La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un crépuscule de folie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Milla
Prêtresse de Maxwell
Prêtresse de Maxwell
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 27/08/2013
Localisation : Joyeuses fêtes!

MessageSujet: Un crépuscule de folie   Mar 5 Aoû - 9:51

Quelques soleils avaient tourné, depuis que l'entraînement de l'archange pour maîtriser ses pouvoirs était fini pour aujourd'hui. Asuna était assez exténuée par les efforts qu'elle avait donnés, aujourd'hui. Il était clair que contrôler le flux d'énergie et ce pouvoir gigantesque n'allait pas être facile... Heureusement, Natsu était plutôt bonne entraîneuse, et savait motiver la valkyrie.

Les deux jeunes femmes s'étaient isolées de la cité, dans un petit village, appartenant au territoire Élyséa, pour s'entraîner en paix, mais surtout pour éviter qu'on découvre le vrai pouvoir d'Asuna. Grâce à la gardienne, l'archange pouvait s'entraîner sans se soucier de l'énergie dégager dans la zone. Mais pour l'instant, c'était l'heure du repos, et Asuna était tranquillement détendu sur le lit, après avoir pris une bonne douche, ainsi qu'un repas, quelques minutes plus tôt, dans cette même auberge.



Après plusieurs minutes, c'était au tour de Natsu de sortir de la douche. Asuna fut assez surprise de la voir sortir si tôt, étant donné qu'elle n'avait toujours pas remis sa tenue complète, elle était quelque peu gênée. Natsu, quant à elle, s'avança comme si de rien n'était, et prit place sur le lit où était allongé Asuna. Évidemment, la valkyrie se mit à rougir sans même s'en rendre compte. Elle ne pouvait s'empêcher de relooker cette dernière, en serviette, en train de se sécher les cheveux. Il était clair qu'elle en pinçait pour la gardienne.



Tu progresses très rapidement, Asuna. Tu as été géniale. Il manque plus que de trouver un moyen de t'apprendre le reste, plus rapidement...

Mer... merci.

Asuna changea de position, pour se mettre en position assise, aux côtés de Natsu. Malgré qu'elle était bien plus sûre d'elle qu'avant, la valkyrie semblait totalement changer quand elle était avec la gardienne. Tandis que Natsu continuait de bavarder, Asuna, était comme bloqué par quelque chose, une chose qui l'empêchait de regarder Natsu dans les yeux. C'était un sentiment bizarre qui enivrait l'archange, quelque chose qu'elle avait du mal à exprimer.


Un problème Asuna ? J'ai quelque chose sur la tête ?


Heu.. non , non ! C'est jus.. euh, enfin, je trouve simplement que tu as des cheveux magnifiques.

Ho, merci. Il est vrai que j'en prends bien soin... Héhé, il y a que mes cheveux que tu trouves magnifiques ? Huuuum ?

Oui, en.. enfin... Où tu veux en venir encore ?!

Il suffit de voir ce que regardent tes yeux, petite maligne.

Natsu s'était légèrement rapprochée d'Asuna, tout en ayant dit cela, d'une voix provocante et amusée. La valkyrie de son côté venait d'atteindre un point ou une tomate était moins rouge qu'elle. Elle semblait assez embarrassée par la situation, et préféra détourner la tête, suite à la remarque de la gardienne. Elle reprit la parole d'une voix assez basse et gênée.


Ce.. ce n'est pas ce que tu crois... Je.. je ne suis pas de ce genre !


Hum ? Ah oui ?

Natsu posa délicatement ses mains sur les joues d'Asuna, et la fixa dans les yeux intensément. Elle rapprocha son visage, et sans transition, elle embrassa la valkyrie sans prévenir. Asuna fut en premier lieu surprise et avait instinctivement attrapé les mains de la gardienne pour se dégager. Mais à la place, elle se laissa faire, ses yeux se fermant doucement, pendant l'échange du baiser passionné qu'elles étaient en train d'échanger.


… Natsu.. je..


Shhhht, laisse-toi aller, ma jolie rouquine.

Les deux jeunes femmes recommencèrent par la suite à s'échanger plusieurs baisers pendant quelques secondes. Puis, tandis que la valkyrie était sous l'emprise de la gardienne, cette dernière en profita pour la faire basculer doucement sur le lit. Tout en continuant le baiser, Natsu commença à retirer le vêtement supérieur de la jolie rouquine. Après s'être débarrassée de l'obstacle, la gardienne commença à malaxer la belle poitrine de la valkyrie, qui commençait à respirer bien plus rapidement. Une fois le baiser fini, Natsu fit glisser sa langue délicatement sur le corps de la valkyrie, jusqu'à arriver au niveau de la poitrine, où elle profita bien de cette dernière. Tandis qu'Asuna était de plus en plus chaude, ses mains commencèrent à agripper sauvagement la gardienne. Pendant que ses doigts glissaient dans la chevelure de Natsu, cette dernière continuait sa descente le long du corps de l'archange. Arrivée au bassin, la gardienne s'arrêta net, puis se recula. Elle en profita pour retirer sa serviette, dévoilant son corps à l'archange, puis grimpa sur Asuna. La gardienne se positionna à quatre pattes au-dessus de cette dernière, tout en rapprochant son visage de celui de sa partenaire.


Ho, Natsu, tu es tellement belle...


Huuum, tu n'es pas mal non plus, ma princesse.

Cette fois, c'est la valkyrie qui releva légèrement la tête pour amorcer le baiser langoureux. Très vite, elle descendit à son tour, profiter de la poitrine de son amie. Elle malaxait ces derniers, tout en posant ses lèvres sur chacun des beaux melons de la gardienne. C'était au tour de Natsu cette fois, de ressentir la chaleur monter et de sentir sa respiration s'accélérer, tandis qu'elle agrippait et caressait les cheveux de la belle rouquine. Après s'être enjoué de préliminaires pendant quelques minutes, Natsu reprit les reines de la danse, plus sauvagement. Toujours au-dessus de la valkyrie, elle commençait à faire glisser délicatement la petite culotte de cette dernière le long de ses jambes, tout en suivant la descente avec sa langue. Une fois le bout de ficelle enlevée, elle répéta la même opération, pour enlever le tissu qui recouvrait les jambes de l'archange. Après quoi, une fois cette dernière en tenue d'Ève, Natsu reprit sa route amoureuse. Elle commença donc par caresser les jambes de son amie, tout en glissant sa langue entre ses orteils, puis de remontée petit à petit vers le sommet. Asuna semblait apprécier et être assez sensible à cet endroit, vu les tremblements dont elle était prise.

Arrivée au sommet, Natsu avait enfin une vue imprenable sur la base secrète de la valkyrie. La gardienne écarta légèrement les jambes de sa partenaire, puis commença la mission par un repérage de la zone. La base semblait assez sensible, vu que l'alarme se déclencha très rapidement, au vu du son provenant de la valkyrie. Profitant de la panique générale, Natsu pénétra dans la base, maintenant que l'extérieur avait été cartographié. L'alarme se fit bien plus fort à mesure que la gardienne glissait dans les parois à présent humides de la base. Les portes tentèrent bien de se fermer quelques fois, mais Natsu les tenait bien ouvertes. Tandis que de son côté, Asuna agrippa sauvagement le drap sur lequel elles étaient.

Au bout d'un moment, la belle gardienne s'extirpa de la base, puis se redressa. L'archange semblait aussi chaude que la braise après ce petit moment. Ensuite, toujours au-dessus de la belle rouquine, Natsu se positionna dans le sens inverse de la valkyrie. À présent, la gardienne avait de nouveau la base à porter, mais également la valkyrie, qui avait elle aussi une vue imprenable. Natsu ne perdit pas de temps et recommença assez vite sa pénétration dans la base, déjà humide. Du côté de l'archange, elle semblait émerveiller devant la zone sensible qui se dressait devant elle. Après quelques secondes d'observation, la valkyrie, qui commençait à devenir vraiment brûlante, décida de faire un tour de la base, tout comme l'avait fait sa partenaire. Elle semblait également apprécier le fessier de son amie, vu qu'elle semblait prendre plaisir à lui palper avec ses mains, tandis qu'elle se baladait à l'extérieur de la base. Une fois l'observation finie, elle infiltra le quartier général de la gardienne fougueusement. L'alarme de la valkyrie semblait bien plus sensible que celle de Natsu. Ainsi, la gardienne n'eut d'autres choix que de sortir de la base, au vu de l'humidité qui commençait à remplir cette dernière.



Héhéhé... Précoce, Asuna.


Natsu décida de retourner à la position initiale, et se remit dans le bon sens, puis s'allongea sur l'archange. Leurs corps nus, et humides semblaient fusionnels, tandis que leurs poitrines se touchaient. Les deux filles avaient le visage tout proche, chacune d'elles pouvait sentir la respiration de l'autre. Puis après un sourire et un regard amoureux, elles s'embrassèrent langoureusement, tout en s'enlaçant mutuellement. Cela dura de longues minutes, parfois, la valkyrie se retrouvait au-dessus, et inversement. Plus le temps passait, plus les rôles s'inversaient, à présent, c'était la valkyrie qui prenait les rênes du combat. Tout comme sa partenaire précédemment, elle s'aventura à son tour, tout le long du corps de la gardienne, sans épargner aucune partie.

Au bout d'un ultime baiser, les deux filles se séparèrent légèrement l'une de l'autre, puis se regardèrent dans les yeux. La respiration de la valkyrie reprit doucement son rythme habituel, tandis que Natsu, ne semblait pas plus éreintée que cela. Alors qu'Asuna de son côté semblait exténué, et avait les yeux fermés. Une fois reposée légèrement, l'archange ouvrit les yeux puis observa sa partenaire, en lui esquissant un sourire amoureux.




Merci, Natsu.

Hum.. ? Merci de quoi, Asuna ?

Merci d'exister... Et d'être là pour moi. Tu sais, depuis que tu es dans ma vie, j'ai l'impression que tu as tout arrangée et permis d'évoluer. Tu m'as tellement apporté depuis que je suis avec toi... Grâce à toi, j'ai pris confiance en moi, j'ai pu renouer des liens forts avec ma grande sœur, et maintenant, tu m'aides à être heureuse... J'ai tellement de chance de t'avoir à mes côtés, tu es si parfaite. Tu es belle, intelligente, courageuse, forte... parfaite en tout point. À côté, moi, je n'ai rien à t'offrir..

Hum... Je ne demande rien en retour, Asuna. Je tiens simplement à toi, je laisse parler mon cœur, qui a trop longtemps été seul. J'apprécie les compliments que tu me fais, mais ne te dévalorises pas dans le même temps, ma belle rouquine. Tu es aussi magnifique, tu sais ? Tous les points que tu m'as cité, tu les as, il faut juste que tu t'en rendes compte. Puis, tu n'es pas n'importe quoi, tu es une archange maintenant ! Tu sais très bien ce que représentent les archanges. Tu n'as plus le droit de te dévaloriser ! ... Héhé, surtout après m'avoir prouvé que la maîtrise de ta langue est parfaite.

Asuna laissa échapper un petit rire amusé, suite aux paroles de Natsu. Ensuite, elle retira d'un de ses doigts, un magnifique anneau. Puis le tendis à son amie.


Tiens, prends-le. C'est le symbole de la famille royale. Je l'ai toujours gardé, il me permettait de croire en mon peuple, même quand tout était noir. Mais, à présent, j'ai ma sœur, et j'ai confiance en Alleria. Du coup, je n'ai plus besoin de le porter... J'aimerais que tu le prennes.. Comme ça, tu auras toujours un souvenir de moi.. S'il arrive quelque chose... Vu qu'il y a mon prénom dessus.


Waouh... Il est magnifique cet anneau. Tu veux vraiment me le donner ? Il représente quand même beaucoup pour toi...

… Je t'aime Natsu... Tu comptes plus que cet anneau... c'est pourquoi je te le donne sans hésiter. Tu m'as offert bien plus déjà..

Natsu serra dans ses bras, tendrement la valkyrie, après qu'Asuna lui glissa l'anneau à son doigt. Les deux amies semblaient inséparables et fusionnelles. Tandis que la gardienne prit la parole d'une voix tendre et déterminée.


D'accord... je l'accepte alors, mais uniquement si tu ne répètes jamais une chose aussi stupide comme « S'il arrive quelque chose ». Car il ne t'arrivera rien, Asuna. Je te promets d'être là pour toi.. Je protégerai ton sourire, et ferais en sorte que tu ne le perdes plus jamais...

… Mais.. Tu es censée être neutre.. Emiko sera..

Emiko n'est pas un problème... Ne t'occupe pas d'elle. Tout ce que tu dois retenir, c'est que je te protégerais et serais toujours là pour toi.

Natsu...

Après ce dernier échange, les deux filles échangèrent un baiser amoureux. Comme pour sceller un pacte. Ensuite, la jolie rouquine se rapprocha de Natsu, pour finalement s'endormir dans les bras de sa partenaire. Même si de son côté, le subconscient de l'archange semblait assez pervers. Vu que la jeune femme n'avait pas trouvé meilleur endroit pour dormir, que de foutre sa tête entre la poitrine de Natsu. Qui pour le coup, semblait plus amusée qu'autre chose de la situation.

J'imagine que c'est à son goût, héhé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna
Archange des constellations
Archange des constellations
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 08/01/2014

MessageSujet: Re: Un crépuscule de folie   Jeu 7 Aoû - 16:03

Après un entraînement fatigant, puis un exercice plutôt « sportif » avec Natsu. La Valkyrie s'était endormie, pour s'offrir un repos bien mérité. Du côté de la gardienne, elle semblait pensive, tout en caressant les cheveux d'Asuna, dans le même temps. En fait, elle repensait surtout aux paroles de ce Raziel, quant à son « vrai » nom, ainsi que son passif. Ce dernier semblait très bien connaître Natsu... Ce qui intriguait la gardienne par la même occasion sur son passé, qui lui fait cruellement, de plus en plus défaut. Elle avait comme l'impression d'être la seule à ne pas connaître sa propre vie, c'était un sentiment de frustration dont elle se serait bien passée. Heureusement pour elle, il y avait Asuna, qui sans même le savoir, apportait bien plus à Natsu que ce qu'elle imaginait. Pour cette dernière, la valkyrie était une raison de découvrir son passé, ainsi que de se sentir enfin existante, autrement qu'être la « gardienne d'Emiko ».

D'ailleurs, en parlant d'Asuna, cette dernière commençait à ouvrir doucement les yeux. Elle n'avait pas dormi bien longtemps, vu que le soleil extérieur n'avait pas encore fini son cycle, mais cela était suffisant. Le sommeil n'est pas un besoin absolu, pour les habitants de ce monde. Sauf les dragons célestes, qui sont réputés pour dormir et se reposer énormément. On dit même que certains dragons peuvent dormir pendant des siècles, néanmoins, Neltharion ne se prononce pas à ce sujet, préférant prétexter qu'il est « occupé ». Après tout, c'est une forme d'occupation, de dormir. Bref, après quelques secondes pour immerger, la valkyrie fut accueillie à son réveil par la douce voix de son amie.


Salut, Asuna.


Huum... Salut, Natsu..

Tu as l'air d'avoir bien dormi, c'était confortable ? Hum ?

..eh.. ?

Asuna se rendit compte où elle avait la tête. Elle se recula légèrement, après avoir réalisé qu'elle avait visiblement pris la poitrine de Natsu, pour un oreiller. Ce qui fit sourire la gardienne.


Hoo, désolé.. ça a dû te gêner... pardon.

Noon, ne t’inquiète pas, je n'avais pas sommeil. D'ailleurs, tu es vraiment trop mignonne quand tu dors !

Aaah.. euh.. merci.

La valkyrie se mise à rougir, comme à son habitude, lorsque Natsu évoqua le fait qu'elle était mignonne quand elle dormait. Ensuite, elle remonta légèrement la position de sa tête, à la hauteur du visage de Natsu. Asuna avait toujours ses bras autour de son amie, comme si son subconscient ne voulait plus jamais la lâcher. L'archange était bien, là, sur l'instant, elle ne voulait rien d'autre, seulement Natsu, et que Natsu. C'était la première fois depuis longtemps que la valkyrie se sentait vraiment heureuse. Elle en avait presque oublié ce que c'était, de ressentir cela. Les retrouvailles et la réconciliation avec sa sœur sont évidemment une bonne chose, mais c'est encore trop tôt, pour qu'Asuna qualifie vraiment ça comme du « bonheur ». Titania n'était toujours pas ici, avec elle, mais occupée à finir sa mission. Du coup, la valkyrie pourra juger de l'évolution, le jour où les deux sœurs seront réunies... Mais pour le moment, seule Natsu comptait, et occupait l'esprit d'Asuna.


Hum.. je me sens si bien avec toi, Natsu.. J'aimerais que ça dure pour toujours..

Il n'y a pas de raisons que ça cesse.. hum ?

Après ces mots, les deux jeunes femmes s'échangèrent un tendre baiser amoureux. À présent, l'une comme l'autre semblaient inséparables et partageant un amour réciproque. Tandis que leurs lèvres se touchaient, les mains commençaient à glisser sensuellement sur les deux corps. Pendant l'échange, il semblerait que la valkyrie profite bien plus de la situation que son amie, vue où elle glissait parfois ses mains. Ce qui commençait à chauffer la gardienne... Ce qui déclencha un nouveau rapport « mouvementé » entre les deux femmes. Une fois l'acte terminé, Asuna avait cette fois sa tête posée sur le ventre de Natsu, les yeux fermés, tout en étant légèrement essoufflée. Du côté de la gardienne, elle était sur le dos, plutôt détendu. Ce qu'on pouvait dire, c'est qu'elle était sacrément endurante, vu qu'elle n'était ni essoufflée, ni fatiguée. À la place, elle semblait observer le plafond, d'un regard assez pensif, tandis qu'elle caressait les cheveux de son amie.


Huum... je t'aime, Natsu..

Moi aussi, je t'aime, ma princesse. Même si tu es bien plus perverse que je le pensais héhé.

Hihi, ça doit être mon côté valkyrie, j'imagine. Puis tu es très belle.. j'en profite. Et tu es aussi perverse que moi d'ailleurs ! Dans mes souvenirs, ce n'est pas moi qui suis venue te tripoter les seins sous une cascade !

Ho, bien... disons que.. c'était vraiment tentant, un si beau corps.. Puis tu semblais pensive, alors je me suis dit que j'allais te remonter le moral !

En pelotant ma poitrine... haha, tu as bien fait, en vérité.. j'avais adoré..

Petite maligne...

Après cet interlude, la valkyrie se reposa plusieurs minutes, en refermant les yeux, tout en profitant de l'abdomen de son amie. Elle était bien là, sans soucis, sans penser à rien d'autre que sa partenaire. Néanmoins, elle repensa sans le vouloir à Emiko, ainsi que les souvenirs de Natsu. Même si elle le cachait, cela l'intriguait vraiment beaucoup. D'ailleurs, maintenant qu'elle et la gardienne étaient plus que proche, elle se dit que c'était peut-être le bon moment, pour demander à Natsu, le vrai « pourquoi » de la mésentente entre Emiko et cette dernière. Asuna se positionna donc au-dessus de la gardienne cette fois, à quatre pattes, tout en la regardant dans les yeux, amoureusement. Puis commença à prendre la parole d'une voix plus sérieuse, mais assez hésitante.


Dis-moi, Natsu, je sais que tu ne veux pas que je m'en mêle, mais.. tu pourrais.. me raconter ce qui s'est passé entre toi et Emiko.. ? Maintenant qu'on est proches, tu peux me faire confiance, je ne ferais rien contre Emiko, et je ne m'en mêlerai pas, promis. Je veux juste savoir la vérité... Tu comptes énormément pour moi.. je me disais qu'il ne faut plus rien se cacher entre nous..

Hum...

Natsu observa dans les yeux Asuna, tout en lui caressant la joue délicatement avec sa main. Elle semblait réfléchir à sa question. Devait-elle lui en parler ou pas.. ? Après tout, si elle lui raconte tout, Asuna sera obligatoirement haineuse envers l'esprit. D'un autre côté, la valkyrie mérite de savoir, après tout, elle a raison sur le fait qu'elles sont proches... Le problème était qu'Emiko avait bien précisé que ça ne devait pas s'ébruiter, sous peine de conséquences. Néanmoins, si la valkyrie ne dévoile rien, et que cela reste entre elles, l'esprit ne pourra rien dire, et n'en saura rien de cette discussion. Et même si elle l'apprend, elle ne fera rien, tant que la valkyrie garde le silence..Après une rapide réflexion, Natsu esquissa un sourire, puis répondit à Asuna.


… D'accord, je vais tout te dire.

Vraiment.. !?

Hum hum, vraiment. Seulement.. promets-moi que tu ne diras cela, à personne.. et surtout, que tu continues à jouer le jeu, devant Emiko et les autres.. même ta sœur... Inutile de te dire que si l'on ne joue pas le jeu, on risque vraiment d'être séparées...

Je te le promets ! Ça restera entre nous, Natsu. Je ne veux pas te perdre... Alors, je ne dirais rien !

Bien, je te fais confiance...

Natsu commença donc à expliquer tout ce qu'elle savait et le résulta de son échange, avec Emiko. Elle commença donc par expliquer la destruction de son peuple, provoquer par l'esprit. Ensuite, elle expliqua le pourquoi du comment, elle était gardienne. Elle raconta donc à Asuna que pour l'esprit, Natsu était « importante » et « précieuse », ainsi que d'avoir fait d'énormes sacrifices pour l'avoir comme gardienne. Bien sûr, elle évita le paragraphe sur la provocation de l'esprit et de ses menaces... Du coup, elle enchaîna directement par avouer à Asuna, que selon Emiko et Raziel, il semblerait que son vrai prénom soit « Milla ». Elle expliqua aussi que l'esprit souhaitait que son « nom » reste bien secret... Enfin, elle termina son récit, par raconter son échange avec Raziel, lors de son intervention au pays du Soleil.

Asuna semblait étrangement calme, après avoir entendu tout cela. Elle n'exprimait que peu d'étonnements dans son expression, mais aucune sorte de rage ou de haine. Elle se contenta de regarder Natsu d'un regard profond, sans dire un mot. Il était clair qu'elle pensait sûrement à la situation, tout en cherchant à remettre tout cela en ordre. Car, même pour Natsu, tout était flou et dans le désordre... Il y avait tellement d'ombre, qu'au final, l'explication fut très rapide, tout en laissant un goût d'inachevé. Après quelques secondes, Asuna se laissa tomber délicatement sur son amie, tout en mettant ses bras autour de Natsu. Elle soupira, puis reprit la parole.


Hum... Ce n'est vraiment pas facile comme situation..

Oui... c'est pour cela que je ne voulais pas t'en mêler.. Je n'ai pas envie que tu te fasses du souci pour moi.. c'est une situation dont on ne peut rien y faire de toute façon..

Je sais, je comprends...Je t'ai promis que je ne ferais rien de toute façon.. Mais au moins, je sais maintenant pourquoi entre toi et Emiko c'est ainsi.. C'est vraiment brouillon et flou, ton histoire.. Tout ce qu'on est certain, c'est que tu te nommes « Milla ». J'aime beaucoup, mais j'imagine que tu souhaites que je t'appelle Natsu.

Hum, oui, vaux mieux... Sinon, j'avoue que je suis assez perdue.. je sais des choses, mais c'est tellement dans le désordre...

Bien, j'ai lu beaucoup de légendes, et de livres... Mais je n'ai jamais rien lu, ni entendu au sujet d'Emiko, ni des élémentaires d'ailleurs... Tout ce qui est relatif avec cet esprit et les élémentaires a comme... disparu des mémoires et des légendes.. Tout comme toi et ton peuple.. Pour qu'Emiko tienne à détruire tout un monde pour t'avoir.. tu devais être vachement importante.. Or je n'ai jamais lu le nom « Milla » quelque part.. Il semblerait que le seul qui peut t'aider à présent, ce soit Raziel...

Oui, il semblait me connaître... mais je doute qu'il me raconte gentiment ce qu'il sait. Cela avait plutôt l'air de le rassurer que je sois amnésique, en fait... Entre nous, je pense que c'est l’œuvre d'Emiko, le fait que tout a disparu des livres et des légendes. Les lignes telluriques... elle y a accès, et je ne doute pas une seconde que ça fasse partie des fameux sacrifices, dont elle parle, d'avoir effacé tout ce qui est relatif à moi.

… Raziel... effacé.. hum..

Asuna ?

La valkyrie semblait pensive, vu qu'elle citait quelques mots à voix haute. Au bout d'un moment, elle se redressa rapidement, ce qui pour le coup avait effrayé Natsu. Une fois assise sur cette dernière, elle reprit la parole d'une voix motivée et déterminée.


Je sais !

Tu sais.. ?

Oui ! Le moyen de découvrir la vérité ! Enfin, je t'explique. Il y a quelque temps, la reine Kasumi m'a parlé de la tour de l'éternité, et du fait que la tour retient tout. Elle m'a expliqué que quand elle le désire, Kasumi pouvait demander des informations sur les événements passés. Pour cela, elle connecte son esprit à la tour, et elle demande ce qu'elle souhaite savoir. Il semblerait par contre que la tour ne soit pas très bavarde avec elle... Je crois savoir pourquoi ! Réfléchi, tu m'as dit que les vrais gardiens de la tour, c'était les archanges. Du coup, si l'on suit cette logique, Raziel et « moi », avons donc accès à cette tour, non ? Je veux dire, Kasumi pense être la seule à y avoir accès, or moi je pense que son accès, elle le doit à sa liaison avec Tyrael, mais pas par son « rang ». Ce qui fait que la tour ne lui dévoile peut-être rien... Mais qu'à des archanges, on peut en tirer ce qu'on désire ! Donc, pour finir, si j'arrivais à entrer dans la tour, je pourrais sûrement savoir tout ce que je souhaite.

Waouh.. tu es impressionnante Asuna. Tu as entièrement raison, maintenant que j'y pense, en effet, tu as accès à la tour, c'est indéniable. Quant à la reine, oui, elle est moins liée à la tour d'un archange. Tu devrais en effet pouvoir tirer des informations que même Emiko ne peut faire disparaître... Mais.. je préfère que tu oublies.. Tu te souviens de ce que tu m'as promis ? Hein ? Je doute qu'Emiko apprécie que je sache absolument toute la vérité, ou que tu te mêles de ça...

Asuna soupira, puis calma ses hardeurs. Mais reprit tout de même la parole, d'une voix toujours aussi déterminée.


Tu as raison.. mais qu'est-ce que ça peut faire à Emiko, que tu saches la vérité.. ? Tu me l'as dit toi-même que de toute façon, tu es sa « gardienne » et que toi et moi, on ne peut rien faire.. Même si l'on apprend toute l'histoire, on ne dévoilera rien ! Je ne suis pas folle, je n'ai pas envie de te perdre.. Je veux juste.. profiter de cette occasion pour me rendre utile envers toi.. Qui à être bloquée pour l'éternité avec cet esprit.. autant que tu saches la vérité, non.. ? Laisse-moi t'aider.. je t'en prie..

Natsu voyait bien qu'Asuna voulait l'aider et savoir la vérité. C'était d'autant plus visible, quand elle cita le fait qu'elle voulait se rendre utile... La gardienne le savait très bien, que la valkyrie voulait absolument rendre à la gardienne, ce qu'elle lui a donné. Du coup, refuser l'aide d'Asuna, serait assez égoïste de la part de Natsu. Vu à quel point cela tien à cœur à son amie. Puis au final, tant que les deux femmes gardaient le silence sur ce qu'elles découvriraient.. Emiko ne devrait pas s'en mêler... D'autant plus que la gardienne venait à son tour d'avoir un déclic, au sujet de la tour, qu'elle s'empressa de dévoiler à Asuna.


Bon, d'accord.. je te fais confiance et m'en remets à toi, Asuna. J'accepte de te suivre dans ton plan. En même temps, cela te permettra peut-être de finir la phase « deux » de ton entraînement, d'une pierre deux coups.

Merci, Natsu.. Je te promets que tout se passera bien ! Mais.. comment ça, finir mon entraînement.. ?

Bien oui, tu es un archange, ton pouvoir et ton essence sont liés à cette tour. Je pense que si tu as tant du mal à contrôler ton pouvoir, c'est que tu ne te sois pas encore relié spirituellement à la tour, depuis ta réincarnation. Du coup, quand ce sera fait, je suis sûr à 100 % que tu seras bien plus au courant de tes limites et techniques.

Hum oui, ça se tien... Maintenant, il faut qu'on trouve un moyen d'entrer dans cette tour.. Même si j'y ai accès et que selon Kasumi, je peux décider de qui peut m'accompagner, je devrais pouvoir te faire entrer aussi.. mais.. Je doute qu'on nous laisse approcher d'un tel monument.. Surtout que tu as été banni de la cité.. Et que de mon côté, personne ne doit savoir ce que je suis..

Ce n'est pas un problème, ça, Asuna. La tour de l'éternité n'a pas besoin de gardes. Elle est inviolable et impénétrable. Seuls les archanges, et la famille de Tyrael, ont accès à cette dernière. Les autres se font simplement repousser, ou détruire par la barrière. Kasumi pense être la seule à y avoir accès, du coup, elle ne la surveille pas. On pourra y entrer sans problèmes.

Génial ! On devrait y aller dès l'aube ! En volant, on devrait y être en même pas un cycle, vu ma nouvelle vitesse, héhé.

Hum.. je ne vole pas, moi. Je peux me téléporter grâce à des failles, mais.... Je.. ne préfère pas les utiliser...

Ah oui.. tu as le mal des failles tu m'as dit.. hum... bien, en marchant, ça va être plus long, mais en partant tôt..

Natsu esquissa un sourire, puis échangea de position avec Asuna, l'une se retrouvant dessous et l'autre dessus.


Du calme, ma belle. Rien ne presse, j'ai une solution de toute façon.

Une solution.. ?

Oui, Lucy. Avant de quitter la cité, je lui ai confié une pierre de liaison, pour rester en contact avec moi, au cas où. Il suffit que je déverse un peu d'énergie dans la pierre que je possède, et cela illuminera la sienne. Elle a pour instruction de me rejoindre, si sa pierre s'allume. Donc, pas de panique, je la contacterai quand on se sera assez « amusée »

Waouh.. tu penses vraiment à tout, c'est dingue.

Bien, je suis parfaite, oui ou non ? Héhé.

Oui.. plus que parfaite..

Suite à ces mots, c'était au tour de Natsu, cette fois de prendre les devants, et de commencer encore une fois les préliminaires sur la valkyrie. Il semblerait que les deux jeunes femmes ne s'arrêtent plus de profiter l'une de l'autre. Mais bon, quand la fatigue n'est pas un problème, pourquoi s'en priver ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un crépuscule de folie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La folie des BAM ! [FINI]
» L’argent conduit à la folie !
» Crise de folie... |Libre|
» ~ Lorsque la folie danse la valse de la Vie ~
» Ethan Fever - La folie est un art {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Légendia :: Éternia :: Elyséa :: Forêt élyséenne-
Sauter vers: