La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La véritable histoire de l'Atlantis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: La véritable histoire de l'Atlantis   Dim 10 Mai - 0:43

La reine fit marcher pendant un long moment ses deux invitées, la "dragon blanc" Miloune Guan et Jubia de Wyvern Tail, dans les couloirs raffinés du palais de l'eau. Au bout du dixième couloir, sans vraiment parler en avance de la destination finale de cette longue excursion, la reine arriva devant une imposante porte bleue, probablement la plus imposante du palais, bien plus que la porte d'entrée du château. Après avoir poussé la porte qui grinçait légèrement un profond bruit strident, c'est alors que les deux invitées pouvaient apercevoir une salle sombre, avec comme seule et unique lumière quelques bougies bleues, et enfin, une lumière de type magique qui provenait d'une magnifique fontaine, ou l'eau brillait de mille feux.

Jusqu'à présent, je n'ai jamais montré cette fontaine à qui que ce soit en dehors de mon royaume. Considérez cela, Dame Miloune, comme un présent de ma part pour avoir accompagné Jubia jusqu'ici. Enfin... C'est surtout à vous que j'adresse ce présent, car je sais tout... Vous avez ressenti l'intérêt de fouler l'ancien royaume de mes ancêtres. Vous n'y êtes pas allé pour piller les richesses millénaires, mais pour en savoir plus sur notre histoire, mais aussi, pour une personne qui vous est chère, je me trompe ? Comparé à ce dragon blanc lunaire dont le coeur semble être si déséquilibré, si instable... J'ai absolument vu tout votre périple dans cette fontaine. Quand les océans s'agitent et prennent peur, cette fontaine réagit en conséquence. Je me suis empressée de voir qu'il y'avait quelques visiteurs à l'intérieur de l'Atlantis et que vous êtes même parvenus à vaincre l'Hydre en son sein. Bref, je me suis dis que je me devais de te montrer quelque chose qui pourrait t'intéresser, mais avant, Jubia, regarde tout au fond de cette fontaine.

Jubia s’exécuta, et alors que ses yeux fixaient son propre reflet, l'eau se mit à se mouvoir de sorte que le reflet disparut sans crier garde. Ce qu'elle vit, était quelque chose qui la fit trembler de tout son être. C'était une gamine, qui marchant aux côtés de la reine Mishtal en personne... Et cette gamine, il n'y avait pas de doute possible. C'était Jubia. La fille de l'eau posa ses deux mains devant la bouche, les larmes allaient couler à grande vitesse.

Je le savais... Erza me disait sans arrêt que mon pouvoir était bien supérieur que la plupart des manieurs d'eau qu'elle avait croisée... Mais je n'ai jamais pu expliquer l'origine de ce pouvoir... Et pourquoi ma tête était mise à prix à plus haute valeur que pour Cervantes...

Je me doute bien que tu n'as pas cru le colonel Munakata, alors je me devais de te montrer cela. J'imagine également que ces images ne vont pas réellement t'aider à retrouver la mémoire. Mais sache que cette fontaine n'a jamais déformé la réalité. C'est une fontaine qui protège la vérité, l'immortalise, à jamais... Chaque soir, avant de partir pour le pays des songes, je me recueille ici, puis visualise quelques souvenirs ardents à tes côtés, en priant pour ton bien-être. J'ai en attendant, tout mis en oeuvre pour que tu me reviennes, en précisant à mon armée que tu devais être capturée vivante. Mais hélas, un doute m'envahissait. Ton apparence avait tellement changée, et ton comportement aussi... Je refusais de croire que ma fille était sur ce cargo rempli d'imbuvables pirates... Non, je le refusais... Il fut même un temps ou je pensais que, tout comme ton frère, tu avais renié tes origines... Après tout, tu avais des raisons, car je n'ai jamais été une bonne mère au final...

Mais de quoi vous parlez ? Frère ? Mauvaise mère ?

Enfin, Jubia n'écartait pas son regard de ces images qu'elle pouvait lire dans cette fontaine sacrée. Elle, gamine, et heureuse, avec la personne qui se trouvait face à elle. Elle voyait bien que la reine sanglotait autant de larmes qu'elle. Donc elle ne voulait pas insister... Pas pour l'instant, du moins... Quand la reine sécha ses larmes, elle tourna sa tête vers Miloune cette fois.

Pour que je puisse tout expliquer, j'ai besoin de revenir en arrière, jusqu'au moment ou l'Atlantis régnait sur les océans, il y'a plusieurs siècles. Observez bien à votre tour dans cette fontaine.

Thème de l'Atlantis: https://www.youtube.com/watch?v=BVITAImw0nI

Miloune pouvait voir effectivement une cité bien plus prospère que la capitale
actuelle du pays. Les gens semblaient heureux, et qu'ils soient humains, hommes poissons, ou sirènes, l'entente semblait au rendez-vous.


C'est là, très exactement dans cette cité, que tous mes ancêtres ont régné, sans exception. A l'époque, les forces armées de la nation était redouté par tous les pays de la Yokume, la lune y compris. Après tout, le pays de l'eau étant l'un des pays les plus vastes de la Yokume, sous le contrôle des meilleurs guerriers, cette zone était une arme de défense absolument titanesque. De plus, les rois de l'Atlantis protégeaient un fabuleux trèsor, et qui faisait la fierté de nos ancêtres. Mais c'est justement cet élan de cupidité qui allait participer à la chute de l'Atlantis.

Car un jour, une prêtresse du nom de Margareta avait prévenu maintes et maintes fois le roi à cette époque ou vous pouvez voir cette retransmission, que si il continuait à fouiller les profondeurs des océans pour s'enrichir, il attirerait le courroux du dieu des océans en personne, car ce trésor l'appartenait. Oui, tout cet or, tous ces diamants, appartenaient à Chtulhu, le gardien suprême du pays de l'eau. Mais le roi ne prit pas en compte les avertissements de Margareta... Elle était de toute manière considérée comme une hérétique avant tout... Et ce qui devait arriver, arriva.


Miloune et Jubia pouvaient cette fois voir destruction, chaos et terreur provenant d'un seul monstre marin, UN SEUL. L'Atlantis fut submergé intégralement par ce démon. Le courroux dont parlait la prêtresse était bien véritable.

L'Atlantis connut donc une fin des plus tragiques à cet instant précis. Chtulhu dévasta la cité en quelques minutes. Toute résistance était futile, jusqu'au moment ou la prêtresse décida de passer par une manœuvre risquée mais qui permit au fils du roi, seulement âgé de 15 ans à cet instant, de survivre. La prêtresse scella le démon dans le corps du jeune garçon. L'Atlantis était déjà anéantie, mais selon elle, le chaos de Chtulhu n'allait pas s'arrêter ici. Il devait donc disparaître.

Le jeune garçon partageait son esprit avec le démon, mais elle le mit en garde. Le sceau se brise au fur et a mesure que l'hôte vieillit, elle imposa donc au jeune garçon d'avoir une descendance, car selon elle, si l'hôte atteignait l'âge de 33 ans précisément, le démon regagnerait ses forces et se libérerait du sceau, suffisamment fragilisé. Le seul moyen de contrer cette malédiction, était d'avoir ainsi une descendance, et que le jour ou la mère accoucherait du nouveau né, Margareta doit être présente pour sceller Chtulhu chez le nouveau né. Par chance, la prêtresse parvint à mettre au point une méthode pour rallonger sa durée de vie comme les êtres supérieurs du pays lunaire. Tant qu'elle sera en vie, elle se chargera de transférer le démon chez les héritiers du trône.

Je ne sais si ses mises en garde sont réels ou si c'est du vent, car personne n'a eu le courage, ou la folie, qui sait, de ne pas avoir de descendance arrivé a sa 33eme année, dans l'arbre généalogique royal. Mais vu que les prévisions de la prêtresse ont toujours été corrects jusque là, alors nous croyons, peut-être aveuglement, en elle...


Attendez, si je suis bien votre fille dans ce cas, cela signifierait que...

Jubia, ou plutôt Umi Mishtal, posa sa main droit sur sa poitrine.

Tu as tout compris... Ta maîtrise quasi parfaite de l'élément de l'eau, provient de Chtulhu en personne, qui partage son pouvoir avec toi... Quand j'ai accouché de toi, je t'ai transféré le démon en ton sein, comme le veut la coutume. Mais ne prend pas cet air paniquée, Umi... Tu es encore jeune, tu as le temps de trouver un homme pour te féconder et pour que tu puisses donner vie au prochain hôte.

Je... Je pense avoir trouvé l'homme idéal, mais... Veux-il vraiment de moi ?

Cela n'est pas un secret au passage. Tout le pays de l'eau sait que tu possèdes ce démon en toi. Alors, si tu veux en parler à ce garçon, fais-le. Si il a un minimum de considération pour toi, il acceptera de t'aider.

Non, je n'y tiens pas... Je veux séduire cet homme par mes propres moyens. Je n'ai que 18 ans, il me faudra bien moins que 15 années pour qu'il soit mien. Je ne dois pas douter de moi, oui, je peux le faire...

Umi se retourna vers Miloune et après un long silence, elle s'avança vers elle puis prit ses deux mains, comme si elle voulait lui demander un service.

J'ai beau être meilleure que toi au combat... Mais en amour, tu me surpasses... Je t'en supplie, Milouuuuuune... Dis moi quel est ton secret ? Comment tu as fais pour séduire Monsieur Roy ???

Sa mère, la reine, ne put s'empêcher de laisser échapper un léger rire à cet instant. C'est comme si elle se reconnaissait en elle, plus jeune. Et puis, quelque chose dans le comportement d'Umi l'avait fortement surprise.

Mais dis moi, Umi, tu as l'air d'encaisser plutôt bien le choc. Cela ne te perturbe pas que tu possèdes une telle abomination en toi ?

Tout ce que je retiens, c'est que je suis celle qui doit défendre les océans coûte que coûte. C'est l'amour qui me permettra de protéger les miens, et je réussirai. Evidemment, j'aurai aimée ne pas avoir à faire subir à mes enfants une telle horreur. Mais tant qu'il est inoffensif, je n'ai rien à craindre... Mais par contre, j'imagine que c'est pour cela que Cervantes s'est tellement intéressé à moi.

Hum, c'est l'hypothèse que nous avons tous pensé ici. En te nettoyant la mémoire, il voulait que tu oublies ce qui vit en toi, et voulait te garder en sa compagnie jusqu'à ta trente-troisième année, pour ensuite invoquer Chtulhu et plonger le pays dans le chaos le plus total. Après tout, ce n'était pas un banal pirate qui ne s'intéressait qu'aux abordages et aux trésors... Il vouait une profonde haine contre le système de ce pays. Tout détruire devait être son infâme Leitmotiv... Mais te voilà de retour. Et j'ai vu depuis la fontaine que vous avez défait ce félon de la pire espèce. Merci encore !

Mais il y'a une chose que je trouve étrange. Pourquoi au moment ou j'ai passé les frontières du pays, plus aucun soldat de ce pays ne m'a pourchassé ? Avez vous cessé de vouloir me retrouver ? Cela ne me semble pas logique, quand on pense aux enjeux qui sont liés à moi et dont j'ai totalement oublié l'existence !

Parce que dès que tu as quitté le pays, la fontaine ne m'a plus transmis aucune image de ton périple. Et je n'osais plus rentrer en contact avec toi, tellement j'ai été ignoble avec toi. Te nommer criminelle tout cela parce que je ne te reconnaissais plus. J'ai été la pire des souveraines de ce pays, je désespérais également que Chtulhu revienne à la vie à cause de cet immonde Cervantes et aussi à cause de ton frère. Mais en dehors des frontières du pays de l'eau, quelqu'un a continué de veiller sur toi, et cette personne, c'est Margareta. Elle savait que tu avais enfin trouvé ta place avec des compagnons de qualité, et donc, m'a prévenu qu'il n'y avait plus à s'en faire te concernant. Elle me demanda même de te laisser vivre ta vie comme tu le souhaitais, et que je devais t'oublier. Après tout, j'ai été impardonnable, je n'ai pas pu te protéger de Phantom Lord, et j'ai mené de nouveaux ennemis sur ta route, au lieu de te rechercher par moi-même... La tristesse, le désespoir, a pris le dessus sur moi... Alors que j'aurai du me battre jusqu'au bout pour le bonheur de mon enfant... De toute manière, si tu devais accoucher d'un nouveau né, Margareta servait venu te voir, et aurait pratiqué le rituel de transfert sur ton enfant.

Une dernière question. Cela fait un moment que vous dites que j'ai un frère... Qui est il ?

En réalité, tu as un frère jumeau. Il se nomme Isaak, et il possède, comme pour toi, la moitié de l'essence vitale de Chtulhu. Dans ton cas, je suis sure que tu parviendras à suivre la coutume comme prévu, mais lui... est la personne qui me pose le plus de problèmes. Il a quitté le pays, et fut capturé, après avoir attaqué Azelia en personne. Il a toujours détesté le monde qui l'entoure. Donc je le soupçonne de refuser d'avoir une descendance, pour ressusciter sa propre moitié du démon des mers. Et comme aujourd'hui, il est enfermé dans un cachot du pays de la lune, je dois pouvoir négocier pour sa libération, dans le but de lui mettre les idées au clair, mais je n'ai jamais pu. Le pays de la lune compte bien le condamner à mort... Sauf que si l'hôte décède avant de transférer Chtulhu... Le démon est tout simplement libéré... Je croise donc les doigts pour qu'un jour, ma requête puisse passer au gouvernement qui s'occupe de la partie justice au pays de la lune, mais actuellement, je n'y parviens pas. Je suis même sure que le pays de la lune aimerait bien s'emparer de Chtulhu... Ils s'en mordront les doigts ce jour-là, faites moi confiance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miloune
Noble
Noble
avatar

Messages : 1194
Date d'inscription : 21/05/2013

MessageSujet: Re: La véritable histoire de l'Atlantis   Lun 11 Mai - 7:17

Miloune écouta toute l’histoire de l’Atlantis sur ce que la Reine avait à lui dire.
 
Je vous prie de m’excuser Majesté de commencer mon discours par vous réfuter, mais Seto, celui que vous appelez le Dragon Blanc lunaire, n’a pas un cœur déséquilibré que vous pouvez le croire, ou comme votre source magique vous l’a montré. Il a changé…
 
Puis elle se stoppa en essayant de trouver ses mots pour poursuivre.
En effet Seto avait changé, mais maintenant qu’il était de retour avec Azelia, Miloune espérait qu’il ne soit pas redevenu la personne qu’ils avaient rencontrée la première fois… ou même pire…
 
Je suppose que je ne vous apprends rien.

Mais vous avez raison, vos richesses ne m’intéressent pas. Enfin, finalement, l’Atlantis détenait l’un de mes trésors.
 
Elle fit un petit sourire à la Reine.
 
Elle apprit également que Jubia, enfin Umi, avait un frère, qui semblait, d’après les dires de la Reine, aussi perdu que sa fille.
Miloune fut tout de même gênée d’assister aux retrouvailles mère-fille. Elle aurait bien aimé pouvoir les laisser seule mais le fait d’en savoir encore plus sur l’Atlantis lui donnait l’impression qu’elle avait des poids dans ses pieds qui l’empêchait de bouger.
 
Au vu des restes de la cité de l’Atlantis, Miloune vit encore que la cupidité d’un seul homme, un monarque, avait à nouveau réduit à néant toute une population.
 
Pour l’instant, les personnalités royales avaient réussi à trouver une bonne méthode pour stopper à nouveau l’apparition de Cthulhu, mais est ce que cette solution allait-elle pouvoir perdurer encore longtemps ? Le monstre n’allait-il pas un jour comprendre comment se brise le sceau apposé par la prêtresse ?
Une malédiction pesait alors également sur la famille royale du Pays de l’Eau.
 
Mais Miloune fut tirée de ses pensées par Jubia, qui lui prit les mains, avec un regard brillant pour lui demander clairement comment elle pouvait séduire Grey.
 
Euh… Oui Jubia… Enfin, oui Princesse Umi.
Mais je ne crois pas qu’il y ait de secret dans l’amour.
Si Grey ne t’a jamais prouvé que tu pouvais continuer à le suivre comme tu le fais, c’est peut-être parce que tout simplement que ce n’est pas la personne qui te correspond le mieux. 
Ce que tu pourrais faire quand tu le reverras, c’est lui dire clairement ce que tu ressens pour lui.
Enfin si tu as besoin d'entrainement, je suis là pour t'aider.
 
D’ailleurs, cela fit penser à Miloune qu’elle aurait bien aimé combattre Jubia pour voir si maintenant elle était apte à la combattre.
 
En ce qui concerne le frère de Jubia, Miloune ne put s’empêcher de dire à la Reine.
 
Majesté, si je peux me permettre, je pense qu’il faut que vous continuiez à réclamer votre fils auprès d’Azelia. Elle ne doit pas le retenir prisonnier pour rien. Mais en tant que votre homologue lunaire, elle doit avoir le devoir de vous écouter.
De plus, il s’agit de votre enfant. Elle doit bien posséder une once d’humanité, et de ce fait, accepter de vous rendre la chaire de votre chaire. En plus, je suis certaine qu’Azelia doit posséder des créatures toutes aussi puissantes et dévastatrices que Cthulhu.
Vous devez vous entretenir avec elle et montrer votre désarroi en tant que Reine mais surtout en tant que mère. Elle n’est pas si sans cœur par rapport aux descriptions faites d’elle. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: La véritable histoire de l'Atlantis   Dim 17 Mai - 1:11

Miloune exprima juste son avis sur le cas Seto. Mais au final, cela n'était pas vraiment nécessaire. Après tout, ce cas fut longtemps mis sur la table lors du conseil du mois dernier, et Miz connaissait bien mieux Seto que Miloune pouvait songer. De plus, les termes "déséquilibrés" et "instable" ne décrivent pas pour elle une personne maléfique et sans coeur, mais plutôt quelqu'un qui reste piégé entre la lumière et les ténèbres, et cela était bien vrai pour le dragon blanc. A ce sujet, Miz décida de ne rien répondre.

D'ailleurs, la reine était amusée par la petite scénette entre elle et sa fille. C'etait comme si Umi suivait les conseils d'une grande soeur. Cela lui faisait plaisir, et à la fois, la rendait mélancolique. Elle aurait aimée qu'elle ait quelqu'un pour l'épauler de cette manière, elle qui semble encore perdue avec des choses essentielles comme la romance, à cause de tout ce temps perdu aux côtés de brigands de la pire espèce. Au lieu de ça, elle est jumelle avec un homme qui croupit dans un pénitencier, au beau milieu du pays lunaire, là ou se trouvent des démons qui ne doivent pas être de très bons compagnons de cellules.

D'ailleurs, en parlant du fils, Miloune expliqua sa pensée, comme quoi la reine devrait insister au sujet de la libération de son fils. Cependant, Miloune semble ignorer quelque chose.


Je suis désolé, mais je ne sais si je le pourrai. Je suis bien au courant de la face cachée de la reine lunaire. Après tout, il fut un temps ou je croyais en une certaine amitié avec elle. Oui, il y'a encore une quinzaine d'années de cela, moi, Ulyana et Azelia, nous étions considérés comme les trois plus grandes figures féminines de la Yokume, par notre coopération qui pouvait inspirer à un monde meilleur. Mais malheureusement, du jour au lendemain, Azelia nous as bien fait comprendre que cette même collaboration allait prendre fin. Et si je n'ai pas réussi à négocier avant le conseil, j'ai bien moins de chance d'y parvenir APRES ce conseil, pour la bonne raison... qu'Azelia a déclarée la guerre au monde entier si jamais tu l'ignorais... Et lors d'une bataille, il faut donc avoir un maximum de force sous sa coupe. Donc je ne vois pas pourquoi Azelia se priverait d'une créature surpuissante comme Chtulhu.

D'ailleurs, Miz était surprise sur un seul point. Le fait que Miloune déclara qu'Azelia n'était pas "sans coeur". A moins de très bien connaître la reine, personne ne parvenait à s'en rendre compte au final. Aurait-elle rencontrée Azelia en personne ?

Ses pensées furent interrompus par un garde royal qui après s'être incliné, semblait avoir une annonce importante à émettre.


Votre majesté, un groupe de Shinobis provenant des villages Hayabusa et Hajinmon souhaitent vous rencontrer.

Des Shinobis ? C'est une première ici... Emmenez-les jusqu'à la salle du trône, je les y attendrai comme il se doit. Bien, retournons à la salle du trône, de toute manière, je vous ai montré tout ce que je désirais, Dame Miloune. Umi, si je peux désormais t'appeler ainsi, nous remettrons cette conversation à plus tard. Allons-y, ne nous faisons point attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La véritable histoire de l'Atlantis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La véritable histoire de l'Atlantis
» La véritable histoire de Pâques + bonus
» La véritable histoire du Roi Sorcier d'Angmar
» Lord Voldemort
» LA VÉRITABLE HISTOIRE DE JESUS DE NAZARETH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Pays de l'eau :: Temple de l'eau-
Sauter vers: