La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le corbeau messager

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Itachi
Ninja d'elite
Ninja d'elite
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 11/11/2014

MessageSujet: Le corbeau messager   Jeu 10 Mar - 18:46

Quelques jours sont passés depuis que le marché entre les shinobis et Azelia fut signé. Pour Itachi, ces quelques journées furent une éternité. Malgré sa nature calme et serein, quelque chose inquiétait fortement son esprit "zen". Et ce qui le désemparait quelque peu, était la personne qu'il avait accueilli lorsque tout démarra. Il refusait de lui en parler, de peur de rentrer dans un sujet qui pouvait piquer là ou les plaies étaient déjà bien ouvertes, mais Itachi était anxieux de laisser Nene seule pour rencontrer Azelia et lui ramener Momiji entre ses mains de vipère. Il n'y avait plus aucun intérêt de se faire du sang d'encre pour Momiji, car il était sur qu'Azelia ne l'épargnera jamais, pas même en rêve. Mais en ce qui concerne Nene, l'intérêt jamais assouvie d'Azelia pourrait la pousser à emmener la jeune femme avec elle pour l'étudier. Depuis le début, la reine des démons jouait inlassablement avec les deux clans Shinobis restants, tels des pions sur un échiquier. Il était ardu de savoir si oui ou non, elle allait tenir parole. Mais actuellement, à part attendre, le jeune Uchiwa ne pouvait rien faire. Il préférait, en ces belles journées ensoleillées qui étaient exceptionnels en période de fin d'automne, profiter des quelques instants qu'il pouvait encore passer avec elle pour "respirer" convenablement. En effet, il était surpris de le reconnaître, mais malgré qu'il s'était juré de vivre solitairement, sans trop s'accrocher à un autre être humain depuis la guerre entre les Uchiwa et les Misaki, mais il aimait la compagnie de Nene, au point qu'il avait peur d'être déçu qu'ils se séparent lorsqu'elle pourra retrouver humblement Hanzo.

En dehors de ça, la dernière chose que redoutait Itachi était de n'avoir aucune nouvelle de son maître et ami. Le lendemain du rendez vous avec Azelia, Itachi avait envoyé un corbeau messager, direction le Miyama, pour lui annoncer les complications de la veille. Même si Shuujaku avait déjà quitté ce lieu mystique, le jeune homme avait la possibilité d'hypnotiser ses corbeaux, car ils constituaient son propre pouvoir, étant des invocations qu'il pouvait faire apparaître à loisir tant que son chakra le permettait. Ainsi, ces mêmes corbeaux pouvaient repérer très aisément le chef du village, car le Sharingan prenait effet à l'intérieur de leurs pupilles.

Le résultat fut probent car ce même corbeau revint victorieux devant le domicile de son créateur, un parchemin entre les pattes. Ressentant qu'une partie de son pouvoir était revenu chez son propriétaire, Itachi sut que le messager était de retour. Il mit le nez dehors, puis prit possession du parchemin avant de faire glisser sa main sur le crâne du corbeau, et le faire disparaître. Il retourna à l'intérieur de son domicile, là ou Nene se trouvait.


Je crois que nous avons enfin des nouvelles de Shuujaku-San.

Dès qu'il reçut l'attention de la jeune femme, il déroula le parchemin et le lut à haute voix.

"Cher Itachi, j'ai bien reçu ton message. Je suis désolé que Nene ait pu assister à une telle cruauté. Veille bien sur elle et sur le village. En effet, après avoir annoncé la disparition d'Ayane au peuple Tengu, j'ai bien compris que nous ne gagnerons jamais leurs soutiens. Leurs reines est entre les mains d'une vipère, et ils sont persuadés, malgré cela, qu'Ayane ne court aucun danger. Il faut croire que les Tengus sont trop imbus de leurs personnes, au point de sur-estimer Ayane. Alors, afin que mon voyage vers le nid des Tengus ne soit pas vain, j'ai ainsi décidé d'y rester quelques temps. Les Tengus font tout leurs possibles pour que ce territoire soit le plus calme et le plus serein possible. Je ne pense pas y trouver la moindre trace d'ennemis dans les environs, alors je vais subir un entraînement spécial, afin de compléter ma fusion avec Masamune. Je reviendrai avant l’exécution de Momiji."

Itachi posa le parchemin sur la table de la salle à manger, puis se frotta le haut du crâne, avant de terminer par un léger soupir qui traduisait bien sa déception.

Il faut toujours qu'il en fasse qu'à sa tête. J'ai déjà du m'occuper de toute sa paperasse pendant sa dernière mission, et voilà qu'il recommence à être abonné absent pendant une période indéterminée. Néanmoins, je me demande vraiment si sa décision de s'isoler dans le Miyama a un lien avec ce qui vient de nous arriver, ou si il veut profiter de ces deux semaines de trêve pour s'expérimenter. C'est bien dommage, mais je voulais t'aider à parfaire tes compétences, mais me voilà à nouveau en charge des tâches ingrates...

Itachi avait un léger et timide sourire. Il aurait aimé passer un peu plus de temps libre en compagnie de Nene, vu qu'aucune mission ne lui était attribué pour l'instant, mais son devoir de second du chef allait passer avant tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nene
Kunoichi
Kunoichi
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: Le corbeau messager   Sam 12 Mar - 10:50

Des jours et des nuits s’étaient écoulés depuis l’annonce de la mise à mort de Momiji. Nene avait du mal à trouver le sommeil par crainte du jour fatidique où elle allait devoir amener Momiji à la potence. Mais elle faisait en sorte de faire bonne figure devant Itachi avec lequel elle passait la plus grande partie de son temps, pour son plus grand plaisir. Elle ne voulait pas d’autres potions aux plantes qu’Itachi lui avait préparées le premier soir pour l’aider à dormir, car cela lui permettait d’assumer ce funeste choix… C'était son châtiment qu'elle s’infligeait à elle-même.
D’ailleurs comment devait se sentir Momiji ? Elle n’avait pas rechigné face à son destin qu’Azelia lui avait annoncé. Peut-être attendait-elle la mort comme une délivrance ?
Et Nene espérait qu’Azelia ne bluffait pas et lui rendrait son maître vivant et en un seul morceau. Elle avait tellement peur qu’elle change d’avis ou qu’elle ne tienne pas parole. Lorsque parfois elle arrivait à dormir, Nene se voyait face à Azelia dans ses cauchemars où elle tuait sans sommation Momiji puis Hanzo, avant d’abattre un rire glaçant le sang de Nene et de la capturer dans ses filets. Nene se réveillait à ce moment-là, sans possibilité de dormir, avec ses frissons glacés.
Par contre, elle se demandait aussi ce qu’il adviendrait d’elle si Azelia tenait parole et qu’Hanzo lui était rendu. Qu’allait-il décider pour elle ? Normalement, elle devait mourir pour avoir trahi son clan, mais elle savait que jamais Hanzo ne ferait pas ça. Peut-être la contraindrait-il à partir en exil, loin du Pays de la Montagne, l’obligeant à tout abandonner de ce qu’elle avait pu connaitre auprès des ninjas… Il voudrait peut être qu’elle soit rétablie dans le village Hayabusa… Ou ce que Nene voudrait, et dans le meilleur des cas, c’était qu’ils viennent s’installer ici. A chaque fois qu’elle regardait Itachi du coin de l’œil, elle songeait à cette idée heureuse de ne jamais avoir à le quitter, ni Hanzo. Et alors, si jamais à cet instant, alors qu’elle l’observait, il tournait la tête vers elle, elle lui donnait un petit sourire timide.

Shuujaku n’était toujours pas rentré de sa mission chez les Tengus, et bien que cela inquiétait Nene car personne n’avait des nouvelles du chef au village, elle était heureuse que personne ne donne de missions à Itachi, afin qu’elle puisse profiter de sa compagnie avant son départ. De plus, le fameux ninja aux Sharingans s’était vraiment adouci à son égard depuis sa trahison envers son village. Il était beaucoup plus avenant et un peu plus souriant. Elle ne se faisait pas d’illusions sur ce changement soudain. Il avait promis qu’il veillerait sur elle à Hanzo et il le faisait, sans l’enfoncer plus dans la déprime. Puis il en avait également reçu l'ordre de Shuujaku.

Mais aujourd’hui le corbeau qu’Itachi leur revint enfin avec des nouvelles du chef du village.
A la fin de la lecture, elle cacha sa déception avec un sourire sur le fait qu’elle ne pourrait pas profiter d’Itachi comme elle l’aurait voulu. Bien sûr qu'elle comprenait le fait que Shuujaku est besoin de faire le vide suite à la capture d'Ayane et qu'il avait aussi besoin de temps pour parfaire son entrainement, mais elle aurait tellement voulu passer le temps en tête à tête avec Itachi... Puis elle eut une idée qui pourrait arranger aussi bien Shuujaku, qu’Itachi et elle.

Je pourrais peut être vous aider à faire quelques tâches de Maître Shuujaku, et vous assistez un peu. Comme ça, nous pourrions pro… Enfin vous pourriez profiter du temps qui est encore clément pour la saison. Cela vous évitera de rester enfermé dans un bureau sombre, seul et toute la journée.

Elle avait senti le rose qui lui était monté aux joues lorsqu’elle avait spontanément dit à Itachi qu’ils pourraient être ensemble après ces tâches accomplies.

A moins qu’une ancienne Hayabusa ne puisse mettre le nez dans des affaires qui concernent les Hajinmon, ce que je comprendrais tout à fait.
Mais si je vous aide, vous pourriez m’aider à parfaire mes compétences comme vous aviez envie de le faire.
Je suis à votre disposition pour tout ce qui vous comblera.


Elle répondit à son sourire timide, par le même sourire, se rendant compte qu’Itachi, avec elle, n’était plus la même personne froide voir glaciale qu’il avait pu être à leur premier entretien chez elle.

Mais à sa grande déception, il n’y avait plus eu de rapprochement physique comme lors de sa première nuit ici. Peut-être qu’avec l’entrainement qu’il voulait lui faire, ils auraient à nouveau cette proximité. Malgré tout, elle se devait de rester plus que discrète sur ses sentiments, tout d’abord par crainte et par peur, puis de par son rang et surtout, elle ne savait pas ce que demain serait fait pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itachi
Ninja d'elite
Ninja d'elite
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 11/11/2014

MessageSujet: Re: Le corbeau messager   Mer 23 Mar - 23:50

Après qu'Itachi ait expliqué à Nene que le devoir l'appelait, suite au message de Shuujaku, Nene proposa à ce dernier de l'assister dans ses tâches. Même sans le lapsus révélateur de Nene, Itachi n'était pas bête, il voyait très bien que cette dernière souhaitait rester aux côtés du jeune Uchiwa le plus souvent possible. Tant d'innocence en cette jeune femme faisait oublier Itachi qu'une profonde insouciance l'accompagnait. Mais en même temps, il comprenait parfaitement qu'elle souhaitait autant l'accompagner dans ses occupations professionnelles. En effet, même si Itachi veillait souvent sur elle, cela restait à son domicile. Ils ne se sont quasiment jamais promené ensemble, ou fait leurs emplettes ensemble. De plus, il lui avait proposé plus d'une fois de l'emmener dans un lieu paisible près du village pour l'aider à se préparer à d’éventuelles futures batailles, mais à chaque fois, l'idée fut reportée par Itachi pour diverses raisons. Il en profitait toujours pour lui tapoter légèrement le front en lui disant que c'était pour une prochaine fois.

Désolé, mais tu l'as précisé toi-même, je ne peux te mêler à mon travail de chef de clan. D'habitude, je travaille toujours seul, j'ai besoin d'être au calme. Je n'ai jamais réclamé le moindre aide de mes alliés pour tout ce qui est paperasse, alors tu comprendras que si l'on apprend que j'ai accepté le soutien d'une Hayabusa, aussi digne de confiance sois-tu, de sales potins risquent de courir à travers le village, et cela, j'aimerai éviter que ça se produise. N'oublie pas qu'à part moi, personne ne te connaît réellement dans ce village, alors tu devrai justement en profiter pour apprendre à faire connaissance avec mon équipe. Ils sont justement en repos, vu qu'ils n'ont aucune mission sous la dent actuellement. Moi, pour ma part, je vais devoir gérer des documents trop importants pour que tu puisses m'assister. Entre les lettres provenant des différents ministres qui ont besoin de notre soutien, les rapports de missions que je dois rédiger, les plannings et les équipes à constituer, ainsi que les parchemins et informations dérobés à l'ennemi, que je vais probablement devoir coder avec mes pupilles. J'en ai pour toute la journée, je ne serai pas de retour avant ce soir. Bref, désolé, Nene, mais ce sera la prochaine fois. Shuujaku a bien précisé qu'il rentrerait avant la date fatidique, alors je te promets que lorsqu'il reprendra ses fonctions, on passera un peu plus de temps ensemble.

Itachi commença à se diriger vers sa chambre, et il ne lui fut peu de temps pour qu'il enfile sa tenue habituelle avant de partir pour le bureau du dirigeant, là ou il aura tous les instruments à portée de main pour bosser tranquillement.

Au pire, si tu veux vraiment te rendre utile, tu peux préparer le dîner pour ce soir cette fois. J'ai cru voir, lorsque tu m'aides, que tu n'es pas mauvaise pour la cuisine. Alors je te laisse pour la première fois décider de tout concernant le repas du soir. Surprends moi, d'accord ?

Sans attendre réellement une réponse de la part de Nene, Itachi sortit de son domicile pour partir à son lieu de travail, laissant son domicile entre les mains de la jeune Kunoichi des Hayabusa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le corbeau messager
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'oiseau messager
» [Elfes] Blason de Thranduil et statut de messager
» Enfin ! Baptême Petit Saule / Petit Corbeau
» Embuscade maritime [Corbeau des Mers]
» Nalim, Le Corbeau d'Umbar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Pays de la montagne :: Le village Hajinmon-
Sauter vers: