La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 En direction des mines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Naxilius von Schaffer
Genie du mal
Genie du mal
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 03/01/2014
Localisation : Là où personne ne me trouvera hahaha

MessageSujet: Re: En direction des mines   Sam 1 Nov - 13:33

Alita et Oswald se prirent un faisceau lumineux de Miloune.

Aïe !

Zut !

Ils se retrouvèrent à terre inconscients, mais en vie et sans graves blessures.

Après quoi, une des succubes a été vaincue par Roy. Aussi, Miloune envoya un puissant Burst Stream vers Naxilius.


Espèce de... !

A ce moment, une autre succube s'interposa devant lui comme pour stopper l'attaque.

Hein ?

Après que le Burst Stream atteignit sa cible et que l'impact éblouissant se dissipa, il remarqua alors Miloune à terre, blessée par sa propre attaque.

Il reçut l'instruction de ses alliées et descendit de Ridley. Il changea alors son sceptre sous la forme d'une épée.


Haha ! Parfait ! J'ai toujours attendu ce moment !

Il s'apprêta à lancer son attaque finale.

Bonne nuit mon enfant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: En direction des mines   Ven 7 Nov - 11:36

Roy n’en croyait pas ses yeux. Comment la succube avait-elle pu le poignarder ? Et surtout où était Miloune ?
Il poussa un cri de douleur lorsque la dague entra dans sa chaire. Mais il eut un hurlement lorsqu’il comprit ce qu’il s’était passé…
Miloune gisait sur le sol à la place où la succube aurait dû être là.

Roy regarda également la succube à la rose prendre la vie de son ancien homme. Une fois ce supplice terminait, Roy n’en pouvait plus. Il ne ressentait plus rien, même pas la succube qui maintenait le poignard dans sa peau.

Miloune ne bougeait plus, à quoi bon continuer de vivre ?

Roy resta sans bouger, fixant la succube droit dans les yeux également, pour lui faire comprendre que la mort ne serait qu’une douce délivrance.
Il commença même à attendre la mort.

Mais alors qu’il s’était enfin résilier à mourir, il entendit la maudite succube menaçait sa femme.
Ça ne pouvait pas être la fin ! Elle ne pouvait pas être morte si facilement. Il se souvenait de l’attaque du Roi des Elfes sur Seto : Les Dragons Blancs s’en sortent toujours. Il faudra un jour qu’il se rentre cela dans le crâne.

Alors il se passa en lui quelque chose qu’il n’avait jamais fait auparavant. Il cracha un jet de flammes à la succube qui se trouvait devant lui.
Mais une fois l’avoir repoussé, le jet ne s’arrêta pas, bien au contraire, il s’intensifia. Ce feu venait non seulement de ses entrailles mais également de son cœur meurtri par les mots et les actes de ses ennemis.

Le feu petit à petit prit forme. Une forme non inconnue car c’était celle d’un Dragon.
Spoiler:
 

Son jet de flammes se stoppa mais Roy comprit qu’il bougeait diriger cette apparition enflammée.
D’un coup de griffes, il enleva Naxilius de Miloune qui s’apprêtait à la transpercer de son épée. Il fut projetait plus loin.

Ce n’est pas encore finit !

Il en profita pour se rapprocher d’elle afin de la protéger. Il sentit sa respiration légère mais toujours présente.

Azelia payera pour tout ça !

Il se dit ça pour Miloune mais aussi et surtout pour Lambert.
Mais pour l’instant, il voulait faire payer ses succubes.

Ses yeux devinrent flammes.

Il dirigea son Dragon pour qu’il dévore la succube qui avait échangeait de place. Il prit entre ses griffes la succube.

En espérant que tu te consumes de l’intérieur.

Le Dragon donna un premier coup de dents à la succube.

Des êtres comme vous ne méritent pas de vivre.

Puis un second coup de dents qui arracha un bras de la succube.

Comprend le pouvoir de l’amour. La mort ne pourra jamais nous séparer.

Le dragon s'apprêta à avaler entièrement la succube. Celle-ci semblait effrayé par l'allure infernale de l'attaque du futur souverain. De toute façon, il y'avait de quoi paniquer, elle venait de perdre voracement un bras. Cependant, le seul cri qu'elle poussa était:

Nyaaaaaaaaaaaaaaaaaan ???

Mais en réalité, son petit cri mignon prouvait qu'elle n'était pas si inquiète. En effet, une explosion noire, qui provenait de la fleur qu'avait invoquée la succube, fut dirigée vers Roy et son invocation. La fleur avait également totalement disparue, laissant ses pétales se tasser doucement sur le sol. L'attaque avait fait disparaître d'abord l'invocation de Roy, et avait libéré la succube qui était évidemment immunisé par sa propre technique. Le futur souverain avait eu tout juste le réflexe de s'enfuir de la technique qui avait une portée limitée. La succube n'avait pas vraiment l'air inquiète du bras qu'elle avait perdue, et elle avait pas totalement souffert. Elle regardait néanmoins Roy avec des yeux pleins de rage, et un sourire démentiel, qu'on retrouve souvent chez les habitants de la lune.

Fumier ! Agresser de la sorte mon corps de déesse... Je n'ai rien contre le fait qu'un beau garçon me foute un tel mal de chien, mais là, je risque d'avoir du mal à poursuivre mes expériences sur les hommes de ton gabarit

Arrête de penser de manière aussi folichonne pour une fois, et soigne toi ! Je ne veux pas que tu finisses comme nos soeurs

Roy était devant le corps de Miloune, dégainant Nassuril. Il ne pouvait pas bouger car sinon elle allait être à la merci de leurs ennemis.
Il sentit un mouvement derrière lui, un froissement de vêtement.
Son visage qui était resté fermé se fendit en un sourire. 

Finalement, j’ai bien visé  dit une voix quelque peu fatiguée.

Miloune se releva sans aucune peine malgré tout. Ses gênes de dragon blanc contribuait fortement à sa résistance.
Elle regarda autour d’elle et vit la succube amputée.

C’est toi qui as fait ça ? 

Elle vit Roy hocher la tête de haut en bas.

Miloune n’avait pas encore vu le corps de Lambert et Roy pria pour qu’elle ne s’en rende compte pas tout de suite.
Elle risquait de s’en vouloir. Or ce qui avait perdu Lambert, c’était son propre désir…

Il faut anéantir cette créature. 

Roy montra d’un signe de tête Ridley.

Je me charge du monstre d’Azelia. 

Miloune regarda le premier envoyé d’Azelia. Son combat avait débuté avec lui et finirait avec lui. 

Elle concentra son énergie. Ses cheveux commencèrent à voler autour d’elle et elle leva ses mains à peine au-dessus de sa tête. Ridley continuait à voler au-dessus d’eux, les narguant presque. 
Le sort qu’elle allait faire commençait à lui donner mal au crane. 
Elle abaissa ses mains et un rocher collé au plafond s’abattit sur Ridley.



HRP: C'est Yag qui a posté cette fois. On à écrit à deux ce post, pour avancer plus vite, voilà pourquoi il y'a des paroles des succubes au beau milieu.


Dernière édition par Roy le Sam 31 Jan - 18:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: En direction des mines   Ven 7 Nov - 11:38

Le rocher était suffisamment immense pour écraser complètement Ridley. Ses ailes étaient brisés, l'empêchant de voler plus longtemps, néanmoins, sa peau dure lui permit d'être encore en vie. Mais le combat semblait terminé pour le monstre. Il décida néanmoins de tenter une dernière manoeuvre. Il ouvrit sa gueule bien grande, et se mit à aspirer l'air devant lui. Son pouvoir d'aspiration était très élevé, au point que Miloune commença à être très rapidement attirée vers sa gueule, prêt à la dévorer. Si le monstre pouvait parler, il aurait probablement dit: "Meurs avec moi"

La succube qui avait un bras retirée, lança une graine vers le sol. Une seconde rose se forma, et la succube plongea à l'intérieur de la fleur. Puis la fleur s'enfonça dans le sol. Il ne restait plus qu'une succube, celle qui pouvait échanger de place avec Miloune pour tromper l'ennemi sur sa cible d'attaque.


Maintenant que tu sais ce que je peux te réserver, tu devrais renoncer. Je suis bien plus déterminée à te trucider à petit feu depuis que tu as anéanti la vie de ma soeur. Et ne me fais pas rire avec le pouvoir de l'amour. Les créatures de la nuit sont partout, pour arracher ton âme et ton coeur, te séparant de ce soi-disant amour que vous, humains, utilisez comme prétexte pour cacher votre vraie nature... Des criminels qui ont peur de la mort. Et si ca se trouve, ces créatures de la nuit qui pourront t'anéantir, sont tout prêts de toi... Et tu ne t'en es pas encore rendu compte.

De qui cette succube pouvait bien parler ? Qu'est ce qu'elle sous-entendait ? En tout cas, la succube était plus sereine depuis qu'elle avait apparemment ressentie la présence d'une nouvelle personne, ayant déjà pénétrée dans les mines.

Et tu veux que je te dise une chose ? Peu importe si nous mourrons contre vous, la balle reste dans notre camp désormais. Vous n'avez pas idée de la puissance sans limite que nous sommes en train de récolter et à la vitesse ou nous courrons vers notre objectif. Et cela, c'est grâce à vous, peuple du soleil, complètement inconscient de l'enjeu de notre combat. Je pense même qu'à l'heure qu'il est, notre dragon fétiche à du retourner dans sa vraie maison.

Après divers-sous entendus peu clairs, la succube s'envola et créa quatre clones. Les cinq se mirent en position du X. Quatre étaient chacune sur une extermité d'une croix et la cinquième était au milieu. Les cinq succubes parlaient en même temps, faisant résonner un fort écho diabolique dans ce qui restait du couloir.

Dans tous les cas, nous avons gagnés. Si vous mourrez, tout est fini. Votre amour... Envolée. Alors que si nous mourrons, ca ne sera qu'un vulgaire sacrifice pour la prestigieuse cause de notre reine qui mènera... Au règne de la nuit éternelle ! Bien, si maintenant, tu continues de nous résister, je me pencherai volontiers sur ce sentiment nommée "Amour", pour mieux le détruire par la suite ! Personne n'a pu résister à mes charmes... ET PERSONNE NE PEUT !

Les succubes tirèrent un rayon d'énergie sous la forme d'une croix ou d'un X, mais il prenait suffisamment d'espace pour que Roy ait peu d'espace pour esquiver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: En direction des mines   Dim 9 Nov - 19:09

Miloune sentait qu'elle allait bientôt être dévorée par Ridley. Ce n'était qu'une question de quelques secondes avant qu'elle serve de dernier repas à une créature bientôt mourante. Mais Miloune avait encore beaucoup de choses à vivre. Elle se rappela très rapidement que quand on maîtrise un élément, on ne peut faire qu'un avec lui, que ce soit Jubia avec l'eau ou Roy avec le feu. Elle transforma donc son corps en flammes, pour éviter d'être dévorés. La technique était risqué car le monstre pourrait bien absorber les flammes, et cela marquerait la fin de la vie de la jeune femme, mais ses flammes étaient de type "purificatrices". Et elles pouvaient avoir effet sur une créature de la nuit. Et elle eut raison de penser ainsi. Lorsque Ridley avala Miloune, son corps explosa, anéantis par les flammes que le démon ne pouvait supporter. Miloune était toujours sous la forme de flammes. Elle redevint normale, se retourna pour voir qu'elle avait réduit en cendres le monstre. Elle passa sa main sur son front, puis tapota ses vêtements.


Fiou, encore un peu, et j'étais dévorée par ce démon. Les flammes purificatrices sont vraiment uniques.

Pendant ce temps, la succube lança un rayon qui avait la forme d'un croix. La technique était malgré tout trop grande pour être esquivé, mais pour lancer une attaque de type feu à travers les coins ouverts du rayon, c'était largement possible. C'est ce que fit Roy. Les flammes qui traversèrent le rayon atteignirent les succubes et permit de trouver qui est la bonne. Roy se doutait bien qu'elle ne pouvait pas activer son transfert de corps si elle envoyait déjà une autre attaque, c'est pour ça qu'elle était restée en retrait avant que ses deux amis disparaissent. Mais vu qu'une minime partie de l'attaque avait pu traverser le rayon, la démone ne semblait pas vraiment affaibli. Son corps brûlait un peu mais cela ne semblait pas la déranger. Sauf que la succube ignorait la nature de ces flammes.


Quoiqu'il en soit, le rayon avait atteint Roy. Il eut comme ultime réflèxe de dégainer Nassuril, après l'avoir flambé. Il avait parvenu à bloquer l'attaque de la succube, mais pour combien de temps ? Il poussa le plus fortement possible sur l'attaque, mais rien n'y faisait, la succube était vraiment très puissante. Puis il se souvenait du pouvoir de Shuujaku. Il se concentra alors sur les flammes qui avait touché la succube, et activa l'effet principal des flammes de Susanoo, réabsorber les flammes pour les réutiliser. Son épée dégagea ainsi une flamme beaucoup plus intense. Roy commença à faire quelques pas, il avait prit le dessus sur le rayon.


Nyan ? C'était quoi cette orbe de feu qui sortit de mon corps ?

Je ne ferai preuve d'aucune pitié, même si tu tentes de venger ta soeur. Elle serait encore en vie... si vous n'avez pas démarré les hostilités. Mais bon, quelle importance ? Vous n'êtes que des pions à sacrifier si j'ai bien compris ton raisonnement ? Alors, je vais réaliser ton souhait, et même t'emmener rejoindre ta soeur. Ne me remercie pas. C'est tout naturel.

Roy força un gros coup et détruisit le mur en forme de croix qui tentait de le tuer. La succube commençait vraiment à s'inquieter. Roy observait son adversaire d'un regard sur. Il était persuadé qu'il allait gagner. Il rangea même son épée et carbonisa ses poings.


Au fait, pour ce qui en est de la soi-disant puissance que vous récoltez, sachez qu'en continuant à vous en prendre à moi et les gens sur qui je compte, vous réveillez en moi comme une folle envie de vous réduire en cendres. Comme si les flammes de la justice se réveillaient petit à petit en moi. Ma puissance grandi encore et encore, tant qu'Azelia sera vivante !

Alors, amène toi ! Mon garçon... Montre moi ce que tu as dans les tripes !

J'arrive !

Comme prévu, la succube ne bougeait pas. Elle voulait surement inverser sa place avec Miloune pour qu'il la blesse à sa place.


C'est trop facile ! La rage l'empêche d'utiliser sa mémoire ! Viens...

Roy ferma son poing et plia l'avant bras comme si il s'apprêtait à frapper. A la dernière seconde, la succube transfera sa position avec Miloune qui se retrouva juste devant son fiancé, et à cet instant, au lieu de frapper, il prit Miloune avec son bras gauche. Il avait l'intention de prendre aussi la succube dans son bras si elle n'avait pas changée de place, et il aurait avisé à cet instant, mais au moins, il avait réussi à tromper la succube. Il la serra fortement contre lui puis avec sa main droite tira une vague de feu pile là ou se trouvait la succube qui était l'ancien emplacement de Miloune.


QUOI ?

La succube ne pouvait pas inverser sa place encore une fois, sinon, il se serait retrouvé dans les griffes du futur souverain. Roy était persuadé qu'il allait enfin vaincre son ennemi, sauf que...


(Désolé, mon grand, mais je ne peux pas perdre maintenant. C'est toi qui te sacrifiera !)

Au dernier moment, la succube posa son regard sur Alita, qui était quasiment K.O. Et elle échangea donc sa place avec elle, qui fut donc touchée par l'attaque de Roy. Ce dernier était subjuguée par ce qu'l venait de voir. Elle avait sacrifiée une alliée pour survivre. Miloune n'en pouvait plus de voir tout ce spectacle.


Monstre... La valeur de la vie humaine n'a aucun sens pour vous ? Vous parlez de sacrifice sans arrêt, et vous jetez vos alliées pour votre propre survie ! Si j'avais accepté de vous rejoindre, j'aurai subi le même traitement si j'étais... inutile ?

Toi ? Non, tu nous aurais été précieuse, jeune femme des dragons blancs. Après tout, ce clan est la clé pour nous et pour notre ambition finale. Mais cette fille, là, était inutile du début à la fin. Alors je l'ai sacrifiée. Pour obtenir tout ce qu'on désire, quelques sacrifices sont obligatoires. Pas vrai, Nanax ?

Roy avait de plus en plus envie de mettre un terme aux jours de cette démone, mais il commençait à être à court d'énergie. Sa plaie lui faisait du mal et ce n'est pas dit qu'il pouvait cicatriser sa plaie vu le peu de flamme qu'il pourrait faire maintenant. Miloune était aussi assez exténuée. Elle tenta quand même de soigner Roy. Mais la lumière dans ses mains commençait à s'affaiblir. Et tant qu'ils n'allaient pas abattre Nanax et ses sbires, la succube pouvait échanger avec n'importe quel allié. La situation était critique mais pas désespéré. Et Roy commençait à ressentir une nouvelle énergie approcher. Il espérait que ce soit un allié et pas un nouvel ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naxilius von Schaffer
Genie du mal
Genie du mal
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 03/01/2014
Localisation : Là où personne ne me trouvera hahaha

MessageSujet: Re: En direction des mines   Dim 9 Nov - 21:42

Nanax se prit l'attaque de Roy de plein fouet et fût projeté plus loin.

Arh !

Le combat continuait. Ridley fût vaincu. Les succubes et le couple du soleil s'attaquèrent les uns les autres. La situation commençait à devenir critique pour les deux camps.

Alors, Roy tenta d'attaquer l'une des succube avec une grande vague de flamme, mais celle-ci échangea sa place avec Alita qui se prit l'attaque critique, la mettant à terre, à deux doigts de succomber.

Miloune était indignée par ce qu'elle venait de voir. Elle s'exclama sur la valeur de la vie humaine. Ce a quoi répondit la succube qui interrogea Naxilius par la même occasion.

Naxilius, qui s'était relevé, n'était pas vraiment satisfait. Il n'était ni du point de vue de Miloune, ni totalement d'accord avec la succube.


Certes oui. Cependant...

Il s'avança vers Alita, à terre en état critique.

Lorsque nous avons de l'aide à nos côtés, il vaut mieux ne pas s'en servir n'importe-comment. Tout alliés, aussi insignifiants soit-ils, restent alliés, et nous permettent d'en tirer un avantage, même minime.

Il changea son arme en une lame très fine, qu'il planta dans son bras.

Et si une personne est inutile, la meilleure chose à faire est...

Il mit alors le sang noir qu'il avait extrait de son corps dans une petite fiole.

De la rendre plus utile !

Il fit avaler son sang à Alita, afin de la rétablir.

Bientôt, elle aussi sera des nôtres.

Oswald ! Ramène Alita au château. Elle doit prendre du repos avant la terrible épreuve qui lui attends. Soit sans crainte, tu seras récompensé comme il se doit !


Comme tu le souhaites.

Oswald saisit Alita. Naxilius fit apparaitre une ombre volante qui se chargera de transporter Oswald jusqu'au château, et ils partirent aussitôt.

Bon écoute-moi bien vermine du soleil, là tu commences vraiment à me taper sur le système alors...

Naxilius rassembla l'énergie noire autour de lui et pris sa forme de démon.

Je vais devoir être sans pitié à partir de maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: En direction des mines   Mer 19 Nov - 2:34

Roy fut surpris de voir que le dénommé Naxilius avait soigné son alliée. Comme quoi, ils semblaient en désaccord entre eux au pays de la lune. Ca arrangeait quelque peu les affaires de Roy. Néanmoins, Naxilius dévoila une nouvelle forme. La situation devenait quelque peu critique. Azelia a vraiment une troupe d'élite difficile à vaincre. Mais ce n'est pas pour autant qu'il allait jeter l'éponge.

Miloune, penses tu encore pouvoir me soigner suffisamment ?

Hum...

Nous nous devons de mettre le paquet lors de notre prochain assaut. Nos forces sont presque à néant, alors que leurs pouvoirs à eux continuent d'augmenter.

Tu rigoles, j'espère ? J'ai encore beaucoup de choses à leur proposer, surtout depuis que j'ai vu ce que cette succube a fait de son alliée.

Le couple semblait prêt à en découdre avec leurs deux derniers adversaires. La succube restante ricanait encore et toujours.

Vous en voulez encore ? Très bien, je suis à votre service, mes amis ! Mais sachez que je suis encore plus déterminée à vous égorger vivants maintenant que je sais que mon charme ne fonctionne pas sur tout le monde. Je...

La succube s'interrompit quand elle vit arriver une silhouette très familière. Elle semblait même bien plus excitée après avoir aperçue cette personne.

Enfin, on attendait plus que toi... Ma sœur...

Le couple redoutait qu'une nouvelle ennemie fit son apparition, mais lorsqu'ils se retournèrent, ce n'était pas vraiment ce qu'ils imaginaient. C'était une silhouette qu'ils connaissaient eux-même, comme étant Mirajane, la serveuse et musicienne de Wyvern Tail.

Toi... Tu es une membre de Wyvern Tail, non ? Mirajane est ton nom si mes souvenirs sont bons. Tu tombes bien, je ne sais pas quel est ta force de combat, mais nous aurions besoin de ton assistance. Désolé de te dem...

Miloune tapota le bras droit de Roy, pour l'interrompre

Qu'est ce qu'il y'a ?

Observe-la attentivement. Je ne suis pas sure qu'elle soit en train de t'écouter.

En effet, Mirajane avait son regard bien fixé sur la succube qui l'avait nommée sa "sœur". Elle tremblait à grosse goutte, elle qui semblait si calme et joyeuse quand le couple la rencontra pour la première fois.

Que fais-tu ici, Eris ? Et ou sont les autres membres du clan ? Tu n’étais pas censée venir ici !

Les choses ont changés, ma sœur. Les ambitions et les rêves de notre reine sont sur le point de se concrétiser, et nous avons besoin d'un maximum de soutien ! Comme celui de notre sœur adorée. As-tu oublié le temps que nous avons passé ensemble ? Cela ne te manque t'il pas ? Une femme avec une telle longévité comme toi ne devrait pas perdre son temps avec de simples mortels. Tu n'as rien à faire avec des humains.

Je suis partie parce qu'Azelia a condamné Lisanna, ni plus, ni moins...

Nous n'avions pas le choix, je n'ai pas besoin de te rappeler toute l'histoire, pas vrai ?Bref, Mirajane, reviens vers nous sans plus tarder. Le monde que nous avons désirés toutes ensemble, est sur le point d'éclore.

Roy observait la scène, et cela devenait bien trop intéressant pour qu'il n'y participe pas. Il ne savait pas qu'est ce qui liait Mirajane a cette créature des enfers, mais il s'en moquait. Pour lui, Mirajane était membre de la guilde d'Erza, et il n'y avait pas meilleure alliée et chef pour Mirajane.

Attendez un instant ! Je ne comprends rien a ce que vous vous racontez entre vous, et je ne veux rien savoir. Mais Mirajane... Pourquoi sembles-tu hésitante et aussi troublée depuis que tu vois cette succube ?

Ta vraie famille désormais, c'est la guilde. Erza, Grey, et tous les autres.

Ferme ta bouche, la pisseuse ! Nous sommes ses sœurs biologiques. Mirajane vient du pays de la lune, elle est surtout connue dans ce pays comme l'ancienne chef de notre famille, la famille Strauss ! Cette famille fait partie des grandes lignées qui ont traités depuis des générations avec la famille d'Azelia. Nous lui devons respect et obéissance. Et le fait qu'une membre de la famille Strauss fréquente des humains mortels et inférieurs est une insulte. Néanmoins, Marijane, la reine est prête à passer l'éponge sur ton acte de rébellion. Alors, que choisis-tu ?

Désolé, je ne peux pas... Ma famille est ici désormais...

Ta famille ? Tiens, regarde ce que ces humains que tu aimes tant ont fait d'une vraie membre de ta famille.

La succube montra du doigt le corps de sa sœur qui a été tuée par Roy. A cet instant, Mirajane était sous le choc, et fonda en larmes, tout en joignant ses deux mains devant sa bouche.

Marowit ! Non !

Tu as trahi Azelia parce qu'elle a exécutée une de tes sœurs, non ? Alors la logique même voudrait que tu trahisses ces humains pour avoir assassiné Marowit, non ?

Je... Je ne sais pas...

Roy voyait que si il n'agissait pas, Mirajane ne saurait plus ou mettre de sa tête. Il fallait donc intervenir au plus vite. Et si la succube voulait jouer sur la carte du meurtre d'une personne qui pouvait lui être chère à un moment donné, alors il savait comment agir.

Calme toi, Mirajane, je t'en prie ! En retour, regarde ce qu'ils ont fait à Lambert. Il est également passé de l'autre côté de la frontière, par la faute de ces sorcières.

C'est tout à fait légitime dans un sens, nous n'avons rien fait de plus que reprendre la vie qui nous a été volé. C'est notre devise après tout, que dis-je... C'est la devise du monde entier même !

Lambert... Mes sœurs... Azelia... La guilde... La famille...

Mirajane semblait hors d'elle. Elle posa ses deux genoux au sol et se tenait la tête avec ses deux mains, tout en laissant couler de fortes larmes. Roy et Miloune semblaient impuissants devant ce spectacle. Ils ne connaissaient suffisamment pas cette jeune femme pour l'aider à remonter la pente. La première solution que voyait Roy, c'était attaquer la succube qui semblait être grandement responsable de la détresse de Mirajane, mais elle allait probablement encore changer de place avec quelqu'un.

(C'est parfait, le chant des succubes qu'elle a entendu il y'a quelques minutes a du agir sur son cerveau. Maintenant, elle est coincée dans des souvenirs nous impliquant, sans savoir ou mettre la tête. Ses pulsions de femme lunaire la pousseront jusqu'au paroxysme, et elle sera obligée de nous rejoindre. De plus, quand elle craquera, le spectacle en vaudra la peine. Azelia sait pourquoi nous n'avons jamais eu besoin d'avoir recours au sang noir pour contrôler Mirajane. C'en est fini de ces humains...)

En effet, Mirajane commença à dégager une énergie sombre malfaisante qui prenait possession d'elle. C'était sa vraie énergie, celle d'une succube étant née au pays de la lune. Et enfin, son joli visage, comme toute son apparence, changea pour faire place à une abomination.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naxilius von Schaffer
Genie du mal
Genie du mal
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 03/01/2014
Localisation : Là où personne ne me trouvera hahaha

MessageSujet: Re: En direction des mines   Ven 21 Nov - 2:07

Naxilius observa ce qui se passait. Il vit arriver une femme du nom de Mirajane. Les deux personnes du soleil semblaient la connaître. Elle parlait avec la dernière succube qui semblait être sa soeur. Naxilius ne savait pas trop si c'était une alliée ou une menace. Ce que lui ont dit Roy et cette succube, qui se nommait Eris, semblait comme troubler son esprit. Elle pris alors une nouvelle apparence aux airs malfaisants. Naxilius en ressentait comme une étrange impression, à mi-chemin entre angoisse et fascination. Mais comme il ne savait pas dans quel camp elle était, il évita d'en tirer une conclusion trop tôt.

Se rappelant que Roy l'avait énervé, il n'avait tout de même pas envie de rester là à ne rien faire.


Hmmm je m'excuse de couper votre joli discours, mais je crois qu'on a pas encore fini !

Alors que Roy avait l'air d'avoir baissé sa défense, Naxilius tenta de l'attaquer de par son épée brillant d'une aura noire.

Fais tes prières, misérables !

Juste avant de donner l'attaque, un grand coup de lame venait d'atteindre la main de Naxilius, faisait tomber sa lame et lui infligeant une grande blessure qui fit couler son sang noir.

Aaaarh ! Qui ose ? Qui est la vermine qui a osé s'en prendre à ma sublime personne ? Je vais lui faire payer cet affront.

En haut d'une colline atterrit une jeune fille. Elle ressemblait à Nakoruru, la jeune enfant qui l'avait humilié au pays de la montagne.

Encore toi ? Ne cesseras-tu donc jamais de toujours ruiner mes projets ?

Une minute... Tu n'es pas la fille de la forêt ! Qui donc...


Mon nom est Rera.

Et laisses-moi te montrer l'étendue de mes pouvoirs.


De par ses deux doigts, Rera lança un rayon fin en direction de Naxilius qui fit un bond pour l'éviter.

Toi... tu te fous de moi !

Naxilius ressaisit son épée et envoya une vague noire sur la colline où se tenait Rera et la fit tomber. Il l'agrippa par le cou et la blottit contre le mur.

Aaah !

Bon alors écoute-moi bien sale petite chipie, je ne sais pas d'où tu sors, ni ce que toi et tout les autres de ton espèce me veulent, mais tu viens de me faire rater une merveilleuse occasion de tuer un de ces avortons du soleil qui menace le peuple de la lune ! Donc pour te faire payer ça, je vais commencer par m'occuper de toi !

Naxilius leva son épée et chargea comme une énergie électrique sombre.

Mais à ce moment, Rera ouvrit les yeux et laissa apparaitre des yeux rouges comme le sang. Naxilius fût comme soulevé par une force psychique.


Quoi ?

Naxilius fût projeté vers l'arrière. De plus en plus en colère, mais aussi surpris par ce pouvoir, il se releva.

Impossible. Ce n'est pas le pouvoir d'une enfant de la forêt ! Mais qui diable es-tu ?

Bah, peu importe. Je vais juste te tuer et après j'en finirais avec ces idiots du soleil ! Meurs, gamine !


Naxilius tenta d'attaquer Rera de par son épée. Mais celle-ci fit une charge rapide avec son épée similaire à celle de Nakoruru et le blessa avec sa lame, puis atterrit derrière-lui.

Kh !

Naxilius était comme paralysé. Rera fit comme une prière à la nature et celui-ci se fit immobiliser par des fils de lumière.

Non !

Après cette attaque, Naxilius se retrouva à terre, reprenant forme humaine. Il devenait de plus en plus furieux.

Toi ! Je n'en ai pas fini avec toi ! Tu vas me payer cet affront ! Je vais te tuer, et tuer tout les tiens ! Et le monde viendra ensuite ! De toute façon, que comptes-tu faire ? Même si je suis vaincu, tu ne fera pas le poids face au peuple de la lune ! Nous sommes les êtres les plus impitoyables que ce monde ait connu ! Quoique tu fasses, tu es finie ! Et pas uniquement toi ! Vous tous, misérables êtres qui peuple ce monde, seront un jour réduits aux pieds de la suprématie de notre peuple ! Gardes-bien ça dans ta tête petite friponne !

Ça ne me fait pas peur. Ce monde est misérable,  et ce sont les êtres nuisibles de ton espèce qui en est responsable. Imbéciles d'humains, c'est à cause de vos guerres atroces que nous avons perdu la paix et le bien-être que nous avions connus. Peu importe le risque que je cours, même au prix de ma vie, je me battrais contre les êtres abjects de votre espèce pour rétablir la paix.

Tu ne peux pas...

Silence vermine !

Si jamais je te recroise sur ma route, je te tue. Hors de ma vue, misérable larve !


Rera fit dos à Naxilius et repartit, le laissant furieux de l'affront qu'il avait subi.

Elle s'approcha Miloune et Roy, remarqua leur aspect et leur adressa quelque mots.


Vous devez être des nobles visiblement. Je me nomme Rera, et je me bat pour épurer ce monde des déchets qui troublent la paix. Qu'est-ce qui amène deux personnes comme vous dans un endroit si déprimant ?

Rera remarqua aussi les créatures mystérieuses qui étaient face à Miloune et Roy.

(On dirait des créatures de la nuit, une sorte d'énergie sombre semble émaner de leur esprit. Voilà qui est intriguant je dois dire.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: En direction des mines   Ven 21 Nov - 22:10

Pendant que Mirajane prit sa nouvelle apparence, Nanax comptait attaquer le couple. Mais celui-ci fut défait par une nouvelle apparition que la succube ne reconnaissait pas. Et après avoir vaincu le nouveau sbire d'Azelia, elle alla se présenter chez le couple, preuve qu'ils ne se connaissent pas non plus. Eris ne réfléchissait même pas sur l'identité de cette gamine. Elle s'en foutait royalement de la défaite de Nanax, et ensuite, elle a bien analysé sa façon de combattre... Et c'était bien en dessous de son niveau ou même celui du couple ennemi. Elle se retenait de rire, car enfin, Mirajane avait fini de redevenir une succube, son vrai visage.

Parfait ! Bon retour parmi nous, très chè...

SILENCE !

La succube trembla de tout son être quand Mirajane lui hurla de ne plus parler. C'est comme si elle était apeurée par elle. Il faut dire que la belle serveuse et musicienne de la guilde était devenue une vraie démone, dont la simple présence glaçait le dos.

Ne sois pas heureuse de me revoir, j'ai toujours un compte à régler avec vous...Et avant de trancher sur ma direction maintenant que j'ai pu réveiller mon vrai visage, j'ai besoin de m'entretenir avec quelqu'un en particulier... Ou est AZELIA ?? MAINTENANT !

Ne perds pas patience, ma soeur, nous allons t'emmener maintenant la voir.

Nous ? Si tu parles de ce sous-fifre qui a été mis au sol de manière si ridicule, je pense qu'il est bon à nourrir les vautours désormais.

Soudain, une rose géante sortit du sol, et le corps de la succube qui avait perdu son bras en ressortit, complètement intacte. Son bras était de retour, et elle était entièrement neuve, comme si le combat n'avait jamais eu lieu.

Coucou soeurette !

Tu es la aussi, alors ? Toujours aussi inséparable, j'en suis rassurée

Bien, maintenant que tu es là, je m'en vais de ce pas régler le compte de ces deux ridicules humains ! Hey, les tourtereaux ! Si vous deviez échanger un dernier baiser, c'est maintenant ou jamais, parce qu'en compensation du bras que vous m'avez retirés, je vais vous griller à petit feu et faire une jolie symphonie avec vos os ! Vous allez...

Attends un peu...

Quoi ?

Laissez ces humains en vie... Et c'est un ordre !

Tu plaisantes, j'espère ? Azelia nous as ordonné de tuer ces pitoyables humains, et as-tu oublié ce qu'ils ont fait de Marowit ? N'oublie pas que tu es une traîtresse aux yeux de notre reine, ne t'avise pas de nous dire ce qu'on a à faire... Pour le moment...

Sauf que j'ai beau observer à gauche ou à droite, devant ou derrière moi, je ne vois Azelia nulle part... Et ici, en ce moment précis, je suis la plus forte, je peux réduire en poussière l'existence de tout être dans ce couloir, sans retenue ou sans me fatiguer... Et là, tout ce que je souhaite, c'est m'entretenir avec Azelia. Tant que je n'aurai choisi aucun camp, et cette décision dépendra de ce que peux me proposer Azelia, je ne veux plus aucune bataille entre vous... Mon ordre d'arrêt des hostilités.. s'applique à tout le monde. Celui qui à quelque chose à y redire, mourra de mes mains.

Bon sang, Mirajane, toujours aussi froide et désagréable. Mais si tu nous tues, tu te mettras Azelia à dos. Et tu as beau faire la maline, tu seras vaincue automatiquement contre elle.

Certainement, voilà pourquoi je veux juste m'entretenir avec elle, pour la énième fois. Donc, partons d'ici, et je te conseillerai de ne pas trop te sentir indispensable, car...

Mirajane plaça un regard glacial sur ses deux soeurs. Et cela fonctionnait, car elles étaient clairement effrayées, là ou la démone des Wyvern Tail restait détendue, tout en étant si infernale dans son expression.

... réfléchis, ma grande. Si Azelia n'a pas pleurée la mort de Lisanna, elle ne pleurera pas la tienne. Tu n'es qu'une arme à ses yeux, ne l'oublie pas...

Les succubes n'arrivaient plus rien à ajouter sur le coup. Mirajane les impressionnait, et pas qu'un peu. Elles baissèrent même de la tête, apeurée ou bien attristée, mais elles étaient clairement dépités de ne pas pouvoir venger la mort de celle qui a été pourfendue par Roy. D'un signe de la tête qui indiquait qu'elles acceptaient d'obéir, la jeune femme fixa Roy, Miloune et cette Rera d'un sourire démoniaque comme celui qu'Azelia laissait souvent apparaître.



Vous deux, transmettez ce message à ma chère rivale, Erza. Qu'elle ne tente pas de se mêler de ma vie désormais ou qu'elle ne parte pas à ma recherche. L'objectif de Wyvern Tail est la chute du roi solaire à l'origine, et non de démarrer une guerre avec le pays de la lune. Ensuite, toi, la gamine... Tu as l'air d'avoir du potentiel. Mais à ton âge, et surtout, avec ta maigre puissance, tu devrais éviter de t'intéresser à des sujets trop rudes, comme les ténèbres qui enveloppent ce monde, ou la paix. Profite de la vie, elle est si courte, n'est ce pas ? Et quand à toi qui gît à terre. Tu es un sbire d'Azelia, pas vrai ? Et bien, tu n'as pas de chance, l'échec n'est pas pardonné dans notre pays. Donc reste au sol, et ne réapparais plus devant moi. Bien, allons nous-en...

Mirajane et les succubes s'en allèrent, sans laisser le temps au couple de réagir. Les succubes posèrent un dernier regard bien sombre au couple, pour leur dire clairement: "La prochaine fois, vous êtes morts". Après qu'elles partirent, laissant Naxilius seul au sol, l'énergie inquiètante qui avait recouvert les murs du couloir disparut. Personne n'aurait pu dire ce qui trottait dans la tête de Mirajane ces dernières secondes, mais il était difficile d'admettre qu'il s'agissait de la même femme chaleureuse qui servait à boire et à manger à de joyeux compères dans une guilde bon enfant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miloune
Noble
Noble
avatar

Messages : 1194
Date d'inscription : 21/05/2013

MessageSujet: Re: En direction des mines   Dim 23 Nov - 9:29

Le couple resta un moment figeait devant la transformation de la douce Mirajane en succube. Aucun des deux n’osa parler, on entendait seulement leur respiration saccadée par la peur.
Au bout d’un moment, Miloune prit enfin la parole en direction de Rera.
 
Merci petite d’avoir immobilisé Naxilius.
 
Puis elle se tourna vers Roy qui lui avait bougé. En effet, il s’était approché du corps de Lambert.
Milouse ne tenta pas de dire quelque chose pendant un instant, elle savait bien que Roy n’avait pas entendre quoi que ce soit. Il était assis là, devant le corps de son ancien homme, silencieux et immobile.
Au bout d’un moment, Miloune se risqua à ouvrir la bouche.
 
Nous devons y aller Roy.
Azelia est avec Seto et dans tous les cas, malgré ce qu’a dit Mirajane, nous devons en avertir Erza.
 
Roy se leva enfin, prenant le corps de Lambert avec lui.
 
Je ne peux pas le laisser là.
 
Miloune acquiesça et ne dit rien devant le visage fermé de Roy, ça ne servait à rien de parler dans ses moment-là.
 
Rentrons à la guilde déposer son corps et retournons chez le Seigneur Ignir. Je ne veux pas qu'Azelia s'en prenne à Seto une nouvelle fois.

Le couple se dirigea vers la sortie de la mine, laissant derrière eux un sentiment d’insatisfaction, de terreur et surtout de tristesse…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naxilius von Schaffer
Genie du mal
Genie du mal
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 03/01/2014
Localisation : Là où personne ne me trouvera hahaha

MessageSujet: Re: En direction des mines   Dim 30 Nov - 19:58

Rera était quelque peu gênée d'avoir été nommée "petite", mais elle ne dit rien. Une fois que le couple sorti de la mine, Rera repartit de son côté vers le ciel.

Pendant ce temps, Naxilius, toujours fout de rage, se débarrassa des chaines lumineuses qui le retenaient et se releva.


Si je la revois, je la réduit en cendre !

Plus tard, il vit arriver Oswald qui revenait sur l'ombre volante. Il se posa devant Naxilius.

Où sont les succubes d'Azelia et les deux du soleil ?

Ils sont tous partis.

Je vois... Pas une franche réussite.

Ne nous occupons plus de ça. Comment va Alita ?

Elle se repose. J'espère qu'elle est suffisamment préparée pour l'épreuve qui l'attend.

Hmpf. Rentrons.

Naxilius monta sur l'ombre volante qui se redirigea vers le château.

Tu as l'air fâché.

...Que d'importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
En direction des mines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» LES MINES !!!
» Quel leadership , quelles pratiques de direction pour Haiti?
» Que signifie direction de la circulation de la PNH ?
» [Guide]Les mines
» Livre 14 : Les objets légendaires des Mines de la Moria

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Pays du feu :: Les mines-
Sauter vers: