La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le rituel d'Ignir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Scylla
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 283
Date d'inscription : 29/12/2013

MessageSujet: Le rituel d'Ignir   Mer 8 Oct - 22:35

Ayane était toujours dans le coma, luttant probablement contre la créature qui partage son âme avec elle. Shuujaku était très inquiet, et cela le gavait quand il sait qu'il est le chef d'un village shinobi. Etre anxieux à ce point n'était pas digne d'un chef. Mais derrière le Shinobi, il y'a l'humain, et ce côté humain avait pris le dessus en lui devant le corps allongé d'Ayane qui ne se relevait plus. Dans le silence total de la pièce, le jeune ninja était pensif.


(Ayane... Pourquoi en fais tu autant ? Pour le village ? Pour toi ? Pour moi ? Toi qui te fichais éperdument du monde qui t'entoure, pourquoi tu te sacrifierais pour quelqu'un d'autre ? Surtout pour moi, qui t'as tourné le dos à l'époque. Je sais que tout est arrangé entre nous depuis cette fameuse nuit... Mais... Je reste sceptique sur tes réels sentiments... Qu'est ce que tu veux vraiment ?... Bah... Je sais que je n'aurai pas le courage de te le demander après ton réveil... Je te dirai tout simplement... Que t'es complètement barge. Et tu vas encore me regarder avec ton regard hautain et moqueur. Mon dieu, Ayane... Pourquoi vas-tu aussi loin pour nous ? Je devrai suivre ton exemple, mais ça serait être contre les bons conseils de père... Je..)

Les pensées de Shuujaku se stoppèrent net quand il entendit la porte de la chambre s'ouvrir très brutalement. Quand il se retourna, il vit Erza, le pied levé, elle avait probablement défoncé la porte pour rentrer. Elle se dirigea tout aussi brusquement vers le lit d'Ayane.


Ayane ? AYANE ! Tiens bon ma vieille ! Ca va aller ! Mais qu'est ce que t'as encore foutu pour te retrouver dans cet état ?

HO MAIS HO ! CA VA OU QUOI DE RENTRER AUSSI BRUSQUEMENT SANS TOQUER ?

Hey, pas la peine de crier dans mes oreilles, je suis pas sourde ! Et j'ai toqué, figure toi, et tu n'as pas ouvert ou répondu !

J'étais plongé dans mes pensées, j'en ai le droit, non ? Après tout, ma compagne est dans le coma, ou est le problème ?

Juste comme ça, tu es bipolaire ? Non je dis ça, parce que tu semblais si calme quand je t'ai connu, et là, tu hurles pour un rien.

Et toi, t'as quelque chose à oublier pour que tu te plonges dans l'alcool de cette manière ?

Pardon ? Je te rappelle que ta petite copine a ramené tout l'alcool qui a contribué à me mettre dans l'état second que tu as pu percevoir hier soir ! J'ai eu envie de profiter d'une amie, donc j'ai bu. Tu sais au moins que la bière sert à faire la fête, et pas seulement pour noyer de vieux sentiments néfastes ? T'es du genre à être coincé dans tes préjugés à la con ?

Shuujaku respira un grand coup. Il faut dire que depuis qu'Ayane est tombé dans le coma et qu'il se demande sans cesse si Susanoo n'était pas en train de torturer son âme, il était devenu hargneux, désagréable. Il jugeait et critiquait. Mais il se calma quand il se dit qu'Erza devait être dans le même état que le ninja. Ayane était une grande amie d'Erza. Elle devait aussi être très anxieuse à son sujet.


C'est bon, excuse moi, je t'avoue que je suis vraiment pas dans mon assiette. C'est vrai, je me fais du sang d'encre pour elle. Tu parles d'un chef... Arrêtons de nous emporter devant Ayane, elle n'aimerait pas voir ça.

C'est sur, désolé d'avoir démoli la porte... Mais tu es un humain avant tout, et un humain amoureux... Et il est vrai qu'il m'arrive de boire pour oublier quelque chose.

Ah, on est d'accord.

Et bon, dans tout cela, je peux quand même savoir ce qui est arrivé ?

Ayane a eu un malaise en tentant de parler avec la créature divine qui est dans son corps. J'espère qu'a son réveil, elle réalisera qu'elle a joue avec le feu en tentant de s'accaparer d'un tel pouvoir. Je sais qu'elle ne l'a pas fait exprès, qu'elle voulait seulement obtenir le pouvoir du seigneur Tengu, ce qui est faisable du fait qu'elle partage le même sang que ce dernier. Mais en ce qui concerne Susanoo, un dieu de la création, c'est trop pour elle, beaucoup trop. Et je réalise de plus en plus qu'elle a fait ça pour nous deux. Du moins, c'est ce que je pense.

Erza était entièrement d'accord que de vouloir passer du statut de mortel à immortelle, c'était très dur. Déjà qu'en faisant l'inverse, c'est à dire de passer au stade divin au stade humain, Erza a subi une forte perte de pouvoir, qui était devenue presque un trouble.


Je comprends parfaitement. Le monde des mortels, et celui des dieux, sont tellement différents. Ils sont séparés par des notions tels, que la croyance, la foi, l'envie de renaître également, car quand on tente de traverser cette frontière entre les deux mondes, on renaît totalement, on a plus rien à voir avec ce qu'on était autrefois. On est une autre personne. Notre vision de l'humanité diffère, notre perception du monde est tout autre. On change du tout au tout. J'espère qu'Ayane en est bien consciente. Si cela est le cas, et avec ton soutien et sa forte âme inébranlable, le passage sera plus facile. Mais la route est longue. Les barrières ou obstacles qu'elle croisera seront solides. Et ainsi doit être sa volonté.

Tu as l'air d'y connaître un rayon à ce sujet.

Disons que je suis quelqu'un qui, pour résumer ma vie en quelques mots, a traversé énormément de frontières, et changé de vie plus d'une fois.

Shuujaku avait du mal à saisir les paroles d'Erza. En même temps, il ignorait beaucoup d'elle. La jeune femme faisait en réalité allusion au fait qu'elle a totalement changée en passant de Titania à Erza. L'une vivait que pour la guerre et la mort, l'autre pour la paix et la vie. L'une n'avait aucun sentiment, l'autre ressentait un fort amour pour ses amis. Bref, actuellement, Erza considérait que Titania était tout autre. Devant l'intrigue qu'elle posa chez Shuujaku, elle se leva et se dirigea vers la sortie.


Bref, je ne vais pas te casser les pieds avec mes énigmes. Tu as juste à savoir que si Ayane était consciente de tout ce que je t'ai dis, elle s'en sortira. Sinon... Elle devra être arrêtée, et c'est à toi de le faire... Passe une bonne fin de journée. Moi... Je vais assister au rituel de Seto.

Elle s'en alla, laissant Shuujaku avec Ayane encore une fois, et avec une porte fracassée.


Elle est... dure à percevoir cette fille. Quelque peu étrange même... Ma foi, elle est sympa, c'est l'essentiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seto
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 1233
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Le rituel d'Ignir   Ven 10 Oct - 21:50

Dans la salle ou reposait Ignir, Seto était assis, les jambes croisés, sur un cercle magique, dessiné par Mana. La prêtresse commença à allumer plusieurs cierges tout autour, pendant que le seigneur dragon fixait droit dans les yeux le jeune dragon blanc. Malgré ses habitudes à être constamment stressé, Seto semblait calme et confident. Il ne souriait pas, comme d'habitude, mais, il semblait espérer. Erza entra dans la salle car elle voulait voir ce rituel de ses propres yeux et Ignir lui avait donné l'autorisation, probablement pour veiller sur Mana ou Seto en cas de souci.


Quoiqu'il en soit, tout semblait paré pour que le grand rituel commence, à part un dernier point.


Seto, quand le rituel commencera, je poserai une de mes griffes sur toi. Cela me permettra de partager ma magie avec celle de tes dragons blancs aux yeux bleus. Comme nous sommes de la même race, la communication sera bien plus simple. Mais je ne pourrai pas rentrer dans ton esprit, il faut que je puisse avoir mon regard entièrement posé sur ton corps physique.

Je comprends bien, de plus, je suppose que vous devez réciter la formule avec Mana, non ?

C'est bien cela. Tu t'y connais en rituels, dis moi.

Disons qu'étant le chef d'un clan pratiquant de nombreux rites ou invocations spirituelles, je connais déjà la base.

Bref, tu dois également savoir que pour annihiler le mal en toi, tu ne dois, sans AUCUN prétexte, ressentir le moindre sentiment néfaste. Colère, tristesse, angoisse, dégoût, haine. Tu dois être lavé de tout sentiment de corruption, être purifié. Je sais que c'est un travail difficile pour toi, qui ressent beaucoup de peine, mais c'est le seul moyen. Tu dois être détendu. Et surtout, sur du long terme. Vu l'état de ta corruption actuelle, le rituel durera surement six à huit heures.

Je comprends bien.

Erza se pencha vers Seto, elle avait visiblement envie de lui dire quelque chose, et avec le sourire.


Pense à Eloraell, et à tes amis. Je suis sure que tu vas y'arriver. Dis toi qu'à la fin de ce rituel, tu pourras agir à ta guise et ne plus causer de peine à ceux qui tiennent à toi.

Tu ne m'apprends rien, c'est pour Eloraell et mon clan que je fais ça.

Erza stoppa son sourire après la réponse de Seto. Elle se disait que quand elle avait cité ses amis, elle pensait à Roy, Miloune et elle, car ils le considèrent comme un ami, mais elle comprit par le ton de sa réponse que ce n'était pas réciproque. Elle recula pour que le rituel puisse démarrer. Mana renversa un liquide depuis un flacon sur le cercle qui s'enflamma dès contact. Seto était donc enveloppé par des flammes purificatrices de très haut niveau.


Pendant ce temps, Seto se retrouvait donc dans son âme, le blanc infini, et vit ses deux dragons blancs aux yeux bleus.


Mes dragons...

Maintenant que tu es connecté une fois encore avec nos esprits, nous allons t'aider à guérir de ta malédiction.

Avec la puissance d'Ignir, cela devrait être possible. Aies confiance.

Ignir, est ce que tu nous reçois ?

Je vous entends, mes amis dragons blancs. Commencez à utiliser votre magie pour purifier Seto. Elle fera effet au moment ou je débuterai l'incantation avec Mana.

Les dragons blancs aux yeux bleus, véritables anges gardiens de Seto, pouvaient purifier Seto, mais face à la malédiction surpuissante d'Azelia qui avait rongé la moitié de sa chair, les dragons blancs, aussi puissants étaient ils, ne pouvaient rien faire pour lui, il manquait une formule de très haut niveau, et Ignir la connaissait. Le vieux dragon récita une longue incantation avec Mana. La soirée allait être longue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forbiddenyokume.forumactif.org
Azelia
Reine
Reine
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 18/06/2013

MessageSujet: Re: Le rituel d'Ignir   Mar 21 Oct - 0:15

Le rituel avait désormais commencé il y'a une bonne heure. Tout semblait aller pour le mieux à vue d'oeil, Seto sentait que sa colère et son esprit de vengeance était en train d'essayer de s'échapper, de s'évader, ce qui marqua une légère progression dans le rituel. Mais comme Seto l'avait compris, il devait tenir le coup le plus longtemps possible. En effet, le sang noir commencerait à être nettoyé qu'a partir du moment ou l'âme de Seto serait totalement en harmonie. Le sang noir se nourrit de la haine du contaminé. Sans haine, le sang noir n'a aucun effet et en devient vulnérable. C'était le but du rituel, le rendre vulnérable pour mieux le faire disparaître.


Seto était toujours enveloppé par la même lumière blanche, relié à ses deux dragons blancs aux yeux bleus. En fait, ils ne servaient qu'a ajouter une source d'énergie bénéfique pour amplifier l'effet du sortilège d'Ignir. Une sorte de pont entre autre.


Depuis le temple sacré, Ignir poursuivait la purification corporelle de Seto pendant que les dragons géraient la partie spirituelle, ce qui signifiait qu'Ignir ne pourrait protéger toute contrainte spirituelle chez Seto. Et d'ailleurs, une forte perturbation se faisait ressentir dans la dimension spirituelle, ce qui troubla au passage fortement les dragons.


Il y'a quelqu'un qui est en train de perturber la dimension spirituelle en essayant d'y pénétrer.

Mais qui ? Un dragon blanc ? Personne d'autre ne peut le faire sans invitation.

Seto continua de méditer les yeux fermés. Entendre qu'un intrus arrive, étrangement, ne le perturbait pas plus que ça. Il tentait réellement de faire le vide dans son âme. Jusqu'à ce qu'il reconnut entre mille, l'âme corrompue qui s'était glissé dans l'atmosphère paisible de la dimension des dragons blancs. Seto ouvrit les yeux, malheureusement, il ne pouvait pas y faire abstraction à cette présence obscure qui s'était presentée.


Ignir... Stoppez le rituel. Il semblerait que l'impossible est arrivé...

La lumière entre les dragons blancs et Seto s'estompa... Seto serrait les poings en attendant la présence qu'il semblait avoir reconnu.


Ahla, quel divin rituel. Toute cette magie aurait pu me faire sourire si elle n'était pas visé pour une future... trahison...

La reine des succubes était bel et bien là, devant les yeux de Seto et des dragons blancs qui étaient surpris malgré leurs grandeurs. Cette présence était intolérable pour le dragon blanc, mais surtout... Incompréhensible.


Décidément, vous êtes pire qu'une mauvaise maladie. Regardez déjà tout ce que je dois entreprendre pour me débarrasser de vous. Mais passons... Que fait une non "dragon blanc" dans la dimension privée des dragons divins, là ou les grands esprits se rencontrent, si je puis parler ainsi. Vous n'avez rien a faire ici, vous n'y êtes pas invitée.

Je répondrai à condition que tu me répondes le premier... Pourquoi m'as tu trahi ?

Ca semble évident, non ? Mon but est de remettre le monde dans le droit chemin, d'anéantir toute trace de ténèbres et rendre justice aux victimes de la haine et de la discrimination. Mais non d'envoyer l'humanité dans la tombe.

Et qui te dit que je ne partage pas le même objectif que toi ?

Depuis que vous avez osé vous en prendre aux elfes, j'ai réalisé que j'avais tort d'avoir confiance en vous. Vous aviez promis de ne pas toucher à un cheveu des elfes. Ils n'ont rien à voir avec notre vengeance ! Bien avant que vous me prenez sous votre aile, ils ont toujours été ma famille, et ils le sont encore aujourd'hui ! Vous ne respectez pas vos promesses, reine Azelia !

Et tu tiens peut-être les tiennes, je présume ?

Que voulez vous dire par là ?

Tu avais juré ne ressentir aucune pitié envers le pays du soleil qui a scellé le sort de ta VRAIE famille, bien avant que je m'en prenne aux elfes, entraînant seulement la mort d'un seul misérable homme. J'ai accepté de ne pas toucher aux hommes que tu appréciais. Mais en retour, il me semblait que tu avais compris que la mort de ton clan était injustifié, et inacceptable. Je suppose que tu ne l'as pas suffisamment compris, puisque tu te permets d'avoir sympathie envers ce couple. Ce Roy... Pour obtenir le trône, n'hésitera pas à t'anéantir. Et toi, tu es tombé dedans, comme un enfant à qui on a promis un paquet de sucreries ! Tu me déçois, Seto Yagami...

Pour la première fois, Seto voyait Azelia réellement en colère. Son sourire habituelle avait disparue, son regard était sombre et il fallait être idiot pour ne pas remarquer qu'Azelia n'était pas loin d'exploser. Mais à ce jeu, Seto était toujours le gagnant. Enfin, là, il était en face de la reine des démons en personne. Seto avait les mains qui le démangeaient. Il n'avait qu'une envie, sortir sa lame du dragon blanc pour la planter dans le coeur d'Azelia, mais ça serait ce tuer avec. Il attendait le bon moment pour agir. En attendant, ses deux dragons blancs se posèrent devant lui.


Reine Azelia, ce n'est pas à vous de juger le destin de cet homme. Il est celui qui remettra de l'ordre dans la haine du peuple. Nous sommes persuadés, nous, dragons divins, qui est la réincarnation de Manawyddan lui-même. Au fond des ténèbres dans son coeur, nous avons vu la détermination de changer le monde et de restaurer la paix. Et ça, il semblerait que même votre sang noir ne peut lui retirer cela.


Laissez le suivre son propre chemin ! Libérez le, et vous verrez qu'il sera enfin en mesure de créer un monde ou tout le monde y trouvera son compte. Effectivement, notre race a souffert des humains, mais ils ont peur de ce qui est puissant, et ils ont peur d'être lâchés dans la nature et la violence, d'ou la perte de la foi ! Nous ne pouvons atteindre cet objectif par la destruction. Retirez la haine que vous lui avez transmis ! Et oubliez cette colère contre les humains !

[Thème d'ambiance: https://www.youtube.com/watch?v=099c8luDK9s]


Après tous ces événements, vous avez encore foi un minimum en l'humanité ?... LES HUMAINS NE VALENT PAS L'AIR QU'ILS RESPIRENT ! Ils ont oubliés qui les as crée... Ou est leur place... Et en étant perdu dans leur ignorance... Ils ont commencer à étendre leurs jugements dans tous les coins du monde. Cela, est la vraie maladie... dont souffre notre monde. Et je veux le guérir... Sinon, la mort de mes proches ne suffira plus pour les satisfaire dans leur égoïsme infantile... Alors je pense tout bonnement, que chaque humain qui refuse sa véritable place, doit être envoyé à la mort... Aussi simple que ça... Comment osez vous juger ma décision alors que je suis la plus à même de vous comprendre ? Vous dragons divins, vous l'avez aussi vu. Les humains totalement refuser que les dragons blancs voient une fusion entre les deux nations sacrés de la Yokume ? Tout cela parce que nous avons rien fait de plus que juger les infidèles ? Depuis cette guerre millénaire, j'ai compris... Que la sympathie est inutile... Et à ce sujet...

Azelia fit apparaître sa faux, signe qu'elle souhaitait arracher la vie de quelqu'un...


Tu m'as trahi Seto, malgré tout ce que j'ai fais pour toi. Te redonner vie, te donner une seconde chance, te faire voir la réalité en face. Te donner un toit et te protéger. Sois assuré qu'en t'alliant avec deux membres du soleil, je vais te reprendre tout ce que je t'ai donné !

Seto dégaina enfin son épée, prêt à en découdre.


Tout, vous dites ? Hmpf, vous ne pouvez retirer ma vie car vous en péririez aussi. Allons-y, mes fidèles dragons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seto
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 1233
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Le rituel d'Ignir   Mer 22 Oct - 22:46

Ignir fut prévenu par les dragons blancs aux yeux bleus que la perturbation avait bien lieu par la reine Azelia en personne, et que pour stopper cette perturbation, Seto engagea le combat. Ignir, hélas, savait bien que le résultat du combat était bien trop évident. Bien que la force du dragon blanc et sa détermination soit du niveau d'un grand seigneur, Azelia avait surpassé en force tous les seigneurs du pays de la lune. Une autre solution était néanmoins à disposition pour Seto, et cette solution était en façe d'Ignir.


Erza ! Quitte le temple et pars à la recherche de la reine Azelia ! Et immédiatement ! Son esprit est rentré en conflit avec celui de Seto.

Azelia ? Mais j'ai cru comprendre que seul quelqu'un ayant l'âme d'un dragon blanc puisse pénétrer dans la dimension des dragons blancs !

Nous essayerons de résoudre ce mystère plus tard. Peut-être que le déroulement du combat me permettra d'en savoir plus sur Azelia ! Mais une chose est certaine, son enveloppe corporelle ne doit pas être bien loin ! Pour pouvoir rentrer en contact avec l'âme d'une autre personne, il y'a une distance limite à respecter. Azelia doit être au pays du feu actuellement ! Vas-y, Erza ! Trouve la ! C'est le moment ou jamais pour nous débarrasser de la malédiction de Seto !

Je vais tenter de repérer par ma concentration le lieu ou elle doit se situer.

Erza ferma les yeux pour tenter de repérer l'énergie d'Azelia et la retrouver plus rapidement. Mais après plusieurs secondes qui aurait du suffire à repérer quelqu'un ayant autant d'énergie à sa disposition, Erza réalisa qu'elle était dans l'impossibilité de repérer Azelia.

C'est impossible. Vu l'énergie de la reine des démons, j'aurai pu la repérer instantanément. Mais là, c'est comme si elle était une personne banale, sans énergie, sans pouvoir, sans rien...

A mon avis, Azelia a du utiliser une magie noire comme le " camouflâme ", pour cacher sa présence et pour qu'on ne la repère pas ! Elle a pensée à tout. C'est sans espoir pour la retrouver.

Mais non, ne dites pas ça. Tant qu'il y'a de la vie, il y'a de l'espoir. Je vais tout de même rechercher, sur chaque portion de terre, chaque forêt, chaque caverne qui peuple ce pays, aussi vaste soit-il. Il y'a forcément des endroits plus pratiques pour se cacher que d'autres. Comptez sur moi pour retrouver la trace de cette vampire avant qu'il ne soit trop tard.

Malgré la situation très complexe qui s'adressait à Ignir et Erza, la jeune femme souriait fièrement, comme si elle était certaine à 100% que tout allait s'arranger. Cela n'échappait pas à Ignir qui voyait à des kilomètres les sentiments d'Erza qui apparaissaient dans son sourire. Elle a du laisser tomber beaucoup de gens, comme sa soeur ou Gerald, mais là, elle refusait de laisser tomber un ami de plus.


Pourquoi tiens tu tellement à sauver Seto qui a quand même failli réduire à feu et à sang ta guilde et t'a retiré un oeil ? De plus, je pensais que la trahison de Gerald t'a clairement retiré toute envie de pardonner le moindre crime...

C'est faux... Au fond de moi, je sens le besoin de chercher au fond des ténèbres chez le coeur de l'homme. Il y'a souvent la réponse à cette question qu'on se pose trop souvent. Doit-on pardonner ou non ? J'ai été manipulée par ma mère, et Seto est aussi manipulé. Je ne souhaite à personne d'avoir le destin entre les mains d'une autre personne. Nous devons être maîtres de nos pas et de nos actions. Je refuse que Seto plonge à cause d'une autre personne. De plus, je peux remercier Seto pour m'avoir crevé un oeil, maintenant, j'ai un oeil tout neuf qui me permet bien plus de choses qu'autrefois.

Après avoir effectué un bref clin d'oeil au dragon, Erza courut vers la sortie, dans le but de retrouver la succube qui perturbait la seule chance pour un homme de retrouver sa liberté. Ignir ne semblait pas inquiet, mais il devait croire en Erza et Seto. En effet, Ignir a été scellé corporellement et spirituellement par Susanoo dans les murs de ce temple, il ne pouvait aider ni l'un, ni l'autre.


(Bonne chance, mes enfants... Moi, vieux dragon déchu et abandonné par mon maître, je ne peux que comprendre la souffrance d'être manipulé par plus puissant, et vous souhaite courage pour votre avenir)

Revenons à la dimension spirituelle ou Seto et Azelia allaient commencer leur face à face. Seto se mit à rire, étrangement devant Azelia qui semblait intriguée...


Qu'est ce qui te fait rire ?

Cet endroit... est l'endroit parfait pour vous terrasser. A force de vous fréquenter, je sais énormément sur vos pouvoirs. Le pouvoir que tout le monde redoute le plus chez vous, c'est "Bloody Share", un fil d'énergie se nourrissant de la souffrance corporelle, vous garantissant presque une invulnérabilité instantanée. Mais il y'a tellement de failles dans ce pouvoir interdit que votre renommée est exagéré. L'une d'entre elles, c'est que ce pouvoir ne touche que les dégâts corporels et non spirituels. Notre combat est entre deux esprits, cela signifie que vous ne pourrez pas utiliser Bloody Share pendant ce combat. Et enfin, dans cette dimension, je n'ai pas besoin d'invoquer mes dragons blancs aux yeux bleus, qui réduirait considérablement mon énergie. Ici, les deux sont déjà présents, prêts à vous montrer que même la reine des enfers n'est qu'une infime particule de vide devant la suprématie des dragons.

Bien, contente que tu prennes goût à notre combat avant qu'il ait commencé, tu t'attends sûrement à ce que je désespère, ici et maintenant, hum ?

Azelia souriait, elle semblait non effrayée par les statistiques de Seto qui étaient pourtant purement vrais. Seto arrêta néanmoins son rictus qui stipulait qu'il était si sûr de lui. Mais le sourire d'Azelia lui prouvait le contraire. Il n'était clairement pas sorti d'affaire.


Seto, je suis le désespoir. C'est moi qui doit l'enseigner aux autres, et pas l'inverse. Rien ne me fera tomber, pas même la réalité que tu es probablement avantagé ici... Mais ô combien c'est faux. Même toi, tu danserais dans une illusion infernale ? La reine qui t'a remis au monde aurait pu te sauver des mensonges, mais tu crois encore à des choses tellement irréalistes. Le fait que deux dragons blancs aux yeux bleus sont ici, devant moi... est une occasion en or, A SAISIR !

Azelia invoqua un cercle magique sur le sol, qui étrangement, était de lumière. Plusieurs chaînes dorés y ressortirent. C'était des chaînes magiques, comme celles qu'elle a utilisé contre Marbus, mais il y'avait une très grande exception. Seto avait les yeux grands ouverts en voyant ce sort. Il l'avait probablement reconnu...


MES DRAGONS, FUYEZ !

Les dragons s'envolèrent rapidement vers la direction opposé de leurs maîtres, pourchassés par les chaînés dorés d'Azelia.


C'est ça, fuyez ! Ici, il n'y a aucune porte de sortie ! Vous ne sortirez qu'à la fin du combat ! Il n'y a pas plus d'endroits pour vous cacher ! C'est l'infini ici ! Tu vois, Seto, que je suis capable de changer un désavantage en avantage, et inversement pour mon adversaire !

Il n'y avait aucun échappatoire en effet, les pauvres dragons furent capturés par les chaînes d'Azelia, et leurs pouvoirs étaient évidemment neutralisés. Le pire, est que leurs voix n'arrivaient pas à atteindre Seto. Il était seul... Contre Azelia.


Vous me répugnez tellement...

Je te répugne ? Ah, si tu savais comme ça m'importe autant que la fois ou mes propres parents m'ont dit la même chose... c'est à dire, pas ! Votre haine envers moi n'est rien contre la mienne ! Ce qui m'intéresse, c'est de savoir si tu me hais plus que le roi du soleil ? Dis le, Seto, a quel point tu me maudis !

Taisez vous !

Allez, relâche toi, Seto ! Hais moi ! Deteste moi ! MAUDIS MOI ! Et réveille de plus en plus la malédiction que j'ai gravé en ton sang ! Toi qui voulais être purifié, tu n'y arriveras jamais si tu me hais autant !

Dites le moi ! Comment avez vous pu invoquer les mêmes chaînes que jadis, mes ancêtres utilisaient pour contrôler les dragons divins qui tentaient de se rebeller contre les maîtres dragons blancs ?

Inutile de te le cacher plus longtemps, n'est ce pas ? Bien, observe, je ne te le montrerais qu'une fois.

Une lumière enveloppa le corps d'Azelia, et son corps semblait se métamorphoser. Ou plutôt, la moitié de son corps. Un peu comme Seto dans l'Atlantis, Azelia avait la moitié de son corps purifié. Son bras droit était de la même matière que la peau d'un dragon blanc, son aile droit était devenu blanche, et son oeil droit était bleu. Seto transpirait à grosse goutte.


Non... C'est impossible...

Si, c'est possible... Tout est possible avec un peu de magie et de volonté d'aider son prochain. Je peux te garantir qu'a défaut d'être celle qui te dégoûtes autant, je ne t'ai jamais menti. Alors crois moi si je te dis que parmi les expériences que j'ai fais sur toi, aucune n'est responsable de ce que tu vois. Un autre dragon blanc m'a fait ce magnifique présent.

Un autre... Dragon blanc ? Si je mets la main sur lui, je vais lui faire passer un sale quart d'heure !

Essaye toujours, il n'est plus de ce monde. Depuis au moins 4 millénaires. Il fut le premier dragon blanc que j'ai connu et c'est lui qui m'a poussé à réaliser son plus grand rêve. L'union de toutes les races, peu importe les origines et la manière d'avoir vu le jour ou la nuit. Il est la partie de lumière en moi. Mais cette lumière meurt, quand je vois à quel point notre nation sombre dans la discrimination et est obligé de suivre la voie de la guerre pour exister. Bientôt, cette lumière disparaîtra, mais je ne le veux pas. Il était tout pour moi... Alors que pour cette lumière perdure pour l'éternité, je pense que je dois devenir la nouvelle Manawyddan, et depuis ta trahison, j'en suis que trop bien persuadée que tu n'es pas digne de le devenir !

Vous ? Devenir une divinité dragon blanc ? La lumière vous as trop grillé le cerveau de foutu créature nocturne que vous êtes, hein ?

Que veux tu dire par là ?

Vous ne serez jamais une authentique dragon blanc, vous êtes trop perfide et cruelle pour régner dans un monde idyllique dont nous aspirons depuis des générations et des générations. Buveuse de sang, vos mains souillés par les cadavres de vos victimes, et vos crocs engraissés par la chair perfide d'innocents ne peuvent représenter la sainte grandeur de notre père, le saint tout puissant, Manawyddan 1er ! Continuez à scintiller devant les rayons de la lune et restez à votre place.

Après ces paroles, Azelia commença à devenir tendue. Elle s'envola, dégagea une forte énergie obscure, qui lui fit reprendre son apparence originale, puis parla avec une voix forte pleine d'écho.


Petit insolent ! COMMENT oses tu me parler ainsi ? Je pensais que toi... Ayant vécu la même chose que moi et ce garçon dont je te parle, comprendrais que peu importe d'ou nous venons, nous pouvons aspirer aux mêmes rêves. Les méthodes différent, mais les ambitions et les objectifs se suivent ! Pourriture ! Les dragons blancs d'aujourd'hui seraient ils aussi rustres que les humains ? Tes paroles, tout comme ceux de cette Miloune, sont vides, creux, sans convictions. Vous êtes de beaux numéros ! Ou est la droiture de vos ancêtres ? Jetés aux oubliettes sous les cadavres ?

Il est vrai que les dragons blancs ne sont plus aussi majestueux que nos ancêtres, tels ils étaient narrés dans le manuscrit que j'ai trouvé. Le seul manuscrit dont le thème principal, est la quête millénaire de mes ancêtres... Mais même si cet homme dont vous me parlez souhaitait la fusion des deux nations, peut-être qu'à cette époque, cela était possible. Aujourd'hui, vous n'inspirez confiance en personne. Tout le monde veut votre peau ! Un seigneur n'est pas celui qui obtient le trône par imposition, mais doit être reconnu de tout le monde. J'ai été choisi par les dragons blancs, et bientôt, c'est le monde qui me choisira. Mais vous, à moins qu'un miracle tombe du ciel, vous ne serez jamais reconnus par personne d'autre que vos groupies à la libido démesurée ! Affrontez la réalité, vous n'êtes qu'une ombre que tout le monde souhaite piétiner ! Et je vengerai la mort de Turindo ! Je deviendrai Manawyddan le second ! Pour Eloraell et mon clan !

Pour Eloraell ? Je ne suis pas sur qu'elle sera ravie de vieillir sans toi... Et toi en retour, tu regretteras ton choix quand elle mourra sans toi.

Qu'est ce que vous voulez dire ?

Si tu fusionnes avec Manawyddan, tu seras immortel. Tu devrais donc couper tout lien avec un mortel ! Donc adieu Eloraell !

Seto continuait de transpirer. Il redoutait vraiment qu'Azelia dise la vérité. Seto voulait juste s'emparer de l'essence et l'apparence de Manawyddan, mais il voulait conserver sa mortalité, et vieillir aux côtés d'Eloraell, pour enfin donner comme un testament son pouvoir divin à sa descendance, ou dans le cas ou ça tournerait mal, a un autre dragon blanc de confiance. Il considérait que régner avec un pouvoir absolu peut changer le cours des choses, mais que l'immortalité était un fruit empoisonné. Seto avait un doute sur ce pouvoir, alors il demanda conseil à son premier dragon divin, mais apparemment, Azelia disait pas la même chose. Elle avait beau être une vipère, elle mentait que très rarement.


C'est faux ! Vous mentez ! Mes dragons... Ignir... Ils m'ont confirmés que...

Quoi ? Que t'allais périr à moins de cent ans ? Non ! Une divinité, c'est immortel, c'est supérieur aux mortels, ca vit très longtemps, ça ne vieillit plus ! Donc il va falloir faire un choix judicieux, mon garçon. L'amour ? Ou le devoir ? Et encore une raison supplémentaire pour que je sois la plus adaptée à devenir Manawyddan second, comme tu disais ! Et c'est aussi là que j'ai eu raison de me débarrasser de mon humanité et que l'amour n'est qu'un sentiment néfaste pour moi.

Mais... Mes dragons...

(Elle imite Seto en prenant une voix grave) Mais... Mes dragons... Ils m'ont dit ça ! Et ils m'ont aussi dit ceci ! Et puis cela ! (Elle reprend sa voix normale) Pauvre garçon ! Même tes dragons te mentent ? C'est pas très sympa, les anges gardiens ! Vous jouez pas votre rôle jusqu'aux bouts ! Et si on laissait les accusés s'exprimer ? Venez à la barre, dragons divins ! Exprimez vous ! Nous sommes tout ouïe...

Azelia fit un geste de la main et les dragons pouvaient enfin parler, malgré qu'ils demeuraient toujours aussi captifs.


C'est la vérité... Seto !

Pardon ?

Nous le voyons bien, Seto. Tu as beau aimer cette princesse elfe de tout ton coeur, ta priorité a toujours été de remettre notre clan à la place qui a toujours été la sienne. C'est cela, qui fait avancer ton jeune coeur, Seto, et qui t'empêche de sombrer dans le noir... De plus, si tu restes un mortel... Tu resteras à jamais le pantin d'Azelia... Donc je suis désolé d'être franc avec toi, mais il est enfin temps que je joue mon rôle d'ange gardien, à défaut de l'avoir jamais vraiment fait. Ton amour pour Eloraell... finira par s'estomper, peu importe le choix que tu feras... Tu n'es pas destiné, ou plus destiné, à aimer une mortelle. Pour ta sécurité, et pour que tu ne sois plus l'esclave d'une autre personne... Alors je t'ai menti... Pour que tu ne connaisses jamais l'hésitation. L'hésitation... est un obstacle... dans la voie du guerrier... Mais je n'ai pas à décider qu'est ce qui est le mieux pour toi... Je te laisse choisir.. Seto...

Seto bouillonnait et frissonnait en même temps. Il n'en revenait pas de ce qu'il venait d'entendre. Même ses dragons auraient menti ? Même si c'est dans le but de faire avancer Seto, il ne supportait pas les mensonges. Il serrait des dents et des poings. Il n'était plus lui-même. Il regardait Azelia avec une haine féroce, car il savait que cette situation faisait rire la reine.


Ne me regarde pas comme ça, ou sinon, je vais finir par penser que tu irais mieux avec ce Roy. Même expression du visage, même regard envers moi ! Je ne suis pas sur que tu veuilles vraiment évoluer avec ton clan, puisque tu te mets dans tous tes états quand je parle de ta fiancée mortelle ! Alors, laisse plutôt les grands rester des grands, et les petits rester des petits ! Laisse moi prendre les rennes du projet ! Mais d'abord...

Azelia se lécha les lèvres, puis fixa Seto avec un regard meurtrier. Elle leva sa main en l'air, et le blanc qui recouvrait tout le décor, s'assombrit. Le terrain de combat avait totalement changé.



Voilà à quoi ressemblera ton âme bientôt quand j'aurai planté mes crocs dans ta chair et que j'y déverserai le fluide de la vérité. Un espace noir, sans lumière, ni rien. Le vide absolu. Mais un vide qui se comblera en laissant ta haine éclater ! Et en détruisant, notre objectif, non... MON objectif sera complet ! Je te le dis une dernière fois, Seto ! OBEIS MOI ! Et ton voeu sera exaucé ! Tu sais que tu le veux, oui, tu sais que tu souhaites d'abord vendre ton âme à moi, et être à mes pieds, pour que tu sois enfin ce que tu as toujours voulu être ! PROSTERNE TOI ! Avant que ma faux qui a soif de ton sang te fasse connaître une souffrance sans égale !

Le combat était inévitable, et Seto allait enfin pouvoir réellement se battre. Il tenait ses deux épées bien fermement et arrête de transpirer et hésiter. Ce combat, pouvait sceller son destin ! Il prendra la bonne décision après l'avoir emporté.


Nous avons tous les deux un avantage en moins... Mais peu importe, EN GARDE ! Azelia !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forbiddenyokume.forumactif.org
Azelia
Reine
Reine
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 18/06/2013

MessageSujet: Re: Le rituel d'Ignir   Ven 24 Oct - 17:39

[ Thème du combat : https://www.youtube.com/watch?v=FTEDIyPOSOk ]


Le combat commença de manière basique, avec un échange de coups entre la lame de Seto et la faux d'Azelia. Mais l'échange était d'une rapidité inhumaine. Une personne normale ne pourrait suivre à l'oeil nu chaque mouvement que les deux adversaires faisaient. La concentration des deux personnages étaient à leurs paroxysmes, car ils ne sous-estimaient en aucun cas l'adversaire, malgré qu'ils avaient cette habitude. Ici, c'était un combat pour décider qui régnera.


Tu arrives à bloquer tous mes coups, bien, tu as de bons yeux et de bons réflexes. Mais...

Azelia, visiblement, n'était pas à son maximum et augmenta la cadence de manière infernale, ou même Seto ne pouvait pas suivre. Elle parvint à prendre le dessus, et un de ces coups fut si violent qu'il parvint à désarmer Seto. Il n'eut pas le temps de préparer un sort qu'Azelia donna un autre coup de faux à l'épaule gauche de Seto, qui saignait fortement. Après ce coup, Azelia lécha le sang qui coulait sur le long de la lame de sa faux.


Que se passe t'il ? C'est tout ce que peux faire le nouveau seigneur Dragon Blanc ? Je pourrai bouquiner et te terrasser en même temps à ce rythme...

C'est qu'une égratignure. Avec le pouvoir de régénération que je possède, ca va pas durer longtemps avant que ça cicatrise.

Vilain garçon... Que tu peux être rabat-joie.

Azelia allait frapper encore une fois en profitant de la blessure à l'épaule de Seto, mais le dragon blanc eut une idée. Le problème n'était pas qu'il était plus lent qu'Azelia, au contraire, il pouvait la surpasser en vitesse si il le voulait. Mais le souci était au niveau des armes. La lame du dragon blanc fait de très lourds dégâts, mais elle est surtout lourde en soit. La faux a la particularité d'être une arme unique, car elle a une longue portée, et est également légère et très maniable, en plus de faire de lourds dégâts. Seto invoqua donc son sabre de la montagne, et se protégea avec. Azelia comprit le piège que Seto lui avait tendue, il était maintenant possesseur d'une faux lui-même. Mais cela ne l’inquiétait pas plus que ça, évidemment.


Vraiment très vilain, tu peux être. Tu copies les pouvoirs de ta reine...

En matière de vitesse, je suis plus rapide que vous, c'est juste qu'il me fallait quelque chose de plus maniable.

Le combat fut cette fois à l'avantage de Seto, qui parvint à faire reculer Azelia avec ses coups de faux. Mais malgré cela, il n'arrivait toujours pas à la toucher. Il tenta de donner un coup de pied pour faire trébucher Azelia, mais quand elle s'apprêtait à tomber, elle s'envola pour esquiver de justesse le coup suivant de Seto.


Hum... Tu apprends très vite comment manier une telle arme. Je te tire mon chapeau, Seto...

Vous devriez savoir, depuis le temps, que les dragons blancs s'adaptent très vite à n'importe quel art de combat !

Et si j'augmentais un peu la vitesse alors ?

Azelia invoqua une nouvelle faux, mais ce qu'elle fit était particulier, elle joignit les deux poignées , ce qui fit une sorte de fusion des deux armes. Azelia avait entre les mains une faux à deux lames, une en haut, et une en bas. Elle pouvait désormais faire tournoyer son arme comme un disque géant, ce qu'elle fit sur le coup. Après cela, elle jeta son arme comme un frisbee vers Seto, qui tenta de bloquer avec sa propre arme. Si jamais il lâchait prise sur l'arme qui continuait de tournoyer sur celle de Seto, il pourrait bien être découpé en rondelles, mais ce qui ne serait pas possible, puisque Azelia y passerait aussi. Il comprit que c'était pour grandement l'affaiblir.


La reine succube réalisa que l'attaque ne passerait pas ainsi. Alors elle reprit son arme par télékinésie vers sa main.


Hum, on va tenter autrement de te mettre à terre. Ta force surhumaine me donne presque envie de ne plus souiller ton magnifique corps...


Elle renvoya sa faux tout en la faisant tournoyer, mais elle passa bien au dessus de Seto.


Haha ! Ou avez vous appris à viser ?

Evidemment, c'était un leurre. Azelia, les mains libres, les tendit vers Seto, et ce dernier fut aspiré par Azelia, comme si toute la gravité était en elle. Seto avait beau résister, il était attiré par la reine et ne pouvait s'échapper. Et évidemment, la faux d'Azelia fut également attiré, et allait toucher Seto par derrière. Il se retourna, et bloqua l'attaque avec sa faux encore une fois, mais la force d'attraction rendait cela bien plus ardue. Et évidemment, derrière Seto, Azelia fonça vers lui en transformant son bras droit en une lame de sang noir, durci suffisamment pour blesser Seto. Le dragon blanc prit ainsi le risque de lâcher d'une main sa faux pour diriger avec cette main une attaque Burst Stream. Mais avant qu'il ne la lança, Azelia transforma son corps et sa propre arme en une nuée de chauves-souris qui se ruèrent sur Seto, le mordant de part en part.


AAAAAARGH ! SALOPERIE ! DEGAGEZ DE MOI !

Sous la colère de Seto, il laissa exploser de l'énergie tout autour de lui pour faire dissiper les chauve-souris, qui se reformèrent en Azelia. Mais encore une armée de chauve-souris battaient des ailes autour d'elle. Seto se tenait le bras, là ou il avait été le plus mordu. Cela n'envisageait rien de bon et il le savait.


Ne maltraite pas ainsi mes petits animaux de compagnie, ils voulaient simplement jouer avec toi...

Azelia envoya plusieurs chauves-souris attaquer Seto, mais il les découpa avec la faux. Malgré qu'il arrivait à se frayer à chemin à travers les chiroptères, on aurait dit qu'Azelia pouvait en invoquer à l'infini. Seto n'arrivait plus à retrouver Azelia dans la nuée de chauves-souris. Il eut alors l'idée de brûler son propre corps, pour que les chauves-souris ne puissent l'atteindre. Mais cela ne pouvait durer que quelques secondes. Et malgré qu'il brûla une grand nombre de chauves-souris, il y'en avait encore et toujours. Azelia volait tout au fond de la nuée, les jambes croisés, comme si elle était assise sur quelque chose. Elle posa sa tête sur sa main droite, comme si elle était ennuyée, et leva tout doucement sa main gauche.


Ce jeu doit être un peu plus pimentée, et j'ai ce qu'il faut pour ça...

La nuée de chauves-souris explosa. Seto a subi donc une grande explosion qui le fit tomber à terre. Malgré cela, il arriva encore à se relever, et malheureusement, il y'avait toujours autant de chauves-souris. Ca n'en finissait jamais. Azelia avait la main gauche à quelques centimètres de la bouche et se mit à rire de manière infâme.


Hooooooooooohohohohohoho ! Un dragon qui se fait dévorer par des chauves-souris ! Qui est l'imbécile qui à dit que les petites bêtes ne mangent jamais les grosses ? En tout cas, j'aurais du inventer un clan nommé "les chauves-souris noirs", j'aurai été presque sûre de mieux régner qu'avec des dragons blancs.

Seto décida de ne pas répondre aux provocations de la reine. Il se contenta de fixer la nuée de chauves-souris qui cachait leurs maîtresses. Puis il tendit sa main droite vers ce nuage noir. Il savait que sans ses dragons blancs aux yeux bleus, le Burst Stream allait être fortement réduit en puissance, étant environ un tout petit peu plus puissant que celui de Miloune quand même étant donné l'expérience. Mais il devait le faire, le combat ne tournait pas à son avantage, et à ce rythme, il deviendrait le repas de ces créatures nocturnes.


BURST STREAM !

Malgré la perte de puissance, le Burst Stream semblait suffisamment puissant pour exterminer le nuage noir dans quasiment sa totalité, et également atteindre Azelia. La reine fut d'ailleurs surprise de constater que Seto avait suffisamment de ressources pour envoyer un Burst Stream de cette taille. Le contact créa évidemment une explosion remarquable. Seto attendait de voir la disparition de la fumée, et vit que son attaque avait au moins servi à détruire les chauves-souris, mais pas Azelia. En effet, une silhouette féminine totalement noire était présente. La matière noire autour d'elle se craquela, puis Azelia était comme neuve.


J'aurai du m'en douter... Le sang noir en vous vous offre une protection qui peut même vous protéger du Burst Stream. Comment avez vous pu créer une telle chose ?

Tu as l'air déçue, je suppose ? Si tu jetais les armes, ta déception n'aurait plus lieu d'être...

Déçu ? Non, au moins, j'ai pu me débarrasser des saloperies qui me bouchaient la vue ! Maintenant, je vais avoir toute la liberté de vous trucider !

Ce n'est pas comme si en retour, mes chauves-souris avaient seulement servies à me protéger. Bonté divine... Il faut tout apprendre aux jeunes d'aujourd'hui...

En effet, Seto commença à sentir comme un malaise en lui. Son sang réagissait bizarrement, et il commença à être paralysé dans tout le corps. Il posa un genou au sol, puis ses deux mains. Il avait perdu toutes ses forces.


Bordel...

Les canines de mes amis réagissent sur le sang noir comme si c'était moi qui te mordait. Ton sang noir, ivre de fureur pour vouloir le rejeter, va te montrer à quel point tu devrais regretter ta trahison... Quand j'en aurai fini avec toi, je ferai de toi ma parfaite marionnette... Hihihihi... Ouiiiiii, tu seras comme je l'ai toujours souhaité envers moi...

Azelia tendit un doigt vers Seto, invoquant une toute petite boule noire qui fonça sur lui. Mais cette ridicule attaque était en réalité, après contact, une vague noir explosive qui recouvra quasiment la moitié du périmètre du combat. Azelia dut d'ailleurs s'envoler dans les airs pour éviter d'être emporté par l'attaque dévastatrice qu'elle à nommée:


DEMONIC MEGIDDO !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seto
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 1233
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Le rituel d'Ignir   Sam 1 Nov - 19:56

Azelia patientait que la vague chaotique se disperse pour vérifier si Seto était à terre ou non. Vu la résistance et la volonté de ce dernier, le Demonic Megiddo, aussi infernal soit-il, n'allai pas le tuer, comme un humain ordinaire. Mais c'était le but, juste affaiblir grandement Seto. Néanmoins, Azelia fit vite empli d'un sérieux doute en voyant que quand la technique disparut pour de bon, Seto était toujours là, en pleine forme et en plus, ses dragons blancs aux yeux bleus étaient libérés, aux côtés de Seto.


Merci, Seto...

Ne me remerciez pas, soyez assurés que vous allez devoir me fournir quelques explications après le combat.

Les dragons remarquèrent que Seto avait parlé froidement. Il était sûrement déçu de ses anges gardiens et de leurs mensonges. Garçon solitaire, il a toujours eu foi aux dragons divins du clan, et ils ont toujours été comme des confidents pour lui. Mais là, après avoir menti sur sa future condition, et pour avoir clairement dit qu'il devait, pour le bien du clan, oublier toute relation avec une mortelle comme Eloraell, Seto était furieux, attristé, et bien plus encore. Les dragons comprirent qu'ils allaient combattre tous ensemble, mais la confiance en moins... C'était difficile à imaginer, surtout quand on voit l'adversaire en face d'eux. D'ailleurs, Azelia fronçait des sourcils et souhaitait des explications.


Comment as tu fait pour t'en sortir pleinement après une attaque d'une telle portée ? Et en plus de cela, tes dragons sont libres...

Vous vous vantez d'être celle qui m'a redonné vie, comme une nouvelle mère, mais vous ignorez à ce point mon pouvoir ? J'ai juste usé d'une de mes techniques préférés... Le Chaos Control. En l'espace de trente secondes, j'ai largement eu le temps de m'éloigner de l'explosion et libérer mes alliés. Votre désavantage est toujours présent, Reine Azelia, mais le mien s'est transformé en avantage. La roue tourne, pas vrai ?

Néanmoins, Seto se tenait le bras droit qui lui tenait sa lame du dragon blanc qu'il avait ramassé. Il a sûrement du l'utiliser afin de libérer ses dragons des chaînes dorés qui les entravaient. Azelia avait à nouveau son rictus habituel quand elle aperçut ce détail.


Tu joues au plus fin avec moi dans le but de m'impressionner, n'est ce pas ? Mais tu restes un humain avec des limites physiques qui te trahiront tôt ou tard pendant ce combat. Tu as du frapper fort pour détruire les chaînes que j'ai utilisé pour immobiliser tes dragons. Tu as du te froisser méchamment un muscle au bras droit, hum ? Cela est si futile de se vanter d'un stupide avantage quand on est handicapé par un autre désavantage. Et crois moi sur parole, les faiblesses des hommes, je sais les exploiter, j'en suis même une experte.

Après ces mots, Azelia s'était déjà téléportée juste devant Seto sans qu'il réalise quoi que ce soit. La jeune succube était trop rapide dans ses mouvements. Elle attrapa Seto à la gorge, donna un coup de genou à l'estomac de ce dernier, puis le poussa à terre, la main toujours serrant sa gorge, puis elle le relâcha au sol, et enfonça son pied droit pile sur le muscle du bras qui faisait souffrir le dragon blanc, en prenant bien soin d'appuyer avec le talon de sa botte. Sous les cris de leur hôte, l'un des dragons fonça vers Azelia, ouvrant bien la gueule pour la dévorer, mais elle se téléporta. Au moins, elle était éloignée de Seto. Les dragons tirèrent une série de boules d'énergies, mais Azelia se téléportait à chaque fois. Les dragons blancs tiraient dans le vide ou touchaient un mirage. Elle en profita même pour provoquer quelque peu les dragons.


Ou est ce que vous visez ?

Azelia fit apparaître une nouvelle faux, et concentra son énergie pour envoyer une vague d'énergie avec la faux en direction des dragons. Quand la vague allait toucher les dragons, c'est, à la grande surprise d'Azelia, Seto qui renvoya la vague d'énergie avec son épée, avec le même bras qui lui faisait souffrir.


Hum ?

Je régénère vite, très chère. Combien de fois dois-je le répéter ? Mon bras commence a fonctionner comme d'habi... Argh...

Seto se tenait encore une fois le bras, sa douleur ne partait pas. Elle disparaissait peu à peu grâce à ses gênes offerts par Eloraell, mais vu qu'il forçait sans arrêt à cause d'Azelia qui le poussait dans ses derniers retranchements, sa régénération ne se déroulait pas comme il faut, et mettait trop de temps, et ça, Azelia l'a bien compris.


Qu'on soit bien d'accord mes dragons... Vous avez fait beaucoup pour moi, c'est inéluctable. J'ai pu survivre plus d'une fois grâce à vous... Mais il y'a quelqu'un d'autre qui m'aide à toujours tenir debout, et qui fait que mon bras et mes autres blessures n'ont jamais constitué un obstacle dans ma bataille. Alors... Ne me demandez pas de choisir entre mon devoir et la femme que j'aime, ce serait cette fois... une souffrance que je ne pourrai guérir !

Seto était animé par une forte colère qu'il n'arrivait pas à conserver en lui. Il regardait froidement ses dragons quand il avait dit ça. Azelia observait Seto avec intrigue et pensa:


(Il ne veut pas choisir entre ceux qui l'ont aidés à survivre... Mais il me rejette, moi, qui lui a redonné vie... Quel ingratitude...) Pourquoi continue tu à m'affronter au risque de perdre un bras pour la vie ? La souffrance t'es si agréable que cela ?

Azelia avait bien sur dit cela avec sarcasme.


C'est vous qui dites ça ? En tout cas, sachez que je suis terriblement en colère contre vous, et que cette colère guide mes pas et fera que je vous écraserai telle le virus que vous représentez pour ce monde.

Alors, fais donc grandir ta colère, je te prie. Tu me rendras un fier service. La malédiction en toi s'éveillera plus rapidement, et je n'aurai pas à me fatiguer pour rien... Quel charmant jeune homme tu peux être, Seto... Même en me haïssant, je ne peux me soustraire à te trouver mignon...

Elle a raison, Seto. Ne laisse pas ta colère t'envahir. Tu... Oh, Seto !

Le jeune homme fonça tête baissée vers Azelia sans écouter plus longtemps son dragon. Un nouvel échange d'attaques démarra, mais étrangement, entre les coups de Seto et ceux d'Azelia, c'est ceux de Seto qui prirent le dessus. Azelia avait de plus en plus de mal à bloquer avec sa faux. Elle sentit même une goutte couler le long de son front.


(Qu'est ce que c'est ? De la sueur ? Je transpire à cause de l'effort physique que je mène par ce combat, ou parce que je stresse ? Moi... Stresser ? Impossible... Je suis clairement la plus forte dans ce combat... Oui... Je n'ai pas à m'inquiéter...)

Seto profita qu'Azelia était légèrement ailleurs pour donner un coup de poing à Azelia, tellement fort qu'elle fut propulsée au loin. Mais Seto savait qu'elle devait avoir rien senti. Le sang noir rendait sa peau aussi dure que le métal. Il en fallait bien plus pour l'affaiblir. Azelia se releva bien vite et chargea Seto, mais soudainement, elle fut enfermée dans une cage éléctrifiée. Impossible d'en sortir. Elle fut fortement touché par cette cage qui était crée en réalité par les dragons et non par Seto.


Laisse nous t'aider, Seto. Même si tu gardes une part de rancune envers nous, nous te soutiendrons toujours.

Seto regarda ses dragons, les yeux brillants, et la bouche légèrement ouverte. Ils le voyaient toujours comme un ami malgré qu'il semblait en vouloir énormément à ses dragons pour avoir trahi sa confiance. Il faut croire qu'ils souhaitaient jouer leurs rôles d'anges gardiens jusqu'au bout, même si il les rejetait. Bref, il semblait ému en regardant ses dragons au point qu'il ne prêtait pas attention à Azelia qui fut éléctrocuté de part en part. Mais elle semblait peu atteinte. Son corps fumait légèrement, mais même ses vêtements étaient intactes, car elle a du se protéger avec une armure de sang noir.


Vous continuez... Encore et encore et encore... à lutter contre moi. Je ne supporterai pas davantage que les dragons blancs, qui sont la première espèce dont j'ai défendu la cause, puissent montrer autant d'ingratitude envers moi. Je suis en mesure de créer un royaume et même un monde ou vous serez en sécurité, mais vous, vous.... Tss... Il me semble non nécessaire que je continue à vous parler.

Azelia concentra encore une fois son énergie, et la dimension tremblait rien que la présence de l'énergie d'Azelia.


Accrochez vous bien, je crois qu'elle va balancer la sauce.

BLOODY NEEDLES !

Azelia fit apparaître du sang noir tout autour d'elle, qui flottait en permanence. Puis, par sa magie, elle solidifia ce même sang pour en faire des aiguilles noirs qu'elle balança par centaines vers Seto e ses dragons. Et evidemment, elle continuait à en créer en permanence. Une pluie pouvant transpercer fortement la peau de Seto tomba sur lui. Il tenta de dévier les aiguilles avec son arme. Mais la pluie tombait encore et encore. Il aperçut, épuisé comme jamais, des aiguilles encore plus imposantes, tomber vers lui. Il comprit que cette fois, il ne pourrait pas esquiver, bloquer ou contrer. Et quand il allait être touché, les dragons blancs aux yeux bleus passèrent au dessus de lui et furent transpercés un peu partout par les aiguilles géantes. Seto avait un regard vide devant le spectacle de ses dragons au sol. C'était la toute première fois qu'il les voyait dans cet étât. Et surtout, c'était la toute première fois qu'il les voyait saigner. Seto s'approcha des deux dragons au sol, les caressa là ou ils avaient été transpercés, et toucha le sang qui coulait. Il était blanc, voire brillant. C'était le sang le plus pur et étincelant qu'il n'avait jamais vu. Mais il était effondré, car c'était la toute première fois que ses dragons saignaient devant ses yeux, et dans le but de le défendre en plus.


Bordel, vous faites vraiment tout pour que je vous gronde, hein ? Quand est ce que je vous ai demandé de protéger quelqu'un comme moi ? QUAND ?

Mais depuis le tout début... Seto... Quand tu priais pour que les dragons divins t'offrent protection et bénédiction... Et que veux tu dire par... "Quelqu'un comme moi" ?

Parce que... Je vous ai ignoré et rejeté après que vous m'aviez menti, tellement aveuglé par la colère que je n'ai pas réalisé que vous ne faisiez ni plus ni moins votre rôle d'anges gardiens ! Et je suis incapable de choisir entre le clan et l'amour. Je suis resté, au fond, un éternel enfant qui ne sait pas ce qu'il veut dans sa vie ou quel est sa vraie vocation ! Alors, je m'énerve, je suis frustré et je passe ma colère partout ou je vais, emportant des vies avec moi, et crachant sur des gens qui ne veulent que mon bien ! Je ne mérite pas votre protection, non, vraiment.

Seto... Si tu fais des erreurs par la frustration, c'est uniquement par la faute d'Azelia et le roi, c'est eux... qui t'ont rendu ainsi, ivre de colère et de remords. Tu es un vrai dragon blanc. La fureur du dragon est en toi... Mais ce qui te rend aussi determiné à anéantir, c'est la malédiction d'Azelia. Voilà pourquoi elle a plus d'effet sur toi... Ne te laisse surtout pas envahir par la haine, Seto. Et puis, peu importe tes actes, peu importe la route que tu suis... Je serai toujours fière de t'avoir aimé et protégé, Seto.

Les paroles de la dragonne ressemblait a celles d'une mère, c'est alors que Seto se rappela que la dragonne était avec Ikaruga, sa défunte mère, autrefois. Voilà ainsi pourquoi elle parlait telle une géniteuse. Après cela, le sang des dragons continuait encore et encore à couler, et cette fois, le sang blanc fit place à du sang noir. En effet, vu que Seto a été contaminé, ses dragons le sont aussi. Devant cette magnifique texture qui rendait néanmoins Seto attristé à un certain point, il vit un chose cruelle qui créait le malheur, le sang noir, dévorer ce sang rare qui faisait la pureté des anges dragons... Seto en avait assez. Il se mit à pleurer, et ce n'était pas des larmes noirs, cette fois, mais des larmes tout à fait normale. Ce qui étonnait Azelia.


(Ses larmes ? Elles ne sont pas noires ? Comment cela se peut-il ?)

Seto hurla et dégagea une impressionnante énergie. Azelia avait déjà compris ce qu'il s’apprêtait à faire.


(Il va utiliser cette technique ? Il n'a pas le niveau pour ça...) Même après avoir observé de tes yeux mouillés que même tes dragons sont voués à perdre contre moi, tu m'observes toujours autant avec ce regard déterminé ! Tu oses encore et encore me défier ? Même sous le désespoir ? HEIN ? SETO ????

Seto eut qu'une seule réponse aux propos d'Azelia. Le nom d'un sort plus précisément...


Bloody.... Tears....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forbiddenyokume.forumactif.org
Azelia
Reine
Reine
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 18/06/2013

MessageSujet: Re: Le rituel d'Ignir   Lun 3 Nov - 15:58

Malgré que les deux adversaires se trouvaient dans une dimension coupée du monde réel, et sans réel ciel ou nuages pour survoler la terre également inexistante, une forte pluie tomba. Azelia pensait tout d'abord qu'il s'agissait d'un sort aquatique que Seto savait utiliser, elle tendit la main en avant, l'air intriguée.


Ce n'est pas Bloody Tears.... Comme son nom l'indique, après avoir versé graduellement des larmes de sang, une forte pluie sanglante tombe sur le sol. Ici, ce n'est qu'une pluie banale, tout à fait naturelle. Quel dommage, Seto, ce n'est pas ce que je t'ai ensei...

Azelia s'interrompit quand elle vit que la pluie qui tombait servait à soigner Seto et ses dragons. Le sang qui coulait des dragons, qu'il était blanc ou noir, disparaissait, ainsi que leurs plaies. Tout juste comme Bloody Tears. Bien plus que cela, il était également ses compagnons à récupérer leurs énergies, mais en retour, Seto avait usé beaucoup de magie. Et la technique ne s'activait que d'une seule manière.


Je vois... J'ai réussi à purifier cette technique, voilà pourquoi mes larmes n'étaient pas ensanglantées. Je préfère largement comme cela. Il est plus agréable de ressentir la chaleur de mes larmes couler le long de mes joues, plutôt que cette mixture horrible et collante qui assombrit mon regard... Et je suis rassuré désormais. Peut-être bien que ces enfoirés du soleil avaient raison... Peut-être qu'il reste une part de lumière en moi... Si j'étais incapable d'être peiné ou triste, je ne pourrai utiliser Bloody Tears.

Seto regardait tout autour de lui pendant que ses dragons blancs aux yeux bleus. Il vit une infime couche de lumière tenter de se frayer un chemin dans les ténèbres qui avaient engloutis la dimension des dragons blancs. Mais il comprenait que ces ténebres correspondaient à ce qui étaient dans l'âme d'Azelia. Il observa Azelia pendant un moment. Il ne savait plus quoi penser d'elle...


Et il semblerait que c'est également le cas pour vous... Il y'a toujours une part de vous qui souhaite être libérée... Nous voulons tous les deux connaître ce sentiment de pouvoir respirer convenablement, marcher sur une terre sure, croquer la vie que l'on désire à pleine dent... Mais à la différence de vous, je cherche inlassablement à trouver cette lumière en moi. Vous, vous ne faites aucun effort à ce sujet. Vous même êtes persuadés que vous ne pouvez guérir, pas vrai ? Bien, vous semblez être sous le choc par la révélation que je viens de faire... Je trouverai cette lumière en vous, quitte à vous ouvrir le ventre !

Je sais tout cela, je le sais parfaitement. Mais cette part de lumière ne trouvera jamais son compte dans ce monde impardonnable, voilà pourquoi je dois atteindre mon objectif, peu importe les moyens. Si tu tiens tellement à me voir sous un autre jour, aide moi au lieu de te mesurer à moi !

Seto ne savait pas quoi répondre à Azelia. Mais il n'eut pas le temps de réfléchir plus longtemps. Il sentait que derrière lui, quelque chose était en train d'évoluer. Ses dragons s'illuminaient, mais pas seulement. Leurs apparences avaient changés également, pour faire place à une forme humanoïde que Seto pouvait voir pour la première fois.




Mes... dragons ?

Ne sois pas surpris, Seto. Dans cette dimension, nous avons la possibilité de prendre une apparence humaine. Dans le monde réel, cela est prohibé néanmoins. Miloune à déjà vu cette forme quand je lui ai enseigné la magie dragon blanc.

Ah... Cool pour elle alors... C'est elle qui aurait du être votre hôte, j'imagine...

Mais cela ne signifie pas que nous sommes affaiblis. Nos mouvements, au contraire, sont plus libres... Laisse nous te soutenir pour cet ultime combat contre Azelia, Seto.

Merci, mes dragons...

Ne nous appelle plus ainsi, désormais. Mon nom est Zanktar

Et le mien est Adrame

Bien, Zanktar, Adrame, allons-y !

Seto tendit sa lame en direction d'Azelia, comme pour donner le signal d'attaquer, mais avant cela, Azelia se mit à rire légèrement. Elle leva même la tête tout en posant sa main sur son front.


Quelle belle découverte ! J'en ris ! Il n'y a rien de plus malheureux qu'un petit enfant qui découvre seulement la vraie source de ses pouvoirs ! Vous avez beau être à plusieurs pour me faire tomber, cela ne change rien que vous ne pouvez me tuer, au risque d'emporter avec moi Seto dans ma tombe ! Et même, vous n'avez pas la moindre chance, vous êtes que des cavaliers protégeant le fou sur un grand échiquier. Vous ne pouvez me faire tomber !

Azelia fit signe aux dragons humanoïdes de venir. En effet, Seto était à bout de force pour poursuivre. Avant de se jeter sur elle, les dragons protégèrent Seto sous un bouclier d'énergie blanc.


Nous prenons le relais, Seto. Repose toi sur nous désormais.

[ Thème du combat 2: https://www.youtube.com/watch?v=sst-SOJf_FY ]


Les deux dragons avaient invoqués une arme chacun, s'ensuivit un combat au corps a corps entre les trois combattants. Azelia sentait que le corps à corps allait devenir plus compliqué. Alors elle refit la même manoeuvre qu'auparavant. Elle invoqua une second faux, et la fit fusionner avec la première. Elle arriva donc mieux à contrer les attaques des deux dragons, et même à échanger quelques mots avec eux.


Vous avez plus de mouvements, certes, mais ils sont lents. Faites moi plaisir, rassurez moi, et montrez moi réellement ce que vaut un dragon divin. J'ai l'intention de régner sur votre race entière, alors ne me décevez pas !

Pourquoi vous avez tellement l'air sur qu'on ne peut vous défaire ?

Parce que vous avez besoin de l'aide d'un dragon blanc humain pour vous relever ! Le fait qu'on ait besoin d'autrui pour gagner un combat démontre son immense faiblesse !

Vous n'avez peut-être pas besoin de votre armée ou des dragons divins pour régner ? Vous vous contredisez si facilement, c'est même pas amusant...

Régner et gagner un simple combat n'est pas la même chose... J'ai besoin de l'avis des autres pour me guider, je ne suis pas parfaite, ou je ne peux aller partout. Mais pour combattre, à moi seul, je peux terrasser n'importe qui. Mon père, ma mère, mes soeurs, Leona Vermillion, Marbus, Hades, à moi seule, je suffis pour les écraser ! Et Seto n'est point une exception...

Alors agissez, et ne parlez plus !

Azelia prit de la distance avec les dragons et s'apprêta à lancer une attaque de sang noir, mais quand elle voulut durcir sa propre attaque, cela échoua. Le sang noir, au contact de la pluie, ne se durcissait pas. Azelia se rappela que la faiblesse du sang noir, était l'eau. Après cette erreur de sa part, Adrame créa un lien doré qui encerclait Azelia et l'immobilisait. Zanktar invoqua une épée d'au moins quatre metres qui avait sa pointe dirigé vers Azelia. Quand il envoya l'arme, elle divisa son corps en plusieurs chauve-souris, pour s'échapper du lien et se reformer plus loin. A cet instant, elle utilisa son sort de gravité pour attirer Zanktar vers elle et lui donna un coup de faux au torse. Elle voulait d'abord le décapiter, mais il semblait que la concentration de Zanktar était suffisamment forte pour lutter quelque peu contre le sort d'Azelia, mais il était plutôt bien amoché par un simple coup de faux. Par ailleurs, la faux réagissait après l'attaque, et Zanktar se vit privé de ses sens.


J'espère que les abysses infernaux de Blackened seront à ton goût, bien que tu sois privé de tout tes sens désormais...

Adrame lança plusieurs boules de lumière vers Azelia qu'elle bloqua en faisant tournoyer sa faux. Puis elle fixa les pieds d'Adrame, la dragonne était au dessus d'un océan de sang noir qui apparut sur le coup, elle tomba dedans, et complètement aveuglée par le noir complet de cet océan, ne remarquait pas que des petites faucilles qu'avait invoqué Azelia, était en train de la frapper un peu partout, avant qu'elle puisse remonter à la surface. L'attaque terminée, l'océan disparut, et Adrame était à terre, terriblement blessée, et comme si ca suffisait pas, la pluie acheva sa chute qui devenait pénible pour Azelia.


Stupides chiens de gardes. Restez de faux anges gardiens pour votre Yagami chéri, et ne m'importunez plus désormais. Nous ne jouons pas dans la même catégorie.

Seto vit que ses dragons ont été encore une fois vaincus. Il devait faire vite pour récupérer ses forces. Mais il y'était presque. Encore un peu, et Seto pourra lançer le sort qui lui offrira surement la victoire. Azelia, qui riait doucement, profita de la fin de la pluie pour préparer une lance géante de sang noir pour la lancer pile au centre du champ de force qui protégeait Seto. Le champ se fissura et se désagrégea. Azelia chantonna joyeusement.


Viens, mon mignon, viens jouer avec moi... C'est de ton corps que je veux !

Peu importe la situation, il n'y avait pas d'autre moments pour la lancer. Seto lança donc un nouveau sort, une vague d'eau gigantesque, créant une bulle d'eau aussi imposante que la technique qu'avait utilisé Seto dans l'outremonde contre l'élémentaire qui avait causé la folie de Turindo.


Tsss, ou est la sortie ? J'ai beau me déplacer partout dans cette eau, je ne vois pas le bout du tunnel !

Azelia, après s'être téléporté et être toujours bloquée dans la prison d'eau, comprit que Seto avait utilisé une technique aquatique rare, que seul des spécialistes de l'élément eau comme Seto, Jubia ou Ayane, pouvaient utiliser. La prison océanique était une technique suivant l'énergie du piégé, et la prison se déplace exactement ou la cible va. Parfait pour tuer quelqu'un par manque d'oxygène. Du moins, en théorie, quand on maitrise à 100% ce sort. Ici, Seto ne pouvait invoquer cette prison un peu moins qu'une minute, et donc, Azelia n'allait sûrement pas mourir asphyxié, mais ce n'était clairement pas le but. Seto apparut comme un requin vers Azelia, et frappa fort sur sa faux, tellement fort qu'elle se brisa en deux, laissant Azelia sans arme. Il donna des coups à Azelia avec son épée, mais elle ne ressentait rien, toujours protégée par l'armure de sang noir. Mais combien de temps cela allait durer ? Seto multipliait les coups, mais Azelia ne bronchait presque pas.


(J'ai compris, il m'a piégé... Le sang noir ne me protégera pas éternellement au contact de l'eau ! Seto, tu...)

Azelia devait s'échapper, et il y'avait un autre moyen pour faire disparaître la prison, s'attaquer à celui qui à mit en place le sort. Elle tendit sa main droite vers Seto.


Ce n'est pas parce que mon sang noir est affaibli que je ne peux utiliser d'autres sorts !

Azelia voulait lancer en plein visage une vague d'énergie noire, mais à cet instant, elle n'eut pas le temps de remarquer que les deux dragons, toujours debout, avaient frappé le dos d'Azelia en un éclair. Zanktar avait visiblement recouvré ses sens


Va-y, Seto ! C'est le moment ou jamais !

Seto frappa une dernière fois, le plus férocement possible, et cette fois, il y'était parvenu. Il vit le torse d'Azelia tranché et laissant couler du sang. Il avait, pour la toute première fois, vraiment blessé Azelia.


Im... Impossible... SETOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO !

La prison d'eau disparut, et les quatre combattants tombèrent au sol. Pendant sa chute, Azelia avait murmuré quelques mots que les autres ne pouvaient entendre. Enfin, tous les quatre au sol et personne ne se relevant, on ne pouvait dire qui avait gagné ce très long combat. Seto et les dragons avaient abusés de leurs forces, et étaient épuisés. Azelia, elle, tentait de se remettre de sa coupure au torse. Néanmoins, une nouvelle pluie tomba, mais cette fois, du sang noir. Azelia avait sûrement du faire appel à son tour à Bloody Tears. Ce qui surprit Seto et les dragons.


Impossible, j'avais cru comprendre qu'on devait éprouver de la tristesse pour utiliser Bloody Tears ?

La reine des démons... serait-elle peinée par ce combat ? Est-ce seulement imaginable ?

En effet, Azelia avait une larme de sang qui perlait sur son oeil gauche. Elle fut vite revitalisée, et Seto aussi, mais quand aux dragons, c'était une autre histoire.


Je ne ressens aucune peine à vous affronter... J'ai déjà versé toutes les larmes de mon corps il y'a longtemps de cela. Mon âme est scellée par le désir de revanche sur le monde, je ne sais plus ce que c'est, ressentir de la tristesse. Je suis seulement guidée par le même leitmotiv qui régit en moi depuis le début de ce combat... Vous vaincre et vous obliger à vous agenouiller... Retirant tout le temps que je pourrai avoir à ressentir de la peine... Vous perdez votre temps.. Seul la venue du nouvel ordre me fera apprécier ce monde...

Bien, poursuivons...

Cependant, la pluie de sang noir qui tombait sur Seto n'avait pas que soigné Seto, mais avait corrompu le sang déjà présent en lui. Les yeux de ce dernier devinrent rouge, et il sentait la folie grimper en lui comme une flèche. Il gerba une fine perle de sang, qui ne se voyait à peine sur son gant de la même couleur. Il avait qu'une envie, faire une boucherie avec le corps d'Azelia. Enragé, il fonça vers elle, ce qu'elle fit également. Le combat allait pouvoir reprendre encore une fois.


AZELIAAAAAAAA !!!!





SETOOOOOOOOOOOOOO !!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seto
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 1233
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Le rituel d'Ignir   Jeu 13 Nov - 23:07

Seto et Azelia se croisèrent enfin, et les deux adversaires donnèrent tout ce qu'ils leur restaient dans ce dernier coup. Au final, Seto parvint à frapper suffisamment fort pour désarmer Azelia. Il prépara alors un second coup d'épée pour rapidement pourfendre la reine des démons. Néanmoins, cette dernière eut comme ultime réflexe de durcir son bras droit en une lame de sang noir. Le résultat fut que les deux adversaires plantèrent dans le torse de l'autre leur lames. Ils étaient bloqués, face à face, avec seulement quelques centimètres les séparant. Malgré la fatale attaque reliant les deux ennemis, Seto et Azelia, qui tremblaient quelques peu malgré tout, se fixèrent droit dans les yeux, les lames toujours enfoncés dans la chair.

Et dire que je t'ai redonné la vie.... Pour que... Tu puisses rendre le prestige à ton clan, qu'il méritait... J'ai contribué à la renaissance des dragons blancs... Et juste pour un malheureux elfe... Tu comptes me faire disparaître...

Ce n'est pas seulement une question d'avoir retiré la vie à un ami. Mais j'ai réalisé, que je n'ai plus à être l'instrument de qui que ce soit. En me mentant, et en me contrôlant, on a décidé de ma vie à ma place... C'est terminé tout cela... Je me battrai pour ma propre voie désormais... Et ceux qui ont quelque chose à y redire... Auront la gorge tranchée.... C'est tout...

En quoi cela te poserait il un quelconque problème d'être ma marionnette, si en retour, je pouvais t'offrir tout ce que tu désirais... Je suis la seule personne à exaucer tes voeux... Ne pas pouvoir choisir son destin pendant quelques années... Est un bien grand maux devant l'éternité à régner... Je ne comprendrai jamais les humains... Je te sentais différent... Mais tu es comme les autres...

Vous ne comprenez pas les humains parce que vous ne comprenez que ce qui vous arrange, voilà tout. Vous êtes enfermés dans votre philosophie, qui n'est et ne sera jamais absolue ! Acceptez enfin que vous êtes une personne comme une autre... Je vous respectais et pensais réellement que vous étiez celle qui me permettrait de changer le monde... Mais cette quête vous dépasse désormais... C'est moi qui vais prendre les rennes de l'opération désormais... En devenant le nouvel empereur du pays de la lune !

Seto enfonça encore plus loin sa lame dans le torse d'Azelia, mais la reine ne semblait pas vraiment souffrir ou lâcher prise. Néanmoins, les dragons, tout comme Seto, remarquèrent quelque chose. Les corps de Seto et Azelia commencèrent à disparaître petit à petit.

Seto ! Il te faut finir ce combat au plus vite ! Ton âme ne tiendra pas éternellement dans cette dimension ! Si ton esprit subit trop de dégâts, il sera enfermé à tout jamais, sans plus aucun espoir de sortie, laissant ton corps vidé ! Et c'est aussi ta chance de te débarrasser d'Azelia !

Pauvre fou ! Prendre ma place sur le trône du pays de la lune ? Aucune détresse que tu aurais véçu ne vaudra la sueur que j'ai transpiré pour atteindre ce titre. Arrête de parler, tu dois être paniqué par ce qui t'attend à l'avenir, et cela te permet de déclarer de telles absurdités sans nom... Ecoute tes dragons, et mettons fin à ce combat !

En effet, les corps de Seto et d'Azelia étaient transparents au niveau des pieds et des jambes, preuve que le combat devait se terminer au plus vite et qu'ils devaient quitter la dimension des dragons blancs. Néanmoins, que ce soit pour Seto ou pour Azelia, il n'était pas question de s'échapper encore maintenant. Azelia doit corrompre Seto ici même, car l'attaquer chez Ignir était évidemment suicidaire. Quand à Seto, enfermer l'âme d'Azelia serait la meilleur solution pour défaire la malédiction qui touche seulement la partie corporelle. Si le corps d'Azelia reste intacte, même sans âme pour la maintenir en vie, Seto sera toujours vivant. Il devait donc tout miser maintenant, ici ou jamais.

Mine de rien, quel est ce phénomène étrange.

La dimension spirituelle des dragons blancs n'est pas un lieu de guerre à la base. Si il doit y'avoir bataille, c'est seulement entre dragons blancs, et cela, Manawyddan ne le permettait pas. Dès que ceux qui s'affrontent utilisent trop de pouvoir, ou se blessent trop, leurs âmes commencent à se dissoudre, et au final, si le combat perdure bien trop longtemps... Elles sont enfermées à jamais ici, laissant le corps sans vie. C'est ton unique chance néanmoins de vaincre Azelia, Seto ! Mais pour être franche, tout se jouera sur une seule attaque. Tu peux rivaliser avec la puissance d'Azelia, et tu viens de nous le prouver. Alors crois en toi, crois en nous, détends-toi, ne te laisse pas envahir par la folie... Et tout se passera bien.

Seto souriait et croyait à nouveau en ses dragons. La liberté se trouvait, là, ici et maintenant, en face de lui. Détendu, enfin sur de trouver la solution à tous ses problèmes, Seto tendit sa main droite, toujours apaisé, et ses deux dragons, sous forme humanoïde encore, suivirent le mouvement. En ligne, ils préparèrent chacun un Neo Burst Stream.

Allons-y Seto

Ouais !

L'énergie qui se préparait était fantastique. Un dragon humain combiné avec deux dragons divins sous leurs formes humanoïdes ne pouvaient donner qu'une énergie hors du commun des mortels. Mais étrangement, Azelia ne semblait pas effrayée. Mais elle n'avait pas son expression habituelle de celle qui se sentait invincible, peu importe la situation. Elle semblait... déterminée à en finir, tout comme Seto. Mais les dragons l'ignoraient, mais Azelia était surtout pensive. Des souvenirs la hantaient visiblement. Etait-ce parce qu'elle affrontait l'homme qui lui faisait penser à celui qui avait chamboulé sa vie à tout jamais ? Quoi qu'il en soit, Azelia fixait les dragons préparer le triple Neo Burst Stream, en sourcillant légèrement.

(Promets-moi... d'utiliser ce pouvoir... pour réaliser notre rêve... et unir les peuples entre eux... pour que la volonté divine de mes ancêtres soit préservé... Azelia... Sois la sauveuse de notre monde...)

(Je t'en fais la promesse...)

SETO ! Ecoute moi bien ! J'ai fais une promesse ! Et j'ai vécu toute ma vie dans le but de la tenir ! Alors ce n'est pas maintenant que je tomberai ! Tu m'entends ?

Seto et les dragons lâchèrent leur associations du Neo Burst Stream, le même qui à servir à détruire Marbus. Azelia, elle, concentra une énergie étrange pour riposter. Seto fut très vite choqué quand il réalisa que la position de la main droite d'Azelia était très familière. Et le nom de l'attaque était encore plus choquant

FINAL BURST STREAM !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forbiddenyokume.forumactif.org
Azelia
Reine
Reine
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 18/06/2013

MessageSujet: Re: Le rituel d'Ignir   Dim 16 Nov - 18:20

L'impensable pour Seto était bien arrivé. Azelia avait utilisé le Burst Stream. Malgré les quelques gênes qu'elle possédait, c'était visiblement suffisant pour lancer l'attaque signature du clan. Mais un Burst Stream classique n'aurait pas arrivé à la cheville d'une attaque combinée de trois "Neo" Burst. Ici, c'était la version finale de la technique qui a été lancé par la reine des démons. Et cela ne consistait pas qu'à lancer un rayon d'un certain diamètre. Mais ici, c'était une lumière aveuglante qui sortit des mains d'Azelia. La lumière avait avalé celle des Burst Stream des trois alliés, annulant l'attaque entièrement. Puis au final, Seto et ses dragons furent baignés par cette lumière, entièrement. Ils se retrouvèrent ensuite au sol, et les dragons reprirent leurs formes d'origines. Les trois adversaires de la reine invaincue étaient bel et bien hors combat cette fois, mais la reine n'était pas indemne. Son corps allait bientôt disparaître, et elle était bien essoufflée. Il fut très longtemps, à vrai dire, que quelqu'un était parvenu à mettre aussi mal en point Azelia. Elle ignora les dragons couchés, et prit Seto par la gorge, le soulevant, comme si elle soulevait un simple sac, sans le moindre effort.

Comment... est-ce possible ? Pour lancer le Burst Stream sous sa vraie nature, il faut pouvoir d'abord être en mesure d'invoquer l'ultime dragon blanc aux yeux bleus...

Pas forcément... Tu vois, Seto, tu t'es tellement peu intéressé à moi depuis que tu as rejoins mes rangs, que tu ignorais fatalement que j'ai appris à maîtriser l'art des dragons blancs depuis au moins 4 millénaires. J'ai quasiment toujours fait mien ce pouvoir. Mais toi, tu es tellement obnubilé par tes pensées de vengeances, au point d'oublier ce que tu dois aux autres, que tu n'as rien remarqué. Seul ce que je t'ai offert piquait ta curiosité, mais en retour, t'es tu penché sur ce que je suis capable de faire ? Tu ne t'es jamais demandé pourquoi j'étais la plus à même de t'aider à reconstruire ton clan ? Et voilà le résultat, tu n'as pris aucune précaution pour te mettre à l'abri pendant ce rituel de purification, et au lieu d'être sauvé, tu vas encore plus sombrer, car oui, je ne vais pas t'épargner. Je tiens même à t'entendre dire de ta bouche ce qui va se passer maintenant que tu as perdu notre petit jeu...

Vous allez réveiller intégralement le sang noir en moi... Et je vais devenir votre marionnette... Comme pour Ayako, c'est ça ?

Faux !

Azelia donna un violent coup de poing au visage de Seto avec sa main qui ne retenait pas levé le jeune dragon blanc. Puis, après un long silence, ils s'observèrent droit dans les yeux. Les regards étaient bien moins haineux étrangement...

[ Thème d'ambiance: https://www.youtube.com/watch?v=cvmSm1brD-Y ]

Il est étrange, mais... Je ne ressens pas le moindre plaisir, pas la moindre envie à te faire cela. Cette situation... est si amère... Je n'aime pas ce qu'est devenue notre partenariat, Seto... Tu veux savoir pourquoi ? Parce que nous sommes pareils... Reconnais le une bonne fois pour toute, Seto... Je suis ta vie, je suis celle qui t'a sauvé de ce monde qui t'a trahi. Je suis tes yeux et ton âme. Je suis toi...

Arrêtez...

Azelia glissa légèrement son pouce sur le cou de Seto, comme si elle tentait de le caresser légèrement tout en ne relâchant pas la pression avec le reste de la main.

A partir du moment ou j'ai scellé mon âme avec la tienne, c'était déjà une preuve en soi que j'avais confiance en toi. Ma vie t'appartenait, si tu mourais, mon objectif s'écroulait. Tu es mon objectif. Tout ce que j'ai entrepris, a ton existence même comme finalité...

... Pourquoi je vous intéresse autant ? Pourquoi moi... Et pas un autre ? J'ai tendance à penser qu'on ne peut répondre à cette question, car les sentiments représenteront toujours la plus grande énigme de l'existence même... Mais vous, ce n'est pas par... sentiment, pas vrai ?

Qui sait ? Si je devais tenter de répondre à tout cela, je dirais pour commencer que je n'ai jamais rencontré quelqu'un d'autre que toi qui possède cette même envie que les dragons blancs d'autrefois, de remettre le monde à l'époque de "Mana", là ou les races ne se distinguaient pas.

A cause de cela... Et c'est tout ? Je ne suis pas ce que vous pensez... Azelia... Arrêtez de penser... que vous m'avez compris... en balançant des prétextes incohérents...

Tu es largement capable de changer le monde, et à nous deux, nous pouvons faire de grandes choses. Te souviens tu que je te l'ai déjà dis lors de ta renaissance ?

Oui... Je m'en souviens..

Et j'y crois toujours... Le fait que tu as réveillé en moi des sentiments que je n'ai plus ressentie depuis des millénaires, prouve que j'ai besoin de toi. Mais tu as perdu... Dois-je t'épargner au final ? Je pense avoir trouvé un meilleur compromis.

Azelia redevint celle qu'elle à toujours été quand elle acheva sa dernière phrase. Ses yeux rouges brillaient, sa peau était bien plus pale que d'habitude, et ses crocs semblaient perçants. Et ce qui devait arriver, arriva. Azelia planta ses canines profondément dans la chair de Seto. Bien que la finalité était d'amplifier l'énergie démoniaque de Seto, elle en profita pour se délecter de son sang. Aucun son ne sortait de la bouche de Seto. Quand à Azelia, qui avait effectué tout cela avec une passion brûlante, elle retira après une vingtaine de secondes ses crocs du cou de Seto, et poussa un léger soupir, alors que son visage était devenue clairement celui d'un démon. Après que la pâleur de sa peau commençait à se dissiper et que l'apparence de son visage redevint normal, elle relâcha Seto à terre.

Je n'espère ne plus jamais à avoir à refaire cela, malgré que... C'était si boooooon...J'en suis persuadée, ton potentiel se ressent dans ton propre sang. Il n'a pas le même gout que toutes ces victimes qui n'ont pas ce qu'il faut dans le pantalon, si je devrais oser m'exprimer ainsi, hum ? Ce sang... Aaah... Ce n'est même plus de l'excitation à ce stade...

Azelia commença à faire marche arrière, et se déplaça plus loin, laissant Seto et les dragons seuls au sol. Seto semblait toujours conscient, mais allait bientôt tomber inconscient. Sa respiration suivait un rythme infernal. Il n'arrivait même pas à poser sa main droite ou la gauche sur la morsure. Quand Azelia était suffisamment éloignée et hors de vue, sa voix, néanmoins, retentissait comme si elle était toujours près.

Ma curiosité est vraiment un vilain défaut, Seto. J'ai besoin d'apprendre à mieux te connaitre. Je veux savoir pourquoi ton sang m'attire autant... A partir de ce jour, et jusqu'à ce que je me lasse de ta vie, tu vas jouer à un jeu bien infernal... Tu devras combattre que sous mes ordres. Tu as ainsi 24 heures pour dire adieu à tes "amis", et rejoindre le pays de la lune ou tu seras constamment surveillé. En contrepartie, je te laisserai la liberté de tenter, encore et encore, de me dépasser. Si tu n'y parviens pas, considère que je serai la nouvelle Manawyddan et que c'est entre mes mains que le monde sera remodelé. Et enfin, si ton voeu sera de mourir, je m'en chargerai, car nous serons libérés de tout lien vital. Enfin, tes "amis" ne te reconnaîtront que difficilement pendant quelques temps. A toi de faire vite pour retrouver raison... Et la moindre étincelle, la moindre peur, la moindre colère ou tristesse, réveillera le sang noir en toi. Tu es entièrement à ma merci... Seto Yagami...

Les paroles d'Azelia qui sonnaient dans le cerveau de Seto finirent par un rire démoniaque qui devint contagieux, puisque Seto, allongé au sol transparent de la dimension des dragons blancs, se mit aussi à rire, jusqu'à presque s'étouffer. Puis, la dimension, blanche comme la neige d'habitude, devint quasiment entièrement noire, malgré qu'Azelia l'ait évacuée. C'était bel et bien l'âme de Seto qui était comme la nuit désormais...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miloune
Noble
Noble
avatar

Messages : 1194
Date d'inscription : 21/05/2013

MessageSujet: Re: Le rituel d'Ignir   Lun 24 Nov - 17:33

Le couple avait couru pour se retrouver chez le Seigneur Ignir, mais il n’était essoufflé. La peur de voir Seto aux mains d’Azelia les avaient conduit jusqu’ici.
 
Miloune avait enfin pu réussir à sentir l’aura de Seto et ils arrivèrent enfin dans la salle du rituel où Seto se trouvait, toujours inconscient, avec le Seigneur Ignir et Mana.
Roy se souvint de ce qu’Azelia avait dit sur deux jeunes femmes qui avaient combattu avec lui à un moment.
 
Où est Erza ? Et où est Ayane ?
 
Ils n’avaient même pas pris la peine de saluer les deux présentes dans la salle.
Ils avaient compris que la Reine Démone avait fait main basse sur Seto.
 
Seto… murmura Miloune
 
Et malgré l’interdiction qu’il avait formulé envers Miloune un peu plus tôt de ne l’approcher, elle lui prit la main et la serra contre son cœur.
Mais qu’est-ce que pouvait une jeune fille incapable de combattre contre la puissance démoniaque millénaire d’Azelia ?
 
Elle regarda Roy et lui dit :
 
Je dois y aller.

Elle n’attendit pas les recommandations d’Ignir.
Miloune sentit son âme aussitôt se faire absorber par le Monde des Dragons Blancs, comme lorsque Seto lui avait prêtait le médaillon pour s’entrainer avec son Dragon Blanc. Elle entendit simplement Roy criait son nom derrière elle avant que son corps ne sombre.
 
Mais elle ne reconnut rien dans cet espace. Le monde qu’elle connaissait était blanc, d’une pureté immaculée, mais cette fois-là, tout était sombre et glacial.
Elle chercha des yeux Seto, et elle entendit raisonner un rire fou plus loin.

Seto était allongé, il riait comme un dément. Ce rire glaça le sang de Miloune.
Elle courut jusqu’à lui.
Il ne la voyait pas, ou ne voulait pas la voir, ce qui n’aurait pas étonné Miloune venant de Seto.
 
Par pitié Seto, reprends-toi !
 
Il riait toujours.
 
Seto, écoute ma voix.
 
La sienne était paniquée, elle avait peur qu’ils soient arrivés trop tard et qu’Azelia ait déjà fini son œuvre.
 
Ton cœur, écoute le. Si tu restes comme ça, Azelia aura gagné. Tu ne peux pas la laisser gagner.
 
Voyant que rien n’y fit.
 
Et si tu ne le peux pas,
 
Elle lui saisit la main avec force et lui mit sur son cœur à elle comme elle l’avait fait dans l’autre dimension.
 
écoute alors le mien, écoute celui de Roy, de tes amis. Ecoute et entend le cœur d’Eloraell. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seto
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 1233
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Le rituel d'Ignir   Lun 24 Nov - 23:14

Le couple rentra avec fracas dans la salle du rituel, là ou un Seto complètement inconscient était allongé à terre. Paniquée, Miloune s'empressa de pénétrer dans la dimension des dragons blancs, dimension aux portes ouvertes pour elle, rien qu'en ayant un contact physique avec Seto. Mana, qui n'eut pas le temps d'arrêter la jeune femme, se rua vers son corps, désormais sans vie, puisque l'esprit s'était envolé.

HEY ! Ne t'aventure pas dans l'esprit de Seto comme ça, tu risque de... Trop tard...

Ignir soupira. Le vieux dragon était impuissant devant cette situation chaotique. Il était scellé du corps jusqu'à l'âme, et ne pouvait lutter contre cette cruelle réalité. Et puis, il était bien trop confiant des pouvoirs du jeune dragon blanc. Et voilà la résultat, même deux dragons divins ont été écrasés sans retenues par la puissance destructrice de la reine des démons. C'était du jamais vu... Une mortelle qui surpasse des divinités. Enfin, il fallait avouer qu'Azelia avait déjà un pouvoir dépassant largement celui des mortels. Et c'est encore pire depuis qu'il a constaté qu'Azelia a des pouvoirs de dragons blancs, et a une telle intensité qu'elle pouvait invoquer la forme finale du Burst Stream. La bataille s'avérait bien plus dangereuse que prévue. Mais avant cela, il fallait d'abord répondre aux questions de Roy, qui semblait s'inquiéter de son côté pour ses deux amies.

Erza est parti à la recherche d'Azelia. Je ne pouvais pas l'en empêcher. Tout comme toi, il est impossible de lui barrer la route quand un ami est en détresse... Espérons néanmoins qu'elle reviendra sauve. Quand à Ayane, ca fait quelques heures qu'elle est dans le coma, mais cela n'a rien à voir avec Azelia, mais plutôt avec son propre pouvoir. En fait, si je peux au moins te rassurer, Azelia n'a pas mis les pieds dans ce sanctuaire. Mais elle a pu atteindre Seto par son esprit, en passant par la dimension des dragons blancs, tout simplement parce que... Azelia a du sang de dragon blanc en elle, donc elle a accès à cet univers quand elle le souhaite. Et elle a très aisément vaincue à elle seule Seto ainsi que ses deux dragons blancs aux yeux bleus. J'ai un mauvais pressentiment... J'ai bien peur qu'elle ne cherche désormais à devenir la nouvelle reine des dragons blancs en plus de son pays macabre, et qu'elle puisse obtenir les mêmes pouvoirs que le grand ancien... Celui qui est à l'origine de la création.

Mais bon, je radote, je radote. Voilà qu'on se retrouve avec deux âmes en périls, et j'espère qu'on en aura pas une troisième. Je veux bien laisser quelques minutes à Miloune, par respect pour sa détermination et son grand coeur, mais après cela, il faudra la faire revenir parmi nous avant qu'elle soit contaminé par la démence de Seto.


Et évidemment, dans l'esprit de Seto, le chaos avait prit place. Miloune marchait, les pieds dans une rivière de sang noir, et le ciel était sombre, très sombre. Quelques étoiles perduraient pour montrer qu'il restait néanmoins une légère lumière dans le coeur de Seto, mais elle était difficile à percevoir. Et au beau milieu de ce chant de bataille nocturne, il y'avait en effet Seto qui baignait dans ce sang, avec un rire donnant l'impression d'être enfermé dans un asile de fous. Miloune s'empressa de se diriger vers lui, et tenta de le raisonner comme elle pouvait, en citant le coeur. Quand Seto était bien en face de Miloune et qu'elle lui demande alors d'écouter son coeur et de tous ses proches, Seto avait la tête baissée, et répondit à faible voix.

Le... coeur.... C'est quoi ça... ?... Je devrai écouter quelque chose dont je ne connais pas le bruit ? C'est bruyant ? C'est calme ? C'est agréable ? Ou alors.... ou alors...

Seto leva la tête et son sourire était purement démentiel. Il fixa Miloune comme si il voulait la dévorer, ses yeux tremblaient, et tournaient presque sur eux-mêmes.

... ou alors ou alors.... Ca se mange ? Hein ? Ouais, voilà, ça doit être ça... Comme tous ces loups affamés qui dévorent des coeurs tous les jours, et après, ce sont les chauves-souris qui finissent le dessert, tu sais, ce dessert onctueux qu'on ne peut oublier, et qu'on appelle... Ame... Ouais, l'âme... Et cet endroit ou nous sommes... C'est aussi une âme ? La, par contre, c'est mort ici... Celui qui possède cette âme doit vraiment subir très souvent de belles intoxications alimentaires ! Mais a qui elle peut bien appartenir ?

Dans ses gestes, ses paroles et sa voix, cela se voyait à des kilomètres que Seto n'était plus lui-même. Il avait l'air de subir hallucinations sur hallucinations, de ne pas pouvoir reconnaître Miloune, ni aucun élément qui l'entourait. D'ailleurs, il se pencha vers la rivière de sang noir et vit son reflet dans le sang, ce qui était déjà étrange en soit, et la conclusion qu'il enchaîna l'était encore plus.

Woh ! C'est à moi ? Cette âme m'appartient ? Bordel de... C'est un truc de malade ! Je dois être ingérable comme type... D'ailleurs, déjà, ma mémoire a du être affecté. J'avais un truc à faire, avant 28h du matin... Euh nan... 36... 68... 21h... C'est ça ! 21h ! Oh et puis merde, pourquoi tu me regardes comme ça ? J'suis nul en math, j'y peut rien ! Et j'arrive pas a me rappeler ce que je devais faire a 4h de la nuit ! T'ES QUI TOI ????

Le dragon blanc, était en train de passer par la symptôme "test" du sang noir. La folie. La dose infernale de sang noir qui circulait dans le corps tout entier de Seto était beaucoup plus dangereux que n'importe quel alcool existant. Il n'était plus dans le monde réel, ne comprenait rien a ce qui l'entourait. Quelqu'un qui échouait à contrôler le sang noir passait par la case "asile psychiatrique", car il était condamné à passer pour un fou à lier, tellement le système cérébral du malheureux était affecté. Ou alors, il mourrait. Mais c'était peut-être une solution face à cet handicap intolérable et souvent à vie. Ceux qui furent contaminés par le sang noir jouaient avec le feu dans tous les cas. Si ils acceptaient de faire un pacte avec cette substance toxique, c'est vraiment qu'ils vouaient un culte en Azelia, ou alors, si c'était Azelia qui les sélectionnait, elle choisissait ceux qu'elle jugeait digne. Car elle-même ne supportait pas de voir des échecs à l'oeuvre. Bref, Miloune n'a pas choisi le bon moment pour tenter de raisonner Seto, tandis que la rivière de sang noir commençait à atteindre les genoux de Miloune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forbiddenyokume.forumactif.org
Miloune
Noble
Noble
avatar

Messages : 1194
Date d'inscription : 21/05/2013

MessageSujet: Re: Le rituel d'Ignir   Mar 25 Nov - 10:17

Roy était plus que paniqué : Sa future femme était au prise de l’univers des Dragons Blancs et son alliée la plus proche était partit seule à la recherche de la reine démone. Et lui, il était avec un vieux Dragon incapable de bouger...
Malgré tout, Roy dit à Ignir ce qu’il avait appris sur Azelia dans la mine.
 
Azelia souhaite anéantir les humains. Elle ne désire que des êtres supérieurs, c’est-à-dire elle et les Dragons Blancs, pour construire un nouveau monde.

Mais il ne s’attarda pas plus sur cela, il regarda le corps évanoui de la personne qu’il aimait et s’en approcha pour la prendre dans ses bras et lui murmura délicatement.
 
Je te fais confiance, mais ne soit pas en colère quand on te fera revenir.
 
Il était d’accord avec Ignir pour laisser Miloune quelques minutes dans l’âme de Seto, mais il avait peur qu’elle y reste…  Malgré l’amitié qu’il avait pour Seto, la vie de Miloune était trop précieuse pour lui pour la sacrifier pour le Dragon Blanc.
 
 
De son côté, Miloune vit en Seto aliéné, totalement irreconnaissable.
Miloune avait peur, mais ce n’était pas de Seto, ni même de la folie, c’était qu’Azelia ait enfin pour achever son œuvre sur son cobaye préféré.
 
Elle saisit avec détermination les épaules de Seto afin qu’il la regarde. Elle devait tout tenter pour le ramener à la raison.
 
Bordel Seto, écoute-moi.
Non tu n’es pas ingérable, c’est Azelia qui t’a fait tout ça.
Si tu es ici, c’était pour la combattre.

 
Miloune voyait le sang noir qui commençait à la couvrir.
 
S’il te plait reprend toi Seto.
Fais disparaître ce sang noir de ton esprit, pour le bien de tous et surtout pour ton bien.
 
Souviens-toi de qui tu es.
Tu es un Dragon Blanc, une des créatures les plus pures de notre pays.
 
Miloune se concentra légèrement. Elle voulait que ses yeux ambrés deviennent bleus pour rappeler à Seto la couleur des siens.
 
Regarde d’où tu viens. Regarde qui tu es.
 
Ses yeux à elle prirent afin la teinte désirée.

Tu es le fils de la Reine Ulyana, un homme bon, pas la marionnette désarticulée d’Azelia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seto
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 1233
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Le rituel d'Ignir   Mar 25 Nov - 23:40

Roy venait de déclarer ce qu'il savait sur Azelia. Ignir semblait troublé. Il avait une idée sur la manière dont elle comptait s'y prendre, mais il ne comptait pas l'exposer actuellement. Le moment n'était pas opportun... Et surtout, quelqu'un entra dans la salle, encore une fois, et Ignir était déjà plus serein. La personne était tout simplement Erza, mais qui revenait de sa chasse bredouille.

Erza, tout s'est bien passé ?

Désolé, j'ai échouée seigneur Ignir... Je n'ai pas réussie à empêcher Azelia de s'enfuir...

Tu n'as pas à t'en vouloir, jeune enfant. Et au moins, tu es revenue saine et sauve.

Malgré les paroles d'Ignir, Erza s'en voulait néanmoins pour avoir laissé filer Azelia. Après tout, on pouvait dire que sous le choc de l'émotion, de savoir que quelqu'un dans ce monde connaissait les vraies origines d'Erza, elle fut troublée fortement, et même si au fond d'elle, elle pensait que c'était un mensonge, elle continuait de croire qu'Azelia disait la vérité. Mais sur le coup, Azelia s'est échappée. Et ce qu'Erza trouvait encore plus troublant, c'est qu'elle était bien consciente que malgré l'état spirituelle de cette dernière quand le combat avait pris fin, elle aurait pu la tuer très facilement, et malgré cela, elle décida de ne pas engager la moindre bataille. Tout cela était bien étrange, néanmoins, elle n'eut pas le temps de réfléchir qu'elle vit Seto toujours à terre, mais dans un état proche de la folie, pendant que Miloune semblait avoir perdu conscience.

Seto a perdu, j'imagine ! Je m'en doutais après avoir vu Azelia. C'est impossible ! Seto ne peut pas perdre !

Elle fixa, les dents serrés, Ignir qui secoua la tête de gauche à droite pour bien faire comprendre à la jeune valkyrie que c'était trop tard. Seto avait bel et bien perdu son combat. Elle regarda, impuissante, le corps de ses amis, allongés, puis Roy qui tenait celui de Miloune.

En attendant, Miloune ou plutôt l'esprit de Miloune, tentait encore et toujours de raisonner Seto alors que le sang noir continuait à remonter, et pouvait bientôt atteindre la moitié du corps. Malgré les paroles de cette dernière, cela semblait peu efficace, Seto délirait toujours, et était complètement dans l'inconscience la plus totale.


Azelia ? Elle, je m'en souviens. Je me souviens de qui c'est. Elle a le même parfum que l'odeur enivrante qui règne dans cet âme. Et ce parfum... Provoque des sensations, des sensations tellement hors du commun. C'est l'extase totale cet endroit. Je devrais y rester toute ma vie ici ! Personne à aimer, à détester ! Personne avec qui parler ! La solitude, douce et amère à la fois, serait-ce la le paradis ? J'ignore d'ou je viens et ensuite, je m'en bas les couilles ! Hahahahahahaha !

Le rire était assourdissant, violent, et partait complètement dans les aigus. On pouvait même presque penser qu'il pleurait tout en riant. Et après avoir très légèrement respiré, il reprit.

Pour le bien de tous, il faudrait surtout que je disparaisse et que je m'isole ici ! Ouais ! Comme ça, j'aurai toute l'éternité pour jouer avec les âmes que j'ai dévoré pendant ma seconde existence qui au final, aura été vaine... Mes crimes n'ont plus aucun sens ici ! Je n'ai plus aucun rôle à jouer désormais dans ce clan qui s'est déjà engouffré bien trop en profondeur dans les abysses infernaux de la vengeance. D'ailleurs...

Il sortit son épée qui était devenue noire comme la nuit, tout comme le corps de Seto qui commençait à être enveloppé par un brouillard noir, ou on ne pouvait que brièvement apercevoir ses yeux rouges et sa mâchoire qui devenait bestiale. Puis il posa le bout de son épée devant la gorge de Miloune. Sa voix prit un ton plus grave, tel un assassin qui voulait empoisonner sa victime.

Et qu'est ce que la pureté ? C'est quoi ce mot a la con ? La pureté n'existe pas, chez aucun clan, aucune famille, aucun pays, ni même chez la personne qui se prétend être parfaite en tout point. Ce mot est débile ! La seule chose qui me semble pure dans ce monde, ce sont les produits laitiers. Quel mot de merde ! En plus, a deux lettres près, ce mot désignait les filles de joies qu'on croise souvent au pays de la lune !

Après cette blague foireuse balancé sous la folie qui devenait omniprésente et étouffante, deux monstres aux crocs gigantesques sortirent de l’océan de sang noir. Mais évidemment, il s'agissait des dragons blancs aux yeux bleus, dont le corps était entouré d'une couche épaisse de sang noir, cachant même les yeux. Et comme si ca suffisait pas, le sang noir atteignait bientôt les poitrines de Miloune et Seto.

Ou tu vois la pureté la dedans ? Si tu trouve mon clan si pur, alors laisse toi dévorer sans plus tarder par la pureté ! Hahahahaha ! Mais avant, je vais t'ouvrir, jeune femme égarée, qui que tu sois, pour mieux saucer ton coeur avant de le donner à bouffer à mes dragons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forbiddenyokume.forumactif.org
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Le rituel d'Ignir   Mer 26 Nov - 10:43

Voyant Erza revenir, Roy se sentit quelque peu soulager. Azelia ne l’avait donc pas posséder ou rallier à sa cause.
Il lâcha la contemplation de Miloune évanouie pour regarder son ancienne lieutenante.
 
Je suis ravi de voir que tu vas bien Erza.
Tu n’as pas à voir honte. Tu es déjà ici en vie alors que tu la rencontrée, c’est déjà un exploit.
La Reine lunaire nous à coincer avec Miloune dans une mine, elle m’a dit vouloir te rallier à sa cause avec Ayane.
D’ailleurs…
 
Il prit le temps de ravaler sa salive pendant un bref instant
 
Lambert est mort. Il a été tué par les succubes d’Azelia.
 
Il lui parlera plus tard de Mirajane, pour l’instant, il retourna son regard vers celle qui l’aimait.
 
Elle doit réussir, sinon…
 
Il se souvint des paroles de la Reine Ulyana qui lui avait demandé, avant la bataille contre l’Outremonde de faire tout ce qui était en son pouvoir pour arrêter Seto et qu’il ne devienne pas ‘le résultat de cette chaîne de haine’.
 
Roy regarda Seto se tordre sous la folie.
 
Ça serait si simple maintenant… J’ai juste à sortir mon épée. Miloune et Erza comprendront…
 
Roy commençait à trembler légèrement, posant une de ses mains sur le pommeau de Nassuril.
 
Alors ça devait se terminer comme ça, le potentiel futur Roi allait devenir l’assassin d’une pauvre bête folle…
 
 
Miloune regarda tour à tour Seto et son épée noire, mais elle resta étrangement sereine.
Elle paniqua seulement lorsqu’elle comprit que les Dragons Blancs de Seto avaient eux aussi étaient transformés en monstres.
 
Elle regarda la rivière de sang monter jusqu’à leur poitrine.
 
Miloune prit alors une voix différente que d’habitude, elle possédait une pointe de moquerie.
 
Alors comme ça tu veux mourir noyer dans ce sang noir. C’est d’un comique.
 
Elle repoussa d’une geste de main l’épée sur sa gorge.
 
Toi qui pendant ta seconde existence a voulu combattre cette possession, c’est ridicule. Tu réagis comme si plus rien ne comptait pour toi.
Tu vas devoir un jour sortir de ton esprit Seto, car Azelia ne te laissera jamais de répit si tu ne la combat pas, et ce jour-là, tu voudras être quoi : un être incapable de haïr certes, mais aussi incapable d’aimer.
Et toi qui disait aimer la princesse Eloraell, que dira-t-elle devant cette transformation ?
 
Elle espérait, en parlant de la princesse que Seto réagirait comme il l’avait fait pour Azelia.
 
Puis, en priant intérieurement que ce qu’elle allait faire fonctionne, elle fit apparaître dans le creux de ses mains, une flamme purificatrice et la lança, pas sur Seto, mais sur les Dragons Blancs possédés.
 
Reconnais-moi, toi qui m’as entraîné. Si toi et ton amie laissez Azelia prendre possession de vous, Seto est perdu.
Vous l’avez guidé jusqu’ici, aidez-le maintenant.
 
Miloune avait enlevé le ton moqueur de sa voix.

Vous êtes les seuls qui pouvaient faire quelque de l’intérieur. Vous êtes ses protecteurs, alors prouvez-le !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seto
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 1233
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Le rituel d'Ignir   Jeu 27 Nov - 13:25

Erza, en entendant de la bouche de Roy le décès de l'un des membres de la guilde, ne montra aucun chagrin dans l'instant. En effet, la mort ou la disparition de ses camarades commençait réellement à devenir une habitude, alors elle ne montra qu'un regard vide, comme si elle se retenait de montrer de la tristesse. Mais ce qui la remplissait de dégoût est le fait que la responsable était sous ses yeux il y'a quelques minutes, et qu'elle l'a laissé partir pour intérêt personnel... Elle n'eut pas vraiment le temps de répondre quelque chose qu'elle aperçut que Roy avait la main qui tremblait, au dessus de son arme. Il n'avait tout de même pas l'intention d'achever Seto ? Elle s'avança doucement vers lui, et posa sa main sur la sienne, doucement, sans faire aucun geste brusque.

N'y pensez même pas... Un roi se doit de croire en ses proches, tout comme ses hommes, avant de prendre la décision d'abattre le jugement dernier sur un pauvre homme qui a besoin de votre soutien. Donc laissez le temps à Dame Miloune de faire tout son possible pour qu'aucune goutte de sang ne soit versée... Je ne pense pas d'ailleurs qu'elle vous pardonnera si vous vous mêlez de sa tentative d'aider un ami, ne prenez pas toutes les décisions et reposez vous aussi sur nous. Ne choisissez pas la simplicité, sinon, vous deviendrez comme votre ennemi.

Erza avait fini de parler avec son habituel sourire bienveillant qu'elle faisait envers ses amis, histoire de calmer un peu les ardeurs et montrer à Roy que malgré ses paroles, elle le disait dans le but de l'aider, de le conseiller, et non de l'accuser ou le dénoncer.

Et de toute manière, après avoir affronté Seto, j'ai mené ma petite enquête, et le sang noir peut agir involontairement et indépendamment de la volonté de l'utilisateur, ce qui signifie que si ça se trouve, en s'attaquant à lui, c'est vous qui auriez été blessé...

De retour dans la dimension des dragons blancs. Le sang noir allait bientôt inonder tout l'esprit, noyant tout ce qui se trouverai à l'intérieur. Mais Miloune a eu comme dernier réflexe d'attaquer les dragons blancs aux yeux bleus qui commençaient à se noyer dans l'ocean de sang noir. Cela ne les blessait pas évidemment, mais le sang noir commença à se dissoudre, comme au contact de l'eau, mais en bien plus efficace. C'était la caractéristique première des flammes purificatrices. Néanmoins, même si son pouvoir ne suffirait jamais à sauver Seto actuellement, les dragons semblaient redevenir comme avant.

MES DRAGONS ! MES SEULS AMIS ! QU'EST CE QUE T'AS FOUTU ? CONNASSE !

Evidemment, Seto, toujours sous l'emprise de la folie, ne comprenait pas que Miloune voulait sauver les dragons. Alors il plongea sur Miloune, la prit par la gorge, et tenta de la noyer dans le sang noir.

Crève... Crève crève crève crève CREEEEEEEEEEEEVE ! HAHAHAHAHAHAHAHAHA !

Nous t'avons bien entendu, Miloune... Il est temps d'agir comme nous devons le faire, en tant qu'anges gardiens.

Les dragons semblaient revenir à eux et commencèrent à faire briller leurs yeux bleus, ce qui eut pour effet de paralyser Seto. Il semblerait qu'ils leur restaient encore un peu de force pour faire une dernière chose, grâce à Miloune. Après cela, Seto se calma petit à petit, relâchant Miloune, puis, il perdit connaissance. Simultanément, le niveau du sang noir chuta, allant jusqu'au niveau des pieds. Après cela, Seto était à terre, inconscient, mais au moins, il n'était plus une menace. Les dragons aussi tombèrent à terre, mais gardaient connaissance.

Merci à toi, jeune enfant. Nous allions être consumés par la folie nous aussi, mais comme c'est la première fois que le sang noir était suffisamment présent dans son âme pour nous atteindre, nous étions encore loin de devenir comme Seto. Ecoute... Miloune. Avant que tu retournes dans le monde réel, nous te devons des explications, et même si elles seront sûrement dures à accepter... Tu devras accepter la réalité...

Nous avons tous les trois perdu notre combat contre Azelia, à cause de ses gênes de dragons blancs qu'elle possède. Et maintenant, nous sommes totalement à sa merci. La moindre colère, le moindre événement qui troublera le coeur de Seto, scellera entièrement le sang noir en lui, faisant de lui le démon le plus puissant de l'armée lunaire, et à priori, une arme de destruction massive. Néanmoins, à ce stade, il reste une minime chance de s'en sortir... Et cette solution est que Seto devienne la divinité suprême des dragons blancs. Et tu dois comprendre ce que cela signifie ?


Il est bien connu qu'un immortel ne peut avoir de relations avec un mortel... Et maintenant que Seto a compris qu'il n'a plus le choix, il va probablement chercher à son réveil de couper tout lien avec des êtres mortels... Incluant donc toi, Roy, Erza et également... les elfes donc Eloraell...

L'annonce était envoyée assez tristement par la dragonne de Seto. En effet, telle est la malédiction des immortels. Ils sont condamnés à voir les mortels vieillir sans eux, et donc mourir avant eux.

La pilule risque d'être dure à avaler, mais il va bien falloir que vous réalisez que vous allez devoir oublier Seto. Il est déterminé à mettre fin à tout cela, mais seul... Au fond, je pense qu'il ne vous as jamais haï. Il a surement, dès votre expédition dans l'Atlantis, du remarquer que vous étiez différents. Il avait beau me donner l'impression qu'il voulait votre mort, au fond, il vous respectait, voire, vous enviait. Mais il s'est interdit à avoir toute relation avec un humain, priorisant sa quête de se débarrasser du roi du soleil et d'Azelia. Et malgré cela, il avait du mal à retirer son amour pour Eloraell, ignorant, ou alors, refusant d'admettre qu'il n'avait pas d'autre choix que de devenir immortel pour que sa vie se sépare de celle d'Azelia, et pour qu'il puisse tuer Azelia sans mourir avec elle.

Azelia a accepté d'épargner une partie du sang de Seto, à condition qu'il se laisse 24 heures pour faire ses adieux à ceux qu'il désire, et qu'il rejoigne ensuite le pays de la lune, pour servir Azelia jusqu'a la fin. A ce moment, nous te demandons de ne pas l'en empêcher. Tant qu'il est avec vous, Azelia ne lui fera pas de cadeau, et ainsi, la catastrophe que nous redoutons arrivera bel et bien, c'est déjà un exploit qu'Azelia ait accepté d'épargner Seto. Comme si la reine elle-même refusait d'en arriver là. Mais je ne pense pas qu'elle permettra la liberté de Seto éternellement. Ensuite, pour ce qui est du plan de résurrection, nous aviserons pour devancer Azelia. Mais pour l'heure, nous te demandons de le laisser agir seul, est-ce bien compris ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forbiddenyokume.forumactif.org
Miloune
Noble
Noble
avatar

Messages : 1194
Date d'inscription : 21/05/2013

MessageSujet: Re: Le rituel d'Ignir   Jeu 27 Nov - 18:35

Roy, toujours tremblant et la main sur le pommeau de son épée, sentit la main d’Erza sur la sienne.
Il l’écouta jusqu’à la fin, baissa un instant la tête pour la relever quelques secondes après et regarda Erza, avec une figure triste.
 
Je sais que tu as raison, je sais que je n’ai pas le faire, mais sans compter la malédiction du sang noir que tu viens de me dire, qui sait si je ne fais pas le pire des choix en le laissant en vie ? Azelia possède un pouvoir immense et rien ne peut nous affirmer que les paroles de Miloune puissent vaincre ce mal.
 
Dans ses yeux, se lisait une flamme de crainte de l’avenir mais aussi de doute.
 
Et si jamais elle échoue, que Seto devient aussi fort qu’Azelia et aussi damné, que ferions-nous lorsqu’il sera devant nous, à vouloir nous achever. Nous savons toi et moi, que nous sommes moins forts que lui.
 
Je ne veux pas tuer Seto, mais je ne veux pas qu’il devienne incontrôlable, tu comprends ? Et dans ce cas, je n’aurai pas peur de devenir comme nos ennemis car je protégerai Miloune, sa famille, toi et le reste du monde de la folie des pseudos divinités.
Ne me juge pas pour avoir dit ça, s’il te plait. Je pense que tu le comprends ce que je veux dire.
 
Il avait dit ça avec détermination, et même avec assurance, caractère qu'il ne prenait jamais face aux gens qu'il aimait, comme si aucun doute ne pouvait le faire dévier de ses choix.
 
Puis il souffla ses dernières paroles dans un murmure afin que seule Erza puisse l’entendre.
 
Et parce que j’ai peur. Peur de ce que l’avenir nous réserve si jamais Seto devient la véritable marionnette sans âme d’Azelia… Et j'ai également peur de son avenir...
 
Il lâcha le pommeau de Nassuril et il reserra contre lui Miloune et lui murmura dans le creux de l’oreille.
 
Fais vite je t’en prie. Je compte sur toi mais reviens moi entière.
 
 
De son côté, Miloune avait la tête maintenue dans le sang noir par Seto, furieux après qu’elle ait, de son point de vue, attaqué ses Dragons Blancs. Elle savait qu’elle ne devait pas boire ce sang contaminé mais ça devenait de plus en plus dur de respirer.
Mais au bout d’un moment qui lui parut durer un siècle, elle sentit les mains de Seto lâché sa gorge et elle put respirer à nouveau.
Tout en reprenant sa respiration, elle vit que c’étaient les Dragons qu’elle venait tout juste de purifier qui la sauvèrent.
 
Leur action eut pour bénéfice de purifier quasiment la salle du sang noir.
Miloune regarda Seto s’évanouir devant lui, elle allait vers lui et lui prit la main, comme pour lui montrer qu’elle était toujours présente à ses côtés, malgré qu’il ne la voie pas.
Elle écouta les Dragons Blancs parlaient de ce qu’il allait advenir de Seto suite à sa défaite face  à Azelia.
 
Attendez, attendez…
 
Elle était abasourdie parce qu’elle venait d’entendre.
 
Vous me demandez, si je vous suis bien, d’abandonner Seto, de ne rien faire pour lui, afin qu’il puisse combattre Azelia. Mais il perdra la seule personne dont il a réussi à s’attacher et à aimer, c’est bien ça ?
 
Elle regarda avec dédain et dégoût les Dragons Blancs, tout en tenant toujours la main de ce pauvre Seto.
 
Et vous osez vous dire ses protecteurs ? Il doit abandonner la personne dont il est amoureux et qui l’aime en  retour à cause de la stupide destinée.
Ce n’est pas juste, vous… vous…

Mais subitement son air dédaigneux dessiné sur sa figure se changea, laissant apparaître une grimace de douleur et de chagrin.
Elle prit son visage dans sa main libre pour se cacher, elle sentit ses larmes tomber sur ses cuisses.
 
Je suis désolée de vous avoir parlé ainsi…mais Azelia m’en avait également parlé quand elle est tombée sur nous, vous ne faites que me confirmer l’inévitablement.
 
Elle pleura un bon moment, voyant que c’était le moment des adieux et elle reste une longue minute silencieuse juste en regardant Seto qui semblait presque dormir. Elle s’essuya le visage d’un revers de manche. Elle serra dans ses mains celle de Seto. Puis elle fit quelque chose qu’elle n’avait jamais fait, elle lui embrassa le front et lui murmura.
 
Adieux frérot. Fait attention à toi.
 
C’était pour faire référence à ce qu’il lui avait dit à la première fois qu’ils s’étaient quittés à Atlantis, lorsqu’elle avait découvert sa condition de Dragon Blanc.
 
Puis elle lui lâcha enfin la main, se remit debout et dit aux Dragons Blancs.
 
Je dirai aux autres ce que vous m’avez dit, qu’il ne perde pas une minute des dernières 24 heures qu’il pourra passer avec Elorall.
 
Adieux à vous également.
 
Elle n’arrivait pas à sourire, son ventre la tordait de douleur, son cœur et sa tête la faisait souffrir.

Alors ça se termine comme ça…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scylla
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 283
Date d'inscription : 29/12/2013

MessageSujet: Re: Le rituel d'Ignir   Jeu 27 Nov - 23:26

Erza ne put s'empêcher de remarquer le visage triste de son colonel. Et son sourire se dissipait quelque peu. Mais quand il déclara qu'épargner Seto était peut-être une mauvaise idée, elle stoppa son sourire net, fronçant légèrement les sourcils. Mais comme elle ne voulait pas rentrer dans un long débat ou se prendre la tête avec qui que ce soit, elle soupira un court instant, puis reprit.

Je réitère donc ce que je viens de dire... Croyez en vos proches avant de passer par le jugement. La détermination fait tout chez l'être humain. Si Miloune s'est risquée en traversant un esprit démentiel, c'est qu'elle est suffisamment déterminée pour arranger les choses. Croyez également en votre force et à la nôtre. Si vous ne vous sentez pas capable de vaincre Seto, alors vous ne vous sentez donc pas capable également de protéger votre peuple, et encore une fois, ce n'est pas ce qu'un roi est censé faire. Ne doutez jamais de votre force ! Et puis, n'oubliez pas que Miloune est en train d'étudier une technique qui pourrait bien aider Seto a redevenir ce qu'il a toujours été... Un humain. Il est temps que vous réalisez qu'elle est la personne idéale pour l'aider à ne pas devenir l'objet de vos craintes. N'est ce pas, Ignir ?

Absolument... Ne sous-estimez jamais le pouvoir des flammes purificatrices.

Vous savez, je ne cherchais jamais à comprendre ou à réfléchir à l'époque. Je suivais la simplicité guidée par ma mère et sa soif de sang. Donc je tuais ceux que je devais exterminer, sans réfléchir si c'étaient des victimes ou de vrais ennemis, ou si ils allaient le devenir par la suite. Et qu'est ce que j'ai récolté ? Des regrets, encore et toujours des regrets... Le sang d'un innocent... ne se nettoie jamais aisément d'une épée souillée... Alors, je vous prie, devenez un roi sans regrets, pour que vous puissiez tenir la tête haute. Et si vous n'y parvenez pas, soyez assurés que je m'occuperai de votre cas, et vous savez que quand j'ai une idée en tête, je frappe généralement fort.

Erza fit un clin d'oeil à Roy, tout en reprenant son sourire.

Mais je n'aime pas prendre des décisions seule... Attendons déjà le retour de Miloune avant d'émettre une conclusion.

Yo, presque tout le monde est là... Ca rassure de voir que pendant mon sommeil plus long que la normale, tout le monde semble aller...



La personne qui était rentrée dans la pièce était Ayane, visiblement relevée après avoir subi un long coma, qui finalement, était plus court que ce qu'Ignir prédisait. D'ailleurs, ce dernier et Erza posèrent leurs regards rassurés sur la jeune Kunoichi qui venait de remarquer les deux personnes inconscients.

... bien ?

Quel soulagement... Te voilà réveillée, Ayane...

Et dans la dimension des dragons blancs, les deux dragons de Seto observèrent avec peine Miloune qui semblait réellement ne pas digérer la requête qu'ils ont fait. Normal en même temps, Miloune semblait réellement attachée à Seto. Mais dans ce monde, les êtres vivants ne peuvent pas tous cohabiter entre eux.

Ce n'est pas seulement une question de destinée, Miloune ! Crois nous, une des pires souffrances qu'un être puisse ressentir, c'est celui d'être immortel et voir tout ceux que tu aimes vieillir et périr sans toi. Je ne suis pas toujours fière du clan des dragons blancs, tu sais. Moi-même, j'étais une simple mortelle comme toi, une jeune dragon blanc qui était aussi amoureuse...

La dragonne prit son apparence humaine pour montrer à Miloune ce qu'était un dragon divin à l'origine.

Mais j'ai été séduite par l'immortalité et le pouvoir... et en retour, j'ai été condamnée à être enfermée dans les âmes de dragons humains et mortels, comme la mère de Seto autrefois. Mais des décès et des décès, j'en ai vu sans arrêt, sans que je puisse rejoindre mes hôtes pour leur tenir compagnie au paradis...

Crois-nous quand nous te disons que nous souhaitons le meilleur pour lui. Mais maintenant que nous sommes à la merci d'Azelia, nos chemins doivent se séparer... Nous n'avons plus d'autres solutions...

Après avoir versé quelques larmes, Miloune se calma, et semblait avoir compris ce que les dragons voulaient lui dire. Après avoir embrassé le front de Seto qui dormait déjà plus paisiblement, elle fit ses adieux à Seto et aux dragons.

Sois prudente, jeune Miloune. Nous souhaitons de tout coeur succès et gloire pour toi et l'homme que tu aimes.

Sans dire un mot de plus, les dragons renvoyèrent Miloune dans le monde réel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Le rituel d'Ignir   Sam 29 Nov - 9:58

Roy se sentait stupide d’avoir dit ce qu’il venait de dire, mais en même temps, c’était ce qu’il avait toujours pensé depuis qu’il avait rencontré Seto et ses craintes s’étaient confirmées lorsqu’Azelia avait fait une apparition devant eux. Il avait peur que ce soit la seule et unique solution…mais cela, il se garda bien de l'avouer à Erza. Il voulait tout tenter avant d'en arriver là.
 
Mais d’un autre côté, Erza avait raison, il devait se faire confiance, faire confiance à la force de détermination de Miloune et faire confiance en ce que l’avenir leur réservait, sinon il ne vivrait plus que reclus et ne pourrait pas accomplir son devoir.
 
Il se força alors à sourire à Erza lorsqu’elle le menaça gentiment.
 
Oui je m’en souviens, alors je vais tout mettre en œuvre pour ne pas te décevoir.
 
Ayane rentra enfin dans la salle. Roy lui sourit également faiblement, mais il était soulager de voir qu’elle n’avait rien. Au moins, elle, elle était réveillée, sans trouble apparent…
 
 
Dans la dimension des Dragons Blancs, Miloune lança un dernier regard sur le Seto endormi, écouta une dernière fois le triste de sort des immortels et se sentit disparaitre de ce monde.
 
Mais soudainement, elle se sentit moins légère et sentit qu’un bras encerclé son corps. 
Elle était rentrée...
Elle ne voulut pas ouvrir les yeux tout de suite, elle voulait mettre ses idées au clair, se remettre de la fatale réalité. Elle avait échoué, elle n’avait pas pu ramener Seto et vaincre le pouvoir d’Azelia.
 
Elle commença à ouvrir doucement les yeux, la lumière lui faisait un peu mal. Sa peau du visage ne la tiraillait pas comme si elle n’avait jamais pleuré, mais de l’intérieur, c’était autre chose, tout était en vrac.
 
La première chose qu’elle vit fut Roy qui avait dû sentir qu’elle se réveillait.
Il l’aida à s’assoir, il ne lui demanda pas comment ça c’était passé, car devant son visage fermé, il comprit qu’elle n’avait pas réussi à vaincre la malédiction d’Azelia.
 
Miloune n’avait même pas remarqué qu’Erza et Ayane étaient présentes.
 
Non elle regardait simplement Roy, prit quelques instants avant de parler.
 
C’est terminé.
 
Sa voix était bloquée dans sa gorge.
Elle regarda Ignir.
 
Je suis désolée mais Azelia est beaucoup trop forte pour moi. Sa malédiction, je n’ai pas pu la défaire.
Seto, s’il veut vaincre Azelia, doit devenir un être immortel, dire adieux à tout ce qu’il aime ici. Et nous ne pouvons l’empêcher. Personne n’a le droit de l’en empêcher maintenant.
 
Elle avait dit ça telle une machine, vide de toute émotion. Elle baissa la tête. On ne peut malheureusement pas lutter contre la fatalité.
 
J’ai simplement pu guérir ses Dragons Blancs qui eux aussi ont été contaminés par le Sang Noir. Il lui reste 24 heures pour qu’il puisse dire adieux à tout ce qu’il aime ici et je pense que nous devrions le laisser avec la princesse Elorall.
 
Elle regarda tour à tour Roy et Ignir.
 
Mais ce n’était Seto là-dedans, il ne se souvenant de rien, que ce soit de la princesse ou de la Reine des Elfes. Il n’y avait qu’Azelia qui comptait, qu’il comprenait.
Je crois même que c’est ma première fois qu’il me faisait aussi peur…
 
Elle enfouit son visage contre le cœur de Roy qui la serra contre lui.
 
J’aurai tellement voulu faire plus…
 
Elle ne voulait pas pleurer devant tout le monde, elle gardait ses larmes pour plus tard, ils avaient tous le droit à une réponse où elle avait plus ou moins toute sa tête.
 
Roy passa sa main dans ses cheveux et la posa sur le sommet de sa tête.
 
Tu as fait de ton mieux, c’est l’essentiel. Personne ne t’en veut.
Mais il se sacrifie pour nous finalement, pour nous tous, et nous, nous ne pouvons rien pour lui.
 
Elle tourna la tête vers Ignir.
 
Comment ce genre d’injustice est-elle possible ?

Mais elle se doutait que ce qu'allait dire le Seigneur Ignir aller rejoindre ce que lui avait dit tantôt les Dragons Blancs de Seto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scylla
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 283
Date d'inscription : 29/12/2013

MessageSujet: Re: Le rituel d'Ignir   Lun 1 Déc - 22:56

Malgré les espérances d'Erza, Miloune semblait revenir de la dimension des dragons blancs en échec. Néanmoins, Seto ne délirait plus. Il dormait paisiblement, ou plutôt, c'est ce qu'il montrait de lui. Qui sait ce qui se passait réellement dans son esprit désormais depuis qu'il a perdu son combat contre Azelia. Néanmoins, la suite du récit de Miloune n'était pas très plaisant à écouter. Seto était forcé de rejoindre les rangs d'Azelia. Et il avait seulement un court instant pour faire ses adieux. Le pire était que Seto devait lutter seul pour vaincre Azelia une bonne fois pour toute. C'était une chose qu'Erza avait du mal à accepter, car selon elle, il est toujours meilleur de lutter contre son destin avec du soutien, et non en solitaire. Par contre, quand on doit marcher vers la voie de l'immortalité, il est effectivement nécessaire de ne pas impliquer le moindre mortel dans notre quête. Et plus le temps passait, plus Erza sentait que son tour allait arriver.

Quoi qu'il en soit, Miloune avait vraiment du mal à accepter cette cruelle réalité. Et Ignir vit que cette dernière tentait de communiquer avec lui, sur l'injustice de son sacrifice.


Malheureusement, jeune enfant. C'est ainsi... Le problème principal de notre monde est qu'il y'a beaucoup de différences. Les humains ne naissent pas de la même manière, et comme si la discrimination ne suffisait pas, la longévité, la mortalité ou l'immortalité, jouent un facteur essentiel sur la complexité entre êtres humains à cohabiter ou vivre ensemble. Seto vient de réaliser avec peine, j'imagine, que vaincre Azelia sera impossible sous sa forme actuelle, et que tant que lui et Azelia formeront la même entité, il ne pourra se débarrasser de cette malédiction qu'en traversant la frontière entre vous et celui des dieux. Aussi, je pense qu'il a réalisé que dans ce monde, il existe des personnes qui ont suffisamment de volonté pour affronter Azelia, et que ces mêmes personnes tiennent à lui, lui qui est le redouté et sanguinaire capitaine du pays de la lune, l'un des ennemis numéros un de la Yokume. Il veut vous éviter d'être confronté à un terrible dilemme si vous vous retrouvez en face d'Azelia.

Ignir a raison, Miloune. Ne considère pas la quête de Seto comme un sacrifice. J'ai lu en lui une forte envie de changer le monde. Même si j'aurai souhaité de tout mon coeur être là le jour ou il affrontera ses plus grands démons, il a donc décidé de mener sa quête seul, et nous n'avons pas le droit d'être contre ça. Je pense même que nous le ferons souffrir plus qu'autre chose si nous tentons de nous mêler de son combat plus longtemps. Il n'y a rien de pire pour un immortel de voir tous les mortels qu'il a aimé périr devant lui un à un. Alors laissons le poursuivre sa route tel qu'il le désire, ce sera notre manière de le remercier d'avoir cru en nous, malgré sa haine envers le monde. Néanmoins, il y'a une chose qui n'a pas changé, et qui ne changera jamais...

Erza frappa la paume de sa main gauche avec son poing droit, puis déclara.

Si Seto échoue, nous serons les premiers à faire payer la reine, en lui bottant le cul comme il se doit !

La seule qui ne semblait pas totalement d'accord avec tout ça, c'était Ayane... En effet, elle n'était pas très proche de Seto, tout comme elle ne l'appréciait guère. De plus, la quête de puissance qu'elle effectue avec Shuujaku est dans le but de pourfendre Azelia. Ni plus, ni moins. Après avoir un peu tiré la grimace, elle prit la parole.

Attendez une minute... J'ai pas tout suivi là. Pourquoi on devrait absolument laisser Seto jouer les héros pour ensuite se suicider dans les règles ? Je veux dire... J'ai vu la puissance d'Azelia, de mes propres yeux, quand elle a attaquée notre village, et c'est au delà de l'imaginable, soyons bien d'accord. Il a beau avoir vaincu Marbus, il ne fera pas le poids contre Azelia, c'est même pas la peine. Et je ne vais pas vous mentir. Si vous, vous semblez tenir à lui, moi, je m'en fous complètement de lui, je n'ai jamais aimé son attitude, et ensuite, il reste le capitaine de la lune, le pays ennemi de la montagne. Même si nous étions alliés dans l'outremonde, il n'a pas totalement gagné ma confiance. Alors citez moi une bonne raison que Shuujaku et moi, on devrait abandonner notre mission pour laisser un seul homme risquer sa vie pour rien ? Et quelle est cette malédiction qui l'oblige a devenir un soi-disant être immortel ?

En effet, Ayane ignorait tout de Seto, et au fond, c'était pareil pour Erza. Les seuls qui ont été tenus bien au courant de la liaison vitale entre Seto et Azelia, sont Roy et Miloune, et evidemment Ignir. Erza faisait surtout allusion juste avant au fait que Seto ressente le besoin de tout sacrifier en devant immortel. Ayane attendait une réponse, les bras croisés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Le rituel d'Ignir   Jeu 4 Déc - 8:41

Miloune baissa la tête devant les mots d’Ignir. Personne n’était égal dans ce monde, et ça n’était pas normal.
 
Roy aida Miloune à se relever, il voyait bien que sa future épouse écoutait ce que les autres disaient, mais que d’un autre côté, elle était encore avec Seto, dans le monde Dragons Blancs, a essayé de comprendre pourquoi ce qu’elle avait dit n’avait pas fonctionné. Elle était encore KO de pas avoir réussir à ramener Seto, de le perdre pour de bon cette fois.
 
Erza a raison. Si Seto échoue, nous serons tous là pour faire payer à Azelia.
 
Il lui sourit pour la rassurer, mais Roy aussi au fond de lui était triste. Il aurait voulu aider Seto à détruire le mal de ce monde…mais ce n’est pas ce qui avait l’air d’écrire pour lui.
 
Tu crois que si nous avions le choix, nous serions là, à attendre qu’il se ‘suicide’, comme tu dis ? Tu crois que nous ne serions pas déjà partis combattre Azelia, avec ou sans Seto ? Que nous avons accepté son sacrifice sans rien dire ou sans rien ressentir ?
 
Miloune avait posé ses questions à Ayane d’un ton las.
 
Penses-tu que Roy es un lâche et qu’il laisserait mourir ses alliés, car c’est un risque que Seto prend, sans rien faire ?
 
Roy était un peu gêné par ce que Miloune venait de dire, lui qui, il y a peu de temps, avait pensé à achever Seto.
 
Et pour ce qui est de cette malédiction, je ne peux rien te dire. Ce n’est pas moi qui trahirais le secret de Seto.
Mais je comprends que tu ne fasses pas confiance à Seto, mais tu fais un minimum confiance à Roy non ? S’il ne te dit rien, c’est simplement parce que lui aussi ne veut pas trahir ce que Seto nous a confié, plus ou moins contraint certes.


Roy hocha la tête.

Pas qu’il ne voulait pas qu’Ayane ne soit pas au courant, mais simplement que révéler ce que Seto leur avait dit sur sa condition envers Azelia, reviendrait à la trahir une dernière fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayane
Reine Tengu
Reine Tengu
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 30/06/2013

MessageSujet: Re: Le rituel d'Ignir   Ven 5 Déc - 1:11

Ayane sentait que Miloune semblait ne pas trop apprécier ses remarques, mais au fond, elle s'en fichait royalement. De plus, elle remarqua que Miloune parla de la malédiction comme un secret, et ça, cela ne lui as pas échappé. Ce secret, elle ne voulait évidemment pas le lui dire, et Roy non plus. Ayane défronça les sourcils, puis laissa échapper une expression du visage de je-m'en-foutiste tout en haussant les épaules.

Bien, si vous n'avez pas d'autres solutions que de vous en remettre à lui complètement, soit. Ce n'est pas mon problème... Mais là ou ça devient mon problème, c'est qu'en voulant garder secret la raison de tout ça, je ne peux mieux connaître l'individu en question et mieux le comprendre, ou avoir plus confiance en lui. Et comme j'ai, comparé à vous, le choix... Alors...

Ayane fixa Miloune d'un regard noir, comme si il ne fallait mieux pas qu'elle tente de lui répondre par ce qu'elle s'apprêtait à dire.

Je vais poursuivre ce que j'ai prévu donc et continuer à me préparer pour détruire le clan de la lune qui est une menace pour les miens. Et donc, si Seto est sur mon chemin, je le tue, ni plus, ni moins. Et j'espère du fond du coeur que vous ne m'en empêcherez pas. Rien ne doit constituer un obstacle à ma vengeance. On s'est bien compris ?

Erza reconnaissait pas trop Ayane sur le coup, malgré qu'elle était la personne qui la connaissait le mieux dans cette salle. Elle la fixa pendant quelques secondes, tout en pensant

(C'est étrange... Ayane a beau être froide comme fille, elle ne parle pas de meurtre avec une expression aussi décidée. C'est comme si le démon de la vengeance était en elle... Bon dieu, j'espère réellement que le temps ou elle était au coma, il n'y a pas quelque chose qui a changée en elle...)

Vu qu'Erza imaginait qu'avec de telles paroles, la tension allait fortement grimper dans la salle. Alors elle s'approcha d'Ayane et avec un léger sourire aux lèvres, elle tapota sur l'épaule de la Kunoichi Tengu.

Oui, oui, on t'a bien compris ! Mais ce n'est pas le moment de cracher tes nerfs sur nous. Personne n'est sur ton chemin pour l'instant, pas même Seto, qui, comme tu peux le voir, dort comme un bébé. N'est il pas mignon ? Bien, on va pas le laisser par terre comme ça. Donne moi un coup de main. Nous allons le porter jusqu'à une chambre.

On a qu'a le poser sur le lit ou j'étais couchée. Même si Shuujaku dort dessus après avoir veillé sans arrêt sur moi.

Attends... Tu déconnes la ?

Non, je ne vois pas pourquoi tu serais la seule à t'amuser, hein...

Tu es aussi incorrigible, je sais...

Les deux filles portèrent Seto toutes les deux pour l'emmener dans la chambre qu'a suggéré Ayane. Ignir, juste après leurs sorties de la salle, posa une dernière question au couple.

Que comptez vous faire désormais ? Je vous conseille de rester encore quelques temps ici pour tenter d'améliorer vos pouvoirs afin de mieux vous sentir prêts pour la prochaine bataille. Je pense aussi que vous pouvez en apprendre davantage des membres de la guilde d'Erza.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Le rituel d'Ignir   Ven 5 Déc - 13:21

Miloune aurait voulu répondre à Ayane qu'elle aurait d'abord dû battre Seto, mais Erza était intervenue avant qu'elle ait pu répondre quoi que ce soit.

Après le départ des deux filles, Roy répondit à Ignir.

Je dois parler à Erza au sujet de Mirajane.
Elle a rejoint les rangs d'Azelia. Elle s'est transformée en succube. 
Je ne me vois pas caché cela à Erza. Mais je ne voulais pas l'inquiétez plus pendant que Miloune était partie.

Il s'inclina devant Ignir et partit dans les pas d'Erza afin de lui annoncer la transformation de Mirajane.
Mais avant qu'il ne passe la porte, il entendit.

Je vais rester ici pour ma part, tant que tu es encore là. Je pense qu'Erza aura besoin de l'entendre de toi seul. 
Je vais voir comment améliorer les pouvoir de la flamme purificatrice, 

Elle eut un sourire bienveillant à Roy pour lui faire comprendre que tout aller bien.

enfin si vous pouvez faire quelque chose pour moi Seigneur Ignir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: Le rituel d'Ignir   Dim 14 Déc - 23:34

Absolument, tu es ici chez toi, jeune Miloune, et...

Soudain, Ignir s'interrompit, car alors qu'il n'avait rien perçu jusque là, pour une raison étrange, une silhouette apparut devant lui, c'était la jeune femme masquée qui s'était entretenue avec Erza. Elle venait d'apparaître ainsi, comme si c'était un esprit, ou qu'elle était invisible jusque maintenant. Mana se mit en position défensive en l'apercevant ainsi, d'autant que pour une raison qui lui échappait, son énergie était imperceptible. Elle était vide. Ignir, lui, semblait ne pas perturbé par l'arrivée de cette fille.

Yo...

Toi, comment oses-tu pénétrer dans le temple impériale du pays du feu ? Qui es-tu ?

Pfff... Mais pourquoi faut toujours que vous vous emportiez dès que vous me voyez dans ce pays, au lieu de m'offrir l'accueil que je mérite ? Déjà la nénette à l'armure m'a agressée... Quel tempérament de feu ! Mais bon, je ne suis pas là pour émettre des jeux de mots douteux, seigneur Ignir.

Déjà, cela ne nous explique pas pourquoi tu te permets de venir ici, sans permission ?

Bon, qu'on soit bien clair... Je vous suis supérieure en tout point. Puissance, statut, beauté... Et tellement plus, et j'ai le droit d'aller ou je veux et quand je veux. Vous n'avez toujours pas réaliser pourquoi, seigneur Ignir ?

Une Nirvit...

Comment pouvez vous reconnaître que cette fille soit une Nirvit ?

Le fait que je ne peux percevoir son aura. Son aura est camouflé, par une technique propre aux Nirvits, le "Camouflâme". Voilà pourquoi on n'a pu la repérer jusqu'à son apparition. Néanmoins, ce que je ne peux expliquer, est justement sa présence même ici. Un Nirvit est un être très rare, aussi rare qu'une étoile filante, mais quand on aperçoit un être de cette espèce, il n'est pas nécessaire de choisir un voeu spécifique. On espère juste qu'il est annonciateur d'une bonne nouvelle.

Correct. Mon nom est Lamia au passage. Enchantée... Bien, je suis venue vous apporter un message, mais que ce soit une bonne nouvelle ou une mauvaise nouvelle, tout dépendra de vous.

La jeune fille laissa le message entre les mains de Mana, qui put le lire correctement, et non parce qu'elle comprenait l'écriture des Nirvits, mais parce que le langage du parchemin était le même que celui que parlaient les différentes personnes de cette pièce. Mais comment et pourquoi l'écriture du même parchemin qu'elle a présentée à Erza aurait été modifiée ? Serait-ce pour tester Erza d'une manière ou une autre ? Quoi qu'il en soit, Mana montra le contenu du parchemin au vieux dragon et ensuite, elle semblait plutôt rassurée. Un léger sourire se dessina.

Enfin... Il semblerait que votre peuple décide enfin de nous soutenir dans cette situation quelque peu délicate que nous traversons. Mais je trouve cela incroyable que vous soyez mis au courant si rapidement de la situation.

Nous avons un beau raison d'informations. Et puis, le Nirvana est troublé. Et nous devons agir quand cela est nécessaire. Soyez ainsi présent. Nous ne nous déplacerons pas deux fois pour des mortels comme ceux de votre peuple.

Bien, cela est évident que je devrais être présent. C'est l'occasion de mettre carte sur table sans passer par une effusion de sang. Mais voyez-vous, vous devez probablement savoir que je suis scellé, de la tête aux pieds, du coeur jusqu'à l'âme, dans ce palais. Ainsi, je nomme donc Mana, ma prêtresse qui m'a accompagnée pendant de nombreuses années, pour représenter mon pays.

Je n'y vois aucun inconvénient. Bien, ma mission est terminée. Je retourne dans mon royaume...

La jeune fille nommée Lamia allait s'eclipser, mais d'abord, elle posa son regard sur Miloune qu'elle avait ignorée depuis le début. Et derrière son masque qui cachait sa mâchoire et sa bouche, elle fixa d'un air nonchalant la jeune Guan.

Oooh... Une dragonne blanche... Quelle créature inférieure, pas du tout impressionnante... Bref, sans intérêt.

Lamia disparut dans un nuage de gaz. Ignir fixa Miloune et décida de lui fournir quelques explications.

Bien, au cas où tu as déjà entendue parler de la légende du Nirvania, cela n'est pas une légende. La jeune fille que tu viens de voir est une Nirvit, une envoyée du Nirvana. On raconte que c'est d'ici que tout as commencé. Les dieux Nirvits, comme les dieux de la création, décidèrent de puiser dans le Nirvana, la source de toute énergie dans ce monde, pour distribuer une partie de cette énergie, chez les premiers humains ou créatures peuplant dans ce monde. Ce lieu est donc, sacré, et voir un Nirvit est vraiment très rare. Mais comme ils sont immortels, ils ne se considèrent pas comme responsables des actes qui se passent chez les mortels, et par conséquent, refusent de se mêler de nos histoires. Mais ici, l'inespéré est devenu réel finalement. Les Nirvits veulent réunir les huit seigneurs de la Yokume pour une réunion, afin de tenter de recréer un accord entre nous et stopper les batailles actuelles. Du moins, si tout se passe bien...

Oui... Je vais donc me retrouver dans la même pièce qu'Azelia et le roi du soleil... Je ferai mieux de me préparer à partir, la réunion se déroulera au pays de l'eau. C'est assez éloigné.

Oui, dès que tu te sens prête, commence ta route, et représente fièrement nos terres. Une seconde chance de mettre les pendules a l'heure ne se représentera pas une seconde fois.

Oui, les Nirvits sont les seuls qui peuvent calmer les ardeurs des esprits dérangés comme celui d'Azelia. Je dois donc me montrer digne.

Mana sortit de la salle, laissant Ignir et Miloune seuls.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miloune
Noble
Noble
avatar

Messages : 1194
Date d'inscription : 21/05/2013

MessageSujet: Re: Le rituel d'Ignir   Mer 17 Déc - 13:30

Ignir fut interrompu par une créature sans aura.
La dite créature, du nom de Lamia, indiqua au Seigneur Ignir qu’il devait se rendre au Pays de l’Eau afin de s’entretenir avec les autres dirigeants de chaque pays.
Il nomma Mana comme déléguée de son pouvoir.
 
Miloune se dit que la Prêtresse avait beaucoup de chance. Elle aurait bien voulu y participer.
Elle espérait que la réunion se déroule sans encombre et que les différents seigneurs puissent trouver un terrain d’entente.
 
Lorsque Lamia s’intéressa à elle, elle lui dit qu’elle était faible.
Miloune leva les yeux au ciel devant cette remarque qui ne l’éteignit pas et ne répondit pas à l’insolence. Elle avait d’autres choses à penser que la réflexion de la Nirvit.
 
Ignir prit le temps de lui raconter la légende des Nirvit.
Son père lui en avait parlé quand elle était plus jeune.
 
Mana quitta la pièce et Miloune lui souhaita bonne chance.
 
J’espère que cette réunion sera utile au niveau de la paix, même si j’en doute. Azelia et Sairu Jumeis ne voudront pas la paix tant qu’ils n’auront pas détruit ou pris ce qu’ils désirent.
Mais pour l’heure, nous devons faire confiance aux Nirvits…

Mais pour ce qui est de maintenant, avez-vous d’autres choses à m’enseigner sur la flamme purificatrice ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: Le rituel d'Ignir   Mar 23 Déc - 21:36

En toute franchise, le seigneur dragon lui-même considérait que cette réunion n'allait pas créer ce que personne n'a pu obtenir réellement pendant des millénaires et des millénaires: La paix. Mais une réunion est parfois utile pour remettre les pendules à l'heure et rappeler aux seigneurs comme Azelia ou Sairu qu'il y'a quelqu'un qui régule l'énergie d'Atrium et qui peut agir à tout moment, rendant leurs plans complètement inutiles. Il fallait donc espérer et être patient. La patience restait une vertu dans ce monde chaotique.

Pour l'heure, Miloune semblait demander si Ignir avait encore quelque chose à enseigner à Miloune. Sa soif d'apprendre semblait oublier qu'une entité rare avait fait son entrée parmi les mortels. Ignir trouvait cela presque amusant. Néanmoins, suite aux précédents combats, le dragon avait bien vu que Miloune avait pratiquement fait le tour.


En toute franchise, par ton précédent combat, je pense que tu maîtrises les fondamentaux. La flamme purificatrice sert à soigner et à transformer tes attaques en magie blanche pour anéantir une énergie sombre utilisée par l'ennemi. Néanmoins, il va te falloir t'entraîner très souvent à l'utiliser par toi-même. C'est l'expérience et les échecs qui permettront petit à petit à tes flammes de s'améliorer. Mais en plein combat, c'est là que tes pouvoirs peuvent atteindre leurs maximums. Pour faire simple, tu dois savoir que ta technique peut absorber toute source de lumière utilisé par un allié ou un ennemi. Et en nourrissant tes flammes, tu peux donc les agrandir à volonté, grâce à néanmoins une grande concentration. Et pour éviter que ton énergie n'explose ou que tu te risques toi-même de te consumer de l'intérieur, tu dois le faire sur quelqu'un qui est plus ou moins à force égale avec toi. Je pense que sur ce coup, la personne qui peut t'aider à amplifier tes propres flammes par la lumière n'est autre que Roy, tu ne crois pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le rituel d'Ignir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le rituel d'Ignir
» Rituel
» [Diables]Rituel d''Invocation
» [Vallon] Rituel du Vallon ~ Le mystère des Pierres !
» 2ème épreuve : Le Rituel du Sang [réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Pays du feu :: Temple du feu-
Sauter vers: