La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Attaque Royale chez les Elfes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miloune
Noble
Noble
avatar

Messages : 1194
Date d'inscription : 21/05/2013

MessageSujet: Attaque Royale chez les Elfes   Mer 16 Mar - 8:27

De son côté, Alan avait suivi la Reine Ulyana suite à son attaque contre Murai. Les deux parents semblaient vouloir en découdre avec le tyran dans le but que leurs enfants puissent enfin être libres et heureux, et puissent vivre en paix.
Ils retrouvèrent Murai quelques peu sonné par l’attaque de la Reine, mais à leur arrivée, il se releva.
 
Ma Reine, nous avons à faire à un Dragon Blanc bien plus puissant que Seto. Malheureusement, votre flèche ne semble pas lui avoir fait grand-chose…
 
Alan ne put s’empêcher de penser que si Lily avait été à leurs côtés, le combat aurait pris une tournure bien plus différente. A trois, ils auraient bien plus eu de chance qu’actuellement. Mais ils se devaient de faire vite car Alan avait peur que Seto ne perde la raison, encore plus, face à son assassin de père.
 
Je n’arrive pas à concevoir que tu aies tué ta propre famille juste pour une question de pouvoir. Dis-moi qu’il n’y a pas que ça ? Dis-moi qu’il y a une autre raison !
 
Mais Alan savait que cet homme était fou dès l’instant où il l’avait rencontré, dès qu’il avait vu comment il regardait sa sœur, comment il le méprisait alors qu’il lui avait avoué ses sentiments pour Lily… Mais de là à vouloir tuer son propre fils…
Alan se devait d’empêcher ce massacre. Il serait prêt à mourir pour éviter que Seto ne meure sous l’avidité de son père. Il devait bien cela au Clan des Dragons Blancs après tout le bonheur que l’une d’entre eux lui avait apporté et lui apportait encore, et sûrement lui apporterait pour toujours.
 
Joyaux aux huit facettes !
 
Alan lança sur son ennemi des centaines de faisceaux de lumière destructeurs. Avec cette technique, il pouvait contrôler la propagation de l'attaque, pouvant la faire couvrir toute une zone ou la limiter à une seule personne. Dans ce cas contre Murai, il préféra l’envoyer sur son beau-frère uniquement, espérant que ça lui fasse quelque chose.
Alors que son attaque ne permettait plus de voir leur ennemi à cause de la fumée qu’elle avait engendrée, il se tourna vers la Reine. 
 
Il faut que nous combinions nos forces. Avec mes pouvoirs de fils du Soleil et les vôtres promulgués par votre arbre sacré, nous pourrions peut être le mettre hors d’état de nuire.  Le monstre qu’il est ne pourra pas échapper à notre magie bénéfique, du moins je l’espère.
 
Il espérait également que les enfants étaient à l’abri de ce qu’il allait se produire, sûrement que le Pays des Elfes allaient connaitre sa plus difficile bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: Attaque Royale chez les Elfes   Jeu 17 Mar - 11:57

La reine rejoignit la place ou Murai atterrit, mais comme le précisa Alan, la flèche ne semblait pas lui avoir infligé la moindre réelle blessure. Il retira ce faisceau de lumière hors de son torse, comme si de rien n'était et écrasa la flèche. La lumière qui l'enveloppa disparut aussitôt. Pour Ulyana, les choses évoluèrent comme elle espérait car au moins, l'imposteur est éloigné du village désormais. La reine elfique acquiesça lorsque Alan précisa qu'il s'agissait d'un dragon blanc plus fort que Seto. Malgré les pouvoirs de son fils adoptif, elle ressentait comme une énergie rare en lui. Elle savait donc que le père était bien plus fort que le fils en matière de pouvoirs issus du clan des dragons. Après que le groupe fut rejoint, Alan tenta malgré tout de mieux comprendre les actes de l'imposteur, mais ce dernier ne semblait pas disponible pour éclaircir sa lanterne.

A partir du moment ou j'ai du détruire mon clan pour atteindre mon objectif, sacrifier tout un royaume, ou même mon fils n'a plus aucune espèce d'importance pour moi. Du moment que je puisse égaler les gardiens de ce monde pour créer un nouveau royaume et un nouveau clan, peu importe par quels crimes je dois passer. De toute manière, ce monde ne vous laisse aucun choix, je l'ai très vite compris. Et tu te trompes, mon cher Alan. Ce n'est pas pour un peu de pouvoirs que j'ai effectué cela, mais pour un pouvoir dépassant les limites d'Atrium. Vous ignorez tout de ce que c'est, de posséder du sang de dragons dans nos veines, c'est une expérience unique que seuls les descendants des dieux peuvent profiter. Mais cela a également ses conséquences. Vous me faites bien rire, vous autres... Vous, reine Ulyana, vous hébergez un dragon blanc comme un fils sans rien savoir de ce qu'il représente pour ce monde, et il en va de même pour toi, Alan. Tu es tombé amoureux d'un monstre, ça, je peux te le garantir, un monstre que je me devais de surveiller constamment, et je ne donne pas plus de six ou sept mois pour que ta tendre fille devienne un démon. Les gênes des dragons blancs atteignent un jour ou l'autre un stade de leurs évolutions qui peuvent pousser la plus charmante et la plus délicate des femmes... en une conquérante qui ne pense qu'à son intérêt. Bref, Alan, tu as délibérément creusé ta propre tombe en te liant avec une descendants des dieux.

Cela n'éclaircit toujours pas ma lanterne. Pourquoi quelqu'un qui semble aussi fasciner par ce pouvoir, a délibérément détruit tout un clan qui représente justement l'apogée des dragons. Ça n'a strictement aucun sens.

C'est justement parce que vous ne comprenez rien que je n'ai strictement rien à vous dire. Venez, mes amis. Il est temps de réécrire l'histoire de la Yokume.

[ Thème du combat: https://www.youtube.com/watch?v=btbnJ-TyB70 ]

Murai écarta les bras et s'approcha lentement de ses deux adversaires, comme pour les inviter à attaquer. A cela, Alan répondit avec un enchaînement de faisceaux de lumière. La reine n'attendit pas de vérifier que Murai avait réellement encaissé l'attaque, qu'elle pointa son arc vers le ciel, et tira une dizaine de flèches vers les étoiles. Les flèches, teintés d'une aura mauve, explosèrent à une certain altitude, et à cet instant, une pluie d'épines s'écrasa sur l'ennemi.

Ces épines proviennent de roses très rares, qui ne poussent que dans ce pays et que l'on nomme, "Roses du péché". Elles vont se fondre à votre épiderme à vitesse régulière, avant de contaminer votre corps, jusqu'à ce qu'il pourrisse de l'intérieur comme de l'extérieur.

Ulyana s'en doutait que ce n'est pas ça qui va le vaincre, mais si cela peut l'affaiblir constamment, ce sera déjà une étape supplémentaire. Néanmoins, la vision qui s'enchaîna fut catastrophique pour elle. Murai n'avait rien encaissé, et en plus, son pouvoir était le pire pouvoir qu'il pouvait posséder pour la reine. Son corps était devenu une masse intense de lave en fusion. Elle pouvait clairement distinguer le visage de Murai qui se dessinait dans ce corps fait entièrement de magma. Ulyana était dégoûtée par ce qu'elle observait, le sol fondait littéralement sous les pieds de cet homme. Si elle laissait un tel monstre dans la nature, les conséquences sur la forêt seront irréparables.

Vous semblez surpris que je possède un tel pouvoir. C'est normal, venant du roi du pays solaire, de pouvoir absolument brûler tout ce qui trouve sur mon chemin. Il ne restera plus rien de ce pays si vous ne me battez pas, je vous le garantis.

Espèce de fou à lier ! Je n'ai jamais infligé un châtiment aussi cruel que celui que je m'apprête à effectuer sur vous.

Sans prêter attention aux menaces d'Ulyana, Murai leva les poings et tira plusieurs boules de laves en fusions vers le ciel. Vu la vitesse et la portée de ces attaques, Ulyana comprit à la seconde même qu'il visait le village des elfes. Elle n'hésita pas une seconde de plus, car la survie de sa famille en dépendait. Elle tira une seule flèche dans la même direction. Cette flèche, qui doubla très vite les attaques de Murai, grâce à la magie d'Ulyana qui lui permettait d'accroître la vitesse de lancer à sa convenance, avait un parchemin enroulé tout autour de la tige. La flèche, après avoir dépassé les boules de feu, éclata comme les précédents, et à ce même instant, une sorte d'invocation, à l'apparence hybride d'un papillon croisé avec une humaine, fit son apparition. La créature, qui volait gracieusement dans les airs, tourna en rond pour créer une sorte de tornade, composée de poussière féerique qui dissout instantanément toutes les attaques de Murai. Cette fois, c'est le roi solaire qui fut surpris.

L'arbre sacré que votre dieu nous as confié... moi seule peut utiliser son plein potentiel. A l'intérieur de cet arbre, j'ai découvert pendant mon règne, qu'une magie absolument spectaculaire y était enfermé, et qu'elle avait la capacité de faire évoluer les animaux qui résident dans cette forêt. Normalement, j'ai toujours été contre aux principes qui bousculent l'évolution naturelle des choses, mais si cela me permet de protéger mon village en tant que reine suprême des elfes de la Yokume, alors je dois bien faire quelques exceptions à la règle. Quoiqu'il en soit, j'y ai élevé en son sein quelques insectes qui me sont devenus très fidèles lorsqu'ils grandirent grâce à la magie de l'arbre millénaire. Il serait inopportun de sous-estimer la magie de cet arbre qui les nourrit.

Le papillon tourna ensuite autour de Murai pour l'infecter avec la même poussière féerique. Son corps entier était imbibé de cette poussière qui pénétra son corps de plus en plus.

C'est stupide ! Quel est ce phénomène ?

Ce stupide phénomène comme vous venez de le dire est originaire de votre race, je vous l'ai déjà dis. Alors ne vous étonnez pas si cette ridicule petite poussière est en train d'anéantir progressivement le magma qui constitue votre corps. Elle se nourrit de n'importe quel type de magie, sans exception...Sauf une... la magie d'Azelia qui est en train de ronger Seto de l'intérieur... même l'arbre sacré ne peut rien y faire...

La poussière avait prit totalement possession du corps de Murai, alors Ulyana fit un signe à Alan pour qu'il enchaîne.

C'est le moment, le magma qui protège son corps va disparaître d'une seconde à l'autre. Frappez du mieux que vous pouvez, car cet instant sera décisif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miloune
Noble
Noble
avatar

Messages : 1194
Date d'inscription : 21/05/2013

MessageSujet: Re: Attaque Royale chez les Elfes   Ven 1 Avr - 8:07

Alan continua de regarder Murai avec dégoût.
 
Jamais ma femme ou mes filles ne deviendront des monstres tel que toi, simplement, qu’à la différence de toi, elles possèdent une âme et un cœur. Tu es devenu un monstre par ta simple volonté. Tu as toujours été pourri au fond, et le fait de vieillir n’a rien arrangé. Mais plus jamais tu ne toucheras à ma famille.
Et ‘est toi le seul monstre ici. Ton fils est devenu comme il est à cause de toi, et jamais ma femme ni mes filles ne te ressembleront. Elles te sont supérieures à tous niveaux.

 
Il regarda la Reine des Elfes se servir à nouveau de la magie de leur arbre pour atteindre le faux roi, et cette magie qui semblait venir des Dragons Blancs, semblait pouvoir neutraliser celle de Murai.
Une fois qu’Alan comprit qu’il fallait réattaquer Murai, il ne se fit pas prier. Il fit apparaitre une flamme bleue dans sa main gauche et dans sa main droite, apparu une flamme bien plus lumineuse comme si elle venait du Soleil lui-même.
 
En tant que fils du Soleil, je maîtrise aussi bien le feu que le soleil lui-même.
 
Il jeta cet amas de flammes mélangés sur son beau-frère alors que sa couche de protection de magma avait quasiment disparu, comme l’avait dit la Reine.
 
Tu vas également payer pour le meurtre de mes amis, les parents de Roy, ceux que tu as lâchement assassiné pour assouvir ta soif de pouvoir. Les véritables souverains de mon royaume vont enfin être vengés cette nuit.
 
Ce mélange tourbillonna autour de Murai enfin de l’encercler et de le maintenir prisonnier quelques instants.
Puis Alan se concentra un moment en levant les mains vers le ciel et un rayon solaire apparut malgré la nuit qui était tombée dans ses mains.
 
Lance Soleil !
 
Le rayon lumineux s’abattit alors sur l’usurpateur du trône qui était prisonnier des flammes, provoquant une vive lumière autour des trois parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: Attaque Royale chez les Elfes   Mar 5 Avr - 21:45

Alan tenta de mettre un terme à cet affrontement décisif, et donc envoya le paquet pour que la vie de l'usurpateur soit retiré à jamais. Mais comme l'avait prédit Ulyana, le tyran n'en était pas encore à son dernier souffle. Il était au sol, mais toujours en vie. La reine garda son air impartial, elle voulait donner le jugement elle-même, pour montrer qu'elle était prête à oublier ses principes exclusivement pour ce cas. Elle tendit son bras gauche vers le sol, puis le leva tout doucement vers le ciel.

Nayru's Sentence !

Le sol trembla abondamment, puis violemment. Ce qui semblait être la technique finale de la reine des elfes était la création d'un arbre qui s'éleva depuis le sol, vers les cieux. La taille gargantuesque de cet édifice des bois prouvait la valeur des pouvoirs de la souveraine de la forêt, mais même si la beauté de l'arbre pouvait émerveiller n'importe qui, cela constituait très aisément la technique la plus redoutable et la plus meurtrière de son répertoire. De cet arbre apparut plusieurs lierres qui se dirigèrent vers Murai, et l'attrapèrent comme des tentacules pour le ramener jusqu'au sommet de l'arbre, juste en dessous des feuilles verdoyantes qui régnaient. Ulyana fixa le roi usurpateur depuis le sol, et tendit sa main vers lui.

Cela est la toute première fois que j'use de cette magie liée à mes ancêtres. On raconte qu'elle ne fut invoquée qu'une seule fois jusque maintenant, par le seigneur des elfes en personne, lors d'une bataille interminable entre Lanayru et Hyrule. Le tyran qui régnait jadis sur la seconde terre que j'ai cité, rêvait d'avoir la jeunesse éternelle, et de ne jamais voir son corps pourrir. En vous voyant, Murai Yagami, je pense que vous êtes similaire à ce tyran. Vous défiez la course du temps, et refusez que la nature fasse son travail, en voulant jouer au roi intemporel et à l'être parfait. Mais rien n'est parfait dans ce monde, même les arbres millénaires voient un jour ou l'autre leurs feuilles tomber, délicatement, avant de vieillir majestueusement. Tout laisse sa place un jour ou l'autre, obtenir de la puissance ne servira à rien si vous périssez, en ayant monté tous les peuples de ce continent contre vous. Vous allez subir le châtiment que vous méritez pour avoir tenté de tromper le monde entier, pour avoir défié la nature, et pour avoir tenté de condamner MON fils.

Soudain, une magie de couleur verte entoura Murai qui était toujours collé contre l'arbre et sans possibilité de s'enfuir. Son corps commença à mincir petit à petit. La technique d'Ulyana consistait à vider le dragon blanc de sa magie ET de sa force vitale.

Tout ce que vous avez obtenu en trompant tout le monde, je vais vous le reprendre grâce à cet arbre. C'est cela, le jugement de Nayru.

L'effet fut instantané, plus les secondes passaient, et plus le corps de Murai s'assécha. Très vite, sa peau commença à fondre, pour enfin laisser place à un vulgaire squelette qui fut relâché par les lierres de l'arbre, puis s'écroula sur le sol, pour enfin éclater après la chute et laisser se disperser un tas d'os devant la reine et son allié. L'arbre disparut en laissant derrière lui une lumière aveuglante qui allait probablement éblouir tout le village, malgré la distance. D'ailleurs, Ulyana était rassurée d'en avoir fini aussi vite avec l'ennemi, elle savait que son peuple allait débarquer d'une seconde à l'autre, et elle refusait que ses "enfants" participent à la bataille, ou observent leur reine être sans pitié face à un ennemi pour la toute première fois depuis qu'elle a banni l'ancien roi du pays.

C'est terminé... Je suis navrée d'avoir montré cette facette de moi alors que je prône la paix plus que tout au monde, mais il le fallait... l'idée que Seto, Roy ou Miloune se battent contre un tel monstre m'accaparait au plus haut point. Maintenant, vos enfants vont pouvoir espérer un avenir meilleur. Et j'imagine que Sasha va pouvoir sortir de son long sommeil désormais...

Elle adressa un radieux sourire vers Alan, mais ce sourire allait être de courte durée, car une ombre apparut soudainement derrière elle, et cette même ombre dégageait de son bras droit une chaleur étouffante. Une main constituée de magma frappa le visage d'Ulyana qui s'était retournée, mais non à temps. La reine des elfes fut propulsée au loin. Normalement, un tel coup l'aurait achevé pour de bon, mais le visage d'Ulyana n'avait pas totalement fondu. Cela demeurait néanmoins très atroce à observer au premier coup d'oeil. Le visage avait fondu de moitié, l'oeil droit avait totalement été réduit à néant, tandis que sa mâchoire avant entièrement brûlé, au point qu'on voyait une partie de son crâne entourer ses dents, calcinés pour la plupart. Jamais plus elle ne retrouverait sa splendeur avec un visage aussi déformé. Elle se releva tout doucement, réalisant à peine que son visage avait perdu la moitié de ses fonctions.

Oooh, vous êtes rapide pour quelqu'un qui n'a quasiment jamais passé son existence à combattre. Vous avez enduit votre épiderme avec la même poussière qui a dissout de manière exceptionnelle mon magma. Mais votre manque d'expérience pour une reine va s'avérer fatale. Vous êtes déjà à court de moyens, en ayant tout utilisé pour votre jugement, avant même d'avoir réellement estimé l'étendue de mes pouvoirs. Il vous faudra peu de temps pour que votre magie protectrice s'estompe et que plus rien ne calme la brûlure fatale que vous étiez censée subir à la seconde ou je vous ai frappé. Vous n'avez rien fait de plus que repousser la conclusion de ce chapitre.

Co..co...mment...av...

Arrêtez de gaspiller vos derniers souffles, c'est inutile, le magma ne pardonne pas. Vous qui semblez attachée à mon fils, comment pouvez vous ignorer alors, que les Yagami sont des spécialistes en matière d'illusions ? Pourtant, vous clamiez haut et fort que je trompe tout le monde, alors comment avez vous pu ne pas songer que j'étais justement en train de tous vous bluffer ? Mais n'espérez pas que je vous explique en détail comment ma magie fonctionne. La seule chose que je puisse vous affirmer, c'est que c'est la même magie qui m'a permis de tromper mon peuple, et également...

Murai fixa Alan en prenant un sourire malveillant.

... c'est ainsi que j'ai endormi éternellement ta pauvre petite Sasha.. Alan. Bien, Ulyana hors d'état de nuire, je vais jeter mon dernier dévolu sur toi, mon ami. Vu que tu sembles certain que je suis une sorte de monstre, alors je vais te montrer ce que c'est réellement, un monstre. Que dirais-tu que je te présente à un vieil ami ?

Murai changea la nature de la magie qui l'entourait, et fit appel à son énergie provenant de son sang de dragon. En quelques secondes, tout comme avec Seto, un véritable dragon divin apparut, en chair et en os, devant le simple humain qu'était Alan. Il était, de manière surprenante, beaucoup plus imposant que ceux de Seto, et dégageait une lumière solaire à brûler la rétine.

Spoiler:
 

Les sphères bleues qu'Alan pouvait voir un peu partout sur le corps du dragon légendaire, s'illuminèrent puis dégagèrent un flash bleuté qui l'aveugla entièrement. Le dragon en profita pour frapper l'homme de sa queue gigantesque, afin de le propulser contre un arbre. Puis il chargea de sa gueule la signature du clan qu'il connaissait bien.

Adieu, Alan. Sois rassuré, je reste un saint mine de rien, j'enverrai Elizabeth te rejoindre dès qu'elle aura été assez coopérative avec moi. BURST STREAM !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miloune
Noble
Noble
avatar

Messages : 1194
Date d'inscription : 21/05/2013

MessageSujet: Re: Attaque Royale chez les Elfes   Jeu 7 Avr - 10:02

Alan regarda sans aucune émotion le meurtre de son ennemi de toujours face à la technique finale de la Reine. Il ne ressentit rien lorsqu’il vit enfin l’homme qu’il haïssait le plus au monde devenir un squelette, aussi lamentable qu’une petite marionnette.
Il tourna la tête vers la Reine Ulyana afin de lui faire un sourire léger et rassurant. C’était bel et bien fini. Il allait pouvoir retrouver sa fille Sasha, qui venait sûrement d’ouvrir les yeux, se demandant où elle était. Et puis Lily était libre maintenant. Leur famille allait être enfin réunie pour affronter la guerre contre Azelia.
Mais alors qu’il avait détourné la tête de la Reine, pour sourire bêtement à cet avenir, qui lui semblait radieux, il ressentit une chaleur extrême derrière lui. Murai n’était pas mort. D’un côté, il en faut plus pour tuer ce genre de vermine…
Ce qui se passa ensuite fut comme le prolongement d’un cauchemar. Il vit la Reine à moitié défiguré par l’attaque de Murai, dont le souvenir de son visage l’effrayera des années encore, marquant à jamais la cruauté de son beau-frère.
Mais il n’eut pas le temps de faire quoi que ce soit que Murais e transforma en Dragon Blanc, ce qui aveugla Alan. Il sentit que quelque chose s’abattit sur lui pour le propulser plus loin. Mais alors qu’il ne voyait plus rien, il entendit Murai parler de Lily une dernière fois avant de lancer sur lui son attaque la plus connue sur Alan. Il savait qu’il n’avait plus aucun moyen de défense, et puis il était trop faible pour le combattre.
 
Burst Stream !
 
Cette voix était celle de sa fille. Ça ne pouvait pas être possible. Les enfants étaient à l’intérieur du Palais. Il tenta d’ouvrir les yeux, mais tout ce qu’il vit ne fut que ténèbres…
 
Alors que les enfants étaient arrivés au bon moment, protégeant ainsi Alan du sort de l’usurpateur, Roy créant un mur de flammes pour les protéger de l’attaque, et Miloune faisant dévié son attaque contre un arbre avec la même qui fut détruit sur le coup.
Ils n’avaient pas encore vu l’état de la Reine Ulyana, n’étant à cet instant concentrés que sur Alan et le faux roi. Roy traversa le mur de flammes pour rejoindre Miloune qui fixait le roi d’un air glacial, seule sa respiration était saccadée par la peur.
 
Vous avez tué votre clan pour une couronne.
 
Mais alors que Miloune semblait vouloir entamer la discussion avec lui, Roy fut pris d’une folie meurtrière. En effet, il s’élança sur le meurtrier de ses parents, sans tenter de voir comment il pourrait avoir le dessus.
Il ne lui parla pas. Il se contenta de joindre ses mains pour lancer un puissant jet de flammes pour que le souverain se le prenne de plein fouet. Puis il enflamma ses poings et frappa le Dragon Blanc avec toute la rage qu’il pouvait posséder à cet instant. Il voulait que cet homme meure sous ses coups car à cause de lui, il avait modifié sa vie. Il n’avait jamais eu l’occasion de connaître ses parents à cause de cet homme qui se tenait face à lui, peu importe son apparence physique. Peu lui importait également que cet homme devait certainement mourir des mains de Seto.
Et puis le feu contenu dans ses poings se transforma en électricité et toucha en plein cœur Murai.
 
De son côté, Miloune regardait la scène, incapable d’intervenir car si elle lançait un Burst Stream sur le Roi, il y avait une grande probabilité qu’elle touche Roy.
Mais alors qu’elle ressentait que son père s’était évanoui sous le choc des attaques du Dragon Blanc, elle essaya de localiser la Reine des Elfes, et le spectacle qu’elle vit lui glaça le sang. Elle gisait là, le visage à moitié arraché. Alors elle se précipita sur elle pour tenter de la sauver.
 
Reine Ulyana, parlez-moi !
 
Elle mit ses mains sur son corps pour vaincre le mal qui était en train de la ronger.
 
Vous ne pouvez pas laisser le père biologique de Seto gagner. Reprenez-vous s’il vous plait !
 
La Reine des Elfes ne pouvait pas mourir comme cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seto
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 1233
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Attaque Royale chez les Elfes   Ven 8 Avr - 23:28

Alan fut protégé de justesse par la complicité efficace de Miloune et Roy, mais il restait toujours le problème principal: Comment vaincre un dragon divin qui semblait bien plus redoutable qu'un simple dragon blanc aux yeux bleus ? Alors que Miloune était disposée à engager une conversation avec Murai, démarrant par une accusation, Roy, en revanche, ne chercha pas à comprendre plus loin et attaqua férocement Murai qui n'avait fait qu'un avec son dragon. Il ne réussit, néanmoins, qu'à faire légèrement reculer son ennemi de toujours, car sa peau de dragon était dix fois plus résistante que lorsqu'il gardait sa forme humaine. Cela avait, contrairement de ce que l'on pouvait penser, légèrement affecté le roi imposteur.

Guuuwaaah... Héhé, Roy, tu n'as pas chômé pendant ta misérable existence de criminel. Tu sembles posséder la force d'un authentique chasseur de dragons, mais j'ai seulement été légèrement chatouillé par tes petites frappes. Il te faudrait encore une bonne centaine d'années pour me dépasser, toi qui n'es même pas capable de surpasser mon fils. D'ailleurs, à ce sujet, il ne va pas tarder à rappliquer, alors...

Murai reprit forme humaine et décida d'ignorer Roy pour l'instant, afin de marcher vers Miloune et Ulyana.

Je vais réduire en cendres le corps de la reine des elfes pour n'y laisser plus aucune trace, avant que ce sale garnement débarque, je ne veux pas qu'il assiste au décès d'une momie, il ne s'en remettrai jamais. Ne suis-je pas un bon paternel ?

Il regarda de haut Miloune qui était penchée sur le corps de la reine, afin de tenter ce qui semblait être irréparable. En effet, même avec tout le pouvoir de guérison qu'on pouvait posséder, une brûlure aussi cruelle ne pouvait être rétablie, et il serait bien trop tard d'emmener le corps de la reine devant l'arbre millénaire. Murai leva le poing, et visait visiblement Miloune, après avoir évidemment enduit son corps d'encore plus de magma.

Dis moi, tu t'apprêtais à me juger sur mes actes ? Effectivement, j'ai du assassiner dans le but d'obtenir une couronne, mais vous, qu'avez vous l'intention de faire au final ? Quel est votre objectif, mes chers enfants ? Ce n'est pas votre raison de vivre, à toi, comme à Roy, de me retirer ma vie pour obtenir le trône ? Tant de bêtises me fait bien rire, je comptais te garder en vie pour ne pas perdre Elizabeth à jamais, mais finalement...

Alors que le dragon de lave allait donner un coup décisif à Miloune, il changea de cible pour frapper derrière lui en fin de compte, car il ressentit très vite une présence familière qui venait de se téléporter derrière lui. Seto apparut comme un éclair derrière lui et donna un coup d'épée verticale dans l'unique but de le trancher en deux. Murai bloqua le coup avec sa force surhumaine, mais Seto ne s'arrêta pas là, il enveloppa à son tour sa jambe droite d'une lumière purificatrice, sans doute pour protéger ce membre du corps lorsqu'il frappa avec cette même jambe le corps magmatique du roi, qui fut néanmoins propulsé au loin. Miloune sauvé, Seto se contenta de l'ignorer, et se précipita vers la reine des elfes qu'il n'a pas pu aider à temps. La raison était simple, sa priorité était de retrouver Eloraell pour la mettre en sûreté et l'empêcher de faire une énorme bêtise en affrontant Murai, mais elle demeurait introuvable. Seto paniquait presque, car connaissant son ex compagne, elle était toujours dans le palais à cette heure-ci, mais il a fallu que cela soit différent en cette heure aussi grave. Finalement, il changea son objectif et décida de se joindre au combat, mais cela était trop tard.

MÈRE !

Alors que Seto était du genre à paraître imperturbable, cette fois, c'était différent et de très loin. Il suait à fortes gouttes, ses doigts gigotaient dans tous les sens, et ses bras tremblaient. Il serrait des dents, voire mordait ses lèvres devant la scène horrifique qui se présentait sous ses yeux.

Non... non... non, pas vous. Pas VOUS !

Un torrent de larmes commença à couler le long des joues du dragon blanc, c'était probablement la première fois que le couple solaire pouvait assister à un tel spectacle concernant cet homme, tellement il pleurait à n'en plus finir. Il n'y eut que le son de la voix déprimée de Seto qui retentissait à chacun de ses gémissements déprimants, jusqu'à ce que la reine prit la parole, avec une voix complètement étouffée, mais qui ressortait malgré tout une certaine douceur mélangée à une forte émotion.

[ Musique d'ambiance: https://www.youtube.com/watch?v=O0gLfIUaQpU ]

Se...to... Est-ce... toi ?

Ne parlez pas, mère ! Je vais vous téléporter devant l'arbre sacré, et tout va bien se passer ! TENEZ BON !

Non... l'arbre... ne résout pas... tout les mi...ra...cles... Je ne vois... plus ton doux...visage... mais j'en...tends...tes pleurs. Seto... il me reste... peu... de...temps. Je m'en veux... tellement... de n'av...oir pas pu...

Arrêtez de parler, je vous en conjure, ARRETEZ ! Je ne veux pas vous entendre vous maudire pour quoi que ce soit ! C'est cet homme, c'est ce fou furieux qui est la cause de tout ça !

N...on... si j'avais... su te réconforter quand... tu souffrais le plus... Tu ne te serais... peut être pas... embarqué dans cette... guerre. Et tu ne... pleur... haaaa...

Mère ! C'est moi qui suis navré ! Je ne réalisais pas à quel point j'avais besoin de vous, j'allais vous tourner le dos, en ne pensant qu'a moi même ! Et maintenant... et MAINTENANT ! Je... Je.... Je ne suis rien sans vous ! Vous m'avez apporté tellement !

Ulyana, très faiblement telle la mourante qu'elle était, tenta de lever ses deux mains vers les joues de Seto, mais ses bras tremblaient à n'en plus finir. Seto, les dents serrés, hésitait à attraper ces deux mains pour les caresser, quelque chose le bloquait. Le traumatisme de la vision, probablement.

Seto... Aies-je... été... une... bonne mère ?

Vous avez été remarquable, Ulyana ! Merci de vous être bien occupé de mon fils et d'en avoir fait un faible ! En espérant que votre décès va réveiller le monstre qui cohabite avec lui !

Murai était déjà derrière Seto et retenta de frapper un bon coup. Seto ne bougea pas, il ne chercha pas à esquiver, ni rien. Soit il était tétanisé par la peur, soit il refusait de continuer de vivre sans la tendre reine des elfes à ses côtés, et acceptait donc d'être jugé mortellement pour avoir abandonné cette merveilleuse femme pour le compte d'Azelia. Mais à cet instant, Ulyana  utilisa ses dernières forces pour se pencher en avant et pour dégager Seto de là avec ces deux mains qu'elle avait tendu juste avant. Le dragon blanc propulsé au loin, c'est elle qui encaissa ce dernier coup. Son corps fut transpercé par le bras magmatique de Murai, et se mit à brûler pour de bon. Seto eut tout juste le temps de voir le sourire de la reine avant de disparaître petit à petit en un tas de cendres.

NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !

En même pas une seconde, tout se fissura dans le coeur de Seto. Des souvenirs merveilleux ou Seto retrouvait le sourire grâce à l'amour d'Ulyana. Tout ces moments ou Seto jouait en compagnie d'Eloraell, devant les rires de sa mère adoptive, tout ces instants ou il avait ses petits bobos qu'Ulyana soignait à coups de bisous magiques, ou lorsqu'elle le soignait avec patience quand il faisait de la fièvre. Ou pour terminer, lorsqu'elle lui chantait cette berceuse pour l'aider à s'endormir. Il réentendait cette même berceuse dans sa tête, pendant qu'il contemplait avec fracas le petit tas de cendres, sans arriver à réaliser qu'il y'avait justement cette voix douce et chantante qui vivait derrière cette pile sombre qui s'éparpilla sous le vent. Tout cela éclata en mille morceaux dans son âme. Son regard était en train de disparaître, on pouvait avoir l'impression que sa conscience allait le quitter pour le bon. Mais il parvint à reprendre ses esprits avant de regarder Murai avec le regard le plus foudroyant qu'un homme pouvait adresser à une autre personne.

HAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!!

Il se jeta tel un fauve sur son père, dans l'unique but de l'étriper, le détruire, le brûler, pour ensuite boire son sang et dévorer son âme, mais chacun de ses coups, d'une puissance brute élevée pourtant, furent contrés sans problème par l'imposteur.

Cette nuit-là, tu aurais du te rendre. Je t'aurai épargné une nouvelle vision horrifique, mon fils ! Tu as juste à abandonner la bataille et tout tes maux disparaîtront !

TAISEZ VOUS ! NE ME PARLEZ PAS ! VOUS AVEZ DETRUIT MON CLAN ! VOUS AVEZ ANEANTI LA VIE DE MA VERITABLE MERE ! ET MAINTENANT, VOUS VENEZ DE ME RETIRER ENCORE UNE FOIS CE QUI ME RESTAIT !

Ses coups devenaient de moins en moins féroces, il était proche de tout laisser tomber tellement il ne voyait plus aucune raison de vivre après ce qu'il venait d'observer.

Qu'est ce que j'ai fais ? Hein ? Pourquoi vous vous en prenez à moi comme ça ? Pourquoi m'avoir donné naissance si c'est pour m'arracher le coeur sans arrêt ? Pourquoi vous m'en voulez autant ?

Ce que tu as fais ? Et bien, si tu demandais à tes amis elfes ici présent qui sont enfin venu en renfort ?

En effet, les elfes, bien que trop tard, arrivèrent pour voir ce qui avait causé tout ce chaos près du village. Ils étaient tous armés de leurs arcs, et tendaient leurs flèches vers la zone ou avait eu lieu le combat. Cela pouvait rassurer un minimum Seto, car le crime de Murai va révéler au grand jour qu'il est un imposteur, et sa place de roi va lui être retiré, ainsi que bien plus que ses privilèges, il sera probablement condamné pour avoir anéanti Ulyana, l'un des grands piliers de la paix qui disparaissait peu à peu sur la Yokume. Cependant, il remarqua quelque chose qui clochait. Il analysa les elfes tout autour de lui. Ceux qui pointaient leurs arcs le faisaient en direction... de Seto lui même, et non vers Murai. Puis il entendit quelques chuchotements en provenance des elfes qui étaient de simples observateurs. Il crut mal entendre, mais certains murmurèrent... que c'était lui qui venait de tuer la reine.

Seto ! Qu'as tu fait ?

Ne bouge pas, Seto ! Tu es condamné pour avoir osé retirer la vie de notre tendre reine !

Mes... frères... mais de quoi parlez vous ? C'est cet homme qui a tué votre reine ! Je...

Seto observa Murai justement, et il vit que ce dernier avait un sourire assez malsain. Il comprit que cela ne servait à rien de tenter de plaider innocent devant les elfes, il avait encore causé une machination qui allait lui être fatal.

C'est inutile, Seto. Ils ne t'entendent pas.

Qu'est ce que vous AVEZ ENCORE FOUTU ? HEIN ? REPONDEZ !

Encore pire, Seto vit dans la foule deux personnes qu'il espérait ne pas voir maintenant et ici. Tout d'abord, Alyssa, qui semblait tétanisée par ce qu'elle voyait, et évidemment, une deuxième personne qu'il avait déjà fait suffisamment souffrir ces derniers jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forbiddenyokume.forumactif.org
Eloraell
Reine
Reine
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 14/07/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Attaque Royale chez les Elfes   Dim 10 Avr - 18:23

Pendant sa promenade dans la forêt avec sa soeur Feriel, Eloraell avait senti un tremblement sous ses pieds et toute la nature endormie s'était subitement réveillée. Les deux soeurs avaient couru jusqu'au palais pour voir ce qui se passait. Eloraell espérait vraiment qu'il ne soit rien arrivé de grave.

Que se passe-t-il ?

En arrivant, elles virent de la fumée noire en provenance de la forêt et elles rencontrèrent un attroupement d'elfes armés qui leur révélèrent qu'un combat se déroulait dans la forêt entre la reine et des personnes encore non identifiées. Paniquées, elles suivent les elfes jusqu'à l'endroit où avait lieu ce combat. Les deux soeurs se précipitèrent et découvrirent leur mère gisant à terre avec le visage horriblement déformé, cela ne pouvait pas être une hallucination.

MÈRE ! MÈRE !

De plus, une silhouette portant une épée était en train de la transpercer en plein coeur. Eloraell et les personnes présentes observèrent de plus près l'assassin et virent qu'il s'agissait de Seto, sa lame incandescente consuma le corps jusqu'à ce qu'il ne resta plus que des cendres. Cette ultime image d'horreur choqua son public et nombreux furent ceux qui baissèrent la tête tristement en l'honneur de la reine, si cruellement tuée. Eloraell garda le regard fixé sur Seto, toute sa colère et sa tristesse avait assombri les traits de son visage. Des larmes coulèrent abondamment, la peine était si profonde et la perte si grande. Elle venait d'assister à une scène traumatisante : sa mère tuée sous ses yeux par son ancien bien-aimé. Comment était-ce possible ? Ce terrible meurtre était impardonnable, la princesse se sentait coupable d'avoir accepté que Seto soit aussi proche de la reine et d'elle. Elle pensa qu'ils auraient tous du se méfier de lui et ne pas le laisser entrer dans leur vie. Les différents grands moments de sa vie lui vinrent à l'esprit,  quand elle était encore une enfant inconsciente et qu'elle se promenait en compagnie de sa mère, les moments de dispute où elle a pu reprocher à sa mère de penser plus au peuple qu'à sa propre fille, les moments tendres quand sa mère accueillit Seto et le considéra comme son fils, les jours où il venait étudier avec Eloraell dans la bibliothèque, et enfin le jour où ils annoncèrent à la reine qu'ils étaient amoureux. Elle se demanda comment Seto, fils adoptif de sa mère, avait-il pu commettre pareil crime. En regardant les cendres de sa mère, Eloraell fut prise de nausées, de tremblements et de vertiges. Elle ne pouvait pas concevoir sa vie sans sa mère, elle ne voulait pas admettre cette triste vérité. Et pourtant, elle n'avait pas le choix, rien ne pourrait faire revenir sa mère à la vie.

Seto, comment as-tu pu tuer ma mère ? Je te hais à un point, tu as tué l'être le plus cher à mes yeux, la personne qui m'a donnée la vie, m'a aidée à grandir et à devenir celle que je suis maintenant. Ton acte est impardonnable. Tu ne mérites que de mourir... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miloune
Noble
Noble
avatar

Messages : 1194
Date d'inscription : 21/05/2013

MessageSujet: Re: Attaque Royale chez les Elfes   Lun 11 Avr - 8:07

Alors que le Roi s’avança vers Miloune, ayant laissé tomber Roy, sûrement pour s’en occuper plus tard. Elle était en train de tenter de sauver la Reine des Elfes lorsqu’elle entendit sa voix.
 
Nous sommes obligés de vous stopper. Croyez-vous que c’est de agité de cœur ? Mais vous ne nous laisser pas le choix. Nous sommes obligés de vous éliminer afin d’obtenir les choses qui nous reviennent de droit et de rétablir la vérité et le cours normal des événements.
 
Mais voyant qu’il allait l’attaquer, elle créa un bouclier devant elle-même et la Reine, mais cela ne servit à rien car Seto arriva derrière le Roi pour l’attaquer. Ce dernier changea alors de cible.
Ce qui s’en suivit fut sûrement la vision la plus horrible que vit Miloune de la soirée. Le Roi, alors qu’il voulait en finir avec Seto, tua la Reine des Elfes qui avait voulu une dernière fois sauver son fils adoptif, puis disparue dans un tas de cendres.
 
REINE ULYANA !
 
La suite ne fut plus guère réjouissante car les Elfes pensèrent que l’assassin de la bien aimée Reine était Seto et non son père.
 
Qu’avez-vous fait encore ? demanda Miloune, comprenant que le Roi n’était pas étranger au comportement des Elfes envers son cousin.
 
Puis elle vit et entendit la princesse Eloraell, qui comme les autres, croyait que Seto avait tué sa mère… leur mère…
 
Elle se mit alors entre Seto et les archers pour le protéger.
 
Il ne s’est rien passé de tout cela ! Jamais votre frère n’aurait osé toucher à un cheveu de votre Reine, de sa propre mère. Le responsable est cet homme aux cheveux blancs, le Roi du Pays du Soleil. Nous n’avons pas le temps d’expliquer pour ce changement physique soudain sur sa personne, mais croyez moi. Jamais Seto n’aurait tué votre Reine, votre mère… sa mère.
Vous êtes victimes d’illusions.

 
Puis elle regarda au tour à tour Seto qui semblait anéanti par la mort de la Reine, qui ne disait plus rien depuis l’accusation des Elfes, puis le Roi.
 
Qu’avez-vous fait encore ? Vous ne pensez pas que votre fils a assez souffert à cause de vous ? Vous aimez tuer les parents des autres n’est-ce pas ?
 
Roy s’élança alors contre le Roi pour entamer un combat, dont il savait perdu d’avance, mais il ne pouvait pas rester immobile face à la détresse de Seto. Il ne pouvait pas le laisser comme ça.
Miloune créa également un bouclier pour protéger Seto des Elfes, puis se mit aux côtés de Roy pour attaquer le Roi.

Il claqua des doigts afin de laisser apparaître un puissant jet de flammes auquel Miloune mélanger un faisceau de lumière purificatrice qu’ils lancèrent sur le Roi.
Ils ne voulaient pas le tuer maintenant, ils voulaient juste prouver l’innocence de Seto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seto
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 1233
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Attaque Royale chez les Elfes   Ven 15 Avr - 0:26

Malgré que Miloune tenta tant bien que mal de raisonner les elfes, cela semblait inutile, car une multitude de flèches furent encore et toujours pointés en direction de Seto. Murai grimaça légèrement, et ne semblait pas résolu à répondre à la même question qu'on lui posa trois fois au moins.

Quelle partie de "Ils ne t'entendent pas" tu ne saisis pas, idiote ?

Après avoir prit soin de protéger Seto avec un bouclier magique, Miloune fit équipe avec son compagnon pour lancer une attaque duo en direction de l'homme qui leur causa tant de problèmes. Mais ce dernier, non inquiet car sachant qu'il avait l'avantage, esquiva facilement l'attaque. Cette même attaque qui touche, par mégarde, plusieurs elfes postés derrière l'imposteur. Il garda un air humble et détendu, et, les cheveux au vent, fixa de manière hautaine le couple qui n'avait surement aucune chance contre un tel homme.

Ils ne peuvent aucunement comprendre ce qui se déroule réellement sous leurs yeux, pauvres bêtes... Ils n'entendent aucune de mes paroles, et sont persuadés que je suis Sairu Jumeis, et non Murai. Dans ce mirage que j'ai crée pour tous les spectateurs de cette scène, Seto a anéanti froidement la femme qui l'a élevé. Tout bonnement et simplement. Quand à vous, j'ai effectivement trouvé un rôle adéquat pour les traîtres que vous êtes. Ils voient en vous comme un sourire satisfait se dessiner sur vos lèvres. Entre autre, vous passez pour des complices, et je suis ravi de voir que vous aggravez votre cas en m'attaquant et en protégeant le meurtrier du chapitre que je viens d'écrire. Un grand merci car vous me facilitez la tâche. Mais soyez rassurés, ce sera tout pour ce soir. Au début, je voulais simplement juger Ulyana, mais cette furie m'a attaqué, et maintenant, elle a payé les frais. Maintenant que les elfes sont ici, je ne vais pas chercher à vous éliminer, mais bon courage pour les convaincre de ma culpabilité alors que j'ai tué la seule témoin de cette affaire parmi les elfes.

Pourquoi vous protégez ce criminel et attaquez le roi solaire ? Vous êtes de mèche avec Seto, c'est ça ?

La voix grave et perçante qui fut envoyé en direction du couple solaire provenait de Feriel, la soeur d'Eloraell, qui semblait irritée contre Miloune.

J'avais pleinement confiance en toi, Miloune, après mon combat contre toi et Erza, mais finalement, j'aurai du m'en douter que tu étais indigne de cette confiance, vu ton lien avec cet homme emplie de haine et de colère. Je suis extrêmement déçue. Maintenant, désactive ce bouclier ! Tu as entendu notre nouvelle reine ? Le prix a payer pour ce criminel... est la mort !

A ce sujet, derrière ce bouclier dont parlait Feriel, Seto était toujours à quatre pattes sur le sol, abattu par cette situation qui était cauchemardesque. Pour lui, le traumatisme de la scène était identique, voire supérieure à ce qu'il a vu, enfant, lorsque son clan fut englouti par les flammes causés par le même tyran. Mais le fait de savoir que c'est son propre paternel qui avait causé toute cette souffrance en lui le détruisit pour de bon. Avec cela, les paroles plus que crues d'Eloraell étaient comme une étincelle qui alluma la mèche de la dynamite qu'était le jeune dragon blanc. Il n'avait jamais entendu Eloraell parler ainsi, depuis tout ce temps ou il la connaissait. En quelques jours, l'amour de cette femme s'était métamorphosé en haine pure et dure, et cela, jamais il n'avait pensé un seul instant qu'elle montrerait un tel visage. C'était normal dans un sens, sa mère fut tuée sous ses yeux, mais le fait qu'elle soit victime d'une illusion, qui eut pour effet de diriger sa colère sur la mauvaise personne, cela était trop dur à endurer. Et c'est ainsi que Seto sentit comme des pulsations beaucoup plus intenses traverser son corps. Sa respiration était étouffée, ses doigts grattèrent le sol, ses dents grinçaient, alors que sa voix ne laissait plus échapper le moindre mot, mais seulement des gémissements de folie. Après quelque secondes ou Seto sentit un infernal pouvoir prendre le dessus sur lui, le bouclier de Miloune se fissura d'un seul geste, provenant par une sorte de spectre, dégageant une énergie corrompue hors du commun des mortels. Ce spectre, au visage squelettique, portait les mêmes vêtements que Seto et semblait dépourvu de toute moralité.

Spoiler:
 

Le démon avait les bras penchés en avant, et le dos légèrement courbé, puis, prit son élan avant de s'étirer en arrière et pousser un hurlement qui propulsa certains elfes en arrière.

WAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !

Enfin, c'est ce visage que je voulais voir chez toi, mon fils. Viens, il est temps que je mette un terme à ta souffran...

Mais Murai n'eut même pas le temps pour finir sa phrase que le démon se propulsa encore plus rapidement vers lui, et lui assainit un coup de poing qui avait presque causé des vibrations sismiques dans l'air, tellement il était fatalement puissant. Le roi vola à plusieurs mètres en arrière, au point qu'il fut très éloigné de la cour ou le reste du groupe était encerclé par les elfes. Sa course s'interrompit lorsqu'il s'écrasa dos contre un arbre. Le choc était tellement violent que l'arbre tomba au sol. Murai eut peine à se relever sur le coup.

Aaargh, je vais être obligé de durcir mon corps si je veux lui résister. Et cela, avec le même maléfice qui pullule dans le corps de mon fils. Maudite Azelia...

Puis Murai vit Seto bondir droit sur le lui, pour le plaquer au sol. A cet instant, le démon donna une bonne dizaine de coups au visage de son paternel, mais bizarrement, bien que ce dernier fut secoué par la puissance ravageuse du démon, il était toujours conscient. De tels coups auraient déjà réduits en bouillie la cervelle de n'importe quel être humain normal, mais il fallait croire que Murai était un surhomme. A moins que sa résistance avait un lien avec ce que venait de citer le roi imposteur. Quoiqu'il en soit, Seto continuait de rugir comme un monstre sans âme, et au bout d'une douzaine de coups, les premières tâches de sang furent visible sur le visage de Murai, et il fut bien dommage qu'aucun témoin conscient était dans le coin, car la couleur du sang de ce dernier expliquait la résistance de ce dernier, car il était noir comme celui de Seto. A cet instant, l'homme puisa dans ses forces pour stopper Seto dans sa violence incontrôlée, en bloquant avec la paume de sa main droite le poing du démon, puis il le souleva pour l'envoyer dans le décor. Murai fit apparaître sa magie blanche et visa Seto avec cette même main.

De ce que j'ai pu apprendre de mes archives secrètes, lorsqu'un élu du sang d'Orochi voit son âme ouvrir les portes séparant la conscience de l'inconscience, c'est l'instant même ou la magie de l'archidiable est la plus vulnérable car elle n'a plus aucun maître, elle est indépendante et donc fragile. Au final, la mort d'Ulyana a eu le résultat espéré. Désolé, Seto, cela risque de piquer un peu...

Seal Of The White Frontier

Au sol, plusieurs chaînes piégèrent Seto qui remua comme un forcené. Puis, deux totems sculptés en bois, et à la forme peu distinctive de tête de dragons apparurent également. L'énergie maléfique de Seto était en train d'être aspiré vers les gueules de ces deux totems. Il semblerait que Murai tentait d'éradiquer l'énergie sombre en Seto, mais alors que l'imposteur semblait réussir son coup, Seto hurla un grand coup, puis détruisit en mille morceaux les chaînes, puis les totems avec la simple force de son corps démoniaque. Murai semblait enfin désemparé devant la situation qui se présentait devant lui.

WAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHH !!!!

Imp... Impossible ! Aurais-je sous estimé le pouvoir d'un simple esprit d'archidiable ? Je dois faire vite si je ne veux pas que Seto devienne un monstre de cette envergure pour de bon !

Mais Seto était bien trop rapide pour Murai et enfonça ses griffes qui apparurent à sa main droite, dans le torse de l'imposteur. Visiblement, il ne pouvait pas piéger Seto dans une illusion et avait réellement encaissé le coup. Du sang noir à perfusion coula le long de son corps. Il se retira des griffes acérées du démon et tenta de s'écarter le plus loin possible malgré la douleur.

Bleurk... Je n'y arriverai pas si facilement. Je dois me retirer. C'est ton jour de chance, Seto. Mais la prochaine fois qu'on se rencontrera, ne compte plus dessus...

Sous un flot de lumière, Murai disparut pour de bon. Il semblerait qu'il puisse également se téléporter en utilisant sa magie des dragons blancs, comme Seto. Et avec le sang noir plein les veines, ses cellules allaient régénérer en un instant, mais en prenant possession de sa volonté quelques instants. Quoi qu'il en soit, Seto hurla encore une fois avant de faire apparaître des ailes obscures et de décoller loin de la forêt à son tour. Nul ne pouvait dire sa destination. Mais avant cela, une jeune femme, caché derrière les arbres, avait seulement vu le moment ou Seto avait prit son envol. Il s'agissait d'Angel qui apparemment avait refusé de suivre les ordres de son maître et était resté au pays des elfes.

M-m-m-maître Seto ? C'était lui à l'instant ? Non, il n'a tout de même pas... Pfff, j'ai bien fait de pas l'écouter et de rester ici en attendant son départ. Il était étrange la nuit dernière.

Angel vit ensuite une patrouille d'elfes qui semblaient rechercher quelqu'un. Elle imaginait qu'il s'agissait de Seto, et commençait légèrement à prendre peur.

Merde, ces elfes semblent moins commodes que d'habitude avec leurs arcs et leurs dagues. Je ferai mieux de disparaître de cette lisière sans me faire repérer.

Mais l'énergie assez élevée d'Angel fut repérée par l'un des elfes qui lança un signal pour la poursuivre. A toute vitesse, la jeune femme du clan de Seto courut sans réelle destination, toute élancée, et en faisant gaffe de ne pas trébucher.

Pendant ce temps, la tension monta de plus belle chez Roy et Miloune. Le pire fut que plusieurs elfes avaient déjà capturés Alan qui était affaibli après sa bataille contre Murai. Feriel n'attendait qu'une chose, que le couple solaire se rende.


Seto semble incontrôlable et nous avons probablement aucune chance de le capturer, mais son crime ne doit en aucun cas rester impuni. Vous, en revanche, nous ne vous laisserons pas filer. On va vous utiliser comme appât pour que Seto vienne à nous, si vous êtes complices avec lui, et on en profitera pour vous faire cracher ce que l'on a besoin. Alors maintenant, rendez vous !

CHAUD DEVAAAAAAAANT ! DEGAGEZ LE PASSAGE !

Angel débarqua comme une furie au milieu de la cour, là ou se trouvaient Roy et Miloune. Elle tourna la tête à gauche, puis à droite, et comprit qu'elle était piégée.

Et merde, encerclée ! J'ai encore fait une boulette ! Oh, coucou Miloune !

Ca suffit maintenant ! Tirez !

Attendez, pouce pouce POUCE !

Angel invoqua un bouclier de lumière à son tour pour protéger le couple solaire, et ses fesses avec, des flèches des elfes. Puis elle vit plusieurs racines de tailles imposantes qui se dirigèrent vers le trio. Cette attaque, Miloune la connaissait, c'était Feriel qui l'avait lancée, donc elle devait probablement savoir à quel point elle était dangereuse. Angel invoqua un dragon à la peau blanche et azure, dégageant une aura de type foudre. Plusieurs coups de griffes suffirent pour détruire les racines en question.

Spoiler:
 

Grimpe sur son dos, Miloune ! On va sauver nos fesses, puis on part retrouver Seto, j'ai bien peur qu'il soit devenu ce que je redoutais ! Si tu es bien la cousine de mon maître, alors, tu DOIS m'aider !

Angel analysa la situation et il fallait faire vite. Elle vit d'ailleurs Alan qui était retenu captif, mais cela l'importait peu. De toute manière, il fallait éviter de déclarer la guerre avec les elfes pour ce soir, les conséquences seraient désastreuses. La priorité était de retrouver Seto.

J'imagine que cet homme est important pour toi, mais il faut faire vite. Laisse le entre les mains des elfes pour l'instant, n'oublie pas que ce sont des pacifistes avant tout, aucun réel mal ne lui sera fait, par contre, si on laisse trop longtemps Seto dans la nature, cela risque de tourner au vinaigre dans les environs, alors grimpe, VITE ! Et toi aussi, le type au coquard, ton coup de main sera le bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forbiddenyokume.forumactif.org
Miloune
Noble
Noble
avatar

Messages : 1194
Date d'inscription : 21/05/2013

MessageSujet: Re: Attaque Royale chez les Elfes   Sam 16 Avr - 7:50

SETO !!!!!!
 
Miloune s’était positionnée devant lui afin qu’il la voit et qu’il l’écoute. Mais ce fut en vain. Roy l’attira contre lui afin qu’elle ne soit plus sur son chemin, puis devant la grimace que son visage faisait, Roy la prit par les épaules.
 
On ne peut rien faire pour lui pour le moment. Il ne te connaît plus actuellement. Tu te mettras sur son chemin, mais il n’hésitera pas à te faire du mal. Il ne voit que son père et veut le détruire. Il ne voit que par la haine.
 
Mais alors que Roy était en train de tenter de raisonner Miloune, Seto, tout comme Murai, disparu, l'un en se téléportant, l'autre en volant. Roy se doutait quelque peu de sa direction, et si c’était ce à quoi il pensait, il devait l’arrêter le plus vite possible. Mais alors qu’il allait créer un tapis de feu pour suivre Seto, les Elfes capturèrent Monsieur Guan, sous les cris et protestations de Miloune.
 
Lâchez mon père ! Il n’a rien à voir là-dedans !
 
Mais les Elfes, venant de perdre leur souveraine, ne semblaient pas ouverts au dialogue. Au contraire, ils bandèrent leur arc en direction du couple solaire. Le groupe elfique était mené par Feriel.
 
Tu sais très bien Feriel que ce n’est qu’une illusion. Jamais Seto n’aurait touché à un cheveu de ta mère. Vous êtes manipulé par une illusion des Yagami, car le Roi est un Yagami. Je sais, c’est dur à croire, mais c’est la stricte de vérité, je ne vois pas pourquoi je mentirai. Pourquoi le Roi se serait enfuit s'il n'était pas coupable ? Il aurait dû rester pour vous protéger !
Ta mère est morte en voulant protéger Seto, et toi, avec ta sœur, vous voulez le tuer. Que dirait-elle si elle vous voyait ?
Laisse nous partir maintenant. Nous devons rejoindre Seto et tenter de le protéger de lui-même.
Et relâche mon père !

 
Mais la princesse et Miloune furent interrompues par une Angel qui semblait également ne pas vouloir se rendre et qui les protégea, elle et Roy contre les tirs de flèches. Elle fit apparaître un dragon blanc et azur devant eux. Angel leur dit de monter dessus, mais Miloune ne semblait pas d’accord. Elle ne voulait pas abandonner son père aux mains de Feriel. Et il y avait aussi sa sœur et Chiyo.
Elle ne vit pas Roy qui tiqua lorsqu’Angel annonça son lien de parenté avec Seto, mais sans rien dire, il monta sur le Dragon où il fit un regard désolé à Monsieur Guan, qui lui répondit d’un signe de tête afin de lui faire comprendre qu’il avait fait le bon choix. Ça ne servait à rien de rester ici pour lui. Les Elfes, ce soir, n’étaient pas apte à la discussion en cette sinistre soirée.
 
Viens Miloune !
 
Roy tendit sa main vers Miloune pour lui faire comprendre qu’ils devaient partir tout de suite et suivre Seto. Ils ne devaient pas perdre de temps.
Elle lança également un regard à son père, puis elle ferma les yeux comme pour se résilier face à ce nouvel abandon.
 
Je suis désolée Papa...
 
Ne t’en fait pas. Suis ta voie et votre destin, mais dépêche-toi. La malédiction du Sang Noir n’attend pas, et Seto a besoin de vous.
 
Papa…
 
Miloune, dépêche-toi !
 
Pars maintenant ma fille.
 
On reviendra te chercher ! Je te le promets.
 
Je n'en doute pas dit-il doucement, sans qu'elle ne l'écoute.

Puis elle monta sur le Dragon Blanc, où Angel s’installa à leur côté avant de s’envoler dans les airs.

Une fois sa fille et son fils adoptif partit, Alan se permit de parler à Feriel.

Princesse Feriel, ce que vous venez de vivre est des plus compliqué. Je sais ce que c'est de perdre un être cher. Mais je vous assure que le vrai coupable est le Roi du Pays du Soleil, c'est un traître, comme nous nous en doutions avec votre très chère mère.

Puis il partit dans le récit de ce qui leur avait fait penser cela. Pour lui, Feriel et Eloraell méritaient d'en savoir plus. Elles venaient de perdre leur mère, elles devaient connaître la vérité.
 

Dans les airs, alors que Miloune regardait s’éloigner le Pays des Elfes avec regrets, Roy reprit enfin parole, cassant le silence qui s'était installé.
 
Bon tu m’expliques cette histoire de cousin, que… notre sauveuse vient de dire ?
 
Miloune baissa la tête, elle n'avait pas envie de parler de ça maintenant. Mais Roy reprit sans savoir le prénom de la Dragon Blanc.
 
C’est pour ça que tu es venue me voir dans ma chambre. Si tu veux que j’abandonne tout, c’est parce que Seto te l’a demandé, parce qu’en plus d’être du même clan, vous êtes également de la même famille.
 
Elle s’appelle Angel. Angel, je te présente Roy. Et merci pour nous deux.
 
Oui merci Angel. 

Il lui fit un rapide signe de main.

Mais tu ne réponds pas à ma question.
 
Il n’y a rien à répondre Roy, ni à expliquer. Tu as tes secrets, j’ai les miens, point.
 
C’est vrai qu’il n’y a aucune différence entre ça et ce que je t'ai caché !
 
Tu veux réellement qu’on parle de ça maintenant ?
 
Miloune montra d’un signe de tête Angel. Elle n’avait pas envie qu’une autre dispute explose devant une tierce personne, puis elle sentait que la colère montait en Roy.
 
Non !
 
Il alors créa un tapis de flammes juste à côté du Dragon Blanc et sauta dessus.
 
Mais reviens ! Tu ne sais même pas où est Seto !
 
Bien sûr que si je sais où il est. Je n’ai pas besoin d’un radar à Dragon Blanc.
 
Puis il fila à vive allure, devançant les filles.
 
Après le départ de Roy, Miloune ne regarda plus Angel. Elle n’avait pas envie qu’on lui pose des questions sur quoi que ce soit. Elle voulait juste retrouver Seto et Roy avant qu’il ne se passe quelque chose de grave…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Attaque Royale chez les Elfes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'hygiène chez les elfes
» Le sommeil des Elfes
» Un jeune elfe (Finit)
» Une soirée chez les elfes de Lorien et le paté d'écureuil
» Funérailles chez les elfes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Pays de la forêt :: Le village de la forêt-
Sauter vers: