La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mon nom est Rera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nakoruru
Ainu
Ainu
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 07/08/2013
Localisation : Village de Kamui Kotan

MessageSujet: Mon nom est Rera   Mer 10 Sep - 23:25

Pendant sa création, des choses se passaient dans l'esprit de l'enfant clonée à partir du sang de Nakoruru.

Elle voyait un monde en guerre, des paysages dévastés, des villes et des forêts en feu, des humains qui s'entretuent sans merci. Elle se trouvait au milieu de ce champ de bataille et pleurait de toute ses larmes.


Aaaaaaaah ! Aaaaaaaaah !

Quelques minutes après, un homme s'approcha d'elle et lui tendis la main.



Tiens, tu t'es perdu petite ?

L'enfant se calma et leva la tête. Elle pris la main de cet homme et se releva.

Quel est ton nom petite fille ?

Euh... Je n'en ai pas...

Vraiment ? Alors tu es peut-être comme moi.

Hein ?

Je suis une des nombreuses expériences de Dokoku. J'ai été baptisé Harvey. Tu es peut-être une autres de ses créations, je me trompe ?

...C'est exact, ou peut-être... J'ignore comment ai-je pût venir au monde...

L'important, c'est que tu puisses vivre. Car hélas, je n'en ai plus pour longtemps.

Pourquoi donc ?

Je suis comme qui dirait une expérience ratée. Quand on est créé lors d'une expérience génétique, il arrive que les créations ne puisse vivre bien longtemps. Certaines meurent avant même la fin de leur création, d'autres naissent puis ne tiennent que cinq minutes, mais d'autres ont la chance de pouvoir vivre normalement si tout cela s'est bien déroulé.

De mon côté, ma création a résultée sur un échec, le processus n'ayant pas développé mon organisme correctement. Je risque alors de mourir avant la fin de ma création ou alors de succomber après quelques minutes d'agonie une fois ceci terminé.


C'est bien triste...

Mais je souhaite de tout mon coeur que tu aies la chance de vivre, car tu a le potentiel d'un bel avenirs, Rera.

Rera ?

Cela ne te dérange si je t'appelle Rera ? Comme tu es arrivée sans nom, il faut bien que tu puisses en avoir un. J'ai trouvé ce nom ma foi joli.

Cela ne me dérange pas. Alors à partir de maintenant, je suis Rera.

Rera et son ami regardèrent tristement la scène.

Pourquoi les humains ils s'entretuent ?

C'est la guerre, une période terrifiante. Quand les nations sont opposées l'une à l'autre, elles déclenchent une guerre où tout le monde se tuent les uns les autres et détruisent la nature.

C'est horrible.

Oui. La guerre est une chose horrible. Vraiment horrible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakoruru
Ainu
Ainu
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 07/08/2013
Localisation : Village de Kamui Kotan

MessageSujet: Re: Mon nom est Rera   Sam 13 Sep - 0:49

Rera s'abrita avec Harvey dans un reste de forêt dévastée.

Les gens sont si cruels, ça me fait de la peine de voir le monde comme ça.

Je rêve d'un monde paisible, sans guerre, ou personne ne dévasterait notre bel environnement. Ah si seulement nous pouvions préserver ce monde en paix.

J'aimerais tant aussi. Je n'aime pas la guerre. Je veux protéger notre monde.

Il n'est pas trop tard. Tant que nous existons, nous pouvons accomplir ce que l'on désire si on s'y tient. Tu es vouée à un bel avenir. Je le voit en toi.

Rera observait la nature. Il restait encore quelques éléments tendres qui lui plaisait. Elle s'amusait à suivre le peu d'oiseaux qui restent, et à faire des galipettes dans le peu d'herbe qui reste, s’allonger et regarder le peu de ciel encore visible à cause des fumées nocives de la guerre.

Je veux profiter du monde tel qui l'est. Tout le monde devrait en faire autant, c'est tellement plus amusant que de tout détruire.

Tu es une fille remarquable. Hélas, c'est bien la dernière fois que je pourrais te voir ainsi.

Harvey commença à scintiller et à laisser partir des petites orbes lumineuse.

Harvey ? Qu'est-ce que...

C'est terminé pour moi à présent. L'heure est venu pour moi de disparaitre.

Attends ! Je... euh...

Ne t'inquiètes pas. J'ai foi en toi. Promets-moi que tu préserveras un monde en paix, que personne ne détruira et ne laissera sombrer dans le désastre.

Oui, je t'en fais la promesse !

Vis pleinement, Rera.

Harvey finit par disparaitre entièrement.

Adieu Harvey... Je te le promet, je n'échouerais pas.

Rera fit couler une larme et se laissa bercer par le vent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakoruru
Ainu
Ainu
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 07/08/2013
Localisation : Village de Kamui Kotan

MessageSujet: Re: Mon nom est Rera   Jeu 18 Sep - 1:03

Dans la base de Dokoku, le processus avançait. L'enfant continuait de grandir. Au bout de quelques jours, elle atteint finalement l'âge physique de Nakoruru, et obtenu l'apparence de sa copie conforme.

Oui... Oui ! Mon projet arrive bientôt à son apothéose !

C'est pas trop tôt punaise...

Rera se réveilla. Elle ouvrit les yeux, qui prirent une couleur rouge brillante. Elle se plia sur elle-même puis écarta tout ses membres, envoyant des ondes d'une puissance telle qu'elle en brisa sa capsule et fit beaucoup de pression dans toute la salle. Le processus s'arrêta alors. Rera était venue au monde. Elle sortit de sa capsule et se leva. Elle était encore complètement nue. Ses yeux reprirent une couleur normale.

Ma chère enfant ! Bienvenue dans notre monde ! Tiens, enfile tes vêtements et prends ton arme, afin de démarrer une nouvelle vie.

Rera enfila les vêtements et saisit l'arme que lui avait tendu Dokoku.



Je suis Dokoku, celui qui t'a créée et donné vie, autrement dit, ton propre père. Et voici tes frères et soeurs.

En voyant tout les autres clones créés par Dokoku, un sentiment de dégoût envahissait Rera.

... Où... suis-je...

De la capsule qui se tenait à côté de celle de Rera sortit un cadavre agonisant, correspondant à celui de Harvey, celui-ci traina à terre, suinta des substances visqueuses et gémit de souffrance et d'étouffement.

Tsss. Encore un échec.

Dokoku donna de violents coups de pieds sur la créature, ce qui choqua soudainement Rera.

Repens-toi, misérable vermine, tu n'es qu'un fardeau pour moi !

Que... !

Quel fiasco. Heureusement, toi, je ne t'ai pas ratée, je suis vraiment fier de toi et de mon génie créatif ! Bientôt, toute les vermines de ce monde seront à mes pieds, et enfin j'aurais ma vengeance !

Allez, viens, Rasetsururu, tu vas nous aider. Tous ensembles, nous allons soumettre notre pouvoir, et le monde sera à nous !


Rasetsururu ?

Rera commençait à être vraiment prise de colère, elle fonça à toute vitesse vers Dokoku et lui mit son épée sous le cou.

Je n'ai jamais eu un nom aussi grotesque. Et je refuse catégoriquement de vous obéir !

Mon nom est Rera, et personne ne me donne d'ordres !


Sans relâche, Rera trancha la gorge de Dokoku et le tua froidement. Les autres clones étaient choqués.

Putain j'y crois pas ! Tu viens de tuer notre père à tous ! Mais t'es sacrément culottée gamine !

Bah, au moins, comme ça, je vais pouvoir te buter sans problèmes, y'avait longtemps que j'ai pas ressenti un tel plaisir !


Rasetsumaru lécha son katana recouvert de sang et se mit en position. Rera avança à une vitesse incroyable vers lui. Rasetsumaru donna un grand coup de sabre faisant gicler du sang. Rera réaparru devant lui en lui tournant le dos. Rasetsumaru avait attrapé un coeur dans le creux de sa main.

Ha ! Je tient ton coeur ! Même si t'es clonée, t'as quand même la physique d'un humain. J'adore tuer comme ça !

Rasetsumaru écrasa le coeur d'une violente pression de sa main. Mais Rera était toujours intacte.

Bah, pourquoi ça marche pas ?

Regarde-toi.

Rasetsumaru avait un trou dans le torse, et plus de coeur. Il venait de pulvériser son propre coeur.

Bordel... de... merde !

Rasetsumaru tomba à terre mort.

Tuer... Détruire !

Satsui no Ryu attaqua violemment Rera par derrière avec un gigantesque poing sismique. Rera sauta d'une hauteur immense juste avant qu'il ne porte son attaque et frappa le sol avec son poing. Rera redescendit derrière le dos de son ennemi et le trancha en deux à la verticale avec sa lame.

Kusanagi envoya ses attaques de coups de poings enflammés vers Rera qui fit un bond en arrière.


Tu crois que tu vas m'échapper petite tête ?

Rera courait à toute vitesse autour de son ennemi qui continuait ses attaques de plus en plus vite.

Où que tu ailles je t'attraperais, et je te cramerais jusqu'aux os !

Kusanagi attaqua tellement dans tout les sens qu'il se mit le feu à lui-même, son corps se consuma entièrement.

Hahaha ! Hahahahaha !

Il n'en restait que ses os, mais il restait encore actif en tant que squelette.

Haaaaaa !

Tu pensais te débarrasser de moi en me faisait brûler, mais sache que rien ne peut m'arrêter !


Cette fois il envoya des flammes bleues. Rera commençait sérieusement à se sentir en danger.

C'est fini pour toi, fillette !

Kusanagi envoya un gigantesque coup de poing que Rera esquiva de justesse. Il mis son poing dans le mur et se retrouva coincé dedans.

Merde, c'est vraiment pas le moment !

Le choc violent de l'attaque fit tombé un rocher immense vers Kusanagi.

NOOOOOON !

Il se retrouva broyé en mille morceaux.

Devil envoya un laser vers Rera qu'elle esquiva juste en bougeant la tête.

Tu sais, j'ai beau être machiavélique, fourbe et cruel, je ne supporte pas la trahison. Et toi, tu vas payer pour ton affront.

Devil expédia plusieurs rayons et boules de feu que Rera esquivait ou déviait toutes. Il chargea un rayon surpuissant par son oeil puis l'envoya à toute puissance. Rera résista avec son épée puis, avec toute sa force, la renvoya et transperça son ennemi sur le coeur.

Rera se sentit mal, elle se fit soulever en l'air et étouffer. C'était une oeuvre de Alpha, qui de par un geste de sa main, l'avait saisi mentalement. Elle l'envoya à plusieurs mètres plus loin.


Aaah !

Rera se leva, de plus en plus en colère.

Tu... vas... mourir...

Alpha refit son geste qui soulevait Rera, mais elle tenta de résister, puis se libéra et envoya une forte pression qui impressionna son ennemie.

Alpha sortit alors sa lame de Kunoichi. Rera fit de même et elle se foncèrent l'une sur l'autre, s'entrechoquant leur lame, et mirent toute leur force pour l'emporter. Rera désarma son ennemie puis le temps qu'elle s'en aperçoive, elle fit un saut tournoyant et atterrit derrière elle, et l'acheva avec un coup d'épée dans le dos.

Tout les clones étaient décimés. Rera dégagea des ondes de colère qui fit voleter ses cheveux et sa tenue au vent, et qui détruit tout autour d'elle, les capsules explosèrent, la base pris feu.

Rera s'apprêtait à partir, elle jeta un dernier regard vers le corps de son ami mort.


Adieu, Harvey...

Elle laissa couler une larme puis partit d'un bond.

Un feu gigantesque apparût dans la forêt. Ayant aperçu cela, Rimururu alla voir cela de plus près. Elle vit Rera, de dos, qui faisait face à ce feu de désespoir.

Qui a pût faire cela ?

Rera se retourna, les yeux d'un rouge brillant. Rimururu vit son visage qui ressemblait à celui de sa soeur ainée.

O... Onee-chan ?

Rera partit d'un bond. Rimururu était choquée. Mais elle ne pouvait pas rester à rien faire. Grâce aux pouvoirs de Konril, elle fit tomber une tempête de neige qui éteint le feu, la forêt était sauvée, même si des dommages visibles subsistaient.

Rimururu rentra chez elle, après avoir observé l'environnement, inquiète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon nom est Rera   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon nom est Rera
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE PEUPLE DESSALINIEN SE LIBÈRERA DU JOUG DES BANDITS ÉTRANGERS!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Pays de la forêt :: Le nid-
Sauter vers: