La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Convocation du roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Convocation du roi   Mer 15 Avr - 11:18

Un mois après le conseil au pays de l'eau, l'existence au pays du soleil n'est plus vraiment la même. Une forte polémique vit le jour, mettant en terrible position de faiblesse le pays tout entier. Sairu Jumeis aurait eu un comportement déplorable qui remettrait en cause le gouvernement global qui règne sur ces terres. C'est ainsi que plusieurs partis furent crées. Ceux qui voulaient la démission du roi et ceux qui croyaient dur comme fer que ce qui s'est entendu à propos de la réunion n'est que tissu de mensonge. Après tout, ce n'est pas comme si le pays du feu était désormais ennemi du soleil pour avoir attaqué ce qu'ils nomment d'honnêtes citoyens, voire même des héros. Bref, avant qu'une guerre interne éclate, il fallait prendre quelques décisions pour y remédier. Le roi eut une première idée pour arranger ses affaires, qu'il fit partager avec sa conseillère, la jeune Ultear Ibusashi.

C'est alors que le roi envoya une convocation au général Yukimura et le colonel Harlock de toute urgence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukimura
Général
Général
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 26/05/2014
Age : 29
Localisation : Pays du Soleil

MessageSujet: Re: Convocation du roi   Mer 15 Avr - 13:19

Yukimura était en train d'entraînait ses troupes à la caserne des soldats. Bien entendu, le général avait eu vent des polémiques qui sévissaient au pays du soleil depuis le conseil des dirigeants il y a un mois. Cependant, les soldats du soleil restaient aveuglément fidèle à Sairu Jumeis -peut être aussi le fait que le roi offrait une bonne situation de vie quand on travaillait sous ses ordres font que les soldats lui obéissent quelques soit les circonstances-

Yukimura n'avait pas été surpris que certaines personnes voulaient la démission du roi. Le général était persuader que le roi jouait un double jeu. Pourtant Yuki était resté discret et ne s'était pas manifester pour prendre la défense de telle ou telle cause, il était avant tout un soldat sous les ordres du roi.

Alors qu'il effectuait l'entrainement du jour en compagnie de ses hommes, le général reçu une convocation de la part du roi. Yukimura savait que cela concernait sans aucun doute les récents débordements et polémiques quant au règne de Sairu Jumeis.

Avant de quitter ses hommes pour rejoindre le palais du roi à l'heure convenu, Kunoichi alias Chiyome Mochizuki mais que Yuki connait sous le nom de Akihime vient prendre la parole.

"Yukimura ..."

"Kunoichi."

"Le roi vous convoque, vous savez certainement pourquoi. Vous devrez alors faire un choix, et je m'inquiète pour vous ..."

"Il ne faut pas t’inquiéter. Tout va bien se passer."

Yukimura lança un sourire à la Kunoichi, mais elle resta inquiète.

"Qu'avez vous décidez ? Est-ce que vous allez continuer à travailler pour lui malgré ce que vous savez ?"

Le général regarda Kunoichi dans les yeux avec un regard sérieux.

"Yukimura, vous n'êtes pas obliger de faire comme Roy Ozan ou Erza Scarlett et risquez votre vie en devenant un renégat. Vous savez que c'est la prison à vie ou pire la peine de mort si vous annoncez au roi que vous quittez son armée."

"Je ne quitterais pas Sairu Jumeis. Je lui ai jurer fidélité et tant qu'il est le roi légitime de notre pays, je resterai à son service."

En fait, il y avait aussi une autre raison pour laquel Yukimura ne voulait pas quitter son pays et cette raison était son frère. Le mariage entre Nobuyuki et Ina était prévu pour bientôt et Yukimura ne voulait pas mettre son frère dans l'embarras.

Kunoichi fut rassurer, elle avait peur pour son général. Bien qu'étant originaire du village Hayabusa, elle s'était prise d'affection pour Yukimura, il était différent de la plupart des autres hommes du pays du soleil, qui étaient souvent des machos invétérés.

"Je suis rassurée. Mais faite attention, je ne peut pas être à vos côtés pour vous protéger au palais du roi, il est trop bien gardé. Il m'est impossible de l'infiltrer pour garder un oeil sur vous."

"C'est gentil, mais je n'ai pas besoin d'avoir 24h sur 24h mon ange gardien qui veille sur ma personne."

Aki rougissait un peu, il est vrai que la kunoichi était constamment en train d'épier le général, c'était sa mission. Avant de partir, Yukimura posa sa main droite sur l'épaule gauche de Kunoichi.

"Cesse de te faire du soucis. Tout va bien se passer pour moi, essaye de te détendre et arrête d'avoir des idées sombres, c'est mauvais pour le moral."

Yukimura laissa la kunoichi sur ses dernières paroles pour se rendre au palais du roi. Une fois sur place, le général s'agenouilla devant son souverain.

"Votre majesté, je suis à vos ordres."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harlock
Colonel
Colonel
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 28/05/2014

MessageSujet: Re: Convocation du roi   Mer 22 Avr - 6:28

Le mois qui venait de s’écouler, Harlock n’avait passé que très peu de temps au Palais. Il n’avait envie de croiser personne et surtout de ne parler à personne.
Voir les gens heureux le répugner encore plus que d’habitude ou même voir des gens.
 
Il avait passé également autant de temps loin du Palais car il aurait voulu également trouvé des réponses aux questions qu’il se posait depuis leur intervention au Pays du Feu.
 
Et puis il y avait des rumeurs  sur la tête du monarque qui couraient et dont certaines personnes désireraient la démission du Roi, suite au conseil du Pays de l’Eau.
Ou d’autres qui pensaient encore que le Roi était la personne la plus apte à régner sur le Pays du Soleil, et sur le reste, et qui lui restait aveuglement fidèle.
Harlock, il y a peu de temps, aurait pensé comme la seconde catégorie de personnes, mais là, le doute s’était instauré, pas sur la fidélité du Roi envers ses sujets, mais sur ses méthodes utilisées… Ou bien alors c’était bien le Roi qui avait raison et les autres qui ne comprenait pas qu’il était prêt à tout pour protéger son peuple du mal qui l’entourait.
 
Mais Harlock ne comprenait pas sa haine envers les Dragons Blancs, Mademoiselle Guan mise à part. Il ne voyait pas pourquoi leur puissance aurait pu gêner qui que ce soit. La Yokume avait toujours vécu avec eux, et jamais ils n’avaient tenté de prendre le pouvoir.
Yagami était le seul qui travailler pour le mal incarné et le seul de son espèce qui mériterait la peine capitale… Les autres, s’ils en restaient, ne méritaient-ils pas une place dans leur société ?
Mais à chaque fois qu’il pensait cela, il essayait de se faire à l’idée que le Roi était le souverain le plus grand.
Mais à chaque fois… Il préférait ne plus penser, car se dire qu’il avait encore fait confiance à une personne mal saine le dégouttait…

 
Il se dirigea alors vers le Palais, rempli encore de doutes.
Dans la salle du trône, il y avait déjà le Général Yukimura avec le Roi.
 
Majesté,
 
Il s’inclina devant Sairu Jumeis. 
 
Je suis à votre service.

Il attendit que le Roi leur dise ce qu'il désirait d'eux, et il espérait que cette fois, il n’échouerait pas dans la mission confiée, mais également, qu'elle n'allait pas déclencher une nouvelle catastrophe entre le Pays du Soleil et un autre pays.


Dernière édition par Harlock le Mer 29 Avr - 6:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: Convocation du roi   Jeu 23 Avr - 16:00

Comme convenu, les deux guerriers du soleil convoqués ne mirent pas trop de temps pour se montrer. Le roi montra son visage le plus innocent et le plus chaleureux possible, à côté d'une Ultear, qui elle, demeurait fidèle à elle-même, le regard vicieux. Quand Yukimura et Harlock s'inclinèrent, le roi prit enfin la parole.

Je suis ravi de vous voir, mes chers amis. Mais je ne vous ai pas convoqué pour vous présenter d'excellentes nouvelles. Mes messagers m'ont bien prévenu que le pays du feu commence justement à un peu trop s'enflammer. Ils vont préparer une rébellion d'une minute à l'autre, je peux vous l'assurer. Entre temps, nous avons aussi appris que le pays de la lune a augmenté ses forces considérablement. Vu que le dernier conseil m'a bien fait comprendre que désormais, nous ne pouvons plus compter sur personne d'autre pour défaire Azelia et sa horde de démons sans âmes, il va falloir qu'on se prépare lourdement... à une guerre...

Le roi n'avait pas ménagé ses mots, il prit un ton plus sérieux qu'au tout début. Il voulait bien faire comprendre aux deux hommes en face de lui la gravité de la situation actuelle, et que la violence sera inesquivable. Le pays était menacé par l'habituel pays de la lune, encore et toujours, et malheureusement, le pays du feu semble embraser également le soleil de ses flammes vengeresses. Mais cela, le roi en réalité, ne s'en inquiétait pas plus que cela. Il se contentait de jouer la victime, alors que la vérité est tout bonnement que c'est de sa faute si ce pays réclame justice pour la tentative de faire tomber leurs "héros". Et il était persuadé que les deux hommes ici présents étaient aveugles et stupides, pour croire tout ce qu'il racontait.

Vous avez également entendu qu'une infime partie de mon peuple souhaite ma démission. Je prendrai le temps de parler au peuple tel un roi doit le faire, et leur faire bien comprendre que les basses paroles à mon égard ne sont rien de plus que billevesées, histoires à dormir debout, narrés par les nations voisines pour organiser ma chute, alors que je n'ai rien fais de plus que défendre par la parole le nom du soleil, VOTRE nom, face à des couards qui ont pris peur devant la reine lunaire !

Alors qu'il en soit ainsi, si la nation doit se battre, je combattrai en première ligne, j'en fais le serment et il me faut des pouvoirs supplémentaires. Des pouvoirs que vous allez me fournir ! Vous allez avoir tous les deux l'honneur de ramener une épée sacrée à votre roi ! Ultear, explique leur !


Oui, votre altesse. Bien, vous allez tous deux m'accompagner au pays de la montagne. Etant donné que ce pays est là ou j'ai vu le jour, je le connais comme ma poche. Je vous guiderai alors jusqu'à un monastère, plus précisément le temple du dragon noir. Jusqu'à maintenant, le pays de la montagne a toujours accepté de nous prêter main forte en armes, mais il existe une arme qui attirait l'oeil de notre bon roi et qu'ils ont refusés de nous prêter. La lame du dragon noir, plus communément appelé Yasutsuna. Elle est équivalente en puissance à la "Vorpal", l'arme de Seto Yagami. Et vu que le roi possède une expérience du combat supérieure à ce jeune délinquant, il est inéluctable que si vous offrez la Yasutsuna à votre bon roi, les jours de ce criminel, et de sa horde de dragons, sont comptés. Si Seto périt, une bonne partie de la force armée d'Azelia tombera, et la reine suivra le château de carte sans sa force de frappe majeure. Il est donc primordial que votre mission soit un succès. Nous rencontrerons les gardiens du temple. Vous m'assisterez aux négociations, et honorerez comme d'habitude votre seigneur devant les habitants de la montagne. Si possible, aucun combat ne devra être mené, sauf si les gardiens veulent tester notre force. Mesurez bien vos paroles et votre attitude devant eux. Surtout vous, colonel Harlock ! J'ai ouï dire qu'il y'a du laisser aller dans votre attitude depuis Wyvern Tail, alors profitez de cette mission que le roi vous offre pour remonter la pente ! Aies-je bien été claire ? Avez vous des questions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukimura
Général
Général
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 26/05/2014
Age : 29
Localisation : Pays du Soleil

MessageSujet: Re: Convocation du roi   Sam 25 Avr - 11:27

Les paroles du roi n’étaient pas du tout rassurante : l'assaut au pays du feu lançait il y a plus d'un mois a eu pas mal de répercussions au pays du soleil mais aussi au pays du feu. Le conseil de dirigeants auquel le roi avait participer ne s'était pas très bien passé et Sairu Jumeis était sure d'une chose : le pays du soleil va devoir se préparer à une guerre. En effet, le pays de la lune s'étant grandement renforcé, il n'est pas exclu que l'armée d'Azelia s'attaque à la cité solaire comme elle l'avait fait au pays du désert.

Le roi voulait que ses hommes l'aident à accomplir son dessein. Il avait besoin de plus de pouvoir et pour ceci, il voulait prendre possession d'une épée sacrée. La conseillère Ultear expliqua les détails aux 2 gradés.

Le général et le colonel allaient avoir l'honneur d'accompagner la conseillère au pays de la montagne. L'arme que le roi convoitait été la lame du dragon noir, une arme qui serait semblable à l'épée de Seto Yagami. Ultear précisa bien les termes de la mission et le rôle qu'auront à jouer les deux soldats du soleil.

"Vous avez été très claire Conseillère. Je n'ai pas de questions, si ce n'est pour quand est prévu notre voyage au pays de la montagne."

L'épée du dragon noir ... Yuki avait déjà entendu parler de cette arme, elle était protéger par le pays de la montagne à cause de sa faculté à faire le mal autour d'elle. Mais pourquoi le roi voulait une telle arme maléfique en sa possession ? Le général pensait sur le coup que peut être le roi voulait combattre le feu par le feu. Mais il n'excluait pas non plus que Sairu Jumeis voulait gagner en puissance peu importe les moyens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harlock
Colonel
Colonel
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 28/05/2014

MessageSujet: Re: Convocation du roi   Mer 29 Avr - 6:37

Harlock écouta ce que le Roi avait à dire. Il avait l’air tellement sincère et tellement inquiet pour son peuple.
De toute façon, Harlock essayait de passer outre le fait qu’il se fasse passer pour une victime. L’ancien corsaire devait se faire sa propre opinion sur son souverain.
 
Le Pays du Feu réclamait vengeance, bien que pour Harlock qui considéré Roy et Erza comme des traîtres, il commençait à comprendre pourquoi ce pays voulait rentrer en guerre contre le Pays du Soleil, étant donné que les habitants du Pays du Feu voyaient ces deux parjures comme des héros… Mais puisque Harlock faisait partie de l’armée solaire, il ne pouvait accepter cela.
 
Le Roi indiqua enfin ce qu’Harlock attendait, c’est-à-dire qu’il défendrait son pays corps et âme et qu’il combattrait lui-même les félons.
Cette phrase fit comprendre à Harlock que le Roi désirait véritablement le bien être des habitants de sa nation et qu’il était prêt à se sacrifier pour lui.
 
Majesté, vous savoir avec nous sur un champ de bataille nous honorerait. Mais jamais le peuple ne vous laissera combattre.
Vous n’êtes pas un simple habitant et encore moins un simple soldat.

 
Il s’inclina devant la suprématie de son monarque.
 
Il écouta également ce qu’Ultear avait à dire.
Mais Harlock la regarda avec des yeux remplis de haine. C’était de sa faute si Mademoiselle Guan risquait d’être condamnée. Il n’appréciait déjà guère cette sorcière, mais depuis son rapport auprès du Roi à leur retour du Pays du Feu, avec son animosité envers elle avait atteint un point de non-retour.
Elle était certes la conseillère royale, mais Harlock n’avait envers cette femme, aucun respect.
Il écouta tout de même le pourquoi de la mission. C’était au final le Roi qui quémandait cette tâche.
 
Mais à la fin de l’explication d’Ultear et suite à sa réflexion sur sa conduite, Harlock ne put s’empêcher de poser sur elle un regard noir.
Indiscutablement, il n’avait pas été très présent dans le mois qui venait de dérouler et lorsqu’il sortait pour aller à la caserne, il faut avouer que physiquement il n’était guère présentable, avec sa barbe qu’il se laissait pousser et il ne venait jamais avec son uniforme. Il était totalement perdu mentalement et cela se voyait à son état physique. Mais actuellement, il était comme avant. Savoir qu’il allait revoir le Roi l’avait quelque peu remotivé et donc forcé à faire un effort.
 
Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour vous défendre.
Nous irions chercher cette arme pour augmenter votre puissance et vous permettre de réduire à néant le Pays de de Lune, avec la Reine Azelia et Seto Yagami. Et prouver à tous que vous êtes le plus grand des rois de la Yokume.
 
D’avoir entendu parler son Roi, la plupart de ses doutes s’étaient dissipés. Il était prêt ravoir une confiance aveugle en lui.
 
Et quand nous reviendrons du Pays de la Montagne, j’espère que vous nous permettrez de dissiper les doutes qui planent sur vous au sein de la population.
 
Il s’inclina à nouveau à la fin de sa phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: Convocation du roi   Mer 29 Avr - 11:42

Le roi constata que Yukimura et Harlock semblaient faire preuve de volontariat et de disponibilité pour cette mission au pays du soleil. Mais quelque chose perturba le roi néanmoins. Il échangea un rapide regard avec Ultear qui pensait tout comme lui, vu qu'elle était un peu concernée sur le coup. Mais en premier temps, Sairu répondit à la question du général.

Dès que vous vous sentez prêts, le plus tôt possible, je souhaiterai.

Puis-je dire une dernière chose, votre altesse ?

Tout ce que tu désires, ma très chère conseillère.

Ultear prit son sourire plein de vice devant le colonel. Elle fit apparaître sa boule de cristal, et montra le visage de Miloune à l'intérieur. Souriante, pleine de vie. Tout ce qui pouvait charmer un homme comme Harlock. Et après qu'elle laissa cette image pendant quelques secondes sous les yeux du colonel, la conseillère ferma le poing, ce qui provoqua la destruction de la sphère temporelle en plusieurs morceaux de verre.

Elle est belle, pas vrai ? Mais désolé de vous le rappeler, elle doit être votre ennemie désormais, point barre. Si c'est parce que j'ai fais mon travail de conseillère lors de notre dernière mission en condamnant une fugitive de la pire espèce, que vous osez un seul instant porter ce regard de toutou enragé envers moi, à peine discret, et que vous vous négligez depuis peu, alors dois-je considérer que mes méthodes, et par conséquent, celles de votre souverain, vous dérangent ? Doit-on supposer que cette décision d'éliminer Miloune Guan vous reste en travers de la gorge et que nous ne pouvons compter sur vous ? Vous laissez vos sentiments primer sur votre devoir, j'entends bien ? Pas la peine de vous le cacher désormais, je vous ai à l'oeil , mais vous, en retour, vous me devez respect. Si jamais pendant cette mission, vous me manquez de respect par la parole ou par le regard, alors c'est très simple. Votre futur... Et celui de Miloune Guan, m'appartiendront, au sens propre du terme ! N'oubliez pas que j'ai été formée par notre seigneur dès mon plus jeune âge, maîtrisant la plupart des ensorcellements qu'il m'a enseigné. Inclinez vous autant que vous voulez devant notre roi, cela ne change plus que désormais, depuis que vous avez demandé grâce pour la liberté d'un Dragon Blanc, votre place au sein de l'armée est sur le fil rouge. Je pense avoir été claire, hum ? Jouez au plus malin avec la lieutenante Thompson si cela vous chante mais moi, vous devez simplement baisser la tête devant moi.

[ Musique d'ambiance: https://www.youtube.com/watch?v=6dxjqLli1o4 ]

Le roi avait gardé son sourire chaleureux depuis le début, même après la parole très directe de sa conseillère, mais au final, il était habitué au comportement d'Ultear. Il avait d'ailleurs bien compris qu'Ultear n'était pas très honnête elle-même, et laissait ses sentiments aussi s'exprimer avant le devoir. Il était clair comme de l'eau de roche qu'elle ressentait de la rage contre Miloune depuis la bataille a Wyvern Tail, et qu'elle voulait surtout sa chute par désir de vengeance.

C'est amusant que tu cites la lieutenante Maria Thompson, cela me rappelle que j'ai oublié de préciser que désormais, on ne pourra plus compter sur les services de Maria, j'en ai bien peur...

Le roi prit un ton sérieux, comme si le cas de la lieutenante était devenu grave. Il marqua un temps de pause avant de justifier avec un ton plus relâché la raison.

Tout simplement parce que notre chère Maria attend un heureux événement avec le capitaine Kusanagi. C'est adorable, encore un enfant qui servira la grande cause de notre glorieuse nation. Général Yukimura, colonel Harlock, vous n'oublierez pas d'aller féliciter les futurs parents. Mais avant cela... Je tiens à bien vous préciser que demander grâce d'un criminel de rang maximal est considéré comme un crime à la base. Mais vu tous les loyaux services que vous m'avez rendus, colonel, j'ai préféré passer l'éponge. Sachez seulement, à titre de rappel, que si jamais vous tentez de défendre cette criminelle, ou que vous contestez les jugements de ma conseillère, vous en subirez les sanctions qui s'ensuiveront, et elles seront exemplaires. Alors vu que vous semblez avoir un problème avec ma conseillère... Veuillez me répondre franchement, colonel Harlock. Obéirez-vous en arrêtant et neutralisant tous les Dragons Blancs que je vous ordonnerai d'affronter ? Pas d'objections... Je présume ?

Il était certain que par le sourire du dirigeant et de sa conseillère, les deux personnages semblaient.. s'amuser à tester le colonel Harlock, jusqu'ou son dévouement pouvait aller. A savoir si le général Yukimura allait le remarquer ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harlock
Colonel
Colonel
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 28/05/2014

MessageSujet: Re: Convocation du roi   Jeu 30 Avr - 5:59

Ultear fit apparaître un instant le visage de Mademoiselle Guan. Harlock sentit son cœur bondir hors de sa poitrine devant son magnifique sourire.
Où est-elle ? Que faisait-elle ? Est-ce qu’elle allait bien ?
 
Harlock esquiva un geste vers la sphère d’Ultear comme pour attraper cet adorable visage qui le faisait brûler de passion.
Mais avant qu’il ait pu faire quoi que ce soit, la conseillère royale fit disparaître, ce qui était à ses yeux, la plus belle des apparitions.
Harlock baissa les yeux vers le verre brisé qui venait de contenir le visage de Mademoiselle Guan.
 
Une fois qu’Ultear eut terminé de menacer Mademoiselle Guan et lui-même, il leva ses yeux vers le Roi. Il ne dit rien, mais il eut l’impression de voir le Roi pour la première fois. Mais il ne s’attarda pas sur cette nouveauté. Il avait des raisons pour agir ainsi.
Il se moquait de ce que l’avait menacé Ultear, il était au service de Sairu Jumeis, pas du sien. La seule voix qu’il suivrait c’était celle de sa Majesté.
 
Je…
 
Il sentit son souffle se couper et sa respiration était saccadée. Il devait prendre sa décision maintenant, à savoir soit quitter l'armée soit suivre sans rien dire le Roi. Il allait enfin formuler ce qu’il allait faire à voix haute, après un mois de silence et de doute.
Il reprit son calme et commença à parler.
 
Je vous écouterais Majesté. Mademoiselle Guan a décidé seule de son destin de paria, c’est à elle seule de s’en sortir. Je ne ferais plus rien pour elle. Je refuse de me damner pour elle.
Tout le monde sait ici, ou du mois, s’en ait rendu compte, que j’étais amoureux d’elle. Mais en réfléchissant bien, elle représente tout ce que je déteste. Elle ressemble à Ozan et Yagami, nos deux ennemis. Elle préfère une vie de parjure contre la vie dorée que vous lui aviez donné votre Altesse. Je ne supporte pas les ingrats, et ingrate, elle l’est.
J’agirais envers elle comme je dois agir envers les traîtres, à savoir que je n’hésiterai pas à la tuer lorsque mon chemin recroisera sa route. Mais avant, je la ferais souffrir, comme elle m’a fait souffrir, en piétinant mon cœur et en vous trahissant, vous et notre pays.
 
Un sourire glacial se dessina sur son visage, tout en fixant les deux personnages qui étaient face à lui. Il se rendit compte qu’il ne se forçait pas à prononcer ces mots. Il pensait que ça serait plus difficile, mais non, tout venait avec facilité.

En effet, il détestait ce qu'il venait d'énoncer. Lorsqu'il y réfléchit, il se rendit compte que son amour, dévastateur, c'était transformé en immense haine. 
 
Je n’aurai jamais dû vous demandez grâce pour elle. Elle s’est servie de moi pour revoir son Roy lorsqu’il pourrissait dans nos geôles, où dans votre grande bonté, vous l’avez jeté plutôt que de l’exécuter. J’aurai dû lui faire subir le même sort, dans le doute, plutôt que d'essayer de me rapprocher d'elle. Mais bon l’amour vous fait faire des choses étranges.
Elle m'a manipulé et elle a tenté de le faire sur vous, et cela fait parti des choses que je ne pourrais lui pardonne, en plus d'être un Dragon Blanc et une traîtresse. 
 
Il leva les yeux au ciel pour prouver que les choses de l’amour maintenant le dégoûter. Enfin surtout les sentiments.
 
Maintenant je dois vous prouver ce que je dis vrai en réussissant la mission que vous nous avait confié.
Ma vie vous ait dévoué. Je suivrai la promesse que je vous ai faite lorsque je suis rentré à votre service.
 
Il fit un salut militaire au Roi et à Ultear.
 
Majesté, je vous prie de me pardonner pour mon comportement. J’ai été totalement perdu suite à mes retrouvailles avec mes anciens compagnons. Mais vous revoir me permet de savoir quelle voie je dois suivre.
 
Dame Ultear, lors de notre mission au Pays de la Montagne, je vous fais la promesse solennelle de vous écouter. Vous représenterez l’autorité royale, et c’est mon devoir en tant que militaire du royaume de vous suivre sans broncher.
 
Une fois que nos ennemis seront éliminés, j’accepterai la sanction que vous désirez me donner pour avoir eu on seulement un tel comportement envers vous vis-à-vis des Dragons Blancs, mais aussi d’avoir un instant douté de vous.
 
Il avait parlé comme si le Général Sanada n’était pas présent. Il ne savait pas si lui aussi avait changé d’avis sur le Roi et n’avait plus de doute sur lui.
Au moins, le Général saurait ce qu’Harlock avait décidé pour le Roi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukimura
Général
Général
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 26/05/2014
Age : 29
Localisation : Pays du Soleil

MessageSujet: Re: Convocation du roi   Sam 2 Mai - 13:53

Les soldats du soleil avaient un peu de temps pour se préparer avant le départ pour le pays de la montagne, mais le roi souhaiterait le plus tôt possible, ce qui ne gênait pas Yukimura.

Ensuite Ultear sortit une boule de cristal d'où elle montra le visage de Miloune dessus puis elle la brisa. Cette action était destinée à rappeler à Harlock qui commande, qui prend les décisions et qui peut juger de la culpabilité ou non de ceux qui s’oppose au régime de Sairu Jumeis.

Puis le roi évoqua la lieutenante Thompson. Dans l'instant, le cœur de Yukimura battit un grand coup quand le souverain solaire affirma qu'il ne pouvait plus compter sur ses services. En effet, le général avait eu peur que quelques chose de mauvais était arrivé à la lieutenante, puisqu'elle avait montrer son désaccord sur l'attaque de Wyvern Tail lors de la dernière réunion avec le roi. Et après le dîner passait chez Maria, celle-ci doutais aussi des intentions du monarque solaire. Si la lieutenante aurait été mis au cachot ou pire, Yukimura et son frère Nobuyuki marcheraient sur des mines et leurs jours seraient compter au sein de l'armée.

Mais heureusement, c'était une bonne nouvelle, l'indisponibilité de Maria Thompson était du à son nouveau status de femme enceinte.

« Je n'hésiterais pas à la féliciter de ce heureux événement en personne, mon roi. »

Le roi et sa conseillère mirent la fidélité du colonel Harlock à l'épreuve, ils voulaient savoir jusqu'à quel point le soldat leur était soumis. Yukimura trouvait ce comportement à l'encontre de ses principes de justice et de liberté. Plus le général côtoyait sa majesté solaire et sa conseillère et plus les propos de Erza et Maria faisaient écho dans son cerveau.

En voyant les réactions de ses supérieurs, Yukimura trouvait qu'il avait bien fait de rester discret et de ne pas s'être fait remarquer à l'instar du colonel Harlock qui payait désormais son comportement. Le général Sanada était curieux de voir la réaction de son collègue, surtout après qu'Ultear brisa la boule de cristal où le visage de Miloune était apparu.

Finalement la réaction  d'Harlock allait dans la direction du roi, à savoir qu'il serait prêt à exécuter la femme dont il était secrètement amoureux par fidélité pour Sairu Jumeis. Yukimura ne savait pas si son collègue jouait la comédie ou si il était sincère. En voyant le sourire d'Harlock, Yuki pensait que soit il était un bon acteur, soit il pensait vraiment ce qu'il disait.

Pour terminer, Harlock s'excusa et confirma son souhait de continuer à travailler sous les ordres du souverain solaire jusqu'à la mort le sépare de son serment. Yukimura n'avait désormais plus de doute, le roi et sa conseillère avait réussi à trouver les bons mots pour garder la loyauté de Harlock. Yukimura s’aperçut alors jusqu'à quel point les dirigeants du pays du soleil étaient manipulateurs et prêt à tout pour arriver à leur fin.

Cependant le général garda un air neutre, il resterait sous les ordres de son roi. Comme le dit un certain proverbe : « garde toujours tes amis près de toi et tes ennemis, encore plus près. » Le moment venu, Yukimura aura peut être un rôle à jouer dans cette guerre pour le contrôle du pays du soleil. Mais en cet instant, le général s'inclina devant son roi pour lui prouver sa dévotion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Convocation du roi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Convocation du roi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Convocation d'Aya] Salle B101
» Convocation pour la première mission ?
» Convocation chez son directeur de maison à 18h
» Convocation militaire
» [Flash-Back] Convocation royale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Pays du soleil :: Temple du soleil-
Sauter vers: