La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Discussion entre ninjas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nene
Kunoichi
Kunoichi
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Discussion entre ninjas   Mar 19 Jan - 17:56

Nene était arrivée dehors, ne comprenant pas pourquoi les autres n’avaient pas suivi Shuujaku. Elle n’était qu’un simple sous-fifre et dans certaines coutumes, elle n’aurait même pas eu le droit de lui adresser la parole.

Maître Shuujaku !?!

Mais elle parla dans le vide. Elle s’imagina qu’il voulait rester seul, sans parler à personne, mais elle ne pouvait s’y résoudre. S’il n’avait pas envie de discuter, elle ne dirait rien, elle se contentera de le surveiller discrètement d’un endroit éloigné, afin de ne pas le gêner.
Puis elle le trouva au bout d’un moment, seul en train de ruminer sa haine contre… contre qui d’ailleurs… ?

Maître Shuujaku…

Elle avait pris une petite voix calme et posée, à l’inverse du ton qu’il avait employé avant de partir du Palais.

Je suis désolée de vous avoir suivi, mais je ne pouvais pas me résoudre à vous laisser seul dans votre état.

Elle parlait bien sûr du comportement qu’il avait eu envers les autres lorsque le sujet Ayane avait été abordé, mais également des propos qu'il avait tenu avant de partir.

Je ne pense pas que je puisse comprendre votre frustration, mais laissez-moi vous épauler. Si j’étais dans votre village, je n’aurai pas la prétention d’être votre bras droit loin de là, mais vous pourriez vous appuyer sur moi. Alors faites cela jusqu’à ce qu’on rentre.

Elle lui fit face pour qu’il puisse voir qu’elle était plus que sincère envers lui.

Et puis si vous avez besoin de la remplacer pendant un temps, vous pouvez faire appel à moi. Je ne suis pas loin lorsque nous sommes au Pays de la Montagne.

Nene ne s’était pas rendue compte que sa phrase puisse être à double sens. Elle se contentait de sourire à Shuujaku de façon bienveillante afin qu’il ait confiance en elle.

Mais ne faites pas ressortir votre côté démoniaque, ni votre puissance démoniaque. Cela ne servirait à rien, vous ne pourrez pas la sauver en restant comme cela. Bien au contraire, vous tomberez plus facilement dans la toile d’Azelia qui profite de ce genre de situation désespérée pour attirer ses proies. Vous risquez de finir comme Seto ou Ayako.
Une fois rentrés, je resterai à votre disposition pour que nous puissions trouvez un plan d’action pour la retrouver, car on la retrouvera, d’accord ? Ne perdez pas espoir.
Je pense d’ailleurs que nous n’allons pas tarder à rentrer chez nous, notre mission ici étant terminée.
Ne perdez pas pied maître Shuujaku, votre village a besoin de vous dans toutes vos capacités. Le Pays de la Montagne également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shuujaku
Chef Hajinmon
Chef Hajinmon
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 30/12/2013

MessageSujet: Re: Discussion entre ninjas   Mar 19 Jan - 23:42

Shuujaku était posté au bord d'une petite rivière, ou il était assis sur l'herbe, fixant le courant qui coulait paisiblement sous ses yeux. Il avait laissé Ayane se séparer de lui pendant la quête sur l'île, alors qu'il était bien conscient qu'elle allait être une proie facile pour l'ennemi, ou pire, qu'elle avait dévier de son propre chef. La jeune Tengu était devenue bien trop imprévisible pour lui, et donc, face à Azelia, aucune erreur n'était permise, tout comme aucun problème mental qui pouvait être facilement apprivoisé par l'ennemi. Mais ce qui est fait est fait. Les conséquences de cette capture risquent néanmoins d'être désastreuses, et en plus, le jeune ninja allait devoir s'expliquer à la tribu du Miyama sur la disparition de leur "reine".

Les cheveux attachés du ninja commençait à le serrer, alors il les détacha, révélant une longue et soyeuse chevelure mauve. Il fixa ensuite là ou son pantalon était déchiré, et constata que ses coupures causés par Ancrow avaient disparus, grâce à la fontaine de la reine Mishtal. Cependant, son état était assez pitoyable. Il ne portait plus que ce bas d'uniforme de shinobi, qui ressemblait plus à une pile de lambeaux qu'à autre chose. Mais être pratiquement à poil était le cadet de ses soucis. Il voulait retrouver la femme qui ne quittait pas ses pensées, avant de faire un tri avec ses sentiments.

Ses pensées furent interrompues par Nene, qui semblait s'inquiéter pour lui. Cela ne le surprenait guère de voir quelqu'un s'approcher de lui, vu son départ assez musclé du palais royal. Après que la Kunoichi l'interpella à plusieurs reprises, il la répondit assez sèchement, sans tourner la tête.


Shuujaku suffira...

Après tout, malgré que le titre était là, il doutait de plus en plus qu'il méritait une telle appellation. Quoiqu'il en soit, Nene montra tout son soutien à Shuujaku, de manière un peu maladroite, puisqu'elle parla de "remplacer" Ayane. Mais la candeur de cette dernière touchait légèrement le chef du clan Hajinmon. Elle conclut en l'encourageant à ne pas se laisser démonter ou se laisser envahir par son côté obscur, histoire de ne pas finir également par devenir une cible privilégiée pour Azelia. Tout cela, Shuujaku le savait. Maintenant que Nene était en face de lui, il la fixa calmement et reprit la parole avec une voix ennuyée.

Ayane n'est pas mon bras droit. C'est la reine d'une tribu sacrée de ce pays, avec qui on commençait à être en bons termes, et enfin, c'est la femme que j'ai aimé l'espace d'un instant. Elle est encore, pour l'instant, irremplaçable pour moi. Mais...

Shuujaku se leva et émit un léger sourire avant de frotter le haut du crâne de Nene, quitte à la décoiffer, mais c'était un geste tout ce qu'il y'a de plus amical.

... ton dévouement a le don de me mettre du baume au coeur, si seulement je pouvais trouver des éléments comme toi pour accompagner mes plus fidèles hommes.

Shuujaku ramassa un petit caillou qu'il trouva sur le sol, et le balança sur l'eau pour faire un ricochet qui n'atteignit pas l'autre bord de la rive.

Habituellement, un shinobi est un guerrier dans l'âme, avant d'être quelqu'un qui aime et vit passionnellement. Il doit mettre de côté ses sentiments pour qu'il ne devienne qu'une légère brise dans la nuit, mais en aucun cas il ne doit laisser la colère l'envahir, sinon, la tempête sera terrible ! C'est avec ce code mis en place depuis des lustres que je peux comprendre qu'un chef de village puisse ordonner à une mère d'assassiner ce qu'elle a porté en son sein pendant neuf long mois, puisque j'imagine que même elle a du s'accoupler non par amour, mais pour immortaliser un stupide "nom".

Personnellement, je renie ce principe, mais probablement parce que je ne le comprends pas. Je ne suis pas né shinobi, et mes parents non plus. J'ai été recueilli par les Hajinmon seulement parce que j'aurai un certain "potentiel" spécial, mais je ne comprend rien à leurs codes à la noix. Je n'ai jamais connu une ère de guerre, on m'a nommé chef juste à cause de ce potentiel, mais je n'ai aucune vraie expérience de la crise. Et c'est pour cela, que si je suis frustré... C'est tout simplement parce que j'ai peur.

C'est la première fois que je vois la guerre, que j'ai autant l'impression de perdre tout ce qui compte pour moi. Le village, et maintenant Ayane. Et comme si ça suffisait pas, notre ennemi gagne de plus en plus en puissance. Encore pire, les alliés d'Azelia sont les gardiens de notre monde en personne. Si tu savais comme j'ai ressenti le désespoir devant Cthulhu l'espace d'un instant, et comme j'ai eu le sentiment d'être un grain de sable quand j'ai vu Roy subir en un éclair la vengeance de Cya. Si je dois qualifier la situation, c'est un peu comme si les dieux voulaient nous punir pour quelque chose, probablement des idéaux fermés de nos prédécesseurs.

Or, j'ai le sentiment que c'est trop pour moi, pour une première fois, je ne pense pas avoir les épaules pour gérer une telle crise, étant donné que je ne connais rien à la guerre. Je ne suis pas comme Erza, je ne suis pas une divinité de la guerre, et à chaque fois que je souille le sang de mes ennemis, je ne peux m'empêcher de ressentir leurs âmes ronger tout doucement mon corps, et nourrir toujours plus ce sang que l'humain considère comme "maudit".

Mais si je ne peux pas te promettre que je serai à la hauteur, je peux au moins t'assurer que je ne laisserai pas ce sang prendre le dessus. Pour moi, on peut vivre avec l'obscurité si notre âme ne connait pas la haine. J'ai toujours su rester calme et humble, c'est là, l'avantage d'avoir jamais connu une réelle souffrance par le passé, mais cela fait de moi un faible face à Ayako. Bref, désolé de ne pas me considérer comme un héros, mais... je ne suis qu'un homme.


Shuujaku déchira un morceau de son pantalon qui pendouillait et le fixa assez bêtement, histoire de détendre l'atmosphère.

Bon, je vais demander à la reine de me filer une tenue plus adéquate car je suis pas sur que tu apprécieras plus longtemps de me voir "presque" à poil. Et après cela, oui, notre mission est terminé, alors il sera temps de retourner chez nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nene
Kunoichi
Kunoichi
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: Discussion entre ninjas   Lun 25 Jan - 7:04

Nos villages sont alliés, donc comme je ne suis qu’une simple kunoichi, vous pouvez disposer de moi comme bon vous semble, si vous demandez la permission à Momiji. Je serai honorée de travailler à vos côtés Maî… Shuujaku.

Elle sentit ses joues rosir légèrement car le fait de travailler pour Shuujaku lui permettrait peut-être de revoir Itachi, sans cette fille qui était à ses côtés… Elle chassa cette pensée de son esprit pour revenir au présent et à la discussion qu’elle avait avec le chef Hajinmon.

Au contraire, je trouve que vous êtes un grand Shinobi de laisser parler vos émotions et sentiments. Et puis vous êtes réfléchi. Vous méritez votre place de chef. Les Hajinmon ont beaucoup de chances de vous avoir, car en plus d’avoir d’énormes pouvoirs, vous avez des qualités humaines, que nombreux ninjas ne possèdent pas.
Le code n’est plus bon. Alors justement, vous vous devez, avec Momiji et vos proches subordonnés, de le revoir. Comme nous avons pu le voir avec Ayako, ce code peut permettre d’ordonner la mise à mort d’un enfant par sa mère. Nous ne pouvons plus nous permettre d’avoir de telle intolérance au sein de notre fédération.


Moi non plus je ne connais rien à la guerre, et je suis sûre que beaucoup de membres de notre village n’y connaissent rien, mais justement, nous devons nous serrer les coudes entre habitants du même pays pour avancer contre les forces d’Azelia et Ayako. J’espère que la demande d’alliance avec les Samouraïs aura porté ses fruits avec Maître Itachi et Maître Hanzo.

Puis elle remit un peu d’ordre dans ses cheveux afin de regarder à nouveau Shuujaku.

Vous n’êtes pas faible, Shuujaku. Vous ne devez pas douter de vous un seul instant. Vos pouvoirs de Dragon Noir, vous devez apprendre à les maîtriser afin de les utiliser à bon escient. Mais vous arriverez, j’en suis certaine.
Votre place de chef, malgré ce que vous avez dit, ne vous a pas été attribuée par hasard.


Elle finit par un sourire puis regarda la tenue de Shuujaku. En effet, il n’avait plus que des lambeaux de vêtements sur lui. Elle se mit à rire discrètement en mettant une main sur sa bouche pour cacher son rire, mais elle ne put s’empêcher de rajouter.

Je suis sûre que la Reine serait ravie de vous voir vous changer. Elle risquerait de dire que c’est dans le protocole qu’elle puisse voir les invités se changer. 

Elle était également pressée de voir comment Itachi et Hanzo s'étaient débrouillés de leur mission et savoir si oui ou non ils pouvaient compter les Samouraïs dans leur rang...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Discussion entre ninjas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite discussion entre... amis ? [Kenpachi/Tenzouille]
» Discussion entre hommes [PV][TERMINÉ]
» Discussion entre esprits (PV Mimi + Libre)
» La république dominicaine a un projet. Haiti n'a pas de penseurs.
» Discussion entre professeurs [PV' Hatlatis]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Pays de l'eau :: Temple de l'eau-
Sauter vers: