La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La valkyrie d'Atrium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Scylla
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 284
Date d'inscription : 29/12/2013

MessageSujet: La valkyrie d'Atrium   Mar 12 Mai - 16:38

Après avoir quitté le groupe de Shinobis, Erza reprit le cours de sa promenade avec Roy. Elle était assez évasive pendant la marche, et calquait son attention surtout sur l'atmosphère apaisante qui régnait en ce lieu. Partout ou Erza posait les pieds, il y'avait de l'eau pas loin, que ce soit un ruisseau, un fleuve, et même une piscine qu'elle aperçut avec surprise. Comme quoi, si ce n'était pas une île appartenant à une personne de la royauté, cela serait un peu comme un petit coin de paradis qu'Erza aurait aimé y résider. D'ailleurs, elle commençait à fondre derrière son armure et sa peau s'asséchait petit à petit. Elle aurait bien aimé se baigner, et donc, de se vêtir en un clin d'oeil d'un maillot de bain deux pièces qui fait partie de son "inventaire" compris dans son sort "rééquipement.". Mais en compagnie de Roy, elle décida de changer sa tenue en quelque chose de plus décontracté, mais sans trop chauffer l'ambiance actuelle.

Spoiler:
 

Je commençais à suer dans cette armure, il y'a un soleil absolument divin sur cette île.

Erza continua à marcher puis reprit son sérieux. Elle n'avait quasiment pas parlé depuis le début de la promenade, comme si quelque chose la retenait de parler. Elle hésitait au fond d'elle si lui avouer ce qu'elle s'apprêtait de faire était une bonne idée, mais pour tout ce que Roy lui a dévoilé, et pour tout ce qu'elle savait de lui, elle ne voulait pas qu'une sorte de déséquilibre s'instaure entre eux. Le moment semblait opportun car les doutes de la valkyrie depuis un mois, commençaient peu à peu a devenir une certitude pour elle. Beaucoup de signes concordaient, dans ses découvertes, dans ce qui se cachait en elle. Bref, elle voulait que le premier être d'Atrium à tout entendre, soit Roy.

Tu sais... à la base, je ne voulais pas vraiment effectuer une promenade sereine, à admirer l'harmonie omniprésente en ces lieux... Car tout cela est encore bien fade pour moi... Je voulais continuer à apprendre à mieux me connaître en réalité, mais je pense que tu as aussi le droit de savoir... Ce coin-là... me semble parfait.

Le duo arriva devant une large chute d'eau, avec un îlot juste devant, suffisamment éloigné pour ne pas trop se faire éclabousser par l'eau qui chutait constamment. Erza se plaça au beau milieu de l'îlot, puis tendit la main vers le fleuve en face de la cascade.

Observe... Tu seras le premier à observer ce nouveau pouvoir et qui n'est pas membre de Wyvern Tail.

Erza fit apparaître sur la paume de sa main droite ce symbole écarlate qui apparut pour la toute première fois lors de sa rencontre avec Alleria. Puis, l'air tout autour d'elle et de Roy devint glacial, presque hivernal. Sa main dégagea une forte énergie blanchâtre, puis en un éclair, toute l'eau devant elle devint figé par la glace. Quelques arbres autour d'elle étaient également prisonniers de la glace. Bref, c'était d'une efficacité redoutable.

Pour toi, ce pouvoir doit sans doute représenter qu'un sort banal appartenant au répertoire de la glace, mais ce n'est pas seulement de la glace ordinaire. Ce sort provient en réalité de la magie mystique du clan Ibusashi. Pour faire simple, c'est une portion de la magie de Grey.

Comme tu peux le constater, sur la paume de la main, tu peux voir une sorte de tatouage, représentant un cercle rouge, entouré d'une légère crinière flamboyante... Ce pouvoir s'est ancré en mon corps il y'a exactement un mois, peu de temps après que Seto sombre sous la malédiction d'Azelia. Ce pouvoir, je sais ce que c'est... En ayant fouillé dans les méandres de ma mémoire, je me suis souvenu d'un peuple prospère et juste, user de ce pouvoir pour sceller chaque parcelle de magie qu'ils jugeaient égarés... Ce peuple... C'est le peuple du Nirvana. Et cette magie porte un nom... On appelle cela un "Glyph". Cette magie est fabuleuse et risquée à la fois, elle consiste à dérober la magie d'un autre, et la stocker à l'intérieur du tatouage, mais la quantité de magie que l'on peut stocker dépend de la puissance du Glyph. Ici, tu peux voir qu'arrivé au niveau du poignée, le Glyph est effacé... C'est parce que ce pouvoir est encore bien jeune. Quand il apparut, je ne comprenais rien à ce qui m'arrivait. Mais je me souviens de tout désormais... De ce peuple grandiose qui m'a recueilli juste avant d'avoir été bannie d'Eternia en tentant d'assassiner ma mère. Et c'est le peuple du Nirvana qui m'a fait réfléchir sur les notions de paix, félicité, harmonie, bien-être, et appréciation de soi. Néanmoins...

... pendant cette période ou j'ai vécu quelques temps aux côtés des Nirvits, je n'ai pas eu le moindre contact physique avec ce peuple, je n'ai pas touché qui que ce soit, ni embrassé l'un d'entre eux, ni eu le moindre rapport sexuel, et surtout... Aucun sort n'a été dirigé contre moi ou sur moi. Alors... pourquoi ?... Pourquoi je me retrouve avec un sort aussi chaotique en moi ?

Au final, je ne parle plus vraiment de moi depuis quelques temps car je réalise que je ne sais rien de moi. Même mon véritable nom, je n'en suis plus vraiment sûre... Et je pense pas qu'il s'agisse d'amnésie comme pour Jubia. Il y'a des signes qui me font penser... que j'ai toujours eu ce pouvoir. Pour commencer, quand j'ai rencontré Azelia au pays du feu, elle déclara que mon existence était capitale pour ce monde. Elle ne parla pas de mon pouvoir, mais de mon existence toute entière. Mais je n'ai pas pu en apprendre davantage, à part qu'elle semble connaître mes parents. Enfin, j'ai rencontré plus tard la nouvelle reine des Valkyries. Tu as sans doute entendu son nom de la bouche de Miz... Elle se nomme Alleria. Et je n'ai jamais vu quelqu'un qui me ressemble autant qu'elle. En réalité, cette femme m'a confondu avec sa fille disparue...

En bref, ce nouveau pouvoir, ces paroles d'Azelia, et cette rencontre funeste... Je dois comprendre la signification de tout cela. Et donc, ma décision est prise... Quand nous aurons éliminé Sairu Jumeis et que je retournerai sur Eternia, je regagnerai mon corps immortel, et quand je me sentirai fin prête... Je partirai pour le Nirvana, afin de tout savoir, tout résoudre, et pour que je possède enfin la certitude que ma place sur Atrium est la même que sur Eternia.

En toute franchise, même si mon chemin me mène encore une fois dans ce monde, car mon existence serait réellement d'une grande importance, je ne tiens pas à te mêler à tout cela, le Nirvana n'acceptera pas la venue d'un être mortel comme toi, alors garde bien pour toi tout ce que je viens de te dire, jusqu'à ce que vérité soit dévoilée au grand jour. Si je t'en parle, c'est pour que nous soyons quitte. Tu m'as parlé de ta véritable condition, ton destin, ton avenir et tes motivations. Alors je fais de même, voilà tout, par respect pour toi. Et aussi... Si je suis vraiment ce que je pense...


Erza s'avança sur plusieurs blocs de glace pour rejoindre Roy, puis arrivé à son niveau, elle avança délicatement le doigt vers lui, jusqu'à ce que ce doigt atteigne le torse de ce dernier.

Ton pouvoir de roi... sera sous ma protection...

Elle recula le doigt puis, après avoir gardé son air sérieux qui faisait d'elle une femme difficile à cerner, elle laissa enfin échapper un léger sourire, mais vraiment très léger.

De toute manière... Dès que tu m'aurais vu combattre avec ce Glyph, tu m'aurais encore inondé de question, et depuis ce foutu conseil du mois dernier, je suis sur la ligne de mire des Nirvits... Probablement que mon existence ici n'est pas permise... Car trop "importante"... Bref, je ne sais pas non plus à qui tu adresses ce regard désormais... La lieutenante humaine... La valkyrie sanguinaire, ou la gardienne Nirvit... Tellement d'apparences qui font que je ne comprends toujours pas pourquoi tant de monde me suit partout ou je marche... Héhéhé... Au fond, ma place dans ce monde est toute approprié... La Yokume... Le continent de l'imposture et du mensonge... Je pense être très bien ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: La valkyrie d'Atrium   Mer 13 Mai - 16:14

Roy se passa la main sur son visage suite à ce qu’Erza venait de lui apprendre. Il était abasourdi. Il savait que son amie était très forte, avait un pouvoir inhumain, mais de là à penser qu’il avait côtoyé une quasi divinité, sans le savoir, ça le perturber.
Il devait avoir posé des yeux sur Erza qui ressemblait plus à de l’incompréhension qu’autre chose, le temps qu’il puisse assimiler ce que la jeune fille venait de lui dire.
 
Les seules paroles qu’il put dire furent.
 
C’est impressionnant Erza, enfin si je peux encore continuer à t’appeler comme ça.
 
Il la regardait droit dans les yeux, saisi par ses nouvelles capacités d’immortelle.
 
Il lui saisit les mains pour les tenir dans les siennes.
 
Je te remercie que tu me fasses assez confiance pour me parler de ta condition. Mais aussi j’ai l’impression que tu es totalement perdue avec tout ce que tu viens d’apprendre sur ton passé et ta condition.
 
Si tu es une Nirvit comme tu me sembles le penser, cela voudrait dire que tu l’une, enfin, la créature la plus magique et puissante de notre monde.
Tu es née pour régner sur la Yokume, mais pas seulement, aussi sur l’Atrium. Tu es une véritable Divinité.

 
Je suis sûr que ton instinct ne te trompe pas. Tu es la personne extraordinaire que tu crois être. Et je ne parle pas seulement de ta force ou ton pouvoir.

Il voyait que son ancienne compagnon d'arme était gênée par la supposition d'Alleria.
 
En ce qui concerne cette Alleria, est ce que…
 
Il ne savait pas s’il devait continuer sa question, ça restait quelque chose de personnelle. Mais en fin, il était assez proche d’Erza pour lui demander.
 
Enfin je veux dire si elle te ressemble tant que ça, qu’elle a perdu sa fille, et que toi tu as du mal à te souvenir de certaines briefes de ton passé, se pourrait-il que tu sois cette fille perdue ?
 
Roy continua malgré son enthousiasme pour son amie avec un ton un plus triste.
 
Avec ce pouvoir, tu vas pouvoir arriver à ton but dans les plus brefs délais. C’est ta sœur qui va être contente de pouvoir être avec toi quand tu auras décidé de ton retour sur Eternia et lorsqu’elle tu te sentiras prête pour ton voyage chez les Nirvits, et sûrement pouvoir combattre à tes côtés.
Je comprends le fait que je ne te pourrais pas t’aider, car en plus d’être mortel, je suis trop faible pour t’assister en quoi que ce soit.
Ta sœur a tellement de chance… A moins que…

 
Il n’avait pas réfléchi à cela avant mais, est ce qu’Asuna était véritablement la sœur d’Erza alors ?
 
A moins qu’elle ne soit pas ta sœur, du moins de sang. Mais dans tous les cas, si elle possède la force des Valkyries, elle serait certainement plus apte que moi pour t’aider dans ta quête.
 
Erza ne pourra jamais savoir à quel point cela frustrer Roy de ne pas pouvoir soutenir son ancien lieutenant, alors qu’elle, elle pouvait se permettre de lui venir en aide.
Il cacha cette frustration par un sourire chaleureux. 
 
Je serai honorer de me savoir sous ta protection, une fois que tu seras à ta place.
 
J’ai une dernière question. Tu sembles prendre le pouvoir des autres avec ce Glyph ? Est-ce que tu aurais besoin de moi ou même des pouvoirs de Miloune ?

Et pourrais-tu réchauffer un peu l'atmosphère aussi ?

La dernière phrase fit place à un sourire honnête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scylla
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 284
Date d'inscription : 29/12/2013

MessageSujet: Re: La valkyrie d'Atrium   Jeu 14 Mai - 1:07

A la fin du récit d'Erza, Roy semblait "sur le cul" par tout ce qu'elle raconta. Elle l'avait rarement, voire jamais, vu ainsi. Mais le pire, fut qu'il enchaîna une série de "louanges" vers sa direction. Erza soupira un instant, et laissa échapper un sourire qui semblait donner l'impression qu'elle était de bonne humeur en tout cas. Mais la parole qui suivit allait montrer que c'est peut-être l'inverse.

Toutes mes excuses, Roy...

En un éclair, les cinq doigts de la main droite d'Erza décollèrent à toute vitesse vers la joue gauche de Roy. La gifle était partie toute seule, sans retenue. Son regard, néanmoins, n'était pas furieux. En réalité, Erza ne l'était pas du tout. Elle commençait à se lasser de quelque chose, et généralement, son tempérament volcanique ne parvenait pas à l'empêcher de coller ses doigts sur la figure de ceux qu'elle souhaitait réveiller. C'était en tout cas très souvent le cas avec les membres de Wyvern Tail, du moins. Et c'était la première fois qu'elle fut obligée de le faire sur Roy qui était encore son supérieur il y'a quelques temps.

... mais il est grand temps que tu redescendes sur Terre ! Je ne suis guère tout cela... Je ne suis pas cette superficialité que tu prolifères de tes lèvres... Je ne suis pas la toute-puissance, ni une faiseuse de miracles... Si tu prolifères de telles absurdités en mon égard, jeune sot, alors... Se pourrait-il, Roy Ozan, que notre conversation la dernière fois, dans la guilde, aurait déjà été effacé de ta mémoire ? Non, je...

Erza posa ses deux mains sur les épaules de Roy.

... Je suis humaine avant tout. Comme toute chose issue de la création, j'ai des sentiments... Et je suis ton amie, Roy...

Le sourire d'Erza était chaleureux. Elle voulait bien faire comprendre à Roy que toutes ses paroles n'avaient pas la moindre rancune, ni colère, ni déception, mais qu'il fallait qu'il redescende vraiment sur Terre. Aussi impressionnante elle pouvait paraître, elle n'était pas parfaite, ni invincible. Cela la gênait d'être considérée ainsi.

De plus, même si tu sembles en savoir un peu sur le peuple Nirvit, sache que les Nirvits, même si ils constituent la race suprême du monde d'Atrium, ne sont pas des souverains, ni des dirigeants en premier lieu... Mais des gardiens... Ils sont les protecteurs de toute magie qui circule ici, dans l'air, sur terre, sous l'océan... Toute énergie mystique que nous respirons, c'est eux qui la contrôlent... Mais cela ne doit pas te faire oublier qu'il y'a qu'une personne ici qui est né pour régner... C'est toi...

Roy s'interrogea ensuite sur le lien entre Erza et Alleria, et il semblerait que lui aussi eut la même pensée. Mais cela, Erza voulait éviter de trop y réfléchir, afin de respecter les conseils de sa soeur.

Pour l'instant, je ne veux pas penser à cette probabilité, je veux apprendre la vérité par la quête que je me suis fixée. Voilà tout...

Il était clair qu'Erza ne voulait pas s'attarder sur le sujet. Roy poursuivit en semblant peiné, frustré. Ce genre de sentiment ne pouvait échapper à Erza. De toute manière, ses paroles transmettaient en réalité un message qui semblait clair... Il se sentait inutile. En même temps, présenté comme cela, la situation ne pouvait lui permettre réellement de l'aider, c'est sûr, mais il y'a quelque chose que Roy semblait omettre... Avant qu'Erza puisse rappeler quelque chose à Roy, il posa une dernière question, si Erza pouvait emprunter une partie du pouvoir de Roy et Miloune avec le Glyph.

Le souci est que ce pouvoir est très jeune. Bien que je connaisse les propriétés du Glyph, je ne sais pas encore réellement comment le contrôler. Lorsque j'ai absorbé le pouvoir de Grey, c'était par pur accident. Il suffit d'une seule erreur lors du transfert d'énergie vers le Glyph, et les conséquences peuvent être désastreuses... pouvant entraîner... à la mort... Je pourrai effectivement vous tuer, toi et Miloune, si je fais la moindre erreur...

La valkyrie tourna le dos à Roy, et effectua quelques pas, comme si elle allait s'en aller, et laisser Roy seul avec lui même, mais elle stoppa sa marche pour continuer à parler.

Tu te sens de plus en plus inutile, je me trompe ? Tu aimerai me rendre la pareille, mais tu ne peux pas.. Sais-tu que la chaleur du coeur de nos êtres chers peut suffire pour constituer un soutien efficace ? Te savoir a mes côtés me suffit amplement, moi qui ne comptais sur personne d'autre que moi même autrefois. Tu en as déjà beaucoup fait pour moi...

Erza serra dans sa main son pendentif autour du cou, pour montrer à Roy le sens de son message.

La présence de ce coeur humain ne s'imprègne pas seulement par une simple amulette... Mais par la gentillesse que cet humain peut faire preuve, illuminant le ciel déjà assombri par la haine... Puis, elle s'incruste en nous, se cicatrise sur notre peau, à jamais... tel un souvenir éternel... La puissance éternelle tatoué sur ma peau n'est point ma vraie force... C'est de savoir qu'on désire ma réussite.

En tant que mortel, il y'a encore une chose fondamentale que tu ignores, et dont ta faiblesse principale ne te permet pas de percevoir, trop aveuglé par ces mots, ces phrases que tu déblatères sans conscience propre... Je vais te l'enseigner... par le combat...


Erza se retourna et prit une pose de combat à mains nues, sans faire apparaître la moindre arme de combat.

Si tel est ton désir de vouloir m'aider par la suite, par l'action... Alors aide moi a fortifier ma nouvelle magie... Et en retour, tu sauras le véritable sens de mes mots... Si tu ne peux point les comprendre, alors prie pour qu'elles ne soient jamais écrites en lettres de sang.

Erza fit briller son Glyph sous les yeux de Roy, elle préparait une attaque visiblement.

Je ne suis pas venu ici pour parler à la base... mais m'endurcir, plus que jamais. Tu tiens tant que ça à ce que l'atmosphère s'attiédisse ? Alors ravive la par toi-même. Redonne les couleurs d'antan à ce jardin estival, comme tu feras revivre ton futur royaume, souverain ! Montre moi de quoi tu es capable !

Erza lança vers Roy un torrent de glace à vitesse fulgurante. Si il ne faisait rien pour contrer cette attaque, il allait finir en statue de glace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: La valkyrie d'Atrium   Jeu 21 Mai - 19:52

Tout se passa en un éclair. Roy eut juste le temps de voir Erza lever la main qu’il se maintenait sa joue douloureuse en regardant Erza avec incompréhension.
Mais la suite des explications d’Erza lui fit comprendre qu’il n’avait encore rien assimilé sur elle, sur son pouvoir et sur sa condition.
Il baissa la tête pour montrer à Erza combien il était désolé d’avoir dit ça juste avant.
De plus, il savait que la jeune femme n’aimait pas être vantée, pourtant Roy n’avait fait que lui dire des louanges, enfin, ils avaient parler de sa condition familiale également. 

Excuse-moi Erza d’avoir dit cela, de finalement ne plus te considérer comme un égal… Tu sais que parfois je peux être trop enthousiasme et mes mots peuvent alors dépasser ma pensée.

En ce qui concernait le Glyph, Roy dit à Erza

Quand tu n’auras plus peur de nous faire du mal, sache que je te laisserais avec plaisir aspirer mes pouvoirs, et je suis sûr que Miloune réagira pareil.

Erza lui dit par la suite de jolies choses sur les sentiments humains et l'art de la guerre. Pour lui les sentiments donnaient certes une force, mais l’aide guerrière sur le champ de bataille était également précieuse, et parfois même indispensable. C'est pour cela qu'il désirait  faire le maximum pour aider son amie, en étant présent que ce soit dans son cœur et à ses côtés, même s'il savait que cette dernière chose était impossible. Elle l’avait tant de fois poussée, supportée, écoutée, assistée, qu'il voulait lui rendre légitimement la pareille. 

Puis il vit qu’Erza lui lança une attaque de glace, une qui devait appartenir à Grey, comme réponse à sa question pour réchauffer l'ambiance.
Les morceaux de glace fonçaient droit sur Roy, il devait faire quelque chose pour éviter de se faire transformer en iceberg.

Il se mit devant la glace qui arrivait à toute vitesse

Hurlement du Dragon de Feu

Il accumula dans sa bouche des flammes qu'il cracha sur la glace qui allait s’abattre sur lui, la faisant fondre à ses pieds.

Si par le combat je peux t’aider, alors je le ferai. Je t'aiderai à augmenter cette nouvelle magie qui t'appartient.

Mais il n’avait pas envie d’attaquer Erza de front, même pour un entrainement, sachant pourtant très bien qu’elle aurait largement le dessus sur lui.

Son jet de flammes lui avait également permis de faire fondre également un peu de glace autour d’eux, sans pour autant que l’atmosphère soit réchauffée comme lors de leur arrivée.
Mais Roy utilisa une seconde technique pour faire fondre la glace qui les entourait.

Ailes du Dragon de Feu.

Roy se propulsa alors dans les airs, et se retrouva alors à dominer l’endroit où lui et Erza étaient.
Il produisit un flux important de flammes dans chacune de ses mains qui, une fois en contact l’une avec l’autre, firent un flux encore plus important .
Il abaissa ensuite son sort sur le lieu afin de faire disparaître la glace tout autour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scylla
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 284
Date d'inscription : 29/12/2013

MessageSujet: Re: La valkyrie d'Atrium   Mar 26 Mai - 17:21

Roy insista sur le fait qu'elle pouvait à tout moment aspirer ses pouvoirs. Alors soit c'est Erza qui n'a pas été assez claire à ce sujet, soit c'est Roy qui respecte un peu trop la valkyrie pour aller jusqu'à lui offrir une partie de sa magie, soit il a toujours rien compris.

En fait, je crois que tu n'as toujours pas compris ce que j'entends par "transfert d'énergie". Quand un Glyph absorbe la magie d'un être mortel seulement, car j'avais entendue l'existence d'une loi stipulant qu'il était interdit de voler la magie d'un autre Nirvit sous peine de subir de lourdes conséquences, il en résulte qu'il n'y a aucune possibilité de marche arrière. Je veux dire que tu m'offres une partie de ton pouvoir que tu ne récupéreras jamais ! A quoi bon faire une chose pareille si tu es bien conscient que je vais récupérer mes pouvoirs disparus de valkyrie, de retour sur Eternia ? Ne penses-tu qu'il n'est pas plus judicieux que j'utilise ce pouvoir pour voler la magie "ennemie" ? Non, ta sollicitude est louable, mais ne tente pas le diable. M'offrir ta magie serait inutile et une belle connerie en prime.

Ces explications terminés, ainsi que son discours sur les sentiments humains achevé, Erza commença donc à s'entraîner en utilisant Roy. Au début, Roy parvint à faire fondre la glace. Puis il s'envola, et utilisa une seconde magie pour faire fondre le reste. Erza était si déçue... pour plusieurs raisons en tout cas. Premièrement, le fait que Roy parvint à faire fondre la glace. Dans un combat impliquant des mortels, ce qui se passa était purement logique, le feu l'emporte toujours sur la glace, du moins, si elle est ordinaire. Or, le Glyph ne dérobe pas seulement la magie pour ensuite la stocker. Elle l'améliore considérablement, mais à condition d'apprendre à l'utiliser fréquemment sans difficulté. De ce fait, à partir du moment ou Roy parvenait à terrasser encore la glace d'Erza, cela signifie qu'elle n'était toujours pas au point, car le Glyph peut tellement améliorer une magie stockée, que la loi des éléments pourraient en devenir obsolète, du moins, selon les études qu'Erza mena sur le peuple du Nirvana. En bref, si la glace était suffisamment améliorée par les soins de la valkyrie du Nirvana, la glace aurait de manière impressionnante, résisté aux flammes de Roy. Dans un sens, elle tenta de mettre de côté cette déception en se disant que Roy a évolué de son côté.

Deuxièmement, le fait que toutes les techniques de Roy ne visent pas directement Erza la laissait perplexe. Il aurait largement pu faire fondre la glace tout en attaquant en même temps la valkyrie. Et le fait qu'il resta dans les airs était pour Erza, un manque d'envie de se frotter à elle directement.


Apparemment, tu as l'air de te souvenir que quand je m'entraîne, je ne me retiens pas, ni jamais. As-tu peur de moi pour t'envoler ainsi ? Savoir que tu as affaire à la "créature la plus magique de ce monde" t'empêche de m'attaquer ? Alors, si tu veux jouer à ça... J'arrive, Roy...

En un éclair, Erza changea de tenue pour enfiler l'armure "aile noire", cette armure qui lui permettait de prendre son envol, et à vitesse grandiose. Elle fonça donc à toute allure vers Roy dans les airs, puis gela sa main droite tout en faisant signe qu'elle va frapper du poing. Dans la tête de Roy, il ne peut pas y'avoir quinze mille solutions face à cette situation. Vu la vitesse de la jeune femme, esquiver serait inutile. Se protéger avec un mur de flammes ? Si Roy connaissait toutes les armures qu'elle possède, il se rendra vite compte que c'est pas une très bonne idée. Donc dans un combat, quand on ne peut pas esquiver ou se défendre, il ne reste qu'une seule option: Contrer. Et Roy peut facilement faire fondre la glace entourant le bras d'Erza en faisant cogner son propre poing. Sauf qu'a la dernière seconde, quand Erza se retrouva bien en face de Roy, elle fit apparaître une épée. La petite feinte lui permit d'élargir la portée de son attaque de quelques centimètres, lui offrant un avantage, puis de toucher Roy avec un coup horizontal au niveau du torse. Il n'y avait pas photo, elle prenait vraiment chaque combat, entraînement ou non, comme quelque chose de sérieux, peu importe l'adversaire. Ce n'était pas se rendre service de se retenir. Après avoir ouvert une plaie sur son torse, elle passe en un éclair derrière lui, et donna enfin son coup de poing avec la glace. Le coup propulsa Roy dans l'eau, vu que la glace avait fondu. Enfin, quand Roy chuta dans l'eau, Erza changea d'armure tout en tombant sur la terre ferme, et s'équipa de l'armure de l'impératrice de la foudre, pour effectuer une de ses combinaisons préférées. Les pieds au sol, elle tendit son sceptre en direction du lac, et lança une attaque foudre pour électrocuter la rivière et infliger de très lourds dégâts à Roy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: La valkyrie d'Atrium   Mar 2 Juin - 17:03

Après les attaques d’Erza, Roy se retrouva tout au fond de l’eau, mais il ne mit que quelques secondes avant de remonter à l’air libre. Juste assez pour voir que la Valkyrie allait l’attaquer avec de la foudre. S’il ne se bougeait pas, il allait se faire électrocuter.
Mais alors qu’il y a peu, il aurait brassé de l’air pour éviter de se faire toucher mais n’y serait pas parvenu, il se souleva de l’eau, où il eut le temps de se sécher grâce à son Feu de Chasseur de Dragon afin que l’attaque de foudre ne le touche pas.
 
Une fois à nouveau en l’air, il eut le temps de voir la foudre recouvrir totalement le lac. Mais il regarda Erza un instant avec un sourire bienveillant et se mit à dévorer l’électricité qui était dans le lac.
Rester pendant un mois avec un Dragon ancestral permet de maîtriser certaines aptitudes qu’il n’aurait jamais pu utiliser auparavant.
Son entrainement avec Ignir lui avait permis de pouvoir posséder les éléments chauds. Il pouvait donc maîtriser l’électricité, sans pour autant en créer seul.
 
Sans renvoyer la foudre, il se rapprocha d’Erza. La renvoyer ne lui ferait qu’augmenter sa force à elle, et Roy savait qu’elle n’avait pas besoin de ça.
 
Je sais très bien que je n’ai aucune chance contre toi. Je me rends compte même que tu as dû me laisser gagner lors de nos anciens entraînements.
Si tu avais voulu me tuer, je serai mort depuis le début de notre entrainement. Je sais que je n’ai pas la moindre chance contre toi.

 
Il dégaina alors Nassuril qui semblait bien plus scintillante que d’habitude. Il avait en effet au cours du dernier mois, réussit à faire augmenter sa puissance de flammes à mettre dans son arme, afin qu’elle soit plus robuste, comme Shuujaku lui avait appris à faire.
 
Mais je veux tout de même essayer de ne pas trop me ridiculiser, que ce soit contre toi ou mes adversaires futurs. 
 
Toujours avec sourire, il frappa le sceptre d’Erza qui allait avec sa tenue. 
L’énergie mit dans Nassuril permit à Roy de le biser, et donc pendant un instant, Erza se trouva dépourvue d’arme. 
Il en profita pour donner à Erza un coup de poing avec plus de dynamisme grâce son Ergot du Dragon de Feu, ce qui lui permit de la toucher en plein visage.
 
Frappe de la Prise du Chasseur de Dragon de Feu
 
Roy approcha ses deux mains sur Erza et concentra sa Magie du Feu. Cette concentration ne dura qu’une brève seconde, mais cela permis à Roy de créer un puissant jet de flammes qui sembla s’abattre sur Erza.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scylla
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 284
Date d'inscription : 29/12/2013

MessageSujet: Re: La valkyrie d'Atrium   Mer 3 Juin - 11:46

Erza vit Roy éviter l'attaque de justesse. Jusque là, tout va bien. Mais par contre, Erza était de plus en plus déçue de ce qu'elle voyait. Les paroles de Roy commençaient à la gaver, et pas qu'un peu. Déjà qu'avant, il avait baissé la tête devant elle après l'avoir aveuglement sur-estimé, et maintenant, il n'arrêtait pas de déblatérer qu'il est dans l'incapacité de la battre. Dans un sens, c'est complètement vrai, certes, mais quand un combat est engagé, il faut éviter de penser cela sans arrêt et réfléchir à ce qu'on doit faire, comme continuer la bataille, ou même fuir. Mais se dévaloriser constamment comme il le faisait... Erza était tolérante mais il y'avait des limites.

Après cela, Roy parvint à briser l'arme d'Erza, ce qui lui fit ni chaud ni froid, après tout, c'est pas comme si elle avait un répertoire digne du plus grand collectionneur d'armes et qu'elle pouvait tenir une large boutique avec tout ce qu'elle possédait, que ce soit en arme ou en armure. Et puis, elle encaissa un coup de poing en plein visage. Ce serait mentir de dire qu'Erza a été dans l'incapacité d'esquiver cela. La vérité était tout bonnement qu'elle s'est laissée faire, juste pour vérifier la combativité de son adversaire. Et au final, quelle déception. Le coup de poing avait à peine chatouillé la valkyrie, ni même amoché sa mâchoire. Elle n'avait définitivement rien senti. Elle resta debout, puis redressa le visage vers Roy ou elle posa un regard pleine de déception. Sa résistance légendaire de valkyrie était bien resté, à défaut que ses pouvoirs ont considérablement diminués en quittant sa famille.

Roy enchaîna avec un jet de flammes. Et voilà, Roy venait de faire l'erreur qui allait mettre fin à ce combat. Encore une fois, elle ne bougea pas et encaissa l'attaque. Quand la fumée se dissipa, Roy pouvait apercevoir la valkyrie dans une toute nouvelle tenue.


Spoiler:
 

Je suis déçue, je pensais qu'avec le temps, tu en connaissais un rayon sur mon armurerie... Mais j'ai eu tort... Merci pour ce cadeau, je me sens revigorée...

Le regard d'Erza devint foudroyant et brûlant à la fois. Elle était déterminée à en finir. Avec une magie qui a pu être restaurée par la technique de Roy, Erza avait bien plus de force, et donc, elle fonça bien trop rapidement vers Roy, ce qui semblait étrange car ce qui s'appliquait à elle, s'appliquera aussi à lui, donc utiliser l'armure de feu pour attaquer n'était pas une bonne idée. Sauf qu'encore une fois, lorsqu'elle fut bien proche de son adversaire, elle changea de technique, et enfila son hakama. Il n'eut à peine le temps de l'observer dans cette tenue qu'Erza était déjà passé derrière le malheureux, les deux katanas tendus diagonalement vers le bas et le torse penché, que son propre torse s'ouvrit et laissa échapper une marre de sang. Erza ne s'était pas vraiment retenu. Enfin, si, un minimum car sinon, comme il l'a précisé lui-même, avec un coup pareil, il aurait déjà été mort. Mais vu son regard hautain quand elle vit Roy tomber à terre, il semblerait qu'elle le voyait presque comme un ennemi. Elle s'approcha de Roy qui était allongé, puis, toujours le regard de braise qui la caractérisait quand elle était déçue ou furieuse, fit glisser la pointe de son Benizakura juste au niveau de la pomme d'Adam de Roy. Puis elle prit la parole.

Je commence à me demander vraiment si je peux faire quelque chose pour toi... J'aurai même jamais du m'entretenir avec toi en cet instant. Tu étais tellement sur le cul quand je t'ai annoncé ma condition, tout en me prouvant que tu ne sais rien du peuple dont je t'ai parlé, que tu as oublié l'essentiel. Un roi... ne baisse la tête devant personne, pas même un dieu sur qui il poserait tout son dévouement et sa fidélité ! Il ne reconnait sa faiblesse devant personne ! Pas dans ce monde en tout cas, ou bon nombre de seigneurs ont finis décapités en montrant la moindre faiblesse ! Et pendant que tu t'excites devant moi comme ça, les ennemis grandissent, toujours plus fort, toujours plus dangereux. Tu aimes jouer au fier devant Ignir ou la reine Mishtal, mais au fond, tu crois vraiment pouvoir être roi ? Laisse moi rire ! Tu es juste à l'heure actuelle condamné à périr des mains de Sairu à ce stade ! Ce qui s'est produit une fois se reproduira deux fois, je te le garantis !

Maintenant, regarde moi bien dans les yeux. Sache que désormais, j'ai mes propres projets, aux côtés de ma famille et aux côtés de ma soeur, que, au passage, tu ne connais pas, donc je te défends de trop parler d'elle à l'avenir, hum ? Je suis pas sure qu'elle aimerait qu'un mortel parle d'elle comme tu le fais, en sachant qu'elle est bien plus forte que cette "personne la plus magique" que je suis pour toi.

Se sentir plus faible qu'un autre est tout naturel. Laisse moi te dire que l'univers regorge d'êtres humains plus forts que soi. On croisera toujours  des êtres qui nous surpassent. Il y'a même des moments ou fuir est la seule option. Mais en aucun cas, il ne faut reconnaître qu'on est faible ! Si tu fuis, alors tu dois te dire que c'est partie remise, que tu dois devenir plus fort, et pas que tu dois ne "pas te ridiculiser". Ces discours de perdants, si tu les déclares en étant sur le trône, tu ne feras qu'ouvrir les portes de la rébellion. Tu ne le garderas pas longtemps, ton trône, crois moi ! Bref, tant que tu auras ce comportement de faiblard devant moi, sache que je ne te laisserai pas te suicider devant Sairu Jumeis et Azelia, c'est clair ? Et si tu tentes de passer outre mon avertissement... Alors je ne perdrai plus mon temps avec toi, c'est clair ?


Erza leva son katana puis s'écarta de Roy, elle prit un chemin pour partir d'ici, laissant Roy seul, mais d'abord, elle déclara une dernière chose.

J'ai légèrement retenu mon dernier coup, il n'était donc pas critique. Relève toi, et va te soigner ! Et reviens me voir seulement quand tu auras réfléchi fortement à mes propos... et pas avant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: La valkyrie d'Atrium   Mar 9 Juin - 16:53

Une fois Erza partie, Roy se retrouva seul, avec ses doutes. Il s’assit, se redressant avec ses coudes. Il ne ressentait pas la douleur physique que son ancienne lieutenante lui avait causée. Mais autre chose lui faisait mal : le fait de se rendre compte qu’à cet instant, il n’était pas capable d’obtenir ce qu’il désirait.
 
Tu l’as mérité Roy. Elle a eu raison d’être dure avec toi.
Comment un Roi peut-il instaurer le respect s’il n’a pas confiance en lui…

 
Les derniers mots de la Valkyrie raisonnaient dans sa tête.
 
« Je ne te laisserai pas te suicider. »
 
Je ne suis pas encore la hauteur pour le vaincre.
 
Il regarda ses mains avec dégoût, puis s’allongea à nouveau. 
Il tendit ses mains devant lui et les regarda à nouveau, avant de les abattre violemment sur le sol, faisant autour de lui un cercle de feu. 
Il était bien. Il aurait pu s'endormir ici, mais il préféra fermé les yeux instant, avant de faire disparaître le cercle. 
Le feu l’avait revigoré.  C'était son élément après tout. Il avait parfois besoin de revenir aux sources afin de se retrouver et de retrouver pourquoi il en était arrivé là. 

Il se leva d’un seul coup. Sa blessure au torse qu’Erza lui avait causée n’était plus qu’un lointain souvenir.
Il dessina le visage de Miloune avec ses flammes, ce qui lui donna encore plus de courage et de rage pour vaincre les oppresseurs.
 
 « Je ne te laisserai pas te suicider. »
 
Trop de gens comptent sur moi. Je n’ai pas le droit de les décevoir. Je n’ai pas le droit d’anéantir leurs rêves.
J’y arriverai, coûte que coûte.

 
Ses yeux devinrent feu. Il irait affronter le maudit Roi et reviendrait vainqueur.
Personne ne devait lui dire ce qu’il avait à faire, et pour cela, il devait prouver, et aussi se prouver à lui-même, qu’il était prêt à affronter et battre son destin.
Mais comment ? Pas en arrivant à rien en tout cas. Il était capable, il n'avait plus le choix. Erza avait raison. Il avait eu de la chance une fois. Il avait échappé à son Némésis, la chance ne frapperait pas une seconde fois… 
Il avait un objectif et il devait tout mettre en œuvre pour y parvenir, pour offrir un monde meilleur à sa Miloune et à sa famille, puis plus tard, à leur propre famille.
Cette pensée lui fit dessinée un discret sourire sur ses lèvres.
Il devait prouver à tout le monde qu’il n’avait plus besoin de personne pour combattre à ses côtés. Il devait se déterminer qu’il était capable d’arriver seul à lutter contre ses ennemis et ses doutes.
 
Il était un Phoenix, il devait renaître de ses cendres, ne plus laisser ses incertitudes guider ses pas. 
 
Il partit, laissant derrière lui des traces de feu.
 
 
Mais sur le chemin du Palais, il croisa sa future femme.
 
Miloune, qu’est-ce que tu fais là ?
Je ne sais pas, Erza m’a dit que tu avais besoin de moi.
 
Alors, il lui expliqua en détail le combat qu’ils avaient mené.
A la fin du récit, Miloune le regarda bizarrement. Elle ne dit rien sur son comportement car au final ce qu'elle voulait c'était qu'il revienne en vie. Mais elle le soutiendrait jusqu'au bout, quitte à mourir pour lui.
 
Mais, tu n’as aucune blessure…
 
Le ton de sa voix semblait presque déçu, puis elle regarda ses pieds.
Roy en profita pour la serrait contre lui.
 
Je suis un Phénix, je dois agir comme tel.
 
Miloune sentait le cœur bouillant de Roy contre elle.
Tel un Phénix, il avait réussi à se guérir seul.
 
Et puis, tu n’es pas qu’une simple guérisseuse, tu es aussi et surtout une Reine. Grâce à moi tu auras la place que tu mérites dans ce monde. Et j'aurai toujours besoin de toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La valkyrie d'Atrium
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La valkyrie d'Atrium
» Guide valkyrie
» [ Classe ] Valkyrie
» Valkyrie Crusade
» Sanna Johnson × Je suis la Valkyrie, es-tu prêt à entendre le son de ma justice ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Pays de l'eau :: Temple de l'eau-
Sauter vers: