La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une expérience instable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Law
Mercenaire
Mercenaire
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 31/01/2016

MessageSujet: Une expérience instable   Mer 7 Déc - 0:26

Pays du feu, temple de l'ancien roi dragon. Le duo Law et Scylla retournèrent au bercail, mais la mentalité des deux jeunes amis changea au cours de ce voyage dans le désert. Alors que Scylla avait tenté de mettre fin à toutes ses relations avec la guilde de Wyvern Tail, les derniers événements la firent réfléchir, puis elle décida donc d'accepter de refaire équipe avec le pirate du désert. Dans l'intention de trouver un plan à deux pour contrer Azelia et Seto, ils ne démarrèrent en aucun cas le sujet d'un éventuel nouveau groupe, bien que Shanoa, la nirvit qui partageait un lien du sang avec la valkyrie écarlate, lui avait fortement conseillé de bien s'entourer et de ne plus se jeter dans l'arène en solo. Néanmoins, monter un groupe pour défaire la reine des succubes serait bien plus casse-tête que pour vaincre un simple roi qui fait partie du commun des mortels. Et de toutes les rencontres qu'elle avait effectuée, ou autres personnalités qu'elle connaissait, il n'y avait que trois personnes qui lui vint à l'esprit. En premier, il y'avait quelqu'un qui était déjà occupé avec son propre clan, deuxièmement, il y'avait une parfaite inconnue qui possédait les critères pour aider Scylla, et troisièmement, il y'avait une ultime personne, mais Scylla n'avait pas donné la meilleure première impression qui soit devant elle. Bref, elle préféra laisser le temps décider à sa place. D'ailleurs, elle ignorait qu'une fois de retour au palais du feu, une personne qu'elle connaissait l'attendait, les yeux trempés.

Spoiler:
 

Néanmoins, la première personne qui semblait troublé par la simple vue de la jeune fille, à la tenue d'une kunoichi, était Law en personne. Il accourut même vers elle, sanglotant légèrement, puis la prit dans ses bras.

- Kula, qu'est ce que tu fais ici ? Et pourquoi as-tu l'air si bouleversée ?

Mais aucun mot ne sortit de ses lèvres tremblantes. Elle posa son front sur la poitrine du pirate, tentant de trouver une chaleur réconfortante dont elle avait éperdument besoin. Scylla, qui était restée de marbre, se posa contre un mur du palais, croisa les bras, et attendit que Kula semblait reprendre son calme pour parler.

- Kula, reprend ton souffle, et dis nous ce qui t'amènes ici. Et d'ailleurs, cela fait combien de temps que tu attends ici ?

- Cela fait plus d'une demi-journée... Erza, Law... Je suis rassurée de vous voir réconciliés. Est-ce un signe que notre guilde va renaître un jour ?

- Tu m'en verras navrée, Kula. Mais tu peux faire une croix dessus. Et tu n'as toujours pas répondu à ma question.

- Je vois... C'est peut-être mieux ainsi. Car Grey... Il... Il...

Et Kula lâcha enfin du lest, et s'exprima sur tout ce qui venait de se dérouler sous ses yeux attristés. De retour au pays de la montagne, elle espérait en apprendre plus sur l'art du clan Ibusashi, grâce à son mentor, le jeune Grey qui avait grandi au beau milieu d'une famille appartenant à ce clan. Mais ce voyage censé être instructif, s'avéra devenir un véritable cauchemar. Sans raison apparente, le ciel prit une couleur rougeâtre, et une catastrophe s'ensuivit. Une pluie de cristaux s'abattit sur la montagne encore paisible, accompagné par une tempête de neige aux flocons écarlates. Le village Hayabusa fut totalement réduit à néant par cet événement. Kula était parvenue à fuir, mais son compagnon n'eut pas cette chance fortunée. Il fut écrasé, puis réduit en bouilli par un imposant bloc de glace rouge. Mort sur le coup, il laissa Kula fuir cet enfer. Son premier réflexe, sous la peur et le désespoir, était de faire machine arrière, de retourner au pays du feu, et de retrouver Scylla. Le récit aurait pu surprendre les deux amis de la kunoichi de glace, mais il ne fut rien. Plutôt, Law continua de serrer son étreinte, puis caressa les cheveux de Kula, alors que Scylla comprit vite qui était la coupable d'une telle atrocité. Et au moment même ou elle allait énoncer son nom, le jeune homme la devança sur le champ.

- Ayako, bordel...

- Law ? Tu connais Ayako ?

- Bien mieux que tu le penses. C'est une amie d'enfance.

- Tu ne l'as jamais précisé. Grey parlait sans arrêt d'elle, et ils ont passés une large partie de leurs enfances ensemble. Or, toi et Grey, vous n'étiez pas si familiers quand j'ai monté la guilde.

- Tout cela était bien avant. Dis moi, Scylla, que sais-tu exactement d'Ayako ?

- C'est une jeune fille qui était une héroïne il fut un temps, et qui n'a jamais été reconnue par ses semblables, au point qu'ils ont préférés tenter de l'exterminer, car jugée trop dangereuse. Elle a également du survivre comme orpheline après avoir fui le village Hayabusa qui a tenté de mettre fin à ses beaux et jeunes jours.

- Et t'es tu déjà demandé d'où provient une telle puissance pour une simple gamine ? As-tu une petite idée ?

- J'en ai une, mais elle me parait insensée. Ne me dis pas que c'est chez Azelia qu'elle a puisé sa force ?

- C'est totalement exact. Ce n'est pas seulement après l'incident Deloria qu'Ayako est allé remplir les rangs infinis de cette maniaque. Mais bien avant déjà. Grey ne t'a jamais dis, lors de ces moments où il ne pouvait s'empêcher de ressasser ses souvenirs les plus venimeux, qu'Ayako avait disparue un moment ?

- Si je fouille un peu dans ma mémoire, il me semble que oui.

- A l'âge de dix ans, Ayako avait été mordu par un vampire errant dans les hautes cimes de la montagne. Elle a été retrouvée presque agonisante par une patrouille lunaire, puis c'est Azelia qui la sauva, en lui injectant une première dose de sang noir. Cette dose était extrêmement minime, mais elle permit à Ayako de se familiariser avec la corruption qui déchirait ses os et sa chaire.

- Tu connais un peu trop de détails. Me cacherais-tu quelque chose ?

- Touché, miss Vermillion !

Le mercenaire retira tout doucement son chapeau, puis, d'un air désolé, s'apprêtait à relâcher un aveu assez difficile à avouer.

- C'est sous le toit de la grande matriarche des démons que j'ai grandi avec Ayako. Je suis un ex-soldat des forces lunaires.

- Alors, c'est ça que tu tentais délibérément de me cacher ? J'imagine que c'est aussi pour ça que tu faisais preuve d'une habituelle distance envers tes collègues de la guilde. Et toi, Kula, tu étais au courant de tout ça ?

- Oui, car... moi aussi, j'ai été un temps une agent au service d'Azelia.

- Quelle bonne surprise... Pourquoi ne pas m'avoir divulgué des informations essentielles sur cette femme plus tôt ? Avez-vous gardé une part de fidélité envers elle ?

- Pour les mêmes raisons que toi, tu as mis du temps à nous avouer ton appartenance parmi les valkyries légendaires. Tu avais peur qu'on te fuie si tu avouais que tu as un sang redouté par le commun des mortels. Dire qu'on a appartenu, ne serait-ce qu'une courte semaine, à l'armée lunaire, généralement, ça laisse des empruntes, et pas des plus agréables. Ce qui est fait est fait, et je tenais vraiment à protéger Kula des regards les plus accusateurs. Les types de la guilde ont beau avoir été des criminels par le passé, ils restent pour la plupart des êtres immatures qui ne comprennent rien à la réalité, entre les murs du palais d'Azelia.

- Et est-ce que j'ai l'air d'être comme eux ? Dis moi tout, que se passe t'il du côté d'Azelia ?

- Azelia était quelqu'un de terriblement maternelle. Elle éduquait tout un groupe d'enfants, et s'en occupait comme si elle même avait donné vie à ces enfants. Et comme elle faisait tout pour qu'ils l'admirent, elle parvenait également à en faire ce qu'elle voulait d'eux, incluant donc diverses expériences dont Ayako fut le sujet principal. En effet, Ayako avait déjà développé des gênes démoniaques qui la rendaient intéressante à étudier. La reine lunaire était totalement obsédée par cette gamine. Elle était sa favori, et alternait entre journées où elle la berçait d'amour, et nuits entières ou elle continuait de l'expérimenter, afin d'en arriver à ce résultat que Kula a du voir au pays de la montagne. Les cristaux rouges, c'était ce qu'Azelia voulait obtenir d'Ayako. Et elle a réussi.

- Pourquoi avoir quitté sa petite famille, alors ?

- Parce qu'à l'inverse d'Ayako qui était la plus privilégiée, elle considérait Kula comme une erreur, et a cherché à s'en débarrasser. Je n'ai pas vraiment supporté cela, alors j'ai fui avec elle.

- Bien, je suis rassurée. Alors j'ose espérer que tu es prêt à m'aider à détrôner cette folle dingue, et à me donner quelques renseignements supplémentaires sur elle.

- Qui te dit que j'ai envie, au fond, de voir Azelia tomber, Scylla ?

- Hum ?

- Malgré les apparences, j'ai du mal à souhaiter qu'Azelia crève. Je ne sais pas qui sont mes vrais parents. Mes souvenirs les plus lointains remontent à cette femme, et personne d'autre. Elle est comme ma véritable mère au fond, et j'admets ne pas comprendre pourquoi sous ce visage maternel, et cet amour débordant, se cache quelqu'un qui est si obsédée par la guerre et le chaos. Si je pouvais mieux comprendre cette femme, je pourrais peut-être la pousser à repenser sa vision du monde, comme un fils pourrait faire pour sa génitrice. Je suis navré, Scylla, mais je ne sais si je suis en mesure de trancher la gorge de cette femme qui est si tordue, mais si séduisante à la fois.

Soudain, Scylla tourna les talons, comme si elle en avait fini avec Law et Kula.

- Hum ? Scylla ?

- Je vais te dire les choses très simplement, Law. Toute personne qui manipulera l'esprit d'autrui par l'amour et la paix verra sa gorge tranchée net par mon épée. Et tu n'es pas plus le fils d'Azelia que moi, je m'appelle Erza. Je peux être celle qui peut te conseiller au mieux pour vaincre tes vieux démons, comme je peux te créer un maximum d'emmerdes. Si tu tiens à marcher avec moi et suivre mes pas, il te faudra d'abord commencer à réaliser que tu as une personne que tu aimes à tes côtés, et qui a besoin de toi, et que cette mère fictive a tenté de te l'arracher. Souviens toi bien de ça si un jour, tu es avec moi devant face à cette femme. Sinon, si tu en es incapable, alors, la porte est grande ouverte. Kula, viens avec moi, nous allons prendre un peu l'air, tu en as besoin. Quand à toi, Law, médite un peu tout seul, et reviens me voir quand tu auras l'esprit un peu plus clair.

D'un pas hésitant, Kula observa d'abord Law rester immobile, puis accourut vers Scylla qui avait déjà quitté la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une expérience instable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» connection instable
» HAITI POURQUI ET POURQUOI LES LUTTES POUR LE POUVOIR ?LES E
» Rêve ou cauchemar ? [Pv Azami]
» KWB « Je suis une enflure romantique à l'esprit instable, m'approche pas. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Pays du feu :: Temple du feu-
Sauter vers: