La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le renouveau d'Éternia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asuna
Archange des constellations
Archange des constellations
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 08/01/2014

MessageSujet: Le renouveau d'Éternia   Lun 6 Oct - 17:26

Plusieurs heures s’étaient écoulées à présent, depuis le dernier échange entre Alleria et Emiko. Le soleil du crépuscule était presque à son zénith. Mais la révolte dans le royaume était toujours là, et devenait de plus en plus incontrôlable. La situation était dorénavant préoccupante, car cette fois, c'était presque tous les célestiens qui étaient devant le temple éternel, en bas des escaliers. Mais pas que, certains élyséens, ainsi que des Néphliens ont fait le déplacement pour également venir manifester leur mécontentement. Face au peuple, en haut des marches du temple, se trouvaient les généraux des trois territoires, ainsi qu'Alleria, et au milieu, la reine Kasumi. Et autour d'eux, l'armée de Célestia, ainsi que des valkyries, postées derrière leur nouvelle dirigeante. Ils étaient tous mobilisés pour maîtriser la foule en cas de débordement... Mais cela n'empêchait pas le peuple en colère de crier et exprimer ce qu'ils pensent.


Mensonge !
On veut la vérité !
Une reine ne doit pas être invisible !
Dehors !
Vous allez nous ignorer longtemps !?
Célestia n'est pas le seul territoire !

Devant tant de haine, les conseillers, ainsi qu'Alleria resta calme, mais avait clairement chacun leurs opinions. Tandis que du côté de la reine, elle restait de marbre, à fixer son peuple du haut des escaliers.


Mais qu'est-ce qu'ils veulent ? Quel mensonge ?


La rumeur n'a pas fait que dire qu'un archange est sur Éternia, elle dit aussi que vous n'êtes vous-même pas un archange. Du coup, cela appelle indirectement à la révolte.

La révolte ? Sur une simple rumeur ? C'est grotesque...

Le général d'Élyséa, Jaina, prit la parole d'une voix assez provocatrice, une fois que la reine avait fini sa phrase.


Une rumeur peut-être, mais il ne faut pas oublier que vous êtes impopulaire auprès de votre peuple... Il fallait s'attendre à un moment ou un autre qu'une simple allumette déclenche un incendie...

Impopulaire ? Qu'est-ce que j'en ai à faire d'être impopulaire ? Je suis la reine ici ! Je n'ai aucun compte à rendre... Je ne vois pas ce qu'ils réclament..


Voyons, cette situation n'est due qu'à votre ingérence... Si vous ignoreriez moins les autres territoires, peut-être qu'on aurait pu mieux s'entendre..

Pardon ? Vous n'avez pas vraiment fait le premier pas non plus. De toute façon, cela ne résout pas le problème. Il est hors de question que je tolère une révolte et encore moins une telle insubordination de la part de MON peuple ! Général Aldoris, ordonné aux unités de dégainer les arcs et les lances.

… Bien..

Suite à cet ordre, le général de Célestia levant la main, puis immédiatement, les soldats positionnés autour de la foule commencèrent à s'avancer et pointer leurs armes sur la foule. Cela calma instantanément ces derniers, mais créa dans le même temps un sentiment de tension et d'incompréhension. D'ailleurs, Alleria elle-même intervint auprès de la reine, visiblement sous pression.


Qu'est-ce qui vous prend ? Vous allez vraiment faire feu sur votre peuple ?

Bien sûr que non, je veux simplement le silence pour pouvoir parler... Mais si ça ne se calme pas, alors j'ordonnerai le tir d'intimidation. D'autres questions ?

Non...

Après quelques secondes, sous les ordres de Kasumi et la menace de l'armée, le peuple avait fait le silence dans la zone. Suite à cela, la reine s'avança légèrement, puis commença enfin à s'adresser à son peuple. Elle prit une voix assez forte pour qu'on l'entende, ainsi que de laisser son regard fixer sur son peuple. Mais c'était un regard assez dédaigneux, doublé d'une voix accusatrice.


Peuple d'Éternia, ne prenez pas mon action pour une menace, mais comme un moyen de vous ramener à l'ordre. Je vous ai entendu, j'ai pris note de vos plaintes et vos accusations. Mais à ça je répondrais simplement : « pourquoi » ? Qu'est-ce que vous attendez comme réponse ? Vous parlez de mensonges, de vérités, d'ignorance... N'avez-vous donc rien de mieux à faire que venir faire une révolte pour une simple RUMEUR ? Vous êtes naïf au point de croire n'importe quelle ineptie ? Je suis déçue d'un tel comportement. En face de moi, j'ai l'impression d'avoir des enfants qui font un caprice. Le fait de ne pas avoir eu de dirigeants pendant des millénaires vous a fait oublier l'ordre et le respect ? Qu'est-ce que vous avez à me reprocher ? Suis-je cruelle ? Avez-vous peur ? Ressentez-vous le danger ? Pensez-vous que je ne peux vous protéger ? Est-ce là, la raison de votre mécontentement ? Je trouve ça pathétique !

Reine Kasumi, vous allez un peu trop loin là..

Silence, Alleria, je ne vous ai pas donné la parole.

La plupart des conseillers furent assez choqués de la réaction de la reine envers Alleria, en plus du discours assez accusateur, envers le peuple. Ce même peuple qui resta d'ailleurs toujours aussi silencieux, mais plutôt par peur, ainsi que de ne pas en croire leurs oreilles de ce qu'ils entendaient. Il était clair que la reine était vraiment énervée et à bout, cette fois. Au vu de son discours, tente-t-elle d'instaurer le respect par la peur ? Pour l'instant, c'était impossible de le dire, mais la suite de ses paroles restait de la même intensité.


Une rumeur suffit-elle à vous aveugler ? Dois-je vous rappeler qui a pris le pouvoir quand vous aviez plus de dirigeants depuis des millénaires ? MOI ! Et je ne vous ai rien imposé en matière de lois ou d'obligation. Je vous ai laissé faire vos vies, tout en restant présente pour VOUS protéger ! C'est comme ça que vous remerciez ma démarche et mon action ? Vous préférez que je sois toujours sur votre dos ? À faire des lois plus stupides les unes des autres ? Bien désolé, mais ce n'est pas mon intention. Et pour conclure, il y a qu'un seul et unique archange sur ce royaume, et c'est MOI ! Cette rumeur n'est que du vent ! Un vent créé pour semer la discorde dans mon royaume. Et cela a fonctionné ! Alors, pour la dernière fois, cette rumeur n'est qu'un foutu mensonge !

Dans ce cas, prouvez-le.

Hein.. ?

Tandis que la reine avait fini sa phrase, une voix surgit de derrière la foule. Elle avait été assez forte pour être audible. Peu de secondes après, la foule s'écarta petit à petit au passage d'une personne qui avançait tranquillement, puis qui s'arrêta juste devant la foule. La foule formait un arc de cercle autour de cette personne qui fixait le conseil à présent, et en particulier la reine. La reine qui de son côté fixait également la silhouette d'un air étonné, tout comme ses conseillers.


Asuna.. ?! Qu'est-ce que tu viens de dire ? Et qu'est-ce que tu fais là.. ? Alors que tu devrais être à mes côtés...

Comme venait de le préciser la reine, il s'agissait d'Asuna. Cette dernière venait de faire irruption à travers la foule, comme si elle attendait le bon moment. Et il ne fallut pas longtemps, avant que la valkyrie réponde aux questionnements de Kasumi. Elle s'exclama d'une voix nette et la plus audible possible, sans forcer, tout en paraissant calme et détendue.


Vous m'avez bien entendu. Quant à ma présence ici, je suis désolée, mais après un tel discours.. Je préférerais encore quitter Éternia, que d'êtres à vos côtés.

La remarque d'Asuna fut l'effet d'une bombe dans la foule, ainsi que d'un choc pour le conseil et la reine qui serra les poings soudainement, mais n'osa pas répondre sur le moment. Asuna en profita d'ailleurs pour continuer de parler.


Non, mais vous vous rendez compte de ce que vous dites ? Vous menacez votre peuple avec sa propre armée, en plus d'insulter ce dernier. Vous osez ensuite les traiter d'enfant, alors que vous réagissez comme tel ? Vous parlez de rumeur et de révolte pathétique, mais si cette rumeur a fait tant de mal, c'est parce que vous ne représentez plus le symbole que vous étiez à votre arrivée. Vous, qui prônez le fait d'être un archange, sachez que cet être est un symbole, un symbole d'espoir. Ils représentent la croyance, la sécurité, la puissance chez les peuples de la création... Pensez-vous être ce symbole, Kasumi ? Pensez-vous avoir ce qu'il faut pour imposer votre respect ? La réponse est non, évidemment... Sinon cette rumeur n'aurait jamais fait tant de grabuges.

Une fois le récit d'Asuna terminé, ce fut le tour de Kasumi de reprendre la parole directement derrière, d'une voix colérique et un regard furieux.


Je rêve où tu te permets de me faire la morale ? NON MAIS POUR QUI TU TE PRENDS ? Qu'est-ce que tu connais aux archanges ? Qu'est-ce que tu connais de MOI ?! De quel droit tu viens me faire ce sermon alors que tu n'es qu'une princesse d'un peuple déchu et barbare ! Qu'est-ce que tu veux en faisant cela ? Tu es toujours en colère pour le dernier conseil accusatoire ? Tu m'en veux d'avoir accusé ta sœur et l'autre abrutie de gardienne ? C'est ça ? C'est encore un caprice de gamine que tu me fais ?

Malgré le ton de Kasumi et l'insulte gratuite envers Milla, la valkyrie gardait son calme. Elle ne répondit même pas à la reine, quand elle insulta également les valkyries. C'était inutile, à la place, elle préféra prendre la parole d'une voix provocante, mais toujours sérieuse.


Ce que je veux est simple : que vous regardiez enfin cette réalité que vous vous efforcez de vous cacher... Cette vérité qui vous effraie et vous consume... Je ne réagirais pas sur la remarque désobligeante et blessante sur mon peuple. Ce n'est pas nécessaire, vos mots suffisent à vous attirer des regards déjà haineux derrière vous... C'est pourquoi je vais aller dans votre sens, et me comporter comme une valkyrie, pour vous prouver que vous n'êtes pas ce que vous croyez être. Éternia est le plus grand et puissant royaume de la création, nous devons garder la tour de l'éternité, l'arbre des âmes spirituelles, ainsi que l'arche du temps. Des artefacts aussi importants les uns que les autres... Vous êtes vulnérable, et un monarque vulnérable et atteignable n'est pas digne de diriger un royaume comme Éternia.

Suite à ses paroles, Asuna dégaina sa rapière de son fourreau, et la pointa en direction de Kasumi.


Prouvez donc à votre peuple que vous êtes un archange, et que vous êtes capable de protéger la création ! Punissez mon insolence et mon insubordination. Montrez-moi donc ce qu'est un « archange ». Moi qui ignore tout de ces êtres. Affrontez-moi.

… Tu es tombé sur la tête Asuna.. ? Tu sais sur qui tu lèves ton arme ? Je pourrais te faire abattre sur-le-champ ! C'est ce que tu cherches ? Tu veux finir comme ta mère ? … Ou alors que tu fais vraiment partie des élémentaires, tout comme elle ? Est-ce la raison pour laquelle tu es sortie des terres du feu ?! HEIN ?  

Si vous êtes encore persuadé que je suis dans le camp de votre ennemi, alors attaquez-moi. D'ailleurs, savez-vous au moins qui est votre ennemi.. ? Bref, vous avez fait l'honneur à ma mère de l'humilier en public, en duel, comme maintenant. Vous pouvez décider de m'abattre avec l'armée, mais vous pouvez aussi très bien venir me capturer ou me tuer vous-même. À moins que vous ayez peur ? Peur comme vous avez peur de la vérité ?

J'ai vraiment eu tort... d'avoir mis des espoirs en toi. Tu n'es pas mieux que ta mère... Soit, je vais t'accorder ce duel, ensuite, tu seras interrogée. Néanmoins, laisse-moi te prévenir que tu n'es pas ta mère.. Je ne sais pas si tu caches ton jeu ou pas.. Mais tu n'es pas de taille contre moi. Et tu le sais. Alors, pourquoi provoquer ce duel ?

Parce que je veux voir de mes yeux cet archange. Je veux voir si le peuple peut compter sur votre « protection »...

Après cet échange, la reine leva sa main droite, puis la pointa en direction d'Asuna, qui ne bougea toujours pas. Elle restait calme et passive, en attendant une action de la reine. Tandis que dans le même temps la foule se recula légèrement, en même temps que l'armée qui avait bien compris que Kasumi ne souhaitait pas d'aide.


Désolé, mais je n'utiliserai pas ce « pouvoir » contre toi. Je ne veux pas te tuer...

Soudainement, elle tira une vague de lumière de sa main qui fonça tout droit sur la valkyrie. Cette dernière n'eut visiblement pas le temps d'esquiver, et dû subir l'attaque, qui explosa à l'impact. Néanmoins, la valkyrie n'était pas au sol comme attendu par la reine. Au contraire, elle était bien debout, la main tendue vers l'avant, et une espèce de bouclier magique ayant visiblement absorbé toute l'attaque. Évidemment, la reine fut la première étonnée, tandis que la foule et les conseillers étaient plutôt sceptiques. Pouvoir contrer aussi facilement l'attaque de leur reine.. C’était ou elle n'avait pas mis de puissance dedans, ou alors la valkyrie est bien plus forte que Kasumi le pense...


Qu'est-ce que... je vois, tu dévoiles enfin ton vrai visage ? Celui d'une traîtresse qui utilise une magie inconnue ? Je n'ai pas reconnu la source de ce que tu viens d'utiliser.. Mais cette fois, tu me forces à aller directement t'affronter.. Alors que je n'en ai pas du tout envie.. Asuna.

Un archange n'est pas censé connaître toutes les magies ? C'est en option chez vous, la connaissance ? Arrêtez donc de parler et venez m'affronter...

Je t'ai déjà dit de surveiller ton LANGAGE !

La reine dégaina elle aussi sa lame cette fois, puis apparut d'un seul coup devant la valkyrie pour infliger un violent coup vertical. Mais même l'effet de surprise de la reine et son attaque rapide ne surprirent pas Asuna, qui contra facilement le coup en tenant sa lame d'une seule main. Ainsi que les autres qui suivirent pendant un échange d'environ une dizaine de secondes. Malgré la force titanesque des coups de Kasumi, la lame d'Asuna ne se fissura pas et cette dernière trouvait le moyen de ne pas bouger d'un centimètre de sa position. Une fois l'échange terminé et les deux lames entre croisés la valkyrie reprit la parole d'une voix calme, mais provocante, encore une fois.


J'ai entendu dire que vous aviez une force phénoménale dans vos coups, capable de briser n'importe quel bouclier... Serait-ce une légende ?

Impossible.. même Raziel n'a pas réussi à..

Après ces paroles, la valkyrie repoussa la lame de Kasumi qui se recula à bonne distance, tout en restant en garde. Pendant ce temps, Asuna reprit de nouveau la parole.


Vous pensez vraiment que ce « Gul'dan » a utilisé sa réelle puissance ? Pourquoi portait-il un déguisement à votre avis ? Je l'ai vu, le « vrai », et croyez-moi, son pouvoir, non, sa présence suffirait à elle seule à bloquer votre courage. Ma sœur elle-même n'a pas pu lever sa lame contre lui, alors que je l'ai toujours considéré comme inflexible. Cependant, je ne suis pas cet être, pourtant vous n'arrivez pas à briser ma garde. Vous voulez savoir pourquoi ?


… Tu utilises encore une magie inconnue, j'imagine..

Faux. Si vous n'arrivez pas à briser ma défense, c'est parce que vous n'avez pas la volonté pour le faire. La lame est l'extension de l'esprit. Sa résistance et sa puissance dépendent des sentiments de son porteur. Votre volonté est faible, et votre lame est hésitante... Cela amène à la situation actuelle. Maintenant, si on arrêtait de jouer, et que vous me montriez votre fameuse technique ? « Senbonzakura » c'est ça ? Il paraît que sous cette technique vous êtes invisible à l’œil nu et que vos pétales peuvent traverser à même les âmes... Montrez-nous donc, cette fameuse technique, reine Kasumi.

À présent, la foule, ainsi que les conseillers étaient tous happés par le combat et les échangent verbaux entre les deux femmes. D'un côté étonné et impressionné par la valkyrie, et de l'autre inquiet et douteux, quant à leur reine... Alleria de son côté semblait regarder qu'Asuna et seulement Asuna. Non pas par attirance physique, mais plutôt en se rappelant les paroles d'Emiko, lorsqu'elle avait entrevu le fait qu'Asuna soit un archange. Et si cela était vrai ? Si c'était vraiment Asuna l'archange en question ? Mais comme dit hier, elle n’en impose pas, elle ne dégage pas cette chose qu'Alleria reconnaîtrait entre mille. Tout comme Kasumi ne le dégage pas non plus...


… Comme tu voudras.. J'ai peut-être eu tort de te sous-estimer, mais de ton côté tu as également tort de ME sous-estimer !

Suite à ces mots, Kasumi ordonna aux alentours de se reculer, puis positionna sa lame devant son visage, tout en récitant un mot calmement :


Senbonzakura.

Après ces mots, une énergie écrasante se fit sentir dans le périmètre. Puis commença à tourbillonner autour de la reine. Cette dernière commençait d'ailleurs à briller d'une lueur rose. Au bout de quelques secondes, une tornade de pétales lumineux entourait Kasumi et la cachait entièrement. Soudain, le bouclier de pétales explosa et révéla la reine. Elle avait légèrement changé physiquement, son regard était bien plus sombre et ses yeux brillaient d'un bleu bien plus prononcé. Mais le plus étonnant, était que sa lame venait de changer complètement d'apparence, se rapprochant presque d'une rapière. Des pétales semblaient également tourbillonner indéfiniment autour de Kasumi.



Malgré la technique et ce que dégageait la reine, Asuna ne bougea pas et ne semblait pas intimidée. Quant aux conseillers, la plupart ne bougèrent pas non plus, mais ce n'était pas le cas de la foule qui n'avait pas eu besoin de menaces pour se reculer, cette fois.


Jolies roses, c'est vraiment magnifique...

À peine la valkyrie finit sa phrase, que la reine était déjà derrière elle, et que des pétales fonçaient droit sur cette dernière, comme un tourbillon. Cela arrivait comme l'éclair et s'écrasa en plein sur la position d'Asuna. Néanmoins, après que la fumée se dissipa, la scène se passa à la position de Kasumi. Et cette dernière choqua la totalité de l'assemblée, conseillers compris. Asuna était positionnée devant la reine, avec la pointe de sa lame à quelques millimètres de la gorge.


Com.. impo..

La reine elle-même était dans l'incapacité de dire à quel moment la jeune femme était apparue devant elle, ou même réussie à suivre... Et tandis que les pétales tournaient autour des deux femmes sans paraître menaçants, la valkyrie, toujours en position de domination, reprit la parole d'une voix calme, tout comme l'était Asuna elle-même.


Vous savez c'est quoi votre faiblesse ? Votre esprit. Vous le fermez volontairement depuis tellement de temps, pour échapper à la réalité, que vous vivez dans le mensonge, pour vous satisfaire. Vous avez tellement peur de l'échec vous préférez nier l'évidence, et continuer sur une voie qui ne vous correspond pas... Sachez que la vérité finit toujours par nous rattraper, Kasumi. On finit toujours par devoir affronter la triste réalité... Vous semblez me traiter de petite princesse.. Mais sachez que j'ai connu bien plus de souffrance et de pertes que vous n’en connaîtrez jamais... Depuis toute petite je dois faire constamment face à la réalité. En fait, on ne m'a jamais laissé le choix de  pouvoir rêver... On m'abandonne, on me maltraite, on m'insulte.. Mais rien n'a jamais pu me voler ce qui fait que je suis toujours là, après avoir vécu l'enfer : c'est l'espoir. L'espoir qu'un jour, je puisse enfin avoir des rêves, aimer, être aimé pouvoir rigoler... Finalement, j'ai trouvé ce que je cherchais, j'ai poursuivi cette lueur sans jamais la lâcher, sans jamais me résoudre à m'enfermer dans le mensonge. Pour enfin avoir aujourd'hui tout ce qui me faut... pour poursuivre mes rêves. Au-delà du pouvoir que je possède, il y a ma volonté, mon cœur, et mon esprit, qui est sans failles, sans peur. Sans hésitations. Car la réalité ne m'affecte plus, je vis avec... La souffrance ne doit pas être un frein, mais un moteur qui nous permet d'avancer. C'est pour ça que vous êtes faible, parce que vous suivez un mensonge... Et c'est pour cela que vous ne briserez jamais ma lame, vous qui avez toujours vécu dans le bonheur et le choix...

Après les paroles d'Asuna, le silence s'installa dans la zone. Seul le bruit des pétales tournoyant était audible. La reine et la valkyrie se fixèrent de longues secondes, sans se lâcher du regard. Mais cette fois, la reine avait un regard paniqué, tandis qu'Asuna fixait d'une façon déterminée. Les conseillers, ainsi que la garde de la cité n'osait pas intervenir, la lame de la valkyrie était trop proche de la gorge de la reine, qui semblait complètement paralysée. Mais ce qui empêcha l'intervention, c'était surtout le discours, ainsi que la scène qui se déroulait sous leurs yeux. Maintenant, il restait à déterminer comment tout cela allait finir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna
Archange des constellations
Archange des constellations
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 08/01/2014

MessageSujet: Re: Le renouveau d'Éternia   Ven 10 Oct - 17:58

Après de longues secondes sans se lâcher du regard, dans une atmosphère lourde et silencieuse, la reine se décida à bouger. Son regard changea de nouveau et reprit son air furieux de tout à l'heure, puis elle abattît soudainement les roses aux alentours sur Asuna, au risque de se blesser elle-même. Très vite, la valkyrie était déjà loin de l'explosion, quant à la reine, elle s'était protégée avec un bouclier de pétales. Suite à cela, Kasumi reprit la parole d'une voix moins haineuse, mais toujours appuyée.


Alors, c'est pour ça ? Tu veux faire subir aux autres TA réalité ? C'est cela que tu essayes de me dire ? Tu m'envies d'avoir eu une vie calme et gâtée ? Tandis que toi tu étais torturé ? Mais qu'est-ce que j'y peux moi à ce qui t'est arrivé ? Hein ? Si je suis bien dans ma vision des choses, en quoi ça te regarde ?!


Cela me regarde, à partir du moment où votre vision met en danger le royaume. Je savais que vous étiez bornée, Kasumi, c'est pour cela que je n'ai plus le choix à présent. Je vais avouer réellement mes intentions... Elles sont simples : vous ouvrir les yeux, et prendre le trône d'Éternia.

Cette fois, même Kasumi ne savait plus quoi répondre. Les conseillers eux-mêmes ne semblaient pas vraiment avoir compris le délire de la valkyrie. Peut-être qu'elle était très forte, au point de ridiculiser la reine, mais de là à prendre le contrôle du royaume... Sur le moment, c'était clair qu’à par Alleria qui ne disait rien, le reste des généraux commencèrent à parler entre eux. Du côté du peuple, c'était mitigé. Une partie voulait voir la reine dégager, de l'autre, une « valkyrie » au pouvoir c'était hors de question. Ce n'est pas une héritière. Néanmoins, voyant le silence de Kasumi, Asuna continua dans sa lancée en reprenant la parole.


Je vais vous montrer, Kasumi, la réalité que vous vous efforcez de cacher. Je vais détruire ce faux espoir que vous poursuivez inlassablement depuis tant de temps. Je ne fais pas cela par cruauté, mais au contraire, vous aider à avancer. Car, plus on reste longtemps dans son monde, plus la chute est rude.. Alors, je vais me permettre de tout briser, maintenant.


Une fois sa parole achevée, Asuna jeta sa rapière sur le sol, comme si elle n'en avait plus besoin. Ensuite, elle écarta les bras, toujours en fixant Kasumi.


Vous parliez de cette rumeur stupide, tout à l'heure, et bien sachez qu'elle est totalement vraie. Car la rumeur vient de moi... Je n'ai pas déclenché cette rumeur dans le vent.. Non, je l'ai lancée, car je souhaite vous sauver, Kasumi, ainsi que d'être cette lueur d'espoir que vous n'avez pas pu devenir.

Tandis qu'elle parlait, la valkyrie commençait à briller intensément, tout en donnant l'impression que des flammes lumineuses la brûlaient. De la fumée, ressortait des petites étoiles qui s'évaporaient peu de temps après avoir quitté la zone d'Asuna.


Observez à présent, ce qu'est un véritable symbole, Kasumi.

Ces mots furent les derniers, avant qu'Asuna soit complètement entourée d'une lumière aveuglante extrêmement puissante. La foule ainsi que les conseillers et la reine n'eurent d'autres choix que de détourner les yeux quelques instants. Puis au bout de courtes secondes, la lueur explosa pour partir jusqu'au ciel du pays. C'était comme un immense pilier de lumière qui venait d'apparaître au milieu de la place. Mais dès que la lumière tombée du ciel s'abattît sur le sol, une pression complètement dingue écrasa littéralement la totalité des personnes présentes devant le temple. La reine elle-même ne tenait plus debout et dû, comme ses conseillers, se baisser légèrement sous le coup de la pression. Le tremblement de terre, ainsi que la pression prirent fin lorsque finalement, après quelques secondes, la lumière du pilier se concentra en un point central et semblait se faire absorber. Lorsque seulement une silhouette lumineuse était visible, la lumière qui la recouvrait fut expulsée d'un seul coup dans toute la zone. Dégageant une onde de choc gigantesque, sans dégâts physiques, mais assez violente pour repousser la totalité de la zone à terre. Une fois le calme revenu et la foule relevée, on pouvait observer une personne en armure de bataille, possédant une lance en main gauche, ainsi qu'une lame en main droite.



Mais ce qu'elle dégageait était totalement loin du vacarme qu'il vient d'avoir. La lumière qui venait de balayer la zone donnait comme un sentiment de paix aux alentours. Tandis que la personne au milieu de la zone semblait à son tour calme et posé. Il ne fallut pas longtemps pour évidemment reconnaître Asuna. Même si elle avait grandi, obtenu un corps plus attrayant, et un visage bien plus sérieux et adulte, elle n'avait pas totalement changé de visage. C'était toujours les mêmes traits. Du coup, hormis Kasumi qui était totalement tétanisé par ce qu'elle avait devant elle, Alleria, était plutôt contente, au vu du sourire fier qu'elle avait en regardant Asuna. Car la nouvelle dirigeante des valkyries le savait, elle savait très bien que ce qu'elle avait en face d'elle était un archange. Après un silence causé par l'observation de la « nouvelle » Asuna, cette dernière prit la parole. Ce qu'on pouvait remarquer, c'était que sa voix assez aiguë de nature avait laissé place à une voix plus mature. Sans pour autant monter dans les graves, cette dernière était tout simplement une version adulte, de son ancienne voix.


Comme promis, voici la réalité, Kasumi. Je suis Asuna Archaelis, archange de la sagesse et des constellations.

Il y a aucun doute... son arme en main gauche, c'est la « hallebarde des constellations ». La même que celle que portait l'ancien archange de la sagesse !

Et en main droite, la « lame du cosmos ». Comment c'est possible ?

Au vu des remarques des généraux de Celestia et de Néphilia, la reine n'avait plus d'autres choix que de reconnaître l'évidence. Elle avait en face d'elle un véritable archange. Au fond, elle le savait que c'était réel, mais elle ne voulait pas se l'avouer... Mais à présent, c'était impossible de se cacher, et les pétales tournoyant autour de la reine fanèrent en même temps que son mensonge avec lequel elle vivait...


Vos pétales fanent en même temps que votre volonté, Kasumi... Néanmoins, ne prenez pas cela comme un échec, la chute est rude, mais si j'ai fait tout ça, c'est pour que vous ayez de nouveaux rêves. Des rêves à « vous », des rêves pour lesquelles vous forgerez une volonté capable de les protéger. Aujourd'hui, vos pétales tombent, mais comme la fleur qui fane, ne la laissez pas vous envahir.. Débarrassez-vous-en, puis plantez-en une nouvelle.

Il ne fallut que quelques secondes pour qu'Asuna se rende compte que la foule derrière elle, ainsi que sur les côtés, soit déjà prosternée. C'était exactement comme elle s'y attendait, aucune résistance face à un symbole, une étoile. Malgré cela, et même si elle y croyait plus elle-même, la reine développa une étrange réaction, et ordonna d'un geste de la main à son armée de faire feu sur Asuna. Évidemment, personnes n'obéirent, et préférèrent se mettre à leur tour à genoux. Kasumi se tourna donc vers Alleria, puis lui demande d'envoyer ses valkyries sur Asuna. Mais la réponse d'Alleria fut plutôt tranchante et directe...


Ça suffit, reine Kasumi... C'est fini. Depuis le début j'ai toujours su que vous n'étiez pas un archange.. Mais je n’ai jamais voulu vous l'avouer, car j'avais espoir que vous arriviez à tenir. Mais les faits des derniers mois me prouvent le contraire.. Je regrette, mais Asuna est une valkyrie, en plus d'être un archange.. Alors..

Suite à ces mots, Alleria posa un genou au sol, comme pour s'incliner et jurer allégeance. Puis fut suivi de son peuple, qui imitèrent le mouvement.


Je mets mes valkyries et ma volonté, au service de l'archange de la sagesse. Asuna Archaelis. Désolé, Kasumi...

La reine venait de prendre un sérieux coup en plus, limite un achèvement, mais elle persista à se tourner vers ses autres conseillers. Mais c'était peine perdue, chacun à leur tour, ils s'agenouillèrent dans la même position qu'Alleria et rejoignirent le camp de l'archange. Seul le général de Celestia, Aldoris, était toujours debout, à regarder l'archange, tout en prenant la parole en s'adressant à sa reine.


Je suis désolé, ma reine, mais l'armée de Celestia jure également allégeance à l'archange. Votre aveuglement et obstination ont failli coûter cher à Éternia.. Il faut savoir abandonner...

Une fois le général à genoux, il ne restait plus que la reine, debout, face à face avec l'archange. Kasumi fixait Asuna d'un regard non haineux, mais dépité cette fois. Au bout de quelques secondes, elle esquissa un sourire de côté, puis prit la parole d'une voix désolée.


Je l'ai toujours su.. Je savais que je n'étais pas un archange.. Mais j'ai voulu y croire... Je voulais vraiment réussir à gouverner ce royaume.. Mais la réalité est que pour gouverner ce royaume.. Il faut quelqu'un d'invulnérable, d'intouchable.. Comme mon père, les archanges.. toi.. Je n'ai simplement pas l'étoffe d'une reine.. Tu as gagné..

Après ces paroles, elle laissa tomber sa lame sur le sol, puis tomba à genoux à son tour, tout en reprenant la parole d'une voix calme et détendue.


Archange de la sagesse Asuna Archaelis... Devant les membres du conseil ici présent.. je déclare... que je me retire du trône.. et que le royaume est à vous.

Ça y est, Kasumi était enfin vaincue. À présent, il ne restait plus que de régler la passation de pouvoir. Histoire de faire cela en règle, un peu plus tard. Pour l'instant, Asuna fit disparaître ses armes, puis soupira un bon coup, avant de reprendre la parole et s'adresser à son royaume.


Relevez-vous, tous autant que vous êtes. Rentrez chez vous et reprenez vos activités habituelles. Profitez de vos familles et amis, depuis quelques jours le royaume était en crise, vous méritez du repos. Du repos, car tout sera plus actif, à partir de quelques cycles. Il est temps de régler nos dettes du passé et d'affronter l'avenir. Mais je serais là, moi, et mes conseillers, pour vous protéger, je vous le promets, peuple d'Éternia. En retour, n'oublions pas que ce qui fait notre force, c'est notre entente mutuelle entre territoires.

Quelques minutes après s'être adressée rapidement au peuple, suivi d'acclamation, la place était redevenue assez calme. Asuna en profita pour monter vers les généraux et conseillers, pour cette fois s'adresser à eux directement.


Quant à vous, je souhaite réunir tous les conseillers d'Éternia, au prochain cycle, à l'aube. Donc je veux tous vous voir dans la salle de guerre, à la première heure, sans exception. Je le ferai savoir aux absents d'aujourd'hui. Je vais remanier le conseil, ainsi que mettre au point certains détails. En attendant, debout, vous pouvez retourner à vos occupations. En ce qui vous concerne Kasumi, je vous compte évidemment dans ceux que je convoque demain. Prenez donc le temps de réfléchir à notre échange ce soir, cela ne peut vous faire que du bien...

À vos ordres... reine Asuna...

Une fois les ordres donnés, les conseillers et généraux se relevèrent, saluèrent Asuna, puis retournèrent à leurs occupations. Pour certains, ils allaient surtout s'occuper du changement des effectifs, sur leur territoire, sans besoin d'attendre qu'on leur dise. La motivation semblait être revenue, et chaque territoire va pouvoir avancer sous le drapeau d'un archange à présent. Du côté de Kasumi, elle ramassa sa lame, puis la rangea, avant de partir en direction du temple. Il est évident qu'Asuna n'allait pas la mettre dehors. Après tout, le temple éternel est assez spacieux pour justement accueillir les personnalités importantes du royaume. Pour celles et ceux qui souhaitent y résider, évidemment. Mais pour l'instant, la dernière à partir était Alleria, qui fixa Asuna d'un air satisfait, tandis qu'elle lui adressa la parole.


Vous savez, vous n'apprécierez peut-être pas, mais les valkyries et moi-même sommes fières de compter un archange dans notre peuple. Je tenais à ce que vous le sachiez, ma reine.

Au contraire, cela ne peut être que bénéfique pour les valkyries. Entre vous et moi, elles n'ont plus d'excuses pour ne pas poursuivre leurs rêves, ainsi que changer cette mauvaise réputation... Vous ne serez pas seule Alleria, après tout, je suis une valkyrie avant d'être archange. Il est temps que j'assume ce que je suis. Ho, et appelez-moi « Asuna », je déteste les formules royales.

Bien, Asuna. J'espère également que les valkyries redeviendront ce qu'elles étaient. Je n'ai aucune raison d'en douter. Quant à vous, si je puis me permettre, vous ressemblez vraiment à une authentique valkyrie, dans votre nouvelle forme. Ce qui n'est évidemment pas pour nous déplaire, moi et le peuple. Haha.

L'archange esquissa un sourire, puis reprit la parole d'une voix amusée.


En fait, cette forme est la forme basique que je devais posséder, j'ai juste retardé l'évolution. Puis, que je le veuille ou non, je suis une valkyrie de naissance. C'est pour ça qu'en évoluant, cela a accentué mes origines. Car, ça se base sur les gènes.

Je vois, merci de l'explication. Je vous avoue que les archanges de mon époque n'étaient pas très bavards, alors mes connaissances étaient quelque peu limitées.

Après un dernier échange amical, suivi d'un salut respectueux de la part des valkyries et d'Alleria, cette dernière prit la direction de la caserne. Lieu où pour le moment vivent certaines valkyries, en attendant de trouver une maison. Du côté d'Asuna, elle se dirigea vers le temple, mais fut arrêtée par une voix familière. Lorsqu'elle tourna sa tête en direction de la voix, elle aperçut une silhouette dos à un des piliers du temple, les bras croisés, et sous une capuche.


Jolie, Asuna.

Chrom ? C'est vous ? Qu'est-ce que vous faites ici ? C'est risqué non ?

La silhouette laissa tomber sa capuche une fois démasquée, puis esquissa un sourire, tout en répondant d'une voix visiblement amusée.


Haha, pas de panique, à part Emiko, personne ne me connaît, je te rappelle. Puis, il était hors de question que je rate le spectacle qu'il vient d'avoir. Je dois avouer que j'ai apprécié ton discours, et que ça m'a fait réfléchir. Mais surtout, ça m'a également conforté sur le fait que je ne regrette pas de t'avoir choisi, toi.

Lucy vous a prévenu j'imagine, héhé, on ne peut rien vous cacher. Je vous remercie de votre confiance, ainsi que de m'avoir motivé et fait ouvrir les yeux, Chrom. Nous sommes partis sur de mauvaises bases tous les deux, j'ai été assez infecte avec vous, j'aimerais que vous m'excusiez et qu'on reparte à zéro.

Pff haha, ne t'inquiète pas, tu sais, j'ai supporté Raziel et Milla pendant des millénaires. Et je t'assure qu'après ça, toi, tu es un ange à côté. Je ne compte même pas le nombre de fois où je me suis fait engueuler par Milla ! Bref, c'est avec plaisir que j'accepte tes excuses, Asuna.

Après ces mots, la valkyrie s'avança bien plus proche du prince, pour éviter qu'on la remarque de trop, ainsi que pour faciliter la discussion.


Vous savez, j'ai remarqué quelque chose dès que je me suis transformé en archange. Mes yeux ne me trompent plus à présent, et j'ai découvert qu'Alleria est liée à la tour. Vous le saviez, Chrom ?

Oui. Neltharion et moi étions au courant. Mais pour dire vrai, nous n'avons jamais trouvé cela utile d'être trop nombreux pour notre projet. De plus, je ne connais pas assez Alleria pour prendre le risque de la faire entrer parmi nous. Déjà avec toi j'avais pris un risque énorme, mais c'était nécessaire.

Je vois.. Cela vous dérange, si je souhaite lui en parler ? Je pense qu'on peut tirer beaucoup d'Alleria, si on la met dans notre camp.

Chrom décroisa les bras, puis observa la valkyrie d'un regard amusé, puis prit la parole de nouveau, d'une façon calme et neutre.


Tu fais comme tu veux, Asuna. Rappelle-toi de ce que je t'ai dit, lors de notre dernière entrevue : lorsque tu seras au pouvoir, je serais sous tes ordres et me plierai à tes volontés. Je n'ai qu'une parole, et je vais donc me contenter de prendre du repos, et de t'obéir. C'est toi qui décides de ce que tu veux qu'on fasse maintenant. Quoi qu'il en soit, Neltharion et moi seront à tes côtés, quand tu auras besoin. Tu peux compter sur nous, et prendre ce vieux dragon sénile comme ton plus proche gardien, au conseil.

Merci à vous, vraiment. J'aurai vraiment aimé que vous fassiez partie de mon nouveau conseil.. Mais j'ai bien l'intention qu'un jour, vous redorerez votre blason, Chrom.

Chaque chose en son temps, Asuna. Mais j'avoue qu'être au conseil pour pouvoir observer et vous aider plus convenablement, titille légèrement ma curiosité. Mais ce n'est pas grave, Lucy aura des histoires à me raconter ! Puis, cela ne fait pas de mal, d'avoir des contacts dans l'ombre, parfois... Sinon, avant que je te laisse, j'aimerais savoir quelque chose qui me trotte dans la tête depuis le début : pourquoi cette rumeur et cette situation ? J'imagine que tu aurais très bien pu prendre ma sœur à part et la forcer directement en face à face, au lieu de ça, tu as tenu à ce que le public voit tout.

La raison est simple, je ne voulais pas prendre le pouvoir de façon lâche. Mon plan n'était pas d'humilier votre sœur, mais de la faire sortir, tout en lui donnant la chance d'avancer. Mon but était de la confronter à la réalité. La réalité que son peuple n'était pas satisfait, que son pouvoir et sa prestance n'étaient pas suffisants. Je voulais qu'elle voie de ses propres yeux, que rester dans l'illusion ne mène nulle part. Je souhaite qu'elle avance, qu'elle trouve ses propres rêves, et non un rêve impossible.

Après les paroles d'Asuna, le prince laisse échapper un sourire assez amusé, puis reprit à son tour la parole.


Mais combien de coups as-tu d'avance toi sur tes plans ? Et en si peu de temps.. C’est du prodige. Même si ce dernier était.. plus brutal que ce que j'imaginais. Néanmoins, je ne doute pas que tu avais certainement un plan b n'est-ce pas ?

Non, j'ai des plans b,c,d quand c'est nécessaire. Malheureusement, pour celui-là j'étais certaine à 100 % qu'il fonctionne.

Pourquoi, « malheureusement » ?

Vous savez, j'ai découvert pourquoi vous en vouliez tant à Raziel, mais que ni vous, ni Neltharion ne l'avez dénoncé... C'est parce que les archanges sont vus comme la perfection. Les peuples nous voient comme l'absolu, invincible, incorruptible... Alors, dénoncer Raziel aurait affaibli la croyance d'un peuple déjà en manque de croyances... Et votre colère est due à cette trahison de sa part.. Mais il est temps que tout comme votre sœur, le peuple affronte la réalité, vous ne pensez pas ? Oui, un archange est surpuissant, incorruptible par la malédiction.. Mais nous restons des âmes vivantes avant tout. Nous avons un libre arbitre, une conscience, des rêves, des sentiments... Nous pouvons dévier de notre mission. Moi et Raziel en somme la preuve...

Le prince observa Asuna quelques secondes, d'une façon pensive, puis lui répondit d'une voix neutre, visiblement sans insistance.


Je te l'ai dit, Asuna, tu décides de tout à présent. Si tu penses qu'il est temps d'avancer, alors fais-le. C'est ton royaume à présent, tu fais ce que tu veux, j'ai une totale confiance en toi et tes choix.

Merci de votre confiance, Chrom.

Hum, de rien. Puis comment ne pas faire confiance à une personne qui en impose autant, et avec d'aussi jolies formes ?... Euh, je voulais dire.. Enfin, forme dans le SENS en forme ! Hahaha. Ce n’est pas du tout sur le fait que tu as de meilleures formes dans cette évolution.. NON je veux dire...

Laissez tomber, c'est raté. Héhé. Merci du compliment, j'imagine ?

Hooow.. désolé.. Je ne suis vraiment pas doué. Du coup, je vais m'en aller, avant de me ridiculiser un peu plus !

Après cet échange, le prince commença à repartirent d'où il venait, tout en ayant salué au préalable Asuna. Qui de son côté semblait assez amusée du comportement de ce dernier. C'était assez amusant et agréable de le voir sourire un peu. Une fois seule, elle commença à se diriger vers le temple, mais fut interpellée de nouveau, par Lucy et Milla cette fois. Ce qui n'était pas étonnant, elles ont sûrement dû observer ce qu'il s'est passé, vu qu'Asuna avait évidemment raconté ce qu'elle comptait faire aux deux jeunes femmes. Au bout de quelques secondes, la magicienne et Milla rejoignirent la valkyrie. Une fois à hauteur de cette dernière, Lucy prit un air assez ébahi, en observant Asuna. Tandis que la gardienne souriait joyeusement à sa partenaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milla
Prêtresse de Maxwell
Prêtresse de Maxwell
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 27/08/2013
Localisation : Joyeuses fêtes!

MessageSujet: Re: Le renouveau d'Éternia   Mer 15 Oct - 15:58

Waaaah ! C'est dingue ! Tu as pris au moins cinq centimètres, tu as de super jolies formes, et tu fais aussi sérieuse qu'Alleria !

Héhé, si tu pouvais arrêter de me relooker de haut en bas, ça m'arrangerait Lucy. C'est très gênant !

Désolé, c'est juste que le changement est vraiment.. radical. N'est-ce pas ? Hein Milla ?

Tandis que Lucy était obnubilée par Asuna, Milla elle, se tenait la poitrine depuis qu'elle était arrivée, tout en semblant légèrement absente. Même si elle souriait, il était clair qu'elle avait quelque chose qui n'allait pas. Elle répondit tout de même d'une voix amusée, cachant sans doute son malaise.


Oui, vraiment radical.

Évidemment, Asuna remarqua le mal-être de sa bien-aimée, et se doutait qu'elle cachait son état à Lucy. Étant donné que la valkyrie avait demandé à Milla de ne rien dévoiler sur la « liaison », il va de soi que le problème concerne cette dernière. Du coup, l'archange prit la parole assez rapidement, avec l'idée en tête d'envoyer la magicienne s'occuper.


Dis-moi Lucy, tu pourrais me rendre un service et t'occuper de prévenir Neltharion et Emiko que je désire leur présence au conseil demain à l'aube ? Je t'en serai reconnaissante.

À vos ordres, ma reine !

Haha, juste Asuna. Je ne veux pas de reine ou autres trucs dans le genre venant de mes amis. Du moins, entre nous.

Ha, n'empêche que j'ai hébergé chez moi la reine du royaume. Héhé. Je pourrais louer la chambre où tu as dormi des milliers de Galds !

Comme si tu avais besoin de Gald... Dorénavant, tu n'auras pas à te soucier de cela, vu que tu vas être ma conseillère personnelle.

Hooo !?

Oui, je t'expliquerais les conditions plus tard, fait donc ce que je t'ai demandé en attendant.

Tout de suite.

Bien sûr, Asuna avait besoin de garder Lucy près d'elle, étant donné qu'en compagnie de Neltharion, c'est la seule qui a un contact direct avec Chrom. Du coup, de la nommer conseillère de la reine, c'est une bonne excuse pour qu'elle reste au temple éternel. Et surtout, toujours incognito, car même si c'est un grade supérieur, ce n’est pas non plus une place du conseil des Angelys. Il faut plutôt voir la magicienne comme celle qui s'occupera de la paperasse et du travail ingrat, en fait. Quoi qu'il en soit, après que Lucy ai jouée les fausses étonnées de sa promotion, elle partit effectuer l'ordre que lui avait donné Asuna. C'est donc une fois seule avec Milla, qu'elle reprit la parole d'une voix légèrement inquiète.


Tu n'as pas l'air d'allée bien Milla.. Tu as mal quelque part ? C'est en rapport avec notre liaison ?

Après la question, Milla esquissa un sourire, sûrement pour rassurer Asuna, puis prit la parole. Sa voix était néanmoins comme légèrement essoufflée.


Ho, ne t'inquiète pas, ce n'est rien de grave. C'est simplement le résultat d'un choc soudain.

Un choc.. ?

Hum hum, disons que quand tu as dévoilé ta vraie forme, tu as libéré une grande source d'énergie. Mais jamais je n’aurais pensé que ce soit si grandiose... Du coup, tu m'as sans le faire exprès envoyé à cause du partage d'énergie, une pression soudaine qui m'a un peu secouée. Haha, j'ai bien cru que mon cœur allait imploser sur le moment ! J'ai dû mentir à Lucy lorsque je me suis retrouvé à genoux sous le coup du choc, pour ne pas lui dévoiler notre liaison, comme tu me l'as demandé.

La gardienne semblait en rire, mais pour Asuna il était clair qu'elle venait de faire souffrir son amie. Sans faire exprès certes, mais elle s'en voulait quand même. La valkyrie ne comprenait pas comment elle a pu oublier ce détail ? Oublier Milla ? Évidemment, au fond, elle savait qu'elle n'avait pas non plus fait cela intentionnellement, et que même prévenu, cette « évolution » aurait quand même eu lieu. Donc la gardienne allait quand même subir une pression soudaine comme actuellement. Mais c'était comme ça, elle s'en voulait quand même d'avoir oublié ce détail, et de ne pas avoir au moins prévenu Milla.


Comment ai-je pu oublier quelque chose d'aussi important.. ? C'est impardonnable... Désolé Milla...

Aller Asuna, c'est bon, regarde, je vais déjà mieux. De toute façon, au mieux je me serai préparée, mais l'effet aurait été le même.

... Je sais, mais tu me connais...

Hum, je te connais, mais ça va, ne t’inquiète pas.

Une fois la valkyrie rassurée, Milla esquissa un sourire, puis reprit la parole d'une voix assez enjouée, après avoir laissé échapper un léger soupire. Elle allait déjà bien mieux par ailleurs, ce qui rassura Asuna.


Aaaah, ma petite Asuna est devenue grande maintenant. Dans le sens propre, comme au sens figuré d'ailleurs. Je me souviens quand tu étais encore cette valkyrie haineuse il y a pas si longtemps, alors que maintenant, tu es une reine magnifique. Cette nouvelle forme te donne un air bien plus sérieux et adulte, vraiment. Il faut que je m'habitue aussi à t'entendre parler avec cette voix !

Merci, mais c'est grâce à toi que j'ai avancé si vite, Milla. Sans toi, je serais certainement morte à l'heure qu'il est, et ma sœur avec, tué par Raziel...

Et sans toi, je ne serais plus là non plus, je te rappelle. Alors, nous sommes quittes !

Oui...

Sur le moment, Asuna avait envie de tout dévoiler à sa partenaire, mais c'était risqué... La seule chose qui l'empêchait de tout dévoiler, c'était Emiko, et le fait qu'elle puisse encore avoir accès à l'esprit de Milla. Mais l'autre problème à présent, c'était que la vérité ne ferait pas spécialement du bien à entendre. Tout comme la dernière fois, la valkyrie était bloquée dans un problème dont elle ne voyait toujours pas la solution. Dans les deux cas, c'était mauvais... Néanmoins, le temps n'était pas à la déprime, alors qu'Asuna vient tout juste de réussir la première phase du plan. C'était déjà une bonne chose de fait, même si le plus dur reste à venir... Mais pour l'instant, elle pouvait se permettre de profiter de cette victoire.


Ho fait, elle te plaît.. cette forme ? Je veux dire.. Tu l'as préfère à l'autre.. ?

Hum ? Je t'aime comme tu es Asuna, peu importe à quoi tu ressembles. Mais bon, pour être tout à fait franche, je préfère nettement cette apparence. Question de maturité je suppose. L'autre est plus « mignonne », celle-là plus « belle femme ». Mais le plus important c'est ce que tu préfères toi, après tout, tu m'avais déjà dit que tu ne t'aimais pas vraiment. Et que ton apparence ne t'aidait pas à t'imposer et avancer.

Oui... Je préfère cette forme.. Je me sens plus confiante et enfin adulte... Mais je suis rassurée qu'elle te plaise, car ça m'aurait embêté que tu préfères l'autre.

Ha oui ? Pourquoi ?

Parce que je ne peux plus reculer, l'ancienne forme n'existe plus. L'évolution est une modification génétique et fait évoluer directement mes traits d'origine. Du coup, pas de retour possible. Donc vu qu'on couche ensemble, ça serait bête si je n'étais plus à ton goût, haha.

Ho, je vois. Alors, l'ancienne petite Asuna n'existe plus ? C'est quand même dommage, mais ça paraît logique que tu ne puisses pas régresser.

Visiblement, la transformation était irréversible pour la valkyrie, ce qui ne l'embêtait pas cependant. Comme elle vient de l'avouer, elle ne s'était jamais vraiment aimée, dans son ancienne forme, en particulier à cause de son apparence jeunette. Car pour rappel, si l'apparence d'Asuna était si jeune, c'était en partie à cause du changement climatique. Comme expliqué par Lucy la dernière fois, Éternia possède deux climats : le climat éternel, qui fait qu'une journée dure 90 heures, et le climat spirituel, qui lui fait des cycles journaliers de 18 heures. Quand l'archange est né, on était en climat spirituel, mais à ses 17 ans, le climat est passé en format éternel, ce qui a causé une rupture de croissance chez la jeune valkyrie. Ce qu'il faut savoir, c'est que le changement climatique est un problème pour Éternia, ainsi que les royaumes possédants les mêmes climats. Car si avant c'était stable, et qu'on gérait les naissances en fonction du climat, aujourd'hui, depuis la disparition de l'harmonie entre les esprits et le monde de la création, tout est devenu aléatoire. Le problème est qu'un changement de climat perturbe la croissance et stop toute évolution physique, avant l'heure. Pour un être immortel, son arrêt de croissance se fait aux alentours de 25 – 30 ans, en fonction de la morphologie et des parents. Du coup, un changement de cycle sur un être de 12 ans le condamnera à être enfant toute sa vie. Aussi, un changement de cycle à la naissance tue le nouveau-né.


En tout cas, j'adore ton armure et ta tenue.. Elle est très.. agréable à l’œil. Vraiment attrayante, m'oui. Huum..

Haha, merci, mais je ne compte pas la garder constamment. C'est mon armure de combat. Un archange possède une armure de combat magique, comme celle-ci, et une tenue basique. Cependant, pour le moment si je reste dans cette tenue, c'est parce que... je n'ai toujours pas sauvegardé d'armure de « base ». Du coup, si je retourne en armure basique.. bien je suis toute nue. Vu que je viens juste d'avoir cette nouvelle forme, mon ancienne tenue n'existe plus. Puis elle ne me va plus de toute façon... Hum, il va falloir que je trouve une tenue à ma taille, il doit y en avoir au temple.. j'imagine.

La gardienne ne put s'empêcher de rigoler, en imaginant Asuna se retrouver toute nue, après un combat, pensant retourner dans sa tenue d'origine. Pour le coup, « origine » était clairement le mot qu'il fallait.


Ah, dommage que tu doives changer de tenue, je l'aime bien celle-là ! Il va falloir que je te provoque souvent en combat d'entraînement alors, pour la voir, haha.

Hooow, tu ne pensais tout de même pas que j'allais me balader en armure tout le temps, si ? Même si je n’ai aucun doute vu ton esprit tordu, que ça ne t'aurait pas dérangé !

Oui, pas du tout même !

Une fois cet échange terminé, il était quand même temps que la valkyrie se rende dans le temple. Déjà, pour choisir une tenue de base, et deuxièmement, pour régler la passation de pouvoir avec Kasumi. Cependant, elle ne pouvait pour ce soir pas inviter Milla à dormir au temple éternel, étant pas encore conseillère. C'est pourquoi elle n'avait d'autres choix que de lui dire au revoir pour l'instant. Jusqu'au prochain cycle, elle retournera chez Lucy. Vu que demain elle compte bien la faire passer au conseil.


Bien, je vais te laisser, Milla... Mais demain, je compte sur toi pour être présente à la réunion à l'aube. Il est évident que je vais te nommer au conseil !

J'y serais, mais... Tu ne penses pas que je vais être un peu vu comme.. une privilégiée.. ? Je n'ai pas vraiment envie qu'on pense que je suis à cette place parce qu'on s'aime... Ou alors devrait-on peut-être cacher notre amour ?

Non, je m'en fiche totalement de l'avis d'autrui. Je t'aime, je suis la reine, et je fais ce que je veux. Je ne compte pas cacher notre relation. Pourquoi faire ? Il n’y a pas de mal à aimer une personne, peu importe qu'on soit du même sexe ou non. De plus, tu étais au conseil avant que Kasumi te vire par gratuité. Alors, il est normal que tu retournes à ta place !

Hum, héhé, qu'est-ce que tu as changé, Asuna... Tu es confiante et si forte d'esprit à présent. Je suis vraiment contente, de te connaître et d'avoir la chance d'être si proche de toi... Je t'aime Asuna.

Les deux jeunes femmes échangèrent un tendre baiser amoureux, avant de se dire au revoir pour la soirée. Après quoi, la valkyrie se dirigea enfin au temple, tandis que la gardienne n'avait pas d'autres choix que d'attendre le retour de Lucy sur la place. Vu qu'elle ne sait pas voler ! Quelques minutes après son arrivée au temple, Asuna croisa pas mal de gardes qui s'agenouillèrent à son passage, jusqu'à arriver à la salle du trône, où patientait Kasumi. Cette dernière semblait toujours aussi pensive et absente, tandis qu'elle donna la couronne à Asuna, pour conclure le changement de pouvoir pour de bon. Une fois ceci fait, elle sourit timidement à la valkyrie, puis prononça un mot, audible que par la valkyrie.


Merci...


Suite à ces mots, l'ancienne reine s'inclina, puis quitta la salle. Asuna, de son côté semblait apprécier sa nouvelle place et avait quelque peu de mal à imaginer que maintenant c'était « elle », qui dirigeait tout le royaume. Elle s'y fera très vite, et c'était sûrement l'effet de la nouveauté, mais ça lui faisait quand même bizarre. Elle qui a toujours été condamnée à l'ombre et à la solitude, rejeter par son propre peuple... se voir projeter à la place de Tyrael, c'était à juste titre inattendu. Ce n'est qu'une fois avoir fixé avec attention la salle qui l'entoure qu'elle quitta à son tour la salle, pour se diriger dans la partie contenant les armures et tenues du royaume. Il ne lui fallut que quelques minutes pour trouver une tenue sur laquelle elle venait de flasher. C'était une version assez ressemblante à l'ancienne au niveau des motifs, mais plus royale et détaillée. Asuna fit donc disparaître son armure, et enfila sa nouvelle tenue assez rapidement, pour éviter qu'on la croise en tenue d'Ève. Une fois enfilé, tout était parfait. Le changement était total et une nouvelle Asuna venait à présent de naître. Plus confiante, plus adulte, et surtout, monarque d'Éternia.
(Juste la tenue)

… Le plus dur reste à venir, maintenant...

Après cet interlude, Asuna quitta l'armurerie royale, puis se dirigea vers sa suite. Le soleil du crépuscule étant déjà installé, il était temps qu'elle se repose un peu. Car une fois l'aube, le véritable objectif débutera...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le renouveau d'Éternia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le renouveau d'Éternia
» Le renouveau de la World War avec Dust Tactics (et AT-43)
» La fin d'un règne, le début d'un renouveau... [PV]
» Geox, le renouveau
» Chaque jour est synonyme de renouveau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Légendia :: Éternia :: Célestia :: Temple éternel-
Sauter vers: