La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une nuit royale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Une nuit royale   Lun 22 Juin - 20:40

La nuit venait de tomber sur l'île de la reine des océans, et les invités furent conviés au dîner. Une longue table, que l'on voit fréquemment dans les salles à manger des palais royaux, était destiné pour l'occasion, et les plats préparés étaient un mélange de diverses recettes qui faisaient fureur au pays de l'eau: Lotte en robe d'orange caramélisée, pavé de saumon au miel et piment et autres recettes alliant poissons et fruits de mers. Et comme dessert, il y'avait un peu de tout, dont un fraisier.

Vous avez bien prévenus les invités que le dîner est prêt ?

J'ai bien prévenu quelques soldats d'aller les chercher. Ils ne devraient plus tarder.

Parfait, j'espère que ce que mes braves cuisiniers ont préparés avec amour plaira a nos chers amis.

La seule qui n'allait pas être présente à ce dîner était tout simplement Ayane. Shuujaku avait demandé à des soldats du palais de ramener Ayane dans une chambre. La reine fut rassurée en entendant que cela n'était que le fruit d'un entraînement, même si cela n'était pas si vrai. Sa fille lui confirma, par ailleurs, qu'avec Erza, les combats d'entraînements sont très fréquents et souvent violents qui plus est. On entoura tout le front d'Ayane de plusieurs couches de bandages. C'était ici qu'elle était la plus amochée au final, mais rien de grave si on vient régulièrement la soigner.

Quoiqu'il en soit, la première à apparaître était Umi, la fille de la reine, et il fallait croire qu'elle décida de franchir le premier pas. Elle accepta en effet de se mettre en tenue qui correspondait plus à son statut.


Spoiler:
 

Te voilà, ma tendre fille. Tu es ravissante. Il semblerait que tu aimes la tenue que j'ai confié à mes serviteurs pour toi.

Moui... Ca change... Enfin, je nage quand même dans cette fichue robe. J'ai sans arrêt l'impression que je vais me ramasser la gue.... Euh, pardon, il va falloir que je m'habitue à avoir un vocabulaire plus décent dorénavant.

Ce n'est pas grave, Umi. On a tous été jeune un jour, n'est ce pas ? Installe toi près de moi, les invités ne devrait pas tarder... Enfin... J'espère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miloune
Noble
Noble
avatar

Messages : 1194
Date d'inscription : 21/05/2013

MessageSujet: Re: Une nuit royale   Mer 24 Juin - 11:39

En effet, Miloune et Roy furent les premiers à rentrer dans la salle de réception que la Reine avait fait préparer. 
Après avoir profité du paysage du Pays de l’Eau, le couple commença à avoir faim. C’est donc avec plaisir qu’ils avaient suivi les soldats envoyés par la Reine.
 
Votre Majesté, dirent les deux jeunes personnes en s’inclinant.

Nous vous remercions pour votre invitation.
 
Une fois relevée, Miloune ne put s’empêcher de dire à Umi 
 
Tu es très belle Umi avec cette robe. Une véritable Princesse.
 
La jeune femme lui sourit.
 
Je vous prie de m’excuser Mes Majestés, mais mes jambes ne me tiennent plus. Je vous demande la permission de m’asseoir sans même attendre les autres convives.
 
Miloune s’assit alors autour de la table, où Roy lui avait préalablement tiré une chaise pour l'installer, mais ce dernier resta debout à ses côtés.
 
Nene rentra à son tour. Elle semblait cacher sa mine défaite. Elle n’avait pensé qu’au comportement d’Ayane. La Kunoichi violette était l’un de ses modèles, mais avec de telles paroles et de tels actes, elle avait réellement déçue Nene.
La jeune fille s’inclina à son tour devant la Reine avant de prendre la parole.
 
Majesté, merci de l’invitation.
Par contre, je vous fais parvenir un message de Momiji. Elle ne sera pas des nôtres, ainsi que Rachel, pour le dîner de ce soir. Elles n’avaient pas très faim et sont épuisées par le voyage. Elles vous demandent de les en excuser mais vous remercient pour votre invitation.

 
En se relevant, Nene regarda derrière la Reine pour voir une jeune fille, sans doute une prêtresse, qui la regardait aussi étrangement d’un coin de l’œil.
 
Spoiler:
 
Nene, en la regardant de plus près, sentit sa tête qui commençait à être lourde. Mais elle fut interrompue dans sa contemplation par Miloune qui l’interpella et lui dit de se mettre à côté d’eux pour le dîner, ce à quoi Nene s’exécuta.
 
Momiji et Rachel sont souffrantes ? s’inquiéta alors Miloune.
 
Non… Elles sont juste très fatiguées. Elles ont dû se coucher tard hier soir pour voir notre itinéraire afin de rejoindre le Pays de l’Eau.
 
Devant le mensonge évident de Nene, Miloune sourit tout de même.
 
Et Shuujaku et Ayane ? Ils font quoi ? dit Roy en regardant pour la première fois Nene.
 
Maître Shuujaku ne devrait pas tarder. Quant à Ayane, elle et Erza ont eu un entrainement assez vivace et Ayane doit également se reposer.
Erza n’aura, une fois de plus, pas chômé au niveau des entraînements aujourd’hui.
 
Malgré le fait qu’elle discutait avec le couple solaire, Nene ne pouvait s’empêcher de regarder Oichi de façon quelque peu furtive mais également insistante. Pourtant, à chaque fois que son regard se posait sur elle, elle se sentait étrange, comme si son âme allait quitter son corps...
Mais elle ne voyait pas le mal être aussi de la jeune prêtresse. En effet, cette dernière le cachait aux yeux de tous.
 
Je ne sais pas ce que j’ai, mais je pense que je serai capable de manger tout ce qu’il y a ici à moi toute seule. J’ai vraiment très faim.
Pourtant toi qui as vomi tout ce que tu avais. Je suis heureux de voir que tu vas mieux.
Oui mais je me sens encore fatiguée. Je sens que je pourrais aussi commencer à manger sans attendre les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: Une nuit royale   Mer 24 Juin - 22:01

Ceux qui arrivèrent par la suite furent Miloune, Roy et Nene. Umi ne put s'empêcher de rougir et de laisser échapper un sourire gênée, puis enchaîna en balbutiant par un très timide remerciement. Mais elle reprit son sérieux en voyant cette Kunoichi du nom de Nene qui tentait de dissimuler une certaine déception. Était-ce parce que, par la suite, elle annonça que Momiji et Rachel seraient absentes ? Non, il y'avait autre chose, mais elle ne voulait pas être indiscrète et se contenta de ne rien lui demander. Peu de temps après la venue de ces trois personnes, un garde arriva pour annoncer quelque chose.

Votre altesse, j'ai trouvé les dénommés Shuujaku Dragneel et Erza Scarlett ensemble... Mais ils m'ont bien fait comprendre qu'ils ne voulaient pas être dérangés, même pas pour le dîner...

Quand Umi entendit le garde préciser que sa chef et ce ninja ne désiraient en aucun cas être dérangés, elle commença à imaginer ce qu'elle seule était capable d'imaginer, le genre, histoire à l'eau de rose un peu dépassé pour une fille de cette âge.

Erza... Tu n'es tout de même pas en train de...

Rassurez vous, princesse... Ils étaient simplement en train de combattre ensemble. Probablement un duel d'entraînement, vu le plaisir qu'ils semblaient partager.

Le plaisir qu'ils semblaient partager.... plaisir...

La reine soupira un instant, comme si elle semblait très déçue, un peu comme Nene devait l'être actuellement.

Ahlala... Et bien, il y'aura des restes pour demain... Mais dis moi, ma fille, ta chef se bat beaucoup quand même, au point de ne pas se nourrir. Ca lui arrive souvent d'être comme ça ?

C'est Erza... Elle est comme ça... Elle a la fâcheuse tendance à faire passer le travail et l'exercice avant la détente. Une fois, on a plus entendu parler d'elle pendant vingt quatre heures parce qu'elle a voulu vérifier en combien de temps elle pouvait faire tout le tour du pays du feu en sprintant, ou alors, elle fait très souvent ces exercices au sommet du plus grand volcan du pays. On la voit aussi, de temps en temps, faire des pompes à n'en plus finir, se muscler les jambes en tenant un rocher avec les pieds ou découper des centaines de statues avec la seule force de ses armes. Face à une telle surhumaine, on se sent toujours ridicule à la guilde, mais quand on lui a demandé de justifier un tel acharnement, elle nous as répondu que c'est innée, qu'elle a été éduquée ainsi dès le plus jeune âge. Mais je suppose surtout qu'elle n'est pas très amie avec elle même, qu'elle tente de récupérer quelque chose qu'elle a perdue ou encore, qu'elle a un objectif précis, une personne à vaincre dont la différence de puissance est bien trop élevé pour elle.

Après les explications, la reine était de plus en plus intéressée par Erza, ou plutôt, derrière les valkyries. Elle était intriguée d'en savoir plus sur ce peuple, malgré qu'elle eut affaire à une véritable furie lors du conseil des seigneurs de la Yokume. De toute manière, depuis le début, elle n'avait pas la moindre antipathie pour Alleria, elle aurait même voulu l'aider, mais les circonstances font que ce n'est clairement pas possible. Elle sortit ses pensées de la tête, puis invita tout le monde à commencer.

Bon... Je vois que vous êtes affamés, alors servez vous et bon appétit. Tant pis pour les autres.

Je pense que je vais quand même garder une part de fraisier pour Erza. C'est son dessert préféré. Elle en raffole à un point que j'éviterai d'exprimer.

Ainsi le dîner ne se passa qu'entre cinq personnes. Il y'avait toujours les deux gamins qui avaient accompagnés les ninjas mais selon un rapport d'un garde, ils étaient introuvable. La reine ne put s'empêcher de constater que sa fille semblait se régaler en goûtant aux spécialités servies.

C'est vraiment délicieux... Du poisson et des fruits de mers, ça change des sangliers, cerfs et autres bestioles qu'on nous servait à la guilde. Enfin, pas étonnant, il n'y a quasiment pas de sources d'eau dans ce pays, que des volcans et des lacs de magma. C'est même la première fois que je mange quelque chose d'aussi exquis...

Pourtant, je te servais souvent ces mets quand tu étais gamine.

La reine vit que sa fille ne répondit rien, et ne réagissait à peine. Elle comprit qu'il fallait lui laisser encore un peu de temps pour recouvrir sa mémoire, mais dans son coeur de mère, voir sa fille avoir oubliée tout son passé, tous ces moments d'innocence, de jeunesse, d'émotions et de tristesse, lui donnait envie de verser quelques larmes mais elle se retint par respect pour les trois invités. D'ailleurs, elle décida de changer de sujet et posa son regard sur le couple du soleil.

Mais dites moi, Roy Ozan. Avez vous déjà réfléchi a vos premières décisions lorsque vous serez roi ? Je sais qu'il faut travailler et réfléchir en conséquence, mais quand on gouverne, croyez moi sur parole que tout va si vite. Il faut penser à l'avance aux attributions, nommer le Chef du Gouvernement, présider le Conseil des ministres, penser aux orientations stratégiques de la politique de l'Etat, des projets de révisions de la constitution, des lois organiques, accréditer les ambassadeurs auprès des puissances étrangères. Bref, je ne veux pas vous mettre la pression, d'ailleurs, si on parvient à bien s'entendre, je vous épaulerai du mieux que je peux, mais je veux vous rappeler qu'être roi ou reine, ce n'est pas seulement être le plus puissant, mais être aussi celui qui prend les meilleures décisions. Donc c'est pour cela que je veux savoir si vous avez déjà pensé à tout ce que je viens de vous citer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoshi Futaba
Petit Shinobi
Petit Shinobi
avatar

Messages : 996
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 22
Localisation : Chuis caché XD

MessageSujet: Re: Une nuit royale   Jeu 25 Juin - 1:33

Yoshi s'était perdu dans le palais. C'était la première fois qu'il visitait un bâtiment aussi immense. Ayant perdu sa trace, Hikari a dût le chercher partout. Après l'avoir retrouvé, il lui pris la main et se dirigea vite vers la salle.

Veuillez nous excusez pour notre retard, j'ai été contrainte de chercher mon ami qui s'était égaré.

Franchement Yoshi il faut que tu sois moins maladroit, on est invité à un repas avec la reine, c'est pas rien ça.


Désolé, faut dire que c'est tellement immense ici, j'avais dût mal à m'y retrouver avec toute ses portes.

C'est pour ça que je te dit de rester groupé. Il faut vraiment que tu sois moins impatient. Quand on est auprès d'une reine, on se tient tranquille. Tu as de la chance que la reine Mishtal soit tolérante, imagine que tu aurais été auprès d'une reine moins tendre, tu aurais pût finir dans un cachot froid et poussiéreux.

Je comprends ce que tu veux dire, il faut dire que j'avais faim aussi, et parfois c'est plus fort que moi, j'arrive pas à m'empêcher de me précipiter, j'espère travailler un peu cela.

ça s'apprend. Bon, dépêche-toi de t'installer, je n'aimerais pas qu'on fasse s'impatienter la reine encore plus.

Les deux jeunes s'installèrent à table et observèrent les plats qu'il y avait.

Ouah super ! J'adore le saumon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Une nuit royale   Sam 27 Juin - 12:51

Tout en étant déçu qu’Erza et Shuujaku ne se joignent pas à eux, Roy commença à manger. Il avait pris un peu de tout, histoire de faire honneur aux plats qui avaient été préparés pour eux. Il vit que Miloune avait fait comme lui, or elle n’avait pas pris de fruits de mer, alors que d’habitude, elle en raffolait.

Tu ne prends pas de fruits de mer ?
Non rien qu’à les regarder, ils me donnent la nausée. Je ne sais pas pourquoi, alors que d’habitude, j’adore ça, mais là, m’imaginer en manger, ça me coupe l’appétit.

Elle avait répondit discrètement à Roy, afin de ne pas froisser la Reine, surtout que ce n’était pas par caprice qu’elle ne voulait pas y goûter, c’était vraiment qu’elle sentait qu’elle allait rendre ce qu’elle avait déjà mangé si jamais elle ne goûtait un.

Ensuite, la Reine demanda à Roy s’il avait déjà réfléchi à la politique pour son pays. Il allait commencer à répondre quand il fut interrompu par l’arrivée d’Yoshi et d’Hikari.
Mais une fois que les deux jeunes ninjas furent installés, il commença à répondre.

Majesté, je vous avoue que depuis que j’ai appris que j’étais le Roi du Pays du Soleil, tout s’est enchaîné si vite. Je n’ai pas eu réellement le temps de penser à ce que je voulais établir lors de mon règne. Mais j’ai déjà quelques idées si c’est cela que vous vouliez savoir.
En ce qui concerne, par exemple, le chef de mon gouvernement, je voulais que ce soit Monsieur Guan. Il est l’une des personnes en qui je fais le plus confiance, et il n’a cessé de se méfier du Roi depuis son arrivée au pouvoir. De plus, il est le père de ma femme et il est également la personne qui m’a prise sous sa protection lorsque mes parents ont été assassinés par Sairu Jumeis. Il a su le premier qui était vraiment le Roi maudit, mais il attendu que je le découvre par moi-même, refusant que je mette en danger pour une question de pouvoir.
Pour le côté politique, je veux travailler avec les autres chefs d’Etat, et même de clan, pour que nous puissions créer un monde qui conviendrait plus ou moins à ce que tout le monde espère.
Je veux également mettre en place, en tant que politique interne, le fait que les habitants du Pays du Soleil ne sont pas supérieurs aux autres. Je sais que ce que Sairu Jumeis fait croire cela aux habitants, mais aucune race n’est supérieure à une autre.
J’aimerai aussi également mettre en place des émissaires dans chaque pays pour comprendre de l’intérieur comment ils fonctionnent. Mais je doute que ce point sera difficile à réaliser. On peut penser que ces émissaires seront des espions à mon compte. Il faudra d’abord que chaque souverain me fasse entièrement confiance.

Et puis, il y a un projet qui me tient à cœur, mais qui peut sembler totalement stupide…

Roy hésita un instant avant de parler de son projet. En effet, ce dernier pouvait paraître tellement superficiel… Mais il avait eu un jour cette idée après que la Reine des Elfes ait pardonné aux Elfes Noirs, et celle-ci n’avait jamais quitté son esprit depuis !

J’aimerai construire une fontaine où chaque race, aussi infime qu’elle soit, soit représentée par une statue en or qui ornerait la place centrale du Pays du Soleil. Cela représenterait bien le fait que je veux travailler avec tous.

Devant la gêne de Roy face à ce projet, Miloune lui prit la main pour lui montrer son soutien face à ses démarches.

Et puis, j’aurai, je vous prie de m’excuser Majesté de ce que je vais dire, la meilleure des Reines à mes côtés pour m’épauler, pour me conseiller.

Il se tourna vers Miloune pour la regarder avec des yeux amoureux et cette dernière lui rendit bien son regard.

Merci de me faire confiance.
Te faire confiance ? Tu plaisantes j’espère ? Je ne serai jamais arrivé là où j’en suis si tu n’avais pas été présente à mes côtés.

Mais je vous remercie également Majesté pour votre potentielle aide. Si jamais notre association fonctionne, votre aide ainsi que celle de la Princesse Umi serait la bienvenue. En espérant que tous les chefs accepteront de travailler ensemble.

Malgré son rêve d’espoir, Roy en doutait un peu parce qu’il faudra sûrement un long moment avant que les autres pays fassent confiance à un régicide…

De son côté, Nene essayait de se concentrer sur ce que Roy disait. Elle en parlerait à Momiji le moment venu car cette dernière semblait être concernée par ce que venait de dire le futur Roi. Mais sa migraine augmentait et à chaque fois qu’elle levait les yeux pour regarder la prêtresse, cela ne faisait qu’empirait.
Elle avait des sortes de voiles noires devant les yeux l’espace d’une seconde. Mais pendant cette seconde de noir profond, elle se sentait prise au piège, paniquée. Elle avait du mal à respirer comme si un étau l’oppressait.

Ça ne va pas Nene ? Tu n’as rien avalé et rien dit depuis le début de la soirée.

Nene tourna des yeux livides vers Miloune.

Je ne me sens pas très bien. Je crois que je vais aller me reposer. Veuillez m’excuser Altesses.

Nene tenta de se lever mais fut obligée de se rasseoir, se tenant la tête entre les mains. Enfin, elle voulut se rasseoir mais la jeune kunoichi eut un moment d’absence et faillit se retrouver par terre.
Lorsqu’elle ouvrit les yeux, elle vit qu’elle était retenue par les bras par Miloune, qui s’était levée, d’un côté, et de l’autre, par la prêtresse qui lui souriait avec bienveillance.

Majesté, je vais accompagner cette jeune fille dans sa chambre.

Oichi alors prit Nene pour la lever.

Merci murmura Nene

Les deux jeunes filles disparurent alors, après avoir salué les présents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: Une nuit royale   Lun 29 Juin - 23:26

La reine remarqua que Miloune ne se servait pas en fruits de mers, ce qui la dérangeait quelque peu. Il y'avait déjà suffisamment d'invités qui ont décidé de décliner le dîner. C'était pas pour que ceux présents se retiennent. Mais la reine se concentra surtout sur le récit de Roy qui lui servit de réponses à ses interrogations. Et à la fin du récit, la reine se mit à rire de manière enjouée. Le rire dura au moins dix bonnes secondes.

Hoooooooohohohohohoooo...

La reine reprit son sérieux après avoir quelqu'un peu essuyé ses yeux avec un mouchoir. Sa fille l'observait normalement. Il semblerait qu'elle comprenait le sens de l'hilarité de la reine.

Pardonnez moi, cher futur collègue, mais... je considère que la jeunesse n'a toujours pas perdu de sa fougue chez vous. En fait, votre récit me rappelle quelque peu ce que m'a raconté une fois ma défunte mère pour m'endormir. Connaissez vous la légendaire Leona Vermillion ? Une crème parmi les femmes. Il y'a quelques siècles, elle dirigeait le pays du soleil qui n'a jamais été aussi prospère que pendant cette glorieuse époque. C'est elle qui avait instauré le droit des femmes, pour qu'elles soient égales aux hommes dans cette nation. Elle avait surtout les mêmes ambitions et rêves que vous. Votre discours, c'était le sien. Et son objectif fut atteint. Elle fut la toute première reine à avoir réussi ce qu'on pensait l'impossible. Le tout premier traité de paix entre le soleil et la lune fit signé. Des larmes d'émotions, de bonheurs, dans les deux clans, furent coulés, telle une fontaine magique et symbolique, lorsque Leona serra la main d'Azelia qui était déjà la souveraine du royaume de la nuit. D'ailleurs, une profonde complicité s'était installée entre les deux femmes. Et après des mois et des mois, pour une raison que personne n'a pu expliquer...

( Thème d'ambiance: https://youtu.be/D1q2QoJQV6Y )

Leona et Azelia ont menés un combat qui a duré sept jours et sept nuits. Pendant cette "semaine de l'apocalypse", le monde a assisté pour la première fois... à un combat entre deux déesses. Mortelles, certes, mais deux femmes titanesques. Et Leona est morte, alors qu'elle était la plus puissante de toutes les femmes du soleil. Ce que je veux vous dire par là, c'est que de nos jours, aucune parole, aucun symbole, ne parviendra a panser les plaies que ce combat a laissé à notre monde actuel. Tant qu'aucun humain ne comprendra la raison de ce combat qui a bouleversé le commun des mortels, de génération en génération, la solution pour que tous les états travaillent main dans la main, est également inconnue. Quand à moi, j'avoue n'avoir jamais compris pourquoi le pays de la lune continue de semer destruction et chaos dans le monde, comme ils ont fait récemment avec le peuple des elfes et le pays du désert, et comme ils vont probablement faire chez nous. Bref, même cette femme que je considère réellement comme la meilleure des reines n'a rien pu faire pour calmer cette discrimination.

Bref, je ne veux pas vous effrayer, mais vous faire comprendre que tout ceux qui ont, dans ce monde, parlé comme vous... ont fini décapité, aussi simple que cela. Alors je vous assiste... en vous demandant de redescendre sur Terre et de réfléchir plus en profondeur même si j'avoue que pour ma part, je n'ai toujours pas trouvé la solution. Affronter Azelia ? Si vous parvenez à la vaincre, vous créerez vous même encore plus de haine. Le peuple de la lune voit sa reine comme une mère, et lorsque des enfants voient leurs mères mourir, ils deviennent incontrôlables. Bref, je suis curieuse de savoir si vous, Roy Ozan, serez celui qui réussira là ou Leona à échoué, mais pour être franche... J'ai peu d'espoir, pour ma part. Ne le prenez pas personnellement.


Devant ce discours pessimiste, qui prouvait que la situation était désespérante pour faire perdre à une reine autant d'espoir pour un lendemain meilleur, elle tenta quand même de garder le sourire, et avec un ton amusé, prit la parole pour Miloune cette fois.

Une dernière chose, la meilleure des reines se doit, d'abord, d'attendre que tout le monde se présente à table avant de s'asseoir, et également, de faire honneur aux plats qu'une souveraine lui propose. Vous croyez que je n'ai pas remarqué que vous n'avez quasiment rien touché depuis que vous vous êtes empressé de vous asseoir, hum ?

Il faudrait aussi qu'elle puisse vaincre la petite princesse que je suis. Les résultats de notre dernier combat était pas vraiment à son avantage, à mes souvenirs !

Allons, Umi, ne provoque pas les invités.

Après la provocation quelque peu gratuite d'Umi, Nene commença à être prise d'un léger malaise qui s'accentua au point qu'elle allait tomber à terre, rattrapée de justesse. Sa prêtresse l'emmena dans une chambre qui lui était réservée. Bref, malgré que la reine fut inquiète au sujet de la Kunoichi, elle soupira quelque peu.

Et bien, soit il y'a une épidémie, soit j'ai l'impression que tout le monde cherche à se défiler pour ne pas manger notre festin. Et bien, on en a encore pour plusieurs jours.

Je vais rapidement amener une part de fraisier à Erza, puis, je crois que je vais aller me coucher. La nuit commence à tomber.

Oui, il se fait tard.

Le dîner terminé, la reine se leva de son siège et invita le couple qui restait à en faire de même.

Allez donc vous coucher, mes futurs collègues et réfléchissez à tout ce que je vous ai dis. La nuit porte conseil. C'est pour votre bien que je fais cela. Surtout, ne faites pas de bêtises pendant la nuit. Gardien, veuillez amener Sir Ozan et Dame Guan à leurs appartements, je vous prie.

A votre service, votre Majesté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoshi Futaba
Petit Shinobi
Petit Shinobi
avatar

Messages : 996
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 22
Localisation : Chuis caché XD

MessageSujet: Re: Une nuit royale   Mer 1 Juil - 0:31

Le long du repas, Hikari écoutait la discution, intéressée. Ces paroles la faisait beaucoup réfléchir, et lui en faisant apprendre plus sur Azelia, ainsi que sur une femme nommée Leona. Elle ne savait pas trop quoi ajouter, mais elle restait bien attentive. Tandis que de son côté, Yoshi se servit des différents plats et goûtait un peu de tout. Il n'en a pas l'air mais il aime bien expérimenté diverses saveurs. Tout les mets semblaient lui plaire, jusqu'à ce qu'il soit repu.

Après la fin du repas, les deux jeunes se levèrent et saluèrent la reine, tout en exprimant leur satisfaction du repas.


Ce diner était exquis. Vous transmettrez mes compliments au chef, j'étais conquis.

Nous vous remercions pour ce repas. Nous avons passé un agréable moment. Passez une bonne nuit.

Tout deux quittèrent la pièce.

Mais dis-moi Hikari, c'est où qu'on dort ?

Normalement des gardes devraient nous accompagner jusqu'à notre logement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une nuit royale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nuit du renouveau.
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit
» La nuit, même si on est nyctalope, peut être dangereuse... [PV Gïlh'Or]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Pays de l'eau :: Temple de l'eau-
Sauter vers: