La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pendant ce temps, chez Ignir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayane
Reine Tengu
Reine Tengu
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 30/06/2013

MessageSujet: Pendant ce temps, chez Ignir...   Lun 25 Aoû - 20:25

Ayane s'était enfin réveillée, bien après le départ d'Erza pour Wyvern Tail qui était en danger, donc elle n'était pas encore au courant de ce qui se passait extérieurement. En même temps, c'était pas forcément une mauvaise chose. Après s'être rafraîchie au moins cinq fois la tête sous l'eau, réalisant que la gueule de bois était bel et bien présente et était pas prête de s'en aller, elle finit par chercher Shuujaku et elle le vit seul, s'entraînant encore et toujours. Après s'être dit bonjour comme un couple le fait, Shuujaku expliqua à cette dernière que le reste du groupe était parti pour défendre la guilde et qu'Erza refusa que les Shinobis s'en mêlent. Ayane comprit et espérait qu'Erza revienne et ne finisse pas capturée. En même temps, elle croyait en elle et savait qu'il en fallait beaucoup pour qu'elle se fasse attraper. Le couple partit ensuite vers la salle ou reposait le dragon Ignir. Ayane avait besoin d'apprendre pas mal de choses.


Salutations, papa. Je te présente Ayane, elle tenait absolument à te rencontrer.

Papa ?

Bien le bonjour, Ayane. Tu es donc l'actuelle gardienne du Miyama. Je pense que tu ignores encore beaucoup de choses sur ton ancien peuple, et tu as probablement besoin d'augmenter tes connaissances, je me trompe ?

C'est ça. La seule chose que je sais, c'est que vous étiez l'invocation la plus puissante du créateur du pays de la montagne, le légendaire Susanoo. Votre nom a même fait le tour du monde. Généralement, ce genre de privilège ne revient qu'aux invocateurs et non aux invocations. Dites moi, légendaire dragon, que savez vous sur les relations entre votre défunt maître et les Tengus, notamment l'ancien seigneur, Bankotsubo.

Hum... Ma mémoire va devoir travailler un peu pour que je puisse satisfaire ton désir, jeune fille. Disons que Susanoo avait simplement nommé les Shinobis comme unique gardien et protecteurs de la montagne. Les Samurai furent également acceptés, ou tout du moins, les Shinobis furent forcés de reconnaître leurs droits de vivre...

Pourquoi ?

Parce que Susanoo, en divisant ses pouvoirs à travers ses deux enfants, Amaterasu et Tsukuyomi, à crée ce qu'on appelle "Ninjutsu"... C'est ainsi que fut convertie et transmis son pouvoir à travers les générations et les générations qui descendent de ces deux enfants. Les Samurai ne reconnaissaient pas Susanoo comme Dieu fondateur. Ils avaient leur propre croyance, mais refusait de considérer Susanoo comme leur dieu. Quoi de plus normal, l'art du Samourai n'a rien à voir avec Susanoo et sa descendance. Seul le ninjutsu y ressortait. Mais Susanoo, à cette époque, n'espérait qu'une chose... Que le pays ne soit habité que par les humains, et personne d'autre. Il haïssait les démons pour commencer. Mais pas seulement. Il...

Seto entra dans la salle, ce qui interrompit le récit d'Ignir. Ayane, qui suivait avec intention tout depuis le début, observa Seto avec un regard sombre.


Seto... Roooh, qu'est ce qu'il y'a ? Le seigneur Ignir est en train de nous raconter quelque chose d'intéressant. Viens pas nous déranger !

Calmos, la violette hystérique, je viens juste demande au seigneur Ignir quand mon rituel de purification pourra démarrer.

J'en déduis que tu as réussi le test de Mana. Je suis fier de toi, jeune dragon blanc. Je finis de renseigner tes amis, et je suis à toi. Tu devrais d'ailleurs me laisser partager ce récit avec toi. Tu es concerné.

Bien, je vous écoute. Poursuivez.

Je disais donc que Susanoo pourfendait chaque démon qu'il croisait. Et il avait également un pouvoir endormi, au plus profond d'un de ses sabres. Il enfermait l'énergie vitale de ses victimes dans son sabre, et sa limite était inexistante. A force de voler le pouvoir des créatures de la nuit, sa force divine s'amplifiait sans arrêt. Les nombreuses cartes du monde ont du être modifiés, tant les montagnes et les océans changeaient de position à chacun de ses coups. Il était clairement un dieu suprême.

Il était si... monstrueux que ça ?

Pour être franc, ma petite... Il était tout simplement monstrueux tout court. Il voulait absolument tout conquérir, du ciel à la terre, de la mer aux volcans... Sans exception, et il refusait de partager cela avec d'autres créatures que les humains. Sa discrimination était sans pareille. C'est pour cela qu'il y'ait eut cette guerre entre Shinobis et Tengus il y'a de très nombreuses années, et qui a conduit à ce combat entre Susanoo... Et ton grand père.

Son grand père ? Quoi ? Ce combat a eu lieu il y'a combien d'années ?

Il y'a plus de 500 ans...

QUOI ? M...M...MAIS ! Mon grand père avait quel âge ?

Plus de mille ans, je pensais que tu le savais. Gohyakumine avait atteint le rang de divinité suprême. Il avait donc connu une longévité vitale bien supérieure aux humains.

Divinité suprême ?

Un Tengu est une race mystique ayant gardé du sang divin, comme les dragons blancs. Mais lorsqu'ils laissent cette partie mystique prendre le dessus pour les faire passer au rang de divinités, ils peuvent dépasser des limites que les humains possèdent. Comme vivre de nombreuses années. Physiquement, ils ne vieillissent pas, mais ils ne sont pas immortels. En bref, Ayane, si tu atteint le rang de divinité, tu peux allonger ton espérance de vie.

Ayane se propulsa vers Shuujaku pour le serrer très fort dans ses bras tout en s'exclamant tout aussi fortement.


M...Meme pas en rêve ! Je ne veux pas que Shuujaku vieillit sans moi ! Je ne veux pas non plus voir mes futurs enfants mourir avant moi ! C'est hors de question !

MAIS CA VA PAS DE PARLER DE CA DEVANT MON PERE ? CALME TOI UN PEU !

Hey, c'est vrai, calmez vous, vous êtes en présence d'un seigneur dragon..

Tu crois que je le sais pas ? Tu te crois malin avec tes beaux yeux bleus ? C'est mon père, je te signale !

Qu'est ce que tu... ?

HAHAHAHA ! Enfin, ne vous en faites pas, c'est une capacité facultative. On l'active seulement selon son propre bon désir.

Tant mieux, je ne cache pas que je compte atteindre le rang de divinité, mais je ne veux pas que ma fiancée vieillisse sans moi. Sans façon...

Bien, pendant ce très long combat entre dieux, Susanoo l'emporta. Mais ce n'était pas sans conséquence. Gohyakumine survécut, mais il emporta avec lui une partie de l'énergie de Susanoo, ou plutôt, de son esprit qui n'avait fait plus qu'un avec ceux des démons.

Attendez, je possède donc... réellement l'esprit de Susanoo en moi ? Il vit en moi donc ?

C'est exact, ma petite...

Cela expliquerait pourquoi j'ai eu cette perte de contrôle quand j'ai affronté Miloune. C'est encore plus grave que ce que j'imaginais.

Et en conclusion, père, Susanoo n'est donc pas le héros que nous vénérions, c'est ça ?

Tout à fait, il a été mon maître, il a beaucoup fait pour moi, mais sa soif de pouvoir a pris le dessus. Il voulait tout. Absolument tout. Et sa haine contre les démons, ainsi que son âme d'assassin, se transmis également chez ses descendants, les Hayabusa, les Hajinmon, les Ibusashi, et les Yagami.

Donc, nous, Shinobis, nous descendons d'une mentalité fermée et discriminatoire. Je comprends mieux pourquoi les Tengus refusaient une relation entre un humain comme mon père et une Tengu comme ma mère. J'ai presque honte... Tu savais tout cela, Shuujaku, avant de décider de nous rejoindre ?

Je le savais, mais cela ne changeait pas de mon intérêt pour le Ninjutsu, et les coutumes des ninjas. Et puis, je ne regrette rien, car je ne t'aurai pas connu sinon.

Alors pourquoi tu m'as rien dis ? Pourquoi ?

Parce qu'a l'époque, tu n'étais pas encore prête, et tu me prenais tout le temps pour un baratineur. Tu ne me prenais jamais au sérieux. Je pense simplement que père est le mieux placé pour te raconter tout cela.

Ce n'est pas tout, Susanoo voulait également contrôler une armée de dragons, et c'est là qu'a eut lieu cette fameuse guerre des dragons, ou Manawyddan... fut scellé.

Attendez, Manawyddan a été scellé par Susanoo ? Un seigneur dragon blanc n'a rien pu faire façe à autre créateur du Ninjutsu ? Impossible ! Et d'ailleurs, pourquoi le cocon de Manawyddan est situé au pays de la lune ?

Tout simplement que la guerre des dragons se passa sur tout Atrium. Et que Manawyddan fut vaincu au pays de la lune. Après cette folie qui le poussait à tout conquérir, même les races majestueuses comme les dragons, j'ai enfin pris mon courage a deux mains, et tenté de le libérer, de le raisonner, quitte à briser le pacte qui nous liait. Et j'ai échoué. Comme punition, il m'enferma dans ce temple.


C'est horrible...

La morale de cette histoire, c'est que conquérir, c'est le vice de la plupart des grands seigneurs, mais pas seulement au pays de la lune. Dans la montagne et au soleil également. Et cette folie des grandeurs est pire qu'une maladie... Tout ceux qui ignorent ce qu'ils vénérent... Finissent dans les ténèbres. Et n'y ressortent jamais. Prends cela comme une mise en garde, jeune Ayane.

Ayane en croyait pas ses oreilles. Susanoo était donc le mal absolu ? Ce qui errait dans les entrailles de la jeune Kunoichi, était donc l'esprit d'un conquérant, et que si elle perdrait le contrôle, elle deviendrait la même chose ? Ayane tenait fermement la main de Shuujaku et sous un regard horrifié entre un Ignir sage et possesseur d'une cruelle verité, et un Seto qui demeurait là, les bras croisés, elle dit la voix etouffée:


Je suis donc prisonnière des ténèbres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayane
Reine Tengu
Reine Tengu
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 30/06/2013

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, chez Ignir...   Mer 3 Sep - 11:06

Après s'être sentie mal pendant quelques secondes, Ayane reprit la conversation avec Ignir, un peu plus déterminée d'en savoir plus après une cruelle vérité qui changea sa vision de ses pouvoirs.


Ignir, je déteste passer par là, car une reine se doit de maîtriser chaque parcelle d'énergie qui circule dans son corps. En me retenant, je ne pourrai pas assurer la sécurité de ma tribu si Azelia décide d'attaquer. Mais... A l'heure actuelle, je suis bien plus une menace qu'elle même si je perds le contrôle. Alors, je vais vous demander de m'aider à contenir le démon en moi.

Tiens donc, déjà que tu avais demandé à Ulyana d'effectuer un rituel pour contenir ton énergie du Tengu, maintenant, ça ? T'as vraiment peur de tes propres pouvoirs, toi aussi !

Ayane ignora les paroles de Seto, car en effet, il ne valait pas mieux, il voulait carrément se débarasser du pouvoir en lui, alors qu'Ayane veut juste le contenir. Ignir observa cependant Ayane avec un air désolé avant de répondre à sa demande.


Je ne peux rien faire pour toi... Susanoo est une force bien supérieure à la mienne... Si il a pu m'enfermer à jamais à l'intérieur de ces murs, tu dois bien te douter que je n'ai pas le pouvoir de le contenir.

Alors, vous voulez dire que je suis destinée à devenir une conquérante sanguinaire, sans pouvoir lutter contre ça ? Dites moi que c'est faux !

Du calme, Ayane, je n'ai pas dis cela. A chaque problème, il y'a une solution...  Ce que nous allons faire, c'est la trouver ensemble. Jusqu'à maintenant, pour affronter ou te lier avec tes démons, comment as tu fait ?

J'ai simplement usé de la communication, je leur ai fais comprendre que nous ne sommes qu'une seule entité, qu'une seule existence, avec une seule raison de combattre, notre survie... Et que malgré les différences, ils pouvaient compter sur moi... Maître Ignir, pensez vous que cela suffirait face à un seigneur de guerre ?

Je ne sais pas, mon enfant. Peut-être que si tu trouves les bons arguments, cela pourrait fonctionner. A la différence de moi, les rôles sont inversés. C'est lui le prisonnier, et toi, le maître.

Tu n'as tout de même pas l'intention...

Si, avec toute entité avec qui on partage son existence, il faut pouvoir communiquer un minimum. Je ne peux accepter l'idée qu'il n'y ait pas le moindre contact entre un hôte et un esprit. Et ainsi, je serai fixée. Peut-être pas de mon sort, mais au moins, je serai fixée sur la vraie nature de mon esprit actuel. Si il est confus, ordonné, désordonné, chaud, froid, de lumière ou de ténèbres. Je dois le savoir. Je dois me faire une idée de ce qui m'habite, les yeux dans les yeux.

Bien, dans ce cas, laisse toi faire Ayane, je vais te permettre de le rencontrer.

Vous pouvez faire ça ?

Bien sur... Je pouvais rentrer dans l'âme de Susanoo, tout comme Seto peut communiquer avec ses dragons blancs aux yeux bleus depuis son esprit. Je peux donc permettre à Ayane de réaliser la même chose. Maintenant, ferme les yeux.

Ayane s'éxécuta, et elle sentit la patte gauche du dragon légendaire toucher quelque peu le haut du crâne. Par la suite, elle se retrouva une fois de plus à l'intérieur de son esprit. Qu'allait-elle y trouver ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seto
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 1234
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, chez Ignir...   Lun 8 Sep - 20:13

Alors qu'Ayane était endormie après qu'Ignir lui a permis de pénétrer dans son esprit. Seto patientait les bras croisés que cela se finisse, jusqu'à ce qu'il ressentit comme une énergie très familière, pas trop loin du temple. Il tourna la tête en direction de l'énergie qui le troublait. Il entendit ensuite le dragon blanc mâle lui parler depuis son esprit.


Seto... Tu as ressenti la même chose que moi ?

Ouais... C'était un Burst Stream. Ca ne fait aucun doute. Je ferais mieux d'aller voir ce qui se passe.

Seto se dirigea vers la porte de sortie, laissant Ignir et les Shinobis continuer ce qu'ils avaient démarrés. Mais Shuujaku, les bras croisés, réagit.


Ou vas tu ?

Ca te regarde pas

Toujours aussi distant, je t'ai pas demandé la lune. Ou vas tu ?

Seto ignora Shuujaku, jusqu'à ce qu'un katana frôlait la nuque de ce dernier.


Dégage...

Non, tant que je n'aurai pas la réponse à ma question, je ne vais pas te lâcher d'une semelle. Et d'ailleurs, ce n'est pas toi qui as dit auparavant que je devais me comporter plus dignement devant mon père ? T'es plutôt du genre "Fais ce que je te dis, pas ce que je fais", hein ?

Crois moi... Si t'étais pas le protégé d'Ignir, je t'aurai déjà arraché le bras...

Hoho... Tu es amusant ! Arrête, j'ai les jetons... Tu menaces beaucoup, mais il n'y a rien au finale. Que des mots. La simple présence d'Ignir suffit pour que tu sois docile. Si tu veux te battre dehors avec moi, je suis ton homme, mais je souhaite réellement que tu comprennes qu'à partir du moment ou Ignir a foi en toi, alors je me dois de me contenir également. Alors, tu réponds ?

J'ai ressenti comme une énergie similaire à celle des Dragons Blancs. C'est mon clan. Même si il s'agirait de Miloune qui ne fait pas partie de mon clan, je tiens à savoir pourquoi a elle utilisée une technique aussi dangereuse. C'est tout. On ne le croirait pas, mais je m'inquiète toujours de ceux qui partagent le même sang que moi. Est-ce un tort ? Tu aurais probablement réagi pareil si tu sentais la présence d'Ayane abuser de Susanoo. Ne me dis pas le contraire, je sais ce que c'est d'être amoureux. Bien, maintenant que tu as ta foutue réponse, pousse toi.

Et si tu vois Miloune être blessée, qu'est ce qui va pas me dire que tu ne vas pas succomber à la colère ?

Je me fous de Miloune... C'est une habitante du soleil. Tous les membres de ce pays sont mes ennemis. Je tiens juste a ce qu'elle n'utilise pas les arts de ma tribu pour des conneries.

Fais pas le mec qui faisait du sarcasme, y'a une minute. Au fond de toi, je sais que tes sentiments sont différents. Quand tu parles, je n'ai pas l'impression de voir vraiment quelqu'un qui a la haine, au fond. Tu es bien plus adouci que les rumeurs ont bien voulu me faire croire. Ayane a combattu a tes côtés, et je sais que pour qu'Ayane accepte de s'allier avec quelqu'un, il en faut beaucoup. Par contre, même si tes yeux sont pas aussi sombres que les légendes racontaient du terrible et sanguinaire capitaine de la lune, tu es ici dans le but de calmer ta fureur, et briser ta malédiction. Donc rien n'est sûr en ce qui te concerne. T'es pas à l'abri de faire une crise, j'en suis persuadé. Et ce n'est pas forcément de ta faute. Ayane m'a raconté du début à la fin votre combat contre le seigneur Marbus... Et alors que tu étais en difficulté, Azelia a automatiquement déclenchée ta malédiction, même si tu étais dans une autre dimension qu'elle. Elle doit bien t'espionner quand tu t'y attends le moins, hein ?

Ferme-la, cette idée me fout la nausée.

Bien, et donc, cela signifie que tant que tu ne te seras pas débarrassé de ta malédiction, je te prierai d'arrêter de te battre, et de te reposer sur nous. Tu veux bien ?

Je ne me repose sur personne, a part mes fidèles dragons blancs aux yeux bleus.

Tu veux donc passer ? Alors affronte moi... Je...

Non, Shuujaku, baisse ton arme !

Cette voix provint du dragon Ignir qui était resté silencieux, probablement concentré sur le cas d'Ayane, mais au final, il avait tout écouté depuis le début.


Père ?

Shuujaku, quand je vois Seto ici et maintenant, je ne peux m'empêcher de penser à toi quand tu étais enfant. Tu voulais tout découvrir, tout observer, ta curiosité était ton plus vilain défaut. Et surtout, tu voulais avancer. Vous, les jeunes, vous êtes si intéressants. Vous participerez à l’avènement de la nouvelle génération. Seto a passé l'épreuve que je lui ai imposé. Il veut donc vérifier par lui-même si il y'a du changement dans son âme. Je ne peux pas lui reprocher... Va, dragon blanc...

Shuujaku relâcha l'étreinte qu'il avait posé sur la nuque de Seto et le laissa partir sans un mot.


Je vous remercie, seigneur Ignir

Va falloir que je m'excuse auprès d'Erza...

Mais non, si elle te dit quelque chose, je saurai te défendre.

Bien, et sinon, ou en est Ayane ?

Il semblerait qu'elle n'ait pas encore trouvé Susanoo dans les abysses de son âme. Il va falloir patienter encore un peu.

Seto parti, Shuujaku se reconcentra sur le corps sans vie d'Ayane, qui cherchait toujours à l'intérieur de son âme la créature infernale qui sommeillait en elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forbiddenyokume.forumactif.org
Momiji
Kunoichi/Miko
Kunoichi/Miko
avatar

Messages : 2151
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 25
Localisation : Mexique

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, chez Ignir...   Mar 9 Sep - 10:26

Après avoir passer une bonne partie de son temps à méditer et à s’entraîner avec Smaug dans une des salles d’entraînements du temple d'Ignir. Momiji décida d'aller voir où en sont ses autres compagnons. Pour cela, elle se dirigea dans la salle du trône du roi dragon. Une fois arrivée, elle vu Shuujaku  mais aussi Ayane et Ignir qui était en train d'effectuer un genre de rituel sur la femme tengu du miyama. La Prêtresse et chef du clan Hayabusa salua le leader du clan Hajinmon en faisant un signe de la main.

"Comment se passe votre entrainement ? Si ça n'est pas trop indiscret, qu'est ce qu'Ayane est en train de faire avec Maitre Ignir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shuujaku
Chef Hajinmon
Chef Hajinmon
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 30/12/2013

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, chez Ignir...   Mer 10 Sep - 21:12

Shuujaku observait le corps d'Ayane avec beaucoup d'anxiété. Elle allait rencontrer le dieu qui sommeille dans son âme désormais. Shuujaku repensa aux derniers événements, et en voulant enfin avoir une vie paisible sans haine, elle a laissé un démon d'un nouveau genre se réfugier dans son âme. La vie que Shuujaku espérait avec elle n'allait pas démarrer de si tôt. Il culpabilisait un peu, mais ce n'était pas la solution, alors... Shuujaku patientait qu'Ayane immerge, et si le moindre problème arrivait, Ignir était là. En attendant, Momiji arriva dans la salle peu de temps après le départ de Seto. Elle demande ce qui se passait avec Ayane.


Ignir a permis à Ayane de pénétrer dans son âme, afin de rencontrer en personne l'entité maléfique qui se cache en elle. Apparemment, c'est du lourd ce qui est dans son esprit, et malgré ça, elle a décidée de lui tenir tête... J'attends patiemment de voir si elle va revenir sans aucune séquelle spirituelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Momiji
Kunoichi/Miko
Kunoichi/Miko
avatar

Messages : 2151
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 25
Localisation : Mexique

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, chez Ignir...   Jeu 11 Sep - 10:41

Shuujaku expliqua qu'Ayane est à l'heure actuel en train d'avoir une "entrevue" avec l'entité maléfique qui se cache en elle depuis qu'elle est devenu la reine Tengu du Miyama. Il a peur que la kunoichi tengu aux cheveux pourpre souffre de séquelle spirituelle pendant le "meeting" avec cet être démoniaque qui a trouvé refuge dans son corps.

"Ayane est une force de la nature et depuis qu'elle est devenue la Reine Tengu du Miyama, il ne vaut mieux pas être en travers de sa route. En attendant son retour, tout ce qu'on peut faire c'est prier pour elle et la soutenir dans cette épreuve."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayane
Reine Tengu
Reine Tengu
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 30/06/2013

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, chez Ignir...   Mar 23 Sep - 9:30

Pendant ce temps, Ayane état dans son esprit. Ce n'était plus un océan de sang comme la dernière fois, quand elle a affronté Bakotsubo, néanmoins, l'air restait nauséabond, ce qui confirma à Ayane que son maléfice n'était toujours pas calmé. Une large pression d'énergie, néanmoins, s'était ajoutée au dernier ressentie qu'elle avait eu ce jour-là. Elle avança vers l'infini, tout en ne voyant pas le bout de la brume pourpre qui l'aveuglait méchamment. Elle commençait à avoir froid dans cette tempête d'énergie. Mais plus elle avançait, plus cette sensation de puissance l'écrasait.

Après une longue marche à lutter contre la gravité, la jeune Kunoichi pourpre vit une sorte de lumière. Enfin, une source de lumière dans les profondeurs des ténèbres. Il était temps. Mais Ayane comprit que son soulagement allait être de courte durée, quand elle réalisa que cette même lumière et ce qui l'empêchait d'avancer et respirer normalement. La lumière commença à créer une forme difficile à distinguer. On ne peut pas dire si c'est humain ou non. Mais c'est... très puissant.


Encore une saloperie qui s'est installé en moi et qui joue au mystérieux, à ce que je vois. Entre les âmes des Tengus, ma jumelle déglinguée et toi, qui que tu sois... Vous avez cru que mon corps était un nid vivant ? Le jour ou j'accoucherais, ça sera une partie de plaisir...

Dis moi, jeune femme... Qui crois tu que je sois ?

Probablement un gros couillon pour s'être invité chez moi sans mon autorisation. Déjà que je supporte pas quand des mains baladeuses me touchent extérieurement, ce n'est pas pour qu'une lumière qui parle me touche intérieurement.

Inconsciente petite gamine... Ma présence est par pure invitation... Tu as voulu jouer dans une autre catégorie, et posé les pieds sur une terre inconnue qui n'a même pas été étudié, qui a été foulé, par une ambition propre aux humains qui est celle... d'évoluer... Inconsciente petite gamine... Les humains doivent connaître leurs places pour éviter de sombrer dans la folie, que généralement, les démons chercheront à vous enseigner par... la peur et la mort... Jouer aux dieux... est synonyme de suicide. Reste à ta place, gamine, et accepte le fait que tu est mon domicile. Ce sera ta punition pour avoir dévoré l'âme d'une créature mystique, et d'avoir pensé contrôler le temps.

Qui es tu au juste, bouffon ?

Tu vois, tu débarques dans un monde qui n'est pas le tien, sans connaître les origines, le nom, la raison d'exister... Puisque tu navigues là ou tu n'aurais jamais du voyager. Je te laisse deviner ce qui se nourrit de ton âme. Un humain, un dieu, un démon. A toi de voir. Utilise tes yeux ou ton imagination. Au choix...

La lumière s'empara de la jeune femme. A cet instant, elle était paralysé, comme si la main de dieu la serrait férocement, sans issue de secours. Elle avait l'impression que ses yeux allaient exploser, sa langue fondre en gouttelettes de sang. C'était impossible de survivre à ça. Elle étouffait sous la pression de la lumière écrasante, et le poids de la gravité était tout aussi insupportable.

Tout dépend de la manière dont tu me considères. La réponse à ma question est simple pourtant. Si tu te trompes, utiliser mon pouvoir te coûtera plus que la vie. Si tu comprends l'univers qui t'entoure, ça ne sera plus douloureux. Ca sera même appréciable. Pitoyable jeune femme... PROUVE MES TORTS ! Montre que les hommes et les dieux peuvent trouver un pied d'égalité.

La lumière écrasa définitivement Ayane, la déchirant de toutes parts. Son âme était presque détruite, mais malgré ça, elle put se réveiller dans le monde normal. En sueur, elle arrivait même plus à dinstinguer Ignir en face d'elle. Sa vue était troublée. En réalité, c'était une illusion dont elle était victime, mais qu'est ce qui lui disait que la prochaine fois, son âme serait réellement déchirée en morceaux ? Shuujaku vit le trouble d'Ayane, et posa ses mains sur ses épaules.

Ayane ? Tout va bien ?

Mais elle n'arrivait pas à répondre. Elle était complètement anéantie par ce qu'elle venait de voir. Même si elle se forçait à dire quelque chose, elle sentait que sa voix ne sortirait pas. Ignir regarda Shuujaku tenter de ramener Ayane les pieds sur terre, mais sans succès. Elle observa ensuite le sol, puis ses mains. La bouche légèrement ouverte, elle dit un premier et seul mot.

Dieu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Momiji
Kunoichi/Miko
Kunoichi/Miko
avatar

Messages : 2151
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 25
Localisation : Mexique

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, chez Ignir...   Mar 23 Sep - 10:03

Finalement Ayane se réveilla, tout en sueur et visiblement exténuer comme si elle revenait d'un terrible cauchemar. La kunoichi n'arrivait plus à dire un mot. Momiji la rejoint comme le fit Shuujaku.

"Ayane, ça va ? Que s'est-il passait ?"

La tengu du miyama était encore comme ailleurs, ce qu'elle a du voir devait être terrible pour mettre une femme aussi forte qu'Ayane dans un tel état. Mais qu'a t'elle pu bien voir ? La kunoichi pourpre ne dit qu'un mot : "dieu".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shuujaku
Chef Hajinmon
Chef Hajinmon
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 30/12/2013

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, chez Ignir...   Lun 29 Sep - 15:28

Shuujaku comprit vite qu'Ayane n'était plus elle-même. Elle ne dit qu'un seul mot: "Dieu". Shuujaku comprit ce qu'il redoutait. Susanoo avait réellement élu domicile dans Ayane, profitant du fait qu'elle s'est emparée des pouvoirs de Bankotsubo. Le fait qu'elle ait vaincu le seigneur Tengu lui fit probablement réaliser que la jeune femme sera une meilleure hôte, pour son plus grand malheur. Ignir réagit sur le champ quand il vit l'état d'Ayane.


Ce n'est pas la peine de tenter de lui parler. Si elle a bien rencontré l'esprit de Susanoo et que l'échange ait été trop brutal, une partie de son âme a du être touché.

Shuujaku ouvrit grand les yeux quand il entendit que c'était carrément son âme qui a été touché. Ce qui signifiait qu'Ayane allait garder des séquelles internes, et qui seront très difficiles à réparer. Ayane tomba enfin à terre, elle était dans le coma.


Momiji, mon fils, emmenez la dans une chambre. Mana veillera sur elle et fera tout son possible pour la restaurer.

Shuujaku prit Ayane sur son dos, et allait se diriger avec Momiji dans une chambre. Mais avant, il regarda le dragon, avec des yeux tremblants de colère.


Et tu l'as laissé faire ça ? Tu réalises quand même qu'Ayane a du faire face à une entité divine aussi puissante que Susanoo ? C'est de la pure folie.

Je te prierai de te calmer deux minutes, mon garçon, la colère te va si mal... Elle a choisi cette voie, elle doit donc assumer ses choix et ses responsabilités. Voilà ce qui se passe quand on s'empare d'une force qui va au delà de ses limites, sans prendre le temps de se renseigner davantage.

Tu dis donc que ce qui lui arrive est de sa faute ?

Non, les raisons de ses actes sont nobles, mais il ne fallait pas agir par précipitation. Ayane est encore jeune et inexpérimentée... Tout comme toi.

Ignir rappela à Shuujaku la cruelle réalité. Derrière ses ambitions de chef de village, se cache un jeune homme qui n'a qu'une vingtaine d'années. Et qui, malgré une force élevée, demeure néanmoins un homme manquant de maturité, du moins, pas suffisamment pour n'avoir pas empêché d'Ayane d'aller aussi loin dans ses projets.


Quand on est en quête de puissance, on s'expose a des risques très graves, ne l'oubliez jamais, Shuujaku et Momiji. Cela peut paraître paradoxal à partir du moment ou j'ai proposé de nouvelles techniques à de jeunes prodiges du combat, mais avant d'accepter, j'espère que tout le monde a bien réfléchi avant de prendre ce genre de décisions. Partir à la conquête de nouveaux pouvoirs... est une guerre sans merci. Prenez le cas d'Ayane comme exemple, jeunes gens. Mais ne vous inquiétez pas, tout problème à une solution. Maintenant, faites ce que je vous ai demandé.

Bien, père...

Shuujaku emmena donc Ayane vers une chambre avec Momiji, tout en réfléchissant amèrement aux paroles de ce dernier. Il était vrai qu'en y repensant, Shuujaku, de nature paisible, était obnubilé par la vengeance quand il vit ce qui est arrivé au village Hajinmon, et Ayane, elle, a souffert trop longtemps et était bien trop pressée de mettre un terme à sa malédiction. Résultat des courses, Ayane est maintenant en possession d'une malédiction encore plus intense. Shuujaku allait donc devoir prendre cela en compte pour éviter de souffrir de sa soif de vengeance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Momiji
Kunoichi/Miko
Kunoichi/Miko
avatar

Messages : 2151
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 25
Localisation : Mexique

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, chez Ignir...   Mar 30 Sep - 10:21

Ignir expliqua qu'il était inutile de parler à Ayane, expliquant qu'une partie de son âme a dû être touché. Quelques instants après, le reine tengu du miyama tomba dans le coma. Momiji aida Shuujaku pour ramener la kunoichi au cheveux violets dans une chambre, mais avant le chef Hajinmon discuta avec le dragon de feu suprême.

Momiji écouta attentivement les paroles du seigneur des dragons de feu. Ses mots étaient sages et pleines de vérités. ça concernait pas qu'Ayane mais aussi Shuujaku et la gardienne du village Hayabusa, vouloir acquérir plus de pouvoir peut amener à de graves répercussions comme vient de subir la Tengu. Grace à Mana, Momiji avait pu maîtriser l'augmentation de sa puissance qu'Ignir lui avait offert, peut etre que sans la prêtresse de feu, la Miko Hayabusa se serait consumée par ses propres pouvoirs. Cela vaut aussi pour Smaug qu'elle a rencontré récemment, à chaque invocation, la kunoichi consomme une grande quantité de chakra, de même pour le garder présent sur le lieu de l'invocation. Son combat avec Seto Yagami lui avait bien fait comprendre qu'utiliser le dragon de feu en plein combat est très risqué pour elle et son nouvel ami.

Après les mots du seigneur Ignir, Momiji hocha de la tête.

"Merci de vos sages paroles maître Ignir."

Momiji et Shuujaku ramenèrent Ayane dans une chambre, où la jeune femme puisse prendre du repos. Momiji regarda la Tengu allongée sur son lit, on aurait dit qu'elle revenait d'un combat qu'elle avait lourdement perdu. Vouloir plus de pouvoirs peut s'avérer très dangereux si la personne n'est pas en mesure de contenir une telle puissance. Momiji garda ça en tête puis elle s'adressa à Shuujaku.

"J'espère qu'elle va se remettre. Comme son âme a était atteint, on n'a aucune technique pour la remettre sur pied. Tout dépend de sa volonté. Ayane est une force de la nature, j'ai confiance en son rétablissement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shuujaku
Chef Hajinmon
Chef Hajinmon
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 30/12/2013

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, chez Ignir...   Mar 30 Sep - 22:28

Shuujaku était très nerveux, sa jambe droite bougeait toute seule, tout en étant assis devant le lit ou était allongé Ayane. Malgré qu'il a toujours été calme et à toujours pris son rôle de chef de village avec self-contrôle, quand il s'agissait d'Ayane, il n'était plus le même. Il tenait fermement la main d'Ayane, et la caressa. Il entendit ensuite les paroles de Momiji et ne put s'empêcher de répondre avec nervosité.


T'en a de bonnes toi ! Une force de la nature... Tu l'as déjà dis avant, et ça n'a rien changé au fait qu'elle soit dans le coma là ! Ayane n'est pas une force de la nature ! C'est une humaine, avec des limites ! Dire que je l'ai encouragé à partir dans cette quête de puissance, tout ça parce que j'étais tellement impatient de tout redémarrer à zéro avec la femme que j'aime ! A trop penser à notre bonheur, j'ai été impatient, comme l'a dit Ignir... Tsss !

Shuujaku se leva de son siège et frappa fort d'un gros coup de poing le mur de la chambre, tout en se retenant de ne pas tout détruire. Il semblait vraiment hors de lui en voyant Ayane dans cet état.


Faudra un jour qu'on m'explique POURQUOI, nous, les humains, sommes si limités, et pourquoi d'autres races comme les vampires ont une force quasi sans limite ! C'est donc l'ordre naturel qui veut ça ? C'est donc dans la logique de l'existence même que nous devrions nous plier à une femme aussi forte qu'Azelia ? Alors du coup, on tente de se rapprocher des dieux, et voilà le résultat ! Si ça se trouve, la malédiction d'Ayane est en train de la consumer et la dévorer spirituellement, et on ne peut pas vérifier dans quel état elle est ! Bordel !

Shuujaku retourna s'asseoir. Il était réellement en colère cette fois. Il maudissait l'ordre naturel entre races et divinités. Il sentait que les humains avaient une place tellement inférieure dans le monde, et qu'ils devaient se soumettre à des créatures comme Azelia qui avait un pouvoir presque sans limite.


J'ai besoin d'être seul avec elle... Tu m'excuseras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Momiji
Kunoichi/Miko
Kunoichi/Miko
avatar

Messages : 2151
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 25
Localisation : Mexique

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, chez Ignir...   Mer 1 Oct - 12:50

Shuujaku s’énerva quelques peu mais au vue de la situation, il est tout à fait normal pour le jeune homme d'avoir cette réaction. Ayane était dans un état critique et sans même avoir combattu. Le chef Hajinmon s'en voulait et se sentait responsable pour avoir encourager Ayane dans sa quête de puissance. Il rappela également que c'est aussi une humaine avec ses propres limites.

"Ce n'est pas de ta faute, ni de la sienne. Personne ne pouvait prévoir que Bankotsubo possédait en lui une partie du pouvoir de Susano'o."

Toujours énervé, Shuujaku se leva et frappa le mur du poing par colère et certainement aussi à cause de l'impuissance de la situation. Il commença à évoquer que les limites de la race humaine sont injustes comparé à certaines races comme les vampires dont fait partie Azelia. Malgré que Momiji descend de la lignée des prêtresses du dragon, elle reste pour autant une humaine avec ses propres limites qu'il est difficile de dépassé sans passer par de très durs entraînements. Tout comme Shuujaku, elle a du passer sa vie à se perfectionner et à amélioré ses techniques, tantôt ayant comme sensei sa sœur Kureha qui lui a tout appris faisant d'elle une véritable Dragon Shrine Maiden, puis Ryu Hayabusa qui lui a enseigner la voix du shinobi, faisait de Momiji une Dragon Kunoichi accomplie. Elle s'est ensuite perfectionner à son rythme et inventer des techniques signatures comme le double saut, l'art du crimson lotus ou encore l'art du souffle divin qui permet de soigner plus efficacement un blessé qu'avec un sort de soin traditionnel.

Cependant, face à quelqu'un comme Azelia, Momiji n'était pas en mesure de lui tenir tête. Au village Hajinmon, elle a utilisé le sort du « véritable dragon de feu », la technique la plus puissante du clan Hayabusa mais aussi très dangereuse pour le lanceur, qu'utilisait son sensei Ryu ou encore Joe Hayabusa. Elle avait mis sa vie en péril pour rien et sans l'intervention de ses alliés, la Miko serait sûrement en compagnie de Ryu et de tout ses proches décédés au paradis des shinobi. Malgré tout, Momiji calmement répondit.

"On ne peut pas se rapprocher du pouvoir d'un dieu, on peut juste faire de notre mieux avec les moyens qui nous ont été donné … Shuujaku, seul on ne peut pas venir à bout d'une créature mystique, mon maître Ryu Hayabusa aussi puissant qu'il l'était n'était lui même pas en mesure de vaincre une entité maléfique supérieur mais ensemble, tout est possible. Notre victoire dans l'outremonde contre Marbus est la preuve que l'union fait la force. Notre force à nous, les humains, c'est que dans l'adversité, nous savons mettre de coté nos querelles et travailler ensemble pour un monde meilleur. C'est pour ça, que Nous Hayabusa et vous Hajinmon, on s'est allié, ensemble on est plus fort que renfermé dans notre monde."

Shuujaku demanda d'être seul avec Ayane, ce qui est normal. Momiji regarda une dernière fois le couple avant de quitter la pièce.

"Prend soin d'Ayane. Je sais qu'elle est entre de bonnes mains avec toi. Je dois rentrer au village Hayabusa, ses habitants ont besoin de moi et j'ai besoin d'eux. Je me suis absenté trop longtemps, il est temps que je rentre à la maison. Shuujaku, au plaisir de te revoir, en compagnie d'Ayane."

Momiji se retourna et quitta la chambre en prenant soin de fermer la porte derrière elle. Avant de partir du temple de feu, Momiji alla voir Ignir pour lui dire au revoir et le remercier de sa précieuse aide. Le roi des dragons de feu avait fait beaucoup pour la prêtresse de la lignée du dragon. La jeune femme se dirigea à l'extérieur et invoqua Smaug. Pour la première fois, elle allait voyager avec son nouvel allié.

"Bonjour Smaug."

Le dragon salua également la kunoichi, mais il voyait que sa nouvelle amie avait une triste mine.

"ça va Momiji ?"

"Oui, ça va. Je suis juste inquiète pour mon amie Ayane, mais je sais qu'elle est entre de bonnes mains. Mon village a besoin de moi, allons-y Smaug. Je te présenterais aux habitants. Chacun d'entre eux sont pour moi comme une famille."

Momiji était inquiète pour son amie Ayane, après tout la Miko a déjà tellement perdu. Elle ne le montre pas, arborant le plus souvent un magnifique sourire, mais intérieurement Momiji a beaucoup souffert. Tout les êtres qui ont été un temps soit peu proche d'elle sont désormais dans l'au delà … Sa famille, sa sœur Kureha, son maître Ryu Hayabusa, Sanji, la princesse Kasumi du pays céleste, ses amis du clan et tant d'autres. Elle ne lui restait plus que son village, où chaque habitants sont pour elle comme une famille, parmi eux le vieux vétéran Genjiro qui a connu la Miko à son plus jeune age, Mai Shiranui, Hanzo Hattori, Kage-Maru, Yoshi Futaba, Kakashi Hatake et tant d'autres. Mais aussi l'amitié qu'elle partage avec Ayane et Rachel est aussi importante que les membres de son village et ceux malgré que toutes les deux sont des demi-démones, elle garde une grande place pour elles dans son cœur. Que ce soit Rachel ou Ayane, elles ont toutes les deux soufferts beaucoup et on choisi une voix bien difficile en acceptant leurs origines.

Momiji regarda Smaug qui s'abaissa pour la laisser monter sur son dos. Le dragon décolla et se dirigea vers le village Hayabusa. Ça fait des millénaires que le dragon de feu n'avait pas revu le village des descendants de la lignée du dragon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pendant ce temps, chez Ignir...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pendant ce temps, chez Ignir...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 11 Choses à faire pour passer le temps chez WalMart !!
» Pendant ce temps dans le reste du pays...
» PENDANT CE TEMPS,LES AFFAIRES CONTINUENT.....
» Pendant ce temps-là , Martelly nomme les directeurs généraux.
» Pendant ce temps, sur Brume-Azur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Pays du feu :: Temple du feu-
Sauter vers: