La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Préparation avant les épreuves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seira
Vagabond
Vagabond
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Préparation avant les épreuves   Dim 21 Mai - 21:25

Quelques temps se sont écoulés depuis que Seira ait atteint un stade tout neuf de son existence, le stade de l'El Gaienne. Une période qui était assez difficile et éprouvante pour la nouvelle élue du destin, puisque cette dernière devait s'habituer à posséder une puissance probablement vingt fois plus élevée que ce qu'elle avait il y'a encore quelques jours. Elle devait également s'accoutumer à de nouvelles envies qui étaient bien dissimulés en elle de son temps sur Atrium. Comme le fait qu'elle était bien plus sensible à l'appétit, à la soif, comme à d'autres choses dont elle prit sur elle-même pour ne pas se laisser tenter. Elle s'y attendait, au fond, Sylvanas Sieghart, l'une des grandes figures du vol noir, et également responsable de l'éveil de Seira, avait prévenue Seira sur ce qu'elle pourrait ressentir sous sa nouvelle enveloppe charnelle. Néanmoins, d'autres choses tracassaient son esprit pour qu'elle puisse vraiment penser à trop se laisser aller aux plaisirs liés au goût, et ce qui était en tête de liste dans son esprit, c'était tout simplement sa future réussite.

Seira était devenue depuis son éveil, une gagnante dans l'esprit, loin de la clocharde qui hibernait dans une caverne. Et cet esprit de compétitivité provenait d'un souvenir récent, lors de son entretien avec la reine en question. Avoir vu l'image d'une de ses ancêtres depuis un cristal que la reine avait conservé comme tant d'autres, était une preuve en soi, pour Seira, qu'elle avait toqué à la bonne porte. Il y'avait une pointe d'émotion qui avait traversé Seira lorsqu'elle vit que la reine avait conservé précieusement chaque cristal qui contenait ce qui restait de ses sœurs disparues. Une image noble, tout comme cette Cecilia qui devint aussitôt un modèle pour Seira. Elle lui ressemblait fortement en apparence, comme si Seira voyait son avenir en elle. Elle était devenue son objectif pour le futur. Quand à son passé, il était jeté aux oubliettes. Cela incluait le nom d'Irina, ou l'existence même de sa mère. Car pour Seira, Irina était une lâche et une honte pour le vol noir. Aujourd'hui, tout ce qui comptait pour Seira, était de suivre l'exemple d'une figure artistique que représentait Cecilia pour Seira.

Inspirée, Seira apprit à s'accoutumer avec sa nouvelle force, et à la contrôler. Elle se doute bien qu'elle n'y parviendrait pas du jour au lendemain, mais elle refusait d'attendre les épreuves pour se tester. Elle alla même jusqu'à profiter de ses avantages, qui pouvaient être montrés rien qu'en tendant la main droite, pour s'équiper ou améliorer son armement. C'est ainsi qu'elle se retrouva avec deux armes de type "lance", qu'elle nomma Stehlen et Zerstoren. La particularité de ces imposantes armes, étaient qu'elles étaient d'un coloris complètement opposé. L'une était blanche comme la neige, et l'autre était noire comme le charbon. Seira apprit à déverser sa magie dans cet armement pour leur donner un nouvel effet dévastateur pour les prochaines épreuves. Elle s'équipa également d'une armure aussi noire que sa chevelure, histoire de combler un peu le vide de ses tenues trop légères.

Seira refusait également de tenter de communiquer avec qui que ce soit dans la cité, même avec les autres aspirantes. Elle gardait une pointe de méfiance envers tout ce qui bouge. Déjà, de base, sur Atrium, Seira était insociable à en crever. Ici, c'est surtout parce qu'il était encore trop tôt pour tenter de se faire des copines, tant qu'elle serait une aspirante, et surtout que Seira n'a pas oublié l'accueil remarquable qu'elle a subi, lui rappelant que même dans une grande famille comme le vol noir, on peut faire de la discrimination envers autrui. Et cette fois, Seira ne pouvait pas vraiment se défendre. Elle ne devait que se concentrer sur son intérêt, du moins, tant qu'elle n'aura pas rejoint le vol noir à son tour. Et même si elle y parvenait, elle soupçonnait fortement que Sefia fasse le rapprochement entre elle et Irina qui n'avait pas laissé une très bonne image d'elle même avant de clamser. Après tout, la princesse n'avait même pas pris la peine de rester jusqu'au bout lors de l'éveil de Seira. Seira pouvait, dans un sens, s'estimer heureuse qu'elle était un peu une favori de la reine en personne.Bref, pour l'instant, elle préférait se montrer discrète et ne pas faire parler d'elle.

Après une longue journée à s'exercer tout près de la cité, à contrôler sa nouvelle force, Seira commençait à être épuisée, mais toujours aussi légère en même temps. Elle avait réalisé qu'elle n'était plus qu'à un jour des épreuves. Ainsi, pour la première fois, elle décida de se laisser un peu aller, et d'aller casser la croûte comme il se doit. Elle rejoignit une auberge qu'elle n'avait pas encore fréquentée, et commanda de la nourriture à n'en plus finir, même si de base, Seira n'avait pas besoin de s'empiffrer pour vivre. Elle tenta également le vice, et goûta de cette fameuse liqueur volcanique conseillé par la reine. Elle s'empiffra à cœur joie, en espérant que personne ne viendrait la déranger pendant son petit festin personnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seria
Princesse du vol noir
Princesse du vol noir
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 12/08/2015

MessageSujet: Re: Préparation avant les épreuves   Ven 30 Juin - 9:10

La nuit étant présente trois jours sur quatre dans la péninsule d'Ishgria, la situation temporelle est définie grâce aux sept étoiles dominantes peuplant le ciel. On peut également observer le ciel briller d'une teinte orangée de toute beauté, annonçant le lever du soleil, lors du dernier cycle nocturne. Pour les Ishgriens, cela est une excuse pour arrêter toutes activités, afin de profiter de cette seule journée où le soleil illumine la péninsule. Bien loin des trois soleils de la péninsule d'Éternia, Ishgria voit donc la lumière du soleil comme une libération. Tandis qu'à contrario, si un jour la nuit tombe sur Éternia, cela serait de très mauvais augure. Par principe ancestral, la nuit est synonyme de malheur pour la création. Car, seules les zones du néant, sont bercées par une nuit éternelle. Cela explique entre autres la surpopulation qu'on peut observer sur les royaumes de la péninsule d'Éternia. La péninsule d'Estria possède tout de même un cycle nocturne, mais très court, comparé à celui d'Ishgria, qui en plus d'être une zone plongée presque toujours dans l'obscurité, est également difficile à vivre, à cause de son climat. Selon les livres d'histoire, l'activité volcanique de la péninsule serait responsable de plusieurs extinctions de grandes cités Ishgrienne depuis la nuit des temps.

La crainte ne fait cependant pas partie du quotidien des membres du vol noirs, ni des habitants de la cité, qui en cette dernière soirée nocturne, profite comme à son habitude de la vie sur Ishgria. Mais si l'on veut croiser des membres de ce vol mystérieux, c'est à la taverne du « Volcan immortel » qu'il faut se rendre. Véritable lieu de rendez-vous pour les membres de ce vol, cette taverne est - pour une raison inconnue - grandement appréciée par ce groupe. Peut-être est-ce dû à sa superficie et à sa recette spéciale de la liqueur volcanique ? Qui est par ailleurs une véritable drogue pour les membres du vol noir. Cependant, la légende veut que ce soit le calme régnant dans cet endroit, qui attire toujours plus de membres de ce vol. Car une grande majorité des ailes noires - nom donné aux membres de ce vol - aiment le calme et la tranquillité. C'est d'ailleurs dans ce calme habituel qu'on pouvait entendre si l'on tendait l'oreille, trois jeunes femmes discuter de choses et d'autres.

- Tu vas au Colisée demain ?

- Pourquoi faire ? répondit une des femmes la tête plongée dans sa boisson, l'air de s'ennuyer profondément. Il n'y a jamais aucune aspirante qui arrive jusqu'au Colisée. En fait, elles ne dépassent jamais la première épreuve de toute façon...

- Ce n'est pas faux, mais cette fois ça risque d'être intéressant ! Figure-toi qu'il y a une aspirante qui sort clairement du lot. Tu vois cette fille aux cheveux écarlates à la table là-bas qui ressemble à une princesse et qui a la tête plongée dans un bouquin ? Si je te disais que c'est l'héritière de la famille Dragonia ?

Si l'on observait l'endroit indiquer par la jeune femme, on pouvait effectivement voir une personne répondant à la description qu'elle en avait faite. La silhouette était comme prévu pourvue d'une chevelure écarlate, allant de pair avec son regard sanglant. Bien qu'assise, elle semble mesurer environ 1m65, et possède des formes plutôt généreuses, mises en valeur par un style original. C'était presque difficile à croire que cette fille était une aspirante, tellement elle paraissait royale, en plus d'un calme apparent totalement chronophage. Ce qui était assez rare, chez les aspirantes qui sont normalement assez hyperactives et occupées à découvrir leur nouvelle vie.
Spoiler:
 


- Dragonia ? Il n'y a pas déjà une Dragonia dans le clan de la reine ?

- Si, Ciera. Bien cette aspirante c'est sa grande sœur, Ciara Dragonia.

- Pourquoi n'est-elle pas déjà gardienne, si sa petite sœur est arrivée après elle ?

- Selon les rumeurs, il paraît que Ciara a préféré mettre tout son temps à profit pour permettre à sa sœur d'atteindre le rang des gardiennes. D'où le fait qu'elle soit encore aspirante. Mais si c'est l'héritière de la famille, je ne t'explique pas la putain de génie que ce doit être.

- C'est louable, mais qu'elle soit balèze ne change rien au fait que les épreuves ne reposent pas sur les capacités personnelles, et tu le sais. Je te rappelle que les aspirantes sont sept pour les épreuves. Si c'est la seule un tant soit peu capable dans le groupe, elle va mourir comme les autres...

- C'est vrai que ça fait longtemps qu'il y a pas eu d'aspirantes victorieuses, intervenait la troisième femme, d'une voix assez fluette, d'ailleurs, je me souviens pas d'une Ciera dans les épreuves, comment elle est passée gardienne ?

- On raconte que Ciara a réussi à la faire entrer dans le clan de la reine sans même devoir lui faire passer d'épreuves.

- C'est possible ça ?

- Bien sûr, affirmait la jeune femme à l'attitude ennuyée, cela ne fait pas si longtemps que les épreuves existent. Elles ont surtout été créées pour ne plus recruter n'importe qu'elle éveillée. Si une éveillée sort du lot, elle peut directement être recrutée dans le vol noir. Donc, je ne serais pas étonnée qu'il y ait d'autres moyens pour y pénétrer, comme appartenir à une puissante famille.

- Pourquoi cette Ciara n'est-elle pas gardienne alors, si c'est un génie ?

- Il paraît, reprit la jeune femme bavarde, que c'est elle-même qui a choisi de passer les épreuves. On raconte qu'elle ne veut rien devoir à son nom de famille et qu'elle veut prouver qu'elle mérite sa place. De ce que j'ai entendu à son sujet, il se dit d'ailleurs qu'elle déteste qu'on la désigne par son titre d'héritière ou autres appellations royales.

- C'est un choix respectueux, mais stupide, étant donné que les épreuves se font à sept, et pas seules. Je ne pense pas que cette année sera différente malheureusement. Il n'y a rien de quoi s'exciter...

- Héhé, et si je te disais qu'il y a une autre aspirante qui sort du lot ?

- Qui donc ?

- Je la connais pas cette fois, mais de ce que j'ai entendu d'une de mes contactes dans le clan de la reine, il semblerait que la dernière aspirante arrivée soit pas n'importe qui. Selon elle, cette aspirante serait dans les papyrus de la reine, et pour cause, elle ne vient pas de n'importe qu'elle famille ! On dit que c'est une aspirante de la famille Kaliya !

- Kaliya ? s'exclama la voix fluette, d'une voix étonnée. C'est bien le nom de famille de la légendaire Cecilia ?

- Ouais, mais c'est aussi le nom de famille de cette pathétique Irina. Bref, je n'ai pas souvenir que Cecilia eût eu d'autres héritières, d'où elle vient cette Kaliya ? Irina était bien trop prétentieuse pour avoir une fille.

- Je n'en ai aucune idée, je n'en sais pas plus. Je sais juste que c'est une Kaliya et que la reine semble mettre beaucoup d'espoir en cette aspirante. Et ça peut se comprendre, quand tu vois le niveau global des deux Kaliya connus. Cecilia a quand même été reine remplaçante de Sylvanas lorsque cette dernière ne pouvait plus assurer son rôle.

- Bof, s'exclama la blazer, tout en haussant les épaules, ça ne change pas le fait que les épreuves se font à sept, pas à deux. Je reste sur ma position, mais avec la terrible impression de gâchis, sachant ce qui va mourir.

- Moi je pense que ça peut être surprenant, tu veux parier ? 20 000 Cols Ishgrien que cette Ciara arrive en finale. Tu suis ?

- Allez, 30 000 Cols qu'aucune n'arrive à passer la première épreuve. Et toi, tu veux parier ?

- Oula, non, je ne suis pas une gardienne comme vous deux, je n'ai pas autant de revenus...

L'annonce sur le fait que deux des femmes qui discutaient étaient des gardiennes fit se retourner certains clients de la taverne extérieurs au vol noir. Pour ses propres membres, cela était d'une indifférence totale. Seules trois clientes se retournèrent, et dégagèrent une odeur familière, prouvant que c'était sûrement des aspirantes, pour qui ces gardiennes étaient inconnues. Mais pour les membres, c'était évident que toutes les gardiennes étaient populaires et déjà connues. Cela expliquait sûrement le fait que les tables autour de celle des deux gardiennes étaient vides. Sauf une, occupée par une éveillée en train de s'empiffrer, et qui devait avoir une entente parfaite de la discussion.

- Comment tu peux parier 30 000, c'est une somme folle même pour une gardienne non ?

- Haha, ne t'inquiète pas pour elle, intervint la bavarde, c'est une gardienne du top dix. 30 000 ce n'est rien pour elle, n'est-ce pas ? Radine, tu aurais pu parier plus !

- Je t'offrirais une liqueur en plus si tu veux...

Par contre, à cette révélation, même les membres du vol noirs se retournèrent. Cela fut suivi par une ambiance sonore légèrement plus active dans la taverne, où l'on pouvait entendre des chuchotements entre les tables. Il était facile de deviner que cela concernait évidemment cette fameuse gardienne. Cependant, cela ne semblait pas du tout déranger la gardienne toujours aussi ennuyée et bayant aux corneilles. Au bout de plusieurs secondes, le calme revint finalement dans la taverne. Ce n'est que quelques minutes plus tard, que la porte s'ouvrit, afin de laisser entrer une silhouette. Visiblement, cette nouvelle arrivante était loin d'être inconnue, vu la réaction du petit groupe qui discutait depuis le début.

- Tien donc, regardez qui vient d'arriver.

- C'était prévisible, elle vient souvent vers ce moment de la soirée.

- Ouais, je me demande avec qui elle va chercher la merde cette fois...

- C'est qui ? demanda celle qui n'était pas une gardienne sur les trois. Je ne l'ai jamais vu...

- C'est la gardienne Kimyo, du clan de Sefia. C'est une vraie salope dégénérée.

- Qu'est-ce qu'elle a fait pour avoir cette réputation ?

- Rien, suffit de voir son comportement et sa façon de parler pour s'en rendre compte. Puis, il y a aussi cette histoire d'il y a trois années, au Colisée...

- Il s'est passé quoi au Colisée ?

- Une boucherie.

- Ouais, je m'en souviens encore, c'était assez décourageant à regarder. Pour te la faire courte, tu sais que les aspirantes sont intouchables, n'est-ce pas ? Tant qu'elles n'ont pas passé les épreuves, il est interdit de les combattre, même amicalement, sans leur accord. Cependant, on peut outrepasser cette règle, si l'on provoque en duel au Colisée. Et, malheureusement, les aspirantes étant souvent blindées de confiance en elles, et d'ambitions toutes fraîches, elles ont tendance à se laisser provoquer assez rapidement. C'est ce que Kimyo a fait, en défiant une ancienne aspirante, après l'avoir provoquée un peu. Bon, on ne connaît pas les détails, mais l'aspirante avait accepté en tout cas. Une gardienne qui combat attire forcément du monde au Colisée, donc il y avait un sacré paquet de nos sœurs. Cependant, personne ne s'attendait à ce que le combat soit aussi violent et hideux...

- Comment ça ?

- Entre ailes noires, et nos sœurs, il y a une certaine forme de respect à avoir, c'est comme ça. Que ce soit un combat amical ou dans l'intention de tuer, on doit respecter nos sœurs. Cette timbrée a fait tout ce qu'une aile noire peut faire de méprisable. Elle ne s'est pas contentée que de tuer cette aspirante, elle l'a humiliée en prime. Elle l'a torturé et massacré pendant plusieurs minutes, avant de finalement la tuer. Ce n'est pas la scène qui est dérangeante, mais surtout à qui elle l'a fait, c'est tout. Cette aspirante était une de nos sœurs, et l'on ne fait pas ça, entre sœurs.

- On dit que depuis cet événement, la reine déteste cette Kimyo d'ailleurs, elle qui n'apprécie que très peu le Colisée déjà, de base.

- Pourquoi est-elle encore dans notre famille alors ?

- Parce que c'est une gardienne puissante. Le vol noir n'existe pas que pour être une merveilleuse famille. On est aussi ici pour combattre et servir les intérêts de notre impératrice. C'est pour ça qu'on ne peut pas condamner une gardienne de son niveau, sous prétexte que c'est une pétasse. Elle est trop forte, pour que le vol noir se passe de ses services. C'est le principe d'une gardienne, d'être ultime dans le vol noir. Très peu de nos sœurs ont notre niveau.

Tandis que les trois femmes discutaient de cette Kimyo qui était visiblement loin d'être appréciée du vol noir, cette dernière s'approchait finalement de la zone. Pour éviter sûrement de chercher la merde, les trois femmes évitèrent de bavarder, maintenant que cette Kimyo était toute proche, au risque de les entendre. La fameuse gardienne du top dix la fixa sans trop d'ambition, comme si la voir lui provoquait un ennui encore plus prononcé. Il était évident qu'elle se foutait royalement que cette Kimyo s'aperçoive qu'elle était fixée, vu qu'elle pouvait certainement la tuer sans forcer. Même si son air ennuyé habituel, ainsi que sa position désintéressée devant sa liqueur ne donnait pas l'impression qu'elle était forte. Ou alors que l'air détendu et ennuyé était signe d'une grande puissance dans le vol noir ? Après tout, Setsuna et Ayano semblaient également s'ennuyer lorsqu'elles faisaient face aux dragons célestes, lors de leur rencontre avec Seira. On peut facilement imaginer que certaines gardiennes sont si puissantes, qu'à force de rencontrer des adversaires inutiles, l'ennui finit par s'installer...

- Tiens, on dirait que notre Kimyo nationale a trouvé une cible, chuchota la première gardienne, super...

En effet, comme le disait cette gardienne, Kimyo semblait attirée par quelqu'un dans la taverne. La seule personne présente non loin des trois jeunes femmes : l'aspirante Seira. Cette Kimyo s'avança vers la table où l'aspirante était en train de profiter d'un bon repas, et lui adressa la parole de sa voix habituellement provocante et hautaine.

- Tiens, si ce n'est pas l'amnésique que j'ai pêché il y a quelques cycles ! Je vois que tu as réussi à t'éveiller, bravo, applaudit la gardienne, tu es une aspirante dorénavant. Tu dois te sentir invincible, non ? C'est grisant, hein ? Ta petite tête doit être remplie d'ambitions et de rêves, comme toutes celles dans ton cas, hum ? C'est bien, très bien...

… Tss, semblait soudainement s'agacer cette Kimyo, alors comme ça j'ai cru entendre que tu es une Kaliya, hein ? J'imagine que si la nouvelle était répandue, on parlerait que de toi en ville. Toutes ses minables ailes noires de pacotilles qui s'émoustillent devant des pétasses qui ne doivent leur présence ici qu'à leur nom de famille... Je hais les petites surdouées dans ton genre ! Vous êtes tellement surcotés...

L'enragée qu'était Kimyo parlait assez fort pour que la taverne entende que cette aspirante était une Kaliya. Ce fut suffisant pour que tout le monde tourne son attention vers la concernée, ce qui irrita encore plus la gardienne.

- Qu'est-ce vous regardez, bandes de merdes ? Ce n'est pas un génie ! C'est qu'une faible, comme toutes les aspirantes dans son genre ! Elle va crever bien gentiment dans les épreuves, tu m'entends le génie ? Tu n'es rien ! Mais si tu veux, tu peux me prouver le contraire, qu'est-ce que tu en dis ? On peut régler ça au Colisée si tu veux. Si tu me montrais que tu n'es pas qu'un nom de famille ambulant ?

Au même moment, une main agrippa l'épaule de la provocatrice, puis la força à se retourner, tout en prenant la parole d'une voix calme, mais d'un ton sec.

- Ça va, laisse-la tranquille.

Il s'agissait de la fameuse aspirante désignée par une des gardiennes précédemment. Son allure distinguée ainsi que sa silhouette harmonieuse était très bien visible à présent. On pouvait aussi noter qu'elle était assez grande physiquement, et tirait plus vers le 1 mètre 70 que le 65. Cela était presque comique de voir une telle silhouette à côté de celle de la gardienne à l'allure négligée. Cependant, on pouvait noter que cette Kimyo dépassait de bien une tête cette Ciara, ce qui voulait dire qu'elle devait faire dans les 1m80 pour son cas. Quoi qu'il en soit, elle s'adressa d'un ton sévère et colérique à celle qui venait de la « retourner » sans même hésiter.

- Tu es qui toi ? Tu te prends pour qui pour me toucher ? Tu veux mourir ?

L'aspirante en question leva les mains comme pour calmer la situation et montrer qu'elle n'avait aucune intention de violence. Elle se contenta de répondre d'une voix calme à l'enragée qui lui faisait face.

- Je te demande simplement de la laisser tranquille, rien d'autre. C'est une aspirante, et les épreuves vont démarrer à l'aube, je doute qu'elle ait envie d'être dérangée.

- Je vois, t'es une aspirante aussi ? T'as plutôt l'air d'une petite poupée fragile si tu veux mon avis. Toi aussi tu veux que je t'éclate ?

- La règle stipule qu'une aspirante ne doit pas être blessée, ni ennuyée par ses sœurs avant sa mise à l'épreuve. Donc, à toi de voir si tu veux céder à la tentation de me tuer, et voir ce qui va t'arriver ensuite, hum ? Alors, si l'on en a terminé, tu ferais mieux de retourner dans ton clan et de laisser tranquille cette aspirante qui préfère certainement savourer son festin, que voir ta gueule.

- Espèce de...

La gardienne et l'aspirante se fixaient d'un regard flamboyant. Malgré la réputation de cette Kimyo, l'aspirante aux cheveux écarlates restait de marbre, renvoyant un regard aussi meurtrier que cette dernière. Et, à la surprise générale de la taverne, ce fut la gardienne qui abandonna le duel. C'était difficile d'en trouver la raison, mais pendant le duel de regards, un bon observateur aurait pu remarquer que Kimyo avait reculé d'un léger pas, comme si elle venait de sentir quelque chose dans son adversaire. Pour Seira, cela était la deuxième fois qu'elle voyait cette Kimyo baisser les yeux face à une de ses sœurs. La première fois était par cette gardienne, Astral, et maintenant par une aspirante du nom de Ciara.

- Tsss, ça va, je vais pas perdre mon temps ici, comment je peux boire en paix avec autant d'aspirantes dans les parages de toute façon ?

Kimyo se retourna rapidement vers Seira, afin de lui adresser la parole, légèrement sur le départ.

- Toi, j'espère que tu vas passer les épreuves finalement, que je puisse éclater ta sale petite gueule. Tout comme toi d'ailleurs, s'adressa la gardienne à sa précédente interlocutrice, pétasse !

Finalement, après cette dernière menace, Kimyo prit congé, laissant enfin l'ambiance reprendre légèrement son rythme dans la taverne. Tandis que tout le monde reprit ses discussions, l'aspirante qui répondait au nom de Ciara soupira, comme si elle était gavée de ce qui venait de se passer, puis s'adressa amicalement à Seira.

- Ne fait pas attention à cette aile noire, elle n'a pas une réputation très honorable même parmi le vol noir. Au fait, je m'appelle Ciara, s'inclina respectueusement cette dernière, enchantée de te rencontrer. Je t'aurai bien offert un verre, mais l'aube va se lever dans peu de temps, je te conseille de te rendre au point de rendez-vous dès maintenant. Mieux vaut être en avance qu'en retard...

Après ces mots, Ciara s'inclina de nouveau, mais pour prendre congé à son tour cette fois. Elle se dirigeait tout comme Kimyo précédemment, en direction de la sortie de la taverne. Sauf que cette dernière avait certainement dans l'intention de se rendre au point de rendez-vous, comme suggéré à Seira. Dans tous les cas, les épreuves qui allaient décider du destin de plusieurs aspirantes aujourd'hui allaient bientôt commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seira
Vagabond
Vagabond
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: Préparation avant les épreuves   Lun 3 Juil - 22:52

Alors que le repas de la toute nouvelle aspirante pour rejoindre le vol noir se déroulait sous un calme qui était trop beau pour être vrai, ses oreilles pointues frétillèrent, quand elle remarqua que trois pipelettes brisèrent le silence en démarrant une conversation qui concernait Seira dans un sens. Elle décida donc de profiter du fait que le volume de leurs voix était au dessus de la moyenne pour participer à la conversation, mais uniquement en écoutant. Tout en sirotant sa liqueur volcanique qui possédait un arôme inoubliable, tellement la sensation du goût se prolongeait dans sa bouche, elle écouta des paroles particulièrement pessimistes aux premiers abords. Selon cette voix féminine, personne ne dépassait la première épreuve. Là ou certaines personnes auraient déjà dégluti avec difficulté leurs liqueurs en entendant un résultat aussi déroutant, Seira laissa échapper un minuscule rictus sur le coin des lèvres. La raison est simple. Cela lui prouva tout simplement que le vol noir n'était pas fait pour les faibles, car ils ne sélectionnaient pas la première venue, visiblement. Et quand on a survécu à l'éveil qui était assez extrême à supporter en soi, il serait assez stupide de retourner en arrière. Bref, cela ne découragea guère Seira. En revanche, elle retourna la tête très brièvement en direction de cette Ciara que ces pipelettes semblaient centrer dans leur conversation, rien qu'à cause de son nom de famille. Seira aurait pu voir cette fille comme une rivale pour les épreuves, mais elle ne voyait pas les choses ainsi. Quand on sait que le vol noir est une organisation basée sur l'union avant tout, il serait étrange de concevoir que les autres participantes devaient être vues comme des adversaires, comme des épreuves basiques proposeraient. Seira avait donc sa petite idée sur les particularités des épreuves, sans non plus trop se baser sur ses hypothèses. Et d'ailleurs, l'une des pipelettes confirma légèrement ses hypothèses en question, en déclarant que les épreuves se faisaient par sept aspirantes, et que si seulement l'une d'entre elles sort du lot, cela ne changera rien au résultat pessimiste prévu.

Une autre parole intéressait Seira, sur le fait que la sœur de cette "vedette" a pu bénéficier d'une place privilégiée au sein du vol noir, rien qu'à cause de son nom de famille. Les épreuves étaient justement conçues pour éviter, comme elle l'imaginait, que n'importe qui pénètre au sein de l'élite. Sur le moment, Seira but une nouvelle gorgée de sa liqueur, puis posa sa joue gauche sur la paume de sa main gauche, tout en remuant son verre.


- Hum, encore heureux. Quel est l'intérêt de recruter des "privilégiées", sans vérifier leurs compétences ? Les recrutements courues d'avance, c'est du pur n'importe quoi. Et puis, où est le fun ? Heureusement que ces épreuves ont été crées, que je puisse tester en profondeur l'étendue de ma nouvelle force. Si on m'avait offert d'emblée une place bien au chaud au sein du vol noir comme cette Ciera, j'aurai refusé d'office... N'importe qui de censé devrait savoir que la race est un facteur de domination, et pas le nom.

Bref, bien que la conversation renseignait Seira dans ses interrogations, elle commençait à être un peu fatiguée de les entendre parler sans arrêt de cette Ciara comme si elle était d'emblée la favori des épreuves. Mais au moins, une chose est sûre, elle était intéressée par cette candidate, car elle retint surtout qu'elle avait elle même refusée une proposition, préférant prouver sa force avant tout. En temps normal, c'est le genre de chose qui pourrait faire que Seira se lève de son banc, et aille serrer la main à cette rouquine, mais elle n'y fit rien. Pour la simple raison que Seira n'avait nullement envie d'avoir des amies, pas avant d'avoir rejoint le vol noir en tout cas. Elle reconcentra donc toute son attention sur ce qui restait de son festin. Quand soudain, les trois pipelettes s'apprêtaient à parler d'une autre potentielle favori lors des épreuves.

- Oh chouette, pour l'amour de cette pauvre personne qui aurait aimé resté dans l'anonymat, bouclez-la...

Et malheureusement pour elle, le nom cité fut Kaliya. Encore une fois, si d'autres aspirantes auraient pu être ravies de devenir le centre des conversations, ou d'être considérée comme un potentiel espoir pour les épreuves, ce n'était pas le cas de Seira.

- Oh oui, joie absolue. Je suis une célébrité. Ah non, c'est vrai, c'est mon nom qu'elles adulent. Tsss, je ferais mieux de pas rester bien longtemps dans ce boui-boui. Je n'aime pas les ragots pour ma poire, surtout si c'est à cause de mes origines, encore une fois.

C'est ainsi que Seira décida de finir son repas, avant que ces trois groupies réalisent que la Kaliya en question est à l'intérieur de cette taverne et qu'elles lui posent une montagne de question. Elle termina sa liqueur volcanique, et soudain, comme si un léger effet commença à survenir dans la tête de Seira, elle sembla rêveuse soudainement. Enfin, elle se mit à rêvasser au moment précis où elles racontèrent que Cecilia avait pris la place de la reine l'espace d'un instant. Il faut dire que Seira, bien qu'elle tenta de ne pas le montrer devant Sylvanas, n'avait de pensées que pour cette Cecilia. Depuis qu'elle a vu cette image projetée depuis son cristal, elle rêvait de lui ressembler, tant physiquement, qu'en terme d'actions. Elle était devenue son objectif à elle, et elle ne serait guère satisfaite tant qu'elle n'aura pas atteint cet objectif. C'est pour cela qu'au final, Seira ne pouvait vraiment reprocher Sylvanas de trop en attendre d'elle. Mais elle souhaitait absolument montrer son vrai potentiel avant que la reine possède une véritable pensée envers Seira.

Sans prêter attention à ces histoires de paris, Seira termina son assiette, et était prête à sortir d'ici. Néanmoins, le bruit fracassant de la porte d'entrée la fit retourner, et elle vit un visage un peu trop familier y pénétrer.

- Cool, c'est l'heure de vomir des oreilles...

Kimyo pénétra dans la taverne, et bien que Seira avait une folle envie de se casser, elle décida néanmoins de rester. Pourquoi ? Pour entendre encore une fois les trois pipelettes parler de cette Kimyo. Elle avait envie d'entendre parler de cette timbrée, histoire de confirmer ses pensées envers elle. Après tout, cette "aile noire" au service de Sefia fut la première à accueillir Seira sur Legendia avec tout l'amour du monde. De ce fait, à l'opposé de Cecilia, elle devint très vite la personne que Seira souhaitait ne pas ressembler à l'avenir. Bref, elle écouta une dernière fois les ragots, et là, quelques paroles poussèrent Seira à serrer légèrement son verre, avec mépris. Elles racontèrent une histoire concernant Kimyo. Elle aurait provoquée une aspirante, puis l'aurait affronté dans le colisée. Jusque là, tout va bien. Sauf que d'entendre qu'elle s'est amusée à torturer puis tuer l'aspirante en question, provoqua un léger frisson en Seira. Mais pas un frisson de peur ou de terreur. Un frisson d'excitation. Seira n'en revenait pas de ce qu'elle venait d'entendre. Le vol noir étant, à ses yeux, une formidable famille, grâce au récit de Sylvanas, et au beau milieu de cette famille se cacherait une personne aussi sombre et irrespectueuse envers ses sœurs ? Et sous prétexte qu'elle soit puissante, elle aurait toujours sa place au sein du vol noir, en plus de pouvoir faire ce que bon lui semble ?

Elle n'eut pas le temps de prendre une décision dans sa tête, que, comme prévue, Kimyo vint faire un petit coucou à son amie pour la vie. Et évidemment, les paroles étaient tout aussi prévisibles. Kimyo fit preuve d'un sarcasme visible à des kilomètres, concernant l'éveil de Seira, puis elle commença à cracher sa haine sur le fait que Seira était une Kaliya, et donc, une bénie des dieux dans un sens.


- Et allez, voilà exactement pourquoi j'aurais aimé rester dans l'anonymat. Cette vache à lait va pas me lâcher les pompes de si tôt...

Bien que Seira pouvait comprendre que Kimyo pouvait être agacé que tout le monde acclame une aspirante juste pour son nom, elle n'allait partager aucun point de vue avec elle après ce qu'elle a entendue à son sujet. Et au final, elle s'en fichait de ce que Kimyo pensait. Elle écoutait à moitié cette tarée qui se faisait remarquer et qui, en plus, fit en sorte que tout le monde se retourna en direction de Seira. Maintenant, tout le monde allait comprendre que la Kaliya en question était Seira. Mais malgré ça, Seira ne quitta pas Kimyo du regard. Elle ne la fixait pas agacée, ni avec un regard plein de défi, mais un regard neutre, juste pour lui montrer qu'elle n'était pas impressionnée. Ce n'était pas le genre de la maison, pour Seira, de baisser les yeux. Ce qui devint problématique pour Seira, cependant, c'est que Kimyo décida de reproduire son atrocité avec cette défunte aspirante, et de défier Seira au colisée. A ce moment, Seira aurait pu très bien rappeler à cette excitée qu'elle est intouchable, et donc, ne pas reproduire la connerie de sa victime en répondant à ses provocations. Mais Seira détestait faire preuve de lâcheté. Elle refusait de s'appuyer sur ce privilégie de l'aspirante pour se défendre. Elle avait l'intention même d'accepter le défi, mais pas tout de suite. Seulement quand elle aura fini les épreuves. En effet, Seira n'est pas stupide, au point de tout gâcher à cause d'une dingue de son gabarit. Mais depuis quelques minutes, elle avait un compte à régler avec Kimyo. Alors elle s'apprêta à tenter tranquillement de convaincre cette barge d'attendre que Seira réussisse les épreuves avant de se donner à cœur joie lors d'un combat entre ailes noires. Néanmoins...

... quelqu'un empêcha Seira de répondre. Et ce quelqu'un était cette fameuse Ciara aux cheveux écarlates, qui remballa Kimyo sec, tout en jouant avec la carte de l'aspirante et le fait qu'elle soit intouchable. Et alors que Seira pensait que ça allait péter d'ici quelques secondes, quelque chose d'hilarant se produisit. Kimyo n'insista pas. Autant qu'on pouvait piger qu'elle tremble devant une princesse comme Sefia, autant que voir cette mocheté se casser à cause d'une aspirante, ça n'avait pas de prix. Seira garda son sérieux cependant. Elle n'avait pas vraiment le cœur à se marrer.


- Hum, je te dois une fière chandelle, la rouquine. Je suis allergique aux gâteaux, et avec sa tronche de cake, j'étais bonne pour choper de l'urticaire avant les épreuves...

Ciara s'inclina avec respect tout en se présentant. Puis, elle rappela que les épreuves sont pour très bientôt, et elle conseilla cette dernière de se diriger vers le point de rendez-vous prévu à cet effet.

- T'inquiète, je connais ton nom. Les pipelettes là-bas ont déjà fait les présentations à ta place. Et j'imagine qu'à cause de cette barge, tu devines quel est mon nom... Et bien, à défaut de ne pas m'offrir de verre, rends-moi un service et oublie-le. Ne retiens que mon prénom qui est Seira. Nos noms n'ont aucune importance lors d'épreuves qui consistent à prouver notre véritable valeur. Tu n'es pas de mon avis ? Bref, ils n'existeront que lorsque nous aurons atteint notre objectif, la génie. A plus tard...

Seira ne quitta pas la taverne tout de suite, elle croisa des bras, fièrement, car elle venait d'avoir un second objectif. Après Cecilia, c'était Kimyo qui était ce nouvel objectif. En effet, l'ancienne dragonne avait l'intention de lui faire mordre la poussière, non pas à cause de ses provocations à deux balles qui n'avaient pas affectés Seira. Mais à cause de ce récit absolument infect. Un jour ou l'autre, elle comptait purifier le vol noir de cette erreur, mais pour cela, elle devait d'abord survivre aux épreuves.

- Attends moi, Kimyo. Je vais simplement faire ce que la reine ne parvient pas à faire avec toi, et t'éjecter pour de bon de ton petit confort de gardienne, en prouvant que tu ne vaux rien, tant que tu n'auras pas compris les fondamentaux du vol noir. Cela peut prendre des semaines, des mois, ou des années, je m'en fiche. Cecilia ne s'est pas sacrifiée pour permettre à des guenons comme toi d'en profiter librement. Un jour ou l'autre, tu boufferas la poussière par mes soins, je te le garantis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Préparation avant les épreuves   

Revenir en haut Aller en bas
 
Préparation avant les épreuves
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manipulations avant, pendant et après le coup de 2004.
» " Féeries de lumières de l'Avant-NOËL "
» Des nuages inhabituels précèdent le tremblement de terre en Chine: des preuves
» ARISTIDE SERA DE RETOUR AVANT LES ÉLECTIONS SELON IRA KURZBAN
» Séparation listes d'armée et tactica

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Légendia :: Péninsule d'Ishgria :: Ishgria-
Sauter vers: