La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour aux sources

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asuna
Archange des constellations
Archange des constellations
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 08/01/2014

MessageSujet: Retour aux sources   Lun 20 Oct - 16:02

Le soleil de l'aube était levé sur Éternia, laissant le cycle précédent derrière lui. Le crépuscule permit de faire le point de ce qu'il s'est passé pendant la journée, ainsi que de faire réfléchir certaines personnes. Mais l'heure n'était plus à la réflexion, car comme demandé par la nouvelle reine, Asuna. Aujourd'hui, à l'aube, tous les hauts gradés du royaume devaient être réunis dans la salle du conseil. C'est donc tout naturellement qu'on retrouve autour de la table : les trois généraux de Néphilia, Célestia, Élyséa. Mais également Neltharion, Alleria, Emiko. Ainsi que Kasumi et Milla qui avaient toutes les deux été conviées à être présentent également. Tous étaient assis, et attendaient la venue de la reine qui n'était pas encore arrivée.

Néanmoins, ce qu'on pouvait observer, c'était la réaction et l'humeur de chacun autour de la table. L'ancienne reine Kasumi était pensive, une main soutenant sa tête, comme si elle était seule dans la salle. Du côté de Milla, elle fixait Emiko d'un air assez mauvais, tout en essayant de la cerner. La cerner parce que du côté de l'esprit, elle n'était clairement pas dans son assiette. Son sourire avait disparu, et son air habituellement calme laissait place à quelque chose de plus... crispé. Il va de soi que le fait qu'Asuna passe au trône, vient de foutre le plus gros coup imaginable pour cette dernière et ses plans. Cette fois, la valkyrie était complètement dans sa liste noire. Car à cause d'elle, Emiko avait perdu Milla, et le contrôle du royaume. Pour l'esprit, elle allait devoir improviser et revoir clairement ses plans à présent. Mais cela ne changeait pas qu'elle se sentait haineuse et humiliée. Son tempérament élitiste et les imprévus qui s'enchaînent l'amènent à rager intérieurement à l'heure qu'il est. Du coup, pour l'instant, elle n'avait plus le choix que d'attendre et observer. Même si le plus dur, c’est sûrement de devoir « obéir » à cette « pisseuse » de valkyrie.

Le reste des conseillers n'étaient pas aussi expressifs, et discutaient visiblement entre eux, l'air tout à fait détendu. Quoique pour le seigneur dragon, l'air détendu était d'être debout, dos à un mur de la salle, les bras croisés, derrière son heaume toujours aussi mystérieux. Cachant depuis tout ce temps son vrai visage et ses humeurs.


Neltharion a d'ailleurs toujours été vu sous cette forme par les plus anciens, rarement en dragon. De toute façon, on dit qu'il a une maîtrise des armes, ainsi que de la magie suffisante en forme humanoïde, pour ne pas avoir recours à sa forme originelle. Ce qui en a fait depuis des millénaires un des êtres les plus respectés et craints du royaume dans le même temps. Rare sont ceux, pendant la période post archange, qui ont osé prendre l'initiative de changer les règles établies par Tyrael, sous la surveillance du dragon. Car pendant l'absence de monarque, Éternia n'était pas délaissée, le seigneur des dragons veillait au calme, accompagné sans vraiment être ensemble, par Alleria. C'était les deux grosses influences du royaume qui ont fait que les territoires sont restés soudés entre eux, même avec l'absence de monarque. Mais ce manque de leader a amené également une indépendance, sans forcément rapprocher les peuples. Du coup, l'arrivée de Kasumi pouvait tout changer... mais ce ne fut pas le cas. À présent, l'espoir repose sur l'archange, Asuna Archaelis.

En parlant de la valkyrie, la voilà qui arriva, accompagnée par Lucy. Sa nouvelle tenue qu'elle avait longuement choisie hier, ainsi que son apparence était toujours un peu étonnante. C'était difficile d'imaginer que cette valkyrie était la princesse chétive d'apparence de pendant son combat contre Kasumi. Mais pourtant, c'était bel et bien le cas. Quelques secondes après son arrivée, elle se positionna en bout-de-table, debout, faisant face à l'ensemble des personnes présentes. La magicienne prenant place non loin de cette dernière, à sa gauche. Le silence se fit instantanément dans la salle, sans même avoir eu besoin de le demander. Puis elle prit la parole d'une voix décontractée et calme.


Bien, il semble qu'il ne manque personne. Je vais donc pouvoir commencer la réunion. Pour débuter, je vais déjà expliquer pourquoi je vous ai demandé à tous d'être présent aujourd'hui. Cela concerne plusieurs raisons, la première : remanier le conseil et établir de nouvelles règles. La deuxième, vous tenir au courant de la situation et du danger qui menace directement Éternia dans l'ombre.


L'évocation d'une menace dans « l'ombre » fit directement réagir la plupart des membres présents, dont Kasumi et Emiko. Évidemment, pas pour les mêmes raisons. Du côté de l'ancienne reine, c'était parce qu'elle n'avait absolument rien remarqué, ce qui ne jouait pas en sa faveur... Tandis que du côté de l'esprit, c'était plus par curiosité de savoir de « quelle » menace parle Asuna. Si c'est bien ce qu'elle pense, alors la « pisseuse » serait bien plus dangereuse que le pensait Emiko, car elle ne pourra pas la manipuler... Quoi qu'il en soit, après quelques secondes, le silence revint et la reine reprit la parole.


Bon, commençons. Déjà, quand je parle de remanier le conseil, ce n'est pas dans un sens hiérarchique, mais politique. Depuis trop longtemps maintenant, le contact est clos entre vous. Et le règne de Kasumi n'a pas fait avancer les choses. Il est temps de changer cela, et de revenir à une coordination entre territoires aussi appuyés qu'à l'époque du seigneur Tyrael. À partir d'aujourd'hui donc, fini les actions indépendantes, tout se décidera « ensemble ». Le conseil des Angelys ne doit pas servir de décoration, mais de guide. Nous représentons un groupe soudé censé défendre les peuples du royaume, tout en rapprochant ces derniers entre eux. Tyrael a passé son règne à rassembler les territoires, et il est hors de question que son travail soit plus longtemps oublié. C'est pourquoi dorénavant : chaque décision, entreprises, actions, pensées, idées, devra passer par moi. En fonction de la situation, je déciderai si cela vaut la peine de réunir le conseil. Mais je ne tolérerai aucune action indépendante. Je veux de l'échange, du partage, ainsi qu'une confiance mutuelle entre nous. Bien, des questions avant que je poursuive ?

Les membres présents dans la salle semblaient tous en accord avec la pensée de la reine. Ce qui ne donna pas suite à des interrogations. De toute façon, les paroles d'Asuna n'avaient pas l'air d'être un choix, mais un ordre et une affirmation. En bref, l'archange comptait partager les décisions, mais tout devait passer par elle et elle seule. Il était clair qu'elle était dans le même état d'esprit que l'ancien seigneur du royaume, Tyrael. Faire respecter l'ordre, tout en imposant des règles strictes à son conseil. Évidemment, Emiko n'en avait absolument rien à faire de ce que disait la reine, même si au fond, elle se demandait qui était cette « femme » ? Cela devenait réellement embêtant pour l'esprit, un monarque aussi vif et déterminé... Cela n'avait rien à voir avec la Kasumi influençable se trouvant à cette même table, l'air toujours aussi vide et pensive, que l'esprit fixa avec dépit. Son échec et son incapacité énervaient clairement Emiko...


Je vais à présent vous communiquer vos rôles et positions au conseil à chacun. Je compte apporter quelques modifications, qui permettront une meilleure coordination et compréhension. Pour faire clair, il y aura différents grades au sein du conseil. Pour commencer, je vais citer en premier lieu les conseillers primaires : Aldoris, général de Célestia, Jaina, général d'Élyséa, Vereesa, général de Néphilia, vous restez à vos positions initiales, qui sont de commander l'armée du territoire pour lequel vous êtes assignés.
 

Bien ma reine.
À vos ordres.
Entendu.

Asuna fit une courte pause, puis reprit ensuite ses attributions.


Pour finir dans les conseillers primaires : Emiko, esprit du temps, ainsi que Kasumi, vous aurez une place libérale au conseil. Je ne vois personnellement pas l'utilité de vous garder en toute franchise, mais je ne pense pas que de vous mettre à l'ombre sera utile. Pour vous Kasumi, je pense qu'une place au conseil vous permettra d'avancer, sans avoir la pression du trône. Tout en essayant de récupérer la considération du peuple. Quant à vous, esprit... bien que je vous trouve détestable, comme la moitié de cette salle, vous représentez quand même quelque chose de respectueux pour Éternia. Vous gardez donc votre place au conseil.

Merci...
Pfeuh.. évidemment.

Même si c'était à contre-cœur, et qu'Asuna avait qu'une envie, c'était de foutre Emiko à la porte, elle devait la garder près d'elle. L'éloigner ne serait pas constructif et dangereux, pour la suite des opérations. Il valait mieux l'avoir à l’œil, pour pouvoir la contrôler plus efficacement. Car la valkyrie savait très bien que même si cela faisait chier à en crever l'esprit, elle ne quitterait pas sa place au conseil. Un vrai duel constant allait commencer entre la reine et l'esprit à présent, à l'insu des autres conseillers, c'était inévitable.


Bien, voilà pour les conseillers primaires, maintenant je vais donc passer aux conseillers personnels. Leur rôle consiste à être le relais entre le peuple et moi-même. Ils seront directement sous mes ordres et proches de moi. C'est donc eux qui vont gérer tout ce qui concerne les échangent entre nous, ainsi que de s'occuper de me relayer les informations du royaume. Ils ne sont cependant pas au-dessus des conseillers primaires, simplement un rôle différent. Ce poste concerne donc : Lucy Heartfilia, ainsi que Milla, qui se trouve assise à ma gauche.

Dès que la reine énonça les noms, Emiko tiqua légèrement en entendant « Milla ». Même si elle s'y attendait, vu que son ancienne gardienne était proche d'Asuna. Elle ne pensait quand même pas qu'elle allait avoir une place aussi importante. Sur le coup, même si la reine disait le contraire, les conseillers « primaires » étaient clairement inférieurs aux deux gamines qu'elle venait d'élire. Et ça, l'esprit ne le supportait pas, de savoir que cette amnésique qui lui a appartenu soit indirectement sa « supérieure », tout comme le fait que la « pisseuse » soit la reine du royaume. Quoi qu'il en soit, ce conseil était une purge, pour l'esprit qui minute après minute avait de moins en moins envie de rire de la situation. Elle était dépassée, plus rien ne collait, c'était inadmissible. Elle allait devoir trouver une solution, et vite. Mais tandis que l'esprit enrageait, la reine poursuivit ses attributions.


Pour finir, je vais maintenant indiquer les noms des conseillers supérieurs, qui eux sont au-dessus des autres membres. Ils ont un droit de décision, ainsi qu'un contrôle total sur Éternia. Bien sûr, ils sont sous mes ordres, et ne feront rien sans mon consentement. Leur voix au conseil ne compte pas comme double également. Néanmoins, ils sont directement vos supérieurs. Il s'agit de : Neltharion, seigneur des dragons célestes, ainsi qu'Alleria, reine des valkyries. Leur ancienneté sur le royaume, ainsi que leur dévouement à faire prospérer ce dernier pendant l'absence de monarque, fait qu'ils ont ma confiance absolue. Voilà, ce sera tout pour le remaniement du conseil des Angelys. Des questions ou remarques à formuler, avant que je passe au sujet suivant ?

L'élection d'Alleria et Neltharion à ce grade ne semblait pas déranger le conseil, qui ne fit aucune objection. Après tout, ils étaient tous en accord avec le fait que ces deux personnes méritent largement leur place. Ils ont depuis longtemps prouvé qu'ils sont de confiance, mais surtout de maintenir l'ordre sur le royaume. Même si au fond, le respect qu'ils avaient était surtout dû au fait que les valkyries, ainsi que les dragons ont toujours été mystérieux et intrigants. La légende autour de ces deux races étant assez sombre, avec d'un côté un peuple décrit comme sanguinaire et sans pitié. Tandis que de l'autre, des êtres ailés capables de raser un champ de bataille tout entier sous le simple battement de leurs ailes. Les dragons et les valkyries étaient de véritables légendes, avec les rumeurs et déformations qui vont avec bien entendu. Des rumeurs surtout nées de la bouche des « mortels », qui pour eux, ces êtres n'existent que dans leurs rêves ou cauchemars, pour une grande majorité.

Néanmoins, une personne du conseil avait visiblement une objection, et prit la parole d'une voix provocante et maligne. Évidemment, il était question d'Emiko, qui pour l'ouvrir, était toujours la première. Mais vu le ton qu'elle prenait, il était clair que c'était pour atteindre Asuna, ou la provoquer.


Si je puis me permettre, moi j'ai une question, qui je pense, tout le monde se pose, mais personne n’ose demander. Voilà, je pense qu'on aimerait savoir : pourquoi cette « Milla » est au conseil ? Après tout, elle est mystérieuse non ? On la connaît sous le nom de « Natsu », déjà, et en plus, si mes souvenirs sont bons... elle avait été renvoyée du conseil à cause d'une GRAVE erreur de sa part, en manipulant l'esprit d'une valkyrie ! Mais bon, j'imagine que partager le même lit que Sa Majesté apporte des bonus non négligeables... Non ?


L'esprit n'avait pas été par quatre chemins, son but était clairement de mettre mal à l'aise et de provoquer la reine. Maintenant c'était clair. En dévoilant sa relation à l'assemblée, ainsi que l'accusation qui pesait sur Milla, Emiko veut directement atteindre Asuna. Cependant, l'archange ne semblait pas vraiment différent et réagir à cette provocation. À l'instar de la gardienne qui commençait à regarder méchamment l'esprit qui avait retrouvé son sourire. C'est donc après avoir observé quelques secondes Emiko que la valkyrie esquissa un sourire et reprit à son tour la parole, d'une voix aussi provocatrice que l'esprit.


Peut-être bien... Mais si c'est ce que vous pensez, pourquoi ne pas avoir tenté d'être dans mon lit avant cette dernière ? La jalousie est un vilain défaut.. très vilain...


Quo..

Et pour répondre à votre interrogation, si « Milla » est au conseil, c'est parce qu'elle est légitime à cette place. Il me semble que c'était elle qui remplaçait votre personne pendant les réunions, tandis que vous ne faisiez je ne sais quoi. Observez comme une « inconsciente » les soleils tournés peut-être ? Quant à l'accusation pesant sur Milla, il va de soi que ce n'est pas possible et que ce qui est ressorti de ce conseil est faux. Voyons, tout le monde dans cette pièce peut très bien ressentir que l'énergie émanant de cette femme est sensiblement la même que moi. Or, je n'ai pas la capacité de manipuler les lignes telluriques. Ou alors que Milla soit « liée » à vous, cela n'est pas possible, à moins que vous puissiez le « prouver »... Hum ?

L'esprit bouillonnait tel un volcan, son sourire laissant place à un air neutre, fixant la valkyrie. Un air qui cachait sa véritable humeur. En vérité, à l'intérieur, elle allait exploser, elle se sentait humilier, allant jusqu'à légèrement trembler de rage, tellement sa haine envers la valkyrie venait d'augmenter. D'ailleurs, la pression spirituelle qui commençait à émaner de l'esprit trahissait clairement son état. Elle avait envie que d'une chose, c'était exterminer cette pisseuse. Elle trouvait cela inadmissible qu'elle manque à ce point de respect à sa grandeur. Sa haine pour les êtres de la création n'était plus rien, comparée à ce qu'elle ressentait pour la valkyrie. C'était la première fois que l'esprit était malmené et avait réellement envie de tuer lui-même cette « reine ». Mais comme le précisait Chrom, pour une raison qu'on ignore, Emiko ne pouvait pas vaincre un archange, ce qui expliquait sa haine féroce contre ces êtres... Alors, elle se calma, tout en détournant son regard d'Asuna, avouant une défaite cuisante face à cette dernière... La valkyrie l'avait complètement piégé , en se servant de la « liaison »...

D'ailleurs, cet aveu indirect d'Asuna, fit réagir Lucy, qui venait de comprendre que la gardienne était à présent liée à Asuna. La reine avait-elle caché ce détail depuis le début ? Dans quel intérêt ? Du coup, elle devrait peut-être avertir Chrom... mais d'un autre côté, en parler avec Asuna serait plus franc. Ce qui est préférable et plus prudent, pour la magicienne qui n'avait pas du tout envie de voir la réaction de l'archange, si elle apprenait que Lucy balançait une information secrète à Chrom. Après tout, elle se souvenait encore du regard meurtrier d'Asuna, lorsque cette dernière avait légèrement perdu patience... Et maintenant qu'elle avait littéralement éveillé ses origines et en imposait, elle avait encore moins envie de revivre ça...


Histoire d'être clair, Emiko. Si ça vous dérange que ma partenaire sexuelle soit au conseil, vous pouvez le quitter. Mais sachez que si vous n'êtes plus ici, vous dégagez également d'Éternia. Après tout... vous n'êtes pas d'ici, n'est-ce pas ? Alors, faites votre choix : partez, ou alors restez, et fermez-la.

J'ai compris...

Bien, j'étais sûr qu'on allait bien s'entendre. Aussi, pour en finir avec cette parenthèse stupide, je ferais remarquer que : je n'ai absolument rien à cacher, j'aime Milla, c'est tout, et je me fiche totalement de ceux qui pensent que j'aime une autre femme, l'amour, ça se discute pas. Alors, si ma vie sexuelle dérange d'autres personnes ici, qu'ils le disent tout de suite. Je ne tolérerai pas de pensée obscure ou de messe basse dans mon dos. Néanmoins, j'espère réellement que vous avez passé ce stade, à votre niveau et âge...

Après ces paroles, personne ne semblait réagir, estimant que de toute façon cela ne les regardait pas, et la discrimination ou les jugements n'étaient plus d'actualités sur Éternia. Le royaume a du vécu, et paye déjà les erreurs de sa jeunesse. À présent, ils sont bien loin de ces bassesses dont font preuve les autres royaumes plus jeunes qu'eux. Ce qui appuya le fait qu'il y a que l'esprit, qui semblait au final s'intéresser à ce détail pour faire chier la reine. Le conseil n'ayant même pas pensé une seconde à cette question. Même si de son côté, Milla était quelque peu mal à l'aise d'être le centre d'attention de la salle. Mais grâce à Asuna, cela fut vite oublié, certains membres ayant même soufflé du nez, lorsque l'archange avait remballé les paroles de l'esprit.

Bon, vu qu'il n'y a pas d'autres questions au sujet des grades, et autres « stupidités », je vais à présent passer au deuxième point de cette réunion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milla
Prêtresse de Maxwell
Prêtresse de Maxwell
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 27/08/2013
Localisation : Joyeuses fêtes!

MessageSujet: Re: Retour aux sources   Dim 26 Oct - 17:30

Une fois avoir réglé le détail des rôles et conditions, la reine s'apprêtait à poursuivre sur le deuxième point de la réunion. Car l'annonce d'Asuna au début de la réunion avait de quoi inquiéter et surprendre. Pour quelques conseillers, dont Kasumi, il s'agissait certainement des élémentaires, pour lesquelles il n'y avait plus de nouvelles depuis quelque temps. Évidemment, Neltharion et Lucy savaient déjà de quoi allait parler la valkyrie, étant de mèche avec cette dernière, ainsi que Chrom. Quant à l'esprit du temps, silencieux et légèrement enfoncé dans sa chaise, depuis sa dernière altercation avec la reine, ne semblait pas plus paniquée que cela, mais allait écouter attentivement la valkyrie. À présent, Emiko redoutait le pire avec cette saleté d'archange...


Bon, comme je l'ai dit au début de la réunion, je ne vous ai pas convoqué uniquement pour remanier le conseil. La raison principale est bien plus urgente et importante. Ce sera d'ailleurs votre seule préoccupation en sortant de ce conseil. La situation est grave, et nous n'avons plus beaucoup de temps. Bien que j'ignore les détails, je peux vous assurer que l'ennemi est puissant et organisé...

Il s'agit des élémentaires ?

Je n'ai pas fini de parler, silence.

Dé.. désoler, ma reine.

... Bref, comme j'allais le dire avant d'être interrompue, je compte sur vous pour mettre en pratique l'efficacité du nouveau conseil, ainsi que les règles que je viens d'établir. Si Éternia a toujours été si puissant et imprenable, c'est parce que l'ordre et l'équilibre règnent. C'est compris ?

Après ce rapide briefing, Asuna marqua une courte pause, puis une fois les membres du conseil en accord avec les conditions, elle reprit la parole.


Pour commencer, sachez que l'ennemi principal n'est pas les élémentaires. Eux-mêmes sont sous la direction de bien plus dangereux. Ce danger s'appelle Raziel. Mais ce n'est pas lui, la cible la plus dangereuse et qui tire les ficelles. Non, le nom de notre véritable ennemi est « Kira ». Il y a pas mal de temps, j'avais déjà cité ce nom, lorsque j'avais fait mon rapport à ma sortie des terres élémentaires. Néanmoins, c'est passé à la trappe, et comme l'ancienne reine ici présente n'était pas décidée à faire plus de recherches, j'ai donc moi-même cherché des informations. C'est en cherchant ces dernières que je suis tombée sur la raison qui fait que la situation est urgente... Notre ennemi est déjà sur Éternia, et ce, depuis bien avant la venue de Kasumi au trône. Pour faire simple, c'est une attaque massive qui va frapper le royaume de l'intérieur si l'on ne fait rien...

Cette annonce semblait en étonner et inquiéter plus d'un à juste titre. C'était difficile à croire qu'une « armée » était depuis tout ce temps sur le royaume. Comment cela avait-il pu se produire ? Étrangement, les regards se tournèrent quasi tous vers Kasumi, qui pour le coup baissait légèrement la tête de honte. Évidemment, Asuna ne pouvait pas dire que l'ancienne reine subissait une pression continuelle d'Emiko. Puis de toute façon, l'esprit ne peut pas retourner ou faire pression sur une personne forte mentalement. Ce qui reviendrait plus à descendre Kasumi qu'autre chose, si l'archange expliquait la vraie situation, en plus de foutre en l'air tout le plan initial. D'ailleurs, en parlant de l'esprit, le doute commençait à monter. Il n’y avait aucune surprise, la reine savait pour l'assaut. Bien sûr, Emiko pensait que c'était la tour qui a dû lui donner des informations. Alors qu'en réalité, tout cela est orchestré par Chrom, Neltharion et Asuna. Le seigneur des dragons qui restait silencieux d'ailleurs depuis le début, se contentant d'observer et écouter. Quant à Milla, elle se demandait « quand » son amie a découvert une telle chose ? Elles sont restées ensemble quasiment tout le temps, sauf pendant son inconscience, mais elle n'a duré que trois soleils. Du coup, il était clair qu'elle mentait. Tout comme Emiko, la gardienne pensait également que la tour lui a fait part de ce danger. Mais pourquoi elle mentait alors ? Elle n'en savait rien, et de toute façon, elle pourra lui demander une fois la fin de la réunion, car pour l'instant, l'archange reprit son discours.


… Heureusement, on peut éviter cela. Je sais d'où va partir l'attaque, et où elle se forme depuis plusieurs années solaires. Il s'agit de Néphilia.

Quoi ? J'aurai manqué un ennemi aussi « gros » depuis tout ce temps... ?

Vous n'y êtes pour rien Vereesa, sans indices ou informations, vous n'aviez aucune raison de vous méfier. D'autant plus qu'ils sont plutôt bien camouflés grâce à quelque chose qui « détourne » l'attention, mais j'ignore ce que ça peut être. Mais à présent, ce n'est plus caché pour moi, c'est donc notre chance de mettre un terme à cette menace.

Évidemment, Asuna n'allait pas dire que c'était Emiko qui faisait en sorte de détourner les soupçons... Du coup, elle préféra ne pas insister sur le « comment » ils sont si bien cachés. L'esprit part contre, était en train de bouillir. La situation partait en vrille et ce n'est pas bon, les imprévus, elle déteste ça. Il était temps qu'après cette réunion, elle ait une discussion avec les « intéressés », car c'était la « faute » de ce Raziel, si cette Asuna était vivante...


Cela veut-il dire que mon peuple n'est pas impliqué ?

Pour passer inaperçus, ils n'ont pas dû manipuler une tonne de Néphilim. Je pense qu'ils sont très peu à servir Kira sous l'emprise. Votre peuple et votre armée ne sont pas du tout au courant de ce qui se cache dans les profondeurs de Néphilia. Même si pour être honnête, je ne pense pas qu'on puisse sauver ceux qui sont perdus...

Je vois...

Le général Vereesa semblait assez dépité après cette révélation, ce qui était normal, étant donné que des Néphilim vont devoir mourir. Mais ce qui l'agaçait encore plus était que l'attaque vienne de son territoire, et que son peuple est responsable de la situation. Responsables, car les Néphilim se sont isolés d'eux-mêmes depuis toujours. Ce qui en fait un territoire tout indiqué pour manigancer quelque chose sans attirer l'attention...


C'est impardonnable... Si seulement nous étions moins en retrait, jamais un truc comme cela ne se serait produit !

Hum, ne soyez pas si haineuse envers vous-même, Vereesa. C'est en effet un territoire désigné pour une attaque, étant assez isolé, mais ce n'est pas la seule raison. Si cela peut vous rassurer, sachez que Raziel est le stratège de cette attaque. Et cet archange, est un Néphilim, n'oubliez pas. C'est ce qui a sûrement décidé du territoire qui servira de point d'émergence, en plus de votre exil, bien entendu.

Pardonnez mon peuple, ma reine... Je jure de tout faire pour réparer notre erreur !

Bon état d'esprit, je n’ai aucun doute sur vos convictions, ne vous en faites pas.

Une fois finie, l'ambiance n'était pas au beau fixe dans la salle. Savoir que l'ennemi était déjà présent, cela faisait froid dans le dos. Il va de soi qu'à cause du manque de leader post archange, les protections du royaume sont nettement plus perméables qu'au temps de Tyrael. En partie dû au fait que l'énergie de la tour n'est plus utilisée. Mais cela allait rapidement changer, avec Asuna au pouvoir, et le contrôle de la tour et son énergie.


Bien, ce sera tout pour le moment. Vous savez l'essentiel, c'est ce qui compte. Je vous indiquerai les détails une prochaine fois. Pour l'instant, je ne mets en place aucune action, ni aucun mouvement. Inutile de faire paniquer, ou divulguer la menace venant de Néphilia, je n'ai pas envie qu'il y ait une peur constante qui s'installe. Nous dévoilerons cela le moment venu. Cependant, je tiens à ce que le peuple sache que Raziel est passé à l'ennemi. Il faut que la vérité tombe... Sur ce, des questions ou avis, avant que je mette fin à la réunion ?

Si je peux me permettre, je n'ai peut-être pas saisi votre objectif, mais... nous attendons simplement ?

Oui, tout à fait. Personne ne fait rien, si on bouge ou tente quelque chose, il y a un risque qu'ils lancent une riposte, sous l'effet de la panique. Ils sont sûrement au fait de la situation du royaume... Du coup, ils doivent déjà paniquer que je sois au pouvoir, inutile de les inquiéter davantage. Lorsque le moment sera venu, je vous préviendrais. Faites-moi simplement confiance.

Entendu.

Il ne semblait pas y avoir d'autres questions, venant des conseillers. La situation était très claire, et les explications précises. La reine voulait simplement tenir informé son conseil de la menace, mais de faire comme si de rien était. Évidemment, tout cela était en partie la faute d'Emiko. Asuna savait très bien que si elle mettait au point des unités dans divers endroits stratégiques de Néphilia, l'esprit s'empresserait de prévenir Kira... Du coup, elle devait la jouer plus subtile, plus perfide, au même niveau que l'esprit... C'est pour cela que garder Emiko au conseil est nécessaire. Chrom avait vu juste, et l'archange a vite compris qu'en ayant l'esprit ici, cela garantit son « calme ». Étant donné qu'elle ne soupçonnera pas que la vérité à son sujet n'est plus un secret pour Asuna...


Bon, ce sera tout, vous pouvez retourner à vos activités. Sauf vous, Alleria, j'ai quelque chose à vous dire au sujet des valkyries.

Bien.

Après ces mots, les membres du conseil saluèrent respectueusement la reine, puis prirent la direction de la sortie. Bien sûr, la première à sortir était Emiko, qui ne saluait personne et préféra se dépêcher de quitter ce temple maudit, peuplé d'abrutis. Tandis qu'en dernier sortirent Lucy et Milla, qu'Asuna comptait rejoindre après son échange avec la dirigeante des valkyries. Discussion qui allait servir à introduire Alleria dans le plan mis en place dans l'ombre...


Vous vouliez me parler, Asuna ?

Hum, vous connaissez la forêt des songes, Alleria ? Rejoignez-moi à cet endroit, cet après-midi, lorsque le soleil du Zénith sera aux trois tiers de son chemin. Je vous en dirai plus à ce moment-là.

Heu.. Bien, comme vous voulez, j'y serais.

Alleria ne comprenait pas vraiment le « pourquoi » de ce rendez-vous, mais elle allait de toute façon très vite le savoir. De toute façon, elle était assez sereine, venant d'Asuna, cela ne pouvait pas être une mauvaise chose. Mais ce dont elle était sûre, c'est que la reine n'allait sûrement pas parler des valkyries, mais plutôt de quelque chose que la valkyrie devra garder secret... C'est donc une fois ce rapide échange terminé qu'Alleria quitta à son tour la salle suivie de peu par Asuna, qui de son côté, allait directement se diriger vers Chrom, qui était déjà au courant des intentions de la reine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Retour aux sources
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FB 1623] Retour aux sources du savoir
» Retour aux sources ou comme s'éclypser en toute discrétion ?
» Nathou et Syb,retour aux sources{Choupinet'
» Petit retour aux sources [Terminé]
» Retour aux Sources et aux Champs [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Légendia :: Éternia :: Célestia :: Temple éternel-
Sauter vers: