La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L e village abandonné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Itachi
Ninja d'elite
Ninja d'elite
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 11/11/2014

MessageSujet: L e village abandonné   Lun 1 Juin - 22:09

Itachi arriva dans le village Busujima, en compagnie d'Hanzo des Hayabusa. Et la première chose qui put profondément le surprendre, c'est l'absence de sentinelles, de gardiens. Alors, Itachi comprit déjà qu'il y'avait un cheveu dans la soupe. Aucun village un minimum responsable ne nommerait aucun gardien pour veiller les alentours. Il se permit d'y pénétrer à l'intérieur du coup, pour mieux résoudre ce problème.

[Bruit d'ambiance: https://www.youtube.com/watch?v=RBUtBrk7yzo ]

Le vent soufflait à vitesse régulière, dépassant probablement les cents kilomètres par heure. Itachi sentait que ce vent le poussait vers l'arrière, comme si un signe non naturel cherchait à lui faire comprendre qu'il serait peur recommandable de poursuivre la route. Mais plus Itachi avançait, plus il réalisa que le village était probablement abandonné à ce stade. La seule chose qui effectuait un mouvement, c'était un seau vide qui roulait sur le sol, effectuant un rythme qui rendait le vent encore plus frénétique. Bref, c'était pas très accueillant comme atmosphère. Bien que le village des Samurai était en altitude élevée, un vent pareil était inhabituel.

Il y'a quelqu'un ?

Malgré qu'Itachi tentait de porter sa voix au maximum, personne ne se montra. Alors... C'était trop tard ? Le village était déjà entre les mains des ennemis ? Ce qui est étrange, puisque le village ne semblait pas garder des traces de batailles. Aucune maison anéantie, aucune trace de sang, le vide total, comme si les Samurai ont été envoyés tout droit dans une autre dimension.

Soudainement, le vent se dissipa, tout doucement. Itachi observait qu'Hanzo était toujours bien près de lui, et quand il reposa son regard devant lui, il vit une longue cour avec l'arbre le plus imposant du village. Et c'est là qu'il constata une vision d'horreur qu'il aurait aimé ne pas voir. Il vit ce qui ressemblait à une bonne centaine de chrysanthèmes qui pendouillaient vers le bas depuis les longues et hautes branches de l'arbre. Et en utilisant ses Sharingans, il scanna l'intérieur de ces cocons qui étaient d'une couleur obscure bien étrange... Il vit alors des corps humains, généralement de femmes et d'enfants. Il y'avait quelques hommes mais ils constituaient une minorité.


Ces cocons renferment des femmes et des enfants, ainsi que quelques hommes adultes. Ma théorie est que les samurais ont du partir en guerre, et ont laissés quelques guerriers pour défendre le village. Mais trop sûr d'eux, ils ont été aisément conquis. Il faut être, mine de rien, des professionnels pour arriver à enfermer tout le monde dans ces cocons sans provoquer la moindre destruction dans ce village... Bref... On est arrivé trop tard...

Itachi sortit son katana et effectua un saut vers l'un des cocons qu'il frappa avec le plus de forces possibles, sans trop en mettre pour éviter de perforer le corps du malheureux ou de la malheureuse à l'intérieur. Et comme il redoutait, il frappait quelque chose beaucoup plus solide que n'importe quel acier au monde.

Du sang noir endurci... Comme j'ai pu lire sur certains parchemins de votre espion... Il faut avoir une force surhumaine pour parvenir à briser cette matière, et j'aimerai éviter de brûler l'arbre sinon, c'est tout le village qu'on va incendier...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nene
Kunoichi
Kunoichi
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: L e village abandonné   Jeu 4 Juin - 11:36

Une fois arrivée au village Busujima, Hanzo et Itachi trouvèrent une ville fantôme, où juste le vent semblait posséder sa propre existence et dominait tout le village.
L’atmosphère était quelque peu angoissante, mais d’un autre côté, on pouvait croire que le village avait été abandonné de plein gré, sachant qu’aucune marque de combat n’était visible ! Mais c’était trop étrange…

Une fois le vent dissipé, lui et Itachi virent un arbre où des cocons pendaient. Après qu’Itachi ait utilisé ses Sharingans, il partagea son contact avec Hanzo : A l’intérieur reposaient des personnes bien vivantes, hommes, femmes, et même enfants.

La première question qu’Hanzo posa à Itachi fut :

Sont-ils encore vivants ? Ou le sang noir les a-t-il déjà dévorés ?

Hanzo ne laissa rien paraître mais le fait de savoir des enfants à l’intérieur de ces cocons le mit mal à l’aise. Il se demanda comment Azelia pouvait-elle s’en prendre à des enfants… Ils n’étaient en soit en rien responsables pour la guerre qui se menait dans leur Pays et leur Monde.

Il ne tenta pas de les délivrer, voyant qu’Itachi ne le pouvait pas. Ça aurait été inutile. Observant cela, il ne put sentir sa haine immense contre Azelia grandir.

Bref, pour l’instant, nous ne pouvons pas les libérer ! Azelia et ses sbires ont encore un coup d’avance sur nous.
Dans les parchemins que tu as lus, ça ne parlait que de cette force surhumaine pour les dégager de leur prison ?


Sans s’en rendre compte, Hanzo ne détournait pas les yeux d’un cocon où il sentait qu’une petite fille était enfermée. Il sentait son cœur tambouriné dans sa poitrine, de peur, pour cette gamine qu’il ne connaissait pas.
Lorsqu’il se rendit compte de sa contemplation, il ne put s’empêcher de se sentir oppresser par un sentiment de gêne, mêlé à de l’angoisse, son cœur qui le serrait… Pourquoi avait-il accepté que Nene parte en mission si loin de lui..? Si jamais il lui arrivait quelque chose, cette fois, il ne s’en remettrait pas… Malgré qu’elle soit avec Momiji et d’autres membres de la communauté du Pays de la Montagne, il avait clairement peur pour elle… Si jamais il lui arrivait quelque chose alors qu’ils étaient en froid, qu’il ne lui avait pas dit ce qu’il avait à lui avouer, jamais il ne pourrait se relever…
Mais pour l’heure, il ne pouvait pas laisser place à ses propres sentiments. Ils devaient, Itachi et lui, trouver un moyen pour défaire les villageois de leur geôle.

Nous nous devons de trouver une personne avec cette force surhumaine dont tu parles pour les aider à sortir de leur cocon, même si nous ne sommes pas venus pour cela.

Malgré leurs différents passés, Hanzo ne pouvait pas se résilier d'abandonner les villageois à leur triste sort.

N’a-t-il pas un moyen de savoir où sont passé les autres Samouraïs ? Il faudrait les prévenir de ce qu’il est arrivé à leurs compatriotes.

Puis il sortit son arme.

Mais avant, il faudrait savoir si oui ou non les démons d’Azelia ont aussi quitté le village ? Ou si nous allons tomber sur eux dans pas longtemps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itachi
Ninja d'elite
Ninja d'elite
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 11/11/2014

MessageSujet: Re: L e village abandonné   Mar 9 Juin - 1:29

Hanzo demanda si les victimes de cette catastrophe étaient encore vivants. Itachi pu évidemment le confirmer ou l'inverse, facilement, grâce à ses pupilles. Et même si ils étaient encore vivants, il y'avait quelque chose de pas très rassurant dans tout ce bordel.

Vivant, oui, disons que ça bat toujours autant au niveau du coeur, mais par contre, au niveau de l'organisme et de la circulation sanguine, l'évolution du sang noir est presque à son plein. On est vraiment arrivé trop tard, j'en ai bien peur. Ce ne sont pas des cocons pour rien. Ils évoluent réellement et considérablement, l'épiderme est en train de se colorer pour chacun d'entre eux. D'ici quelques minutes, on aura affaire à une vraie armée de créatures de la nuit, donc on ferait mieux de se retirer. Aucun d'entre nous ne peut les libérer désormais tellement les multiples couches de sang noir qui forment ces cocons ont l'air impénétrables, désormais.

Avant qu'Itachi tente de s'éclipser aux côtés d'Hanzo, il sentit multiples présences près d'ici.

Vous semblez nous chercher.. Nous voici, mes amis...

Nous allons vous souhaiter la bienvenue comme il se doit, Itachi et Hanzo... héhéhé...

Itachi entendit une voix, puis une autre voix. Et pourtant, la seconde voix était exactement la même que la précédente, mais provenait d'un autre point. Là ou la première sonnait dans l'oreille gauche d'Itachi, la seconde atteignait son oreille droite. Des jumelles ? Non, c'était bien pire. Itachi vit tout un groupe de Mileena. Oui, c'était bien la sbire d'Azelia mais clonée. Impossible de dire combien elles étaient. Une bonne cinquantaine sûrement. Et pour Itachi, la situation était complexe. Il n'avait jamais affronté Mileena jusque là, donc ne connaissait pas l'étendue de sa force. Néanmoins, comme tout clone, Itachi pouvait supposer qu'elles étaient bien plus faibles que l'originale. L'ennui était tout bonnement que les deux alliés étaient en désavantage numérique. Itachi dégaina son Katana, et se défendit contre les Mileena qui utilisaient des Sais comme armes. Et malgré que c'était des clones, il remarqua vite qu'elles étaient suffisamment dangereuses. Itachi parvint à faire mouche avec une ou deux de ces sauvageonnes, mais elles venaient de plus en plus nombreuses et cela ne finissait pas.

[ Musique d'ambiance: https://www.youtube.com/watch?v=axLc6gV8qXI ]

Le calvaire d'Itachi n'en finissait pas, et allait s'empirer quand après avoir vaincu au moins cinq ou six Mileena, il entendit des bruits provenant de l'arbre. Les cocons se fissuraient, et comme il l'expliqua à Hanzo il y'a quelques minutes, la mutation des habitants du village était achevé. Une horde de démons se rajouta donc dans le lot, laissant peu d'échappatoire pour les deux malheureux qui se sont aventurés ici. Itachi continua de combattre les créatures de la lune, mais entre les Mileena qui s'avançaient voracement vers les ninjas, tels des morts-vivants, et les démons qui poussaient des gémissements à faire pisser de trouille n'importe quel ninja lambda, il n'était pas sorti de l'auberge sur le coup.

HANZO ! FERMEZ VOS YEUX !

Itachi activa soudainement ses pupilles et une sphère d'énergie se forma sur un large périmètre. Les ennemis furent terriblement ralentis, mais cela était pendant une courte période, voire même très courte, probablement pas plus de vingt secondes, donc c'était assez pour s'échapper mais pour avoir la peau de tout le monde. De toute manière, Itachi posa ses mains sur ses yeux, il souffrait le martyre. L'utilisation trop fréquente des Sharingans pouvait lui coûter gros. Il fit donc un signe rapide vers Hanzo pour lui faire comprendre que c'est maintenant ou jamais pour se retirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nene
Kunoichi
Kunoichi
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: L e village abandonné   Ven 12 Juin - 6:22

Tout comme Itachi, Hanzo tentait de se défendre contre les clones de Mileena. Il avait également réussi à en repousser quelques-unes grâce à sa faucille, mais le combat était loin d’être gagné.

Il lança une sphère électrique sur les assaillantes afin de les repousser au maximum, mais au même moment, il entendit les cocons des arbres se brisaient, faisant sortir des monstres contaminés par le sang noir, comme l'avait prédit Itachi. 
Il détourna alors un instant les yeux pour voir l’effroyable spectacle que lui offrait la Reine Azelia. Les habitants du village étaient devenus des monstres qui semblaient ne plus avoir le droit de choisir pour eux. Et le fait d’avoir détourné la tête un instant des Mileena ne joua pas en sa faveur. En effet, un groupe de Mileena se jeta sur lui, essayant de le dévorer. Il arriva à en chasser certaines, mais plus il en repoussait, plus il en arrivait, puis Hanzo voyait se rapprocher d’eux les habitants possédés. Il n’aurait aucun mal à repousser les adultes, mais pour les enfants, cela serait plus compliqué. Il savait qu'il ne pourrait pas... Ils devaient quitter les lieux le plus vite possible !

C’est à cet instant qu’Itachi utilisa ses Sharingans, mais suite à leur emploi, le ninja d’Hajinmon semblait souffrir, mais il avait réussi à repousser tout le monde, il fit alors un signe à Hanzo pour lui dire que c’était le moment de partir.
Hanzo s’approcha d’Iatchi pour lui toucher l’épaule et ils se téléportèrent en dehors du village, mais il restait tout de même à vue.
Hanzo pensait qu’ils y seraient à l’abri pendant un petit moment, que cela leur permettrait de réfléchir à comment combattre ce qu’il y avait à l’intérieur du village. Il fallait également un endroit où Itachi puisse reprendre le contrôle de ses yeux fantastiques. 

Tes yeux vont mieux ?
Merci de nous avoir dépêtrés de ce mauvais pas. A croire que les forces d’Azelia nous attendaient également et que les cocons ont aussi bien attendu notre arrivée pour éclore.


Il nous faudrait rejoindre nos villages respectifs afin que nous puissions revenir avec des renforts. Ils nous aideront à repousser les forces d’Azelia, car rien ne nous dit que Mileena est la seule représentante.
Et nos équipes médicales pourront peut-être soigner ces malheureux. Même si notre chef n’est pas là, Okuni est une excellente guérisseuse.


Les forces d’Azelia semblaient bien trop nombreuses pour que les deux ninjas puissent les affronter seuls. Mais le fait de partir chercher du renfort donnait la possibilité à Mileena de disparaître et d’attaquer à nouveau le moment où ils s’y attendraient le moins. Et puis, ils laissaient également des ‘morts-vivants’ dans un village sans surveillance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itachi
Ninja d'elite
Ninja d'elite
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 11/11/2014

MessageSujet: Re: L e village abandonné   Mar 16 Juin - 22:21

Itachi et Hanzo sont parvenus à fuir le village qui était bien trop occupé ou infesté pour qu'ils puissent tout gérer à deux. Et les yeux d'Itachi étaient épuisés. Le duo fut téléporté pas trop loin du village néanmoins. Le ninja des Hajinmon se posa devant un arbre, se laissant glisser le dos jusqu'à toucher le sol. La main posé sur ses pupilles, il souffrait atrocement, sans vraiment le laisser paraître. Ce qui expliquait cette souffrance, c'était en parti parce qu'il avait ciblé avec son sort bien trop d'ennemis en une fois. En effet, plus les Sharingans sont utilisés pour toucher un grand nombre d'ennemis, plus l'utilisation est risquée. Il faudra néanmoins que quelques minutes pour que la vue revienne considérablement.

Mes yeux vont mieux... Mais il va me falloir quelques temps pour recouvrir totalement la vue. Désolé...

Itachi écouta Hanzo jusqu'au bout, mais ne réagissait pas vraiment. Il était plongé dans ses pensées en tout cas. Il y'a effectivement quelque chose qui ne tournait pas rond, voire plusieurs choses, et qu'Itachi ne pouvait expliquer. Mais au lieu de réfléchir sans arrêt, au point de n'avoir pas écouté le moindre mot de la part d'Hanzo, il décida justement d'essayer d'en discuter avec l'autre concerné.

Il y'a quelque chose qui cloche dans cette histoire. Quelque chose que j'ai du mal à expliquer. Je ne connais pas la puissance de cette Mileena, mais ces clones... me paraissaient bien trop réels pour être de simples clones. Si on assume le fait que nos informations sur Mileena soient corrects, elle serait une pure Kunoichi du pays de la lune, donc il est parfaitement normal qu'elle puisse faire usage du multi-clonage. Néanmoins, ces clones étaient assez puissant en plus d'être rapide. Et surtout, ils ne disparaissaient pas si on les attaquait. Le concept de la technique fait que les clones disparaissent dès qu'on parvienne à les toucher. Or, ce n'était pas le cas ici... Je suis bien curieux de savoir l'explication de tout ce qu'on vient d'observer.

Mileena était une prétendante au trône du royaume d'Edenia, mais les circonstances ont fait qu'elle a finie bannie injustement de son royaume natal. Ainsi, la reine lui as promis de l'aider à faire tomber la souveraine actuelle de ce royaume, à condition qu'elle sue eau et sang pour notre reine. Et elle fut donc la volontaire la plus dévouée pour subir diverses expériences, dont l'une des plus importantes: Le clonage. Imaginez si nous pouvions reproduire à l'infini des guerriers avec la même puissance, les mêmes capacités et la même durée de vie que le sujet original. Nous serions la force armée la plus redoutable de ce maudit continent !

Itachi se leva et malgré que sa vue était floue, il reconnut tout de suite Skarlet, une autre sbire à la solde d'Azelia et qui est souvent accompagnée de Mileena justement. La dernière fois qu'Itachi a vu cette mystérieuse femme, c'était lors de l'assaut qu'Ayako a lancé sur le clan. Elle fut vaincue par Ayane, mais elle est parvenue à s'enfuir. Bref, suite à ses paroles, Itachi comprit déjà une chose. La vraie Mileena n'était pas ici, pas dans les parages du moins. Par contre, la présence d'une lieutenante d'Azelia allait changer la donne.

Je te reconnais... Tu es Skarlet des Black Spiders. C'est toi qui as foutu tout ce désordre dans le village ?

On peut dire cela comme ça.

Et bien, je te félicite. Réussir à piéger le plus grand clan de Samurai de ce pays, en n'ayant nullement besoin de passer par la destruction... C'est un coup de maître.

Si vous voulez savoir comment je m'y suis prise, je ne vous donnerai qu'un seul élément de réponses. Les Samurai sont, au fond, de la même trempe que Mileena. Des âmes facilement manipulables. Je suppose que vous vous demandez pourquoi les guerriers sont absents, laissant les femmes et les enfants seuls, protégés par une faible piétaille ? Et bien, disons qu'on a donné rendez-vous aux troupes principales des Busujima. Le motif ? Et bien, c'est top secret, je suis navrée.

Itachi baissa la tête légèrement et laissa échapper un léger sourire, ce qui était rare chez lui, vu que c'est le genre à souvent faire la tête.

Hum... Des âmes facilement manipulables... Et qu'en est il de toi ?... Hein... Akatsuki ?

"Akatsuki"... C'est ainsi qu'Itachi nomma cette Skarlet. Après l'avoir appelé ainsi, la jeune femme retira son masque facial. En voyant l'expression de ses lèvres, elle semblait très mélancolique en entendant ce nom, ou alors, qui sait, c'était sa nature habituelle qu'elle dissimulait derrière ce masque de ninja. Quoi qu'il en soit, son visage découvert, elle les mouva discrètement pour parler à Itachi, sans vraiment prêter attention.

Alors... Tu te souviens de moi... J'espère aussi que tu te souviens du temps ou toi, moi et Haruka, nous étions le seul lien qui existait entre les Uchiwa, les Misaki et les Lin Kuei. Ce souvenir se doit d'être impérissable... Aussi éloigné soient nos horizons... Itachi, mon ami...

Tu fais preuve de sarcasmes, j'espère. Non parce que... tu n'as plus donné de signes de vies depuis la destruction de mon clan et la mort d'Haruka. Et maintenant que je te découvre parmi l'ennemi, tu me considérerai comme un ami ? Tu es tombé bien bas, ma chère Akatsuki.

J'aime les hommes francs... vraiment...hélas, j'aurai aimé te revoir dans d'autres circonstances, Itachi... Car tu étais l'homme que je respectais le plus. Et dès que tu as disparu, mes journées et soirées m'ont bien fait réaliser, que ma route était hasardeuse, démunie de toute logique. Nos clans, n'ont jamais pu obtenir ce qu'ils désiraient car être né à Dokuyaku, c'est être né "monstre". Pendant que d'autres se payent le luxe d'avoir un nom qui impose le respect, et qui donc, se permettent de détruire toute personne dicté par... un caprice humain... N'est ce pas... Hanzo ?

Akatsuki posa son regard sur Hanzo cette fois, et sa bouche laissait échapper légèrement le bout des dents, rejoints de manière a ce qu'ils montrent une femme blessée et en colère dans l'immédiat.

Réponds moi, Akatsuki ! Pourquoi avoir rejoint Azelia ? Pourquoi donner tout ton talent au service de quelqu'un qui veut transmettre chaos et violence dans le monde entier ? Une femme comme toi, qui détestait la violence, n'aurait jamais agit ainsi chez les Samurai ! Es-tu toi aussi corrompu par le sang noir ?

Bien, observe par toi-même, et tu verras que mon sang est parfaitement écarlate. Si je porte le nom de code "Skarlet", ce n'est pas pour colorer ce qui fait ma force !

Akatsuki tira du bout du doigt une gouttelette de sang qui toucha de plein fouet Itachi. A cet instant, il posa un genou à terre et souffrait à l'endroit ou l'attaque l'avait touché.

Si tu connais si bien la nature de mes pouvoirs, tu dois savoir, que la plus fine de mes techniques est comme un poison mortel qui sonne le glas de ma victime. En gros, tu vas mourir. Sauf si... Oh et puis non, excuse moi, on parlera négociations plus tard, car d'abord...

Akatsuki se tourna vers Hanzo et pointa du doigt ce dernier de la même manière qu'elle le fit avec Itachi.

Vous n'êtes pas vraiment un acteur de cette histoire, alors, je vais vous faire disparaître, Hanzo...

Akatsuki tira donc la même gouttelette de sang en direction d'Hanzo. La vitesse du tir était égale à un tir de pistolet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nene
Kunoichi
Kunoichi
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: L e village abandonné   Mar 7 Juil - 16:53

Alors qu’Hanzo allait répondre à Itachi, il fut interrompu par ce qui semblait être une femme. Mais devant les mots d’Itachi, il semblait que les deux personnes se connaissaient assez bien, voir même se seraient appréciées dans le passé.

Il semblerait que c’était cette Skarlet, ou Akatsuki, son véritable nom importait peu Hanzo, qui avait semé le désordre dans le village Busujima.

La sbire d’Azelia, d’après ce qu’Itachi disait, avait rejoint les rangs d’Azelia alors qu’elle détestait la violence. Il faut avouer que ce fait questionna Hanzo sur les motivations de cette femme. Mais il n’eut pas le temps de s’en poser plus car elle venait de tirer sur le genou d’Itachi. Son sang semblait être empoisonné.
Elle voulut faire la même chose avec Hanzo, mais ce dernier eut le temps de sortir sa faucille et la goutte de sang s'y écrasa sans le toucher.

Hanzo devait faire vite pour combattre Skarlet car si le sang était réellement empoisonné, Itachi allait se retrouver condamné dans peu de temps.
Il lança un éclair sur Skarlet pour l’éblouir tout en tenant sa lame brandie puis se positionna devant Itachi pour le protéger.

Tiens bon Itachi ! On va s'en sortir !

Il ne connaissait pas cette Skarlet mais il ne l’aimait déjà pas. Elle avait insinué trop de choses sur lui alors qu’elle ne le connaissait pas. Jamais son nom ne l’avait aidé a tué quelqu’un… Non la seule qui avait fait de lui ce qu’il était maintenant, c’était Azelia. Elle lui avait pris ce qu’il avait de plus cher et c’est après cet infanticide qu’il avait décidé de combattre la Reine Lunaire. Alors qu’avant, il faisait même parti des modérés, ceux qui aurait voulu que l’on laisse tranquille la Reine.

Pourquoi Azelia tient-elle tellement à attaquer le Pays de la Montagne ? Il se doutait bien pourquoi… Mais cette haine ne servait qu’à faire augmenter le nombre de morts des deux côtés !

Et puis il profita de l’étourdissement de Skarlet pour fuir avec Itachi, car si le sang était contaminé comme l’avait précisé Skarlet, il avait besoin de soin.
Il refusait de laisser une nouvelle personne mourir à sa présence à cause une nouvelle fois du Pays de la Lune. 
Il prit alors Itachi sur son dos et commença à partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itachi
Ninja d'elite
Ninja d'elite
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 11/11/2014

MessageSujet: Re: L e village abandonné   Jeu 9 Juil - 2:41

Hanzo avait bloqué l'attaque de Skarlet malgré la vitesse d'exécution. Néanmoins, sa seconde manoeuvre qui consistait à l'éblouir ne servit pas à grand chose. Skarlet avait juste besoin de changer d'apparence. Son pouvoir lui permettait de transformer son corps en sang. Ainsi, Hanzo avait beau fuir avec Itachi, il fut vite rattrapé par une flaque de sang qui s'avançait tel un serpent vers les jambes du ninja. En pleine course, le sang toucha les jambes et les pieds du malheureux. Ce qui fit qu'hélas, il était déjà sous l'emprise du même sort qu'Itachi, mais probablement en plus violent. Enfin, la flaque passa devant Hanzo et Itachi, puis se matérialisa. Skarlet apparut, le masque facial refermé, les yeux dirigés vers Hanzo, et le regard perçant. Elle posa sa main droite sur la côte droite, puis tourna la tête de gauche à droite.

Vous fuyez alors ? Venant du second du village, c'est décevant. Moi qui espérais que le jour ou on vous attaquera, on aura affaire à des hommes courageux et un minimum combattif... Mais si le second en personne s'enfuit face à une simple lieutenante comme moi, les festivités ne seront pas très jouissives... C'est triste...

Skarlet s'étira les bras en arrière, comme si elle ne prenait pas au sérieux cette situation. Puis elle s'avança vers le concerné.

Tout comme Itachi, j'ai infecté votre propre sang avec ma magie. Le mélange donnera quelque chose de bien... douloureux. La pression du sang sur vos parois va s'accélérer à grande vitesse. Vous allez subir une douleur interne sans précédent. Vos jambes commencent à lâcher ? C'est normal, elles sont en gros sous mon contrôle. Et si vous vous défendez d'avantage, je vais faire en sorte pour que les vaisseaux sanguins éclatent petit à petit. Alors ne vous débattez pas, d'accord ? Maintenant, laissez vous faire, il y'a quelqu'un qui souhaite vous rencontrer.

Skarlet enfonça sa main droite dans la bouche d'Hanzo et du sang se déversa dans sa bouche. Ce sang était spécial, il allait envoûter Hanzo, de sorte à ce qu'il perde connaissance. Puis elle se tourna vers Itachi qui était avachi sur le sol pendant qu'Hanzo perde connaissance.

Qu'est ce qui te prend... Akatsuki ?

Oublie ce prénom, veux-tu ? Et ne tente pas de me poser la moindre question sur le pourquoi du comment...

Skarlet se posa sur un rocher et observa Itachi qui rampait à terre. Elle croisa les jambes, elle semblait surtout attendre quelque chose.

J'ai envie de savoir combien de temps tu vas mettre pour jeter l'éponge, pendant que ton sang va te causer une souffrance sans limite. J'aime voir à qui j'ai affaire. A mes souvenirs, tu étais du genre à ne jamais laisser tomber tes amis, hum ? J'ai envie de voir si tes principes et tes longs discours tiennent toujours. Voyons voir si c'est toujours le même Itachi qui est en face de moi.

Mais Itachi ne mis pas plus de cinq minutes, dont il demeurait silencieux, pour que ses mouvements l'abandonnaient. Il a tenté de se débattre contre la douleur, mais c'était une très mauvais idée. Skarlet l'avait vaincu en une seule attaque. Bref, au bout de ces cinq minutes ou Skarlet observa Itachi ramper, elle fut entourée par le groupe de Mileena du village Busujima. Le groupe embarqua les deux ninjas hors d'ici, le pays de la montagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L e village abandonné   

Revenir en haut Aller en bas
 
L e village abandonné
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OU que tu farmes toi ?
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» PACHA petit lhassa apso 9 ans abandonné (62)
» Rufus, caniche abricot de 4 ans, abandonné 2 fois ! (dép56)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Pays de la montagne :: Village Busujima-
Sauter vers: