La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un duo mortel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seto
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 1233
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 27

MessageSujet: Un duo mortel   Lun 27 Avr - 22:22

Près du clocher - pénitencier, un combat avait lieu au dessus de la cîté d'Osternburg, dans les airs. Seto volait au dessus de cette même ville, avec Ayako qui flottait également avec des ailes de glace. Quand aux Shinigamis, ils semblaient capable de se maintenir dans les airs, ils pouvaient d'ailleurs faire quelque pas, comme si ils marchaient sur un sol invisible, dans le ciel. Ce combat allait donc être aérien de toute évidence. Seto et Ayako s'échangèrent un léger regard confiant avant de replacer toute leurs attentions sur les deux ennemis. L'un était le chef, et l'autre était un jeune homme au regard aussi glacial que celui d'Ayako. D'ailleurs, ce dernier semblait obsédé par la Kunoichi, au point qu'il lui fit un léger clin d'oeil, pour attirer son attention.

Dommage qu'une poupée comme toi doit être bannie du monde vivant. Pour toi, ma chère et tendre, je vais t'offrir la plus douce des morts.

C'est dingue, même à ce sujet, on est opposé toi et moi... Parce que je vais m'assurer pour que ta mort soit des plus abominables et sanglantes. Je vais ensuite me baigner avec passion dans ton sang, comme trophée de victoire...

Aaaah... Si belle... Mais si hargneuse... J'en ai des frissons... Oui, ma rose de glace, honore moi encore de ta délicate folie... Encore, oui... encore !

Bordel, mais ferme ta putain de gueule ! SETO ! ALLONS Y !

Ne t'excite pas trop... Ayako... Je t'ai appris a rester patiente, ne l'oublie pas. Alors reste calme, je peux t'assurer que ce combat sera remporté haut la main... Mais pour cela, tu dois rester calme.

Je n'y peut rien, je t'avoue que j'aime l'idée de me battre à tes côtés, comme au bon vieux temps.

Alors tâche de faire en sorte que ce combat soit des plus agréables. Car je ne te cache pas que j'espérais que ce jour se passe sous de meilleures circonstances...

Seto parlait surtout de l'attitude d'Ayako, qui n'était plus la même qu'autrefois, ou alors... Etait-ce la, le vrai visage de la Kunoichi des neiges ? Même si Seto connaissait Ayako depuis des lustres désormais, il n'était pas vraiment capable de dire qui elle est vraiment, ange ou démon ? Femme fatale ou éternelle solitaire ? Mais il y'a une chose dont Seto était plus que certain, elle lui faisait penser à ce qu'il montrait de lui lorsque lui-même devint un criminel de haut rang pour les forces de la Yokume. La crainte de la différence et du rejet, les menaient vers la voie de la terreur, et cette terreur, ils voulaient l'enseigner aux autres. Quoiqu'il en soit, les premiers à charger furent les Shinigamis, qui s'attaquèrent avec ce qui semblait être leurs armes fétiches: La faux

[ Thème du combat: https://www.youtube.com/watch?v=MD13hROfKtw ]

Le combat commença avec l'habituel "échauffement" qui était surtout la partie analyse de la force de l'ennemi. Seto et Ayako gardaient leurs armes habituelles, la Vorpal et le Jashinken, à la puissance destructrice. Leurs armes cognaient celles des Shinigamis, alors que Seto était surtout entre les mains du chef du clan, et Ayako avec l'étrange jeune homme qui semblait lui faire de l'oeil. Seto et Ayako remarquaient déjà une chose. Ils étaient rapides, brutales, et agiles. Bref, des adversaires à ne pas prendre à la légère. Mais Seto et Ayako ne suaient pas encore la moindre goutte de transpiration, ils semblaient à l'aise jusqu'au bout. Pendant un instant, Seto trouva enfin le moment pour effectuer une parade car son Shinigami avait ralenti la cadence des coups, ou du moins, c'est ce qu'il imagina. Il passa à grande vitesse derrière lui et alors que Seto contra le coup de faux sans souci, il sentit quelque chose d'étrange au niveau du bras. C'était simplement le Shinigami qui avait posé sa main sur son bras... Mais c'était louche, Seto sentait que son bras fondait, pourrissait de l'épaule jusqu'au poignée. Et au bout de quelques secondes, son bras... n'était plus, ou du moins, il était devenu squelettique. On ne voyait plus que ses os, ni plus, ni moins.

Qu... Qu'est ce que tu m'as foutu ?

J'ai rempli mon rôle de Shinigami, tout simplement... J'ai juré, au nom du clan, de réduire au silence le corps des impurs, les élus d'Azelia en priorité... Tout corps humain... vieillit, puis pourrit... J'ai quelque peu accéléré le processus... Ton bras n'est plus désormais... Et ton corps s'évaporera très bientôt, quand j'aurai posé ma main du jugement sur ta chair putréfié...

Seto esquiva très vite le Shinigami, car c'était clair. A chaque contact avec la main non armé du Shinigami, ce dernier allait voir son corps pourrir à l'endroit précis ou il était touché. Donc il suffirait de quelques contacts avec cet ennemi pour que la partie soit terminé. Un effrayant ennemi, en somme. Mais Seto ne semblait pas troublé. Ayako lui fit un signe de la main pour lui faire comprendre qu'il devait se retirer quelques instants, et qu'elle prendrait les choses en main pendant quelques instants. Tout n'était pas perdu, et Seto et Ayako se connaissaient suffisamment pour mettre au point une stratégie sans passer par le verbal. Seto se rendit donc vers le clocher. L'ennemi d'Ayako fonça vers Seto pour le rattraper mais la Kunoichi de glace s'interposa pour bloquer le jeune homme.

Oooh... Tu défends ce perdant qui est déjà hors d'état de nuire en même pas quelques secondes de bataille... Amusant... T'as le béguin pour lui, ma puce ?

Quelqu'un comme toi qui croit déjà posséder une femme rien qu'en fantasmant sur son physique, ne peut comprendre... Que ce soit toi, ou le dernier adversaire que j'ai eu, vous ne comprenez rien à rien de toute manière... Et cette fois, je ne perdrai pas mon combat !

Elle repoussa le shinigami loin d'elle, mais ce dernier rechargea très vite. Ayako invoqua pour contrer son miroir de glace qui avait habituellement pour effet de renvoyer l'attaque contre son propre utilisateur, mais à sa grande surprise, dès que le miroir se brisa, le Shinigami ne semblait pas ressentir la moindre douleur.

C'est quoi ce délire ?

Sous la surprise, Ayako ne put esquiver l'attaque du Shinigami. Après que son torse fut tranché, l'ennemi frappa au même endroit avec son pied, ce qui la propulsa au loin. La jeune femme s'écrasa contre le mur du clocher, pour que peu de temps après, les deux ennemis s'approchèrent d'elle, sans doute pour l'achever.

Tu vois, ma belle... Chaque Shinigami possède un pouvoir qui lui est propre, mais lié a la fin de toute chose. Geki, mon frère que tu vois ici présent, peut mettre fin à l'existence de tout corps physique rien que par le toucher. Moi, Zedan, je suis le Shinigami qui annule l'effet de toute technique lié à la magie. J'ai simplement annulé l'effet de ton miroir de glace. Tu te doutes bien que nous nous sommes renseignés sur vos capacités, les "Rosenblut". Vous êtes, en théorie, plus forts que nous, c'est une certitude... Mais hélas, vous ne savez pas grand chose de nos réelles capacités liés aux dieux de la mort.

Sale copieur ! Cette technique appartient au répertoire d'Azelia !

Tu éprouves tellement de fanatisme envers ta stupide reine que tu penses à ce point qu'elle est à l'origine de toute chose ? Non, ces sorts, elle les as appris tout comme nous. A la différence.. qu'elle n'applique pas ses sorts de Shinigami pour la meilleure cause qu'il soit ! Nous, les Shinigamis, épions tout ceux qui commettent un crime pour une raison sans bravoure, foi, ni loi... Par le vice le plus total... Nous écrivons tous leurs noms dans notre ouvrage sacré, puis nous les éliminons un à un, à chaque coup de minuit. La reine, quand à elle, élimine par caprice, tout comme ceux dont nous éteignons la flamme de la vie. Le fait qu'elle soit reine ne l'épargnera pas du jugement que nous comptons faire abattre aux impurs.

Fermez la, bande de bouffons ! Ce n'est pas par caprice que nous exterminons les misérables comme vous... C'est pour un avenir de rêve, ou nous n'aurons plus peur des ordres extérieurs, de la discrimination. Ou ce ne sera plus des noms qui dirigeront le monde... Mais les plus forts, les êtres supérieurs... Les êtres qui dépassent leurs limites pour le bien être du monde. Pour l'union des races dominantes ! Quand nous aurons éliminés tout ceux qui constituent un obstacle à notre histoire... Nous aurons dépassés le stade de mortel. Mais a quoi bon ? Puisqu'en toute franchise, je n'ai pas peur de la mort, et donc... Je n'ai pas peur de VOUS !

Quelles paroles sans aucun sens ! Dommage qu'une jeune femme talentueuse comme toi a perdu la tête a cause de.. ce sang noir qui coule désormais de ton corps, parce que tu as cru à une idéologique qui ne verra jamais le jour. Détends toi, ce ne sera pas très long, je vais te purifier, en te donnant le coup de grâce.

Le Shinigami allait toucher le corps d'Ayako pour la faire disparaître. Néanmoins, Ayako, par concentration, venait de durcir son sang, qui attaqua le Shinigami en prenant la forme d'une aiguille finement tranchante. Elle transperça la main du Shinigami, et pour couronner le tout, le sang noir s'infiltra dans les veines de l'homme. Cela allait sûrement annuler sa technique, le rendant pratiquement inoffensif. Sous la douleur de son compagnon, le jeune Zedan fonça à toute allure vers Ayako pour l'attaquer. Celle-ci relança la même attaque. Le premier réflexe du Shinigami était de trancher l'aiguille de sang grâce a l'effet de sa technique qui lui était propre. Mais cela échoua et le Shinigami fut transpercé au torse cette fois.

QUOI ? Mais pourquoi je n'ai pas été en mesure de détruire ton aiguille de sang ?

Je suppose que tel le bouffon que tu es, tu as déduit, comme tout le monde, que le sang noir est basé sur la magie ou l'ensorcellement ? Et c'est grandement faux ! C'est une matière obscure qui n'est en aucun cas magique. Cela va bien plus loin que la sorcellerie pour être plus précis. Mais je ne révélerai pas a quiconque périra de mes mains la vérité sur cette technique, effrayante, certes, mais séduisante ! Hahahaha ! Ton ignorance va te couter la vie. Dieu de la mort ou non, c'est pareil ! Mes victimes, je les décide de ma volonté, que ça te plaise ou non, que ce soit par caprice ou pas, un gros trou de balle comme toi n'a pas à dire ce que j'ai à faire, pigé, le morveux ?

Ayako fonça tête baissée vers le Shinigami qui était à la base son adversaire, puis, Jashinken en main, pris un air démoniaque.

Je vais planter mes crocs avec passion dans ta vulgaire chaire humaine ! On verra qui sera destiné à être un dieu de la mort lors de la prochaine pleine lune, tête de noeud !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forbiddenyokume.forumactif.org
Ayako
Chef Black Spider
Chef Black Spider
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 31/05/2013

MessageSujet: Re: Un duo mortel   Mar 5 Mai - 23:01

Devant la folie meurtrière d'Ayako, le shinigami, de plus en plus dépourvu, bloqua les coups de Jashinken avec sa faux. Mais il avait de plus en plus de mal à bloquer. Les coups d'Ayako étaient désordonnés, elle n'avait aucun style de combat. C'est comme si ses coups étaient hasardeux. Mais en attendant, elle frappait de plus en plus fort, et le shinigami ne savait pas combien de temps il allait tenir.

(Bordel, quelle sauvageonne... D'habitude, je suis en mesure de contrer les coups adverses si ils suivent un schéma précis. Mais elle... Elle tente de forcer le passage avec des coups trop désordonnés...) Je refuse de perdre contre une femme qui n'a aucun style dans ses coups. Tes attaques sont le reflet de ton âme... C'est hideux, repoussant, à vomir, à ch...

Mais le faucheur n'eut pas le temps de dire son dernier mot qu'il vit le pied droit d'Ayako partir à toute vitesse en direction de son visage. Il n'eut pas le temps d'esquiver et donc, du subir le coup, et manque de bol pour lui, elle portait des Getas aux pieds. L'homme décolla plus loin pour atterrir sur le toit d'une large tour. Il vit au loin Ayako foncer vers cette tour pour continuer d'attaquer le Shinigami. Là, il eut le temps de calculer sa vitesse avec la trajectoire restante pour se défendre. Il parvint même à faire mouche et à donner un violent coup de faux à Ayako en plein torse. La Kunoichi fut stoppée, les deux adversaires posèrent leurs yeux précisément au même endroit, là ou la lame aurait censé trancher la peau de la Kunoichi. Mais en vain, sous la surprise du Shinigami, la seule chose qu'il parvint à trancher, c'est un simple bout de tissu de la tenue d'Ayako. La jeune femme leva la tête et se mit à ricaner doucement, plus plus brusquement...

Hihihihihihihihi..... HAHAHAHAHAHAHAHAAAAAAA !!!

Le Shinigami recula de quelques mètres. Il commençait à prendre peur devant le fait qu'Ayako ne reçut pas le moindre dégât, même minime, de la part de son coup de faux. Impossible... La différence de puissance était démesuré à ce stade.

Tu... Tu n'es pas humaine..

As-tu peur ? Si j'étais toi, je fuirai à toute allure, la queue entre les jambes, avant que tu fasses dans ton froc. Pauvre gamin... J'ai pris beaucoup de plaisir à t'affronter néanmoins...

Ah... ouais ?

Ouais... Tu étais inintéressant du début à la fin, ne te fais pas d'illusions. J'ai surtout aimé voir qu'une petite salope comme toi qui me parle d'office comme si j'étais son objet, se trouve encore une fois ne pas être à la hauteur. Tous les mêmes au final... L'homme qui parviendra à transpercer ma carapace de sang noir n'est pas né. Ma peau est plus solide que l'acier désormais...

Ne me parle pas comme si le combat était déjà termi...

L'homme avait levé sa faux en direction d'Ayako mais il sentit comme son Jashinken planté dans sa chair. C'était trop tard, Ayako était la plus rapide et avait percé la peau du malheureux au niveau du torse. Crachant une forte flaque de sang, Ayako prit enfin un air satisfait. Voir son ennemi à genoux lui faisait un bien fou, et même si le jeune homme posait sur Ayako un regard de chien battu, cela n'empêcha pas la jeune femme de prendre le Shinigami par les cheveux et de repousser violemment son visage contre le sol. Elle fit la manœuvre une vingtaine de fois, et pendant que la victime hurlait à la mort, les rires d'Ayako constituaient une symphonie absolument horrible pour les oreilles du Shinigami. Au bout d'une trentaine de seconde, Ayako garda soulevé la tête de l'homme, observa son visage complètement défiguré, et remarqua qu'il avait perdu plusieurs dents sur le sol.

Mon... visage... Mon beau visage.... Salope... Tu...

Sous les nerfs, ou plutôt dans un dernier élan d'espoir, le Shinigami dégagea une forte énergie sombre qui bouscula Ayako, l'obligeant à le lâcher. Le visage de l'homme était la seule chose qui avait changé au final. Sa tête est devenu squelettique. Pour Ayako, cela était pitoyable. Le visage de la mort en face d'elle ne l'effrayait pas, surtout quand elle savait quel type de personnage se cachait derrière ce "masque"

J'ai du sacrifier mon fabuleux physique, mais au moins, ma puissance a fortement augmenté. Ton temps est compté.

Arrête, tu es parfait comme cela. Je souhaitais te défigurer le visage jusqu'à ce que tu aies cette apparence. Merci de m'avoir facilité le travail.

Le Shinigami flotta encore une fois en l'air, puis sa première attaque fut de balancer plusieurs boules d'énergie obscures vers Ayako depuis sa bouche. Ayako n'eut pas vraiment besoin de se concentrer pour invoquer un miroir de glace qui renvoya la technique vers le monstre.

Encore un crétin qui, en se métamorphosant, en oublie les bases...

Le Shinigami, qui tomba à terre, releva la tête vers... le vide. Ayako avait disparu. Tout ce qu'il vit, était la brume glaciale qui peu à peu l'enveloppa de tout son être. Après un long silence, il entendit pas très distinctement la voix d'Ayako.

Le temps est figé... Ton corps est léger... Le froid caresse ton ossature, tu sens le silence qui te fait planer vers la félicité... Le temps avance... Ton corps devient de plus en plus mou... Tu sens que ça caille, pas vrai ?

OU ES TU ?

Le temps s'accélère, tu trembles, tu sens que ta propre incarnation va t'emmener vers cette même félicité. Tes os s'effritent... Le temps poursuit sa course folle, comme les battements de ton coeur. Tu le sens, pas vrai ? Tu as oublié quelque chose ?

MAIS DE QUOI TU PARLES ???

Vilain garçon... Tu as oublié l'essentiel en cette soirée... Tu as oublié, de faire ta prière !

Musique d'ambiance: https://www.youtube.com/watch?v=8QuMqdpxvxw

Le Shinigami paniquait de plus en plus. La brume camouflait sa vue entièrement. Il avait de plus en plus froid. Les battements de son coeur s'amplifiaient à un rythme frénétique. Il ne put même pas entendre que des pas tapotaient à vitesse infernale sur le sol et le jugement fut ainsi rendu. Le Shinigami fut tranché en deux verticalement, les deux morceaux, coupés comme du jambon, étaient parfaitement parallèles, avant de tomber chacun de leurs côtés. La brume s'estompa, et Ayako était debout, sur le bord de la tour. Elle fixa son reflet sur son Jashinken, mais quelque chose l'empêchait de l'observer pleinement.

Ton sang... Ton minable sang de pseudo faucheuse... Il gâche le reflet de mon talent...

Ayako passa un coup de langue tout le long de son Jashinken, puis avala le sang qui était dessus. Puis elle fixa les cieux, comme si de rien n'était.

Allons voir ce que mon preux Seto-Kun fout contre l'autre minable.

Sur ce, Ayako se jeta dans le vide en boule, avant de déployer ses ailes de glace, s'envolant vers l'horloge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seto
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 1233
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Un duo mortel   Jeu 14 Mai - 20:39

Ayako avait vaincu un des six Shinigamis sans réel problème. Le deuxième, étant le chef, allait sûrement être un obstacle plus dangereux. Mais vu que la ninja avait réussi à placer une malédiction dans le bras droit de l'homme, l'avantage allait sûrement tourner pour le duo de la lune. Ayako s'envola pour atteindre le niveau de Geki. Elle ricana de folie devant l'expression du Shinigami qui virait au sombre.

Zedan... Pardonne moi pour n'avoir pas pu t'aider... Ta mort ne sera pas veine...

En train de pleurer ton compagnon ? C'est entièrement votre faute, les lourdeaux. Vous avez dévoilés comme des bouffons la manière dont fonctionnent vos pouvoirs, et de ce fait, il ne m'a pas fallu plus de cinq secondes pour comprendre comment j'allais vous exterminer. Votre problème à vous, les Shinigamis, c'est que vous venez vous servir sur du tout cuit. Vous n'éliminer que des pauvres détenus qui ont perdus foi, convictions et courage. C'est prouvé que plus de la moitié des prisonniers ne veulent plus se défendre, et prient pour leurs libertés... Prier pour la liberté... Quel ramassis de conneries !.. Alors que nous, nous assassinons des ennemis supérieurs qui se défendent, espèrent un minimum qu'ils peuvent nous défaire... Nous sommes habitués à tuer à la dure... N'est ce pas... Seto ?

.. Seto... ?

Pourquoi a t'il fallu que tu me fasses repérer ? Je m'apprêtais à achever ce minable en cet instant. Mais en ouvrant ta gueule, je vais devoir me casser le cul à le buter en combat normal.

Seto avait son bras qui était complètement rétabli, il serra le poing puis le desserra plusieurs fois de suite. Ses réflexes étaient de retour. Le shinigami versa une première perle de sueur à ce moment. Il fut sans doute surpris parce que soi-disant, personne n'a pu s'échapper de son sort maudit, mais Seto était couplé avec la magie millénaire et ancestrale de l'arbre roi du pays de la forêt, ce même arbre capable de mille et un miracle, comme guérir un unijambiste par exemple.

Ooooooooh ? Je ne te savais pas du genre à assassiner un pauvre homme sans défense de dos. C'est plutôt un boulot de ninja... ça...

Je suis plutôt du genre à me donner à fond seulement pour les combats dignes d'intérêts, ni plus, ni moins... Les combats inutiles avec des minables, comme notre bonhomme là... Je me porte bien mieux lorsqu'il meurt vite, très vite...

Allons, allons, la victoire est à nous de toute manière, alors profitons en pour faire durer le plaisir... Tu ne crois pas ?

Vous deux... Ne parlez pas comme si j'étais déjà enterré. Il me suffit de vous toucher, ne serait-ce qu'une seule fois là ou il faut pour que vous disparaissez de ce monde une bonne fois pour toute !

Le Shinigami fonça à toute vitesse vers Ayako, sans doute qu'il souhaitait l'éliminer la première pour avoir assassiné son compagnon. Il posa sa main maudite au niveau du nombril, mais rien ne se passa. Ayako était toujours présente, et en bonne santé. Elle prit un air taquin devant l'incompréhension de l'ennemi.

Mais c'est que t'es un vieux vicieux ? Tu veux me peloter ? Essaye au niveau de la poitrine, peut-être que ta magie fonctionnera cette fois, qui sait ? Enfin, dans tous les cas, tu en ressortiras gagnant, hum ?

Sous la peur, le Shinigami recula légèrement d'Ayako qui effectua un léger clin d'oeil.

Pourquoi je ne peux plus utiliser ma magie sur toi ?

Le sang noir qui coule dans tes veines désormais. Tu n'es pas le seul à sceller le destin de ton ennemi en un seul toucher. Tu es maudit pour de bon...Haha... Toi, qui te nommes "Dieu de la mort", tu devrais connaître ce sentiment de n'avoir aucun échappatoire, que l'atmosphère devient trop pesante pour ta ridicule respiration, pour ta pitoyable existence.

La demoiselle a raison... Vous prenez votre rôle tellement au sérieux que vous étiez persuadés que vous alliez remporter cette bataille... Mais manque de chance pour vous, Azelia ne recrute pas n'importe qui dans ses rangs. D'ailleurs, j'ai déjà connu la mort dans son plus simple appareil. Je sais tout d'elle... J'ai été purgé dans les abysses infernaux de Satan en personne... Je n'ai rien contre vous en réalité... Ne le prenez pas personnellement... Mais je ne supporte pas ceux qui se donnent trop de crédits. Observez, qui, désormais, est capable de propager le souffle glacial de la mort. Ayako... Terminons tout cela...

Les deux alliés invoquèrent chacun leurs tours une faux démoniaque. Ils s'approchèrent petit à petit du Shinigami pour l'achever. Ce dernier tentait de montrer une attitude calme devant la situation critique face à lui. Après tout, ce n'est pas comme si il était coincé par le chef des Dragons Blancs et la chef des Black Spider, tout deux membre du groupe RosenBlut, l'élite d'Azelia. Mais au fond, il commençait à prendre peur. Cela ne l'empêchait pas, néanmoins, de rechercher une porte de sortie.

(Du calme... Il reste un moyen... Saika est une spécialiste de la magie anti-malédiction... Je pense qu'elle peut me retirer cette épine dans le bras... De toute manière, les trois filles ne vont pas tarder à venir en renfort, j'imagine...Il n'y a que les deux-là qui sont très dangereux... J'imagine que leurs alliés n'ont aucune chance...)

Le Shinigami prit son envol vers le clocher, il souhaitait rejoindre l'une de ses alliées, probablement pour qu'elle désactive la malédiction enfoui en son sang. Mais tout ce qu'il trouva, c'était trois corps... Ceux de ses alliés. Et le spectacle était encore plus navrant qu'il n'aurait pu imaginer. D'ailleurs, Seto et Ayako n'avaient pas poursuivis le Shinigami exprès pour qu'il puisse observer de ses propres yeux ce qui était arrivé à ses trois camarades. L'une était empalée par un "Vector Arrow" de Medusa, l'autre avait son coeur entre les mains de Mirajane, avec un joli trou ou il fallait, mais le pire restait la troisième. Ses boyaux étaient en train de servir de repas à Mileena qui festoyait sur son cadavre découpée en deux. Là, le Shinigami, voyant qu'il ne restait plus que lui et Zasalamel, commençà à réellement désespérer. Mais au lieu de fuir, réalisant que sa défaite était totale, il préféra rugir de rage, et foncer directement vers Ayako qui l'attendait de pied ferme. Mais alors que d'habitude, c'était la Kunoichi la plus rapide, le Shinigami parvint à poser sa main sur la gorge d'Ayako, puis il se jeta vers le vide avec elle. Seto resta néanmoins les bras croisés. C'était comme si il n'avait pas peur pour Ayako, même si il vit très bien que la trajectoire de la chute menait vers une tour avec une aiguille en fer sur le toit. Si Ayako chutait avec cet endroit, il y'avait de lourdes chances qu'elle finisse empalée..

Même si tu m'as maudis avec ton sang infect, je vais malgré tout faire ce qu'il y'a à faire pour que ma main scelle ton destin.

Mais de manière surprenante, Ayako continuait de sourire malgré qu'elle était propulsée vers le sol, la gorge bien tenu par la main de l'ennemi. En effet, elle avait activé plusieurs faucilles de glace qui tombèrent également droit vers le Shinigami. Et ce dernier fut touché à multiples reprises dans le dos. Sous la douleur, il relâcha la Kunoichi, qui battit des ailes pour reprendre le contrôle. Après cela, elle donna un gros coup de pied à pleine puissance, fortement boostée par la puissance du sang noir. Il décolla au dessus du lac de la cîté, là ou Seto l'attendait avec sa faux. Le dragon blanc frappa verticalement, ce qui fit tomber le Shinigami dans l'eau. Ayako rejoignit très vite son allié. Les yeux plongés dans les siens, le dragon blanc fit un signe de la tête vers son amie.

Allons-y, Ayako !

Ouais...

Seto joignit sa main droite avec la main gauche de la jeune femme. Après quelques secondes de concentration, les énergies des deux alliés fusionnèrent entre elles. Ensuite, les deux alliés tendirent leurs main, bien collés symétriquement, vers le lac.

ABSOLUTE ZERO STREAM

L'attaque, ressemblant fortement à un Burst Stream normal, chuta jusqu'au lac, mais au lieu de voir une détonation qui aurait certainement réveillé le lac au point qu'il engloutisse la ville, ce lac... fut totalement congelé, emprisonnant donc le Shinigami à l'intérieur. Mais ce n'était pas tout, Ayako ferma le poing. Une partie de la glace explosa, laissant échapper ce qui ressemblerait à un geyser sanglant. Il était clair que le Shinigami eut le corps déchiré entièrement sous l'emprise du sort d'Ayako.

T'étais obligé d'aller aussi loin ?

J'avais envie de laisser la trace de notre coopération jusqu'au bout, et de la rendre le plus spectaculaire possible pour les habitants de cette cîté... Il y'aura moins de rebelles désormais qui veulent jouer au caïd...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forbiddenyokume.forumactif.org
 
Un duo mortel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Attention faire pipi en étant ivre pour être mortel...
» Ennui mortel - TERMINÉ
» Erreur mortel, la fin d'un première équipage .
» [UH] Trafic mortel [DVDRiP]Action
» Mortel cache-cache

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Pays de la lune :: Osternburg-
Sauter vers: