La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chez Nene

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nene
Kunoichi
Kunoichi
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Chez Nene    Sam 28 Fév - 13:57

Elle ouvrit la porte de chez elle.

C’est chez moi.
Faites ce que vous avez à faire je vous prie.

Elle s'écarta de la porte pour le laissant rentrer en premier.

Puis elle assit sur son lit et prit un parchemin au hasard et commença à essayer de le lire. Mais elle ne pouvait pas détourner les yeux d’Itachi, qui lui ne semblait être obnubilé que par sa mission. Alors, elle lui lança des coups d’œil discret par-dessus son parchemin.
De plus, il était chez elle, c’était totalement légitime qu’elle regarde ce qu’il faisait.

Elle ne lui parlait pas, mais lorsqu’Itachi se rapprocha de sa commande, Nene se précipita devant elle alors qu’Itachi allait l’ouvrir et se glissa entre lui et le meuble.

Il n’y a rien dedans dit-elle paniquée.

Enfin rien qui pourrez-vous intéresser.

En effet, ce tiroir était celui de ses sous-vêtements.
Mais à la réflexion faite, elle se mit à penser qu’elle aurait bien voulu qu’il s’y intéresse, lui personnellement, et non pour trouver un Katana.
Devant cette pensée, elle rougit et baissa à nouveau la tête, puis elle se rendit compte de la proxémie intime qu'elle avait avec Itachi, sa poitrine quasiment collée contre le torse du jeune homme. Elle s’attarda une seconde sur ses lèvres, puis remonta jusqu’à ses yeux, qu’elle fixa à nouveau.
Elle se rendit compte, trop tard sans doute, que son comportement déjà légèrement suspect aux yeux d’Itachi n’avait pu qu’évoluer.

Elle dégluti difficilement avant de rajouter

Enfin, je veux dire qu’il n’y a pas votre katana.

Puis se dégageant de devant la commode, elle lui dit :

Désolée, je n’ai pas à me mettre entre vous et votre mission.

Elle se maudit intérieurement. Qu’allait penser cet Hajinmon devant son attitude aussi puérile qu’elle venait d’avoir ?
Elle savait que certains Hajinmon trouvaient que les Hayabusa faibles et ce n’était pas en régissant comme cela qu’elle pourrait changer la donne.

Elle lui fit un petit sourire gêné et se promit intérieurement de ne plus parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itachi
Ninja d'elite
Ninja d'elite
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 11/11/2014

MessageSujet: Re: Chez Nene    Sam 28 Fév - 18:33

Itachi fut emmené dans le domicile de cette fille sans plainte de sa part. Tant mieux, ça ne sera pas du temps perdu comme ça. A l'intérieur, Itachi fit son job habituel, il activa ses Sharingans et "scanna" toutes les salles de la pièce. Nene était dans son coin, tranquillement, à lire un parchemin, en se souciant pas tellement de ce que faisait Itachi. Jusqu'à ce qu'il arrive devant la commode de la jeune femme ou elle se rua juste devant lui. Itachi soupira intérieurement.

Vous faites mine de m'observer discrètement derrière votre parchemin... mais vous n'avez rien vu, pas vrai ? Depuis le début, je n'ai ouvert aucun meuble, aucune armoire, aucun placard, ni rien. J'ai mes propres méthodes pour fouiller votre domicile, et je vois bien d'ici qu'il n'y a rien dans cette commode, ou du moins, rien qui m'intéresse. De toute manière, je pense qu'effectivement, je ne trouverai rien ici.

Itachi pointa du doigt ses pupilles, avant d'expliquer quelque chose à Nene.

Mes pupilles sont spéciales, elles se nomment les Sharingan. Elles sont transmises héréditairement, de générations en générations, chez les Uchiwa. Leurs particularités sont de percevoir le chakra qui circule en chacun de nous, et même en chaque matière. Le katana que je cherche diffuse de manière permanente une aura obscure et ténébreuse hors du commun. Voilà pourquoi je tiens à mettre tout en oeuvre pour le retrouver, avant qu'une catastrophe se déclenche. Et rassurez-vous, je ne ressens pas ce chakra dans votre domicile. Par contre...

Le regard d'Itachi devint froid très subitement. En même temps, pour quelqu'un qui n'avait pas l'habitude, croiser le regard d'un Uchiwa qui possède ces pupilles peut impressionner. Il fixa droit Nene dans les yeux, enfin, il essayait vu comment la jeune femme passait son temps à baisser la tête devant lui.

Désormais... Regardez moins bien dans les yeux, tout le long de ce que je vais vous dire. Le Sharingan me permet également de mieux analyser les palpitations cardiaques, le rythme de la respiration, et certains sentiment liés au stress, comme l'insécurité. D'ailleurs, même sans le Sharingan, je peux ressentir par vos regards fuyants, votre sourire gênée... que vous êtes nerveuse. Et la nervosité prend le dessus très souvent quand on a quelque chose à se reprocher, n'est-ce pas ?

Sachez que rien n'échappe à mon regard, mes yeux sont ceux de la vérité. Je peux très bien vous mettre en un clin d'oeil sous état d'hypnose, et vous obliger à vous dévoiler à moi. Je saurai alors très facilement ce qui vous tracasse. Mais comme je n'aime pas passer par ses mesures sur mes "alliés", alors je ne vais rien vous faire. Je compte sur vous néanmoins pour me dire ce que vous me cachez... Après cela... Je m'en irai si la réponse me convient.


Itachi avait toujours le regard plongé sur celui de Nene, avec ses Sharingans qui ne la quittaient pas d'une semelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nene
Kunoichi
Kunoichi
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: Chez Nene    Dim 1 Mar - 8:38

Cette fois ci Nene ne devait pas se démonter.
Elle plongea son regard dans le sien, comme lui avait dit Itachi.

Cette fois je ne baisserai ni la tête ni les yeux.

Elle écouta attentivement ce qu’Itachi avait à lui expliquer sur ses yeux, des pupilles extraordinaires à en croire ce qui lui disait.

Malgré ce qu’elle s’était dite avant et devant le regard froid d’Itachi, elle sentit ses genoux tremblaient légèrement.

Par pitié Nene, ne pense plus à rien. Tu as entendu ce qu’il a dit, il peut tout savoir de toi, alors arrête de penser…

Mais elle ne se démonta pas. Hanzo pouvait lui lançait des regards bien plus glaciaux que ceux-là.
Elle reprit doucement une respiration normale avant de s’adresser à lui.

Si je fais mine de vous observer comme vous le dites, c’est tout bonnement parce que vous êtes chez moi. Je pense avoir le droit de regarder ce qui s’y passe, surtout sachant que je ne suis qu’à quelques mètres de vous.
Mais je vous avoue que non, je n’ai pas remarqué que vous n’avez rien ouvert. Comme vous l’avez aussi distingué, j’étais également en train de lire.


Elle ne cillait pas comme elle avait eu l’habitude de le faire devant l’envoyé Hajinmon. Elle continuait de le regarder fixement dans ses yeux si spéciaux.
Elle ne sentait même plus ses genoux flancher.

Mais si vous tenez tant que ça à m’analyser, faites-le. Vous avez en plus ma permission.

Elle avait pris un ton rempli d’assurance pour parler, ce qui la surpris elle-même.

Vous serez sûr, vous et votre clan que je n’ai rien à cacher comme ça.

Par contre vous m’offensez lorsque vous me sous entendez que j’ai quelque chose à voir avec la disparition de votre katana.
Vous pensez réellement que je pourrais trahir mon clan pour une lame, aussi extraordinaire soit elle ?

Je ne sais rien sur votre katana mis à part ce que vous venez de me dire. Et puis comme vous venez de m’expliquer, il me semble que cette arme possède une aura démoniaque, ou du moins assez sombre ?
Je ne saurai que faire d’une telle arme.


Elle approcha son visage de celui d’Itachi, et de par là même ses yeux de ses pupilles fantastiques.

Je vous le répète, je n’ai rien à cacher, ni à me reprocher.
Mais allez-y, je vous prie. Hypnotisez-moi. Je me tiens à votre entière disposition.
Je suis prête à tout pour vous montrer ma bonne foi, que ce soit envers mon clan qu’envers notre alliance.


Mais si vous avez vu ce que vous avez à voir, que ce soit chez moi ou en moi, je vous demanderai de partir alors, Itachi Uchiwa.

Nene fit preuve de froideur et de calme, ce qui était assez exceptionnel chez elle, qui était toujours d’une chaleur extrême. Elle n’était pas énervée, il en fallait beaucoup plus pour faire sortir de ses gongs Nene.

Mais malgré tout, elle n’avait pas dit toute la vérité à Itachi car ce qui la troublait en somme, c’était la proximité avec ce jeune homme. Mais elle n’avait pas envie de passer pour la gamine qu’elle était devant les ‘alliés’. Elle voulait faire preuve pour une fois de maturité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itachi
Ninja d'elite
Ninja d'elite
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 11/11/2014

MessageSujet: Re: Chez Nene    Dim 1 Mar - 22:29

Itachi remarqua très vite que Nene tremblait au niveau des genoux, et que sa respiration était perturbée. Mais cela ne dura pas, quand Itachi l'invita a bien le fixer droit dans les yeux, elle parvint enfin à lever la tête. Néanmoins, ce qui surprenait enfin Itachi, c'est que Nene "donna la permission" pour qu'il puisse l'analyser avec ses Sharingans. Son attitude changea au tout au tout. Elle qui tremblait comme une feuille, comme si elle avait quelque chose à cacher, proposa à Itachi de lire dans ses pensées, ce qui au contraire, prouve qu'elle est bien sure d'elle et qu'Itachi n'y gagnerai rien à faire cela. Intéressant. Nene avait même rapproché de plus en plus son regard de celui d'Itachi. Elle ne le savait pas, par ailleurs, mais Itachi était déjà en train d'analyser le chakra de Nene, et, bizarrement, quelque chose l'intriguait. Quelque chose qui le repoussait quelque peu. Il évita de faire un pas en arrière pour ne pas faire croire à Nene n'importe quoi.

(Qu'est ce que c'est... que ce chakra ? J'ai rarement vu cela depuis que j'ai mis les pieds sur la Yokume...)

Que je vous ai offensé, n'a aucune importance pour moi. Je ne vous connais pas, ni votre passé, ni votre présent, et ni vos objectifs futurs. Mais je ne demande que cela, de mieux vous connaître. Mais bon, je pense que je vais m'arrêter là vous concernant, vous venez de reprendre votre assurance, et votre invitation en est la preuve même que je perdrai mon temps à...


Soudain, Itachi entendit quelques bruits provenant de l'extérieur, il devait aller voir au plus vite, il reconnut la voix de l'un de ses alliés.

Veuillez m'excuser...

Il sortit donc de l'appartement pour voir que devant les habitants du village, deux membres de sa patrouille se battaient contre un ninja appartenant aux Hayabusa. Mais ce ninja bougeait frénétiquement, il ne semblait pas dans son état normal. Il fonça tellement rapidement comme un enragé qu'il parvint à planter son katana dans le dos d'un des collègues d'Itachi. Devant cette scène, le jeune Uchiwa s'attaqua au ninja enragé, un court duel de sabre s'engagea avant qu'Itachi prenne le dessus en perturbant quelque peu l'adversaire grâce à ses pupilles. Il donna ainsi un coup vertical sur le torse, ce qui fit tomber le ninja en question. Qu'est ce qui lui prenait à cet homme ? Il retira le masque de l'homme, et vit quelque chose de curieux, venant du sang qu'il avait craché après le coup, tout comme le sang sur son torse et enfin, sur la lame d'Itachi...

La couleur du sang de cet homme... Je comprend mieux pourquoi il s'en est pris à Shisui... Yashiro ! Va chercher au plus vite Hisame, c'est la spécialiste du soin dans notre groupe. Vite !

Itachi s'accroupit devant son camarade qui a été gravement blessé. Il lui serra la main bien fort avec de lui dire:

Shisui... Tiens bon... Hisame arrive d'une minute à l'autre...

Itachi pénétra dans la demeure du ninja qui l'attaqua après que Shisui fit un signe de la main vers cet appartement. Cette fois, Itachi n'y resta pas que deux minutes, mais une bonne dizaine... Et quand il en ressortit, il tenait plusieurs parchemins et documents qu'il récupéra à l'intérieur du domicile. Hisame arriva et soigna Shisui assez rapidement, jusqu'à ce qu'une patrouille de ninjas encerclèrent le groupe. Itachi ne prêta pas la moindre attention aux ninjas. Il garda tout ce qu'il avait en main puis fit signe à Nene avec le doigt.

Allez chercher Momiji... J'ai deux mots à lui dire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nene
Kunoichi
Kunoichi
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: Chez Nene    Lun 2 Mar - 7:02

Nene se sentit rosir à nouveau lorsqu’Itachi lui dit qu’il souhaitait mieux la connaitre, elle déglutit à nouveau difficilement.
Elle aurait voulu lui répondre, mais elle fut interrompue par un bruit de combat.

Une fois Itachi sortit, elle regarda par son balcon pour voir ce qui s’y passait. Elle vit un de ses compatriotes, Enja, était en train d’attaquer les ninjas d’Hajinmon, mais il fut rapidement stopper par Itachi.
Elle aurait voulu l’aider, mais elle remarqua qu’il se débrouillait très bien tout seul.

Dommage…

Elle fut tirée de ses songes, voyant que l’un des hommes était blessé, elle se précipita dehors pour le soigner.
Même si ce Shisui était de l’équipe ‘adverse’, elle ne pouvait pas le laisser là agoniser devant elle sans rien faire.
Mais elle ne fut pas assez rapide car la soigneuse de l’équipe arriva avant elle.

Elle vit au sol une tâche qui ressemblait à du sang, mais qui n'en avait pas la couleur.

Mais qu’est-ce que…

Mais elle n’eut pas le temps de terminer sa question qu’une patrouille encercla Itachi, qui tenait des parchemins, et ses hommes
Elle voulut leur dire que les Hajinmon n’avaient fait que se défendre, mais Itachi lui ordonna d’aller lui chercher Momiji avant qu'elle ait pu dire quoique ce soit.
Elle acquiesça d’un signe de tête et partit à toute vitesse trouver la chef du village.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Momiji
Kunoichi/Miko
Kunoichi/Miko
avatar

Messages : 2151
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 25
Localisation : Mexique

MessageSujet: Re: Chez Nene    Lun 2 Mar - 11:02

Nene était parti chercher Momiji, apparemment un incident serait survenu. Un des ninjas du clan aurait attaquer le groupe Hajinmon.

"Très bien, allons-y sans tarder."

Momiji accompagnée de Nene et Hanzo Hattori était arrivée à l'endroit où l'incident avait eu lieu. Il y avait un ninja du clan Hayabusa au sol, les Hajinmon était encerclé par un groupe de ninja Hayabusa et Itachi tenait des parchemins et autres documents. Momiji demanda aux ninjas Hayabusa de ne pas attaquer le groupe des Hajinmon, puis elle s'adressa à Itachi.

"Que s'est-il passé exactement ici ? Nene est venu m'avertir qu'Enja vous a attaquer. J'attend des explications sur cet incident et pourquoi vous tenez tout ses parchemins."

Les ninjas Hayabusa qui encerclèrent les Hajinmon reculèrent, tous attendaient une réponse de la part d'Itachi et de ses hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itachi
Ninja d'elite
Ninja d'elite
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 11/11/2014

MessageSujet: Re: Chez Nene    Lun 2 Mar - 12:52

Comme il l'attendait, Momiji arriva et exigea des explications. Déjà, même si cela ne le surprenait pas, ça l'inquiétait quand même que Momiji demande à un Hajinmon ce qui se passe dans son propre village. Bref, gardant son sang froid, encerclé par les Hayabusa, il fixa Momiji normalement et convenablement et prit la parole.

Et bien, pour commencer, je vous demande de poser vos yeux sur le corps de votre ninja. Enfin, ne vous inquiétez pas quand j'utilise le mot "corps". Je l'ai juste neutralisé, sa vie n'est pas en danger.

Effectivement, le sang de cet homme était clairement noir.

A mes premières nouvelles, ceux qui ont le sang de cette couleur appartiennent aux forces d'Azelia, et nulle part ailleurs. Je me trompe ? J'ai aussi remarqué au moment ou je l'ai touché avec mon katana que sa peau était extrêmement dur, mais pas assez pour que je ne le blesse pas. Donc déjà, ce premier point m'intrigue au plus haut point, mais ce n'est pas terminé.

Après qu'il ait attaqué furtivement mon ami, j'ai donc décidé de fouiller son domicile, et de fond en comble cette fois. Et c'est là que j'ai trouvé quelques documents intéressants. Votre homme envoyait fréquemment des messages à... devinez qui ? Aux Black Spiders, voire, à Ayako en personne ! Ces documents parlaient de recherches sur des corps humains, du clan des dragons blancs, des dragons noirs, et enfin...


Itachi fronça des sourcils devant ce qu'il s'apprêtait à dire.

... d'une éventuelle méthode pour briser le sceau du temple des dragons noirs sans avoir recours aux quatre clés qui protègent le sceau ! Et vous savez quoi ? Je n'ai même pas lu un dixième de ces parchemins !

Itachi marqua une pause et reprit, tout aussi calmement qu'avant.

Personnellement, cela ne m'intéresse pas de savoir si cet homme est tombé malencontreusement sur les ennemis et a été contaminé de force, ou alors, si c'est un traître. Tout ce que j'ai à vous dire, c'est... Réalisez vous maintenant à quel point la situation est grave... très grave ? Si vous me demandez des explications, cela signifie que vous n'êtes même pas au courant que dans votre propre village, l'ennemi y vit ! Et que des informations sur votre village ont fui vers les Black Spiders ! Et j'espère ne vous pas vous effrayer par ce que je vais vous dire, sinon, je commencerai à douter de notre alliance, mais si il y'en a un, il peut avoir une dizaine, une cinquantaine, voire une centaine de ninjas de ce type qui traînent dans votre village.

Je ne veux pas vous mettre la pression, vous critiquer, ou quoi que ce soit d'autre, car je ne veux pas vous manquer de respect. Mais vous faire réaliser ce qui se passe ! Chez nous, chez les Hajinmon, chaque ninja qui part en mission puis revient au village est examiné par des ninjas spécialisés, puis par des ninjas purificateurs pour vérifier que nos hommes ne subissent pas ce que ce malheureux au sol a subi, et surtout, pour éviter que l'incident chez nous ne se reproduise ! Enfin, les nouvelles recrues subissent également ce même traitement. De ce fait, ce que je vais vous rappeler, j'aurai aimé que ce soit un acquis, mais il semblerait que je n'ai pas d'autre solution. Un ninja doit être CONSTAMMENT sur ses gardes, même sur son propre territoire ! Et deuxièmement, un ninja doit agir dans l'ombre... Et ça, j'ai bien peur que les Black Spiders l'ont bien compris !

Bref, prenez comme vous le voulez tout ce que je viens de vous dire, mais sachez que j'étais pratiquement sûr que je ne trouverai pas Masamune ici. J'ai quand même décidé de venir enquêter, car, désolé de vous contredire, maître Hanzo, mais quand on a les yeux que je possède, on découvre toujours quelque chose, bon ou mauvais, à chaque mission. Au passage, avec mes Sharingan, j'ai senti que vous n'aimiez pas trop que je fouille dans votre village. Vous avez sûrement du prendre ça comme un manque de confiance de notre part, pas vrai ? Sachez qu'il y'a confiance ET confiance. Tout comme Shuujaku, j'ai confiance en votre bonne foi, vu l'aide précieux que vous nous avez offerts contre Ayako, mais en revanche, je doutais réellement que vous parveniez à gérer la situation convenablement. Encore une fois, ne le prenez pas personnellement, Momiji, mais vous êtes une Miko avant d'être une chef, à mes yeux. Et c'est la même chose pour une bonne poignée de Shinobis qui vivent chez les Hajinmon. Shuujaku est passé par la même histoire que vous. Il était un enfant égaré du pays du feu, avant d'être un shinobi, et il a su gagner la confiance de nous tous. Vous allez devoir faire de même désormais. Car au cas ou vous ne l'avez pas remarqué... Même si il n'y a pas eu d'attaque physique sur votre village de la part d'Azelia, la guerre à DÉJÀ commencé. Et les ennemis ne sont pas des démons complètement stupides venant d'un trou perdu comme l'outremonde, mais la plus grande force armée de la Yokume après le soleil, qui est sous la main de fer d'une reine occupant son poste depuis des millénaires !

Bref, j'espère que je ne vous ai pas froissé par mes paroles, ce n'était pas le but. Juste vous faire réaliser à quel point votre village va courir à sa perte si vous ne remédiez pas à ce genre de problèmes. Mais si vous vous sentez offensés par ce que j'ai dis, alors je pense que notre alliance est voué à l'échec. Sur ce, je vais prendre ces documents avec moi et finir ce que j'ai commencé. Peut-être trouverais-je des informations qui nous permettraient de nous rattraper par rapport aux informations que les Black Spiders ont recueillis en retour. Je n'ai plus aucune raison de rester ici avec mes hommes, il est clair que Masamune ne se trouve pas ici.


Mais Itachi, qui pouvait voir très aisément chaque chakra obscur dans le village, voyait également qu'il y'avait quelque part dans le village d'autres ninjas corrompus, et pas qu'un peu. La situation est encore plus grave qu'il le pensait chez les Hayabusa. Néanmoins, il ne rajouta rien, il considérait que c'était à Momiji de s'occuper de ce type de problème et l'aider ne lui rendra pas service. Bref, il attendit une réponse avant de partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Momiji
Kunoichi/Miko
Kunoichi/Miko
avatar

Messages : 2151
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 25
Localisation : Mexique

MessageSujet: Re: Chez Nene    Lun 2 Mar - 16:30

Itachi expliqua la situation, le Hayabusa au sol n'était pas mort, mais juste hors combat. Mais le plus troublant, c'est que le ninja au sol avait le sang noir.

"Du sang noir ... Alors, nous avons des ninjas qui sont sous l'influence de cette malédiction et qui nous espionnaient pour le compte d'Azelia et ses sbires en plein cœur du village."

Itachi avait fouiller le domicile du shinobi et avait découvert de biens sombres documents. Enja espionnait bien le clan Hayabusa et envoyait fréquemment des informations aux black spider et même Ayako en personne. Encore plus terrifiant, les forces du mal tentaient de trouver une solution pour accéder au temple du dragon noir sans utiliser les 4 clés. Pour finir, le Hajinmon évoqua qu'il pourrait très bien y avoir plus d'un ninja contaminé par le sang noir au sein du village Hayabusa.

"Tout comme vous, nos ninjas qui partent et reviennent de mission sont examinés avant et après. Certains ont du passer au travers des mailles du filet, il y a beaucoup de vas et vient au village Hayabusa. On va devoir augmenter la sécurité au frontière et vérifié chaque départ et arrivé avec encore plus d'attention."

"Il va falloir examiner tout le monde au village, Enja n'est peut être pas le seul à s'être fait corrompre par le sang noir. Je vais devoir rassembler les meilleurs éléments et les prêtresses encore en service, on va avoir du pain sur la planche pour vérifier que chaque habitants ne soient pas infesté par cette malédiction."

Le ninja Hajinmon rappela certaines choses importantes et affirma que Masamune, la lame ayant disparu ne se trouvait pas au village Hayabusa. Momiji s'approcha du ninja Hayabusa au sol et demanda à ce qu'il soit ramener au sanctuaire. Il fallait préparer un rituel de purification pour le soigner du sang noir.

"Comme vous avez pu constater, le clan Hayabusa n'a rien à voir avec la disparition de votre précieux artefact. Cependant votre intervention nous a permis de mettre à jour qu'on avait des membres infectés par le sang noir et personne, pas même moi, ne se doutait que l'ennemi avait infiltrer nos rangs ..."

"Je vous pris de nous excusez, même si Enja est corrompu par le sang noir, il reste néanmoins un ninja Hayabusa et il a blessé l'un des vôtres. J'espère que cet acte ne nuiera pas à notre collaboration et soyez en certain : on va régler cette histoire de ninjas corrompu au sein du clan Hayabusa le plus vite possible."

Itachi embarqua les parchemins découvert au domicile de Enja avec lui.

"Vous pouvez prendre avec vous ses documents en guise de bonne foi de notre part et si vous trouvez une quelconque information importante, je vous prierez de nous en faire part."

Momiji salua respectueusement Itachi. La Miko va devoir rassemblait les personnes en qui elle a le plus confiance pour gérer cette crise, le village était menacé de l'intérieur. Elle avait déjà quelques noms en tête comme Hanzo, Nene, Rachel, Yoshi et Hikari pour régler le problème des ninjas corrompu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nene
Kunoichi
Kunoichi
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: Chez Nene    Lun 2 Mar - 19:36

Hanzo avait gardé comme à son habitude les bras croisés lors de la discussion entre Momiji et Itachi.

Il n’arrivait tout de même pas à croire que Momiji leur laisser les parchemins, certes elle était pacifiste, il le savait. Mais là tout de même, non seulement Itachi avait remis en question son statut de chef mais en plus, elle lui faisait ‘cadeau’ des parchemins. C’était comme si elle venait de tendre l’autre joue alors que le jeune Uchiwa lui aurait mis une gifle.
De plus, ses parchemins étaient sur leur terre, c’était à eux de les lire.

Mais il ne pouvait tolérer le comportement d’Itachi. 
Il avait même commençait à prendre en main son arme. En effet, il n’avait pas apprécié les mots du jeune homme à l’égard de leur chef. Il méritait une bonne correction pour s’être permis une telle attitude.

Nene qui de son côté avait écouté que la situation était grave, prit discrètement la parole.
De plus, elle avait vu ce qu’Hanzo était en train de faire, lui parler pourrait peut-être le faire penser à autre chose. Et puis au fond d’elle, elle savait que si Hanzo s’amusait à attaquer un membre des Hajinmon, leurs accords naissants partiraient en lambeaux.

Sensei,

Nene vit qu’elle sortait Hanzo de sa torpeur. Il se retourna d’un coup sec lorsqu’il entendit la voix de Nene l’appeler tout doucement.

pourquoi ne pas demander à Itachi Uchiwa et ses subordonnés de nous aider à trouver s’il n’y a pas d’autres ninjas possédés dans notre village ?

Devant le regard d’Hanzo qu’elle devinait glacial, elle continua sur le même ton.
Elle avait quelque chose à dire pour le village, elle irait jusqu’au bout.

Je veux dire par là que ça prouverait que nous voudrions faire équipe avec les Hajinmon, que nous comprenons que ce qui vient de se passer est grave, et que ça ne semble être que le début. Et nous pourrions voir le contenu de ses parchemins ensemble, ce qui nous permettrait de mieux appréhender la guerre, ensemble.

Hanzo se contenta de claquer sa langue dans sa bouche et fit un signe de main à Nene de se taire.
Elle baissa à nouveau la tête. Elle pensait avoir eu une bonne idée, ce qui lui aurait permis de se rattraper de ce matin auprès d’Hanzo.
Elle savait aussi pourquoi Hanzo était en colère, non seulement Itachi s’était permis de fouiller leur village, mais en plus il avait critiqué Momiji. Nene pensa qu’il ne devait pas porter le jeune Hajinmon dans son cœur.

En tout cas, jeune Itachi, tu devrais apprendre à rester à la place qui te revient. Personne ici ne t’as demandé ton avis, et encore moins de rabaisser notre chef.
A la place de Momiji, jamais je ne t’aurai laissé filer avec quelque chose qui m’appartient, surtout suite aux paroles que tu as eues. Mais elle est assez sympathique pour le faire, je pense que tu peux t’estimer chanceux de t’en sortir comme ça.
Notre chef a accepté la fouille de notre village par vos ‘soins’ sans rien demander en échange, et c’est comme ça que tu la remercies, avec ce genre de paroles. Je te trouve bien impertinent.



Alors certes tu as permis de déceler ce qui se tramer dans notre village, mais je te conseille de ne plus avoir ce genre de paroles devant moi à l’avenir, car comme tu le sais, je suis beaucoup moins pacifiste que notre chef légitime.

Puis sur un ton sans aucune émotion, il rajouta

Je vous souhaite un bon retour chez vous.

Il tourna les talons et fit s’écarter la foule pour passer.
Mais dit avant de partir, il ajouta, toujours le dos tourné aux protagonistes de cette scène :

Qu’on m’appelle une fois qu’Enja sera sur pied, j’aurai quelques questions à lui poser.

Nene soupira devant le comportement d’Hanzo. Elle savait qu’il avait eu raison de dire cela. Momiji avait été critiqué, il la défendait, c’était tout à fait légitime en tant que second du village.
Mais il avait été trop dur aux yeux de Nene avec Itachi. Il n’avait fait que les prévenir, assez rudement certes, mais il disait cela pour le bien du village. Grâce à son constat, il avait sûrement pu sauver des personnes dans le village. Il aurait très bien pu ne rien dire et revenir les attaquer pensant qu’ils étaient tous corrompus.

Elle mit un instant son doigt sur ses lèvres pour réfléchir.

Peut-être qu’Hanzo est jaloux de ne pas avoir pu déceler ce qui se traquait dans le village avant qu’un étranger ne le fasse.

Mais malgré tout, elle sourit discrètement à Itachi.

Elle aurait bien voulu faire équipe avec les Hajinmon pour lire ces parchemins et en savoir plus sur ce sang noir. Ce procédé l’intriguait énormément.
Elle était curieuse et elle aurait bien voulu en savoir plus. Et puis Itachi semblait être intéressé par eux aussi…
Mais comme son idée n’avait pas eu l’air de plaire à Hanzo, elle pouvait mettre une croix dessus.

Enfin ils avaient du pain sur planche pour examiner tous les ninjas.


Dernière édition par Nene le Lun 30 Mar - 7:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itachi
Ninja d'elite
Ninja d'elite
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 11/11/2014

MessageSujet: Re: Chez Nene    Lun 2 Mar - 21:44

Momiji répondit donc à Itachi, et malgré les paroles qu'on avait adressé à Itachi au sujet de la jeune Miko, il trouvait sa réaction correcte. En effet, elle a réagit sur le champ, s'excusa pour les blessures de Shisui, puis autorisa Itachi à emporter les parchemins. La mission permettait à Itachi de se faire une idée des Hayabusa, car en effet, cela ne lui plaisait pas trop de combattre aux côtés de shinobis qu'il ne connaissait pas vraiment. Et même si au début, il était sceptique vu ce qu'il constata, qui est quand même une faute grave de ne pas réaliser que plusieurs espions se promènent à l'intérieur des rues du village, il se disait que si on la secouait un peu, la chef pourrait évoluer dans le bon sens. De plus, Itachi considérait que la base d'une entente entre deux villages, c'est que quand on fait une remarque à l'autre camp, surtout justifié, c'est que cet autre camp prenne cela positivement, comme des conseils, et non comme une manière de rabaisser. Et ce n'était vraiment pas le but d'Itachi d'offenser qui que ce soit. Bref, la réaction de Momiji rassura un peu Itachi, mais c'était toujours ça. La seule chose qui le dérangeait, c'est qu'elle semblait persuadée qu'elle allait pouvoir purifier les ninjas corrompus facilement, mais il était clair que ces ninjas vont pas se laisser "soigner" comme ça, ils vont probablement attaquer comme cet Enja. Du coup, Itachi aurait bien voulu les aider, comme cette Nene proposa, mais les aider ne leur rendrait pas service. Itachi considérait qu'il fallait soutenir les Hayabusa en cas de crise, comme ce qui est arrivé aux Hajinmon récemment. Et pas pour le cas présent ou la chef devrait suffire à la tâche.

Bref, Itachi s'apprêtait à s'en aller, quand il entendit le dénommé Hanzo parler. Et là, tout l'espoir qu'il se forçait à se faire envers les Hayabusa disparut sur le champ. Comment cet Hanzo osait-il parler à Itachi de la sorte ? Avait-il au moins écouté le moindre mot qu'Itachi avait dit depuis le début ? Probablement non, car toutes les paroles de ce dernier étaient insensés. D'habitude, il en faut beaucoup pour troubler Itachi, mais là, c'était le bouquet.

Itachi décida de ne pas répondre à Hanzo tellement il trouvait ce dernier vraiment borné. Il fallait mieux pas en tout cas, Itachi voulait garder son attitude calme, et ne pas se rabaisser au niveau de cet homme qui soi-disant est le second du village, comme Itachi. Il y'avait vraiment de quoi se taper la tête contre les murs devant tellement de.... non-sens!

Par où commencer ? La place d'Itachi qui lui revient ? En tant que second du village, Itachi peut également représenter la parole de tout le village Hajinmon sous accord du chef. Et c'était entièrement le cas de cette mission. Shuujaku avait permis Itachi d'agir comme bon lui semblait pendant cette mission. En effet, il savait que si Shuujaku mourrait, il laisserait tout le contrôle à Itachi. Bref, la place d'Itachi au sein du village Hajinmon n'était pas à prouver. Quand on ne connait rien, on la boucle.

Deuxièmement, et là, clairement, si Itachi n'était pas du genre à avoir un rictus difficile et si la situation était pas aussi complexe, il se serait roulé par terre de rire, tout en se pissant dessus. C'est quoi ce bordel ? Ces parchemins appartiennent à leurs terres ? QUOI ??? Mais... Non, juste non... Il a strictement rien écouté pour l'amour de Dieu. Les parchemins qu'Itachi à découvert sont des messages échangés avec les Black Spiders, les troupes d'Ayako, donc par conséquent, au PAYS DE LA LUNE ! Si ils servent à quelque chose, c'est aux ennemis ! En aucun cas ces documents appartiennent aux Hayabusa. Incroyable cette réaction qui prouve qu'il a rien suivi. Et d'ailleurs, "s'estimer chanceux de s'en sortir comme ça ?"... Si ca se trouve, si Itachi n'avait rien découvert, les corrompus auraient eu largement le temps de pourrir le village dans l'ombre. Donc on se demande qui a eu la "chance de s'en sortir comme ça"

Troisièmement, "comme ca qu'Itachi remercie Momiji ?". Mais on est où là ? Dans un village ninja ou dans le monde des joyeux petits oursons ? Itachi a donné son avis à Momiji de manière un peu direct, certes, mais pour que les choses avancent devant quelque chose d'aussi rude, il n'a pas à lécher le cul de Momiji. Un chef, ça ne se chouchoute pas quand ça ne parvient pas à tout gérer. Certes, il est dur de gérer un village entier, et on peut commettre des erreurs, mais ces erreurs ont fait que des informations importantes ont fuites chez l'ennemi, et non seulement ces informations peuvent mettre en danger les Hayabusa, mais aussi les Hajinmon INCLUS. Donc il était légitime qu'Itachi dise ce qui le fâchait. Et cet Hanzo a de la chance que ça soit Itachi justement, car c'est le type le plus calme du village. Ce dernier voulait d'ailleurs exprimer sa gratitude à Momiji après que le problème soit réglé, mais bon, vu la réaction d'Hanzo, ce dernier avait pas envie de rester ici plus longtemps.

Et enfin, Hanzo laissa un avertissement à Itachi, l'homme qui à découvert quelque chose d'important que cet Hanzo a même pas été fichu de voir lui-même. Bref, il était très mal placé pour l'ouvrir. Mais quand on est con, on est con...

Déçu mais à un point par cet Hanzo et par ce qu'il a vu, Itachi se demandait si c'était une bonne idée de continuer à coopérer avec eux. Certes, défendre le chef est légitime, il ne pouvait reprocher Hanzo la dessus, mais... Toutes ses paroles sont stupides, contestables, etc... Alors qu'Itachi lui rappela la réalité de la situation, voilà toute la différence.

Malgré qu'il voyait cet Hanzo d'un regard rouge car Itachi reste un homme avant tout; il décida donc de rester calme et de laisser couler, pour montrer qu'il était le plus intelligent, mais dommage pour eux. Il partit donc regrouper ses hommes de main, sans prêter attention au sourire de Nene, puis s'en alla. Mais le rapport qu'il allait faire à son chef allait être bien salé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nene
Kunoichi
Kunoichi
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: Chez Nene    Lun 16 Mar - 18:53

Yuri fut obligée de guider Nene tout le long du chemin pour rentrer chez elle.

Bien que ce soit habituel, la jeune Sasaki n’aimait pas voir son amie dans cet état. De plus, personne ne savait de quoi elle souffrait et surtout comment on pouvait la guérir, ou du moins la soulager.

Une fois chez Nene, Yuri allongea son amie sur son lit et alla lui chercher de l’eau qu’elle mit à ses pieds.
Puis elle partit car elle savait que Nene ne supportait pas d’avoir une garde malade.

Quant à elle, la jeune fille se tordait de douleur dans son lit.
Elle avait toujours eu ce genre de migraine, elle était habituée à être dans cet état, mais finalement, à chaque crise, c’était des heures de souffrance.

Elle fit le même cauchemar qu’à chaque fois.

Elle marchait le long d’un couloir sombre sans fin quand elle voyait l’autre bout s’écroulait. Alors, comme toujours elle courait, courait aussi vite qu’elle le pouvait mais elle tombait à chaque fois dans le néant, dans un bruit sourd.

A chaque fois elle se réveillait en hurlant et transpirant de toute part.

Elle prit sa tête dans ses mains et se la tint. Elle souffla un long moment avant de retrouver son calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nene
Kunoichi
Kunoichi
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: Chez Nene    Sam 21 Mar - 9:58

Un mois avait passé depuis l’intervention des Hajinmon au village Hayabusa et le fait que Momiji et les autres habitants avaient pu soigner les infectés.

Nene était sur son lit en train de chercher quelque chose dans divers livres et parchemins. Elle semblait assez concentrée.

Ce sang noir, il m’intrigue..!

Elle tournait les pages pour trouver quelque chose qui pourrait répondre à sa curiosité.

Comment peut-on transformer le sang de quelqu’un et comment pouvons-nous le commander et le posséder ?
Cette magie me semble bien plus puissante que celle de Momiji, même si elle et les autres Mikos ont pu guérir les infectés.
J’aimerai bien savoir si les infectés se rendent compte qu’ils sont possédés et qu’ils ont conscience de leur acte, ou alors c’est comme si un nouvel esprit était dans leur corps ?

Elle continuait à tourner les pages, relire les parchemins. Mais ne l’intéressait véritablement. Elle aurait tellement voulu lire les parchemins que les Hajinmons avaient embarqués…

Mais elle fut sortie de ses songes par Yuri qui venait apparaître devant elle, ce qui fit sursauter Nene.
A la vue de son amie, Nene cacha le fait qu’elle était en train de faire des recherches sur le sang noir. En effet, elle ne voulait pas que les habitants sachent ce qu’elle faisait, du moins pas pour l’instant.

Tu pourrais pas frapper comme tout le monde Yuri ? tenta de s’amuser la jeune fille.

Yuri lui rendit son sourire, sans voir ce que faisait Nene.

Je voulais voir si tu avais du temps libre à m’accorder.
Oui, toujours Yuri. Sortons et profitons du beau temps et du calme qui règne sur le village. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chez Nene    

Revenir en haut Aller en bas
 
Chez Nene
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» visite chez le gynéco
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]
» Choix de l\'épée, notamment chez les Dúnedain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Pays de la montagne :: Village Hayabusa-
Sauter vers: