La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans les profondeurs du Sanctuaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Dans les profondeurs du Sanctuaire   Jeu 10 Sep - 6:59

De son côté, Roy avait vu Miloune s’éloignait à cause du courant alors qu'elle allait lui attraper la main et disparaître de son champs de vision, lui-même étant attiré à l'opposé d'elle. Mais il vit qu’Ayane avait été projeté comme lui. Il l’appela mais avec la force du courant il ne savait pas si elle l’entendait.

Il essaya de regarder de toute part pour voir si Miloune n’était pas loin de lui, mais il ne la trouva pas.

Une fois que le courant fut calmé, il remonta à la surface et vit une sorte de ponton rocheux. Il s’y accrocha le temps de se remettre les idées en place puis replongea pour retrouver Ayane, et si possible Miloune. 
Les pilules lui donnaient plus de courage dans l'eau qu'à l'accoutumé, mais il aurait dans tous les cas plongé pour les sauver.

MILOUNE ! AYANE ! 

Il savait que la Reine du Miyama ne risquait rien dans l’eau mais il voulait tout de même la retrouver. Pour ce qui était de Miloune, il ressentait qu’elle n’était pas là…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayane
Reine Tengu
Reine Tengu
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 30/06/2013

MessageSujet: Re: Dans les profondeurs du Sanctuaire   Dim 27 Sep - 20:32

Ayane était déjà assise sur une marche composant un long escalier qui menait vers une grande porte. Visiblement, ce qui est arrivé aux autres membres du groupe lui préoccupait peu, étant donné qu'elle restait assise à attendre que tout le monde fasse son apparition. Au final, le seul qui apparut fut Roy, qui replongea sous l'eau afin de chercher sa dulcinée et également Ayane elle-même. Au final, ses recherches n'ont pas abouties et Ayane avait bien envie de continuer à observer Roy galérer sans l'aider. Mais bon, elle n'était pas devenue "cruelle" à ce point.

Je suis là... Roy.

Les jambes croisés, les mains posés sur le genou droit qui était positionné au dessus du gauche, elle bailla un grand coup, puis observa de là ou elle se trouvait l'ex-colonel, avec un air toujours aussi hautain, comme d'habitude.

Tsss, nous voilà séparés du reste du groupe. Tout ça parce que c'était l'idée d'Erza de s'aventurer ici. A se croire tout puissante avec ses airs de valkyrie, elle en a oublié que ses alliés étaient bien faibles pour les emmener en pleine zone ennemie. Et voilà le résultat.

Ayane se releva et prit un air déterminée à poursuivre la route sans attendre les autres.

Allons-y. Vivement qu'on trouve la princesse et qu'on se taille d'ici...

La dernière phrase d'Ayane montrait clairement que ses alliés ne l'importaient que bien peu, et que ce n'était pas dans ses plans de les retrouver. Il est étrange qu'elle ait ce genre d'attitude au final. Car par le passé, bien qu'elle a toujours été froide et assez irritante dans ses propos, jamais elle n'oubliait ses alliés, et elle l'avait plutôt bien montré dans l'outremonde, mais ici, elle n'avait plus rien à voir avec l'ancienne Ayane. Est-ce que Roy s'en rendra suffisamment compte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Dans les profondeurs du Sanctuaire   Lun 28 Sep - 16:42

Roy regarda Ayane un moment. Elle semblait être là depuis un moment, ce qui agaça un instant l’ancien Colonel.
Mais il préféra ne rien dire pour l’instant et nagea jusqu’à l’endroit où Ayane était assise et sortit de l’eau pour s’assoir à côté d’elle.
Il souffla un instant devant l’étendue d’eau devant lui.
 
J’espère que Miloune va bien et j’espère qu’elle a pu rester avec Nene et Erza.
 
Roy tourna la tête vers la kunoichi lorsqu’il prononça le prénom d’Erza. Il voulait en savoir plus sur la situation entre elle et Ayane.
Et voyant comment la jeune fille venait de parler d’elle, il sentit la colère et l’agacement monter en lui.
 
Bon qu’est qui ce passe Ayane ?
Depuis qu’on s’est retrouvés, tu ne fais que la tête et tu es encore plus froide que d’habitude. Je sais que tu n’es pas la fille la plus chaleureuse que ce monde est porté, mais tout de même.
Tu essayes de tenir tête à Erza comme une enfant… trop gâtée. Et tu es clairement insupportable avec Shuujaku et avec elle.
 
Il se leva rapidement puis regarda de haut Ayane.
 
Et pour moi, ce qui compte, c’est de retrouver surtout Miloune, et Erza, et nos alliés. Nous devons sauver Jubia, ou Umi, peu importe, mais je ne partirai pas sans eux, pas sans elle.
 
Où est passé la jeune ninja remplie d’espérance qui vivait dans l’espoir de revoir celui qu’elle aimait ? Qui voulait rentrer chez elle et retrouver les siens ?
 
Tu me déçois quelques peu je t’avoue, mais au vu de ton comportement avec Erza et Shuujaku, je pense clairement que ce que je viens de te dire te passe par-dessus la tête, mais je tenais à mettre les choses au clair avec toi. Nous sommes bloqués ensemble, mais évite de critiquer les autres devant moi, je ne l’accepterais pas une nouvelle fois.
 
Il n’avait pas levé la voix, il n’avait pas le faire. Ayane était assez grande pour voir qu’elle faisait le mauvais choix en réagissant comme elle le faisait.
 
J’espère quand même que nous allons pouvoir travailler de la même façon ensemble que lorsque nous étions dans l’Outremonde.
 
Il ne faisait pas référence à l’incident du baiser qui avait failli s’échanger entre eux, mais à comment elle était lorsqu'ils étaient ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayane
Reine Tengu
Reine Tengu
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 30/06/2013

MessageSujet: Re: Dans les profondeurs du Sanctuaire   Lun 28 Sep - 21:04

Roy débuta toute une série de sermons envers Ayane, tout en restant le plus calme possible. Il fallait avouer que la Kunoichi était très antipathique et vénale envers le groupe, mais au fond, était-ce vraiment Ayane qui s'exprimait depuis le début ? Quoiqu'il en soit, à la fin des paroles de Roy, Ayane arrêta de "tirer la tronche" pour faire apparaître un large sourire. Et par la suite, un rire assez "fou à lier" résonna dans toute la salle. Et la Kunoichi semblait en avoir strictement rien à foutre que des ennemis l'entende. Peu importe qu'ils se fassent repérer, l'essentiel pour Ayane était de rire de bon cœur. Elle se calma au bout d'un moment avant de se frotter l'œil, comme si elle avait versé une larme pendant son hilarité.

Haha... C'est que l'humain que tu es sait parler franc jeu... Je t'aime bien, décidément, et donc, puisque tu possèdes une partie de mon pouvoir, je vais de ce pas t'éclaircir la lanterne, et également te dire les choses telles qu'elles sont. Observe bien.

Ayane dégagea une partie de son énergie maléfique, tirant sa source du second esprit qui a élu domicile dans son corps et la preuve que cet esprit prenait le dessus s'entendait par la voix d'Ayane qui devenait de plus en plus grave et démoniaque. L'énergie prit la forme démoniaque qu'Ayane avait pour habitude d'invoquer pour se protéger, avec sa couleur mauve et sombre comme la plus terrifiante des nuits.

Spoiler:
 

Actuellement, tu as un léger goût de ce que représente mon esprit. Cela illustre bien mon pouvoir qui pourrait me servir à régner. Mais pour commander une armée, il faudrait que je puisse compléter mon âme, car ce que tu as devant les yeux, et bien, autant dire que... c'est de la merde ! Et pour cela...

Ayane, ou ce qui semblait être Ayane, commença à serrer des poings et à grincer des dents. Ses yeux viraient au rouge sanglant. Son ton fut beaucoup moins amusé.

Je dois absolument me débarrasser de ce corps "humain" absolument sans consistance. Quelle merde, ce corps mortel. J'aurai pu largement prendre le trône du pays de la montagne si j'avais sous la main un corps aussi sublime ou aussi robuste que celui de la valkyrie ou celui de la reine des démons. Enfin, quoique, cela peut s'arranger ! Hyahahahahaha ! Mais dans un sens, tant que je dois me couvrir de ridicule avec ce corps merdique, je suis d'une humeur exécrable ! Et donc, j'envoie chier les misérables humains qui m'accompagnent !

Ayane propulsa Roy vers un mur rien qu'avec l'énergie qu'elle accumulait tout autour d'elle, puis elle réapparut là ou il s'était écrasé, en ayant retiré la couche d'énergie qui la protégeait avant.

Pour répondre à ta question, donc, laisse moi te dire que la Ayane que tu as connue est morte. Il n'y a plus rien d'elle dans ce monde, à part son corps immonde d'humaine. Elle est parti en fumée dès que j'ai eu la moindre occasion de modifier son âme. Mais ne t'en fais pas, comme je t'aime bien et que tout comme moi, tu es un conquérant et un dirigeant, on va faire équipe comme au bon vieux temps, il y'a moyen qu'on s'amuse bien à tout anéantir ! Après, je te garantis pas que tes alliés comme ta précieuse Miloune s'en sortiront vivants ! Autant être franche, hum ?

Ayane tourna le dos à Roy et se dirigea vers la fameuse porte au fond des escaliers, puis l'ouvrit délicatement.

Je sens qu'on approche du but, tu viens ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Dans les profondeurs du Sanctuaire   Jeu 1 Oct - 7:07

Il était toujours contre le mur où l’entité qui ressemblait à Ayane l’avait envoyé. Il ne disait rien. Il se contenta de regarder son ancienne alliée, son ancienne amie, avec des yeux brûlant de colère. Il n’avait pas envie de lui parler, de lui porter un quelconque intérêt. 
Elle était en train, à ses yeux, bien plus que perdre la tête. La folie qui était en train de l’envahir et de la dévorer, lui faisait perdre de vue tout ce qui devait être essentiel pour une personne, tout ce qui lui avait paru si essentiel un temps.
 
Il passa devant elle alors qu’elle tenait la porte, mais ne put s’empêcher de lui dire, d'une voix faussement calme, en la regardant droit dans les yeux.
 
Tu me déçois beaucoup Ayane.
 
Il n’avait pas dit ça pour cette fausse Ayane, mais pour celle qu'il avait connue, qui devait bien être présente au fin fond de l’âme de cette créature. Celle-là semblait avoir arrêté de lutter contre cette entité, se laissant dévorer.
 
Il n’avait pas envie de lui rappeler pourquoi elle se battait quand ils s’étaient rencontrés. Ça ne servirait à rien.
 
Et je ne suis pas comme toi. Je ne laisserais personne qui compte pour moi ici. Mais si je dois te sacrifier pour sauver la femme que j’aime, je n’hésiterai pas un seul instant à te laisser ici.
Maintenant, évitons de nous parler. Je n’ai plus rien à te dire.
 
En effet tant que la vraie Ayane n’aura pas réapparu, il se refusait d’adresser la parole à ce monstre.
Il était malheureux d'avoir perdu son amie, et voir qu'elle ne faisait rien pour détruire ce monstre, comme si elle était finalement satisfaite de cette situation, ne faisait qu'agrandir la peine de l'ex Colonel
 
Il s’engouffra alors dans la seconde salle sans attendre Ayane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayane
Reine Tengu
Reine Tengu
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 30/06/2013

MessageSujet: Re: Dans les profondeurs du Sanctuaire   Jeu 1 Oct - 22:55

Intérieurement, Ayane rigolait toujours autant face aux paroles de Roy. Lorsqu'il déclara sa déception avec sa fausse attitude qui ne parvenait pas à camoufler le fait qu'il avait la rage, elle ne pouvait s'empêcher de répondre sarcastiquement.

Oui oui, je te déçois, tu me l'as déjà dis. Je ne m'en remettrai jamais, humain.

Puis il déclara qu'il refusait catégoriquement de lui adresser la parole, et cette fois, "Ayane" ne put contenir son rire.

C'est très moche de bouder. Mais tu sais que quand on est roi, il faut savoir accepter la réalité et aller jusqu'au bout de tes propos. Finalement, tu es aussi très décevant, tu le sais ça ? Oi, je te parle, l'enflammé !

Voyant que Roy l'ignorait, elle pressa le pas et passa devant lui pour diriger la marche, car elle considérait que suivre l'autre n'était pas son rôle. Quoiqu'il en soit, ces deux personnes arrivèrent les premiers au laboratoire sous-marin appartenant à Azelia.

[Thème du laboratoire : https://www.youtube.com/watch?v=RfSNdXlsGSw ]

La salle était remplie de tubes en verre contenant des corps humains plongés dans un liquide vert, ou des créatures s'apparentant à la famille des mutants, probablement génétiquement modifiés par la magie noire et les expériences douteuses. Il devait probablement avoir une centaine de tubes de verre empilés sur cinq étages. Le plus étrange était néanmoins une créature étrange qui ressemblait à une tête de méduse, avec des cheveux en serpents. Cette créature était au moins présente dans une cinquantaine de tubes, et contrairement aux autres êtres qui avaient les yeux fermés, ceux là étaient en train d'observer le duo.

Spoiler:
 

Ce qui devait arriver, arriva. Un lourd concert de bruits de verres qui se brisent pouvait être écouté en direct par Roy et Ayane. Les têtes de méduses éclatèrent les tubes qui les retenaient prisonniers et flottaient continuellement en l'air. Evidemment, ils se dirigèrent vers les deux humains. Ayane crispa un sourire et sortit ses Fuma Kodachi. Elle ne voyait pas l'intérêt d'utiliser ses pouvoirs spirituelles pour des créatures comme ça.

Et que le carnage et la soumission commencent !

Ayane découpa ses créatures démoniaques avec de l'assurance, mais sans être trop prudente, tellement la prétention avait nettoyé son cerveau. Et vu que le groupe était assez conséquent, elle ne put s'empêcher de rentrer en contact avec l'une de ses têtes de méduses. A la base, la méduse frôla simplement l'épaule de la Kunoichi, donc rien de bien grave, MAIS, le pouvoir de ces monstres est tout simplement de pétrifier un corps humain au moindre contact.

Et m....

Ainsi, la prétentieuse femme démoniaque devint une statue de pierre, immobile et inoffensive, et l'ex-colonel était toujours autant entouré de créatures volantes qui le pétrifieront au moindre contact physique. Et si Roy pense que ses ennuis sont terminés, c'est loin d'être la fin. La porte d'en face s'ouvrit brutalement, et un homme, assez couard, courut vers lui tout en pleurant à chaudes larmes, esquivant miraculeusement les créatures démoniaques.

MON COLONEEEEEEEEEEEEEEEL !

L'impensable arriva. Il s'agissait du soldat Lambert, ancien homme de main de Roy, et défunt membre de Wyvern Tail. Et justement, Roy l'avait bien vu de ses propres yeux, son corps avait perdu son esprit lors du combat contre les succubes dans la mine du pays du feu. Comment pouvait il être vivant, ici, sous les yeux de Roy ?[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Dans les profondeurs du Sanctuaire   Dim 4 Oct - 9:39

Il préféra ne rien répondre aux piques d’Ayane et l’ignora comme il avait dit.
 
Lorsqu’ils ouvrirent la porte ensemble, car la kunoichi avait refusait de marcher derrière lui, et ils tombèrent sur un laboratoire rempli d’expériences. 
 
La cruauté d’Azelia et ses sbires va même jusqu’à tenter de créer des monstres, mélangeant sorcellerie et science…
 
Il tourna son regard vers Ayane discrètement.
 
C’est donc à cette abomination que tu veux ressembler Ayane, alors que tu as des gens qui t’aiment…
 
Roy regarda les tubes où les créatures semblaient endormies, mais il n’eut pas le temps de se demander ce qui se passerait si une de ces créations venaient  à sortir, que des têtes flottantes, ressemblant étrangement à une des Gorgone, sortir de leur tube, qui venait de se briser.
 
Roy dégaina alors Nassuril et se mit non loin d’Ayane pour achever les têtes. A la différence de la Gorgone la plus connue, il pouvait au moins regarder les têtes. Elles ne semblaient pas pétrifier du regard.
Mais lorsqu’il n’entendit plus Ayane, il se retourna pour constater qu’elle venait d’être touchée par les têtes.
 
AYANE !
 
Bien qu’il semblait être en colère contre la kunoichi, il ne put s’empêcher de s’inquiéter de son état. Et puis malgré tout, il appréciait la jeune femme et souhaitait qu’elle redevienne comme avant.
 
Il se débattit alors pendant un bon moment contre les têtes, parvenant à en décimer un bon nombre, juste à l’aide de son épée, car il ne voulait pas prendre le risque de détruire d’autres tubes.
 
Mais alors qu’il était en train de se débarrasser de ses ennemis volants, il eut une apparition. En effet, Lambert se tenait face à lui, criant son ancien grade…
 
Lambert ? Mais qu’est-ce que ?
Non ce n’est pas possible, tu es mort.
 
Bien qu’il fut abasourdi par cette vision, il ne pouvait pas se permettre de détourner son attention des têtes. Il en trancha alors encore quelques-unes.
Il ne savait pas non plus s’il devait se réjouir de le voir. Les morts ne reviennent pas à la vie, ou alors ce n’est jamais bon signe…
 
J’ai moi-même apporté ton corps à la guilde…
 
Alors que aucune des créatures ne l’avaient touché, il semblait pétrifié devant son ancien homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: Dans les profondeurs du Sanctuaire   Dim 4 Oct - 21:19

Alors que le jeune soldat présumé mort se présenta devant son colonel, après avoir miraculeusement esquivé toutes les Gorgones, Roy semblait pétrifié en le voyant sous ses yeux. Abasourdi, il semblait chercher à comprendre pourquoi il était présent ici alors que sa stupide mort ne faisait aucun doute. Pour se justifier de quelque chose qu'il ne pouvait pas vraiment, il prit une pose de combat assez ridicule.

Je m'en suis sorti grâce à ma fameuse technique magique du "Tu me vois, tu m'vois pas !" J'ai pu faire croire à l'ennemi que j'étais présent et qu'il m'a absorbé mon esprit. Mais c'est faux ! Vous vous êtes tous fait avoir par mon stratagème ! Par ailleurs, si vous ne me croyez pas, c'est ainsi que j'ai pu permettre à notre lieutenante de survivre lors du fameux raid, et que le roi a pensé qu'elle était décédée...

Le soldat se contenta de continuer à esquiver les Gorgones tout en parlant, et évidemment, il n'avait pas d'arme de combat sur lui pour donner un sérieux coup de main à Roy.

Au fait, je suis navré, mon colonel. Mais j'ai été poursuivi par quelque chose d'encore plus monstrueux...

En effet, quelques secondes plus tard, un hurlement primaire s'entendit jusque dans la salle aux Gorgones et la porte d'en face fut défoncé par une créature que Roy avait déjà aperçu, mais en bien plus petit. Il se retrouva devant un Octobrain géant, tout comme celui qui avait emporté Rachel. Mais ce dernier savait flotter dans les airs comme les Gorgones.

[ Musique de boss: https://www.youtube.com/watch?v=luzdYDLKWgo ]

La créature commença par choper la statue d'Ayane avec une de ses tentacules. Avec les autres tentacules, elle frappa les tubes pour les briser, propulsant les mutants vers le sol, mais ces monstres se relevèrent tout doucement, et semblaient furieux. Il y'avait également un sacré festival de créatures qui souhaitaient se déchaîner sur Roy, des humains-mutants aux griffes acérés, d'autres à la mâchoire aussi tranchante que celle d'un piranha, d'autres mutants qui pouvaient ramper sur le sol à grande vitesse, d'autres qui pouvaient marcher sur les murs, et encore d'autres qui étaient bicéphales. Roy pouvait également apercevoir parmi ses mutants des femmes et des enfants modifiés génétiquement. Et bien sûr, il restait les quelques Gorgones qui n'ont pas été tranchés. En bref, Roy était encerclé par un sacré groupe de créatures qui se délectaient de le dévorer. Et évidemment, le soldat Lambert tremblait comme une feuille morte derrière Roy. Le seul côté positif, était que malgré que la partie la plus visible de l'Octobrain était son cerveau, il semblait rester un monstre primaire sans réelle intelligence car il tira plusieurs boules électriques vers Roy et toucha quelques ennemis par la même occasion, mais cela ne changea pas le fait qu'a lui tout seul, Roy devra vaincre une cinquantaine d'ennemis ainsi qu'une créature gigantesque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Dans les profondeurs du Sanctuaire   Mar 13 Oct - 9:43

Roy écouta les explications de Lambert sur sa mystérieuse résurrection, alors qu’il pensait qu’il était mort et enterré, une nouvelle fois.
Il ne comprenait pas pourquoi ce soldat, qui pouvait paraître si gauche, avait un tel don et ne l’avait jamais montré. Mais pour l’instant, le fait qu’il ne lui en ait pas parlé avant, et qu’il ait sauvé Erza lors de leur assaut, n’était que le cadet des soucis de l’ex Colonel. En effet, Lambert n’avait pas menti et il avait attiré une créature qui l’avait séparée de Miloune et du reste du groupe. Mais celle-là était bien plus grosse.
Et en plus des gorgones à battre, qu’il ne devait pas toucher, l’Octobrain avait libéré plusieurs monstres qui se trouvaient dans les cuves
 
On parlera de tout ça Lambert, si on s’en sort vivants tous les deux.
 
Il avait besoin de plus d’explications sur ce que venait de dire Lambert.
 
En attendant va te cacher si tu te sens pas capable de vaincre les ennemis présents ! Quoi qu’avec un tour de passe-passe, tout est possible.
 
Roy avait prononcé ses derniers mots un peu sévèrement car si Lambert avait réussi à s’en sortir lors de leur assaut contre le Roi, il n’avait pas essayé de le contacter alors que lui dépérissait enfermé dans sa cellule, pensant que tous ses hommes avaient été décimés et que sa Miloune était dans les bras de cet enfoiré d’Harlock…
 
Il courut alors vers le tentacule du monstre qui détenait Ayane. Il voulait la mettre en sécurité afin de poursuivre le combat sans risque pour elle.
Il trancha les monstres de son côté droit grâce à Nassuril et envoya des boules de feu sur sa gauche avec sa main. Il trancha le tentacule de l’Octobrain qui détenait Ayane et récupéra la lourde statue de la kunoichi pour la mettre en sécurité. Il se refusait en effet qu’Ayane soit touchée car, malgré ce qu’elle était devenue, elle était son amie et il devait la protéger de sa position de faiblesse.
 
Tiens bon Ayane. On va s’en sortir…
 
Mais il se rendit compte qu’il ne pourrait pas aller très loin et très vite avec la statue de la Reine Tengu. De plus, il se rendit compte également qu’il avait était touché par les griffes et crocs acérés de ses ennemis. Ses vêtements étaient déchirés à certains endroits et du sang commençait à faire une petite flaque à ses pieds.
Il s’arrêta alors de sa tentative de sauvetage, se mit devant la statue d’Ayane pour la protégeait et regarda l’Octobrain, qui ne semblait pas être l’ennemi le plus intelligent qu’il ait eu à combattre, et que son point faible, son énorme cerveau, se remarquait aisément. 
Il prit alors son épée et frappa le sol avec. Un torrent de faisceau de feu sortit de son épée à la verticale et s’abattit sur le monstre en plein sur son cerveau visible.

Les créatures hideuses inquiétaient plus Roy, car bien plus rapides et bien plus dangereuses avec leurs griffes ou leurs crocs. Mais il remarqua dans ces créatures qu’il y avait des femmes et des enfants.
Roy cracha de dégoût devant ce constat et se demanda comment une personne pouvait faire subir ce genre de choses à des personnes. Et c’est avec regret qui lança une attaque de feu sacré sur ses ennemis.
 
Hurlement du Dragon de Feu
 
Une salve de feu lui sortit de sa bouche, s’abattant sur ses adversaires. Il se promit lorsque l’attaque les toucha, qu’il leur donnerait des funérailles dignes d’eux lorsqu’il serait Roi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: Dans les profondeurs du Sanctuaire   Mar 13 Oct - 20:44

Roy avait tout brûlé sur son passage, avec l'Octobrain en prime. Son cerveau avait grillé sur place et la salle était inondée par les flammes. Il ne restait plus que lui, Lambert et la statue toujours immobile d'Ayane. Roy pouvait entendre un léger applaudissement. Lambert sortit de sa poche une paire de lunettes, l'enfila puis prit un air pensif, voire déçu.

Ahlala, Medusa va être furieuse, très furieuse. Vous avez bousillé tous ses petits jouets. M'enfin, ce n'est pas grave. Ce genre de cobayes est vite remplaçable.

Il passa à côté de Roy, sans se soucier d'un éventuel effet de surprise de sa part, et tout en remontant ses lunettes, il se dirigea vers la statue d'Ayane et lui caressa le visage.

Par exemple, si nous possédions la force des Tengus, cela serait un bénéfice à ne pas négliger. Enfin, nous avons déjà une armée qui grandit jour après jour. Même les Tengus constituent une force mineure contre notre organisation. Bien, avant que vous m'adressez votre regard plein de dégoût parce que j'ai trahi votre confiance, sachez que cela fait des siècles que j'observe la reine et que je fais en sorte qu'elle puisse évoluer, grandir et gouverner son pays comme il se doit. Mon maître a beaucoup d'espoir pour cette femme qu'il considère comme une importante élue pour ce monde. Bref, je pourrai vous laisser devenir roi, cela ne stoppera la pendule qui a déjà démarré.

D'autant que vous le méritez. L'admiration que j'éprouvais n'était en aucun cas de la comédie. Vous m'avez enseigné à quel point l'être humain était intéressant et formidable et valait le coup qu'on se batte pour eux. Et ça, pour me battre, je l'ai fais. Je me suis battu pour récupérer une telle marchandise pour nos expériences. On trouve de tout dans un corps humain quand on le dissèque morceaux par morceaux. Oh que oui, l'humain est formidable ! Enfin, vous avez su développer vos pouvoirs comme il se doit. Ce serait un vrai gâchis de ne pas pouvoir en profiter.


Lambert, de son vrai nom, Ancrow, retira son gant et dévoila le tatouage inscrit sur sa main droite, et qui était un pur Glyph, mais différent de celui d'Erza.

Je vais devoir prélever un échantillon de votre pouvoir, si vous le voulez bien. Cela ne piquera pas si vous vous laissez faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Dans les profondeurs du Sanctuaire   Mer 14 Oct - 18:00

Roy regarda autour de lui. Il avait réussi à décimer toutes les créatures, mais il perdait du sang. Il utilisa alors les pouvoirs de Phoenix qui s’étaient développés pendant son entrainement chez Ignir et dont il avait fait usage pour la première fois lors de son combat contre Erza. 
Il allait dire à Lambert qu’il pouvait sortir de sa cachette, mais il entendit une personne applaudir derrière lui. Sans se décaler afin de continuer à protéger la statue d’Ayane, il se retourna pour voir que c’était son ancien homme qui venait d’applaudir.
 
Lambert, qu’est ce que..?
 
Mais il n’eut pas le temps de terminer sa question que Lambert commença à lui expliquer le pourquoi du comment.
Il eut envers lui un regard sévère.
 
Comment as-tu pu oser te jouer de moi Lambert ? Comment as-tu pu te jouer des autres aussi ? Je te faisais confiance, et eux aussi. Alors que pendant tout ce temps, tu travaillais pour le clan ennemi !
 
Et comme Lambert l’avait prévu, Roy lui lança un regard de dégout. Il s’en moquait des remarques qu’il avait faites sur lui et qui étaient plutôt flatteuse. 
 
Tu me connais bien Lambert. Mais tu sais également que je ne supporte pas qu’on s’en prenne à plus faible que soit, et c’est ce que tu as fait en prenant ces cobayes ! Tu sais aussi que pour que tu puisses avoir Ayane, il faudra me passer sur le corps avant. Je ne te laisserai pas la toucher, je ne te la laisserai pas l’amener vers ta sorcière Medusa, qui aurait dû mourir au Pays de la Forêt. 
 
Il adressa un sourire sarcastique à la fin de sa phrase.
 
Je vois que tu possèdes quasiment le même symbole qu’Erza, mais qu’à son habitude, elle le porte mieux que toi.
 
Et puis si tu veux mes pouvoirs, il va te falloir venir les chercher. Mais je compte te faire payer ta trahison.

Il créa alors un mur de flammes pour protéger Ayane le temps qu’il ne sera plus vers elle, afin que l’homme connu sous le nom de Lambert ne puisse pas la toucher.

Puis il disparut, ne laissant derrière lui que de la fumée.
 
Une nouvelle fois, il ne devait pas se faire toucher par son ennemi.
 
Il réapparut derrière son ennemi qu’il fit basculer pour lui montrer qu’il était présent. Il ne voulait pas tuer quelqu’un dans le dos. Son épée était entourée de flammes écarlates.
 
Il faudrait peut-être que je lui coupe la main, de toute façon, il semble qu'on ne peut pas le tuer !
 
Puis il claqua des doigts et les flammes présentes dans la salle s’abattirent sur Lambert. En effet Roy avait l’avantage d’avoir créé, grâce à son précédemment combat, un terrain où il avait l’avantage.
 
Tu sais que je n’aime pas tuer, mais avec toi, je sens que je vais y prendre plaisir. Je hais les traîtres.
 
Ces flammes avaient surtout pour but de l’affaiblir afin de pouvoir prendre ce qu’il désirait sans crainte d’être touché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: Dans les profondeurs du Sanctuaire   Jeu 15 Oct - 21:31

Comme prévu, Roy semblait dégoûté par ce qu'il venait de voir, mais selon Ancrow, la trahison est monnaie courante dans ce monde et quand on est roi, on doit s'habituer à d'éventuels trahisons. Quoi qu'il en soit, lorsque ce dernier tenta de provoquer Ancrow en comparant son Glyph avec celui d'Erza, il lui répondit avec le même sourire sarcastique.

Hahahahaha.... Haaaa... C'était nul..

Roy fit exactement ce qu'attendait Ancrow, il fit abattre toutes les flammes directement sur lui. A ce moment, il leva sa main qui brilla de mille feux. Quand les flammes rentrèrent en contact avec lui, elles se dissipèrent petit à petit, jusqu'à disparaître totalement. Et tout ce que Roy pouvait observer, c'était Ancrow qui avait le bras levé, et qui remonta ses lunettes avec l'autre main, le sourire du vainqueur aux lèvres.

Echantillon prélevé ! Merci beaucoup pour votre collaboration ! Voyez vous, il va falloir se faire une raison. Seul un utilisateur du Glyph peut vaincre un autre Glyph. Vous n'avez donc, en théorie, aucune chance de me vaincre ! Mais de toute manière, je ne suis pas un combattant. Je n'ai pas vraiment pour objectif de vous affronter, seulement renvoyer votre énergie à sa source d'origine. Et de toute manière, je ne vois pas qu'est ce que je pourrai faire d'autre avec. Vos flammes craignent. J'ai du absorber l'énergie de plus de mille utilisateurs de l'élément feu et vous possédez une énergie bien médiocre !

Enfin, avant d'en finir avec vous, je tiens à préciser que si vous, vous détestez les traîtres, moi, ce que je hais le plus, c'est qu'on me fasse répéter. Je ne suis pas un traître. Espion est un mot qui est plus "convenable". Je n'ai fais que suivre les ordres de mon véritable roi. Il m'a demandé de vous rejoindre dans l'unique but d'espionner une certaine membre de cette armée, et de la surveiller. Vous voyez de qui je parle, hum ? Sur ce, je vais m’éclipser d'ici. Je vais emporter cette Tengu avec moi, elle sera la meilleure prise de ce mois. Je ne vais pas vous tuer de mes propres mains, je n'aime pas tuer, je ne suis qu'un scientifique avant tout. Je vais laisser les méduses vous détruire et vous dévorer. Ravi de vous avoir connu.


Ancrow claqua des doigts et le sol sous les pieds de Roy disparut automatiquement, comme par magie. Il tomba donc dans un nouveau bassin, mais beaucoup plus large, sans voie de sortie, ni rien. De plus, pour couronner le tout, c'était une centaine d'Octobrain qui attendait Roy dans ce large bassin. Ils étaient bien trop nombreux pour qu'un simple humain puisse s'en sortir. L'un d'entre eux envoya un rayon pour paralyser Roy. Plusieurs d'entre eux s'approchèrent ensuite de lui pour l'attraper avec leurs tentacules. Roy était pris aux pièges par des tentacules absolument partout dans le corps et ces créatures vidaient l'ex-colonel de son énergie vitale. C'est soit il allait mourir de noyade, soit toute sa vitalité allait le quitter. Mais dans tous les cas, il était fichu cette fois.

Quelques secondes plus tard néanmoins, une silhouette féminine plongea dans l'eau et en un éclair, disparut. Absolument tous les Octobrains, sans exceptions, furent tranchés en deux. La centaine de créatures fut découpé en rondelles en même pas une minute. Quand tous les monstres furent détruits, la silhouette réapparut devant Roy puis remonta son corps à la surface. Ensuite, comme par magie, elle sautilla hors de l'eau tout en tenant Roy sur son dos et était dans la capacité de marcher sur l'eau. Elle s'avança vers un mur et le découpa avec sa large épée, pour atterrir donc la salle d'à côté, ou ils seront en sécurité. La jeune femme posa Roy sur le sol après cela.


Spoiler:
 

Son premier réflexe fut de basculer la tête de Roy en arrière et de lui soulever le menton. Elle démarra ensuite une série de "bouche-à-bouche" tout en alternant avec des compressions thoraciques. Elle continua la manoeuvre jusqu'à ce qu'il reprenne connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Dans les profondeurs du Sanctuaire   Lun 19 Oct - 13:42

Roy se vit tomber de la salle lorsque le sol disparut sous ses pieds.
 
AYANE !
 
Il ne voulait pas que Lambert l’emporte avec lui. Lui et cette sorcière de Medusa allaient lui faire du mal et la jeune fille avait assez souffert comme ça.
Mais la haine que ressentait Roy pour Lambert à cet instant pouvait dépasser celle qu’il portait au Roi et à Harlock.
 
Il tomba dans de l’eau, où comme Lambert lui avait prédit, était remplie d’Octobrains. Grâce à la pilule du Colonel Manukata il put à nouveau respirer sous l’eau et tenta de vaincre les créatures qui se dirigeaient vers lui, mais en vain. Il y en avait trop, de plus, Roy fut touché par l’un d’eaux et se retrouva paralysé.
Il tomba alors dans les abysses, ne se rendant plus compte de la situation. Il était en train de sombrer dans les profondeurs du temple, perdant peu à peu la vie.
 
Il sentit alors un souffle chaud entrant dans ses poumons et une pression. Il se mit à tousser et cracha l’eau qui lui avait obstruait les voies respiratoires.
Lorsqu’il ouvrit les yeux il tomba nez à nez avec une femme qui semblait être sa sauveuse.
Il se recula de la proximité de la jeune femme, comprenant qu’elle venait de le sauver d’une mort certaine.
Il mit sa main sur sa tête, ce qui montra une gêne évidente.
 
Euh merci… A qui ai-je l’honneur ?

Il se releva en s'aidant quelque peu d'un mur. Il détestait vraiment l'eau !
 
Que s’est-il passé ? Où est passé Lambert ? Je dois le retrouver, il est parti avec quelque chose à laquelle je tiens.
 
Après ce qu’il avait appris sur Lambert, il se devait de le retrouver pour lui faire payer tout ce qu’il avait pu faire. Peu importe de comment il se nomme, traître ou espion. Il se posa ces questions plus pour lui-même que pour cette inconnue. Puis il se retourna vers elle.

Que fais-tu ici ?

Il devait bien y avoir une raison pour que cette fille soit ici. Personne ne se retrouverait dans les bas-fonds d'un temple juste pour le plaisir, et surtout dans cette tenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: Dans les profondeurs du Sanctuaire   Mer 21 Oct - 17:44

Roy semblait réveillé. La main sur la tête, la première chose qu'il fit était de demander qui était la femme qui l'avait sauvé, avec un air gêné. Cet air gêné se répandit chez la femme qui effectua une légère grimace.

A qui avez vous l'honneur ? Et bien, je suis votre sauveuse. Vous pouvez me nommer Margareta. Il serait bien que vous vous présentez également avant de demander le nom de la femme qui vous ai tiré d'un sale pétrin. Tsss...

Roy semblait pressé, il voulait à tout prix retrouver un homme du nom de Lambert visiblement. Puis il demanda à Margareta, en la tutoyant, quelle était la raison de sa présence ici. La jeune femme souhaitait qu'une seule chose, c'était le cogner si fort qu'il retomberait inconscient sur le coup.

Et maintenant, vous me tutoyez ! Dites donc, vous devez avoir beaucoup d'amis actuellement ! Quoiqu'il en soit, si par le nom de Lambert, vous parlez de l'homme qui a failli vous noyer et mettre un terme à votre existence, oubliez-le, ça vaut mieux pour vous.

La jeune femme se releva et fit quelques pas, en tournant le dos à Roy, puis elle se retourna et prit un regard sérieux, avec son oeil droit qui n'était pas caché par une mèche de cheveux.

Si je suis ici, c'est pour deux raisons. La première est d'empêcher l'invocation de Chtulhu. La deuxième... est d'arrêter Ancrow, l'homme qui vient de s'emparer de vos pouvoirs. J'ai tout vu de là ou j'étais, et vous n'aviez pas la moindre chance de le vaincre, du moins, tant qu'il possédera le Glyph. C'est le pouvoir suprême d'Atrium, détenu par les Nirvits, peuple immortel qui a pour rôle de contrôler le flux de magie circulant sur Atrium. J'espère que vous ne l'ignoriez pas. Cela me ferait mal d'avoir sauvé un homme qui n'a pas lu ses livres d'histoire et qui ne connait pas le Nirvana !

Margareta déplaça avec sa main gauche la mèche de cheveux qui cachait son oeil gauche, et dévoila une marque qui était tracé verticalement au dessus et en dessous de son oeil.

Maintenant que vous savez à qui vous avez affaire, rebroussez chemin, je vous prie. A partir du moment ou un Nirvit immortel s'est décidé à ne pas respecter les règles du Nirvana et à agir sur un territoire mortel, c'est aux Nirvits, donc, de s'en occuper. Normalement, je ne suis pas censée agir sur la Yokume, mais si Ancrow s'est manifesté ici en tentant d'invoquer Chtulhu, alors, c'est mon combat et celui de mon peuple. Je veillerai bien sur à sauver votre amie pétrifiée et la princesse. Alors pour mon intérêt comme pour le vôtre... Quittez cette île au plus vite. Et ne croisez plus jamais le chemin d'un lieutenant du Nirvana comme Ancrow, au risque de se faire comme ennemi son roi. Et là... Je ne donne pas cher de votre peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Dans les profondeurs du Sanctuaire   Sam 31 Oct - 9:06

Malgré le fait que cette Magareta était sa sauveuse et qu’il lui devait la vie, il se retrouva vite agacé par ses propos, si bien qu’il ne releva même pas sa réflexion sur le fait qu’il l’avait tutoyée.
 
Je m'appelle Roy. Je suis également à la recherche de la princesse Umi. Mais pas seulement, j’ai été séparé de mes alliés, et donc, je les recherche, et je ne partirai pas sans eux.
Mais je vous remercie de m’avoir sauvé.
 
Il retourna à vouvoiement afin qu’elle le laisse continuer sa route tranquillement.
 
Ecoutez, je sais que vous êtes du peuple dirigeant ce monde, mais rien ne m’empêchera d’aller sauver mes amis. Si vous souhaitez m’accompagner, je n’y vois aucun inconvénient. De plus, Lambert, ou Ancrow, peu importe son vrai nom, s’est enfui avec une de mes amies pour lui faire du mal. Je me dois de la sauver. Elle a trop souffert !
 
Malgré le mal qui la rongeait de l’intérieur, pour lui, Ayane méritait sa pitié et son soutien.
 
Margareta semblait venir du même peuple qu’Erza, mais elle ne lui en parla pas. Roy n’avait pas envie de parler d’elle non plus, au risque de la mettre en danger. Mais d’après les dires de la jeune femme qui se tenait face à lui, Lambert était également du même peuple.
 
Il se dirigea vers la suite vers la sortie de la pièce où ils se trouvaient actuellement.
 
Libre à vous de me suivre, mais sachez que je ne lâcherai pas l’affaire. Mais nous avons le même but, nous nous retrouverons plus tard. Encore merci, Margareta.
 
Il se retourna vers elle pour lui faire un dernier sourire avant de disparaître de la pièce. Il savait qu’il n’avait pas été spécialement agréable avec elle, alors que cette dernière lui avait sauver la vie. Ce sourire était sa façon à lui de dire à nouveau merci. Il n’avait pas parlé de Miloune non plus. Il n’allait pas raconter sa vie à une inconnue, aussi puissante soit elle, malgré le fait qu’il lui doive la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: Dans les profondeurs du Sanctuaire   Lun 2 Nov - 11:55

Roy lui fit comprendre qu'il ne lâcherait pas l'affaire et qui ne partirait pas sans ses amis et sa princesse. Dans un sens, cette réaction n'étonna guère Margareta qui trouvait même que c'était tout à son honneur. Mais il oubliait un détail qui à toute son importance ainsi que ses avertissements.

Et donc... Si vous retombez sur Ancrow, vous allez faire quoi ? Lui envoyer la même attaque ? Cette fois, je pense qu'il s'assurera de votre mort lui même et je ne vais pas vous sauver la vie tout le temps. Vous ne manquez pas de courage, les mortels, mais vous êtes également extrêmement inconscients. Bref, je ne vais pas vous laisser partir comme ça vous jeter droit dans la gueule du loup, d'autant que je sais ou se cache la princesse. Vous savez qu'il est extrêmement rare que les humains aient droit à l'aide des Nirvits ? Alors profitez en un peu... Néanmoins, vous devez savoir que mon seul but est de sauver la princesse, je suis également soumise à un code moral ou je n'ai pas le droit de libérer mes pouvoirs en dehors du Nirvana, pour des raisons qui vous sembleront parfaitement logique. Je ne dérogerai à la règle que si jamais nous croisons Ancrow sur le chemin. Mais si jamais un mortel à la solde d'Azelia nous barre la route, je vous laisserai vous en occuper. Mais en aucun cas, n'attaquez Ancrow par vous même ! Je vois que vous semblez en colère contre cette homme, et moi aussi, j'ai toutes les raisons du monde de lui en vouloir. Mais ce n'est pas votre combat... Faites moi confiance, vous rentrerez sain et sauf si vous me suivez comme il se doit.

La Nirvit fit signe à Roy alors de la suivre. Après plusieurs minutes de marche sans tomber sur le moindre ennemi, ils arrivèrent dans les bas fonds du laboratoire, les salles étaient de plus en plus obscures, et le dernier couloir était définitivement le plus long, avec des portes disséminés à gauche comme à droite. Au fond du couloir, une porte immense était enfin devant la vue des deux alliés provisoire.

C'est ici.

Derrière la porte que Margareta ouvrit tout doucement, une gigantesque salle se présenta, mais cette salle avait la particularité de donner une magnifique vue sur les profondeurs des océans. Actuellement, le duo se trouvait bel et bien sous l'eau. Une vitre protégeait la salle avec un champ de force d'énergie qui empêcha que la pression de l'eau fasse tomber la base. Mais en dehors de cette superbe vue sur le monde des profondeurs, Roy et Margareta étaient enfin arrivés à destination. Deux tubes contenaient Umi et son frère, endormis mais pratiquement éveillés sous leurs véritables apparences. En effet, Margareta vit que le visage d'Umi était déformé et qu'a la place du bras droit, une tentacule verte avait pris place.

Ce n'est pas possible... UMI !

Ne trouvez vous pas cela fabuleux, de voir un corps humain se métamorphoser petit à petit pour faire place à une créature quasi divine ? Le peuple est toujours langoureux à l'idée d'atteindre le ciel. Ils jalousent le fait qu'ils soient nés sous une mauvaise étoile, alors qu'ils pourraient resplendir et montrer une toute autre nature.

Margareta vit Medusa arriver, évidemment, il était tout naturel qu'elle garde la pièce et protège ses expériences.

Mes expériences qui visent à marquer l'évolution de l'être humain vers un stade supérieur battent leurs pleins ici, et j'ai du mal avec les visites qui ne sont pas de courtoisie. Puis-je savoir la raison de votre présence ici ?

Arrêtez ces expériences immédiatement, sorcière Medusa. Et ou se trouve Ancrow ?

Hum, pour connaître le véritable nom de mon époux, j'imagine que vous êtes une Nirvit.

Medusa prit un léger sourire mais un sourire ennuyé.

Ce n'était pas prévu dans mes plans, ça, une Nirvit dans MON laboratoire. En effet, je ressens le Glyph que vous cachez derrière votre mèche de cheveux. Mais bon, je ne devrai pas réellement m'inquiéter. Vous autre, Nirvits, vous êtes soumis à une règle primordiale qui consiste à limiter vos pouvoirs dans le monde des mortels. Si vous le libérez, qui sait les catastrophes qui pourraient arriver à cet environnement et aux populations aux alentours. Ce qui fait que, dans un sens, vous êtes inoffensives. Mais moi, ce qui me perturbe le plus, c'est pourquoi une Nirvit s'amuserait à vouloir empêcher la renaissance de Chtulhu ?

Parce que je suis celle qui depuis des générations et des générations, a toujours scellé ce monstre dans le corps des nouveaux nés de la famille royale. Alors en tant que gardienne de Chtulhu, je dois éviter qu'il réapparaisse. C'est mon devoir !

Aaaaah, je vois ! Tu es la soi-disant "prêtresse" qui a utilisé des subterfuges pour prolonger son espérance de vie, alors qu'en réalité, tu es une immortelle de base. Ca devient de plus en plus compliqué pour moi. Par contre...

Medusa envoya une pluie de "Vector Arrow" vers Roy à toute vitesse sans prêter attention à ce que ferait Margareta pour le défendre.

Lui, n'est qu'un simple mortel à la misérable espérance de vie ! Je vais ramener sa tête à notre reine en prenant le temps de bien le disséquer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Dans les profondeurs du Sanctuaire   Sam 7 Nov - 7:42

Lorsqu’il rentra à la suite de Margareta dans une salle, prenant soin de ne pas lui répondre à ce qu’elle lui avait dit, quelle ne fut pas sa surprise de voir Umi et un homme dans un tube comme il venait de voir. La jeune princesse était en train de changer d’apparence, et seule Margareta semblait pouvoir inverser ce processus.
Il découvrit que Medusa se cacher ici. Si elle était là, ça voulait dire qu’Ayane ne devait pas être loin.
 
Medusa ! Ça tombe bien, depuis la mort de Turindo, j’ai un compte à régler avec toi. Et où est Ayane ? Qu’en as-tu fait ? 
 
Roy semblait à nouveau dégoûté par ce qu’il venait d’apprendre sur l’union de la sorcière avec Lambert, ou Ancrow. Mais au moins, il avait l’espoir, suite à cette annonce, que son ancien allié ne soit pas loin avec la statue d’Ayane.
 
Il s’attendait à ce que Medusa lui lance l’une de ses attaques fétiches. Mais il ne voulait pas que ça se déroule comme au Pays de la Forêt. 
Roy créa un bouclier de flammes par anticipation qui avala les flèches de Medusa et les fit disparaître dans un amas de fumée. L’attaque le fit quelques peu s’abaisser mais il tint bon. Il voulait tuer cette sorcière une bonne fois pour toute. Il savait que son épée ne lui serait d’aucun avantage cette fois.
 
Depuis notre dernière rencontre, j’ai suivi un entrainement chez le Seigneur Ignir. Il m’a appris à gérer mes attaques encore plus.
Il compte sur moi, je ne peux pas perdre.
 
Roy profita que l’attaque de Medusa sur sa défense de flammes fasse un peu de fumée et brouille la vision de ceux qui était présents dans la salle. Il s’approcha alors de Medusa et avant qu’elle ait pu bouger, il envoya une autre attaque. 
Il savait que si Margareta était une Nirvit, elle pourrait se protéger, et donc il ne soucia pas d’elle.
 
Serre du Dragon 
 
Il positionna ses doigts comme si sa main était une serre et une main de dragon enflammée apparue afin de maintenir Medusa. Non seulement, elle était tenue par une main brûlante, mais Roy en profita pour la frapper. 
 
Poing d'Acier du Dragon de Feu 
 
Son poing s’entoura de feu avant de frapper Medusa au visage.
 
Jamais ta reine et toi ne soumettrez toute une nation. Mais tu ne seras pas là pour voir de déclin de ta très chère reine. 
Tu vas ressentir la même souffrance que Turindo au moment de sa mort. Je vais te faire payer pour avoir enlevé la vie de cet Elfe et pour avoir causé tant de souffrance dans son entourage.

Il pensa, en disant cela à Alyssa, au peuple des Elfes, mais également à Seto qui avait, à cause d'Azelia et d'elle, perdu un ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: Dans les profondeurs du Sanctuaire   Lun 9 Nov - 0:35

Décidément, la jeune Nirvit ne supportait pas ce mortel qu'elle avait sauvée. Non seulement il était irrespectueux, mais en plus, était complètement inconscient. Elle avait pris soin de le prévenir jusqu'au bout du danger que représentait l'ennemi qui allait au delà du commun des mortels, et elle eut comme seule réponse un vent magistral prouvant encore plus son insolence. Quoiqu'il en soit, elle le laissa la suivre jusqu'à la pièce ou était enfermée Umi, mais seulement dans le but de voir de quoi il était capable. Mais vu comment il était tombé bêtement dans un piège d'Ancrow qui allait lui coûter plus que sa magie, elle se doutait bien qu'il ne fallait pas compter sur un miracle.

Bref, arrivé devant Medusa qui tenait captive la princesse et son renégat de frère, Roy proclama qu'il avait l'intention de venger la mort d'un ami. Ah, la vengeance. Roy ne le savait pas encore, mais Margareta était bien concernée par ce mot, et savait de quoi il s'agit. Elle savait également qu'il était une très mauvaise idée de vouloir s'enfoncer dans la vengeance quand on ressent de la colère et qu'on n'est point à la hauteur. Et pour l'instant, en gardant les bras croisés, la Nirvit comprit que ce Roy n'était absorbé que par la vengeance. Sa détermination était fausse, et ainsi, sa technique en finira émoussée. En attendant, à la question de Roy concernant Ayane, Medusa haussa les épaules.


Turindo ? Ayane ? Je ne vois pas de qui tu parles...

Roy parvint à maîtriser les flèches de Medusa. Jusque là, tout allait bien, mais après immobilisé Medusa qui ressentait à peine la souffrance, due à la puissance de cette dernière que Roy ne devrait pas sous-estimer. Et depuis son emprisonnement, elle garda le même sourire tout en regardant le principal concerné de haut. Après avoir proclamé des paroles absolument inutiles et qui prouvait à quel point Roy sous-estimait l'ennemi, il s'apprêta à la frapper en plein visage.

Hum, avant de menacer notre reine, tu devrais déjà être en mesure de me toucher... VECTOR PLATE !

Bien avant que Roy parvienne à toucher Medusa au visage, une flèche se dessina au sol, en dessous de ce dernier, le propulsant vers la gauche à toute vitesse contre le mur vitré qui était protégé par un champ de force électrique qui le foudroya entièrement. L'envoi ne dura qu'une faible seconde, donc insuffisant pour que Roy tente de reprendre le contrôle. A peine il était contre le mur, qu'une autre flèche apparut, il fut encore une fois envoyé contre le mur d'en face, et subit un nouvel électrochoc. Medusa recommença la manœuvre une dizaine de fois jusqu'à ce que Roy soit suffisamment affaibli pour que son sort s'estompe et que Medusa puisse bouger librement à nouveau. Après avoir bien joué avec Roy, Margareta secoua la tête en voyant le malheureux qui se faisait malmener de gauche à droite, jusqu'à ce que Medusa, décida de renvoyer le corps de Roy vers la Nirvit, puisque la flèche était pointé vers sa direction. Margareta, sans réfléchir plus que ça, fit un bond en hauteur et frappa Roy d'un coup de pied assez violent, mais qu'elle avait retenue, sinon, elle lui aurait déjà brisé la tête avec sa force de Nirvit. L'effet fut immédiat, Roy était au sol et ne bougeait plus à cause de la technique de Medusa. Si il était suffisamment fort pour partir à l'assaut des troupes d'Azelia, il devrait pouvoir se relever sans problème du coup de la Nirvit qui avait utilisé même pas un douzième de sa véritable force.

Hum, c'est bien ce que je pensais. Vous parlez beaucoup pour rien dire, mais au niveau de l'action, vous êtes comme les milliers de mortels que j'ai croisé, complètement inconscients, préférant se jeter dans la gueule du loup, pensant que plus ils ont du pouvoir, plus ils peuvent se permettre de jouer au preux chevalier ! Haha, quelle connerie ! Sachez une chose, monsieur le preux chevalier ! Les pouvoirs que vous avez entraînés chez votre "Seigneur" Ignir, c'est à nous que vous les devez. C'est nous qui avons décidé, du jour au lendemain, de dissiper la magie que nos gardiens ont protégés pendant des millénaires, pour les offrir aux mortels, afin qu'ils puissent survivre dans ce monde hostile ! Et qu'est ce qu'on a comme remerciement ? Et bien, on préfère n'écouter que soi, et ne pas répondre aux avertissements qu'une femme de mon rang vous adresse. Bien, puisque vous voulez jouer au jeu du silence avec moi, et que vous en ayez absolument rien à foutre de mes paroles, alors sachez que je vais de ce pas libérer Umi, et après, vous et vos amis, vous vous démerdez pour sortir d'ici ! C'est tout ce que vous avez gagné en me foutant un vent, imbécile ! Et je ne veux entendre aucune objection de votre part, pas un mot ! Sinon...

La Nirvit qui semblait furieuse par le vent d'avant, planta son épée au sol, et un fracassement assez violent se fit sentir au sol. Un fracassement que Roy a du rarement sentir jusqu'à présent, et qui provenait d'une autre personne.

Je vais vous apprendre le respect, mortel ! Tsss, c'est pour ça qu'on vous laisse dans votre merde, tellement vous êtes cons, les mortels ! Limite, une bonne guerre, ça vous ferait les pieds pour la plupart d'entre vous ! Ah, au fait, vous ignorez tellement de choses, c'est mignon ! Vous semblez ignorer qu'Azelia a déjà conquis des nations entières bien avant que vous et vos parents appreniez à parler, et également que les sorcières font parties des créatures les plus puissantes de ce monde dorénavant. Et je parie que vous ne connaissez même pas le nom de l'énergie qui circule dans votre organisme ! Et oui, tout porte un nom, même la magie qui vous permet de créer vos flammes ! Et cette énergie est sous notre contrôle ! Ce qui signifie que si vous ne me plaisez pas, il me faudra à peine une minute pour désactiver le tout, pour que vous vous retrouvez comme un humain basique, sans le moindre pouvoir. Ancrow vous l'a suffisamment prouvé avant quand il a dérobé une partie de votre magie ! Pourquoi je ferais ça ? Parce que je le peux, tout simplement et que tant d'ignorance, d'insolence et de débilité m'agace au plus haut point !

Rooh, pourquoi êtes aussi cruelle envers lui ? Laissez le, ce n'est qu'un pathétique humain. Tous les mêmes, des...

La Nirvit n'attendit pas une seule seconde pour reprendre son épée et foncer vers Medusa tellement rapidement qu'elle n'eut pas le temps d'agir. La frappe de cette dernière était tellement forte qu'elle propulsa la sorcière bien plus loin dans la salle, malgré qu'encore une fois, elle n'usa que d'une légère partie de sa force, pour éviter de troubler les alentours. Puis elle s'avança vers le tuyau qui retenait Umi prisonnière et s'apprêta à le détruire, mais une voix la stoppa net.

Qu'est ce que tu comptes faire, ma jolie ?

Spoiler:
 

Ancrow...

Une Nirvit, ici. Et qui connais mon nom. C'est un honneur. Mais es tu bien consciente qu'en t'en prenant à Medusa, tu affrontes l'ordre des gardiens du Nirvana en personne ? Dis moi, tu ne serais pas l'une de ses "Dragons galactiques" qui veulent la tête du seigneur Thanathos ?

Nullement. J'ai mes raisons personnelles de sauver la princesse de ce pays. Je suis grandement responsable de tout ce qui se passe ici. Par contre, ce visage de faux-cul, c'est celui de l'assassin de mon époux. Tu ne m'as pas oubliée, j'espère ?

Hum, rafraîchis moi la mémoire, je te prie. J'ai du disséquer ou tuer plus de 1700 personnes jusqu'à aujourd'hui.

Ivan... Ivan Delacroix... Ca te parle ?

Delacroix, hum... Ouaiiiis, un jeune homme solitaire, brun, farouche, même assez rebelle. Armure bleue... Ouais, je dois avoir cela en stock.

Ancrow invoqua un pantin qui correspondait parfaitement à la description qu'il effectua, et cela fit un choc assez intense à la jeune Nirvit qui revit son amour, mais sous les traits d'une marionnette.

Mon dieu... Mon mari... Comment as-tu pu ?

De quoi tu te plains ? Désormais, sous les traits d'un pantin, il est VRAIMENT immortel. Je peux rafistoler son corps à volonté, tant que je garde un échantillon de ses Rokhs. En ma possession, je peux les utiliser pour lui redonner vie encore et encore et encore. L'immortalité des Nirvits n'est que mensonge, jeune femme. Cela fait partie des fables que l'on nous conte pour nous "rassurer", on va dire. Au final, nous sommes comme quiconque, en danger constamment. Je suis ainsi très vite parti à la quête de la véritable immortalité. Jeune femme, laisse toi conquérir par mon pouvoir. Je peux te réunir à jamais avec ta moitié, héhéhé...

Enfoiré !

Ancrow passa à côté de la Nirvit tout en laissant ce qui restait de son mari devant elle. Puis il se mit devant Roy tout en remontant ses lunettes.

Ooooh, toujours en vie, j'étais négligent ! Il faut vraiment que je me débarrasse de cette manie de ne tuer que mes expériences qui ont été un échec ! Si vous voulez me demander ou se trouve votre amie la statue, c'est très simple. Je l'ai envoyé directement par portail au palais royal du pays de la lune. Quand Azelia reviendra, elle découvrira un joli présent de ma part. Elle prendra très soin d'elle, rassurez vous ! Mais quand vous la reverrez pour lui demander pardon pour n'avoir pas su veiller sur elle, je pense qu'elle vous remerciera comme il se doit, car on va lui faire comprendre ou se trouve sa véritable maison. Une Tengu, ça a une soif de pouvoir facilement exploitable, voyez vous ! Et puis, même l'énergie de n'importe qui, je peux utiliser comme bon me semble !

Une nouvelle marionnette apparut, et c'était cette fois la marionnette d'une gamine aux yeux écarlates et aux cheveux argentés.

Je suis heureux de vous présenter ma tendre fille, Lily. J'ai changé son corps pour qu'elle soit parfaite. Enfin, elle était déjà proche de la perfection... Mais il a fallu... qu'une terrible maladie...

Ancrow commença à prendre un air enragé qui était complètement l'opposé de ce qu'il montra jusqu'à présent.

... l'emporta et rendit son corps complètement inerte, sans vie, sans parole ! Même ce que vous nommez des "dieux gardiens" n'ont pas le temps de profiter des êtres que l'on chérit ! Voilà pourquoi je l'ai recrée à son image, et je l'ai doté de caractéristiques bien spécifiques. Observez, voilà pourquoi votre lieutenante bien aimée est toujours vivante !

La petite fille changea son apparence. Elle prit l'apparence d'Erza, au détail près et comparé à la version d'Ayako, il s'agissait de son apparence qu'elle possédait quand elle était membre de l'armée du soleil. Et quelques secondes plus tard, la poupée prit l'apparence de Miloune en personne. Ancrow la serra fort dans ses bras alors qu'il était derrière elle, puis il fit glisser ses mains le long de son torse, tout en la reniflant.

Avant de passer pour mort, j'ai pris soin de récolter son énergie quand nous étions dans la mine. Ni vu, ni connu, et j'ai placé un échantillon de cette magie dans ma petite Lily, de la même manière qu'avec Erza. Sachez une chose, brave colonel... Elle est absolument parfaite, de la tête aux pieds. Même visage, même pouvoir, même poitrine... Même odeur... Mais bon, rien ne vaut l'original, n'est ce pas ? Alors disons que cette apparence me convient parfaitement... Le temps que je me procure l'original. Oui, je vais tout faire pour que vous et votre tendre Miloune, fassiez parti de ma collection. Bon, c'est pas tout ça, mais il est temps que les tests commencent ! Attention, ce que je m'apprête à dire ne sera pas très joli à entendre ! Vas-y, ma petite Miloune ! Attaque ! BURST STREAM !

Rrrrrrrooooooy..... Mon amourrrrrr....

La fausse "Miloune" tira la fameuse attaque signature des dragons blancs, le Burst Stream, pendant que Margareta faisait face de son côté à son propre amour. Bien que cela reste un Burst Stream, il était de la même taille que ceux que Miloune peut envoyer, mais bien plus petit que ceux de Seto. Néanmoins, Roy fut coincé dans un "rectangle de flèches", ou toutes les flèches renvoyaient à la surface du rectangle, ce qui voulait dire qu'il était coincé par les Vector Arrow et donc, était obligé d'encaisser le Burst Stream puisqu'il ne pouvait s'échapper, pas même en sautant au dessus. La responsable était Medusa qui s'était relevée de son coup.

J'espère que vous ne m'avez pas oublié, Roy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Dans les profondeurs du Sanctuaire   Lun 9 Nov - 21:25

Roy regarda Margareta sans rien dire. Il fallait comprendre qu’il en avait assez qu’on lui dicte sa conduite. Et Margareta avait beau être une Nirvit, il n’allait pas la traiter différemment qu’Erza. Peut-être n’avait-il pas été très courtois avec elle, il verrait plus tard s’il allait s’excuser. Pour l’heure, cela ne faisait pas partie de ses préoccupations premières ! Mais cette fille, avec son coup de pied, lui avait fait penser à la discussion, plutôt sauvage, qu’il avait eu avec Erza à leur arrivée au Pays de l’Eau. Mais avec l’arrivée d’Ancrow, ce n’était pas vraiment l’heure des leçons de morales !
 
Ce que dit Ancrow au sujet de la fausse immortalité l’intriguait beaucoup. Il en parlera avec Erza le moment venu ! Mais maintenant, il devait se concentrer sur le couple d’ennemis.
Il vit Margareta désemparée face à l’apparition de son époux décédé, qu’Ancrow semblait avoir tué puis effectué des expériences sur lui.
Lorsqu’Ancrow se concentra à nouveau sur lui, il mentionna Ayane. Quand il dit à Roy ce qu’il en avait fait, l’ancien Colonel pensa à lui sauter à la gorge.
 
Tu oses t’en prendre à une personne qui est incapable de se défendre. Comment ai-je pu aussi con pour ne rien voir de toi ? Comment ai-je pu te faire confiance ? Laisse Ayane tranquille !
 
Alors qu’il avait sorti son épée et était prêt à attaquer celui qu’il avait appelé Lambert, sans se souvenir des recommandations de Margareta, ce dernier fit apparaître Erza, ce qui fait stopper le futur roi d’un seul coup. Roy comprit alors ce qu’il s’était passé lors de leur assaut contre le Roi. Ancrow semblait avoir remplacé le corps d’Erza par un faux et donc la faire réellement passée pour morte devant le tyran. 
Mais ce qui le troubla réellement, c’était la vision de Miloune. Il se sentit figer sur place de la voir face à lui.
 
Miloune ?!?
 
Les mains d’Ancrow touchèrent le corps de celle qui l’aime, osant parcourir son corps si fin et doux. Roy se sentit bouillir de l’intérieur. Il ne supportait pas de voir un autre homme tourner autour de Miloune. Rien que pour cela il serait capable de tuer Harlock. Il rangea alors Nassuril, prouvant qu’il ne pourrait pas se résoudre à attaquer.
 
Lâche la tout de suite Ancrow ! 
Jamais tu ne lui feras du mal tant que je serai là. 
 
Mais il se rendit compte qu’il était pris au piège par les attaques de Medusa et que sa Miloune était en train de l’attaquer aussi.
Il ne pouvait plus bouger car Medusa l’avait encerclée par ses Vector Arrow. Il n’avait pas le choix d’encaisser l’attaque de sa future femme.
Lorsqu’il fut touché par le Burst Stream, une explosion à taille humaine eut lieu dans la pièce. Une puissante lumière quasiment bleue jaillit de là où se trouvait Roy et toucha directement la fausse Miloune qui disparut sous le coup. Roy sortit légèrement amocher par cette attaque, mais il avait réussi à sortir une armure de flammes, presque dorées, qui l’avait protégée. Il savait qu’il n’aurait pas le temps d’utiliser ses pouvoirs de Phoenix comme il avait pu le faire après son combat avec Erza. Cette armure lui avait permis de minimiser l’attaque type des Dragons Blancs.
Une fois après avoir détruit cette fausse Miloune, il cria à l’attention de Margareta, dont il voyait la faiblesse à ce moment.
 
Tenez bon Margareta, ce n’est qu’une illusion. Votre mari n’est pas parmi nous. N’ayez pas peur de le blesser. Ce n’est qu’un faux que celui que vous appelez Ancrow a mis sur votre route pour vous troublez et pour que vous ne puissiez pas accomplir votre devoir envers la Reine.
 
Puis il se retourna vers Ancrow.
 
Tu crois vraiment qu’à un seul moment j’ai pu penser qu’elle allait se retourner contre moi. Tu crois que je vais douter de son amour après tout ce qu’on a traversé ensemble.
Mais tu as osé t’en prendre à celle que j’aime alors laisse-moi te rendre la monnaie de ta pièce, Lambert.
 
Les yeux de Roy devinrent feu. Ancrow allait payer pour avoir osé toucher à Miloune ou avoir essayé de troubler Roy. Et Nassuril scintillait également de façon dorée. Il la reprit en main. 
 
Corne du Dragon de Feu
 
Roy enflamma la totalité de son corps, puis se propulsa sur Medusa, lui donnant un coup de tête enflammée semblable à un coup de corne de Dragon.
Puis il prit son épée pour l’égorger, mais il savait qu’elle pourrait s’en remettre vite, comme Seto l’avait coupé en deux, ainsi que les parties de son corps s’étaient vite remises. Alors il n’en resta pas là.
 
Astre de Feu.

Roy créa de grandes flammes en spirale amassées  devant la paume de sa main. Il les transforma ensuite en une boule de feu gigantesque, qui ressemblait au soleil, et la lança droit sur Medusa. Il voulait également lui faire payer personnellement le meurtre de Turindo dont elle ne semblait pas se souvenir. Et puis, finalement, il avait envie de voir Ancrow souffrir, pour s’être joué de lui, d’avoir kidnappé Ayane et d’avoir osé penser pouvoir s’amuser avec Miloune. Il avait touché aux siens, il ne méritait pas mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: Dans les profondeurs du Sanctuaire   Dim 15 Nov - 14:42

Les provocations d'Ancrow semblaient toucher l'ancien colonel, comme prévu. Son esprit semblait très facile à influencer. Roy se demandait comment il pouvait être aussi idiot pour avoir cru en lui. A ces questions, l'espion d'Azelia haussa les épaules.

Héhéhé... vous savez pourquoi vous m'avez fait confiance jusque là ? Parce que dans le monde, il y'a deux catégories de personnes. Les enfants qui ont connu la paix, et les adultes qui ont supportés la guerre. Ceux qui n'ont jamais connu une véritable ère de violence sont encore des gamins. Et un gamin a la fâcheuse habitude de se sentir en confiance au moindre sourire, et aux moindres promesses qu'on lui fait. Alors qu'un adulte, sait reconnaître le vrai du faux. Héhéhé... Au final, je ne sais même pas pourquoi je m'intéresse à vous. Vous êtes déjà un véritable pantin pour croire en tout ce qui bouge, que ce soit en moi, en une Tengu, ou en une valkyrie... Les humains... doivent s'isoler et rester dans leurs coins, à observer l'ère des "adultes" prospérer tranquillement. Pour finir, si je m'en suis pris à cette Tengu, c'est justement parce que j'en ai profité qu'elle est encore inoffensive. Si on laisse cette Ayane évoluer, cela risque d'être problématique pour nous.

Par la suite, quand Ancrow caressa le corps de cette fausse Miloune, Roy semblait bouillir de l'intérieur. Encore une fois, il réagissait comme Ancrow l'attendait, voire encore bien pire même.

Hé, calmez vous, je vous prie. Ce n'est qu'une copie. Mais vous savez quoi ? Je jubile tellement en vous voyant rager entre vos dents, que je pense que je devrais effectivement aller rendre visite l'originale un de ces jours. Et quand j'en ferai ma marionnette, je ferai en sorte que vous assistez à tout ce que j'en ferai.

Roy semblait s'en être bien sorti face à l'attaque duo de la fausse Miloune et de Medusa. Ancrow semblait avoir reconnu la nature de la technique de Roy, et comprit pourquoi il avait réussi à minimiser les dégâts infligés par le Burst Stream.

De flammes anti-dragons... C'est embêtant.

Pas de quoi s’inquiéter. Le Burst Stream de cette Miloune n'est pas encore au point. N'importe qui aurait pu se défendre de cette technique avec un peu de réflexion. En revanche, cette manoeuvre n'aura aucun effet contre Seto.

Roy tenta de faire revenir à la raison Margareta, mais ce que Roy ne semblait pas avoir compris, c'est que comparé à Miloune, ce n'était en aucun cas une copie qu'elle avait en face d'elle.

C'est faux ! Je connais les pouvoirs de ce fumier... C'est bel et bien lui. Il a pris possession de son corps et maintenant, il peut l'utiliser comme bon lui semble. Mais vous avez raison sur un point malgré tout. Il est sur mon chemin !

La jeune femme se jeta sur le pantin qui représentait son époux, comme si son esprit s'était éveillée ou comme si elle affrontant n'importe qui. Le pantin bloqua avec sa propre lame qui était aussi imposante que celle de Margareta. Le regard enragé d'un côté, mais serein de l'autre, elle engagea la bataille sûre d'elle.

Si je laisse ces ordures utiliser Umi comme ils le désirent, d'autres hommes ou femmes verront des êtres chers disparaître sous leurs yeux et devront supporter leurs absences à tout jamais. Car même moi, je ne suis pas sûre de pouvoir lutter seule contre Chtulhu. Car il n'est pas que le dieu du pays de l'eau. Il est une des créations de Neptune, le Theos des océans !

Intéressant. J'avoue que j'ignorais le lien de Chtulhu avec Neptune. Je comprends mieux l'intérêt qu'Azelia porte pour cette entité des océans !

Vous souhaitez donc invoquer une créature dont vous ignorez absolument tout ? Bande d'inconscients. Si Ancrow était pas là, j'aurai bien ri devant votre bêtise !

Alors que la jeune femme combattait ce qui restait de son époux, Roy engagea le combat contre Medusa et envoya un "Astre de feu" vers la sorcière.

Tu as l'air de n'avoir pas vraiment retenu la leçon de notre précédent combat, Roy !

Medusa invoqua un long serpent noir, comme la dernière fois dans la forêt noire, qui tenta d'avaler l'attaque ennemie. Ouvrant grand la gueule, le reptile tenta d'absorber la totalité de l'attaque, mais cette fois, la sorcière réalisa qu'elle galérait quelque peu. Paniquant légèrement, sa concentration fut secouée et perturbée, et c'est alors qu'elle échoua dans sa manoeuvre et le serpent fut détruit. L'attaque emporta également la sorcière qui brûlait à petit feu. Ancrow ne semblait pas vraiment atteint par ce qu'il voyait. Néanmoins, il prit soin d'absorber les flammes qui consumaient la sorcière, ce qui la sauve en quelque sorte.

Tsss, tu es ridicule Medusa ! A quoi tu joues ? J'étais persuadé que tu pouvais gérer ce cafard seule. N'oublie pas que je suis qu'un homme, je ne peux pas gérer deux choses à la fois. Héhéhé...

Ancrow leva la main qui était tatoué par sn Glyph et effectua la manoeuvre inverse en offrant à Medusa un pouvoir supplémentaire. La sorcière se releva petit à petit, puis commença une longue métamorphose absolument répugnante. Son corps se transforma en un serpent vert géant. Mais ce n'est pas tout, Deux autres serpents géants sortirent de la peau du premier et y restèrent attachés. Roy était en face d'un serpent tricéphale.

[ Thème de boss: https://www.youtube.com/watch?v=tobeHF8lUxA ]

Medusa sortit de la gueule de la tête centrale et y resta également attaché. Depuis la gorge de ce dernier, elle fixa Roy d'un air énervé.

Cet enfoiré a bien évolué, comparé à la dernière fois que je l'ai combattu ! Cette erreur de ma part ne se reproduira plus. Il est temps que je lui fasse comprendre qu'il est un millénaire en retard comparé à moi !

Quelques secondes plus tard, le corps de la fausse Miloune se régénéra puis se releva. Ancrow avait le pouvoir de reconstituer ses pantins à l'infini grâce à sa magie. Tant qu'il sera debout, ses marionnettes pouvaient revivre éternellement. Cette Miloune se jeta telle une furie vers Roy, puis s'attacha à lui par derrière, en le serrant fort avec les bras et les jambes. Puis elle planta ses crocs dans le cou de Roy. Evidemment, les crocs étaient emplis d'une magie noire qui affaiblissait petit à petit Roy.

C'est la fin cette fois, Roy ! Votre corps va pourrir petit à petit à chaque fois que vous utilisez un de vos sorts dont vous êtes si fiers. Vous allez graduellement connaître une souffrance sans fin, juste en voulant jouer aux héros. Belle fin pour un homme qui espérait devenir roi, héhéhé...

Margareta parvint à voir, pendant qu'elle était occupée, que Roy fut contaminé par une malédiction. Elle avait la possibilité de le guérir par elle même, mais elle avait déjà les mains prises avec son propre adversaire.

Tsss... Ce mortel ne peut pas s'empêcher de se retrouver dans une situation épineuse ! Tant pis, j'ai pas le temps pour lui maintenant !

Alors que Roy avait toujours le cou mordu par les canines acérées de la fausse Miloune, tout en subissant une forte étreinte de la part de la femme qu'il aime, les deux gueules du serpent tricéphale, qui se trouvaient à gauche et à droite, crachèrent des flammes obscures qui étaient probablement néfastes pour Roy si il comptait en profiter. Puis, la gueule centrale ou se trouvait Medusa fonça vers l'ancien, la sorcière avait transformé ses deux bras en flèches noires, aussi aiguisées que des épées. Elle allait frapper violemment Roy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Dans les profondeurs du Sanctuaire   Mar 17 Nov - 20:37

Roy se stoppa une seconde lorsque la fausse Miloune le mordit, plantant ses crocs vénéneux dans son cou, sentant un poison qui commençait à se diffuser.
L’attaque des serpents de Medusa ainsi que ses flèches arrivèrent droit sur lui. Il n’y avait aucune échappatoire !
Une fois la fumée dissipée de cette attaque, il y avait juste le corps de la fausse Miloune qui gisait à terre, mais il n’y avait aucune trace de celui de l’ancien Colonel. Avait-il été anéanti par ces attaques combinées ?
 
Medusa sentit une chaleur qui devait de plus en plus forte au niveau de son cœur. En effet, Roy était derrière elle, une main sur son dos au niveau de son cœur qui devenait de plus en plus bouillant. Il la maintenant par le cou.
 
Je ne partirai pas seul. J’emporterai au moins l’un de vous avec moi.
 
Lorsqu’il réapparut, les marques des crocs avaient disparu de son cou, mais le poison circulait encore dans ses veines. Il avait réussi à faire disparaître la marque grâce à ses pouvoirs de Phoenix récemment acquis, mais il lui aurait fallu plus de temps et plus de tranquillité pour guérir du poison qui coulait actuellement dans ses veines.
 
Il avait réussi à se sortir de l’attaque combinée de Medusa en se transformant en flammes puis en disparaissant du champ d’attaque, laissant la fausse Miloune tout encaisser.
Sa main était toujours contre le dos de Medusa et elle commençait à pénétrer la chaire cuite à cet endroit pour en arracher le cœur.
Il lança tout de même un petit coup d’œil par-dessus son dos pour voir comment Margareta se dépêtrait de son combat avec les restes de son défunt époux.
 
Tu devrais être heureuse Medusa, c’est une expérience que je n’ai encore jamais faite. Arracher un organe à main nue. Toi qui aimes la science, tu vas être le résultat d’un essai.
 
Tout en disant ça, il enfonçait encore plus sa main dans le corps de la sorcière.
 
J’espère que tu souffres.
 
En disant cela, il revoyait le visage d’Alyssa face à la mort de Turindo. Roy ne faisait preuve d’aucune pitié face au couple. Si jamais il doutait, il savait que cela lui serait fatal, que la sorcière et son époux allaient lui réserver un sort encore pire que ce qui se passait actuellement.
Il le sentait encore chaud et battant puis il tira d’un coup sec arrachant l’organe vital de l’aorte. Il le sentit dans sa main encore battant et chaud, rouge vif. Puis le broya de dans sa main, laissant du sang gicler sur lui. Puis le laissa tomber à ses pieds, là où le corps de Medusa venait de s’écrouler. Il regarda Ancrow puis se précipita sur Umi, dont la transformation l’inquiétait réellement, même s’il n’avait rien laisser transparaître.
Les deux attaques qu’il venait d’utiliser le fatiguèrent à cause du poison qui se répandait. Mais il ne devait pas faiblir maintenant. Il devait d’abord sauver Umi, et si possible cet homme qui était dans le tube d’à côté.
Sa vision était en train de se brouiller. Il secoua alors sa tête pour se remettre les idées en place. Il ne devait plus utiliser ses pouvoirs tant qu’il ne s’était pas soigné. Il s’approcha du tube d’Umi puis s’y appuya dessus un instant pour ne pas tomber.
 
Princesse Umi, nous sommes là pour te sauver.
 
Il ignorait qui était cet homme à ses côtés, mais il ne méritait pas de terminer comme Medusa et Ancrow l’avait prévu.
Il prit son épée pour frapper contre le tube où se trouvait celle qu’on avait nommé Jubia.

Il regarda Margareta qui se débattait avec les restes de son époux. Il voyait trouble. Il mit sa main là où la fausse Miloune l'avait mordue, juste pour se soulager un instant. Sa vision retrouva sa netteté, mais il avait besoin de plus de temps pour retrouver ses capacités, et il continua à frapper le tube qui contenait Umi pour la libérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: Dans les profondeurs du Sanctuaire   Ven 20 Nov - 0:21

Après la technique combinée de Medusa, cette dernière n'eut pas le temps de voir que Roy avait disparu, qu'elle sentit comme une main brûlante qui commençait petit à petit à pénétrer son dos et a atteindre le coeur. Medusa était immobile et prise au piège. Mais alors que Roy lui faisait comprendre qu'il avait l'intention de la faire souffrir à petit feu, cette dernière effectua une dernière manoeuvre contre son futur exécuteur. Une flèche noire sortit du bas du dos de la sorcière et s'enfonça dans la chaire de ce dernier, mais vu la position de la flèche, elle avait loupée le coeur et avait, à la place, atteint l'estomac. De ce fait, Roy n'était pas le seul à tenir son ennemi entre les mains. A l'instant ou Roy allait écraser le coeur, Medusa, fidèle à elle-même, ricana jusqu'au bout.

Hihihihihi... Tu espères que je souffre ? Ha, intéressant. Regarde toi, mon brave Roy. Tu n'est plus que l'ombre de toi-même. Oui, c'est ça, mon grand, cultive ta colère. Fais la grandir jusqu'à son paroxysme. Hais nous, maudis nous ! DETESTE nous ! Et prouve que tu n'es pas si différent que nous ! Si tu savais comme j'aurai tellement aimé voir le jour ou tu te retrouveras en face à face avec Azelia, et que toute ta haine se retourne contre toi ! Mais par dessus de tout... j'aurai vraiment aimé voir le peuple du soleil s'effondrer sous le joug du tyran que tu seras ! Allez, meurtrier, qu'est ce que tu attends pour m'arracher le coeur ? Si tu ne te dépêches pas, je vais mouvoir ma flèche de gauche à droite, et te découper en deux. Allez, tue moi. VAS Y !

Et ainsi, Roy acheva Medusa en lui arrachant son organe vitale et en le réduisant en purée. Le corps de la sorcière tomba au sol, comme une poupée de chiffons. Quand au reptile tricéphale, il devint poussière instantanément, mais avant cela, et Roy ne pouvait probablement pas s'en apercevoir, l'une des gueules de serpent recracha quelque chose de minuscule qui rampa sur le sol à grande vitesse.

Roy tenta ensuite de briser le tube qui retenait Umi prisonnière. Ancrow avait tout aperçu, et malgré la mort de son épouse, il semblait confiant et toujours enjoué. Il remonta simplement ses lunettes, puis s'approcha de Roy en écartant les bras.


Ahlala, je me souvenais de ce bon vieux temps ou vous preniez tout avec le même sourire ensoleillé. Vous étiez aimants, sympathique, vous nous invitiez à prendre régulièrement un verre, tous ensemble. Bref, un homme modèle qui attirait la foule et inspirait confiance chez ses hommes. Et là, qu'est ce que je vois ? Un véritable boucher professionnel. Tout ce sang sur votre tenue vous va à merveille. Mais je me demande, que penserait Miloune si elle vous voyait faire preuve d'autant de violence du jour au lendemain ?

Et pour la seconde fois, le pantin se reforma, et la fausse Miloune était une fois de plus debout. Cette fois, elle prit un air attristé, et versa des larmes tout en fixant Roy complètement effondrée.

Roy... Arrête... arrête toute cette violence... Je ne te reconnais plus. Tu n'es plus le Roy que j'ai aimé.

Brave enfant, elle qui est si pure, cet excès de violence lui percerait le coeur et la remplirait d'une douleur bien plus atroce que celle que vient de vous infliger Medusa. Ca va ? Pas trop mal ? Attendez, vous voulez briser ce tube de verre ? Laissez moi vous donner un coup de main.

Ancrow apparut à toute vitesse devant Roy, posa sa main sur le haut du crâne, et claqua son visage contre le tube de verre.

Vous m'aviez un jour raconté que votre tendre et chère portait un intérêt insatiable envers ce monde. Si elle acceptait de me suivre, je lui ferai découvrir, par mes recherches, toutes les merveilles de ce monde. Et vu que je ne suis pas un combattant, sa vie serait enfin paisible. Elle découvrirait bien plus de choses a mes côtés, au lieu de votre sale face d'enragé qui résume parfaitement votre personnalité cachée. Bref, je...

Ancrow entendit un bruit de fracas, se retourna et vit que Margareta avait achevé la nouvelle vie de son époux. Il était au sol, la tête transpercé par sa Claymore. Margareta tenta de rester calme, mais il était clair qu'elle était au bord de la rage, après avoir tué pour la seconde fois l'homme qu'elle aimait. Mais maintenant qu'elle avait achevée son propre combat à son tour, elle allait pouvoir aider Roy à vaincre le Nirvit scientifique.

Ancrow ! Je vais te détruire pour ce que tu viens de faire !

Le scientifique ne réagissait pas, car son intérêt se calqua plutôt vers le mur vitré à sa droite, il remarqua que le champ de force commençait à faiblir, et que la vitre se fissura légèrement.

Ah, ça sent mauvais. On remettra ça à plus tard. Il semblerait que l'un des cafards qui vous accompagne ait trouvé la source de la protection de cette base. Je vais m'éclipser, sans oublier mes expériences fétiches.

Ancrow invoqua un portail en dessous des tubes qui retenaient Umi et son frère, les tubes disparurent aussitôt, puis Ancrow, les mains dans les poches, observa Roy et Margareta, puis se jeta en arrière dans le portail pour s'enfuir. Ce même portail se referma aussitôt.

Par ici, Roy.

Margareta utilisa son Glyph pour absorber la magie noire qui empoisonnait le corps de Roy. Par contre, en ce qui concerne sa blessure corporelle infligée par Medusa, elle ne pouvait pas faire grand chose pour lui.

Vous n'avez plus rien à craindre concernant la morsure et son venin. Néanmoins, pour ce qui est de votre blessure au ventre, j'espère que vous avez un médecin compétent dans votre troupe, car je n'en suis pas une. Quoiqu'il en soit, il faut se barrer d'ici. Est-ce que vous pouvez me décrire précisément la nature de la magie de vos alliés, ainsi que leurs nombres ? Je peux également créer un portail pour nous téléporter, mais il faut que je puisse les repérer à l'aide de mon Glyph, et donc, j'ai besoin de vous pour ne pas les confondre avec l'ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Dans les profondeurs du Sanctuaire   Sam 21 Nov - 10:30

Roy, pour la première fois, eut un véritable sourire envers Margareta lorsqu’elle lui ôta le poison de son organisme.
 
Je vous remercie.
 
Puis il lui fit la liste des personnes qui était avec lui.
 
Il y a ma femme, elle possède des pouvoirs de Dragons Blancs avec une flamme purificatrice, mon alliée qui est une…
 
Roy se stoppa pour dire la vraie nature d’Erza, mais même si Margereta lui avait sauvé la vie, il ne pouvait pas clamer au monde entier qu’Erza était comme elle et Ancrow.
 
… Une valkyrie. Et puis Ayane, qui est une kunoichi possédant des pouvoirs de Tengu, qui a été enlevée par Ancrow juste avant notre rencontre, et son compagnon, Shuujaku, qui est aussi un ninja.
 
Puis il décrit aussi la condition de Nene, Momiji et Rachel et le Colonel Munakata ainsi que ces hommes, ne sachant pas que ces derniers avaient été tués. Il avait également préféré donner la description de Shuujaku et de Momiji car il ne savait pas où ils se trouvaient actuellement.
Il espérait qu’elle ressentirait l’aura d’Ayane afin qu’ils aient une chance de la sauver.
 
Puis il mit une main là où Medusa lui avait transpercé le ventre afin de refermer la plaie.
 
Ça tiendra le temps que ça tiendra.
 
Jusqu’à ce qu’il retrouve Miloune, sa plaie devait tenir.
 
Et pour la princesse Umi et l’autre homme, qu’allons-nous faire ? Notre mission est de les sauver. Et leur transformation avait déjà bien avancé. Il nous faut retrouver Ancrow !
 
Puis, malgré que la situation ne soit pas propice à cette question, il ne pouvait pas ignorer que Margareta venait d’achever une seconde fois son mari.
 
Comment allez-vous suite à votre combat ?

Il se rendit compte qu’il avait été très con envers elle. C’était une certaine manière pour lui, une façon de s’excuser de votre comportement. Il comprendrait aussi qu’elle n’aurait certainement pas envie de répondre à cette question trop personnelle à un inconnu qui avait une attitude on ne peut plus stupide à son égard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: Dans les profondeurs du Sanctuaire   Mer 25 Nov - 21:08

Margareta écouta avec attention le descriptif que Roy fit de ses alliés. Et ce descriptif était assez inattendue. La jeune Nirvit s'exclamait discrètement du groupe de Roy, car il était accompagné par de sacrés morceaux, à un tel point qu'elle croyait que Roy blaguait. Mais en vue de l'urgence de la situation, elle préférait voir par elle-même si il disait la vérité ou non.

Sans déconner ? Une "Dragon blanc" ? Une valkyrie et une Tengu ? Hahahaha ! Ce groupe de la dissidence ! Hahahaha !

Elle tenta de calmer son rire qui était assez nerveux, mais il fallait avouer que ce groupe était vraiment particulier. Les dragons blancs sont extrêmement méfiants depuis le génocide dont ils ont été victimes. Les Tengus sont un peuple légendaire qui niche dans le Miyama, et ont quasiment jamais d'interactions avec les humains. Et en ce qui concerne les valkyries, Margareta ne voulait même pas en parler. La seule fois ou la Nirvit se souvenait qu'une valkyrie était liée à un habitant d'Atrium, il s'agissait du roi en personne du Nirvana, ce qui était déjà assez exceptionnel en soi. Bref, si elle retrouvait la trace de cette valkyrie, elle aurait bien deux mots à lui dire.

Je suis désolée, c'est juste que... même dans mes rêves les plus fous, j'aurai jamais imaginé une telle alliance. Haha... Bref, je vais tenter de localiser ce joyeux troupeau.

Margareta leva sa mèche de cheveux et utilisa le Glyph depuis son oeil gauche pour tenter de localiser la magie environnante qui circule dans ce laboratoire. Mais alors qu'elle tenta de se concentrer, Roy rappela qu'ils devaient impérativement retrouver Umi et Ancrow.

Oui, oui, je sais ce qu'on doit faire, un peu de patience !

Enfin, il lui demanda coment elle se sentait après avoir achevé ce qui restait de son époux.

On en reparlera une fois que tout cela soit terminé. Maintenant, laissez moi me concentrer...

Margareta se dépêcha de localiser ce qui se trouvait encore vivant dans le laboratoire, avant que tout soit envahi par les océans.

Je viens de repérer votre femme, ainsi qu'une autre présence en sa compagnie. Je vais de ce pas ouvrir un portail. Suivez moi !

Margareta ouvrit un portail qui allait emmener directement les deux alliés dans la salle ou se reposent Miloune et Nene.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dans les profondeurs du Sanctuaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans les profondeurs de la Moria
» « Dans les profondeurs des Ténèbres, je viendrais te chercher. » || Mary & André [+18] [FINI]
» cette nuit à côté de toi, c'était comme une lueur dans les profondeurs. ҂ TALIE
» [MORIA] « Des tambours, des tambours dans les profondeurs. »
» [PROPO / MONTS DU FER] Dans les profondeurs de la montagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Pays de l'eau :: Manawa Kokuö-
Sauter vers: