La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La résurrection de Chtulhu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shuujaku
Chef Hajinmon
Chef Hajinmon
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 30/12/2013

MessageSujet: La résurrection de Chtulhu    Jeu 3 Déc - 2:07

Shuujaku s'avança dans la forêt tropicale, tout en titubant et en prenant garde que Momiji soit bien à ses côtés cette fois. Ses pas vers la lumière qu'il vit il y'a quelques minutes le menèrent vers la plage, dont les vagues semblaient encore se mouvoir tranquillement, sans le moindre tumulte. Malgré que la nuit était sombre et offrait une ambiance des plus angoissante, le jeune ninja vit un homme qui était à genoux sur le sable, les bras tendus vers l'avant. Une lumière s'échappa de ses deux mains. Le ninja s'approcha calmement vers cet homme qui ne se retournait pas. Shuujaku s'apprêtait à demander à l'homme la raison de sa présence ici, ainsi que son identité. Mais avant cela, il jeta un coup d'oeil furtif sur ce qui se trouvait en face de l'homme et il vit deux créatures à la peau verte. Il n'avait pas encore reconnu l'identité de l'une de ses créatures.

Euh, bonsoir ?

L'homme se releva et dévoila son visage en faisant un demi tour sur lui même. Shuujaku pouvait voir un jeune homme, portant des lunettes, cachant des yeux à moitiés fermés. Son sourire était presque reptilien. Bref, il était inquiétant et en même temps, paraissait presque familier pour le ninja.

On s'est pas déjà croisé ?

Peut-être, peut être pas... Tout ce que je peux te dire, c'est que j'ignorais que les chefs de clans ninjas étaient du genre à traîner dans des auberges étrangères, n'est ce pas, fils d'Ignir ?

Comment sais-tu cela ?

Si tu ouvrais grand tes yeux, tu aurais la réponse à tes questions. J'ai un visage très familier, effectivement. Et il n'y a pas que moi, ici, qui devrait t'être familier. Je sais qu'il fait nuit noire mais quand même. Tu ne serais pas atteint de myopie ? D'astigmatisme ? Tu veux que je te prête mes lunettes ?

L'homme, que Shuujaku n'arrivait pas à reconnaître alors qu'il avait déjà mis les pieds à Wyvern Tail alors qu'il jouait encore les espions, semblait bien se moquer de lui. Shuujaku regarda derrière lui, et analysa plus clairement les deux corps allongés qui étaient devenus monstrueux. Mais il constata qu'il y'avait encore quelque chose d'humain en eux. Il vit de plus près le corps qui semblait être féminin parmi eux, et reconnut légèrement la chevelure azure de la princesse.

Pr... princesse Umi ?

Wow, félicitations. Mais comment as-tu fait pour la reconnaître alors que moi, qui n'a pas changé d'un pouce, tu ne sais toujours pas qui je suis ?

Si, il me semble t'avoir déjà vu souvent en tant que client du restaurant de Takoyaki de notre village, non ?

Un idiot reste un idiot, tout comme un être inférieur reste un être inférieur !

Revenons au sujet principal. Qu'as tu fait de la princesse ?

Rien, j'ai juste révélé en elle sa véritable nature. Et pour célébrer ce retour aux sources, rien de mieux que le sacrifice de deux faibles chefs ninjas.

Et comment comptes-tu t'y prendre, le bigleux ?

Ancrow disparut juste après avoir remonté ses lunettes, puis réapparut derrière Momiji, un scalpel en main, et juste après, la Miko avait la peau découpée de part en part, laissant gicler d'énormes marques de sang un peu partout.

Comme ça... Désolé pour la violence de la scène, mais j'adore disséquer les petits poissons que je vois. Même si la, la chaire de ce thon n'est même pas bonne à décortiquer.

MOMIJI !

Sous la colère, le ninja dégaina son katana et frappa suffisamment pour découper le bras droit d'Ancrow, qu'il visait justement. Mais l'improbable pour Shuujaku arriva. L'homme à lunettes bloqua le coup rien qu'en utilisant son scalpel, couplé avec une flamme rouge qui brillait constamment. Shuujaku avait déjà repéré cette flamme avant qu'il contre avec sa minuscule et fine lame. Il avait effectivement reconnu cette flamme en particulier.

Tu sais que les gens de ton espèce me font toujours bien rire avec vos grosses lames ? Alors qu'a mon opinion, plus une lame est longue, moins elle est efficace car plus lente, et donc plus prévisible. Pour moi, un katana aussi joli et aussi bien aiguisé, c'est que de la frime. Moi, je ne suis pas un guerrier, je suis un scientifique, et j'adore disséquer, héhé.

Enflure, comment as tu pu obtenir les flammes des chasseurs de dragons ?

Tu es finalement observateur, mais je ne te répondrai pas, car mon pouvoir ne te regarde pas. N'est ce pas, dragon noir ?

Furtivement, Ancrow poussa le katana de Shuujaku avec son seul et unique scalpel qui était toujours enflammé. Puis il bougea ses bras en zigzag et trancha la peau du ninja à son tour, tout en alliant vitesse et férocité. Puis avec son poing nu qu'il enflamma également, il propulsa Shuujaku au loin. Le pauvre shinobi tomba dans l'eau salé de la mer. Ancrow ressentit quelques secondes plus tard un portail qui s'ouvrit derrière lui. Les parasites d'avant étaient de retour, visiblement.

Ah, la veuve noire, Roy le boucher et sa magnifique fiancée, ainsi qu'une... gamine dont je me contrefous. Vous arrivez juste à temps pour voir un de mes rêves les plus précieux se réaliser.

De quel rêve tu parles ? Plonger le monde dans le chaos ? C'est d'un classique !

[ Thème d'Ancrow: https://www.youtube.com/watch?v=9ekIu14MMko ]

Hum, d'un point de vue aveugle comme le tien, on pourrait dire que je cherche à plonger le monde dans le chaos. Mais d'un point de vue ouvert, on va dire que je cherche à le faire évoluer. Ce monde est trop limité. Et c'est pour cela qu'il est constamment en danger et qu'il baisse la tête devant de stupides fables comme celles des "Vermillion". Alors que par exemple, si je décidais de contourner ces restrictions, et que j'invoquais une des créatures interdites qu'a donné naissance le grand "Neptune", un bouleversement hors du commun viendrait secouer le Nirvana. Enfin, si ce n'est pas déjà fait.

J'en étais sure... C'est toi, Ancrow, qui a libéré Chtulhu la première fois dans les océans de la Yokume, et qui est donc responsable de la destruction de l'Atlantis ! Avoue !

Oui, il s'agissait de très bons rats de laboratoire, ces braves Atlantes. Mais ils ont été un échec.

Pourriture ! Si on a scellé les créatures Nirvits crées par les Theos, c'est pour une bonne raison ! C'est pour maintenir l'ordre et la paix dans ce monde !

Ancrow grinça des dents puis retira ses lunettes du visage avant de les écraser à la seule force de sa main. Puis après les avoir jeté sur le sol sablé de la plage, il piétina le corps muté de la princesse.

Une paix ? Et pour quel prix ? Pour des abjectes sacrifices ? Que ce soit cette pauvre petite princesse, ou certains Nirvits malchanceux, cette paix a crée des restrictions bien trop infernales pour qu'ils puissent les sous-peser ! Sais-tu ce que c'est que de naître avec un corps condamné d'office, au point d'être exclu dès la naissance ? Et pour quelle raison ? Pour protéger une civilisation décadente et qui se détruit jour après jour ? Je trouve cela tellement absurde que je vais abattre mon courroux sur cette petite princesse en la condamnant dès sa renaissance !

ARRETE CA !

Mais Ancrow qui commençait à devenir fou à lier, enfonça ses deux mains dans les corps des frères Mishtal, puis une énergie verte hors du commun s'envola jusqu'au ciel, perçant les étoiles et faisant place à un océan de nuages aussi sombres que du charbon. Shuujaku était revenu au plus vite sur la plage malgré ses blessures, car il sentait qu'il était bientôt submergé par cette aura absolument gargantuesque. Et au bout de quelques secondes, l'aura prit forme.

Spoiler:
 

L'apparence de ce monstre était absolument inhumaine. En plus de faire la même taille que n'importe quelle montagne du pays des ninjas, il était d'une laideur absolument incomparable. Même Shuujaku, qui était du genre courageux, semblait perdre la raison devant l'apparition de Cthulhu. Bref, il était même proche du désespoir.

Je rêve... Il est gigantesque !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miloune
Noble
Noble
avatar

Messages : 1194
Date d'inscription : 21/05/2013

MessageSujet: Re: La résurrection de Chtulhu    Sam 5 Déc - 9:17

Lorsque le groupe arriva, ils tombèrent sur une Momiji ensanglantée, gisant à terre, avec Shuujaku et Ancrow à ses côtés.

Miloune, tout comme Shuujaku, eut un mal fou à reconnaitre la personne qui se tenait face à eux. Pourtant, elle lui était étrangement familière.
 
Lambert ?
 
Elle eut une voix qui tremblait, ne sachant pas comment poser cette question. Lambert était censé être mort et enterré. Elle l’avait vu de ses propres yeux se faire ôter la vie par les Succubes. Il ne pouvait pas être là, bien vivant.
Lorsqu’elle regarda Roy, elle comprit que la résurrection de Lambert faisait partie des choses dont il n’avait pas eu le temps de lui parler à l’intérieur du temple. Roy laissa Miloune derrière lui. Il n’avait pas oublié les paroles qu’Ancrow avait eues à son sujet dans le temple.
Elle aurait voulu demandé comment cela était possible, mais elle fut coupée par Nene qui venait de remarquer l’effroyable spectacle de Momiji gisant inconsciente avec des bouts de peau en moins.
 
Momiji Sama !
 
Nene se précipita vers sa chef pour tenter de lui donner les premiers soins. Elle n’avait jamais été réellement douée par la magie des soins, mais elle y arrivait déjà plus à soigner les autres qu’elle-même.
Après avoir placé ses mains sur le corps de Momiji, elle se concentra. Elle devait faire réapparaître les morceaux de chair écorchées par Ancrow. Elle détestait la sensation qu’elle avait lorsqu’on lui demander de promulguer des soins. A chaque fois, cela la fatiguait puis elle avait une impression désagréable qui lui parcourait le corps et restait tremblante pendant un moment après avoir effectué ce genre d’acte. Elle se sentait faible et fébrile.
 
Miloune, quant à elle, eut un haut le cœur devant l’état du corps de Momiji, lui rappelant que dans son sac, il y avait la tête de Rachel en morceau.
Elle fut également surprise de voir derrière Ancrow les corps de Jubia et d’une autre personne, sûrement son frère, dont la reine Misthal lui avait parlé lors de leur entretien entre elle et la princesse.
Comprenant que Lambert n’était plus de leur côté, elle observa Roy. Devant le regard qu’il lançait à son ancien allié, il semblait être au courant que Lambert avait changé de camps.
 
Ce n’est pas Lambert. Cet homme n’a jamais été sous mes ordres. Il n’a fait qu’observer Erza pour le compte de son ‘Roi’. Il n’a fait que paraître celui qu’il était avec moi et les autres. Mais je t’expliquerai plus en détail plus tard.
 
En effet, Ancrow plongea ses mains dans les corps des enfants princiers.
 
Non, non non. Ne faites pas ça. Vous ne savez pas ce que vous allez réveiller. Vous ne savez pas ce qui se passera lorsque la créature qui sommeille en eux sera ressuscitée ! Ecoutez Dame Margareta.
 
Mais il était trop tard. La folie d’Ancrow avait atteint un stade où il ne semblait ne plus rien écouter de ce qui se passait autour de lui.
Le monstre ancestral se libéra du sort dans lequel il avait été scellé des années auparavant, s’échappant du corps de Jubia et de l’inconnu. Cthulhu se présenta aussi immense qu’une montagne devant le groupe.
 
Nene qui était concentrait dans sa tâche pour tenter de guérir Momiji sentit le sol tremblait sous ses pieds. Lorsqu’elle leva la tête, elle vit le monstre gigantesque qui se tenait devant elle. Elle étouffa un cri qui sembla bloquer dans sa gorge.
Elle secoua alors violemment Momiji pour qu’elle se réveille afin qu’elle puisse leur venir en aide contre l’hideuse créature.
 
Momiji Sama réveillez-vous. Je ne peux rien faire sans vous. Nous avons besoin de vous pour lutter contre cette créature. Vous devez montrer l’exemple en tant que chef du village. Vous devez vous battre pour nous.
 
Nene en effet ne faisait pas partie de ceux qui voulez voir la Miko démissionner de sa place, malgré le fait qu’elle devait se faire un peu plus violence pour mériter sa place.
Alors que Nene était à deux doigts de mettre une gifle à Momiji ne voyant plus que cette solution pour la réveiller, comme la peau avait pu réapparaître là où Ancrow l'avait arrachée, elle ouvrit les yeux.
 
Merci Nene.
 
Les deux kunoichis étaient assises mais elles virent le même spectacle que leurs alliés. Nene se sentait toujours aussi tremblante et faible après avoir promulguer les soins. Mais elle se mit encore plus à trembler quand elle vit le désespoir de Shuujaku sur son visage, lui qui était connu pour être le plus courageux des ninjas du Pays de la Montagne.
 
Vous êtes fou ! Vous pensez qu’il vous épargnera parce que vous l’avez réveillé ? Il vous décimera comme nous tous, sans aucune distinction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shuujaku
Chef Hajinmon
Chef Hajinmon
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 30/12/2013

MessageSujet: Re: La résurrection de Chtulhu    Mer 9 Déc - 17:03

Ancrow observa la créature qu'il venait d'invoquer avec des yeux passionnés. Evidemment, la résurrection de Cthulhu n'était qu'une étape dans l'objectif du scientifique, mais malgré cela, son sourire était tellement poussé que ses dents grinçaient presque. Il se retourna ensuite vers Miloune qui semblai être dans l'ignorance totale, vu qu'elle déclara que le Nirvit savant ignorait ce qu'il allait invoquer et que ce dernier pouvait bien se retourner contre son invocateur.

Vous avez tout faux, miss Guan. Je sais parfaitement ce que je fais. Je pourrai vous faire un exposé sur ce qui vient d'apparaître sous vos yeux ébahis, mais je vais faire court car malgré mon savoir, je reste un très mauvais professeur. Ce que vous voyez là est un authentique "Vasilias". Savez vous que le Nirvana contient une énergie terrestre quasi infinie ? Et également, connaissez vous le nom des créatures qui, jadis, possédaient cette énergie et dont la famille Vermillion a extirpé une grande partie de cette énergie ? On les nomme des "Theos", et il y'en a 12 exactement sur Atrium. Mais étant donné que même les gardiens suprêmes du Nirvana ont été incapable de sceller parfaitement les Theos pour empêcher un manque de contrôle de l'énergie magique dans ce monde, ils ont été dans l'obligeance de trouver une nouvelle solution. C'est ainsi que la première Vermillion est parvenue a diviser la magie des Theos dans exactement 365 créatures qui peuplaient le Nirvana, dont 30 ou 31 par Theos. 365, comme le nombre de jours dans une année, fascinant, non ? Bien sur, l'opération ne fut pas couronnée par un succès totale. Ces créatures évoluèrent suite aux expériences que cette femme effectua, et donnèrent naissance à des monstres magiques qui ont une puissance colossale, et ces monstres sont donc, les "Vasilias". Si vous êtes bons en mathématiques, vous comprendrez donc qu'un "Vasilias" ne possède qu'environ 3% de l'énergie d'un Theos... Mais je vais vous laisser observer ce que ce faible pourcentage est capable, en rasant Manawa Kokuo de la surface du globe.

Par ailleurs, ne vous en faites pas pour moi. Je n'ai aucun risque avec ce monstre. Pour la simple raison que cette bonne vieille Vermillion a pensé à tout, absolument tout. Elle a crée une clé magique qui se transmit de génération en génération chez ses enfants, les Nirvits, avec l'aide des trois autres grandes familles royales. Et cette clé est connue sous le nom de "Glyph". Vous suivez jusqu'à présent, les enfants ? Ou suis-je allé un peu trop vite pour vos esprits étriqués de mortels nombrilistes ?


Ancrow disparut grâce à un portail sous ses pieds. Le groupe ne pouvait pas le voir, vu la distance qui séparait Cthulhu et l'île, mais Ancrow était réapparu sur le crâne visqueux du monstre. Puis il posa sa main tatoué sur ce même crâne. Le groupe pouvait cette fois l'apercevoir, mais les yeux de Cthulhu furent marqués par un signe au niveau de la pupille, qui était exactement le même signe que sur la main du savant.

Je ne veux pas vous décourager, mais Ancrow a dit la vérité. Il est pleinement en mesure d'invoquer et contrôler à sa guise un Vasilias comme Cthulhu. Et si la conscience d'un Vasilias est guidé par la volonté d'un Nirvit, autant dire les choses telles qu'elles sont. Vous allez tous mourir, et cette île ne va pas tenir cinq minutes. SAUF SI... Vous acceptez de me faire confiance et de faire EXACTEMENT ce que je vous dis ! C'est possible cette fois, Roy, ou c'est encore trop vous demander ?

Je ne sais pas qui vous êtes, mais peu importe, je vous écouterai. Guidez nous, je vous prie.

Premièrement, il nous faut affaiblir Cthulhu en envoyant le paquet ! Inutile de préciser qu'on ne peut pas le tuer, mais nous devons le blesser un maximum pour pouvoir atteindre la deuxième étape, et cette étape, c'est Ancrow. Si nous parvenons à l'attaquer aisément, on peut rompre son contrôle sur Cthulhu, et donc, nous aurons un très cours laps de temps pour réussir la troisième étape, libérer Umi et son frère. Enfin, quand cela sera fait, je m'occuperai de sceller Cthulhu une dernière fois, et cette fois, je ne ferai plus preuve d'égoïsme.

Margareta avait dit cela comme si elle avait pris une terrible résolution. Elle n'eut pas le temps de réfléchir plus longtemps, qu'elle vit un Tsunami se diriger vers l'île, balancé évidemment par le gargantuesque Vasilias.

[ Thème de Cthulhu: https://www.youtube.com/watch?v=UeJv2frxvfo ]

Margareta eut comme premier réflexe d'invoquer une barrière d'eau qui enveloppa toute l'île en intégralité. Le Tsunami toucha la barrière et se répercuta dessus, protégeant l'île entièrement.

Vous n'avez rien à craindre, cette barrière va nous protéger de toute attaque d'élément aquatique, mais cela pendant un court instant, alors c'est pour cela que vous devez faire vite ! Attaquez le de toutes vos forces, ce monstre a beau être surpuissant, il n'en demeure pas moins extrêmement lent, alors faites vite avant qu'il atteigne l'île !

C'est bien compris. Si il s'agit de l'affaiblir, j'ai ce qu'il vous faut ! Par contre, ou sont passés Ayane et Erza ? On aurait bien eu besoin d'un sérieux coup de pouce de leurs parts !

Shuujaku n'attendit aucune réponse de la part de qui que ce soit, et concentra une flamme argentée dans l'un de ses Katana. Si il usa de cette technique avant d'utiliser Masamune, c'était parce que la flamme argentée est connue pour affaiblir les capacités défensives de l'ennemi. Il bougea son katana vers l'avant et envoya une flamme argentée de grande taille, qui traversa le bouclier d'eau sans le moindre effet. La flamme se déplaça très rapidement vers Cthulhu, mais Ancrow aperçut la technique ennemie.

Idiot !

Ancrow protégea sa créature en invoquant un nouveau portail devant Cthulhu, aspirant entièrement l'attaque de Shuujaku. Et évidemment, le savant renvoya l'attaque en invoquant un nouveau portail... juste au dessus de Roy, Miloune, Momiji et Nene. Après que les quatre alliés du ninja encaissèrent sa propre attaque, ce dernier bougea la tête vers la droite, anxieux. Et hélas, de son côté, Cthulhu se déplaça bien plus vite que ce qu'avait supposé Margareta, car il s'avança très vite vers la plage ou se trouvaient les six alliés.

Je ne sais pas si c'est à cause d'Ancrow, mais il est bien plus rapide que la dernière fois que je l'ai affronté !

Le monstre leva le bras droit et abaissa son poing vers le jeune ninja qui avait peu d'espace pour échapper cette attaque, alors il prit un énorme risque en sortant ses deux katanas habituels et les chargea aux flammes dorés et argentés. Avec les pointes, il bloque le poing de Cthulhu qui tentait de l'écraser. Mais ce poing pesait bien au moins une tonne. Le ninja poussa un hurlement de mort, ses muscles allaient éclater, mais malgré tout, il semblait tenir sur ses jambes. Il poussa à l'extrême ses derniers retranchements, pour au final dégager une énergie obscure qui prouvait qu'il venait de réveiller ses pouvoirs interdits de dragons noirs. Ses marques sur le corps continuaient de noircir et son hurlement devenait de plus en plus monstrueux. Ses flammes devinrent également noirs et enveloppèrent son corps, jusqu'à carboniser ses vêtements. Presque nu, car seuls quelques bouts de tissus restèrent au niveau des jambes et de l'entre jambe, il fit apparaître ses ailes magiques de dragon noir et commença, miraculeusement, à repousser le poing de Cthulhu, mais le problème... c'est que ses deux katanas ne tenaient pas le choc et éclatèrent en plusieurs morceaux alors que Shuujaku était parvenu à prendre son envol et a faire reculer le bras du monstre.

Merde !

Le monstre bougea le bras vers la droite et ouvrit sa main pour au final frapper avec la paume de la main le ninja avec un coup horizontal. Le choc fut tellement violent que le ninja fut propulsé à plusieurs mètres vers la forêt tropicale. Il tomba pile sur une branche d'arbre et s'éclata le dos dessus. Il resta stationné là, et ne donna plus aucun signe de vie. Son corps était probablement brisé intérieurement et il était bien trop éloigné du reste du groupe pour qu'ils puissent le voir inconscient sur son arbre. Ancrow, considérant Shuujaku comme mort, effectua un sourire assez satisfait, et s'exclama.

Et un en moins. Qui sera ma prochaine proie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nene
Kunoichi
Kunoichi
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: La résurrection de Chtulhu    Lun 14 Déc - 12:52

Une fois que Shuujaku fut mis à mal contre le monstre et son maître, Nene ne put s’empêcher de ressentir une grande colère monter en elle. Ancrow avait osé toucher à Momiji Sama et à Shuujaku Sama. Il devait payer pour avoir ainsi fait du mal aux chefs des deux villages du Pays de la Montagne.
Elle sauta ainsi sur l’un des bras de la créature qui tentait d’écraser ses compagnons et courut jusqu’à Ancrow qui dirigeait Cuthulhu.
 
Vous avez osé vous en prendre à mes maîtres, vous allez payer pour cela.
 
Nene se précipita, couteaux sortis de sa ceinture, sur Ancrow afin de le poignarder en plein cœur. Mais tout comme Shuujaku avant elle, Cuthulhu repoussa son attaque, la faisant tomber de la hauteur du monde. Alors qu’elle était en train de chuter, elle fut retenue par une force qui l’empêcha de tomber plus bas. Elle ne sut pas ce que c’était sur le moment puis elle ne tourna pas la tête pour savoir d’où cela venait.
C’était Miloune qui venait d’utiliser un pouvoir de télékinésie dont elle n’avait jamais utilisé sur des humains. Elle avait mis sa main droite en direction de Nene et l’index et son majeur se trouvaient sur sa tempe gauche également.
 
Tu sais faire ça depuis quand ?
 
Mais elle ne répondit pas à Roy. Elle avait peur de de briser le contacter avec Nene si elle ne se concentrait exclusivement sur ce qu’elle faisait. Elle fit en sorte que Nene s’accroche à nouveau au monstre, ne pouvant pas la descendre sans avoir peur de briser le lien.

Je ne sais pas vraiment. Chez Ignir, j'avais vu que ce pouvoir de télékinésie était plus fort. J'ai fais cela instinctivement. 
 
Nene en profita pour escalader à nouveau le monstre et se retrouva à nouveau face à Ancrow.
 
Vous avez l’air de détester les humains, de ne faire aucune différence entre les bons et les mauvais. Vous n’avez pas à décider de qui doit vivre ou mourir. Vous n’êtes rien sur cette terre.
 
Alors qu’elle parlait, ses cheveux commençaient à blanchir, comme lorsqu’elle était en train de combattre la succube.
 
De son côté, Miloune vacilla après être venue en aide à Nene. Roy la prit dans ses bras. Puis il regarda Margareta. Le ton qu’elle venait d’employer sur la fin de Cuthulhu était déterminé. Un peu trop pour Roy qui avait peur que Margareta se sacrifie pour eux.
 
Il doit bien y avoir une autre façon de sceller ce monstre !
 
Momiji, qui s’approcha du couple pour administrer des soins à Miloune, fut surprise de la voir debout et tenant toute seule si rapidement.
 
Nene, quant à elle, continua à regarder Ancrow, se sentant tremblante et migraineuse face à lui.
 
Pas maintenant s’il vous plait…
 
Elle savait qu'elle pouvait s'évanouir à tout moment si sa migraine devenait trop forte et mourir aussi bêtement n'était pas dans ses projets. Elle voulait d'abord aider ses amis.
Mais elle continua à lui parler comme si de rien n’était, ne voulant rien laisser paraître devant l’ennemi.
 
Je ne vous laisserai pas faire de mal à ceux qui sont en bas. Vous n’êtes qu’une raclure qui gangrène ce monde. Vous ne méritez pas de vivre.
 
Kyushojutsu
 
Nene lança alors cette attaque dans le but de toucher les points vitaux d’Ancrow, espérant pouvoir l’affaiblir un peu. 
Des sceaux d'un violet très foncés sortirent de ses mains. 
Elle n'avait jamais lancé cette attaque auparavant, elle sentit alors qu'elle mettait toutes ses forces dans celle-ci. Ses sceaux se transformèrent en main dont les doigts s’abattirent sur les points vitaux d'Ancrow et s'enfoncèrent dans ceux-ci, surtout dans ceux du cœur et du plexus solaire.
Elle était en train de perdre sa propre conscience lorsqu’elle lança son attaque, mais sa transformation démoniaque n’était pas encore complète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seto
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 1233
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: La résurrection de Chtulhu    Mar 15 Déc - 10:48

Après s'être débarrassé de Shuujaku, Ancrow vit Nene qui venait de le rejoindre sur le crâne de Cthulhu. Après avoir placé quelques paroles dignes d'une mortelle ignorante qu'Ancrow commençait à avoir l'habitude, il garda le sourire tout en voyant la Kunoichi attaquer avec une énergie qui était bien obscure pour une gamine de son gabarit. Pourtant, Nene l'ignorait, mais Ancrow rageait intérieurement après la dernière phrase de cette dernière. C'était une phrase qu'Ancrow avait entendu tout gamin et qui restera gravé dans sa mémoire éternellement. Néanmoins, il le cacha derrière son sourire toujours aussi sournois. Bref, quand Nene arriva à quelques centimètres de son ennemi, elle pouvait sentir que le scientifique Nirvit avait stoppé la course de cette dernière... à la seule force de ses mains. Il tenait fermement les poignets de Nene et ne les lâchait pas. Au passage, la Kunoichi pouvait sentir ses forces la quitter car évidemment, le Nirvit utilisa sa carte maîtresse pour absorber la magie qui circulait dans ses mains. Avec un sourire pervers, il répondit à Nene, suite à ses paroles assez vénales.

Ca doit être une habitude chez les jouvencelles de ton espèce de dire des stupidités, je présume. Tu me feras le grand plaisir de ne pas me confondre avec Azelia. Sache, ma petite, que je ne hais personne. Non, je n'ai rien contre vous tous, personnellement. Les seuls êtres que je hais sont les Vermillion. Et je me fiche de qui est bon ou mauvais. Par contre...

Après avoir vidé Nene de son aura, il la prit par le cou et la souleva en l'air. Il appuya fort, surtout au niveau de la pomme d'Adam, pour l'empêcher de respirer, puis, après avoir grincé des dents, reprit la parole avec folie.

Je vous trouve juste inutile, bêtes, fragiles et inconscients. Et j'ai perdu tellement d'années de ma vie à me sacrifier pour une race aussi inférieure. Ma jolie, tu aurais réagi comment à ma place, hum ? Oh, c'est vrai, je parle à une stupide humaine. Par ailleurs, tu es tellement bête... que tu ne sembles pas avoir réalisée que tu te réserves également... le droit de juger qui doit vivre ou mourir... Telle est prise qui croyait prendre, pas vrai ? Bref, une gamine aussi inutile n'est même pas bonne à servir de cobaye à disséquer.

Ancrow, de manière absolument impitoyable, commença à brûler le corps de la Kunoichi, malgré qu'il voyait qu'elle souffrait déjà le martyre tout seul, et pour prouver encore plus son envie de pourrir les mortels jusqu'au bout, il pencha le corps de Nene vers le vide, de sorte que Roy et Miloune puissent l'observer carboniser de ses propres mains.

Observe, Roy ! Regarde ce que je fais de ton précieux cadeau. Tes flammes qui sont si chères, vont servir à propager le chaos dans ta petite troupe. Tu ne trouve pas... que j'ai la classe avec tes pouvoirs, Roy ? Hahahahahaha !

Ancrow n'eut pas le temps de ricaner davantage qu'il vit une ombre s'approcher de lui à toute vitesse. Il s'agissait de Margareta qui ne tenait plus et avait déjà grimpé depuis longtemps sur Chtulhu, elle fonça, Claymore en main. Le premier réflexe du scientifique fut d'utiliser Nene comme bouclier humain.

Ah, même toi, tu commences à péter un plomb. Intéressant !

La Nirvit trouva cependant une bonne parade et liquéfia son corps, avant de le disperser en fines gouttes d'eau. L'élément de prédilection de la Nirvit semblait être l'élément aquatique, et elle l'usa pour apparaître derrière le fourbe Ancrow, en rassemblant les gouttes d'eau en une seule forme humaine. Elle donna un coup diagonale sur le dos de l'homme, qui relâcha Nene aussitôt, jusqu'à la faire tomber hors du corps du monstre.

Ugh ! Salope ! Tu te risques pour la peau de ces mortels qui ne méritent pas toute notre protection ! Es-tu aveugle, camarade ? Pourquoi fais-tu tout cela ?

Je te rassure, je pense aussi que nous n'avons pas la reconnaissance que nous méritons. Mais au final, cela m'importe peu. Bientôt, quand toute cette bataille inutile sera achevée, je n'aurai plus aucun rôle dans l'histoire de ce continent, ni même de ce monde.

Attends, ne me dis pas que tu as "cette" idée en tête ? Que crois tu que tu puisses faire contre les douze gardiens suprêmes ?

Je ne peux rien faire... Ma vie est une succession d'échec. Mais comparé à toi qui passe tes nerfs et tes caprices sur des êtres inférieurs, moi, je tente de contribuer à l'évolution de ces êtres. Certes, ils ne nous égaleront pas. Mais ils ont un petit quelque chose qui peut permettre à l'avenir d'être souriant. Alors, je prends malgré tout le rôle des anciens gardiens du Nirvana très à coeur, et je crois dur comme fer à l'héritage des seigneurs Nirvit. Voilà pourquoi... si je dois me sacrifier pour le bien de ces mortels, alors je n'hésiterai pas, au nom de ma croyance pour les pensées du clan Vermillion.

Encore quelqu'un qui a du mal à se réveiller du joli rêve qu'on lui a enfoncé dans la cervelle toute gamine. Hilarant, vraiment !

Malgré sa blessure, Ancrow esquiva le prochain coup de Margareta, ressortit son scalpel fétiche et découpa la Claymore en deux, rien qu'en concentrant de l'énergie dans cet objet tranchant. La jeune femme ne comprenait pas ce qu'elle venait de voir. Un ciseau ne peut pas découper un caillou pourtant, pour faire une métaphore expliquant la situation. Bref, elle ne vit pas le scientifique frapper avec le pied son visage, au point qu'elle fut également propulsée hors du monstre.

Et une deuxième volontaire pour le grand plongeon. Mais je commence à être épuisé de ces gamines hystériques. Il va falloir que j'en finisse rapidement.

Ancrow se jeta sur le poing droit de Cthulhu puis posa sa main tatoué sur ce poing, de la même manière qu'il l'a fait autrefois pour démarrer la manipulation de la créature. Le poing de Cthulhu s'enflamma, de la même manière que Roy pourrait le faire de son côté. Puis la créature frappa en direction du couple sur la plage.

Voilà comment on utilise les flammes des chasseurs de dragons... et un Vasilias par la même occasion. J'espère que vous allez apprendre convenablement avant de mourir, les amoureux. Remerciez moi, je vais vous tuer ensemble !

Le poing enflammé avait presque atteint sa cible, mais alors que ce poing avait atteint un stade où le couple ne pouvait plus esquiver, un rayon blanc toucha ce poing. La créature, par réflexe, dégagea le bras vers la droite. Le couple et Ancrow pouvaient apercevoir un dragon étincelant comme la neige voler tout autour du monstre. Il paraissait ridicule comparé à lui, mais sa majestueuse apparence pouvait attirer tous les regards en un instant. Miloune et Roy pouvaient reconnaître le dragon qui avait balancé cette technique qui n'était nulle autre que le "Burst Stream". Un homme était debout sur le dos du dragon et observait le monstre avec dédain.

Ahlàlà, heureusement que Mileena est incapable de garder sa répugnante bouche bien close. Je suis "presque" arrivé à temps, j'imagine. Et évidemment, faut toujours qu'Azelia voit les choses en grand. Si elle veut transmettre destruction et chaos, il suffit de se concentrer sur la renaissance de Manawyddan. Nul besoin de cet immondice.

Le dragon se posa sur le bord de la plage et Seto posa ses deux pieds sur le sable chaud de la plage. Il y'eut un temps assez long avant que Seto ne s'arrête de fixer Miloune. Et sans dire le moindre mot, il changea son regard vers Roy. Il s'approcha lentement de lui et lorsque seulement quelques centimètres séparaient les deux hommes, il tendit la main vers lui. Mais à la dernière seconde, Seto salua Roy comme il avait l'habitude de faire, en frappant avec son poing l'estomac de ce dernier, puis il le prit par le col et colla son front sur le sien.

Dis donc, Ozan, à quoi tu joues ? Depuis plusieurs kilomètres déjà, je ressentais les flammes des chasseurs de dragons et je savais d'avance que j'allais tomber sur toi. J'étais même assez étonné que t'avais fait autant de progrès en l'espace d'un mois. Et finalement, je surprend cet homme-là et cette créature hideuse utiliser TES flammes ? J'espère que t'as une bonne explication, Ozan ! Car si t'as gaffé et que je continue à te voir en situation de faiblesse, je vais commencer à avoir des doutes sur la sécurité de Miloune à tes côtés, et tu sais comment je me sens quand un dragon blanc périt. Pas besoin que je te rappelle l'Atlantis, hum ?

Seto repoussa légèrement Roy, puis s'approcha de son fidèle dragon, et sans regarder Miloune, reprit la parole avec un ton plus calme.

Laissons les êtres inutiles rester inutile. Viens, Miloune. Grimpe sur le dos de mon dragon. C'est l'occasion de montrer qu'il ne faut jamais affronter un dragon blanc sans en subir les conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forbiddenyokume.forumactif.org
Miloune
Noble
Noble
avatar

Messages : 1194
Date d'inscription : 21/05/2013

MessageSujet: Re: La résurrection de Chtulhu    Jeu 17 Déc - 6:58

Alors que Nene tombait lorsqu’Ancrow la lâcha afin de combattre Margareta, Miloune stoppa sa chute et la fit descendre lentement.
Momiji en profita pour se téléporter jusqu’à son élève.
 
Va la mettre à l’abri, soigne la et essaie de trouver Shuujaku. Il aura besoin de soins lui aussi.
 
Roy avait hésité à prononcer le nom de son ami étant donné  sa chute infernale, il y avait peu de chance qu’il soit encore en vie, mais il voulait y croire. Il avait déjà perdu Ayane dans cette mission, il ne voulait pas perdre à nouveau un allié.
 
Le couple solaire vit Margareta en train d’attaquer Ancrow mais elle sembla ne pas prendre le dessus face à lui et chuta également, et cette fois, Miloune ne put retenir sa chute.
Lorsqu’Ancrow menaça le couple avec les propres flammes de Roy, ce dernier dit à Miloune de fuir.

Tu as encore le temps. Va rejoindre Momiji avec Nene et enfuis-toi avec elles. Moi je vais servir d’appât pour te permettre d’avoir un peu plus de temps.
 
Non. Et puis on a pas le temps de discuter.
 
En effet, le monstre venait de créer un poing enflammé bien plus grand que ce que Roy était capable de faire pour l’instant et le lança sur eux. Les deux habitants du Pays du Soleil mélangèrent leurs forces afin de créer un bouclier pour leur permettre de résister à l’attaque. Mais il ne fut pas utile, car un rayon blanc immaculé venait de détruire l’attaque enflammée.
Le couple leva la tête pour reconnaître un Dragon Blanc qu’il connaissait bien et il vit son propriétaire.
 
Lorsque Seto se posa sur la plage, Miloune hésita à aller le rejoindre, mais devant le regard instant qu’il avait sur elle, elle se sentit gênée, n’osant pas bouger de peur qu’il s’enfuie comme la dernière la fois… Puis elle vit qu’il allait saluer Roy et elle se sentit soulager pendant quelques secondes avant que le nouvel arrivant ne frappe son futur époux. Elle voulut les séparer, mais Roy d’un geste lui dit de rester où elle était. Il savait qu’ils n’avaient pas le temps de discuter du comportement de Seto, pas pour le moment en tout cas.
 
Je peux très bien me défendre seule tenta de dire Miloune, mais les deux hommes ne semblèrent pas l’écouter.
 
Roy, malgré le coup de Seto dans son estomac, eut un léger sourire envers le Dragon Blanc. Sa présence ici pouvait prouver qu’il n’avait pas sombré encore dans la folie du sang noir comme il avait été prédit chez Ignir.
 
Je t’expliquerai tout en détail lorsque les deux monstres seront anéantis. Maintenant que tu es là, ce n’est plus qu’une question de minutes pour eux.
 
Mais avant que les deux Dragons Blancs s’envolent, il dit à l’attention de Seto, discrètement :
 
Tu veilles sur elle là-haut, enfin sur ça, je te fais confiance.
 
Puis il rajouta pour que Miloune puisse entendre.
 
Je vais attaquer les pieds du monstre pour ma part, avec un peu de chance, ça le fera tomber.
Ça va aller, tu peux y aller.
 
Il dit sa dernière phrase à l’attention de Miloune pour qu’elle aille avec Seto sereinement.
Une fois les Dragons Blancs envolés, Roy regarda Ancrow. Cette fois ci, ses minutes étaient comptées. Il espérait seulement qu'il pourrait le tuer lui-même, malgré les dires du scientifique fou.
 
Une fois dans les airs, Miloune regarda du coin de l’œil Seto sans oser lui parler. Il y avait tellement de questions qui lui traversaient l’esprit, mais la seule qui parvint à sortir fut :
 
Tu étais vraiment obligé de le frapper et de lui dire qu’il était inutile ? Roy a fait bien plus de progrès ce mois dernier, mais il ne s’attendait pas à tomber sur un monstre pareil…
 
Elle parla d’une voix calme et douce.
 
Enfin je veux dire, il y avait d’autres moyens pour…
 
Mais elle ne termina pas sa phrase, ne sachant pas quoi dire d’autre.
 
Comment vas-tu ?
 
Malgré la situation, son état la préoccupait. On lui avait dit qu’il serait maudit à tout jamais, mais Seto semblait égal à lui-même, sans trace de malédiction qui aurait encrassé son âme.
 
Je suis contente de te revoir, vraiment. Mais que s’est-il passé pour toi pendant ce mois ?
 
Elle avait enfin tourné ses yeux vers lui pour le regarder. Elle savait aussi que ce n’était pas le moment pour poser ses questions, mais elle voulait lui parler, et peut-être même le retenir à nouveau. S’il était venu les aider, c’est bien qu’Azelia n’avait pas pu prendre possession de lui.
 
Qu’est-ce qu’on peut faire contre Chtulhu ? Et contre Ancrow ?
Il y avait aussi cette femme, Margareta, qui semblait connaître Ancrow, mais elle est partie le combattre, comme Nene, mais la différence d’elle, je ne sais pas où elle est passée suite à sa chute… Elle semblait pouvoir le vaincre.
Qu'est ce que tu veux que l'on fasse ?

Miloune pensait que le mieux était d'attaquer Chtulhu ensemble avec Seto et s'occuper du haut du corps de la créature avec Ancrow, étant donné que Roy avait dit qu'il tenterait de faire tomber la créature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scylla
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 283
Date d'inscription : 29/12/2013

MessageSujet: Re: La résurrection de Chtulhu    Jeu 17 Déc - 17:35

Alors que Seto volait autour de l'hideuse créature, Miloune démarra une conversation avec lui, ce qui ne le surprenait pas. Il était bien conscient de l'attache que portait la jeune femme pour lui et il était tout naturel qu'elle veuille discuter avec lui après ce long mois sans nouvelles de sa part. Néanmoins, le moment n'était pas trop opportun pour la discussion alors Seto coupa court.

Moi...

Il fixa encore et toujours la créature, sans tourner son regard vers Miloune pour parler.

Bien, c'est la routine pour moi. Je bute tout ce qui constitue une menace pour mon clan et pour Azelia. J'ai déjà entamé les préparatifs pour faire tomber Sairu Jumeis, et à part ça, je suis bien nourri, bien logé, je n'ai quasiment pas été sujet aux expériences d'Azelia, car il semblerait qu'elle se soit vraiment attachée à moi. Mais dans tout ça, je m'inquiète pour Eloraell... Néanmoins, ne te fais pas d'illusions. Je suis toujours aux côtés d'Azelia, ce qui signifie que vous êtes, de base, mes ennemis, et ça, ça ne changera pas ! Si je suis ici, c'était pour vérifier quel était ce fameux projet dont Azelia semblait se vanter, en relation avec cette fameuse île. Et tout ce que je vois, c'est une créature hideuse avec une tête familière dessus. Cette ordure qui s'est foutu de la gueule de mon clan, je vais enfin pouvoir le buter sans retenue. Erza est vraiment pitoyable pour ne pas reconnaître l'ivraie au milieu du bon grain dans sa guilde !

Ancrow observait Seto voler autour de lui, il garda son air satisfait, tout en passant sa main gauche dans ses cheveux.

Seto Yagami, hum ? Azelia n'est donc pas fichue de le tenir en laisse ! Mais c'est parfait, j'attendais que ça, lui faire payer pour m'avoir piétiné comme un chien !

Il semble évident que cette raclure contrôle ce monstre. Si on le descend, elle sera vulnérable. Après, il y'a une autre méthode... C'est qu'on explose les deux en même temps, et tu me connais, je fais rarement dans la finesse. Pose tes mains sur mon dos, et transmet moi une partie de ton énergie. Comme nous sommes liés par la même race, cela devrait être un jeu d'enfant pour toi.

Seto avait besoin de l'aide de Miloune pour obtenir un léger boost de puissance, car devant ce monstre, même un Neo Burst Stream classique ne suffirait pas. Dès que cela fut fait, Seto leva son épée vers le ciel. Un grondement soudain éclata depuis le ciel et une pluie d'étoiles filantes tomba droit sur le Vasilias.

Stardust Rain !

Cthulhu semblait légèrement blessé, mais il était loin d'être fini. Il recula légèrement du bord de la plage et mit du temps à se redresser. Seto voyait que son attaque n'avait pas été très efficace, alors il poussa un léger grognement. Qu'est ce que cette créature pouvait bien être pour paraître bien plus dévastatrice qu'un dragon blanc aux yeux bleus ? Rien que cette pensée irritait le jeune homme. L'autre détail qui l'inquiétait davantage, c'est qu'Ancrow avait tout bonnement disparu. Même son énergie spirituelle semblait impossible à repérer. Et Seto eut raison de se méfier, car Ancrow avait déjà ouvert un portail pour éviter l'attaque, et réapparut sur le dos du dragon, juste derrière Miloune.

Quelle pauvre performance ! Moi qui me réjouissais d'affronter un descendant d'une authentique race de dragons provenant de Legendia ! C'est ça qu'Azelia appelle "son arme ultime" ? Elle devient gâteuse, ma parole !

Ancrow posa ses deux pouces au niveau des deux côtés de la tête de Miloune et envoya un électrochoc pour griller sa cervelle. Lorsque Seto vit cette violence gratuite sous ses yeux, la rage commença à l'envahir. Il refusait que Miloune soit blessé contre ce sale type. Il se saisit de sa "Vorpal Blade" et tenta de plonger en piqué vers lui, sans toucher Miloune. Le scientifique disparut avec Miloune en faisant apparaître un portail derrière eux. Seto, les pieds retombés sur le dos de son dragon, ne vit pas à temps que Cthulhu revint à la charge. Il avait croisé ses deux mains et frappa avec vers la droite de Seto et son dragon.

Merde !

Le coup était tellement furtif que Seto et son dragon furent propulsés encore plus violemment que Shuujaku il y'a quelques minutes. Ils tombèrent pile sur la plage ou Roy se trouvait. Même le dragon semblait immobile, couché sur le sable, quand à Seto, il avait probablement quelques côtes cassés, donc il était dans l'incapacité de se relever. Mais d'ici cinq à dix minutes, le combat allait recommencer pour Seto, car ses gênes couplés à l'arbre sacré des elfes pouvait absolument tout reconstruire, même les fractures osseuses, mais la durée du rétablissement dépend de l'ampleur du choc. Roy allait donc se retrouver seul pendant quelques instants, étant donné que Margareta n'est toujours pas réapparue et Miloune venait de réapparaître avec Ancrow sur le crâne du monstre. Il la tenait fermement par le cou, comme pour Nene, et fixa son corps qu'il souleva. Il sortit son scalpel et semblait réfléchir.

Hum, disséquer la peau d'une femme "dragon blanc" sera une partie de plaisir. Faisons vite, mon ange, avant que ton bel étalon pète une durite ! Par où commencer ? Je pourrai faire glisser mon scalpel sur la fosse supra claviculaire, pour ensuite attaquer la région presternale et enfin conclure avec l'ombilic... Non, je sais, je vais attaquer par mon endroit préféré, la région mammaire !

Mais avant qu'Ancrow touche à Miloune, il sentit comme quelque chose de mou tomber sur l'arrière de son crâne. Il relâcha Miloune sur Cthulhu et ramassa ce qui l'avait touché.

Une banane... Haha... Sans rire... Ca t'arrive de gaspiller la nourriture, Erza ? Ou devrais-je dire.... Scylla Vermillion !

Ancrow ne s'était même pas donné la peine de se retourner pour observer Scylla qui venait d'apparaître sur le crâne de Cthulhu grâce à son armure "Black Wing" qu'elle portait toujours depuis sa conversation avec Kira, ou plutôt Elza. Elle resta immobile, et ne semblait pas surprise face à la révélation d'Ancrow. Alors ainsi, Scylla était une Kresnik de la mère et une Vermillion du père ? Elle savait parfaitement le rôle des Vermillion pour Atrium et son équilibre, et donc, comprit ce qui l'attendrait par la suite. Rien qu'imaginer qu'elle soit du clan "ultime" d'Atrium la poussa à rire légèrement, car après tout, elle se disait qu'a ce stade des révélations, mieux vaut en rire qu'en pleurer.

Et bien, et bien... Quelle journée "enrichissante", ça n'arrête pas aujourd'hui, les révélations me concernant !

Ah oui ?

Alors, Mirajane disait vrai. Tu es un espion doublé d'un traître. Je pense t'avoir appris que je détestais la trahison. N'est ce pas ?

Mais je ne suis pas un traître. Je pense que tout comme Roy, tu es légèrement confuse... J'ai toujours été avec Azelia. Et Wyvern Tail était pour nous... nan... plutôt... pour moi, de parfaits petits jouets.

Et donc, c'est bien Azelia qui a choisi les membres de la guilde pour son intérêt personnel, pas vrai ? Donc tu comptais manipuler toute la guilde. Pour quelle raison ? Et je vois que tu portes le Glyph toi aussi. Qui t'a réellement envoyé ? Je doute que tu sois seulement lié à Azelia, pas vrai ? Je commence même à me demander si Azelia elle-même ne serait pas ce qu'on appelle un "bouc émissaire".

Tu découvriras en temps et en heure ce qui m'a poussé à créer Wyvern Tail, pour Azelia, il s'agissait de créer un groupe d'hors la lois performants pour anéantir la hiérarchie du pays du soleil, mais pour moi, c'était pour un objectif bien plus important et bien plus grand. N'as tu pas l'impression d'avoir beaucoup changée aux côtés de la guilde ? Je ne suis pas sûre que ta petite comédie aux côtés de l'armée solaire ait vraiment porté ses fruits sur ta personnalité... machinale causée par les Archaelis.

J'ai appris à aimer, et à croire en ceux que j'avais méprisée par le passé.

Ah et maintenant que j'y pense. Ma petite Miloune, j'espère que ton cerveau n'est pas trop grillé, car j'ai bien besoin que tu entendes ce que je vais dire. Tu savais que du temps ou Scylla était lieutenante aux côtés de ton... Roy chéri, ce dernier avait commencé à être profondément attiré par elle ? En même temps, quoi de plus normal ? Legendia est le summum de la création, c'est là ou la perfection règne. Devant la perfection, les imparfaits d'Atrium deviennent complètement abrutis. Ou alors, ils deviennent craintifs. J'espère que tu ne feras pas grandir tes pouvoirs trop vite, car tout comme Scylla, tu possèdes des pouvoirs originaires de Legendia, mais tu es encore très loin du compte, Seto aussi d'ailleurs. Vous restez.... des stupides mortels.

Je suis loin d'être parfaite. Et la perfection ne m'intéresse pas. Ceux qui rêvent d'un monde parfait finissent par s'isoler dans une spirale infernale dont ils ne ressortent pas vivants. Tant que j'aurai des défauts, je continuerai d'évoluer. Et c'est pour cela que ceux qui m'ont estimés comme la "perfection incarnée" se sont mordus les doigts avec moi. Je veux qu'on m'aime pour ce que je suis vraiment. Et c'est ce que mes camarades ont fait. Voilà pourquoi j'ai changée.

Tu es loin d'être parfaite ? Hah, une Vermillion qui ne se considère pas comme la perfection incarnée, c'est risible ! Mais ça fait limite plaisir à entendre, ça me donne encore moins envie de t'étrangler... SCYLLA ! Mais bon, maintenant que tu sais qui tu es, ton manque d'estime personnelle va peut-être se transformer en nombrilisme. Tout comme tes ancêtres. Tous des vantards qui croyaient avoir le dernier mot sur l'Ordre. Bref, Scylla, tu disais que peu importe ce qui se passerait, tu pardonnerais les membres de ta guilde, quoi qu'il arrive, car ils étaient ta toute nouvelle famille. Après tout, c'est facile de se créer une famille virtuelle quand on a été bannie, pas vrai ? Mais je veux t'entendre, Scylla, dis le moi. Dis moi que tu me pardonnes. Donne un sens à tes jolies discours.

Scylla s'approcha d'Ancrow et le fixa intensément avec un regard confiant et un sourire agréable et chaleureux.

Evidemment que je te pardonne, Lambert...

Ancrow sortit son scalpel et le dirigea vers Scylla pour trancher sa peau qui était à découvert avec son armure.

T'es vraiment la reine des connes, Scylla ! CREVE !

Mais Scylla fut plus rapide et sortit sa propre lame pour transpercer Ancrow en plein coeur qui s'immobilisa sur le champ.

Par contre, je me souviens pas avoir dit que je pardonnais aux fourbes fumiers qui manipuleraient mes amis pour des raisons absolument grotesques. Tu veux que je te dise ? Je me suis promise que je ne ferai plus preuve de violence par rapport au millénaire de guerre que j'ai vécu, mais je vais faire une exception pour toi, fils de pute !

La dernière parole de Scylla était balancé sur le coup et prouvait à quel point elle haïssait ceux qui manipulent autrui. Etant donné que c'est exactement ce que Sinae a fait envers elle, elle sentit une haine montante envers Ancrow s'installer en elle, et si il s'avérait qu'Ancrow soit lié à Thanathos, elle sera également sans pitié envers lui.

Héhéhéhéhé ! HAHAHAHAHAHA !

Comment peux-tu avoir encore la force de rire ?

Scylla retira son épée du coeur d'Ancrow, et ce dernier semblait toujours debout malgré qu'elle avait bien touché ce dernier en plein organe vital, du moins, en théorie. Mais le Nirvit retira son manteau et dévoila son torse, montrant un énorme trou au niveau du coeur, et qui était parfaitement creux.

Tu n'as pas de coeur ? Qui diable es-tu ?

Un envoyé du diable, justement ! Héhé, approche, Scylla, je vais t'expliquer pourquoi tu ne peux me tuer si tu m'affrontes sur ces terres. Je vais te le murmurer à l'oreille.

Mais finalement, c'est Ancrow qui s'avança vers Scylla et qui commença à lui parler à l'oreille. Ce qu'il lui susurra commença à lui glacer le sang.

Tu comprends, Scylla ? Si tu veux ma peau, tu vas devoir ramener tes miches dans le monde ou je suis réellement. Mais en auras tu le courage ? Car sache que bientôt, sur tout Atrium, il va se passer quelque chose de spectaculaire, et qui est déjà entièrement "écrit". Alors je te conseillerai de te préparer, car le feu d'artifice sera magnifique !

C'est quoi votre problème à tous pour vous en prendre à une terre mortelle comme ça, du jour au lendemain ?

Hein ? De qui tu parles ? Quoi qu'il en soit, je t'attends, Scylla, et mon maître aussi. Deviens une Nirvit accomplie, et fait grandir ton Glyph comme il se doit. On se donne rendez-vous d'ici quelques années... votre majesté, hahahahahaha ! Idem pour toi, Miloune. Dis à ton Roy de bien profiter de toi, car ce n'est pas de Sairu Jumeis, ou d'Azelia qu'il devrait se méfier, mais moi !

ATTENDS !

Ancrow disparut pour de bon en prenant un dernier portail. Le dernier cri de Scylla s'enchaîna par un épuisement total. Elle sentait plusieurs vertiges prendre possession d'elle. Son corps tremblait de fatigue. Il faut croire que ses limites furent atteintes après son combat extrême contre Ayako. Son dernier réflexe fut de prendre Miloune avec elle et de battre les ailes pour s'enfuir du crâne de Cthulhu, afin d'atterrir sur la plage ou Roy se situait. Elle déposa délicatement Miloune sur le sable, puis tomba à terre, avant de s'évanouir pour de bon.

Pendant ce temps, Cthulhu semblait libéré du sceau d'Ancrow et commença à faire grimper sa rage. Il leva les bras, et plusieurs boules d'eaux tombèrent un peu partout sur l'île, garantissant la probable destruction de l'île qui allait bientôt être submergée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: La résurrection de Chtulhu    Dim 20 Déc - 9:56

Roy regarda Erza descendre de la créature avec Miloune à moitié inconsciente, mais son ancienne alliée semblait également affaiblie, car après avoir déposé Miloune sur le sable, elle s’évanouit.
Roy regarda alors pendant un instant l’immonde créature qui était maintenant seule face lui. Il se décida d’aller attaquer lui-même la créature. Ancrow n’étant plus là pour la diriger, elle avait perdu une partie de sa force.
Roy attaqua les tentacules du monstre qui étaient visibles à la surface. Il s’entoura de flammes à auxquelles se mêlèrent la foudre. Le monstre étant une créature marine, l’électricité pouvait lui faire assez de dégâts.
 
Supplice du Dragon de Feu Foudroyant !
 
Il créa du feu dans une de ses mains, puis dans l’autre, créa de la foudre. Ignir lui avait enseigné cette technique afin qu’il ne soit plus au dépourvu face aux attaques aquatiques, mais c’était la première fois qu’il allait l’utiliser en combat réel. Il envoya les deux éléments qui se mélangèrent sur le monstre, ce qui provoqua une énorme explosion au niveau de ses jambes.
 
Miloune de son côté était encore dans les vapes suite à l’attaque d’Ancrow. Tout ce qu’elle avait pu entendre n’était que brouhaha incompréhensible où se mélangeait des bribes d'information.

Erza… Scylla
 
Malgré ses pouvoirs de Dragons Blancs, la guérison de son cerveau resta douloureuse et assez longue. Elle savait qu’elle était allongée sur le sable et que Roy était en train de combattre Chtulhu seul.
 
Lambert…
 
Elle ne savait plus vraiment ce qu’il s’était passé au niveau des prénoms également.
 
Seto ? Roy !
 
Roy devait être en galère avec la créature millénaire, elle devait aller l’aider
Puis soudain, elle sentit une étrange chaleur remonter de son ventre. Un faisceau d’une couleur bleu pâle lui sortit de la bouche et atteignit le monstre en plein cœur.
Elle alla rejoindre Roy, avec lequel elle aurait besoin d’avoir quelques éclaircissements sur ce que Lambert avait pu dire. Mais pas maintenant car ils devaient détruire ce monstre, sans pour l’instant, l’aide de Margareta. 
Mais avant, elle mit en place un bouclier de protection en prenant soin d'englober Seto et son Dragon Blanc et Erza.
 
Comment tu vas ?
 
On parlera plus tard. Pour l’instant, il y a cette montagne à vaincre.
 
Roy n’avait pas perçu dans la voix de Miloune une certaine froideur.
Roy recréa la même attaque qu’il venait de faire sur le monstre, et Miloune lança une slave de feu purificateur.
 
Le monstre faisait bouger un peu trop l’océan, provoquant des raz de marée sur les diverses côtes de l’ile. 
 
Si Momiji était là, son feu purificateur serait plus important…
 
Mais elle n’est pas ici ! 
Est-ce que tu penses pouvoir lancer un Burst Stream en même temps que ton feu purificateur ?
 
Il va falloir tenter.

Le couple se remit dans la même position pour attaquer le monstre. Miloune devait se concentrer pour sortir ses deux attaques afin qu'elles puissent vaincre Cthulhu, sachant qu'elle devait également maintenir la protection autour de ses amis, la tâche lui parut plus qu'impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seto
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 1233
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: La résurrection de Chtulhu    Mar 22 Déc - 1:33

Les attaques combinées de Roy n'eurent aucun réel effet sur Cthulhu, à part le rendre de plus en plus fou. Idem pour l'attaque de Miloune qui ne le blessa qu'à peine. Même sans le contrôle d'Ancrow, le monstre semblait impossible à arrêter. Soudainement, il leva plusieurs tentacules que Roy avait attaqué et fou de rage, il frappa le champ de force qu'utilisait Miloune pour protéger les blessés et les invalides. Ce dernier se brisa en plusieurs morceaux devant la colère destructrice du Vasilias. Le couple n'avait aucune protection et encore moins Scylla qui était inconsciente. Le monstre souleva encore une fois un tentacule pour écraser comme des crêpes le couple. Mais un allié affaibli fit son apparition pour bloquer le coup. Seto était à nouveau debout et, tout comme Shuu, semblait être acculé par la pression du coup du monstre, tentant le tout pour le tout pour éviter de voir son arme se briser comme celle de Shuujaku.

Reviens à moi, mon dragon !

Le dragon se convertit en énergie blanche qui fusionna avec la Vorpal Blade de Seto. La lame du guerrier dragon se mit à croître, en devant une lame de lumière, et dépassa aisément les quatre mètres de longueur. Elle était désormais suffisamment longue et tranchante pour découper le tentacule en deux. Mais évidemment, le "poulpe" leva ses autres tentacules pour continuer son festival d'attaques. Seto tenta d'utiliser toutes ses forces pour trancher rapidement les membres du démon aquatique. Un faisceau de lumière tenu par le guerrier s'agitait dans tous les sens devant les yeux du couple. Mais manque de chance pour Seto, les tentacules repoussèrent automatiquement. Seto ne put s'empêcher de pousser un rire nerveux, tellement il s'attendait à ça. Sans se retourner, il parla à haute voix comme pour donner un ordre.

Vous deux, dégagez de cette île en vitesse et prenez toute la clique avec vous. Je vais me farcir ce monstre moi même. Et je vous interdis de vous inquiéter pour moi, c'est bien compris ?

Mais le rythme des attaques devenait de plus en plus insoutenable, au point que Seto avait de plus en plus de difficulté à trancher tout ce qui l'assaillait. Et le faisceau qui constituait l'extension de son épée commençait à se réduire de plus en plus. Il sentait d'ailleurs que les tentacules qu'il tranchait ne disparaissaient pas en une attaque. Donc à ce rythme, c'était peine perdue même pour le roi des dragons blancs de la Yokume. Alors qu'il pensait qu'il allait perdre la bataille, un faisceau noir s'ajouta au combat, provenant également d'une lame. C'était le ninja Shuujaku qui était de retour, toujours affaibli, mais le corps toujours aussi sombre et démoniaque. Seto ne montra aucune expression particulière, mais il avait parfaitement compris la vraie nature du chef des Hajinmon.

Etre aidé par un dragon noir... Plus le temps passe, plus ma vie devint merdique...

Mais en attendant, tu seras toujours en vie grâce à moi. Hey, Seto. Que dis-tu de faire un petit concours ? Celui qui tranche le plus de tentacules est le gagnant.

Je veux pas te casser dans ton délire, mais les tentacules continuent sans arrêt de repousser. Nous devons attaquer ce monstre à la source.

Tu as une idée, l'ami ?

Non, sinon, je serai pas en train de me débattre inutilement contre ces foutues tentacules.

Seto et Shuujaku continuaient à trancher les tentacules du monstre, sans fin. Mais soudainement, après quelques efforts dans le vent, le monstre se stoppa net. Seto pouvait voir de là ou il était une femme qu'il ne connaissait pas, créer une sphère noire qui se fondait directement dans la peau du monstre et au niveau du coeur. La femme en question était Margareta. Sa main était enfoncé au niveau du coeur du monstre et était à l'origine de se trou qui commençait à se former dans la peau.

Mon gros Cthulhu, depuis le début, j'attendais patiemment sur ton dos que ton invocateur disparaisse, et il semblerait que ma patience ait porté ses fruits. Maintenant que le Glyph de cet enfoiré n'a plus aucun effet sur toi, je vais pouvoir prendre les rennes, et te sceller une nouvelle fois.

La sphère noire s'enfonça de plus en plus de la chaire du monstre, malgré son imposante épaisseur. L'attaque foudroyante avait tellement percé la chaire de Cthulhu qu'on pouvait voir l'immonde intérieur de son corps.

Vous, Vasilias, êtes nés de la fureur incontrôlé des Theos. Si notre créatrice à nous tous n'avaient pas trouvés leurs points faibles, vous n'aurez jamais vu le jour. Vous êtes simplement ici pour servir de réceptacle, et non pour diriger cette fureur passée vers ce monde. Et donc, face au Glyph, vous êtes nos esclaves. Alors tu vas retourner bien sagement dans une prison charnelle, mais cette fois, tu ne mettras pas en danger une pauvre jeune mortelle par ma faute. OI ! QUELQU'UN PEUT IL ME DONNER UN COUP DE MAIN PARMI VOUS ? CA NE SERAIT PAS DE REFUS !

Seto semblait immobile. Il avait bien compris de quoi il s'agissait, mais pénétrer à l'intérieur de l'organisme d'un monstre aussi imposant qu'un monument ne le tentait plus. Le ninja Hajinmon, lui, décida de faire apparaître ses ailes noires magiques et s'envola en direction de Margareta.

Que puis-je faire pour vous ?

Nous allons très rapidement pénétrer dans le corps de Cthulhu, au niveau du coeur plus précisément. Car c'est ici que sont enfermés les enveloppes charnelles de la princesse et son frère. C'est la prochaine étape si nous voulons sceller pour de bon ce monstre. Bref, ne posez pas de questions et suivez moi.

Shuujaku se contenta d'obéir et suivit Margareta dans les entrailles du monstre. Shuujaku se retrouva donc pile devant un coeur qui faisait trois fois sa taille. Et il vit les visages de la princesse et de son frère être comme collés sur ce coeur. Shuujaku comprit qu'ils étaient prisonniers de l'organe vitale du monstre. Il tendit son épée "Masamune" et attendait le feu vert de cette femme qui semblait savoir quel était sa faiblesse.

Je suppose qu'il faut que je détruise ce coeur pour libérer la princesse et également, éliminer ce monstre, n'est ce pas ?

Oui et non, un Vasilias fonctionne différemment que nous. Il est destructible seulement par ceux qui possèdent le Glyph Astro. A mon niveau, je peux seulement le sceller, mais non effacer son existence. Tant que la magie qui forme l'esprit de Cthulhu est lié au Nirvana et à son Theos d'origine, on ne peut tuer Cthulhu. Mais si tu attaques son coeur, tu m'aideras à l'affaiblir pour pouvoir libérer Umi et son frère. Frappe de toutes tes forces mais n'utilise pas d'attaques magiques, au risque de toucher les victimes de ce monstre.

Bien compris.

Shuujaku continua de donner de simples coups de Katanas pendant que Margareta utilisa son Glyph oculaire pour affaiblir le coeur du démon. Plus le ninja frappait ce coeur, plus il vit que les corps des deux enfants royaux ressortaient de cet organe.

Continue, tu y'est presque !

Après avoir poussé un cri démentiel, Shuujaku donna un dernier coup fatal, pendant que de l'extérieur, Seto et le reste pouvaient voir que Cthulhu semblait décéder petit à petit. Car en effet, le dernier coup permit à Margareta de libérer les deux frères des océans du répugnant organe vital. Le ninja avait stoppé ses coups et vit que le coeur semblait se reformer.

Ne perdons pas notre temps ici. Nous ne détruirons pas le coeur intégralement car il se reformera toujours, tant qu'on n'aura pas scellé ce monstre.

Shuujaku acquiesça simplement de la tête, puis prit sur son dos le corps du frère d'Umi, là ou Margareta se chargea de transporter Umi. Le ninja fit comme Scylla il y'a quelques minutes et s'envola vers la plage pour déposer le corps de l'homme devant le reste du groupe. Margareta, elle, fit le grand saut. Ses deux pieds sont retombés parfaitement sur l'eau, car visiblement, la jeune Nirvit pouvait également marcher sur l'eau. Elle courut vers le bord de l'île et déposa Umi à son tour sur le sable de la plage.

Bien, on peut démarrer la dernière étape maintenant que Cthulhu est quasiment affaibli pour de bon. Je vais tenter de le sceller, mais pour cela, j'ai besoin que vous balancez chacun votre meilleure technique pour l'achever.

Je pense avoir une bonne idée à ce sujet. Avec Roy, Miloune et Seto, nous sommes en mesure d'invoquer les six sphères du dieu Susanoo. Nous n'avons qu'à combiner nos pouvoirs pour terrasser Cthulhu.

Combiner mes pouvoirs avec vous ne m'intéresse pas. Il pourrait détruire ce pays décadent que je m'en foutrai royalement... Mais détruire ce monstre serait une bonne étape à l'évolution de mes nouveaux pouvoirs, et puis, surpasser une créature du Nirvana est une fierté en soi que j'ai bien envie de déguster comme il se doit.

Les pouvoirs de Susanoo... J'suis vraiment tombé sur le jackpot.

Margareta dut se stopper de parler car elle vit que Cthulhu retourna à la charge en tentant d'écraser le groupe avec ses deux mains. La jeune immortelle invoqua depuis sa main droite une chaîne imbibée d'une aura mauve qui s'enroula autour du cou de ce dernier. Sa maîtrise montrait que c'est elle qui avait le dessus sur le monstre, mais comme elle n'était, évidemment, pas assez puissante qu'Ancrow dans l'utilisation du Glyph, inutile de préciser que ce contrôle n'allait pas être éternel.

Mais attendez une seconde. Sur quels réceptacles comptez vous sceller ce monstre ?

Ma décision est prise... J'ai décidée d'épargner cette jeune fille qui n'a rien demandé à personne. Son retour dans ce pays ne peut que marquer un renouveau et un vent de fraîcheur dans le coeur de la mère solitaire qu'est devenue la reine. Alors laissons la revivre une relation familiale comme elle se devait de vivre depuis son plus jeune âge. Alors que moi, je n'ai plus personne... Ni amour, ni amis, ni enfants... Ancrow, ou plutôt non... Thanathos m'a tout retiré...

La jeune femme laissa échapper un sourire déprimant tout en baissant la tête. Shuujaku ne connaissait pas cette femme, mais il pouvait imaginer ce que c'était de risquer son âme pour sauver une autre. Et vu la démence qui entourait l'aura de ce monstre, il se faisait de terribles soucis pour elle.

Mais vous n'êtes même pas sûre que vous pourrez supporter l'aura de ce monstre !

Ne discutez pas et attaquez ! Ma décision est prise !

Mais enfin...

Shuujaku tenta de s'avancer vers Margareta pour la dissuader de faire une telle folie, même si il ne se doutait pas une seconde que la Nirvit savait parfaitement ce qu'elle faisait. Néanmoins, le bras de Seto le coupa en plein élan.

Laisse la, elle a pris sa décision. En l'empêchant de commettre cet acte, tu risques de la blesser dans sa fierté. Et une Nirvit est la seule personne capable de gérer une créature pareille sans risquer un bouleversement tragique chez des innocents. Alors si tu veux vraiment que ce pays soit sauf, boucle la et observe.

Shuujaku semblait peiné mais il se résolut à écouter Seto et prépara ses flammes dorés dans la main gauche et ses flammes argentés dans la main droite. Puis il fit monter depuis sa gorge ses flammes noires pour cracher le tout sur le monstre. Seto lui, invoqua une flamme mauve qui était considéré comme la flamme maudite de Susanoo. Il envoya le tout sur le monstre également. Il ne resta plus qu'à Roy et à Miloune d'envoyer leurs flammes purificatrices et de chasseurs de dragons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forbiddenyokume.forumactif.org
Miloune
Noble
Noble
avatar

Messages : 1194
Date d'inscription : 21/05/2013

MessageSujet: Re: La résurrection de Chtulhu    Mar 29 Déc - 7:15

Roy et Miloune regardèrent Seto et Shuujaku qui tentaient de repousser les attaques du monstre, mais pour eux aussi, cela semblait difficile et ils ne parviendraient pas à le détruire sans l’aide de Margareta. Et malgré l’ordre de fuir de Seto, ils étaient restés avec eux. Et puis pour Miloune, il était hors de question d’abandonner une nouvelle fois Seto.
Le spectacle où le monstre semblait prendre le dessus sur Seto et Shuujaku n’était pas plaisant pour Miloune, ni pour Roy, qui commença à s'avancer pour aider ses amis, et il tenta un pas vers Margareta pour également la dissuader de ne pas se suicider pour eux.

Il y a forcément un autre moyen. Vous n’avez pas à faire ça. Vous avez encore le temps de reconstruire votre vie. Ancrow n'a pas à guidé votre vie !
 
Mais Miloune, tout comme Seto avec Shuujaku, se mit sur la route de Roy.
 
Elle a fait son choix. Laisse-la maintenant et écoutons ce qu’ils nous ont dit, sinon personne ne s’en sortira vivant.
 
Miloune se remit dos à Roy pour qu’il se mette dans la même position afin d’attaquer le monstre et d’en finir avec lui.
 
Hurlement du Dragon de Feu
 
Roy projeta de sa bouche un jet de flammes qui semblaient lui sortir du plus profond de ses entrailles.
Miloune, quant à elle, fit apparaitre dans ses mains des flammes purificatrices.
Sans se regarder, le couple solaire lança leur attaque sur le monstre comme on leur avait dit de le faire, priant pour que cette fois la créature disparaisse.
Roy lança à contre cœur son attaque sur Cthulhu car il ne voulait pas que Margareta ne meurt pour simplement accomplir son destin. Elle avait d’autres choses à vivre. Il lança un regard envers elle comme dépité par le triste sort de la jeune femme.
 
Leur attaque se mêla l’une à l’autre dans un tourbillon de magie et de lumière.
 
Pour vue que ça marche…
 
Il fallait que ça fonctionne, c’était leur dernier moyen de retenir le monstre et de sauver tout le monde et de ramener Umi à sa mère.
 
Roy s’apprêta à courir pour récupérer Margareta. Il n’arrivait pas à croire qu’elle était en train de se sacrifier pour eux, qu’elle allait le sauver une seconde fois et que lui ne pourrait pas lui rendre la pareille. Devant ce constat sinistre, Roy ne put s’empêcher de fermer les yeux un instant, comme d'il allait se réveiller dans un lit au Pays de l'Eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayako
Chef Black Spider
Chef Black Spider
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 31/05/2013

MessageSujet: Re: La résurrection de Chtulhu    Mar 29 Déc - 23:30

Après que le monstre marin encaissa les six sphères sacrées de Susanoo, il semblait agoniser petit à petit, du moins, en théorie, car il allait se régénérer très rapidement en absorbant la magie environnante qui peuple l'atmosphère. Mais c'était le moment parfait que Margareta attendait.

Krima Merikos !

L'oeil marqué de la Nirvit s'illumina encore plus intensément que précédemment. Un flux d'énergie commença à se dissiper depuis Cthulhu et rejoignit la pupille de la guerrière. Le lien qui unissait la belle de la bête se traduisait en un long filin d'énergie qui circulait à grande vitesse vers Margareta. Quand au corps du monstre, il prit une forme spirituelle qui accéléra le processus du transfert. Pendant la métamorphose, le cri strident, voire déchirant du monstre pouvait faire vibrer les oreilles de ceux qui étaient encore présents sur l'île, mais le plus abominable à écouter était le propre cri de Margareta qui hurlait à la mort, comme si l'âme de Cthulhu dévorait la sienne. Là ou Seto restait de marbre près de Scylla qui était toujours inconsciente, Shuujaku ne pouvait s'empêcher d'espérer que la jeune Nirvit s'en sorte et ne se laisse pas corrompre par le "dieu des océans". Mais après cinq bonnes minutes de torture visuelles comme auditives, le processus s'acheva. Et contrairement à ce que Roy et Shuujaku pouvaient imaginer, la jeune femme était toujours en vie.

C'est terminé.

Mais malgré un soulagement de courte durée, la jeune femme souffrait le martyr et se tenait la main sur son oeil gauche qui avait vu sa couleur se modifier instantanément. L'iris était devenu vert, là ou le reste de l'oeil devint sombre.

Tout va bien ?

Oui, mais je risque de mettre du temps à m'habituer à être habité par un second esprit. Mais si je suis parvenue à m'emparer de Cthulhu, c'est grâce à vous. Sans votre aide, je ne serai pas parvenue à récupérer en mon sein l'esprit de ce Vasilias.

Alors au final, plus de peur que de mal, c'est bien ça ? Finalement, vous êtes toujours en vie, et nous avons pu récupérer la princesse.

Oui, la princesse est saine et sauve, elle devrait se réveiller d'ici quelques heures et oublier tout ce qui s'est passé. Néanmoins, il y'a certaines choses que vous n'avez toujours pas saisis. Laissez moi vous expliquer. Depuis que le roi actuel du Nirvana fut nommé pour nous diriger, une nouvelle loi très stricte fut rédigée, et dont on ne peut échapper. Le roi actuel, le seigneur Thanathos, considère les humains comme inoffensifs, et que même avec un Vasilias dans le corps, ils demeurent de ridicules insectes qui ne constitueront jamais une menace pour son règne et l'équilibre du Nirvana. Après tout, un Vasilias partage son âme de manière équitable avec son réceptacle, mais arrivé à un certain stade de puissance, il est préférable de contrôler que le réceptacle ne perde pas le contrôle du Vasilias petit à petit. Dans tous les cas, il reste une créature très affaiblie sous le contrôle d'un mortel. Voilà pourquoi le fait que la princesse partageait son âme avec Cthulhu, n'a jamais été un souci particulier pour lui. Mais par contre, cela est le contraire quand un Nirvit s'empare de l'âme de ces créatures magiques. Un Nirvit bien entraîné peut facilement, comme Ancrow, utiliser le monstre comme bon lui semble, et quand il s'agit d'une personne qui n'est pas sous la direction de son "Ordre absolu", alors le Nirvit en question devient un fugitif.

En gros, votre liberté est menacée, c'est ça ? Alors, pourquoi ne pas rester à nos côtés ? On fera tout ce qui est en notre pouvoir pour que vous soyez libres de vos mouvements. On vous doit bien ça.

Ne soit pas ridicule, le dragon noir. Tu ignores vraiment ce qu'est le Nirvana, hein ? Ton esprit héroïque ne fera pas long feu contre les lois de ce royaume divin. Comme tout être immortel qui se respecte, ils s'en fichent pas mal de ta gueule. Enfin, quoique, si tu libérais ton vrai visage, ta parole serait prise un peu plus au sérieux, mais en revanche... tu deviendrais un parfait petit obstacle pour moi.

Mais arrête un peu avec ta sale rancœur, tu te reposes jamais !

Il a raison. Le jugement des douze gardiens sacrés du Nirvana est impartiale. Je suis persuadée que Thanathos est déjà au courant que Cthulhu se trouve en ma possession. Et ses troupes ne vont pas tarder à venir me chercher. Je ne reverrai plus jamais la lumière du jour, c'est obligé.

Les douze gardiens du Nirvana ?

Là ou Seto était plutôt en train de penser à ces douze gardiens que venait de citer Margareta, Shuujaku était profondément ému par le sourire que Margareta gardait jusqu'au bout, malgré que son destin s'avérait chaotique. Et pour le jeune ninja, il n'y avait rien de pire à supporter que la vue d'un sourire qui tente éperdument de cacher la tristesse et l'amertume. Désormais, maintenant que Seto venait de poser sa question, elle devait en profiter pour changer un peu de sujet.

Ils sont considérés comme les élus du Nirvana. Chacun peut utiliser à loisir une forme évoluée du Vasilias et peut décider de la vie et de la mort de simples mortels comme vous. Après tout, ils sont inégalables. Mais de base, ils sont censés représenter l'ordre et l'équilibre de ce monde. Par ailleurs...

Margareta fixa Scylla qui était couchée sur le sol. Elle pensait avoir eu une hallucination, mais le Glyph tatoué sur sa main semblait inconnu pour elle, et cela ne signifiait qu'une chose pour elle. Elle s’apprêtait à exposer sa théorie concernant la valkyrie, mais une nouvelle présence capta toute son attention.

Haha, félicitations les minables ! Je vous ai observé depuis un moment affronter ce poulpe et c'était rudement bien joué.

La voix provenait d'Ayako qui était parvenue à s'échapper du laboratoire avant qu'il soit englouti. Malgré la magie paralysante des épées de lumière qui la retenait prisonnière du sol, elle trouva l'ultime force pour geler les épées et les briser avec sa puissance physique hors du commun qu'elle possédait désormais. Mais sans avoir penser très fort à Seto, Azelia et Kikyo, il y'avait peu de chances qu'elle y parvienne. Après cela, elle se métamorphosa en "sirène" et put nager sous les océans et atteindre la terre ferme, là ou elle aurait été condamnée en gardant sa forme humaine. Néanmoins, son état actuel était déplorable. Elle marchait très difficilement et son dos était courbé sous l'effet de la fatigue. Son regard et son sourire demeuraient toujours aussi démentiels néanmoins.

Je vois que la belle au bois dormant semble exténuée par notre petite joute. Ce combat était si excitant, rien à voir avec toi, Miloune. Quel gâchis venant d'une race suprême qu'est celle des dragons blancs. Au fait, comment va ton entre jambe ? Mes chers amis ne t'ont pas trop brutalisés à ce sujet, hum ?

Bien, en voyant qu'Erza soit tombée à terre peu de temps après être apparue sur le champ de bataille, j'en déduis que je suis la gagnante de notre combat. Héhé, pour la remercier de ce magnifique moment qu'on a passé ensemble, je vais lui laisser la vie sauve. Comme ça, on sera quitte. Par contre...


Shuujaku serrait les poings très forts devant la vue d'Ayako qui semblait s'être empirée depuis son assaut contre son village. Mais il tentait de contenir sa colère un maximum, car il était incapable de juger ce qui se trouvait devant ses yeux. Une victime, ou une symbiose de toute la haine qu'a pu engendrer le système shinobi. Margareta jaugeait discrètement l'aura de cette femme, et elle même eut des frissons car elle comprenait qu'elle était liée à pas n'importe qui. Néanmoins, elle demeura silencieuse car le cas d'Ayako semblait être de leurs affaires, et non des siennes. Seto, quand à lui, regarda Ayako sans broncher, mais au fond, il ressentait une grande peine pour cette femme.

... je me demande ou se trouve Momiji. Je sais qu'elle est là. Miloune, dis moi que tu t'es rendue utile pour une fois et que tu lui as donné le magnifique présent que je souhaitais lui offrir, hum ? Je veux qu'elle soit là pour me "remercier". En retour, elle va peut-être tenter de me "purifier", qui sait ? Héhéhé.

Elle tourna sa tête finalement vers Seto, et là, son visage se radoucit. Elle tendit la main vers le dragon blanc, comme pour lui faire signe de venir la rejoindre.

Seto, mon tendre ami, je suis sure que tu n'as pas oublié qui est à l'origine de ta toute nouvelle puissance et quelle est ta véritable famille. Qui a pris soin de nous deux quand nous en avions le plus besoin ? Je sais que tu es très attaché à ceux qui partagent le même sang que toi, mais qu'est ce que ces ratés ont ils fait pour toi ? Seto, c'est en écrasant les faibles que nous avons pu survivre toi et moi, main dans la main ! C'est notre esprit vengeur qui nous as lié, et c'est en travaillant ensemble que nous pourrons enfin connaître le monde que nous nous sommes promis de voir toi et moi ! Plus de haine... plus de pleurs... rien que toi et moi, Seto !

Seto tremblait légèrement. Il tentait de faire un choix dans sa tête entre la gentillesse de Miloune et l'intimité qu'il a vécu avec Ayako. De plus, il a grandi avec la Kunoichi maudite, et n'a jamais eu des débuts difficiles comme avec le couple solaire. Mais malgré ça, quelque chose le retenait ici, et l'obligeait à faire du sur-place.

Allez, viens Seto. Nous avons besoin de toi... J'ai besoin de toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miloune
Noble
Noble
avatar

Messages : 1194
Date d'inscription : 21/05/2013

MessageSujet: Re: La résurrection de Chtulhu    Sam 2 Jan - 18:01

Roy était ravi de voir que Margareta était toujours vivante après avoir battu le monstre. Elle se tenait devant le groupe expliquant ce qu’il s’était passé sous leurs yeux. Il lui fit un sourire qui prouvait son soulagement.
Miloune, de son côté, n’écoutait que d’une oreille ce que disait la Nirvit, trop occupée à regarder Seto. Il fallait qu’elle le retienne. Elle ne pouvait pas le laisser retourner vers Azelia, pas une nouvelle fois…
 
Qu’allons-nous faire de l’homme qui se trouve avec la princesse Umi ?
 
Mais tout comme Margareta, il fut interrompu par l’arrivée d’Ayako. Et Miloune se précipita vers Erza, comme pour la protéger de la nouvelle venue.
Roy regarda Miloune lorsqu’Ayako parlait, de quoi voulait-elle parler, qu’est-ce qu’il s’était passé lors de leur rencontre ? Miloune ne baissa pas les yeux devant Ayako.
 
Qu’est ce…
 
Mais Miloune lui coupa la parole. Pas besoin de parler de ce qu’il s’était passé quand Ayako avait ordonné à ses hommes de la violer. Il ne s’était rien passé, pas besoin de s’éterniser dessus.
 
Tu as dû surtout recevoir une bonne raclée de la part d’Erza vu ta venue tardive et le retour en héroïne d’Erza. Je suis sûre que tu ne te pavanerais pas comme ça devant nous si elle était réveillée.
 
Elle ne dit rien sur le fait qu’elle tenait toujours autour de sa ceinture le sac où elle avait les morceaux de la tête de Rachel.
 
Momiji ne peut plus rien pour toi Ayako. Il n’y avait qu’Erza qui aurait pu le faire, mais je vois que comme tu es toujours là, elle a échoué. Tu ne mérites plus la compassion de Momiji, elle qui a tenté de te sauver, se mettant à dos beaucoup de membres de votre village. Tu ne mérites plus que des personnes s’inquiètent pour toi. Tu n’as pas su prendre les mains qui t’étaient tendues à un moment donné. Tu as eu peur. Tu n’es finalement qu’une bête apeurée par les sentiments, Ayako.
 
Puis elle se tourna vers Seto, alors que la kunoichi tentait de le faire rejoindre à nouveau sa cause.
 
Seto…
 
Elle se rapprocha de lui pour se mettre devant lui, entre lui et Ayako.
 
Seto, je sais que le chemin vers la victoire sera compliqué et difficile, encore plus que maintenant. Mais tu crois vraiment que tu pourras être libre si tu retournes vers Azelia ? Je sais que tu n’as pas de libre arbitre, mais je suis sûre qu’il existe une solution pour vaincre et détruire le sang noir qui est en toi. Il y a forcément un moyen.
Reste avec nous et combat pour ta liberté, combat pour le monde que tu veux, combat pour Eloraell…
 
Nous avons aussi besoin de toi, mais à l’inverse d’Ayako, je ne peux pas te promettre un avenir radieux. Je ne sais pas de quoi demain sera fait. Je sais que nous allons souffrir, toi, Roy et moi, mais nous ne pouvons pas laisser les ténèbres emporter ce monde. Tous les êtres ont le droit de vivre, ensemble instaurons ce droit.
 
Elle lui sourit tristement.
 
Il me semble que les Dragons Blancs sont des créatures qui ne peuvent pas garder le mal en eux. Retournons tous les deux à la source de nos pouvoirs. Essayons de combattre le mal tous les deux, les derniers de notre espèce. Toi avec nous, nous serons plus forts et nous pourrons penser à réussir.

Fais ce que tu as faire, frangin, mais sache que si tu fais le choix de retourner vers Azelia, nous nous voyons pour la dernière fois en tant qu’allié. Nous ne pouvons plus repousser cette échéance encore longtemps.
 
Elle continuait à le regarder dans les yeux, sans ciller, sans faire attention à Ayako. Il n’y avait plus que Roy et Seto pour elle, les autres semblaient à des années lumières d’eux à ce moment là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seto
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 1233
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: La résurrection de Chtulhu    Dim 3 Jan - 2:07

Miloune répondit à Ayako en la provoquant également sur sa défaite contre Erza. Après cela, elle donna un ultime point de vue sur le devenir d'Ayako, et que personne, pas même Momiji, ne pouvait la guérir. En même temps, sur ce point, Ayako était évidemment sarcastique et Seto savait très bien que de simples flammes purificatrices n'avaient aucun effet sur le sang noir, ou plus précisément, sur les émotions dont se nourrissent cette malédiction. Malgré que les paroles furent envoyés en direction de la Kunoichi maudite, la personne qui fut le plus touché par ces paroles, fut le dragon blanc lui même. Seto ne sut pas très bien ce qui s'est passé entre Miloune et cette dernière, et il pouvait avoir sa petite idée connaissant Ayako, mais ces paroles lui rappelèrent les jugements communs que son peuple reçut pendant de longues années. Et comme il connaissait Ayako comme si il s'agissait de sa propre soeur, il savait que ces paroles n'avaient pas lieu d'être. Les mains tendues en sa direction, dont parlait Miloune, n'étaient pas les meilleurs pour guérir les blessures internes d'Ayako.

Après cela, Miloune se tourna vers lui et tenta de le retenir une nouvelle fois. Mais les paroles d'avant de Miloune préoccupaient bien trop le jeune dragon blanc, au point que son âme n'était que partiellement connectée avec celle de Miloune. Déjà, une solution contre le sang noir, Seto n'en connait aucune, et puis, il avait compris que depuis Ayako, les études de la reine lunaire avaient atteint un stade quasi inégalable. Ensuite, Miloune et Roy l'ignoraient, mais Seto avait déjà trompé bien trop de fois la princesse des elfes pour trouver encore une raison de combattre pour elle. Enfin, les ténèbres ont déjà envahis ce monde depuis longtemps. Miloune expliqua enfin à Seto que si il retournait aux côtés d'Azelia, ce serait la dernière fois qu'il devrait la considérer comme son allié. Mais cela, Seto ne l'entendait pas de cette oreille, car en secret, il avait déjà quelques plans impliquant Miloune.

Devant le discours de Miloune, Ayako sut demeurer attentive. Néanmoins, il n'y a eut qu'une seule et unique phrase qu'elle avait retenue. A la fin des paroles de la jeune femme, Ayako poussa un rire nerveux, alors que Seto restait figé et réfléchissait toujours plus fort. Après avoir rit quelques instants, la Kunoichi prit une voix agressive que même Seto ne reconnut que difficilement.


Peut-être bien... que je ne pavanerais pas comme ça, ouais, mais retournons le problème dans l'autre sens. Toi, en revanche, tu jouerai pas à la sainte nitouche si Erza était pas ici. Tu serai morte. Allez, Miloune, je veux l'entendre de ta propre bouche, le dire devant l'homme que tu aimes, à quel point tu es faible et inutile. A quel point tu n'as même pas pu me causer la moindre égratignure pendant ce combat. Mais bon, tôt ou tard, tout le monde réalisera que le poste de reine est visée par des insectes de nos jours. Le plus important, je vais te le dire, et tu vas ouvrir bien sagement tes oreilles.

Ayako serra du poing et quitta enfin son air enjouée et provocateur pour devenir sérieuse. Elle leva la voix en utilisant tout son coeur pour être entendue.

Si tu crois que je suis apeurée par les sentiments, alors laisse moi te montrer à quel point je n'ai pas peur de déclarer ces sentiments ici et maintenant. Ce sont justement mes sentiments qui m'ont permis de gagner en puissance. Ce sont ces mêmes sentiments qui m'ont permis de réussir les épreuves d'Erza, et justement, ce sont mes sentiments qui ont dissipés ma peur de vivre ! Oui, Seto, tu sais de quoi je parle !

Ayako prit une inspiration non exagérée pour conclure en hurlant.

Ce sont mes sentiments pour toi qui m'ont permis de faire cette énorme connerie, que de faire la paix avec mes démons !

Seto défronça des sourcils, il était même abasourdi par ce qu'il venait d'entendre. Il était quasi persuadé que les sentiments d'Ayako avaient disparus, mais vu la fougue dont Ayako fut preuve, il était évident pour lui que même contaminée comme elle l'est actuellement, son amour était toujours présent, et surtout, pas une seule fois Ayako cita Azelia pour justifier son choix.

Mais il est bien trop tard pour moi pour faire machine arrière, et de toute manière, je suis une monstre dès la naissance. Alors je n'ai pas d'autre choix que de combattre. J'utiliserai tout mon corps et mon coeur pour devenir toujours plus forte, sans l'aide de quiconque, et ainsi...

Ayako pointa du doigt Erza qui était allongée au sol.

... je surpasserai Erza, mettez vous bien cela dans le crâne, vous autres, peu importe ce que vous me direz, je vais la défier, encore et encore, jusqu'à ce que sa tête soit entre mes mains. Ce sera mon ultime défi ! Mais en attendant...

Malgré l'épuisement total d'Ayako, elle dégaina de son fourreau son Jashinken et fit signe à Miloune, Roy et Shuujaku d'approcher.

Pour prouver ma valeur au nom de la route périlleuse que je me suis jurée de parcourir, je vais vous prendre tous les trois. Oui, je vais vous vaincre et vous exterminer, vous qui pensez déjà pouvoir tout contrôler et tout juger ! Je vais vous montrer que vous êtes éphémères face à ma volonté de détruire ce monde ! Et cette fois ci, je ne jouerai plus et ne torturai plus. Je vais vous montrer la puissance de la face cachée des Ibusashi ! Allez, amenez vous !

Arrête ça, Ayako ! Tu n'es pas encore prête, bordel !

Je m'en tape ! Venez, rois, reines, chefs de clans ! Vous tous n'êtes que poussière face à mon esprit vengeur !

Mais Ayako, en faisant un seul pas tremblant, sentit son estomac exploser et ses poumons vibrer. Elle mit les deux genoux à terre et commença à cracher des germes de sang noir sur le sol, tout en toussant et en recrachant sans arrêt.

AYAKO !

Keuf... Keuf... Non... Laisse moi, Seto... Je vais les vaincre, pour toutes les personnes qui ont fait naître ces sentiments en moi... Ils sont... un obstacle, je dois... keuf... keuf... les... bordel .... Non, pas encore... me voilà encore une fois les deux genoux à terre, la tête baissée... merde...

Ayako commença à sentir la rage grimper en elle. Elle donna plusieurs coups de poings en sol et répéta la même parole tout en hurlant de plus en plus !

Merde... merde.... merde... merde, merde... merde, merde, merde, merde, merde, merde... MEEEEEEEERDE !

Ha ! Il semblerait que ton expérience dans mon village ne t'as pas suffit, tu en as redemandé, et te voilà encore une fois, couché au sol. Et dire qu'en entendant la véritable histoire te concernant, je commençais à me demander si je ne devais pas laisser Momiji prendre le premier pas sur toi, mais tu te détruis toi même. Dommage. Je hais le potentiel mal utilisé. Je vais éviter de prendre le moindre risque te concernant, et mettre fin à tes souffrances !

Shuujaku dégaina son katana à son tour et fonça vers Ayako qui était toujours les deux genoux au sol, et semblait désemparée sur son visage. Mais quelque chose stoppa net la course du ninja. Il sentit sa Masamune cogner contre une autre lame plus imposante qui n'était nulle autre que la Vorpal Blade de Seto. Ayako fixa son "sauveur" faire barrière et tenta un maximum de conserver ses émotions en cet instant.

Alors, tu as fais ton choix... Moi qui espérais l'alliance entre un dragon noir et un blanc. Je suis déçu.

Tu te trompes, je suis toujours en train de réfléchir, néanmoins... Si il y'a une chose que je ne permettrai pas, c'est que l'on touche à mon amie. Il semblerait qu'Ayako vous ait causé pas mal de soucis, mais comme elle vient de vous le faire comprendre, c'est moi le seul et unique responsable de son choix, du fait qu'elle ait tourné le dos à son ancien village. Donc si vous devez cracher votre haine envers elle sur quelqu'un, alors vous devrez passer par moi. Si vous voulez blesser Ayako, alors frappez moi de toutes vos forces ! Aies-je été clair, vous autres ?

Arrête, Seto... arrête de toujours prendre ma défense, je t'en prie... arrête...

Miloune, tu as raison sur un point. Je dois combattre pour le monde que j'ai toujours rêvé, et pour la justice que j'ai imaginé. Mais pour être franc avec toi, je ne sais même plus contre qui ou contre quoi je dois combattre. La folie, l'infidélité, le doute, le désir ? L'injustice a pris place partout, et les ténèbres dont tu parlais ont déjà envahi ce monde. Il n'y a qu'aux côtés d'Azelia que je trouverai la réponse. De toute manière... Il y'a un autre point ou l'on ne sera jamais d'accord. Tu dis qu'Ayako ne mérite pas qu'on se soucie d'elle ? Qu'il n'y a plus aucune chance qu'elle soit sauvée ? Ma pauvre, ce que tu es naïve. J'ai recueilli Ayako dans un élément des plus pervers et des plus violents que ce continent connait, et vu le vécu qu'elle a eu, je pense qu'elle n'a nullement besoin de ces mains tendues vers elle dont tu parles ! Tu penses au village Hayabusa ? Mais ma pauvre, tu n'as pas compris que ce village est pour elle comme l'équivalent du pays du soleil pour moi ? Des vestiges du passé dont on ne peut plus mettre les pieds en toute liberté ! En gros, Ayako et moi sommes très similaires, nous sommes des ennemis du peuple rien que par notre nom et notre race et de ce fait, nous devons tuer pour survivre. Alors dis moi, Miloune, en accusant Ayako de ne mériter aucun soutien, tu ne douterai pas toi même que j'ai droit à ta compassion ? Pourquoi penses tu que je mérite plus ta compassion qu'une autre personne, alors que j'ai pourtant tenté d'éliminer tout ce qui compte pour toi ? Je te respecte, Miloune, tu as du coeur et du courage comme un dragon blanc doit avoir, mais tu reste une enfant fragile et maladroite qui ne sait pas dans quel terrain glissant elle s'est engagée en jouant dans notre cour. Et ce n'est pas en restant aux côtés d'un pseudo justicier comme ton Roy que tu changeras. Tant que tu n'auras pas goûté aux véritables ténèbres, tu ne pourras comprendre mon univers, et tu ne pourra JAMAIS m'atteindre !

La sévérité des paroles de Seto avaient jeté un froid sur l'île, et même Ayako resta figé, limite les doigts accrochés au pantalon de Seto. Il ferma les yeux un instant, et son deuxième dragon blanc aux yeux bleus apparut derrière lui et la Kunoichi des glaces.

Rentrons chez nous, Ayako.

Le jeune homme aida Ayako à grimper sur le dos du dragon. Cette dernière se serra bien fort contre le dos de Seto et attendit que le dragon décolle, mais avant, elle avait une dernière requête à demander à l'homme qui venait de la protéger.

Seto, attends. Je suis venue aux côtés d'une amie. Et cela fait un moment que je ne l'ai plus croisé. Je m'inquiète pour elle.

Je suis en mesure de capter toutes les énergies qui circulent sur cette île, et à part nous, il n'y a plus aucun survivant. Alors oublie la.

Amère, Ayako sentit qu'elle prenait légèrement de l'altitude, mais d'abord, Seto avait une dernière parole à faire partager avec Miloune.

Nous nous reverrons, Miloune. Sache le. Et ce sera à toi de décider si il s'agit en tant qu'amis, ou ennemis, mais peu importe ton choix, je ferai ce que j'ai à faire... Sans aucune retenue, alors prépare toi bien.

Margareta, qui était resté silencieuse, vit le dragon s'envoler et s'éloigner vers la direction du pays de la lune. Elle sentit comme une énergie très négative provenant de ces deux personnes, et qui justifiait bien que l'une des gardiennes étaient sur le coup actuellement, ce qui ne la rassurait guère.

Bien, j'ai préférée ne rien dire car vos histoires ne me concernent pas. Je souhaite juste que vous fassiez le bon choix par la suite, même si je ne serai plus là pour vérifier si tout va pour le mieux pour vous. Bref, il est temps de quitter cette île pour de bon.

Margareta fit briller son Glyph et soudainement, une raie manta fit son apparition depuis les océans. Elle était gigantesque et pouvait facilement transporter tout ce petit groupe depuis son dos.

Nous allons ramener la princesse et son frère chez leur mère. Avant cela, avez vous fini de faire ce que vous avez prévu ici ? Manque il quelqu'un pour que nous soyons au complet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forbiddenyokume.forumactif.org
Miloune
Noble
Noble
avatar

Messages : 1194
Date d'inscription : 21/05/2013

MessageSujet: Re: La résurrection de Chtulhu    Mar 5 Jan - 7:04

Après le départ de Seto et d’Ayako sur le Dragon Blanc, Miloune resta immobile un instant, la tête baissée regardant le sol. Il était à nouveau parti, et cette fois, c’était à cause d’elle… Mais elle n’avait rien fait pour le retenir quand il lui avait dit qu’elle devrait choisir entre les Dragons Blancs et Roy. Ce Roy avec lequel elle aurait besoin d’avoir une discussion lorsqu’il serait seul.
Il était d’ailleurs en train de porter Erza dans ses bras, prêt à partir de l’île comme Margareta l’avait dit.
 
Il ne reste que Momiji et Nene…
 
Et Rachel ?
 
Je vous expliquerais. Il faut les retrouver et partir le plus vite possible de l’île. La Reine Misthal mérite de retrouver ses enfants le plus rapidement possible.
 
Mais ce ne fut pas la peine de lancer les recherches, car Momiji arriva en portant une Nene affaiblie sur son dos. Elle avait senti l'aura maléfique de son ancienne amie.
 
Ayako était ici, n’est-ce pas ?
 
Oui.
Comment va Nene ?

 
Ça va, elle est juste assoupie maintenant. Elle a besoin de repos… Je lui ai donné des soins mais il y a une partie d’elle que je n’arrive pas à soigner.
 
En disant cela, Miloune se tourna vers Roy, et sans le regarder, elle mit ses mains sur Erza pour la soulager un peu.
 
Je ne pense pas que je puisse sauver un être divin, mais si je peux la soulager, c’est déjà ça…
 
Puis Miloune prit Umi dans ses bras, laissant Shuujaku prendre le frère de la princesse, et se tourna vers Margareta.
 
Nous pouvons y aller si vous le voulez bien.
 
Et Rachel Elle va arriver ! Nous nous sommes séparer à notre arrivée sur l'île, mais elle va revenir...
 
Nous en reparlerons plus tard Momiji, d’accord ?
 
Mais Momiji comprit ce qu’il était arrivé à son amie, et que ça ne servait plus à rien de l’attendre. Ayane semblant avoir disparu, elle était la seule à rester de son ancienne équipe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La résurrection de Chtulhu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Call of Chtulhu LCG
» Samaël,EX-Démon de l'Etoile Céleste de la Résurrection
» |SCÉNAR| Résurrection.
» Oui, je suis morte. Mais ma résurrection est prévue la semaine prochaine.
» Résurrection... CB is back !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Pays de l'eau :: Manawa Kokuö-
Sauter vers: