La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Début des hostilités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seria
Princesse du vol noir
Princesse du vol noir
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 12/08/2015

MessageSujet: Début des hostilités   Ven 11 Aoû - 13:57

L'aube si rare en Ishgria allait à présent se lever dans quelques minutes, offrant pour une courte durée la lumière du seul soleil de la péninsule. Mais pour sept aspirantes du vol noir, cette lumière sera peut-être la dernière qu'elles admireront. C'est dans cet état d'esprit pensif et incertain que les aspirantes étaient toutes au lieu de rendez-vous. Les aspirantes présentes étaient toutes d'un style différent. Une d'elles était grande et possédait une chevelure glissant jusqu'au fessier, tandis que son interlocutrice face à cette dernière possédait une chevelure courte de teinte mauve. Un peu plus loin, une autre aile noire pouvait être observée. Celle-ci était seule et pensive. Elle était bien plus petite de taille que les autres, portait une coiffure courte et des cheveux écarlates. À sa droite, à quelques mètres, discutaient deux autres aspirantes similairement identiques étrangement. Elles avaient toutes les deux une chevelure mi-longue, couleur brune, et un style vestimentaire similaire. De là à penser qu'elles étaient de la même famille, il n'y avait qu'un pas. Peut-être pas des sœurs, mais au moins des cousines. Enfin, loin du groupe, se trouvait celle qui attire tous les regards, la fameuse Dragonia. Comparée aux autres aspirantes, cette dernière était assise sur un rocher, ne dégageant aucune émotion. Elle était simplement en train d'observer l'aube se lever à l'horizon. Il n'y avait aucun doute dans son regard, ni dans son comportement. C'était comme si tout était déjà joué d'avance dans sa tête. Cela pouvait sûrement être vu de façon négative ou prétentieuse pour certaines, mais un esprit plus ouvert pourrait en tirer de la motivation, d'observer une telle assurance. Ciara sortit cependant de ses pensées, puis se dirigea vers l'aspirante qu'elle a croisée dans la taverne, Seira. Une fois à hauteur, elle lui tendit la main, comme pour la saluer de façon plus officielle.

- Faisons de notre mieux, ma sœur.

Mais tandis qu'elle lui serrait la main, elle en profita pour lui glisser quelques mots, d'un ton assez bas, sûrement pour que seule son interlocutrice entende.

- Pour ta question précédente, au sujet du nom, je ne compte pas l'oublier. J'imagine que tu n'es pas encore familière avec tout cela, mais tu es dans l'erreur, en pensant que ton nom ne signifie rien. Un nom légendaire ne l'est pas devenu du jour au lendemain. Aussi longtemps que tu vivras, tes actions seront toujours rattachées à ton nom. Car, c'est ce dernier qui te définit et qui t'octroie des rêves que d'autres ne peuvent se permettre. Le nom de famille est tout ce qu'il y a à retenir, que ça te plaise ou non. Plus les générations se succèdent chez les el'gaiens, plus les membres sont puissants, car l'hérédité chez nous ne se passe pas de la même manière que les autres races. C'est pour cela, que certaines ailes noires s'émoustillent devant mon nom ou le tien, que ça plaise ou non à Kimyo ou à toi. C'est également pour cela que je t'adresse la parole et que je ne compte pas oublier ton nom. Car, je sais sans l'ombre d'un doute, que tu es un génie, grâce à ton nom et seulement ce dernier. J'ai donc tout à y gagner de m'allier avec toi ou de me servir de toi pour atteindre mon objectif. Et, si tu veux un conseil, tu devrais faire de même avec moi...

… Et si je passe les épreuves, ce n'est pas pour prouver quoi que ce soit comme on peut le penser, je sais déjà ce que je vaut. Mes raisons sont personnelles, mais c'est loin d'être pour les raisons pour lesquelles les rumeurs me pointent du doigt.

Finalement, après cette rapide discussion, le soleil tant attendu se leva après une courte attente. Dès lors, deux silhouettes apparurent au loin, s'approchant du groupe d'aspirante. Il était question de la reine et d'une autre femme l'accompagnant. Celle-ci était sûrement une gardienne de son clan. Elle était plutôt grande, arborant des cheveux longs tressés par endroits, d'où dépassaient des cornes. Sa tenue en adéquation avec sa couleur de cheveux était marquée par un style assez simple, mais efficace. Elle était vraiment agréable à l’œil, comparée à la dernière gardienne du nom de Kimyo, croisé récemment. Enfin, un katana était rangé dans son fourreau, attaché à la taille de cette dernière.
Spoiler:
 



Ce qu'on pouvait dire, c'est que la ponctualité était de mise, vu que les deux silhouettes stoppèrent leur avancée pile devant les aspirantes. Pour l'occasion, toutes avaient d'ailleurs quitté leurs occupations, pour se mettre en ligne, pour faire face à la reine. C'est donc une fois les sept aspirantes en face de cette dernière qu'elle prit la parole de sa voix, et son humeur toujours étrangement joviale.

- Bienvenue à vous, mes sœurs ! Je suis ravie de voir que vous êtes toutes présentes aujourd'hui, et à l'heure. À mes côtés se trouve la gardienne Aria, qui supervisera les épreuves avec moi.

- Enchantée, s'inclina respectueusement la gardienne, aspirantes.

- Bien, je vais à présent passer au vif du sujet. Aujourd'hui n'est pas un jour où bavarder sera de mise, je ne suis présente que pour vous ouvrir la voie vers votre destin. Je vais donc sans perdre de temps vous expliquer les règles des épreuves, ainsi que votre objectif dans ces dernières. Je vous demande évidemment de bien écouter, car je ne répéterais aucun des mots que je m'apprête à prononcer.

La reine fit une courte pause, afin d'observer que les aspirantes étaient toutes en accord avec cette dernière. Puis, toujours du même ton, elle reprit son discours.

- Je vais commencer par vous expliquer les règles des épreuves. Cela sera rapide, car il y en a seulement deux. Mais je vous conseille de bien les retenir, car elles sont primordiales. La première règle donc, est simple : aucun abandon, ni de retour en arrière n'est possible. À partir du moment où vous commencez les épreuves, c'est où vous finissez ces dernières, soit vous mourrez. La deuxième règle, qui est une suite logique à la première : interdiction de quitter le périmètre des épreuves. Chaque épreuve que vous allez effectuer se passera dans des zones bien spécifiques. Si vous quittez ces zones afin d'éviter la mort ou que vous avez changé d'avis, vous serez immédiatement abattu par des membres du vol noir qui vous retrouveront n'importe où sur la création. La désertion est signe de lâcheté, et les lâches n'ont rien à faire dans notre famille. Évidemment, cela veut dire qu'on observera votre avancé. Le vol noir a des yeux partout, donc inutile d'essayer de feindre, nous aurons un retour sur chacune de vos actions.

Bien que ces deux règles étaient pour le moins logiques, les paroles de la reine laissèrent quand même quelques aspirantes dans le doute et l'incertitude. Cela était certainement là pour bien mettre en avant que les épreuves qui vont suivre sont réellement dangereuses et pas là pour rigoler. Comme précisée par Sylvanas, la mort est la seule issue à l'échec. C'est certainement de l'entendre qui fait que tout de suite, certaines aspirantes sont beaucoup moins détendues. Car jusqu'à maintenant, c'était que des rumeurs et des avertissements, le fait que les épreuves étaient sans retour. Là maintenant, tout était clair.

- Passons à présent aux épreuves, continua la reine, toujours souriante, elles sont aux nombres de trois. Une quatrième est disponible, mais uniquement en cas de réussite des précédentes, en plus de ne pas être obligatoire. Chacune des trois épreuves est composée de plusieurs phases, et leur objectif diffère bien entendu. La durée des épreuves est évidemment limitée. La limite de temps pour les réussir est de deux cycles. Passé ce délai, vous aurez échoué, et serez disqualifié. Bien sûr, même si la disqualification n'est pas punie de mort, vous n'aurez tout de même plus jamais le droit d'y participer, et donc de rentrer dans notre famille...

… Enfin, une dernière chose, rajouta la reine, arborant un sourire plus malin, les places sont limitées. Il n'y en aura donc qu'une seule d'entre vous qui pourra jouir d'une place dans le vol noir, à la suite de ces épreuves.

Cette révélation annoncée de façon légère par la reine eut l'effet d'une bombe chez les aspirantes. Certaines étaient subjuguées par cet aveu, tandis que d'autres commençaient à se regarder entre elles de façon rivale. Il n'y avait que Ciara, qui ne réagissait pas d'un pouce, et ce, depuis le début. Cette dernière restait les bras croisés, à écouter sans sourciller et sans émotion. En fait, ce n'est même pas que depuis le discours de la reine. Même dans la taverne, elle n'exprimait rien, assise à siroter son verre, ou face à Kimyo lorsqu'elle l'a défiée. C'était donc difficile de savoir si actuellement elle cache sa surprise, ou si réellement cela ne lui fait ni chaud ni froid.

- Bien, je vais donc maintenant vous expliquer l'objectif de la première épreuve. Celle-ci est simple, et consiste à trouver ceci !

Sylvanas fit apparaître un cristal écarlate dans sa main, qui ressemblait fortement à un cristal de téléportation.

- Ce cristal est comme vous l'aurez deviné, un cristal de portail. Votre objectif dans cette épreuve sera donc de chercher, et trouver ce cristal, afin d'ouvrir un portail vers votre prochaine destination. Vous l'aurez donc compris, la première épreuve sera une succession de zones où chaque fois, vous devrez trouver le cristal pour en sortir. Bien sûr, ce ne sera pas aussi facile ! Chaque zone de l'épreuve possède pas un cristal, mais plusieurs. Un seul de ces cristaux est vrai, les autres sont des faux qui... Peu importe, vous verrez bien si vous tombez dessus... ou pas...

… Bref, pour finir, un petit conseil : cette épreuve est bien plus facile en groupe. Donc, collaborer peut-être une bonne idée.

- Collaborer... ? intervenait une des aspirantes. Ne venez-vous pas de dire que nous sommes en compétition les unes les autres... ?

- Bien sûr, mais je ne fais que donner un conseil pour vous aider. Libre à vous de vous entre-tuer dès le début de l'épreuve ou de vous séparer.

La réponse de la reine était claire et précise, et c'était donc aux aspirantes de décider ce qui était préférable. Cependant, la plupart des aspirantes ne savaient plus quoi penser actuellement, maintenant que les explications étaient visiblement terminées. D'un côté, elles sont clairement en compétition, et de l'autre les épreuves sont visiblement prévues pour être réussies à plusieurs. Tout cela donnait matière à réfléchir, et sera sûrement plus clair une fois en action. Action qui n'allait pas tarder à finalement arriver, lorsque la reine prit de nouveau la parole.

- Maintenant que tout est clair, il est donc temps de vous ouvrir la voie vers votre destin. Je vais à présent ouvrir un portail qui vous amènera dans la première zone de l'épreuve. Cependant, une fois celui-ci passé, comme expliqué précédemment, il n'y aura plus aucun retour possible. Donc, pour la dernière fois, réfléchissez bien. Si vous êtes toujours aussi sûr de vous, passez donc le portail, sinon, libre à vous de faire demi-tour.

Suite à ces paroles, la reine brisa le cristal qu'elle avait en main, et ouvrit le fameux portail qui allait démarrer le début des épreuves. Une fois ce dernier ouvert, la reine se déplaça sur le côté, et tendit la main vers ce dernier d'un geste invitant. On aurait presque dit une servante qui ouvre une porte à son maître, sauf que là, c'était plutôt une servante au sourire malin, qui ouvre les portes de l'enfer.

- Je vous invite à passer dès maintenant le portail. Si vous réussissez l'épreuve, nous nous reverrons pour la suivante. Dans le cas contraire, c'était un plaisir de vous avoir connu. Sur ce, je ne vous souhaite pas bonne chance. La chance ne vous servira à rien dans ces épreuves...

Le moment fatidique était enfin arrivé, les épreuves étaient sur le point de commencer. Pour cela, il suffisait de passer le portail. Action qu'effectuait évidemment sans une once d'hésitation Ciara, qui s'aventura à l'intérieur comme une routine. Elle fut suivie par celle qui semblait timide, suivie d'une autre, jusqu'à ce qu'étrangement, toutes passèrent ce dernier. Aucune n'avait jeté l'éponge, et n'avait changé d'avis au dernier moment. Pour le plus grand plaisir de la reine qui semblait satisfaite, maintenant que le portail était refermé.

- Bien, tu sais ce que tu dois faire Aria, ma belle.

- Je m'en occupe.


* * *

Le portail avait délivré les aspirantes sur une zone similaire à Ishgria, pour ce qui est de l'horizon. Sauf qu'il y avait beaucoup, beaucoup plus de volcans et de montagnes à perte de vue. La zone dégageait une chaleur bien plus prononcée que sur Ishgria, ce qui indiquait clairement que ce n'était pas une zone de ce royaume. Ceci dit, on pouvait imaginer que ce royaume appartenait à la même péninsule, au vu de l'atmosphère. La seule chose qui était étrange, et qui confirmait également que ce n'était pas Ishgria était l'absence du fameux soleil. Normalement, aujourd'hui le soleil brille sur la péninsule, hors ici, aucun rayon ne semble faire signe de présence. Cependant, si l'on regarde le ciel, on peut observer qu'il ne fait pas nuit, mais que ce dernier est entièrement rougeoyant. C'était comme si des épais nuages de feu cachaient le ciel. Au moins, cela expliquait cette impression de voir la vie d'une teinte rougeâtre.

- Bon, s'élança une des aspirantes, je ne reconnais pas vraiment l'endroit où on est, une idée ? Je dirais qu'on est toujours sur Ishgria, mais il fait jour normalement, non ?

- On est sur Atharva, répondit naturellement Ciara, un royaume inhabité de la péninsule d'Ishgria.

L'interrogation pouvait se lire sur le visage de toutes les aspirantes, qui n'avaient jamais entendu parler de ce royaume. Après tout, les royaumes inhabités depuis longtemps sont rarement connus par la nouvelle génération, ou pour ceux qui ne font pas quelques recherches au préalable. Même si ce n'est pas directement imputable à ces derniers, les livres et légendes étant plutôt rares sur ces royaumes.

- Comment sais-tu ça toi ? Comment peux-tu être sûr qu'on n'est pas sur Ishgria ?

- C'est facile, il suffit d'observer le ciel et l'horizon. Atharva est un royaume possédant une atmosphère bien plus lourde qu'Ishgria, à cause de l'activité volcanique de la région. La plupart des volcans d'Ishgria sont éteints et n'entrent que très rarement en éruption. C'est ce qui rend la zone vivable. Cependant, ici, la chaleur due à l'activité volcanique omniprésente empêche toute civilisation légendienne de prendre racine. C'est d'ailleurs les épais nuages de cendres qui recouvrent le ciel, qui empêche ce dernier de faire passer les rayons du soleil. Néanmoins, c'est la lumière du soleil qui donne cette teinte rougeâtre aux nuages.

- Putain la vache, comment sais-tu ça ?

- Je le sais, c'est tout...

Une des aspirantes qui avait écouté l'explication, s'avança et prit à son tour la parole. Cette dernière avait un ton bien moins calme que cette Ciara, et donnait une impression d'agressivité.

- Ouais bon c'est cool tout ça, mais ça nous dit pas où trouver ce cristal. Au lieu de bavarder, on devrait commencer à chercher.

- C'est important de connaître l'endroit où l'on se trouve pour une mission, se défendit Ciara, c'est élémentaire comme règle.

- Okay l'intello, suivie l'aspirante d'un ton sarcastique, tu as peut-être une proposition à faire pour trouver ce cristal ?

- Je pense en effet savoir où on devrait chercher. Si on regarde à ma droite, il y a une chaîne de volcans, au milieu se trouve le « titan flamboyant » le plus grand volcan de la création. Si le vol noir a caché un cristal quelque part, c'est certainement là-dedans.

- Et pourquoi ce serait dans ce volcan ? Je sens également l'Eldrit d'un autre cristal au sud, vers les ruines là-bas.

- Je pense que le volcan est une meilleure option. C'est un endroit idéal pour tester les capacités des aspirantes. En plus de la chaleur extrême qui même si elle ne nous impacte pas, nous alourdira quand même, à cause de la pression. De plus, il y aura certainement une civilisation au pied du volcan qui va falloir impérativement éviter.

- Une civilisation ? intervenait l'aspirante à l'air timide. Tu n'avais pas dit que c'était un royaume inhabité ?

- Inhabité par des êtres humanoïdes. Cependant, il y a énormément de races dans l'existence. Une d'entre elles est la race des « Volcanion ». Ce sont des rochers vivants qui prennent vie aux pieds des volcans. Ils sont généralement très nombreux et sont une vraie plaie pour les habitants. Ils sont sûrement la raison de l'extinction de la civilisation de ce royaume. Bien plus que la chaleur ou l'activité volcanique. Comparés aux êtres comme nous, les Volcanion ont une reproduction naturelle et non contrôlée. Étant donné qu'ils sont créés à partir de l'Eldrit qui donne vie à la roche, ils se multiplient à une vitesse incontrôlable. J'imagine que la population d'Ishgria et le vol noir ont dû trouver un moyen pour anéantir cette race dans le royaume. Le plus efficace étant de réduire la chaleur ou d'éteindre le volcan.

Les connaissances de cette Ciara laissaient la plupart des aspirantes bouche bée. Avoir connaissance de l'existence d'un royaume oublié ou d'une race peu connue était une chose. Mais connaître autant de détails aussi précis était carrément dingue. Ça demandait des décennies et des décennies pour savoir autant de choses. Il était clair que la rumeur semblait se confirmer, stipulant que cette « princesse » serait déjà éveillée depuis très longtemps. Car, il faut faire bien plus que de lire, pour avoir autant de détails, il est évident qu'elle-même a dû beaucoup voyager et déjà connaître énormément de choses. Cependant, au vu des dernières paroles adressées à Seira, son but dans tout ça était impossible à deviner. Il était clair qu'elle cache quelque chose, mais que la raison ne serait certainement jamais connue que d'elle-même.

- Ou alors on les pulvérise ? Ça reste des putains de cailloux, je ne vois pas en quoi c'est dangereux. Si c'est ton argument pour prouver ta théorie, désolée, mais je ne vois pas pourquoi ce serait plus légitime que les ruines au sud, l'intello.

- Tu te sers de ta tête parfois ? Ces cailloux sont bourrés d'Eldrit instable. Ce sont de véritables rochers explosifs ambulants. Le souci des Volcanion c'est que ça explose. Et comme je l'ai expliqué, ils sont toujours en groupe. Si un seul explose, en général ça déclenche une réaction en chaîne. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle certains volcans se réveillent. Car des Volcanion ont explosé à côté, créant une onde sismique assez puissante pour réveiller l'activité volcanique de la montagne.

- On est des el'gaienne, pas de minables légendiennes. Ce n'est pas une petite éruption qui va nous tuer...

- Sauf que les Volcanion ne sont pas tous des petits rochers. Tu as certains Volcanion qui peuvent faire jusqu'à sept mètres de haut. Et si des rochers géants de sept mètres de haut et autant de diamètres explosent, crois-moi qu'el'gaien ou non tu vas la sentir passer. Sans compter que là on parle du plus puissant volcan de la création. Si on le fait entrer en éruption, et qu'on se trouve à l'épicentre du cratère, que tu sois el'gaien ou non, ne changeras pas que tu auras le même goût bien cuit qu'un légendien.

Ciara et cette aspirante qui doutait de cette dernière semblaient ne pas trouver un terrain d'entente. Les deux ayant un projet de destination différent. L'une propose d'aller à l'ouest, dans le volcan. L'autre, au sud, dans des ruines fumantes. C'est en partant de ce postulat qu'inévitablement, une conclusion arriva.

- D'accord l'intello, dans ce cas tu n'as qu'à y aller toi-même dans ton volcan. Moi je pars aux ruines.

- C'est stupide, on ne devrait pas se séparer. C'est évident qu'on doit s'entraider dans ces épreuves.

- Ça, c'est toi qui le dis ! Je te rappelle qu'une seule d'entre nous sera sélectionnée. Je suis désolé, mais je n'ai pas forcément envie d'aider des pouffiasses qui peuvent potentiellement me voler mon ambition.

- Je pense que la reine a dit ça pour nous piéger, c'est évident. Et même s'il y a qu'une seule place, tu ne connais pas le proverbe qui dit que ton meilleur allié c'est souvent ton ennemi ? De toute façon, le volcan est une bien meilleure option que les ruines. Si tu veux savoir la raison, c'est simple : ce volcan était calme depuis plusieurs décennies, et il est de nouveau actif. Donc je doute que le vol noir prenne le risque de s'aventurer dans ce volcan, et de l'avoir réactivé pour y cacher un « faux » cristal....

… Bref, on devrait se rendre là-bas, au lieu de discuter bêtement.

- Je rêve là ? Tu viens de dire « on » ? Qui t'a dit que tu pouvais décider pour nous l'intello ?

- Je préconise juste cette option, rien de plus, je n'ordonne rien... Je persiste qu'on devrait rester groupé...

L'ambiance semblait électrisante à présent entre les deux aspirantes. Il est clair que ces deux-là ne tomberont pas d'accord, et ce n'est pas la suite qui allait arranger la situation...

- Dans ce cas, on n'a qu'à demander aux autres qui elles veulent suivre ! Hein ? Alors vous autres là, vous êtes pour aller dans ce volcan ou aux ruines ? Ou ailleurs tien, libre à vous d'aller mourir où vous voulez après tout !

- Hum, soupira Ciara, écoutez, je ne vous ordonne rien du tout, mais je suis clairement la plus renseignée et préparée dans ce groupe. Je suis certaine que le cristal se trouve dans le volcan. Libre à vous de me croire ou non. Mais j'insiste sur le fait qu'on devrait au moins pour l'instant, rester ensemble et ne pas s'éparpiller...

Après ces mots, un choix s'offrait donc aux aspirantes. Chacune ne savait pas vraiment quoi faire. Fallait-il partir dans son coin ? Ou alors aller dans ce volcan avec cette Ciara ? Ou aux ruines avec cette aspirante ? Aucune d'entre elles n'arrivait à se décider. Cependant, peut-être qu'une intervention argumentée qui défendrait l'une ou l'autre idée pourrait aider la situation à se libérer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seira
Vagabond
Vagabond
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: Début des hostilités   Dim 13 Aoû - 2:54

Le moment tant attendu pour l'aspirante Seira Kaliya était enfin sur le point d'arriver. Le soleil allait bientôt pointer le bout de son nez, signe que l'aspirante toute fraîche pour rejoindre le vol noir allait bientôt se battre pour son destin. Un destin dont était tout d'abord indifférente cette dernière, mais depuis son éveil à la condition d'El Gaienne, tout changea dans son esprit. Désireuse de reprendre le flambeau de son ancêtre dont elle était admirative, l'échec n'était pas permis. Elle préférait même mourir que devoir quitter les épreuves bredouilles. Elle avait en elle la rage de vaincre, et ferait tout ce qui est en son pouvoir pour y parvenir. Entre autre, c'était le défi de sa vie, ni plus ni moins.

Ne montrant aucun signe de stress ou d'anxiété, elle resta planté sur le lieu de rendez-vous les bras croisés. Elle refusa catégoriquement de discuter avec les autres aspirantes. Elle n'avait rien contre elles personnellement, mais elle refusait catégoriquement de se mélanger dans le groupe pour l'instant. Ce qu'elle entendit dans la taverne ne lui donnait pas spécialement envie de taper la causette, à cause de ses origines considérées comme spéciales. Elle voulait attendre d'avoir réellement montré ce qu'elle valait, afin de confirmer les pensées qu'on puisse avoir envers elle. D'ailleurs, elle n'alla même pas saluer l'autre personne qui attirait les potins et les discussions, celle qui venait de la famille Dragonia. Elle ne la connaissait pas assez pour ça, et donc, était dans le même panier que celles dont elle se méfiait. Sauf que néanmoins, cette dernière prit la peine de venir la saluer en lui tendant la main et en l'encourageant. Quatre ou cinq secondes survinrent, cependant, avant que Seira décide de tendre la main à son tour. C'était son tempérament méfiant actuel qui la rendait assez sèche et antipathique, mais elle n'était pas non plus du genre à rejeter et à ignorer le monde autour d'elle. Donc elle serra la main de cette Dragonia, puis écouta jusqu'au bout ce qui ressemblait à un petit conseil: Celui d'accepter que son nom était spécial, ce qui était une réalité qui agaçait profondément Seira. Avant de lâcher la main de son interlocutrice, elle rapprocha à son tour sa bouche de son oreille, pour également lui glisser quelques mots discrets.


- Ok, fais comme tu sens. De toute manière, tu sembles pas être une casse-pieds, toi au moins. Mais sache une chose: Ma vision des choses n'est pas prête de changer. Je n'apprécie que très rarement que l'on me catalogue sans me connaître. Si toutes celles qui m'observent comme une génie n'étaient pas mes sœurs, j'aurais déjà fait en sorte qu'elles regrettent amèrement d'avoir songé un seul instant que je sois ce que je ne suis peut-être pas... As-tu déjà ressenti une forte déception en réalisant qu'une personne dont tu portes une profonde estime n'est rien d'autre qu'une ratée ? Moi, si... Et c'est justement à moi de réparer les erreurs que certaines génies, entre guillemets, ont commis. Tant que mes actes n'auront pas rendu honneur à mon nom, j'aimerais que tu évites de trop me voir comme une génie. C'est que j'ai la pression et l'impulsion facile, tu vois. Et puis, ne crois-tu pas que cela gâche tout l'intérêt de ces épreuves si il y'a du favoritisme d'entrée de jeu ?

Alors que Seira semblait froide et malsaine dans sa voix, elle relâcha la tension en même temps que la main de son interlocutrice. Il semblerait que peu importe ce qu'on lui dise, Seira n'appréciait vraiment pas qu'on porte envers elle une estime trop haute, alors qu'elle venait à peine de débarquer ici. Elle n'avait eu que des mauvaises expériences avec les jugements de ce type, que ce soit dans un sens comme de l'autre. Elle avait tenu en estime sa mère, et lorsqu'elle réalisa qu'elle n'était qu'une faible, c'était la douche froide pour Seira. Et cette ratée qui lui donna la vie portait également ce nom qui semble autant glorifier Seira ici. Ce nom qu'elle considérait comme sali, depuis qu'une aile noire comme Ellis Kaliya s'est accouplé avec un minable mortel, et a tourné le dos à sa grande et prestigieuse destinée. Mais ça, tout le monde ici l'ignorait. Bref, bien que tout cela l'énervait, elle ne pouvait pas vraiment en vouloir à qui que ce soit autour d'elle, et puis, elles sont ses sœurs. Alors soudainement, Seira se détendit, et prit un air plus empathique.

- Bon, sans le vouloir, il semblerait que je t'aies dis pourquoi, d'une part, je me retrouve ici à attendre qu'on me teste. En espérant que tu me partageras les raisons qui sont les tiennes derrière un verre de liqueur volcanique, quand on aura réussi. D'accord ?

Une fois le dialogue terminé, le soleil se leva, et très rapidement, deux silhouettes apparurent. Une très familière en tout cas, puisqu'il s'agissait de la reine dont Seira devait son éveil, et une autre femme. Probablement une qui tient un rôle de responsable des épreuves. Ce qui fut de toute manière confirmée par la reine. Sans transition, la reine alla direct au but: Les épreuves. Heureusement pour Seira, les longs discours, elle était pas fan. Elle démarra en citant deux règles fondamentales pour ces épreuves. Deux règles qui avaient la même finalité au final: L'abandon sera puni de mort. Le fait que la lâcheté était impardonnable chez le vol noir satisfaisait pleinement Seira, qui, évidemment, n'avait pas l'intention de tourner les talons à ces épreuves. Il semblerait, en revanche, que certaines aspirantes commençaient déjà à flipper devant ces conditions. Mais Seira, elle, restait imperturbable.

Ensuite, toujours plus intéressant, Sylvanas expliqua que le nombre d'épreuves est de quatre, dont la dernière qui était facultative. Seira songea alors que les trois épreuves pouvaient garantir une place toute fraîche pour le vol noir, mais que la quatrième, si on décide de la relever, et qu'on y parvienne, offrirait de meilleurs privilèges. Enfin, qui vivra verra, mais Seira s'attendait d'office à ce que cette quatrième épreuve soit d'une difficulté extrême. L'on pouvait rajouter également un temps limité de deux cycles, donc ce que Seira comprit comme "deux jours" si elle avait bien suivi le fonctionnement ici, sur Legendia. Et les journées ici sont plus courtes. Donc pas le temps pour souffler non plus. Enfin, les conséquences de cette disqualification par temps imparti étaient assez moches. Seira ne pourrait plus jamais se présenter aux épreuves. Mais encore une fois, toujours aucune perle de sueur ne coula le long de son front.

La dernière information, qui allait être celle qui détruisit légèrement l'espoir de certaines aspirantes, était que seule une aspirante allait jouir d'une place parmi le vol noir. Un léger rictus se dessina sur les lèvres de Seira. Elle trouvait ça trop louche pour être vrai. Seira avait du mal à songer que le vol noir se priverait de certains talents, surtout si ici, on a la fâcheuse habitude de favoriser les ailes noires pour leurs noms, et qu'au sein de cette organisation, il y'a des membres comme Kimyo qui mériterait bien qu'on lui retire sa place pour quelqu'un de plus honorable et plus censée. C'était une hypothèse qui tenait la route pour Seira, et cette hypothèse devint presque une certitude quand elle vit les mines déconfites des autres aspirantes. Mais Seira ne voulait pas faire faux bond. Elle attendait de voir les épreuves, les yeux dans les yeux, avant de penser que tout cela n'est que du bluff stratégique.

Maintenant, il était temps d'expliquer la première épreuve. Il s'agissait de trouver un cristal de portail pour passer à la zone suivante. Et cela, au beau milieu de cristaux qui étaient factices. Sous l'étonnement de Seira, la reine donna un petit conseil aux aspirantes, celui de travailler en équipe, et en vue de la réaction de l'une des aspirantes, Seira voyait de plus en plus le petit jeu de la reine. Bref, il était l'heure fatidique de passer les épreuves désormais. Et Seira était prête à se jeter dans l'arène, sans broncher. Personne ne se résigna autour d'elle, mais Seira comprit que la plupart de ses adversaires faisaient cela uniquement pour éviter de passer pour une lâche devant Sylvanas.

Une fois que Seira et ses adversaires posèrent le pied à l'intérieur du portail, elle se retrouva au beau milieu d'une zone désertique, voire volcanique, qui lui faisait penser à son pays natal, le pays du feu de la Yokume, excepté qu'ici, les conditions paraissaient plus extrêmes. Seira ne perdit pas de temps, et se concentra pour trouver une source d'énergie dans les parages, tout en vérifiant les actes des autres participantes. L'intervention de l'une des aspirantes démarra une série d'informations de la part de Ciara sur l'endroit en question. Cela arrangeait les affaires de Seira que cette Ciara soit cultivée, puisqu'il s'agissait de sa plus grande faiblesse: En effet, Seira ne connaissait rien de ce monde, et ce n'était pas cette ridicule semaine de préparation qui suffisait pour qu'elle soit aussi calée que cette dernière. Elle prit ainsi note dans un creux de sa tête de chaque information sur le lieu. Une autre aspirante, paraissant impatiente et agressive, prit la parole, déclarant que ces informations n'étaient qu'une perte de temps. Selon Seira, elle, sera probablement la première à crever.

Bref, il fallait maintenant trouver où chercher le fameux cristal. Ciara proposa le "titan flamboyant", un gigantesque volcan, là où l'autre aspirante proposa de fouiller des ruines au sud. Ciara argumenta son option par des arguments basés sur la difficulté du lieu, dont Seira était en parfait accord. Elle rajouta qu'on y trouverait une civilisation au pied du volcan, malgré qu'elle déclara plus tôt que le lieu était inhabité. Mais inhabité par des êtres faits de chaire et de sang. En effet, le pied du volcan abrite des Volcanion, des créatures de type rochers, animés par l'Eldrit environnant. Ciara expliqua toutes les caractéristiques de ces créatures, comme leurs effets explosifs, ou la taille maximale qu'elles peuvent atteindre. Bref, des informations qui firent comprendre à Seira qu'il s'agissait d'obstacles non négligeables. Et contrairement à l'autre excitée qui croyait être invincible apparemment, elle comprit qu'être une El Gaienne n'allait pas la protéger de ces Volcanion et des éruptions qu'ils peuvent provoquer. Bref, Seira avait désormais compris que cette épreuve avait pour objectif de tester l'esprit d'équipe des aspirantes.

La situation entre les deux aspirantes s'envenima, puisque l'aspirante agressive semblait ne pas réaliser ce qui semblait évident pour Seira. Cette dernière insistait malgré la persistance de Ciara, qu'il fallait se diriger vers les ruines. Et plus alarmant encore, elle encouragea les autres aspirantes à faire un choix, ce qui allait donc mener à une séparation des candidates, le pire scénario possible pour cette épreuve. Et ce qui fit remuer discrètement sa tête de gauche à droite, est lorsqu'elle vit qu'aucune aspirante n'était fichue de faire un simple choix.


- Tsss, quelle plaie ! Je savais d'avance que les épreuves ne seraient pas de la tarte, mais là, la situation est déjà aberrante ! La seule difficulté que je constate pour cette première épreuve, c'est que je suis entourée par des poltronnes ! On dit toujours que ce sont ceux qui s'excitent le plus, qui meurent les premiers ! Qu'est ce qu'il y'a, la pipelette ? T'as décidé sur un coup de tête que t'allais rejoindre l'élite de la création, et pourtant, tu sembles déjà proche de l'abandon ? Tu cherches la facilité ? As-tu peur de mourir ? Et bien, je t'en prie ! Cours rejoindre tes ruines ! Tu auras une belle surprise quand tu réaliseras que tu t'es gouré de cristal !

Seira décida enfin de prendre la parole après un long absentéisme. Pour elle, la situation l'exigeait. Et même si ses paroles étaient vénales et parfaitement pensées envers l'aspirante agressive, elle demeurait parfaitement calme. Elle avait les bras croisés, et pas un seul tremblement, pas une seule goutte de sueur pouvaient être aperçues chez Seira, bien qu'il serait de mentir, en disant qu'elle n'était pas légèrement inquiète en observant l'état des aspirantes depuis le début des hostilités. Elle reprit la parole, toujours calmement, avec un ton qui sonnait presque comme celui d'un leader.

- Bon, écoutez moi, vous toutes. Je suis pas aussi calée que notre amie ici présente, sur la situation. Et pour être franche avec vous, je connais que dalle sur ce territoire nommé Atharva. Mais il y'a une chose que je sais parfaitement, et dont il n'y a pas besoin de s'appeler Kaliya ou Dragonia pour le comprendre. C'est ce qui est exigé pour rejoindre le vol noir. En règle générale, lors d'un concours ou d'une série de défis visés à sélectionner des candidats, la première épreuve est très souvent la plus importante ! Elle sert à vérifier si ceux qui tentent leur chance ont saisi la base de ce qui est attendu et exigé. Elle existe dans le but de voir si ceux qui se lancent dans la compétition, ont bien captés où est ce qu'ils mettent leurs pieds ! Le vol noir, c'est une unité ! Une famille ! Celles qui sont présentes dans les mémoires sont celles qui ont primés l'esprit d'équipe et ont combattus pour l'intérêt de leurs sœurs ! Les plus méprisées sont celles qui font passer la compétition et la rivalité avant tout !...

... je ne suis pas encore en mesure de vous affirmer si la reine a dit la vérité lorsqu'elle a déclaré que les places étaient limitées, et si c'est la même chose pour toutes les épreuves qui suivront. Mais la réelle finalité de cette parole, c'était de vous tester, pour voir si vous avez bien assimilé cette règle d'or, ainsi que pour vous mettre un fort coup de pression ! Ce qui a parfaitement fonctionné, je dois dire, puisque vous claquez toutes des genoux depuis le début de l'épreuve, ou alors, il est déjà question de séparation et de groupes ! Mais à mes yeux, cette première épreuve a uniquement comme but de vérifier notre esprit d'équipe, et rien d'autre !


Seira décroisa soudainement des bras, puis s'avança pour se placer aux côtés de Ciara. Puis elle reprit la parole, toujours avec une intonation qui inspirait l'envie de vaincre, de gagner, de réussir, et de se faire entendre ! Une voix pleine de conviction !

- Mon choix est fait et ne changera plus ! Je pense comme Ciara qu'il faut attaquer ce titan flamboyant. Si nous voulons rejoindre l'élite, nous devons affronter le danger, mais à condition de le faire intelligemment. Si nous possédons une faiblesse quelconque, nous devons la combler avec les points forts de nos alliés. Nous avons la chance de posséder dans le groupe quelqu'un qui est profondément instruit. Je n'hésiterais pas à utiliser ses connaissances pour atteindre la victoire. Sachez qu'aucune de mes paroles étaient dans le but de vous rabaisser, ou vous faire croire que je suis meilleure que vous, mais dans le but de vous réveiller ! Car il est clair comme de l'eau de roche que pour cette épreuve, c'est soit nous nous regroupons et nous pouvons survivre toutes ensemble, soit nous nous séparons, et nous périrons toutes ! Libre à vous, par la suite, de chercher à me faire tomber si les prochaines épreuves seront faites pour nous départager, mais maintenant, nous devons rester unies ! Et n'oubliez pas que nous avons plus de chance de l'emporter en attaquant la bonne zone, aussi périlleuse soit-elle, qu'en se dirigeant vers une zone sûre et en récoltant un faux cristal qui est probablement synonyme de disqualification, voire pire ! Ces faux cristaux sont probablement conçues dans le but de sanctionner celles qui n'auront pas compris la finalité de cette épreuve ! Ce n'est pas pour rien qu'il n'y a QU'UN SEUL bon cristal par zone ! Pour qu'il soit entre les mains d'un groupe ! Sinon, la compétition aurait déjà pris fin à l'issue de cet unique test ! Ce qui serait illogique, vous ne croyez pas ?

Seira marqua une pause. Elle observa les aspirantes, pour voir si elles étaient réveillées, ou si elles étaient toujours prisonnières de leurs doutes. Seira espérait réellement qu'elles allaient faire le bon choix. Elle aurait pu penser "tant pis pour elles", mais son propre intérêt dépendait beaucoup de la direction prise par ces aspirantes qui sont censées être ses concurrentes pourtant.

- J'en ai terminé ! Libre à vous de faire ce que bon vous semble de mes paroles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Début des hostilités
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouverture des hostilités
» [10/02/2015] Le début des hostilités
» L’hostilité du Président René Préval envers les Masses Populaires.
» Hostilités de Narda [GUERRE]
» Hostilités paradoxales ft. Mystogan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Légendia :: Péninsule d'Ishgria :: Ishgria-
Sauter vers: