La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A bord de l'Arcadia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Harlock
Colonel
Colonel
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 28/05/2014

MessageSujet: A bord de l'Arcadia   Ven 12 Sep - 7:34

Harlock flottait dans le noir. Son corps, il ne contrôlait plus. Il avait senti une grande douleur et une grande brûlure suite à l’attaque de Roy, mais après, plus rien.

Il n’était pas bien, il n’était pas mal. Rien, mis à part le vide.

Il marcha dans le noir pendant ce qui lui sembla être une éternité. Il voulait rejoindre Roy et en finir avec lui. Il voulait retrouver Mademoiselle Guan et la ramener avec lui. Une fois Roy mort, elle sera en sécurité et pourrait enfin lui offrir son cœur.

Pourquoi le néant ne disparaît-il pas ?

Il commença à ressentir une douleur, comme si on essayait de l’étouffer de l’intérieur. Elle était supportable, mais plus il avançait, plus elle grandissait, jusqu’à l’empêcher de bouger. Il s’écroula à terre et se vit tomber dans les profondeurs de l’infini néant.

Il chuta pendant ce qui lui parut des siècles.

C’était ça alors de mourir ? Roy était parvenu à ses fins.

Il ressembla ses forces pour hurler.

Il se retrouva assis sur un lit de fortune, la respiration courte.
Il se sentait en sécurité, il devait être à bord de l’Arcadia.
Il regarda autour de lui, tout était flou. Il ne distinguait que des formes humaines.

Il ressembla ses forces pour se lever. Il devait retourner tuer Ozan, c’était sa mission, sa promesse. Mais il ne pouvait pas tenir debout.

Qu’est-ce que je fais là ?

Il se maintenait la tête. Le fait qu’il se soit levé trop vite la lui fit tourner. Il s’accrocha justement à un meuble qu’il n’arrivait pas à identifier pour ne pas tomber

Où sont les ennemis du Roi ? Où est Ozan ? Où est Mademoiselle Guan ?

Qu’est ce qui s’est passé là dehors ?


Ah Colonel Yama vous êtes réveillé, et debout. Je vous prierai de retourner vous allonger.
Non, j’ai des choses à faire dehors.


Il recommença à faire un pas, mais se sentit vaciller.

Allons allons Colonel. Vous voyez bien que vous ne pouvez pas tenir sur vos jambes. Roy Ozan n’y a pas été de main morte avec vous.
Il est toujours vivant ?
Oui. Il vous a mis KO. Vous êtes resté évanoui un bon moment.
Ce n’est pas vrai, ce n’est pas vrai…


Pendant qu’Harlock se lamentait, le médecin en profita pour le rallonger.

Reposez-vous Colonel, nous ne pouvons pas partir sans vous.


Le médecin le laissa alors seul, avec le goût amer de la défaite et une haine grandissante de plus en plus pour Roy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: A bord de l'Arcadia   Lun 15 Sep - 20:09

Le départ était toujours en attente, vu qu'il fallait patienter que le colonel Harlock soit à nouveau en état de piloter le vaisseau. Le général Yukimura ne semblait toujours pas éveillé, et quand à Ultear, l'antidote lui fut donné. Parmi les quatre haut-gradés pendant cette bataille, Maria Thompson fut la seule a s'en être sortie sans grande séquelle. C'est elle qui lança la retraite, mais c'était plutôt parce qu'elle ne voulait plus poursuivre cette guerre sans aucun sens. Elle ne pensait même pas à ce que le roi allait lui dire en rentrant de mission, ou à ses compagnons. Elle songeait surtout a ce qu'elle allait faire maintenant, avec Yukimura qui semblait avoir réalisé la même chose qu'elle.


Elle ne pouvait plus attendre. Elle fit les quatre cents pas dans le vaisseau, jusqu'à ce qu'un médecin passe. Elle lui demande l'état de santé de ses compagnons, et visiblement, Harlock fut le premier à se lever. Après une sourire de soulagement qui ne dura pas plus que quelques secondes, Maria décida qu'il fallait un jour ou l'autre qu'elle tente de raisonner ce dernier sur les derniers événements. Ainsi, elle décida, sans l'autorisation du médecin, d'aller voir le colonel. Elle toqua à la porte, puis entra, avec un mignon petit sourire rassurée.


Colonel Harlock, vous voilà réveillé. Je me faisais du sang d'encre pour vous... Comment vous sentez vous ? J'espère que je ne vous dérange pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harlock
Colonel
Colonel
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 28/05/2014

MessageSujet: Re: A bord de l'Arcadia   Mar 16 Sep - 7:25

Harlock était toujours allongé à ruminer sa haine, le regard perdu sur le plafond de sa chambre.
Lorsque la porte s’ouvrit, il tourna la tête vers celle-ci.

Lieutenant, il ne faut pas vous inquiétez pour moi.

Il se remit à fixer le plafond. Il avait honte d’avoir perdu contre Roy et voyant que la Lieutenant n’avait rien, il supposa qu’elle avait gagné contre Scarlett. Elle avait été meilleure que lui à un grade inférieur.

Il réussit quand même à se mettre assis sur son lit.

Je me sens comme quelqu’un qui vient d’échouer, qui n’a pas pu mener à bien sa mission.

Mais vous, vous avez l’air en pleine forme. Au vue de votre mine, je suppose que vous avez réussi à capturer Scarlett. Le Roi sera fier de vous.

Malgré ses paroles, il ne lui souriait pas. Harlock, de base, n’est pas un homme qui sourit, à la différence de Roy. De plus, avec ce qui venait de se passer, il avait envie d’être seul ou au mieux retourner combattre Roy.

Puis il pensa enfin à ses autres compagnons, ce qui le fait se lever. Mais comme la première fois, son levé fut trop rapide, il eut la tête qui tournait et dû se tenir au lit.

Où sont le Général Sanada et Dame Ultear ? Ne me dites pas que les traîtres à notre Royaume et ses membres de la Guilde les ont pris dans leur filet ?

Si c’est le cas, nous nous devons d’aller les récupérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukimura
Général
Général
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 26/05/2014
Age : 28
Localisation : Pays du Soleil

MessageSujet: Re: A bord de l'Arcadia   Ven 19 Sep - 10:09

Yukimura se réveilla finalement après avoir été mis KO par Erza Scarlett, il avait encore des picotements dû à l'attaque foudre qu'il a subis. Il était dans une des cabines de l'Arcadia. Il se leva et alla voir au travers du hublot de sa chambre, le vaisseau du capitaine Harlock était encore stationné au pays du feu.

"Je suis dans l'arcadia mais on est encore au pays du feu. Que s'est-il passait pendant que j'étais inconscient ?"

Le général sortit de sa chambre pour se rendre jusqu'à la cabine de pilotage, il espérait avoir des réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: A bord de l'Arcadia   Ven 19 Sep - 14:14

Selon les dires du colonel Harlock, il semblait aller plutôt bien physiquement, mais mentalement, il se sentait vaincu. Ce dernier prononça la victoire de Maria comme si c'était une affirmation, alors qu'en réalité, c'était faux, totalement faux. Comme première réponse, Maria fit une tête un peu désespérée, mais pas parce qu'elle avait perdue. Parce qu'encore une fois, Harlock ne put s'empêcher de parler du roi dans sa phrase. Dans cette situation actuelle, Maria en avait que faire que quelqu'un soit fier d'elle ou non.


Elle regarda Hariock droit dans les yeux, et décida d'y aller franchement.


Vous vous trompez lourdement... J'ai tout bonnement perdu mon combat. Yukimura et Ultear... On a tous perdu au moment même ou Erza, Roy et Miloune sont arrivés. Il va falloir vous faire à cette idée. On est pas de taille contre eux. Leurs forces ont augmentés d'un niveau bien plus élevé que celui d'un colonel ou d'un lieutenant ! Et pour finir, nous sommes tous dans l'Arcadia, sans exception. Je suis en bon état comparé à notre général et à notre conseillère, mais ils ont décidés de nous laisser partir, comme si de rien n'était. On attendait plus que votre réveil pour partir. La mission est un pur échec.

Maria semblait sûre de ses paroles. Elle était du genre très discrète, mais là, depuis le début de cette bataille, elle ne pouvait s'empêcher de dire tout ce qu'elle avait sur le coeur, quitte à défier Harlock et Ultear qui sont têtus comme une mule.


Cependant, après ce que j'ai vu, je peux vous dire très franchement, qu'il faudrait faire comprendre au roi que s'en prendre à cette guilde est non nécessaire. Ici, c'est NOUS qui étions les conquérants et les agresseurs. Nous avons troublés la paix qu'ils tentent d'élaborer avec le pays du feu, qui les considèrent comme des héros. Depuis qu'Erza et Roy ont désertés, ils n'ont jamais troublés la nôtre que je sache, alors quel intérêt y'aurait-il de s'en prendre à un groupe qui n'a commis aucun crime, si ce n'est que de défendre leurs domiciles et leur territoire ? La prochaine fois qu'on s'en prendra à eux, je pense qu'ils ne nous laisseront pas une troisième chance, et je ne veux ni vous perdre, ni perdre le général Yukimura. Alors, je pense sincèrement qu'on devrait laisser tomber. Je suis bien consciente que notre mission est de rétablir la justice en arrêtant les malfrats, or, nous nous devons également, en tant qu'humains, d'apprendre à reconnaître quand quelqu'un tente de se faire pardonner de ses pêchés, et de recommencer une nouvelle vie ! Et en observant ces hommes et femmes, je peux vous dire qu'ils n'ont rien de vulgaires bandits, et Dieu sait combien de malfrats j'ai vu dans ma vie. D'ailleurs, vous irez vérifier, l'Arcadia est comme neuf si on oublie une partie du pont qui sera très vite reconstruit ! Ils n'ont jamais eu l'intention de détruire votre vaisseau, mais à simplement a nous mettre la pression pour qu'on ne les perturbe plus longtemps.

Maria était un peu directe dans ses paroles, mais elle voulait réellement faire comprendre à Harlock qu'il faut arrêter toute hostilité de ce genre à l'avenir, et elle n'osait pas le dire très franchement, mais si elle disait tout ça, c'était pour lui, car elle vit que Roy tuera Harlock la prochaine fois. Elle rapprocha son visage du colonel, et droit dans les yeux, conclut


Je me suis engagée pour rendre justice, et non pour avoir le mauvais rôle. Donc si il s'avère que je dois recommencer quelque chose que je déteste, alors, je rendrai volontiers ma plaque de lieutenante. On est bien d'accord ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harlock
Colonel
Colonel
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 28/05/2014

MessageSujet: Re: A bord de l'Arcadia   Sam 20 Sep - 8:44

Harlock écouta tout ce que la Lieutenant avait à lui dire, sans la couper.

Mais il sentit au bout d’un moment la jointure de ses mains qui lui faisait mal. En effet, il avait tellement serré ses poings sous la colère due aux mots de Thompson, qu’elles étaient devenues écarlates. Comment pouvait-elle défendre ses traîtres à leur pays ?

Il réussit à sortir de son lit sans vaciller et s’avança vers Maria. Sa voix était comme à son habitude, froide.

Vous savez ce que vous risquez en disant cela Lieutenant ? Une lourde peine d’emprisonnement, je ne vous apprends rien je suppose.
Je vous conseille de ne jamais répéter au Roi ce que vous venez de me dire. Cela restera entre nous. Comme nous tous, vous n’avez pas les idées claires.

Leur force n’ont pas évolué, nous avons juste été surpris c’est tout. La prochaine, nous les tiendrons. Il n’y aura pas de pitié, ni d’effet de surprise. Ces deux-là, Scarlett et Ozan, mourront avec cette Guilde, en espérant que le Dragon Blanc se joigne à eux.

Il eut une grimace de dégoût devant le surnom de Seto, mais elle se transforma en sourire.

Nous ferions d’une pierre deux coups.

Et s’ils n’ont pas détruits l’Arcadia, c’est justement pour nous manipuler, j’en suis certain. Nous ne pouvons pas nous payer le luxe de faire confiance à des êtres qui protègent des êtres du Pays de la Lune.

Il repensa à ce Luxus et à ce Gajil.

Lieutenant, ne vous laisser pas influencer. Je suppose que c’est Erza qui vous a parlé. Elle était votre modèle, cela ne doit pas être évident pour vous de vous retrouver face à elle. Sûrement qu’elle ne veut pas vous faire du mal à vous particulièrement, elle possède peut être une réelle affection pour vous, mais elle a décidé de s’en prendre à l’autorité que vous représentez, vous ne devez pas avoir ce genre de pensées. Vous devez, au contraire, aller devant ce genre d’émotions et les combattre. Qui c’est, la prochaine fois, elle ne vous fera pas de cadeau.

En parlant de cadeau, Harlock se demanda comment et pourquoi Roy l’avait épargné…

La voix d’Harlock se réchauffa quelques peu étant donné qu’il allait demander un service à la Lieutenant. Il se mit devant la fenêtre de sa chambre, dos à la Lieutenant. Il n’aimait pas demandé des services, mais il avait besoin d’elle.

Par contre Lieutenant, je vais vous demander une seule chose. Dites au Roi avec moi que Mademoiselle Guan est possédée par Ozan. Je ne veux pas qu’il lui arrive malheur à cause de ce traître. Elle comprendra une fois qu’il sera mort. D’ailleurs, elle l’a empêchée de me faire du mal.


Dernière édition par Harlock le Dim 21 Sep - 8:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukimura
Général
Général
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 26/05/2014
Age : 28
Localisation : Pays du Soleil

MessageSujet: Re: A bord de l'Arcadia   Sam 20 Sep - 10:36

Yukimura était arrivé à la salle de pilotage de l'Arcadia. Pas la moindre trace de Harlock, Ultear ou Thompson. Par contre, plusieurs gardes gardaient la pièce. Le général leur demanda ce qui s'était passé et ils racontèrent ce qui était arrivé pendant qu'il était inconscient.

"Merci. Je vais aller voir si le colonel a reprit ses esprits."

Le général quitta la cabine de pilotage pour se rendre dans la salle de repos où Harlock avait été amener. Une fois arrivé devant la porte, il frappa pour signaler sa présence puis entra. Il aperçu Harlock reveiller en compagnie de la lieutenante Thompson. Yukimura dit poliment.

"Colonel Harlock, Lieutenante Thompson. Je vois que vous êtes tout les 2 sains et saufs, c'est rassurant de savoir qu'on va quitter le pays du feu sans grosse perte malgré notre défaite. Les soldats qui sont posté à la cabine de pilotage m'ont tout raconté."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: A bord de l'Arcadia   Lun 22 Sep - 10:34

Comme elle le redoutait, Maria avait parlé à un mur... Il n'avait strictement rien écouté à ce qu'elle disait, préférant croire que ce qui l'arrangeait. Elle savait qu'il allait être difficile de le raisonner, mais borné à ce point, elle trouvait ça... risible. Enfin, ce qui était moins amusant, c'est qu'elle remarqua que Harlock serrait les poings. Il se contenait sûrement de faire du mal à sa collègue. D'abord, elle regardait le colonel avec un profond air de dégoût, puis se mit à rire. Un rire moqueur, surtout dû à la menace du colonel.

Une peine d'emprisonnement ? Je sais pertinemment que c'est ce que je risque, et très franchement, mon emprisonnement sera rien, comparé à ce que risque le pays TOUT entier ! Vous avez au moins regardé ce qui s'est passé dans la capitale du feu ? Vous avez vu ce qui était dirigé contre nous ? Des regards de haine ! Nous sommes des gardiens de la paix, nos actes ne doivent pas mener à rompre cette même paix par la haine qui est une maladie quasi incurable. Il nous as fallu beaucoup de temps, d'efforts, et de sang pour forger ce traité de paix avec le pays du feu ! Et en nous prenant à des citoyens qui soutiennent et aident le pays qui les a accueilli, on va se monter le gouvernement du feu contre nous, par acte de conquête non justifié ! Il y'aura une GUERRE ! UNE FOUTUE GUERRE ! C'EST CA QUE VOUS VOULEZ ??? VOTRE HAINE CONTRE ROY MERITE VRAIMENT QUE TOUT UN PAYS EN PAYE LE PRIX ???

Maria hurla de rage sur le coup. Sa tension avait augmenté d'un seul coup devant la froideur de Harlock qui n'avait strictement pas pris en compte son avis. Elle souffla un coup, et les larmes aux yeux, reprit plus calmement.

Moi aussi... J'ai pensé que les habitants du pays du feu étaient manipulés par cette guilde... Mais en les voyant... Et en vous observant VOUS, je me demande qui est le plus manipulé. Par votre comportement, vous avez été sans pitié avec ces hommes ! C'est limite si vous ne preniez pas plaisir à presque tuer cet homme alors qu'il était en état de faiblesse et qu'il n'y avait pas besoin d'aller aussi loin pour le capturer ! Ce Luxus a été violent avec vous seulement parce que vous l'avez provoqué ouvertement et publiquement, sans prendre en compte sa défense et ses arguments ! Ce n'est pas ce qu'un haut-gradé de l'armée doit faire ! Vous aussi, vous pourriez prendre cher si ça se savait ! Nous devons démarrer avec un minimum de diplomatie pour éviter de passer pour une nation tyrannique, mais ce n'est absolument pas ce que vous et Ultear avez montrés ! CA VOUS AUREZ PLU SI J'AVAIS BRUTALISE COMME CA MILOUNE JUSTE PARCE QU'ELLE EST CONSIDERE COMME UNE CRIMINELLE ?

Maria en avait plus qu'assez, elle se dirigea vers la porte de sortie, mais s'arrêta net, car elle avait pas encore réagi au service que Harlock avait demandé. Pour elle, c'était la meilleur qui lui demande ça. Elle prit un léger sourire malsain qui ne lui ressemblait pas, et répondit avec provocation

C'est donnant donnant, mon colonel ! Je vous rendrai service quand vous aurez nettoyés vos idées pas claires du tout et que vous aurez enfin décidé à me prendre au sérieux un minimum. La seule chose que je dirai au roi, c'est de revoir son jugement pour éviter que le pays du feu rompe tout contrat avec nous. Et pour finir, j'estime que si vous croyez toujours en Miloune alors que le roi a demandé sa capture, j'ai également le droit de croire en Erza, qui, au passage, ne s'est attaquée à mon autorité que parce que c'est moi qui l'ai défié, donc occupez vous de vous ! D'un point de vue juridique, vous êtes aussi condamnables que moi en défendant Miloune Guan, donc prenez également garde de ne pas finir dans un cachot vous aussi, mon cher colonel !

Puis, Yukimura arriva et Maria se dit que c'était le moment d'achever la conversation avec force, en disant la dernière chose qu'elle trouvait risible.

Ah, et arrêtez votre parano abusive ! N'oubliez pas qu'Ozan et Yagami ont participés à la bataille de l'outremonde. Sauver un monde d'une armée de démons, c'était aussi dans le but de nous manipuler ? Pendant que vous, vous laissiez votre colère vous envahir... Franchement, vous me faites pitié !

Elle quitta la salle en claquant fortement la porte de la cabine, laissant Harlock et Yukimura seuls. Elle voulait laisser le relais à Yukimura qui a aussi, visiblement, cru en Erza, après la poignée de mains qu'il a échangé avec elle. Elle espérait que si il lui en parle, que ses mots impacteront mieux sur cette... tête de mule hautaine et insupportable ! Maria se refugia dans une autre cabine, se recroquevilla sur le lit après avoir retirée son armure, et pleura à chaudes larmes. Elle n'aimait pas se disputer avec un collègue, mais là, c'était trop.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harlock
Colonel
Colonel
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 28/05/2014

MessageSujet: Re: A bord de l'Arcadia   Mar 23 Sep - 17:10

Si Maria ne s’était pas enfuie, il l’aurait sûrement étranglé, jusqu’à ne plus sentir aucun souffle dans son corps. Tant pis pour la paperasse. Elle parlait sans rien savoir, sans rien connaître.

Non seulement, elle avait osé se moquer de lui, lui son supérieur. Mais le pire du pire, elle osait lui faire du chantage et oser profaner des menaces envers Mademoiselle Guan.

Il lui fera payer cet affront le moment venu, la vengeance étant un plat qui se mange glacé chez Harlock.

S’il doit avoir la guerre, c’est parce que le Roi l’aura décidé, jamais Harlock n’osera se mettre devant la suprématie de sa Majesté. Non jamais. Sauf pour Mademoiselle Guan, mais finalement, ce n’était pas se détourner de lui, c’était lui demandé clémence, chose qu’il savait qu’il accepterait.

Même s’il faut avouer qu’Harlock s’était toujours demandé pourquoi Ozan avait bien voulu représenter le Pays du Soleil, pays qui l’a banni, lors de sa bataille dans l’Outremonde. Peut-être voulait-il se racheter auprès du Roi ? Mais il serait venu réclamer son dû…

Il remarqua enfin la présence du Général Sanada.
Il lui fit alors le salut militaire.

Général, ravi de vous voir en un seul morceau.

Puis il se souvint des mots de la Lieutenant et fronça les sourcils.

Vous vouliez me dire quelque chose au sujet de ce qu’il s’est passé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukimura
Général
Général
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 26/05/2014
Age : 28
Localisation : Pays du Soleil

MessageSujet: Re: A bord de l'Arcadia   Mer 24 Sep - 10:50

En arrivant, Yukimura assista à la fin d'une dispute entre Harlock et Thompson. Les 2 officiers étaient vraiment sur les nerfs, et la lieutenante quitta la chambre en claquant la porte.

"Content de vous voir sain et sauf, Colonel Harlock. Les soldats qui surveillent la cabine de pilotage m'ont tout raconté. Nous avons tous perdu lamentablement, cette mission est un échec total. Non seulement, nous repartons les mains vides mais en plus, nous avons était ridiculiser et pire, nous sommes considérer comme des envahisseurs, alors que ce n'était pas le but de ce voyage."

Yukimura s’arrêta un instant.

"J'ai comme l'impression qu'on a était très mal renseigner sur cette guilde nommé "Wyvern Tails" et on a absolument pas était préparer à affronter Erza Scarlett, Roy Ozan et Miloune Guan. Nos dernières informations sur leurs capacités s'avèrent être périmés désormais."

Le général ne préféra pas parler de son combat avec Erza, qui la ouvert les yeux sur certaines pratiques pas très constitutionnelles de son pays. Surtout qu'au vue de la dispute entre le colonel et la lieutenante, engagé une discussion avec Harlock sur le sujet terminerait forcement par les poings. De plus, Yukimura doit d'abord mener sa propre enquête une fois de retour au pays du soleil, il veut voir de lui même que tout ce qui est reproché à son roi est fondé.

"Si vous vous sentez d'attaque, pourriez-vous prendre les commandes du navire pour qu'on puisse partir pour notre pays. Si vous ne pouvez pas, on peut toujours demandé à un soldat qualifié pour le pilotage. Nous devons quitter ce pays au plus vite, je n'ai pas envie qu'une horde de civiles enragés s'attaquent à nous. Notre mission ne consiste pas à tabasser des civiles. Quittons le pays du feu au plus vite, avant que les choses dégénèrent."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harlock
Colonel
Colonel
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 28/05/2014

MessageSujet: Re: A bord de l'Arcadia   Ven 26 Sep - 7:41

Il ont tous fait pour nous voir comme des envahisseurs. Et puis, finalement, ils se sont interposés contre l'ordre suprême de sa Majesté. Nous étions simplement venus chercher les traites, ils n'avaient pas à s'en mêler. Ce qui est passé, ce n'était pas de notre faute, nous devions défendre les principes de notre Roi.

Il est vrai que nous n'étions pas prêts. Leur force ont augmenté certes, mais la prochaine fois nous les auront mon Général.

Il allait répondre qu'il était prêt pour conduire l'Arcadia, même sans l'objet que L'Oiseau avait prit leur de la première attaque de la Guilde, mais il se ravisa, et comme à Maria, il allait demander le même service au Général.
Le Colonel Yama se racla la gorge.

Général Sanada, pourriez-vous dire à sa Majesté que Mademoiselle Guan est possédée par Ozan s'il vous plait ? 
Je sais bien que je n'ai aucune preuve, mais elle ne peut pas être passée à l'ennemi sans aucune raison...

A ce moment, Harlock regarda Yukimura droit dans les yeux. Ils étaient beaucoup moins durs lorsqu'il parlait de la jeune fille.

Sur ce, je vais faire rentrer l'Arcadia chez nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukimura
Général
Général
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 26/05/2014
Age : 28
Localisation : Pays du Soleil

MessageSujet: Re: A bord de l'Arcadia   Ven 26 Sep - 12:19

Le colonel Yama, tout comme Mitsunari, Katsuie et la quasi totalité de l'armée du soleil, est entièrement soumis à la volonté du roi, il voit en lui comme un sauveur a qui on ne peut pas remettre en cause les paroles. Il est vrai que le roi du soleil est quelqu'un qui a toujours œuvré pour que son royaume prospère, et sous son règne de nombreux habitants ont vu leur vie s'amélioré, mais à quel prix ?

Yukimura faisait parti de ses personnes qui auraient mis tout en oeuvre pour le roi mais avec ce qui s'est passé au pays du feu, il commence à douter des bonnes intentions de son souverain, est-ce qu'il ne manipule pas son peuple pour arrivé à ses fins ? Tant de questions dans la tête de Yukimura, dont il n'a pas encore les réponses. C'est pour ça qu'une fois rentrer au pays, il va mener son enquete, et discuter avec ses proches pour savoir vraiment ce qu'ils pensent de la situation actuelle.

Harlock fît une requête plus ou moins surprenante au général, lui demandant de dire que Roy Ozan possède dame Miloune et ceux malgré qu'il n'a pas encore la preuve de ce qu'il avance.

"Je ne peux pas dire à notre roi quelques chose dont nous n'avons pas encore la preuve. Vous lui ferrez part de vos arguments pour justifier cette thèse une fois rentrer au pays."

Après ses paroles, le général quitta la cabine du colonel pour rejoindre la sienne en attente d'être arrivé à destination : le pays du soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harlock
Colonel
Colonel
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 28/05/2014

MessageSujet: Re: A bord de l'Arcadia   Dim 28 Sep - 15:46

Malgré la colère d’Harlock envers Yukimura vis-à-vis de Miloune Guan, il ne lui répondit rien. Il n'avait pas envie de parler à un mur, comme il l'avait fait avec Maria. 
Le Colonel attendit que le Général sorte de sa chambre pour y sortir également.

Une fois dans le couloir, il se dirigea vers la cabine de pilotage. Il espérait, sur le chemin, qu’Ultear n’avait pas des idées aussi stupides que Yukimura et Maria, il lui fallait un allié et la conseillère du Roi ferait certainement plus de poids que les deux gradés.

Il savait qu’il n’avait plus de boussole, l’Oiseau l’avait apporté en lieu sûr quand Iza avait commencé à faire sauter son bateau, mais il connaissait le chemin.
Il dit à l’équipage.

Nous rentrons, direction le Pays du Soleil.

Tout ce qui retenait le bateau fut enlever et les membres de l’armée du Soleil rentrèrent chez eux après une lourde défaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A bord de l'Arcadia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un certain bord de mer...
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» A bord du Goeland
» Gare aux fromages géants au bord des routes suisses...
» Coucher de Soleil au bord de l'eau [Vanille et Canelle]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Pays du feu :: Wyvern Tail-
Sauter vers: