardienne, on pouvait finalement observer dans sa main gauche, une lame d'énergie, comme la magie utilisée par la reine du vol noir. Aria avait visiblement eu le temps de réagir avec sa main de libre, et invoquer cette lame juste à temps, pour repousser l'assaut décisif de la Testarossa. À présent, c'était l'aspirante, qui, maintenant à bonne distance, semblait surprise.

- Qu'est-ce que c'est que ce bordel ? D'où vient cette putain de lame ? Et cette vitesse, c'était impossible qu'elle puisse réagir !

Au moins, cette dernière tentative lança un temps mort dans le combat, et permit un peu de répit. Tandis que Feena observait avec stupeur son adversaire, la gardienne, toujours sa lame invoquée et dans une position de combat, repris sa position initiale. Une fois sa lame d'énergie disparue, elle s'adressa à l'aspirante.

- Bien joué, Testarossa. Cette technique était intéressante. J'ignore ce que c'était, mais cela va bien plus loin qu'un simple mirage ou clone...

* * *

Du côté de la tribune, la reine semblait cette fois aussi surprise qu'Aria au moment du mirage, après une telle action de la part de la Testarossa.

- Ça, alors, j'aurai juré qu'il s'agissait réellement de Feena, et pas d'un mirage ! Le soleil me fait avoir la berlue, ou j'ai réellement perdu de vue cette Testarossa pendant une seconde ?

- Hum, souffla Ciara du nez, avant de répondre, c'est la capacité spéciale des Testarossa : le mirage de vitesse. Comme vient de le dire Aria, c'est bien plus qu'un simple mirage comme son nom l'indique, ou un clone. De mon côté, j'ignorais que vous aviez enseigné à Aria la technique que vous avez vous-même apprise de l'impératrice, et à plus forte raison, qu'elle semble déjà la maîtriser.

- Héhé, s'exclama la reine, esquissant un sourire fier, ce n'est pas pour rien que c'est ma Aria ! Néanmoins, j'ignorais moi-même qu'elle avait déjà assimilé le concept de la manipulation structurel de l'Eldrit. Mais bon, elle est ma protégée après tout, ha ! … Ahem, quoi qu'il en soit, que cette Feena force Aria à utiliser la lame d'énergie... c'est incroyable en soi.

- Croyez-moi, vous n'avez encore rien vu, Sylvanas. Si mon observation est bonne, notre Testarossa va enfin passer aux choses sérieuses...

* * *

Dans l'arène, la situation semblait finalement tendre vers les paroles de Ciara. La jeune Testarossa, après un court instant d'observation de son adversaire, croisa ses deux lames face à son visage. Peu après cette action, on pouvait observer une sorte de petite aura se dégageant de l'aspirante. Puis, après l'aura, c'était la silhouette même de Feena, qui semblait se troubler, voire devenir flou. Point de vue extérieur, on pouvait croire que le corps entier de la Testarossa était en train de trembler à haute intensité. Enfin, ses lames semblaient enchantées par une aura de foudre. Tandis que l'aspirante tenait toujours sa position de garde, comme si elle se concentrait, elle disparaissait soudainement de sa position. Dès l'instant d'après, Aria venait de contrer un éclair de justesse. Un éclair qui revînt à la charge plusieurs fois d'affiler, acculant la gardienne. Ce n'était pas difficile de deviner que l'éclair en question était la Testarossa, qui avait atteint une telle vitesse, qu'on avait simplement l'impression de voir de la foudre. En vérité, c'était simplement la traînée foudroyante qu'elle laissait derrière elle à chaque déplacement, qui laissait penser que c'était un projectile. Quoi qu'il en soit, cette fois, Aria était réellement en difficulté, et rapidement, Feena commença à la pousser dans ses derniers retranchements. Mais rien n'était gagné. Malgré la vitesse impressionnante de la Testarossa, la gardienne continuait de tenir tête, et de suivre la cadence sans répit. Cependant, elle fut finalement touchée, après avoir tenté de parer un assaut frontal de l'éclair. C'était comme si la lame de Feena venait de passer à travers le katana de la gardienne, comme s'il n'existait pas. Après cette action, Aria se recula à bonne distance, essayant à son tour de mettre de la distance. Mais c'était au tour de l'aspirante, de ne lui laisser aucun répit à présent. De nouveau, elle subissait des assauts infinis et imparables, de son adversaire frénétique. Ne pouvant plus contrer, elle n'avait d'autres choix que d'esquiver avec agilité.

- Plus vite, plus vite! Je peux aller beaucoup plus vite !

Actuellement, on pouvait se douter que la foule, ainsi que les gardiennes sur la tribune, ne pouvait plus voir à l’œil nu l'aspirante. Les seuls moments où la Testarossa redevenait visible pour l'œil pas habitué, c'était lorsqu'elle lançait des assauts. C'était le seul instant où l'on pouvait voir sa silhouette. Et même à cet instant, le corps de cette dernière continuait de trembler et d'être flou. Il semblait il y avoir que la tribune de la reine, excepté Seira, qui arrivait à voir la Testarossa se déplacer, ainsi que Aria, évidemment, étant donné qu'elle arrivait toujours à résister et esquiver de son côté. Elle décida d'ailleurs de ne plus subir, et riposta d'un puissant coup après avoir pris une position défensive, qui repoussa soudainement la Testarossa, qui recula à bonne distance. Après cette action, elle fonça sur « l'éclair » afin de riposter, et cette fois, ce n'était plus à sens unique, mais bel et bien un affrontement de niveau similaire. La gardienne venait de drastiquement augmenter sa vitesse et son niveau. À présent, tout ce qui était visible dans l'arène pour la foule, c'était une traînée de foudre, ainsi que des bruits d'impact de lames, à chaque fois que les silhouettes invisibles à l’œil nu se croisaient.

- Plus vite Feena, plus vite !

Malgré l'intensité avec laquelle attaquait Feena, rien n'y faisait, la gardienne répondait avec la même fureur. Chaque fois que la Testarossa prenait l'ascendant, en augmentant sa vitesse, Aria égalisait le duel, quelques instants après. Bien sûr, c'était rapidement facile de savoir pourquoi cette gardienne arrivait à un tel exploit. Elle s'habituait à la vitesse de son adversaire, tout simplement. Et cela, l'aspirante le comprenait également, étant donné qu'elle essayait de changer d'angle d'attaque, pour ses assauts. Mais encore une fois, rien à faire, absolument aucun assaut arrivait à surprendre cette gardienne. Pourtant, la Testarossa utilisait de nouveau plusieurs fois la technique du mirage. La foule pouvait de temps à autre, observer la silhouette de Feena, disparaître à chaque fois dans le vent, après une fraction de seconde. Mais du côté du champ de bataille, malgré le mirage donc, cette fois, Aria passait outre et ne se faisait plus avoir. Encore une fois, voyant l'inefficacité de sa tactique, l'aspirante foudroyante s'écarta de nouveau du duel, et commença à recommencer à tournoyer autour de l'arène, sauf que cette fois, le cercle de foudre que cela créait était bien plus intense. À l'intérieur du cercle, la gardienne recevait cette fois des projectiles foudroyants de toutes parts. Sauf que certains n'étaient que des illusions. Il était clair que Feena utilisait la même technique que tout à l'heure, sauf que cette fois, le mirage qu'elle laissait derrière elle, était actif, et répétait sûrement ses actions. C'était actuellement impossible de savoir comment cela était possible, d'ailleurs. Si ce mirage n'était que le reflet créé par la vitesse de la Testarossa, il ne devrait simplement pas pouvoir bouger tout court, et simplement servir de leurre. Quoi qu'il en soit, de ce cercle de foudre, un nouvel éclair fut envoyé. Encore une fois, Aria esquiva avec agilité l'assaut, et s'apprêtait comme d'habitude à contrer le deuxième éclair, étant chaque fois la véritable aspirante. Sauf que, cette fois, lorsqu'elle envoya son coup sur le deuxième éclair, celui-ci disparut également comme un mirage. Et c'est dans la seconde suivante, après avoir de nouveau ouvert sa garde, qu'on pouvait apercevoir la Testarossa lancer un assaut venant des cieux. L'aspirante ne venait pas de façonner un mirage, mais cette fois, ce furent deux, qu'elle avait réussi à créer. C'est donc après cet exploit, qu'elle était au-dessus de son adversaire, prête à abattre un assaut décisif, vu que cette fois, on pouvait entendre cette dernière cité le nom de sa technique :

- Saber Strike !

Suite à ces mots, la Testarossa s'abattit sur son adversaire. La technique créa un bruit strident, semblable à un puissant coup de tonnerre. Le bruit fut suivi d'une explosion électrique à la position de la gardienne. L'impact fracassant de la technique s'étalait également sur l'arène. Au sol, apparaissait une croix incrustée, provoquée par les lames croisées de l'aspirante. La technique venait littéralement de fissurer le sol, au centre de l'arène. Comme si le sol de l'arène lui-même venait de subir la technique. Après que le sable soulevé par la technique se dispersa, on pouvait observer la Testarossa, au centre de la fameuse croix, les deux lames plantées dans le sol. Tandis qu'à une dizaine de mètres, c'était Aria, qui était visible, mais un genou à terre. Sauf que le plus visible, était le sang qui s'écoulait de sa joue. Cette fois, la testarossa avait réussi à toucher la gardienne. Une entaille, assez petite, certes, était visible et saignait, de la joue de la championne de la reine.

* * *

Dans la foule, c'était le silence total, tandis que dans la tribune des gardiennes, c'était la surprise. Mais la plus grande surprise, venait de la reine Sylvanas, qui de sa tribune, semblait essayer de comprendre comment la Testarossa venait de réussir à blesser sa gardienne. On pouvait se douter que ce ne fût pas réellement qu'elle pensait que sa gardienne favorite était invincible, mais plutôt comment cela a pu se produire. Ses paroles qui suivirent, prouvèrent d'ailleurs, que c'était bel et bien l'incompréhension de la technique de Feena, qui lui provoquait une telle surprise.

- Qu'est-ce qu'il vient de se passer là ? C'est encore un mirage ? Je n'arrive décidément pas à expliquer comment une telle technique peut être possible. Je veux dire, j'ai saisi le principe, mais dans la forme, cela me paraît impossible... Une explication Ciara ? Tu sembles assez bien informé.

- C'est compliqué à expliquer, mais je vais essayer, si ça peut vous aider à comprendre. Et ça peut intéresser Seira dans le même temps. Pour commencer, il faut bien comprendre comment fonctionne l'Eldrit, et sa structure. Pour faire simple, pour réussir à créer ce mirage, il faut que le Testarossa, arrive à « vibrer » au même niveau que l'Eldrit dans la zone. C'est cette vibration, qui donne l'impression que notre Feena est flou. Bref, cela demande une concentration extrême, et d'avoir une connaissance parfaite de l'Eldrit qui s'écoule dans l'environnement. Mais ce qui est difficile, c'est de prendre en compte les fluctuations, ainsi que les changements de niveau, et de degré de l'Eldrit. Une fois que le Testarossa a réussi à trouver la vitesse de rotation de l'Eldrit dans la zone, il peut « fusionner » de façon cellulaire avec ce dernier. Pour ce faire, il doit vibrer à la même vitesse que ce dernier, afin de s'équilibrer à son niveau. Mais cela, c'est simplement le premier prérequis. Maintenant que le Testarossa est relié à l'énergie de la zone, pour façonner un mirage de vitesse, il faut qu'il fasse vibrer ses cellules à minimum 2x la vitesse de l'Eldrit. À partir du moment où l'utilisateur arrive à atteindre ce multiplicateur, il est capable de créer ce qu'on nomme un mirage. Mais en vérité, c'est bien plus qu'un simple mirage, car il est capable d'agir, comme vous venez de le voir... Pour être plus précise, le mirage créé par Feena n'est pas une illusion, mais un reste temporel.

- Un reste temporel... ?

- Exact. C'est pour cela que c'est imparable. Car il s'agit simplement de la même signature que l'utilisateur en tout point. Pour faire simple, l'Eldrit est le conducteur de la vie, il est à l'origine de toute chose. Il nous entoure à chaque instant. Donc, arrivé à manipuler sa structure revient à pouvoir faire n'importe quoi, qui par principe, semble impossible. Pour notre cas, en multipliant la vitesse de rotation de l'Eldrit dans son organisme, le Testarossa modifie la structure physique de ce dernier. Pour être plus précise, il vibre à une telle vitesse, qu'il est capable de laisser une image de lui-même dans le « temps ». Le temps n'étant qu'une mesure de calcul, il faut donc voir cela comme un « souvenir ». Bref, pour faire court, le multiplicateur x la vitesse de rotation de l'Eldrit, distord ce dernier au point de laisser une image rémanente, qui possède le même code cellulaire que l'utilisateur. Car il s'agit ni plus ni moins que du « passé » de l'utilisateur. En vérité, cela s'apparente donc plus à un mirage d'Eldrit. Cela explique donc, pourquoi le mirage est apte à attaquer. Il ne fait que répéter une action générée par le Testarossa à l'instant x. X étant dans notre cas le moment passé, multiplié par la vitesse de rotation. La quantité de mirages générés dépend donc du nombre de fois que l'utilisateur multiplie la vitesse de l'Eldrit environnant...

… Donc, à l'instant, Feena vient donc de vibrer à 3x la vitesse de l'Eldrit. J'ignorais qu'elle avait un stade aussi élevé. Car, si sur papier ça semble simple, c'est un véritable cauchemar à réaliser pour le Testarossa. Comme je l'ai déjà dit, le premier défi, est de réussir à calculer la fréquence de rotation de l'Eldrit qui entoure le Testarossa. Ensuite, il faut isoler cette fréquence, et prévoir les fluctuations que l'écoulement de ce dernier génère. Car l'Eldrit qui s'écoule dans la création fluctue chaque instant. Tandis qu'il s'écoule, donc, il faut que le Testarossa maintienne son équilibre avec ce dernier, même quand il fluctue. Sans parler du fait que l'Eldrit peut être perturbé par n'importe quelle utilisation de magie, ainsi que le nombre de personnes présentes dans un lieu précis. C'est ce qui fait, qu'il faut une concentration maximale pour réussir à garder sa fusion cellulaire avec la zone. Cependant, le mirage de vitesse n'est pas le seul bonus apporté par cette technique. Le fait de se lier à l'Eldrit offre également quelque chose de bien plus fourbe, en plus du mirage. Il faut savoir que nous autres el'gaiens, nous ne sommes que de l'énergie vivante et physique. De ce fait, un el'gaien qui arrive à vibrer à la même vitesse que l'Eldrit, et donc fusionner avec l'écoulement de ce dernier, lui permet de se déphaser.

- Se déphaser ?!

- Tout à fait. Vous avez dû remarquer qu'Aria depuis que Feena a déclenché cette espèce de « pouvoir », ne contre plus autant qu'avant, n'est-ce pas ? C'est parce qu'elle s'est rendu compte que la plupart des assauts de Feena passent à travers sa lame, comme une illusion. C'est simplement l'effet de la fusion avec l'Eldrit, qui rend le Testarossa intouchable. Après tout, c'est difficile de toucher ce qui n'existe pas. C'est ce qui rend un Testarossa si chiant à affronter. Ils ont une attaque imparable, et une défense parfaite. Cependant, cette capacité à ses défauts, bien évidemment. Par exemple, si se déphaser permet d'éviter toutes les attaques de mêlées, ce n'est pas le cas d'une attaque magique. De plus, comme je l'ai expliqué, il faut du temps en fonction du Testarossa, pour s'équilibrer avec l'Eldrit environnant. Donc un adversaire qui arrive à tuer un membre de cette famille dès le début, n'aura aucun souci. Pour faire court, plus le temps s'écoule, plus un Testarossa devient une plaie. Le point suivant, est que l'équilibre n'est possible que sur une courte distance. C'est impossible de garder sa liaison, si un combat s'étale sur plus de cent mètres. Après tout, l'Eldrit n'a pas la même signature en fonction de son écoulement. C'est pourquoi, un Testarossa fera toujours en sorte de rester dans sa zone de confort. S'il change de zone, il devra de nouveau trouver la fréquence exacte de l'Eldrit. Pour finir, le niveau de cette capacité dépend grandement du Testarossa, ainsi que de ses limites. Par exemple, Feena, pour atteindre le multiplicateur de vitesses suffisant pour créer deux mirages, a dû utiliser une quantité astronomique d'énergie. Car elle n'a pas le niveau pour aller plus vite... Son père par exemple, est capable d'aller à 5x la vitesse de l'Eldrit, et donc, de pouvoir générer quatre mirages en même temps.

- Héhé, Feena le sait que son père t'a déjà foutu une raclée ?

- C-ce n'est pas réellement une raclée ! Il ne m'a vaincu que lorsqu'il a atteint le multiplicateur de vitesses par cinq. Ça devient un véritable calvaire de gérer déjà trois mirages temporels, et le quatrième était de trop. Mais bon, je ne me sens pas humilier une seconde, après tout, les Testarossa sont tout simplement des purs génies... Et le père de Feena n'est pas le plus impressionnant. De ce qu'Ayano m'a dit, Setsuna est capable de générer sept mirages simultanément. Ce qui veut dire, multiplier la vitesse de rotation de l'Eldrit par huit. Sans parler que vibrer à huit fois la vitesse de l'Eldrit, permet de se déphaser de façon presque parfaite. À ce stade, Setsuna est capable d'éviter même les attaques magiques.

- Hum, je comprends mieux pourquoi elle est surnommée l'éclair écarlate.

- En effet. Cependant, Feena n'a pas le niveau de son père, et encore moins celui de Setsuna... Et avec ce qu'elle vient d'effectuer comme enchaînement, je doute que sa liaison avec l'Eldrit, tienne encore longtemps. Il est évident que la zone de combat est ce qui permet à Feena de pouvoir continuer à maintenir sa technique. Car cette arène est fermée, ce qui est un lieu idéal pour un Testarossa. Ce qui veut dire que dans ce combat, Feena couvre avec sa « zone », absolument toute l'arène...

* * *

Tandis que la Testarossa retira ses lames du sol, la gardienne se redressa, tout en essuyant le sang sur sa joue. Elle observa par la suite un court instant sa main, avec laquelle elle venait d'essuyer sa joue. Puis, après un court instant, elle releva les yeux sur la Testarossa, et lui adressa la parole, toujours d'une voix calme.

- Tu es vraiment forte, Testarossa...

- Je te retourne le compliment, Aria.

- Cela fait longtemps que je n'ai plus été aussi mise à mal. Ta capacité spéciale est impressionnante... C'est pourquoi je vais te montrer la mienne à présent...

- Qu...

- Rikudou Senzin : Sandan-Zuki

Après ces mots, et dans un geste tout aussi calme, elle tendit sa main tenant son katana, la lame de ce dernier pointant le sol. Puis, elle le lâcha soudainement. Mais au lieu de simplement se planter sur le sol, la lame s'enfonça comme par magie dans ce dernier. À peine un instant après avoir pénétré dans le sol, une lame sortit de ce dernier, puis une autre, puis une autre, et ainsi de suite. Des lames apparaissaient de partout par dizaines, puis centaines. Elles couvraient le sol comme le ciel. L'arène était entièrement entourée de lames. Ces dernières stationnaient autour de l'arène, créant une sorte de barrière de lame. La gardienne comptait réellement lancer en même temps ces centaines de lames sur la Testarossa ? C'était ce qui était logique à penser, mais ce ne fut pas le cas. Tandis que la foule et l'aspirante étaient subjuguées par la technique, les lames stationnèrent explosèrent toutes soudainement, et s'éparpillèrent en millions de débris, donnant l'impression d'observer d'infinis pétales tranchants. Puis, ces millions, voire milliard de pétales métalliques rejoignirent Aria, au centre, et semblait tournoyer autour d'elle, comme si elles les manipulaient. Cela formait un genre de petite tornade de pétales, autour de la gardienne. Finalement, sans prévenir, tandis que la Testarossa avait tout juste repris sa garde, d'un simple mouvement de main, Aria envoya une rafale de pétales droit sur son adversaire. Sauf que la vitesse des projectiles était vertigineuse. Tellement, que même sous sa forme actuelle, la Testarossa esquiva de justesse les milliers de pétales qui s'écrasèrent sur le sol. Mais pas de repos possible, la gardienne, comme un marionnettiste contrôlant ses jouets, envoyait ses pétales tranchants sur son adversaire, ne lui laissant aucun répit.

- Putain, mais c'est quoi ça ? C'est beaucoup trop rapide ! Sans ma forme actuelle, elle m'aurait instantanément abattue...

Bien que la Testarossa esquivait les assauts des pétales avec agilité, elle ne pouvait plus rien faire d'autres. La technique d'Aria bloquait absolument toute tentative de riposte de son adversaire. Acculé par des millions de pétales tranchants, l'adversaire n'avait d'autres choix que d'esquiver du mieux qu'il pouvait. Feena tentait bien quelques percées, mais l'espèce de nuée de débris qui la poursuivait était absolument infâme. Et malheureusement, le peu de percées qui arrivaient à destination, se soldait par un échec. Car la gardienne utilisait ses pétales de lames comme un bouclier impénétrable. Dès que la Testarossa réussissait à s'approcher, les pétales se reformèrent autour de son adversaire, soudainement.

- Putain ! Putain ! Putain ! Je ne pourrais plus tenir cette forme très longtemps ! Il doit forcément y avoir un point faible ! Je ne peux pas échouer, pas ici ! Pas maintenant ! … Plus forte, toujours plus forte, toujours plus rapide... Il faut que je sois plus rapide, pour te protéger, Kureha... Si je n'en suis pas capable... Non, non ! Je refuse d'échouer ! Je peux le faire, je peux la vaincre ! Je peux la vaincre !

Soudainement, la Testarossa augmenta de nouveau sa vitesse à un stade encore jamais atteint dans ce combat. Les éclairs entourant son aura s'excitèrent, tandis que le flou l'entourant était de plus en plus intense. Grâce à ce nouveau boost, la Testarossa arrivait cette fois à semer largement la nuée de pétales tranchants, ce qui lui permettait de pouvoir lancer bien plus d'offensives sur la défense de son adversaire. Malheureusement, la tornade autour d'Aria était bien trop rapide pour se reformer, malgré la vitesse de l'aspirante. D'ailleurs, comme si la gardienne se retenait, ses pétales semblaient avoir accéléré à leur tour, à présent, pour correspondre à la vitesse de Feena. À présent, il était évident que cette gardienne testait son adversaire. Attendait-elle que cette dernière atteigne sa limite ? Était-ce de la curiosité ? Curieuse de voir jusqu'où peut aller cette aspirante ? Dans tous les cas, la gardienne était sans pression. Depuis le début de sa technique, à part ses bras, rien d'autre ne bougeaient. Même son regard, n'avait même pas besoin de se fixer sur la Testarossa, pour lui envoyer sa nuée de lames. Cependant, en voyant son adversaire préparer quelque chose, elle décida soudainement de reformer son bouclier, puis écarta les bras. Suite à cette action, le bouclier de pétales commença à s'élargir. L'intention de la gardienne était évidente : elle comptait étendre son bouclier de pétales sur l'ensemble de l'arène, jusqu'à en finir avec la Testarossa.

- Bordel, elle veut me piéger ! Je n'ai plus le temps, il faut que je trouve un moyen de... Oui ! C'est ça ! Elle n'a plus de gardes ! Son bouclier s'étend, mais ça diminue en même temps l'intensité à son point d'origine ! Si j'arrive à me déphaser ne serait-ce que pendant trois secondes, je pourrais passer à travers les millions de pétales et la frapper ! Tsss, plus le choix de toute façon !

Tandis que le bouclier recouvrait pratiquement toute l'arène à présent, la Testarossa amplifia le flou autour de son aura, et fonça soudainement en direction de la gardienne. Elle venait littéralement de pénétrer l'intérieur de l'enfer de lames. Mais contre toute attente, elle arrivait à passer à travers ces derniers, comme si ce n'était plus qu'une brise d'air. La densité de pétales était cependant tellement importante, qu'évidemment, elle n'arrivait pas à se déphaser à travers tous. Mais elle continuait, peu importe le nombre d'entailles qui commençait à taillader son fameux épiderme d'Eldrit. Grâce à ce dernier, et à sa volonté, elle arrivait presque à sa destination, afin d'infliger un coup décisif à cette gardienne, qui venait de réduire à néant sa défense. Elle venait de faire l'erreur suprême contre un adversaire capable de se déphaser à travers ses pétales. Finalement, la Testarossa arriva face à la gardienne, toujours les bras écartés, prête à lui infliger le coup final.

- C'est fini !

Mais tandis que la Testarossa allait infliger la correction à son adversaire, les millions de pétales autour de cette dernière venaient de disparaître de la zone. Et c'est avec stupeur que Feena se rendit compte, qu'Aria avait déjà son katana dans les mains, prête à lancer un assaut. Malheureusement, pour cet ultime assaut, la Testarossa avait relâché sa rotation, afin de pouvoir frapper. La lame de la gardienne était trop proche à présent, pour qu'elle puisse l'éviter. Il était évident que l'aspirante était tellement concentrée sur sa technique et son ultime assaut, qu'elle n'a pas une seconde pensée à la possibilité que son adversaire puisse annuler sa technique. Et maintenant, elle allait en payer les conséquences. Le coup la toucha de plein fouet, et sans son épiderme d'Eldrit, cet assaut l'aurait tranchée en deux parties instantanément. À la place, une entaille peu profonde était présente, mais suffisante pour saigner. De plus, l'impact l'avait envoyé valser sur plusieurs mètres. Cependant, après avoir retrouvé ses esprits, elle se releva, toujours combative, tout en observant son adversaire.

- Kh... je l'ai échappé de justesse...

- Impressionnante, cette protection sur ta peau, s'exclama la gardienne, sans cela, tu serais en bien plus mauvais état.

- Pas plus impressionnant que ta technique. Je suis à bout...je ne tiendrais plus ma forme une seconde de plus... je n'ai plus le choix, il faut que je lance le tout pour le tout...

Soudainement, la Testarossa se remit en garde, ses lames de nouveau croisées devant son visage. Puis, après une rapide seconde, elle écarta les bras, ce qui provoqua une explosion électrique à sa position. Après cela, des ailes de foudres pouvaient être visible dans le dos de l'aspirante, tandis qu'elle était entourée d'une aura foudroyante. Son regard était déterminé, tandis que ses pupilles dégageaient des arcs électriques.

- Je vois, il est temps d'en finir...

La gardienne comprit rapidement que cette technique était la dernière tentative de son adversaire. C'est ainsi qu'à son tour, elle se positionna en garde, prête à recevoir son adversaire. Sauf que cette fois, tandis qu'elle s'était positionné en garde, son katana s'entoura d'une aura mauve foncé, tout comme son corps, qui était à présent parcouru d'une fine aura de même couleur. Cette fois, c'était vraiment la fin du combat qui se préparait. Il était clair que ce dernier allait finir sous peu. C'est donc dans une ultime tentative que la Testarossa lança son assaut.

- Meteor strike !

- Tsuki Tenshou

Les deux adversaires se rejoignirent au centre de l'arène d'une vitesse imperceptible, encore une fois, pour la plupart du Colisée. Seulement un son strident foudroyant eut lieu au départ de la Testarossa de sa position. Tandis qu'à présent, l'impact avait lieu entre les lames. Lorsque les deux adversaires se percutèrent au centre de l'arène, un bruit de tonnerre incroyablement puissant retentit. Il était tellement puissant, qu'on jurait que les décibels atteints venaient de faire trembler le Colisée. Quant au lieu de l'impact, une explosion électrique était visible, tandis qu'un énorme croissant mauve avait presque fait exploser la barrière protectrice de l'arène, tellement l'onde de choc était violente. Et cela n'avait rien à voir avec de la magie, c'était simplement la puissance de l'impact, prouvant l'intensité de ce combat. Finalement, après ce dernier assaut, et la poussière évaporée, on pouvait de nouveau observer les deux combattants. La gardienne et l'aspirante avaient échangé de position, chacune se trouvant à la position précédente de l'autre, dos à dos, séparée d'une dizaine de mètres. Cependant, après un court instant, la Testarossa, malgré qu'elle soit toujours debout, se retourna, mais posa un genou à terre, exténuée, tandis qu'une de ses dagues se brisa. Quant à Aria, elle se retourna à son tour, tout en fixant son adversaire. Malheureusement pour l'aspirante, cette dernière ne chuta point. Seule une petite entaille venait à nouveau d'être infligée à la gardienne, au niveau de l'épaule, la faisant légèrement saignée. C'était fini, la gardienne était encore debout, et la Testarossa exténuée, il était à présent évident, que l'aspirante avait échoué...

- Pardon Kureha... je ne pourrais pas tenir ma promesse...


Dernière édition par Seria le Ven 18 Mai - 6:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seria
Princesse du vol noir
Princesse du vol noir
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 12/08/2015

MessageSujet: Re: Le Colisée des convictions   Ven 18 Mai - 6:34

C'est donc après un combat aussi intense qu'éprouvant, que ce dernier semblait arriver à sa fin. Après un ultime échange, entre la gardienne et l'aspirante, c'était finalement l'aspirante, qui avait un genou à terre. Résulta prévisible diront certains, mais on ne pouvait pas nier que la Testarossa ait fait preuve d'une performance absolument incroyable. Malheureusement, malgré tous les efforts du monde, Aria était d'un niveau bien trop haut, pour la Testarossa, qui restait calme, malgré son destin. On pouvait même jurer qu'elle souriait, laissant penser qu'elle n'avait pas du tout de regrets. Ce qu'elle confirma, lorsqu'elle s'adressa à son adversaire qui continuait de l'observer.

- Héhé... tu es vraiment forte... je n'ai aucun regret...

La gardienne ne répondit pas immédiatement, et se contenta de s'avancer légèrement, afin de se rapprocher de l'aspirante. Mais elle n'avait visiblement pas pour intention de l'oblitérer sur le coup, mais plutôt de lui parler.

- Tu n'as pas à rougir de ta performance, Testarossa. Cela fait longtemps, que je n'ai pas été aussi acculée. Tu as un potentiel incroyable, et tu aurais pu me vaincre, si tu n'avais pas d'aussi énormes défauts... Tu pourrais être beaucoup plus forte, si tu étais moins préoccupé par ta performance, que par ton adversaire. Tu ne m'as pas affronté pour me vaincre, mais pour te prouver quelque chose, je me trompe ?

- Je...

- Tu es douée, mais tu gâches ton talent par un esprit instable. Tu ne te bats pas pour toi, mais uniquement pour atteindre un objectif. Tu ne désires pas gagner, tu veux juste éviter l'échec. Si tu étais moins sévère avec toi-même, et plus modeste, en ce qui concerne tes capacités, tu pourrais être réellement plus forte. Ta prétention est un défaut qui peut te coûter cher. Me défier, par exemple, était prétentieux, ainsi que stupide, en soi. C'est également ta prétention, qui te rend si vulnérable aux contre-attaques, et qui affaiblit tes coups. Tu es beaucoup trop sûr de toi, ce qui t'a coûté la victoire aujourd'hui... À l'avenir, travail sur ton esprit, le reste, tu le maîtrises déjà à la perfection...

- L'avenir... ?

- Hum, soupira la gardienne, techniquement, il est vrai que je devrais t'oblitérer. Mais le vol noir aurait tort de se priver d'un tel talent comme le tien. Ne gâche pas cette chance que tu as, en ce jour, Feena. Profite de ta place au sein du vol noir, pour évoluer. Sur ce, ce combat est ta victoire, je n'ai donc aucune obligation de t'oblitérer, si je perds...

- Qu...

Suite à ces paroles, la gardienne rangea son katana dans son fourreau, puis leva la main droite, tout en prenant la parole.

- J'abandonne.

- Mais...

La Testarossa ne fut pas la seule choquée, à l'abandon de la gardienne. Le Colisée tout entier semblait littéralement sous l'effet de la surprise. Quant aux gardiennes sur leurs tribunes respectives, c'était la stupeur totale. Cela prouvait cependant encore une fois, que les gardiennes du top dix étaient bien plus sages, que les autres. Au vu des réactions, il était évident, que les gardiennes présentes aujourd'hui, n'abandonnerait jamais un combat gagné. La plupart étaient bien trop fiers, pour cela. Cependant, il était clair qu'une gardienne, en particulier cette Aria, n'en avait strictement rien à faire, de son palmarès, ou de perdre un combat. Visiblement, elle préférait subir une défaite devant 30 000 personnes, plutôt que de perdre un potentiel non-négligeable pour le vol noir. On peut donc imaginer facilement, que les gardiennes du top 10, sont bien plus concernées par le vol noir, et son besoin, que les autres gardiennes. Si toutes les gardiennes du top 10 sont ainsi, alors la plus grande différence entre elles et les autres, c'est leur esprit. Les élites ultimes du vol noir, pensent d'abord aux autres, avant de penser à eux-mêmes, comme le font certainement la plupart des gardiennes. Quoi qu'il en soit, la Testarossa avait finalement remporté ce combat, et réussit son épreuve.

- Hum, sacré Aria, s'exclama la reine, d'un sourire satisfait, cette Testarossa a dû vachement l'impressionner, pour qu'elle lui offre la victoire... Tu te doutais du dénouement, Ciara, n'est-ce pas ?

- Pas vous ?

- Difficile à dire. Mais j'admets être plutôt satisfaite d'un tel dénouement. Au vu du niveau montré par cette Testarossa, cela aurait été un énorme gâchis, de la voir mourir. J'imagine donc qu'Aria pense la même chose...

- Cela me paraît évident, après tout, c'est vous qui l'avez élevée et formée, non ?

- Absolument !

- En fait, c'est vous, en mieux, car elle ne dort pas tout le temps, au moins.

- Awn... J'aurais tellement aimé que tu te noies dans cette source...

Après cet échange pour le moins assez comique de nouveau, entre la reine et cette Ciara, Sylvanas s'avança, afin de faire son devoir, et de mettre fin au combat. Dès qu'elle leva la main, et annonça la victoire de l'aspirante, signant la fin de l'épreuve pour cette dernière, le Colisée entra en ébullition. La foule était en délire, suite à un combat absolument titanesque et spectaculaire. Ce n'était pas tous les jours que l'arène accueillait une gardienne du top 10, et une aspirante capable de rivaliser. Mais aujourd'hui, tous en avaient obtenu pour leur argent. Car oui, si l'entrée était gratuite pour le vol noir, pour les Ishgriens, les places étaient payantes. Cela n'empêchait pas que sur les 30 000 places, quasiment 95 % étaient des Ishgriens. Après tout, le vol noir ne possède pas énormément de membres. Ils doivent être au maximum 1 000 à tout casser, dont seulement trente, visiblement « importants ». On pouvait imaginer que le reste du vol noir était surtout comme indiqué par la reine, un endroit où on est protégé et en paix. Il doit certainement y avoir une sorte de hiérarchie également pour les membres basiques. Par exemple, il paraît évident que les jumelles, possèdent une place et des bonus bien plus généreux, qu'un membre qui n'a passé aucune épreuve, et qui ne désire que la protection et la paix.

Quoi qu'il en soit, maintenant que le combat était terminé, Aria avait aidé la Testarossa à se relever, et se dirigèrent vers la tribune de la reine. Une fois de nouveau à leur position de départ, la reine applaudit, suivie par Ciara.

- Mes félicitations, Feena, tu as été épatante. Tu as prouvé devant tout le monde aujourd'hui, que tu mérites amplement ta place parmi l'élite de notre famille.

- Bien joué, Feena, s'exclama à son tour Ciara, j'ai l'impression que tu as enfin compris mes intentions à ton sujet, hum ?

- Oui... Merci... Ciara.

Finalement, bien que les compliments fissent rougir la Testarossa, elle n'oublia pas de se tourner vers son ancienne adversaire, Aria, afin de lui adresser la parole, tout en s'inclinant.

- Merci à toi, Aria, de m'avoir accordé ce combat, et...

- Ça va, inutile de me remercier, tu auras qu'à m'offrir un verre un de ces quatre, ça suffira amplement, ma sœur.

- Ho... J-je... d-d'accord...

Bien que cette Aria semble froide au premier abord, après sa réponse à la défunte aspirante mystérieuse. Il semblerait, comme expliqué par Ciara ce jour-là, qu'il s'agit bel et bien de mérite, pour être considéré comme un membre de la famille, dans le vol noir. Les épreuves sont une chose, mais ça ne remplace pas les liens qui peuvent se former, grâce aux épreuves de mérites. Et aujourd'hui, il était évident que Feena avait mérité sa place dans la famille d'Aria, suite à ce combat. C'était bien plus qu'un simple combat, finalement. Leur affrontement a été bien plus loin. Une forme de respect mutuel a grandi minutes après minutes, entre l'aspirante et la gardienne. Et ça, c'était certainement ce qu'attendait, et avait prévu Ciara, même si pour cela, elle s'était mis la Testarossa à dos depuis cette soirée. Mais maintenant que cette dernière avait enfin réalisé le rôle de l'elfe, et le but de ses paroles, elle se sentait presque honteuse, d'où le timide remerciement.

- Bon ! C'est bien beau tout cela, mais il reste encore un combat ! J'officialiserais ta victoire, lorsque l'épreuve sera complètement close. Et pour cela, il faut que Seira entre dans l'arène, en espérant que j'annonce deux gagnantes... Ahem, quoi qu'il en soit, on ne peut pas dire que vous avez fait dans la dentelle toutes les deux. Vous venez de m'exciter le public comme jamais ! Néanmoins, ne te mets pas la pression, Seira. Concentre-toi sur ton combat, et ignore la foule !

- Si vous continuez, elle va bientôt vous appeler maman...

- Ho la ferme, Ciara.

Finalement, le tour de Seira allait arriver, et mettre à son tour son destin en jeu. Si sa camarade peut jouir à présent d'une tranquillité, se devait loin d'être le cas de l'aspirante. Les paroles de la reine sur l'agitation de la foule, ainsi que ses conseils étaient clairement dans l'intention de la rassurer. Sylvanas imaginait très bien qu'après une telle prestation pour ouvrir le bal, cela pouvait être délicat pour les suivants, et rajouter un stress supplémentaire. Et dans le cas d'aujourd'hui, il s'agissait de Seira. Il fallait également prendre en compte que tout comme Feena, le nom de la prochaine aspirante avait déjà fait le tour d'Ishgria. Ne serait-ce que dans le village où résidait l'ex dragonne, il lui suffisait de tendre l'oreille, pour se rendre compte que la présence d'une Kaliya dans l'épreuve finale, provoquait tout comme la Testarossa, un certain intérêt. Bien sûr, si le nom Kaliya était plus retenu, c'était surtout, car il s'agissait du nom d'une reine du vol noir. Et cela, Sylvanas devait s'en douter, qu'en ce lieu, une forte pression sera présente sur l'aspirante, à cause de son nom.

- Bien, ne perdons pas de temps ! Je vais donc t'inviter à tirer le cristal qui va sélectionner ton adversaire !

La reine était visiblement assez pressée que Seira tire un cristal, afin de rapidement désigner son adversaire. Il était évident que c'était pour éviter qu'elle soit prise d'une envie soudaine de proposer à son tour une gardienne du top 10. Étant donné qu'elle ignorait qui était la gardienne qu'avait en tête cette Kaliya, elle ne voulait pas prendre de risque, au cas où c'était une gardienne bien trop forte. Il était clair qu'elle n'allait pas laisser le choix à Seira, de toute façon. Malheureusement pour cette dernière, Ciara prit la parole. D'ailleurs, au moment même où cette dernière brisa le silence, la reine soupira, comme si elle savait que ça allait se produire.

- Vous ne trouvez pas cela injuste, Sylvanas ?

- Quoi donc, Ciara... ?

- Bien, vous avez accordé à Feena le choix de son adversaire. Et il me paraît clair qu'à la base, c'était Seira, qui voulait profiter de cette exception. J'imagine très bien qu'à l'heure actuelle, son désir est toujours le même, et qu'elle préférerait affronter la gardienne qu'elle a en tête. N'est-ce pas, Seira ?

Cette fois, la reine lança un regard noir à Ciara. On pouvait sentir qu'elle lui en voulait sur le moment. Déjà qu'elle avait dû prendre sur elle, pour accepter que Seira participe à l'épreuve finale, mais là, c'était le pompon. Elle répondit donc à la requête de Ciara, d'une voix assez neutre, mais aussi légèrement résignée.

- Et ce serait qui, cette gardienne... ?

- Ça ne devrait pas poser de problèmes, ce n'est pas comme si elle choisissait une gardienne en bas de tableau, vu qu'il s'agit de l'ex-numéro 11, Kimyo.

- Je refuse !

La réponse de la reine fut rapide et catégorique. C'était comme si l'énonciation de cette Kimyo qu'avait en tête Seira, était un argument de refus instantané.

- Seira vous a déjà expliqué ses raisons pour participer à cette épreuve, après son choix, n'est-ce pas ? Il est évident que vous cherchez à la protéger, mais en refusant son choix, vous montrer que vous n'avez aucune confiance en ses capacités, et ses convictions.

- Cela n'a rien à voir avec… se stoppa soudainement la reine, Bon... très bien... tu as gagné, j'abandonne... J'en ai assez de parler dans le vent...

Finalement, la reine n'essayait même plus d'argumenter, et se contenta de se retourner vers Seira, et de s'adresser à cette dernière.

- Bon, tu as entendu Ciara ? Si tu le désires, je te laisse choisir ta gardienne... J'ai cru comprendre qu'il s'agissait de Kimyo. Donc, si tu es certaine de ton choix, et que tu veux l'affronter, je n'ai aucune raison de refuser... Allez, je t'écoute, donne-moi ta réponse, qu'on en finisse.

Cette fois, la reine avait abandonné sa voix habituelle, ainsi que son sourire. Elle s'était adressée à Seira de façon froide et stricte. Même s'il était clair que ce n'était pas forcément contre cette dernière, mais plutôt qu'elle était d'une humeur massacrante. Néanmoins, bien qu'on pût se douter qu'elle en voulait à Ciara, il était évident que Seira était également fautive. Peut-être qu'elle lui en voulait également, ne serait-ce que d'avoir accepté l'épreuve, et fait une croix sur ce qu'elle avait réussi à obtenir à la fin de la troisième épreuve. La reine avait très bien compris que Seira voulait simplement tester ses limites, même si pour cela, elle devait en mourir. C'était donc plutôt une froideur qui cachait un sentiment de peur, et de mélancolie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Colisée des convictions   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Colisée des convictions
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Légendia :: Péninsule d'Ishgria :: Ishgria-
Sauter vers: