La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La salle du trône

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kasumi
Reine
Reine
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Pays Céleste

MessageSujet: La salle du trône   Jeu 26 Juin - 8:29

Plusieurs minutes passèrent, depuis la convocation des deux sœurs, dans la salle du trône. Elles ne savaient pas encore de quoi il s'agissait, ni pourquoi les gardes les escortaient d'une manière si peu courtoise. Ce n'est qu'une fois arrivé dans la salle du trône, que la première surprise les attendait. Déjà, la salle était spécieuse et grande, avec en fond, le trône de la reine, où elle y était assise. Avec à ses côtés, une valkyrie à droite, et Alleria, à gauche.


En bas des escaliers, face au trône, les deux sœurs pouvaient apercevoir à présent deux personnes. Lucy et Neltharion. Tandis qu'à l'extrême gauche d'un des piliers de la salle, se tenait les bras croisés, Emiko, accompagnée de Natsu, qui semblait paniquée et étonnée de la situation... Une fois qu'Asuna et Erza arrivèrent à la hauteur des escaliers, les gardes placèrent ces dernières en ligne, à côté de Lucy et Neltharion. À présent, il y avait quatre personnes face à la reine. Un long silence de plusieurs secondes eut lieu dans la salle, tandis que la reine regardait alternativement le groupe aligné devant elle. Au bout d'un moment, elle se leva enfin, puis prit la parole, en s'adressant à l'ensemble du groupe.


Bien, vous êtes tous ici. C'est parfait, on va donc pouvoir commencer. Je ne vais pas y aller par quatre chemins, et vous dire directement que vous n'êtes pas ici pour être récompensés, mais pour me donner des explications sur ce que j'ai découvert...


La reine avait dit cela d'une voix énervée et accusatrice. Il était clair qu'elle était en colère. Elle commença donc par faire appel à la valkyrie à sa gauche, qui s'avança directement. Une fois en place, la reine reprit la parole de la même voix appuyée.


Commençons par le début. J'imagine que tu te souviens de cette valkyrie, Asuna ? C'est celle que tu as menacée de mort, pour retrouver ta mère... Mais cette valkyrie n'est pas venue à moi pour se plaindre de toi, non, elle est venue me montrer ce qu'elle a VU. Vous voyez où je veux en venir ? C'est une voyante valkyrie, elle faisait partie de celle que j'avais engagée pour surveiller Sinaë. Et je me dis que j'ai très bien fait, maintenant que j'ai visionné les images qu'elle m'a montrées dans une des boules de cristal qu'utilisent les voyantes.

Kasumi ordonna à la valkyrie de remontrer sa vision à l'ensemble. Ce qu'elle fit immédiatement, en envoyant de nouveau sa vision dans une boule qu'elle invoqua. Soudainement, des images apparurent dans la sphère. On pouvait y voir pour commencer : Asuna en train de torturer sa mère, et canaliser un puissant sort. Sur la vision, elle semble s'être stoppé d'elle-même, et évanoui juste après, sans raison. C'est là qu'on peut voir Erza arriver, et discuter avec sa mère, juste avant de lui planter violemment sa lame dans le cœur, alors qu'elle était encore au sol, sans défense. La vision concluait sur l'apparition de Lucy qui ouvrit un portail direct menant les deux sœurs au pays céleste.


Je pense que cela se passe de commentaires... Cependant, ce n'est pas fini. Je vais commencer par toi, Lucy.

Moi.. ?

Oui, toi. Tu es accusée de trahison et de liaison avec les élémentaires... Inutile de nier, j'ai effectué des recherches, et il s'avère que tu es la seule possédant les clés du royaume. Ce qui veut dire que tu as forcément ouvert le portail à ce Raziel, lors de son passage ici. De plus, histoire d'appuyer cette accusation, cette même valkyrie affirme t'avoir vu t'entretenir plusieurs fois avec Sinaë et « Gul'dan » qui n'est autre que Raziel.

La valkyrie envoya une autre vision dans la sphère, qui montrait clairement Lucy, en train d'échanger avec Sinaë et Gul'dan, après que Asuna fut envoyé aux terres du feu. Évidemment, la jeune magicienne ne comprenait absolument rien à ces accusations. C'était insensé.


Attendez ! C'est impo.. impossible ! Je n'ai jamais vu cette reine de ma vie, et ce type je ne le connais même pas ! Et c'est quoi les élémentaires ???

Silence ! Arrête de nier. C'est fini, je ne me ferai pas avoir deux fois, comme avec Sinaë. Une fois cette réunion finie, tu vas être arrêtée, puis interrogé par tous les moyens nécessaires pour obtenir des informations.

La magicienne semblait abattue et commençait à pleurer en silence, sachant ce qui l'attendait... Mais le reste du groupe n'eut pas le temps de s'inquiéter pour elle, car la reine fixa à présent Asuna. Puis lui adressa la parole aussi sèchement qu'à Lucy.


À ton tour, Asuna. Toi, tu as les mêmes accusations que Lucy !

Quoi.. ?

ASSEZ de me prendre pour une conne ! Cette vision montre clairement que tu as un pouvoir nettement supérieur à ce que tu veux bien nous faire croire ! Tu oses nier ? Tu as failli détruire un pays entier de la Yokume, Asuna ! En plus de cette vision, je te rappelle que tu restes flou sur ta sortie des terres du feu. Pourquoi tu en es sortie, alors que Itherael lui n'est pas revenu ? J'ai bien voulu te croire, Asuna, mais depuis que tu as essayé de tuer ta mère, qui était liée aux élémentaires, j'ai bien du mal. J'imagine que son élimination était nécessaire ? C'est ça ? Sans parler qu'il ne reste PLUS aucune trace sur la yokume ! RIEN !

… Mais.. vous délirez.. Je n'ai rien à voir avec ce monde.. je..

Non, je ne délire pas. Les preuves et les faits sont là ! Tout comme Lucy, je vais te traiter comme Raziel. Tu seras également emprisonnée et questionné. Quant à toi, Erza Scarlett, je t'ai accueilli à bras ouverts ici... En remerciement, tu me mens en connaissance de cause ! Je t'avais autorisé à tuer Sinaë, si cela était nécessaire.. Explique-moi en QUOI, était-ce nécessaire d'achever ta mère, dans cette position ? C'est pourquoi tu es, en plus d'être accusée de mensonge à une reine, tu seras toi aussi impliqué pour trahison. J'imagine que tu as voulu protéger ta sœur... C'est louable, c'est pourquoi vous serez interrogés ensemble, promis. Je ne supporte pas les traîtres ! J'aspire à un peuple nouveau, une nouvelle aire de paix et de prospérité ! À la place, je n'ai que de la mauvaise herbe qui pousse en fourbe !

La reine semblait complètement hors d'elle. Du côté de Natsu, elle se taisait, sachant qu'elle n'allait rien pouvoir faire cette fois... Elle se contenta de regarder Emiko avec haine, tout en serrant les poings. Car, elle savait très bien de qui tout ce bordel pouvait venir... Après en avoir fini avec les deux sœurs et la magicienne, la reine regarda quelques secondes Neltharion, puis lui adressa la parole.


Quant à vous... Vous m'avez trahi aussi.. vous avez menti, et protégé ces trois traîtresses.. Pourquoi.. ? Vous aussi.. vous êtes avec les élémentaires... ?

Le seigneur des dragons, comparé aux trois autres filles, semblait s'en foutre royalement, et restait les bras croisés, tranquillement. D'ailleurs, il prit la parole d'une voix calme et sans stress.


Puis-je vous suggérez de laisser la parole aux accusés et de vous calmer légèrement ? Il me semble, que dans un conseil d'accusation, les fautifs, ont le droit de s'expliquer. De ce fait, je pense que vous devriez commencer par écouter cette jeune valkyrie qui se trouve à côté de moi. Qu'en dites-vous ?

Les paroles de Neltharion semblaient avoir légèrement fait réfléchir la reine, qui se rassit sur son trône, assez pensive. Puis au bout de quelques secondes, se releva, et ordonna à Erza de donner sa version en première...


Bien, vous avez raison... Dans ce cas, je commence par toi, Erza. Je t'écoute !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scylla
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 29/12/2013

MessageSujet: Re: La salle du trône   Ven 27 Juin - 1:12

Erza et Asuna furent convoqués un peu brutalement lorsque leur conversation suivant son cours de manière positive. Les gardes emmenèrent les deux soeurs jusqu'a la salle du trône, là ou Kasumi attendait. Il y'avait également Neltharion, Alleria, et une valkyrie qui disait quelque chose à Erza. Enfin, il y'avait Lucy, Natsu, et une personne féminin qu'elle ne connaissait pas a ses côtés. Erza observa la reine avant qu'elle prit la parole. Elle semblait contrariée. Cela ne disait rien qui vaille.


En effet, Kasumi débuta ses paroles de manière mécontente, puis expliqua la raison. La valkyrie ici présente avait enregistré dans sa boule de cristal ce qui s'est passé au pays du soleil. Au début, Erza avait un peu peur que le mensonge n'ait duré bien longtemps. Mais après avoir visionné le contenu, Erza se calma, et semblait bien plus sereine.


La suite était bien plus violente, car Lucy, qu'Erza considérait comme digne de confiance, fut accusée d'être en contact avec les élémentaires. Lucy n'avait pas le temps de réagir, ni de répondre, ce qu'Erza trouvait inadmissible. Quand Lucy se mit à verser quelques larmes qui n'échappaient pas à Erza, celle-ci observa la reine avec un regard sévère. Les accusations se poursuivirent, sur Asuna et maintenant Erza. Quand ce fut son tour, Erza ne répondit pas, tellement elle trouvait ca ridicule et qu'elle comprit que ca servait à rien, dans l'instant, de se défendre.


Bref, Erza ne supportait pas le comportement de Kasumi sur ce coup, mais tenta de ne pas le montrer. Elle n'a rien fait de plus que lâcher des accusations sans preuves réelles ou concrètes, tout ça à partir d'une scène retransmise complètement fausse et illogique. Et c'est justement ça qui faisait qu'Erza arrivait à garder son self-control, et cela s'arrangea quand Neltharion suggéra à la reine d'enfin se calmer et de laisser parler les accusés. Erza fut donc la première a devoir parler.


Merci, votre majesté. Puis-je demander à la valkyrie ici présente de nous remontrer la scène en question ?

Ce que fil la valkyrie, Erza revut la scène, et après cela, reprit la parole.


Alors donc, première chose. Il semblerait que pendant toute la scène, Sinaë aurait été ce qu'on appelle une victime. Elle n'a pas bougée, n'a pas contre attaquée, est resté allongée sans rien tenter contre nous, soit... Mais alors dans ce cas, votre majesté, comment expliquez-vous que je sois revenue avec diverses blessures ? De plus, pensez-vous que l'attitude de Sinaë dans cet enregistrement est réellement digne d'une reine valkyrie qui déteste ses filles ? C'est plutôt mal la connaître.

Ensuite, comme vous l'avez précisé vous même, le pays du soleil est à l'heure actuelle comme neuf. Mais est ce qu'une seule fois, dans cette vision, on a pu voir comment tout est rentré dans l'ordre ? Pensez vous réellement qu'Asuna, Sinae, et encore moins moi, pouvons faire une telle chose ? Non, les valkyries n'ont pas le pouvoir de remettre en état un territoire anéanti en l'espace de si peu de temps, et rien ne prouve quoi que ce soit dans cette vision. Donc la question est: si le pays du soleil est comme neuf, ne serait-ce pas parce qu'il n'y a jamais eu tentative de destruction ?

Tout cela, Erza l'avait dit avec une voix pleine de surêté, elle parla calmement à la reine, mais en même temps, lui faisait bien comprendre par sa voix que les accuser ainsi étaient un grand tort de sa part. Elle baissa un peu le ton pour conclure.


En bref, vous nous accusez par rapport à ce que vous avez vu, soit, mais sauf votre respect, êtes vous le genre à prendre seulement ce que vous voyez pour émettre un jugement, qui en plus, est remplie d'incohérence et d'éléments manquants pour réellement transformer votre jugement en certitude ? Je ne suis pas ici pour vous dire comment gouverner votre peuple ou appliquer la loi, mais simplement, je souhaite vous demander d'écouter un peu plus votre croyance et votre coeur pour revoir votre pensée envers nous. Posez vous simplement la question, reine Kasumi, en quoi croyez vous réellement ? Entre une jeune valkyrie qui vous respecte telle une nouvelle mère et des alliés qui n'ont même pas cherchés à lutter contre votre furie ? Ou une valkyrie qui, comme ses semblables, reste fidèle en une reine déchue qui aurait pu être une menace pour votre peuple, et qui, peut-être, tente justement de venger sa reine de son décès ?

Erza avait dit tout cela avec un ton plus serein, et un regard simple, qui demandait toute la clémence possible de la reine.


En attendant que vous vous posez cette question, je reste une coupable pour vous, et peu importe votre décision, je vous respecterai toujours. Mais prenez la bonne décision, je vous en conjure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasumi
Reine
Reine
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Pays Céleste

MessageSujet: Re: La salle du trône   Sam 28 Juin - 14:10

Comme le demanda la reine, Erza fut la première à se défendre. Elle commença par demander de visualiser une nouvelle fois la vision de la valkyrie. Ce que cette dernière effectua aussitôt la demande faite. Une fois que la vision venait de se terminer, Erza prit la parole calmement. Tout d’abord, elle démontra quelque chose qui était évident, si on observait bien. En effet, dans la vision, la valkyrie écarlate n'a pas de sang sur elle et de blessures, hors lors de son retour, elle était bien amochée. Ensuite, elle enchaîna sur le fait que Sinaë ne serait pas du genre à subir sans riposter, à l'inverse de ce que montre la valkyrie.

Les paroles d'Erza étaient on ne peut plus pertinentes, cela ne pouvait pas être nié. Les contres-preuves apportées par cette dernière prouvaient clairement, que la « vision » n'est pas forcément réelle... Ainsi, Kasumi n'eut d'autres choix que de reconnaître l'évidence. Par la suite, Erza enchaîna sur le fait que les valkyries ne sont absolument pas capables d'effectuer une chose telle que ranimer une zone tout entière. Sur ce point, la reine semblait un peu moins en accord, car, comme elle l'a dit précédemment, elle ignore ce dont Asuna est capable. Mais surtout, Kasumi restait suspicieuse sur le fait que le pays, soit tout de même intact... Car, justement, en indiquant que Sinaë ne se serait pas laissé tuer facilement, on peut très bien imaginer que le combat fut intense entre la mère et la fille. Tandis que la reine était en pleine réflexion, Erza conclu par une sorte de leçon de morale qui pour le coup, était justifiée.

La reine semblait légèrement hésitante, perdue dans ses pensées. Les paroles d'Erza étaient encore une fois, pertinente. Néanmoins, la dernière phrase d'Erza, fit malheureusement réagir la valkyrie, qui intervint pour se défendre à son tour.



Attendez ! Cette valkyrie, c'est Titania, n'est-ce pas ? Ce n'est pas une voyante. Elle ne sait donc pas que nos visions ne peuvent être fausses. Elles ne sont que le reflet de ce qu'on voit ! C'est impossible de mentir sur ce point ! Nous passons à travers les illusions et autres camouflages. Je vous le jure.

Les paroles de la valkyrie, n'eurent d'autres effets que de plonger la reine dans encore plus de questions et de doutes. Elle ne savait plus où donner de la tête. La valkyrie n'avait tout de même pas forcément tort. Elle connaissait sans doute bien mieux son pouvoir que les autres dans la salle. Kasumi était perdu entre deux feux. D'un côté, elle voulait croire en l'innocence de ses alliés, mais d'un autre côté, elle ne voulait pas laisser ses « sentiments » fausser son jugement, comme pour Sinaë... Dans les rangs des accusés, Lucy ne semblait rien comprendre, et légèrement calmée. Tandis qu'Asuna par contre, semblait un peu ailleurs, se tenant légèrement la tête. C'était évidemment, encore un effet secondaire de sa réincarnation... Malheureusement, elle était du coup dans l'impossibilité de se défendre, car elle faisait déjà tout pour camoufler son mal-être.


Silence ! Assez. J'ai bien entendu vos témoignages, et même si je suis en accord avec Erza, il reste trop de zones d'ombre pour que je passe l'éponge. Il est vrai que cette « vision » est plus que perfectible, mais je me dois de tout prendre en considération. C'est pourquoi je ne peux pas nier ce qu'a, a priori observé cette valkyrie... Comprenez que je ne peux plus passer mes proches avant le reste. J'en ai déjà payé le prix avec Sinaë... Et dans le cas présent, Asuna, ainsi que Lucy ont toujours des explications à donner. Déjà, Asu...

Si je puis me permettre, je vais répondre à la place de l'assemblée. Je n'ai pas que cela à faire, pendant qu'on perd notre temps ici, nous prenons du retard pour chercher les élémentaires.

Je...

Neltharion avait dit cela toujours aussi calmement, sans s'énerver. Du côté de Kasumi, elle prit assez mal le fait de se faire couper la parole, mais elle n'osait rien dire sur le coup. Il était clair que la reine avait bien du mal à s'affirmer face à Neltharion, et pour couronner le tout, il avait raison. Ce temps gaspillé aurait pu servir à avancer... Elle se contenta d'acquiescer, en guise d'accord pour que ce dernier continu son discours. Il continua donc, comme il avait commencé, d'une voix toujours aussi calme et sage.


Cette vision contient tellement de zones sombres que je ne sais par où commencer. Mais je vais déjà m'occuper d'innocenter la princesse Asuna, ainsi que la jeune magicienne des portails. En premier lieu, je peux comprendre que vous avez la tête occupée, mais ce n'est pas une raison pour réagir comme vous l'avez fait. Si vous aviez été plus sereine, vous vous serez souvenu que les valkyries ne « peuvent » pas voir les êtres divins. Il n'y avait que Sinaë, ainsi que la princesse des valkyries, Asuna, qui avait ce pouvoir. De ce fait, il est strictement impossible que la magicienne et la princesse, soit visible par cette voyante. Sinaë et Erza ne sont « plus » des êtres divins, donc elles peuvent être observées, mais Lucy et Asuna sont bel et bien des anges divins.


En conclusion, la Asuna de la vision n'existe pas, tout comme la magicienne qui échange avec la reine valkyrie et Gul'dan. Inutile de vous rappeler que Gul'dan, n'est autre que l'archange Raziel. Donc une divinité, et Sinaë en était encore une, à l'époque. En plus de cela, la jeune magicienne ici accusée, n'était pas encore la gardienne des portails lorsque la princesse a été envoyée dans les terres du feu. Ce qui la disculpe entièrement de tout soupçon. Quant à la princesse des valkyries, c'est elle qui a le plus souffert des élémentaires, sans nul doute. Ce qui fait que de base, elle n'aurait aucune raison de trahir son pays, sa sœur, ainsi que ses convictions. Pour conclure, celui qui a enlevé toute trace au pays du soleil n'est autre qu'un des membres des élémentaires. Après tout, Sinaë faisait partie de leur camp, avoir son corps aurait pu nous servir. En parant de ce principe, vous avez votre réponse, étant donné qu'on ignore l'étendue des pouvoirs de cette faction.

Tandis que Neltharion parlait, Lucy avait des étoiles dans les yeux en entendant les arguments de ce dernier. Elle savait qu'elle n'aurait jamais pu prouver son innocence, la reine, ne la considère pas vraiment, vu comment elle n'a même pas essayé de l'écouter tout à l'heure... Tandis qu'un seigneur dragon qui prend la défense des trois jeunes femmes, c'était plus impactant. Les dragons étant reconnu pour leur grande sagesse et leurs juste paroles. Après avoir forgé une défense en béton pour Asuna et Lucy, il fixa à présent la reine et prit une voix légèrement plus appuyée.


Quant à moi... Je suis un des trois grands seigneurs des plus puissantes factions de dragons de l'époque. Les dragons blancs, les dragons célestes, les dragons noirs. J'ai existé avant même la création de la tour de l'éternité, et j'ai vécu toutes les guerres. J'ai vu la décadence de nombre de divinités, dont mes frères dragons blancs... Ma loyauté envers vos pères et mes frères n'est plus à prouver depuis bien avant votre naissance. Les dragons sont des êtres dotés d'un grand sens du respect et de l'honneur. Agir dans l'ombre, n'est pas dans notre nature, à moins que ledit dragon, ne soit corrompu comme l'était mon frère Saphyrion, le dragon noir... Maintenant, regardez-moi dans les yeux, et osez m'accuser de nouveau, alors que je vous ai promis le respect et l'honneur.

Le seigneur dragon restait silencieux, toujours en fixant Kasumi. Cette dernière n'osait à peine répondre, se sentant plus honteuse qu'autre chose... Elle devait bien reconnaître qu'elle avait tout fait trop vite et sur un coup de rage. À présent, elle s'enfonça encore plus dans le doute d'être fait ou pas pour ce rôle. La reine venait d'accuser à tort, sans preuves concrètent, deux de ses conseillers, ainsi que la jeune gardienne du pays, et la sœur d'Asuna. Elle le vivait assez mal, un long silence eut lieu dans la salle. Mais pendant ce silence, on pouvait apercevoir Emiko et Natsu échanger quelques mots inaudibles pour le reste du groupe.


Quelle galère, n'est-ce pas, Natsu ? C'est amusant tu ne trouves pas ? Une seule petite intervention, et pouf, ça suffit à rendre des amis, ennemis... J'imagine que maintenant, tu te doutes, que quand je te dis que je peux me débarrasser de qui je veux, sans lever la main ou trahir ma neutralité.. je ne rigole pas au sujet de ta petite « copine »...


… Ça va, je ne dirais rien.. J'ai compris, arrêtez cela maintenant.. C'était inutile d'aller si loin...

Arrêtez « cela » ? Tu es sûr ? D'accord. Héhé.

Après ces mots, Emiko s'avança légèrement en avant, puis prit la parole pendant le grand silence dans la salle. Sa voix était douce et joyeuse, parfaitement rassurante, très loin de ce qu'elle est vraiment capable.


Reine Kasumi ?

.. Emiko ? Un problème ?

Ho, non, mais j'imagine que maintenant il ne fait aucun doute que la vraie coupable c'est la valkyrie ! Après tout, à cause d'elle, un seigneur dragon, et trois jeunes femmes ont été accusées à tort. Je pense que la valkyrie écarlate a raison, elle cherche à venger sa reine. C'est clair ! Mensonge, trahison, hum, ça va chercher loin ça, non ?

Natsu regarda Emiko en serrant les poings, elle savait que cette valkyrie a simplement été manipulée pour son « amusement ». Savoir qu'Emiko cherchait clairement à la faire exécuter la rendait dingue. Mais elle ne pouvait rien dire, rien faire... Après tout, pour la salle, il y avait toutes les raisons de punir cette « menteuse ».


En effet... Vous avez raison. Je ne comptais pas en rester là. Parle, valkyrie. Tu as donc délibérément menti à une reine, et monter de toutes pièces cette histoire ? Tu sais ce que tu risques pour cet acte lâche ?

La valkyrie semblait muette quelques secondes, comme ailleurs. Puis soudainement, à la surprise générale, elle reprit la parole, mais d'une voix calme, ainsi que des paroles étonnantes...


Pardon ? Qu'est-ce que je fais là.. ? Pourquoi je suis ici ?

La salle semblait complètement abasourdie par le comportement soudain de la voyante valkyrie. Elle qui défendait corps et âmes son témoignage, semble maintenant jouer les amnésiques... Ce qui d'ailleurs, commença à énerver Kasumi, à ses côtés. Emiko en profita pour reprendre de nouveau la parole.


Vous voyez, maintenant elle joue les amnésiques. C'est incroyable, ce peuple n'a donc aucun honneur, vraiment. Enfin, on ne peut pas en demander trop à des soldats de premières lignes. Entre une reine qui fait une alliance avec des élémentaires, et maintenant cette valkyrie.. halala...

Emiko semblait amusée en disant cela. Il était vrai que les valkyries n'ont jamais été autre chose que des guerrières envoyées au front, en première ligne... Mais cette vanne ne passa pas des masses pour Alleria qui lança un regard assez mauvais à l'esprit du temps. Asuna de son côté, était enfin un peu mieux, mais ne réagit pas du tout à ce qu'avait dit Emiko. En vérité, elle pensait exactement pareil de son peuple... Puis de toute façon, cette valkyrie méritait en effet d'être sévèrement condamnée, vu ce qu'elle venait de faire. Il ne fallut d'ailleurs, pas longtemps avant que la reine reprenne la parole.


À cause de toi, valkyrie, j'ai accusé des innocents. Je ne sais pas pourquoi tu tenais tant à venger ta reine, mais c'est fini. Du coup, c'est toi qui vas subir un interrogatoire forcé au sujet de ce que tu sais. Et là, on verra si tu es toujours amnésique... ensuite tu seras exécutée. J'aspire à un pays de paix comme dit précédemment... Je ne tolère pas les traîtres dans ce royaume. J'ai été clémente avec Sinaë, mais toi, tu es la goûte de trop.

Kasumi ordonna à deux gardes non loin de sa position, de menotter la valkyrie et de l'emmener hors de la salle, pour son châtiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milla
Prêtresse de Maxwell
Prêtresse de Maxwell
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 27/08/2013
Localisation : Joyeuses fêtes!

MessageSujet: Re: La salle du trône   Sam 28 Juin - 14:16

Tandis qu'ils commencèrent à emmener la valkyrie, Natsu intervint en prenant à son tour la parole, tout en s'avançant...


Attendez, stop !


Quelque chose à rajouter, Natsu ?

Je.. je pense que.. cette valkyrie n'est pas elle-même...

Cette fois, c'était l'ensemble de la salle qui se tourna vers Natsu. Mais surtout Emiko qui la regarda étrangement. Comme si elle ne s'attendait pas à cela. La gardienne comptait vraiment dévoiler que c'était Emiko la responsable ? Et de ce fait, mettant en péril, Asuna et le reste du groupe... Après l'étonnement général, elle reprit de nouveau la parole, d'une voix plutôt calme et résignée.


Il se peut qu'elle ait été victime d'une altération de mémoire... C'est quelque chose qui peut arriver quand on manipule les lignes telluriques... Normalement, il y a qu'Emiko qui peut toucher à cela. Mais étant sa gardienne, et possédant son pouvoir de tant à autre... je peux aussi y avoir accès. Lorsque j'ai interrogé cette valkyrie pour savoir où se trouvait Asuna, je ne cache pas que j'ai utilisé ce moyen pour lire dans sa mémoire... En conclusion, ce que j'essaye de dire, c'est que j'ai sûrement dû.. altérer sa mémoire sans le vouloir, à cause de mon inexpérience.

Emiko fut comme choquée par l'aveu de Natsu. Elle allait s'accuser de toute l'affaire, pour éviter que cette valkyrie ne subisse de châtiment. Le problème, c'était que cela n'arrangeait pas l'esprit du temps, il serait mal venu que sa gardienne soit emprisonnée, étant immortelle. Peut-être était-ce un moyen pour Natsu de se libérer d'Emiko ? Du moins, c'est comme cela qu'elle voyait les choses. Néanmoins, après les paroles de Natsu, se fut Asuna qui semblait se réveiller, pour parler à son amie.


Qu'est-ce que tu racontes Natsu ? Pourquoi tu t'accuses, alors que...

La ferme, Asuna !

La gardienne avait dit cela d'une voix sèche et ferme. Tandis que les deux jeunes femmes se fixaient. Mais Asuna ne réagit pas, et préféra se reculer, et se taire. C'était comme si elle avait compris quelque chose... En vérité, elle savait très bien que Natsu n'avait rien fait, et qu'elle était sûre et certaine que c'est l’œuvre d'Emiko. Elle bouillonnait à l'intérieur, de ne rien pouvoir faire... Du côté de la reine, par contre, c'était un autre regard qu'elle avait sur Natsu. Un regard plutôt inquisiteur et mauvais...


Si j'ai bien suivi... C'est donc à toi que je dois toute cette mascarade ?! .. Sans faire « exprès »... ? Mais c'est incroyable ! Ma parole je suis entourée d'incapables et de traître dans ce royaume ! Ce sera quoi la prochaine fois ? La destruction de mon temple sans faire « exprès » ? Non ! Stop, gardienne ou pas, tu vas devoir répondre de ton acte, Natsu !

Je comprends... pardonnez mon erreur..

La situation était assez critique pour la gardienne, la reine semblait lui en vouloir personnellement. De son côté, la situation était détestable, vu que ce conseil était plus humiliant qu'autre chose pour elle. Du coup, elle passait ses nerfs sur Natsu. Du côté d'Asuna, par contre, son regard était fixé sur la reine, mais d'un air haineux. Il était clair qu'elle n'a pas supporté qu'elle traite Natsu d'incapable. Après tout, la gardienne est un modèle pour Asuna, et lui a sauvé la vie plus d'une fois... cette dernière sait très bien que son amie n'a absolument pas fait d'erreur. Au vu de ses poings serrés, on pouvait sans mal deviner qu'elle se retenait de parler pour défendre la gardienne. Ce qui était sûr, c'est que la reine venait de descendre dans l'estime d'Asuna... S'en prendre à Erza et maintenant à Natsu, de façon gratuite, c'était de trop...

Heureusement pour Natsu, Emiko intervint pour défendre sa gardienne. Pour Natsu, cela ne l'étonnait guère, en fait, elle savait très bien que l'esprit du temps allait la défendre. Après tout, comme l'esprit lui avait dit, « elle » est importante ». C'est donc sans surprise pour la gardienne qu'elle voit Emiko intervenir. Elle s'adressa à la reine d'une voix assez joyeuse, comme d'habitude, mais en souriant d'une façon clairement gênée, au vu de la situation...


Oï, oï.. Stop. Calmez-vous donc, ô reine céleste. Natsu n'a pas fait exprès, je peux le confirmer largement. Je suis la seule qui puisse utiliser un tel pouvoir parfaitement, du coup, j'avais déjà dit à cette petite abrutie de faire attention... malheureusement, elle n'est pas parfaite et a toujours été assez.. désobéissante, mais vous savez ce que c'est la jeunesse, hahaha. Bref, inutile de s'emporter comme cela. Voyons, regarder le bon côté des choses, grâce à Natsu, la rouquine là-bas, et la situation concernant les valkyries va beaucoup mieux. C'est un mal pour un bien. Je vais moi-même m'occuper de remettre en ordre.. la mémoire de cette valkyrie, comme ça, il n'y aura plus de problèmes, n'est-ce pas ?

Vous voulez que j'oublie tout.. ? Vous pensez vraiment que je vais laisser une telle chose passée ? Une valkyrie a failli être tuée alors qu'elle ne se contrôle pas, j'ai accusé mes conseillers ! Tout ça à cause de votre ingérence à contrôler votre gardienne ! Ce n'est pas mon problème si elle n'est pas capable d'obéir...

Cette fois, le regard d'Emiko et son sourire disparurent. Elle était bien plus sérieuse et sa voix, plus appuyée. Il était clair que la remarque de la reine était très mal venue... Comparé au reste du groupe, l'esprit se foutait absolument du respect, vu qu'elle ne respectait pas le moins du monde la reine. Vu comment elle allait lui répondre.


Je crois que vous n'avez pas compris où je veux en venir là... C'est « MA » gardienne, et vous n'avez aucune autorité dessus. C'est clair ? Quant à mon « ingérence », j'imagine qu'il ne vaut pas mieux parler de la vôtre, depuis quelque temps, non ? Alors, je pense qu'il serait bon d'en rester là, hum.. ?

La reine semblait comme ailleurs, en fixant Emiko, soudainement. Elle ne réagit pas vraiment à ce qu'elle venait de dire, puis au bout de quelques secondes, elle se toucha légèrement la tête, comme si elle avait été frappée d'une migraine. Kasumi prit la parole, calmement, sans réagir au manque de respect d'Emiko, au grand étonnement de l'assemblée.


Bien... c'est.. c'est bon.. restons-en là.. Néanmoins, je retire le droit à Natsu de pénétrer dans ce temple, et donc, faire partie du conseil... De plus, je lui conseille de se faire toute petite, pendant quelque temps.. Je veux plus la voir.

Hooo, comme il vous plaira, ô reine céleste. Natsu se fera un plaisir de prendre le temps de visiter les étendues de ce monde céleste, quelque temps. N'est-ce pas, Natsu ?

… J'ai compris, oui..

Pour les autres, vous pouvez disposer... Désolé du dérangement.. Mais je ne me sens pas très bien, j'aimerais être seule..

Après ces mots, Natsu prit la direction de la sortie, sans vraiment dire un mot de plus. Elle ne semblait pas non plus si mécontente que cela, de se faire exclure quelque temps. Du côté des autres, Lucy semblait enfin souffler un peu, puis remercia Neltharion, qui lui rendit un sourire, avant de partir. Asuna, quant à elle, s'empressa de rattraper Natsu dans le couloir. Une fois face à cette dernière, elle l'enlaça dans ses bras sans prévenir, tout en ayant les larmes aux yeux.


Merci.. Natsu, pour m'avoir sauvé..merci pour tout ce que tu fais..

À son tour, Natsu esquissa un sourire, puis mit ses bras autour de l'archange.


Ça va, tant que tu vas bien... C'est l'essentiel, Asuna. Tu devrais rester avec ta sœur le temps qu'elle est ici, hein ? On se voit plus tard, d'accord ?

Hum.. d'accord... Je te rejoins dès que je peux !

Après cet interlude, Asuna relâcha son étreinte de la gardienne, puis retourna vers Lucy et Erza, non loin d'ici. D'ailleurs, elle ignorait ce que pensaient les deux femmes. Est-ce qu'elles pensaient vraiment que Natsu est pu faire cela, ou est-ce qu'elles ont compris qu'elle avait menti pour protéger cette valkyrie ? Cela lui importait peu d'habitude, les avis extérieurs comme Lucy, mais sa sœur, c'est autre chose. Mais sur le moment, elle préféra passer à autre chose. Elle s'adressa à Erza en première, au sujet de ce qui s'est passé aujourd'hui...


Je suis désolée pour ce qui s'est passé Titania... J'espère que ça ne change pas ton envie de rester avec moi, après ta mission... Tu sais, il ne faut pas en vouloir à cette reine, elle est encore jeune et sans expérience. Néanmoins... Natsu n'a rien à voir avec ce qui s'est passé aujourd'hui ! Je ne sais pas comment l'expliquer, mais croyez-moi, Natsu n'a rien fait !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scylla
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 29/12/2013

MessageSujet: Re: La salle du trône   Dim 29 Juin - 11:36

Après les explications d'Erza, Kasumi semblait embrouillée. En effet, face aux blessures qu'avait Erza quand elle revint au pays céleste et qui étaient absentes lors de la retransmission, elle ne pouvait pas continuer à dire que la vision soit vraie. Mais malgré cela, elle semblait toujours insister sur la véracité de la valkyrie. S'ensuivit une scène plutôt amusante pour Erza. Neltharion, coupa la parole à Kasumi et donna son avis sur toute la vision de la valkyrie. Tout ce qu'il avait dit, Erza n'y avait clairement pas pensé. Le fait que la valkyrie ne pouvait voir les divinités, était réellement une grande preuve en soi de la tentative de tromper la reine. Erza observait Neltharion avec respect, surtout quand il rappela à la reine qui il était et qu'il ne se serait jamais permis de tromper la reine.


Après cela, la femme qui était aux côtés de Natsu prit la parole et n'alla pas de main morte sur la culpabilité de la valkyrie. Cette même valkyrie n'eut comme seule réponse un comportement étrange, où elle semblait absente, ne pas savoir ou elle se trouvait. Cela paraissait quand même louche pour Erza et devait être encore un point à éclaircir. En effet, jouer les amnésiques n'a jamais été une solution en soi pour s'en sortir de ce genre de pétrin.


Kasumi, toujours sous le coup de la colère, annonça une exécution pour la valkyrie qui était responsable de tout cela. Erza ne se prononça pas, mais elle ne voulait pas qu'on en arrive là pour son "ancienne" camarade. D'ailleurs, cela insupportait Erza qu'on puisse risquer de se faire exécuter en tentant de venger une reine morte. Le culte de Sinaë allait bien trop loin pour elle.


Natsu prit la parole à son tour, et devant la surprise de toute la salle, défendit la valkyrie, s'accusant même d'être la responsable de tout cela. Erza, d'ailleurs, suivit les paroles de cette Emiko, et en revenait pas que les pouvoirs de ces deux femmes pouvaient alterner la mémoire des gens aussi facilement, pouvant provoquer des conséquences aussi graves que ces accusations dont Erza, Asuna et Lucy pouvaient payer le prix fort. Elle trouvait tout cela très effrayant. D'ailleurs, pour une raison qui lui échappait, la simple présence de cette Emiko ne la rassurait pas trop. Surtout au moment ou elle répondit sec à la reine. D'ailleurs, ce même malaise se ressentait de plus en plus chez Kasumi. Tout cela à du vraiment la troubler et la faire douter sur elle-même. Au final, grâce a l'intervention d'Emiko, Natsu a été épargnée d'une sentence envers sa "maladresse" qu'Erza trouvait ça louche.


La réunion prit fin, Erza se retrouva seule avec Lucy, dont elle s'était réellement inquiétée du début à la fin.


Heureuse que tout soit rentrée dans l'ordre pour toi, Lucy

Asuna rejoignit les deux filles


Ecoute, ce n'est pas grave. Je ne vais pas te mentir, j'étais quelque peu en colère à cause du comportement de la reine, mais au final, je ne lui en veux pas du tout. Je suis bien la fille d'une reine qui est obsédée par son peuple, et j'ai été la lieutenante d'un tyran en plus d'un traître. Alors une jeune reine encore trop inexpérimentée... C'est pas ce qu'il y'a de pire pour moi, héhé. Et c'est pas ça qui va me retirer l'envie de rester ici, je te rassure.


En ce qui concerne Natsu, tu la connais mieux que moi. Pour ce que j'ai vu, elle a l'air d'avoir un grand coeur. Mais je ne la connais pas assez pour certifier qu'elle a fait ça pour défendre la valkyrie. Néanmoins, cette Emiko... Je la trouve assez.... étrange, par sa façon de parler, son éternel sourire, le fait qu'elle soit aussi détendue dans une situation comme celle-là, c'est comme si elle ne ressentait rien... De plus, j'ai cru voir un instant Natsu l'observer avec rage. Peut-être que je me trompe, mais il y'a encore des éléments bien sombre dans cette histoire. Sois prudente surtout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna
Archange des constellations
Archange des constellations
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 08/01/2014

MessageSujet: Re: La salle du trône   Lun 30 Juin - 0:17

Tandis que la réunion était finie, le groupe se sépara et retourna à ses occupations. Pendant qu'Asuna était partie rejoindre Natsu, la valkyrie écarlate, elle, était resté aux côtés de la jeune Lucy. Elle lui témoigna son soulagement, quant au fait que tout soit rentré dans l'ordre pour cette dernière. La magicienne lui répondit en souriant, visiblement contente qu'effectivement, cela soit terminé. Néanmoins, la jeune Lucy remarqua que la valkyrie face à elle, semblait très inquiète pour les autres, sans l'air de se préoccuper de son propre sort. Il était clair qu'Erza avait un grand cœur, c'était flagrant.


Merci, c'est gentil de t'être inquiété pour moi. J'avoue que je ne sais pas ce que j'aurai fait sans ce dragon... C'est dingue, je ne connais même pas les trucs dont j'étais accusée... D'ailleurs, pour revenir sur ce grand seigneur dragon, je me demande bien à quoi il ressemble, transformé, hihi. Il doit être magnifique !

La jeune magicienne avait des étoiles dans les yeux en disant cela, il était clair qu'elle était en admiration devant ce dragon. En tout cas, on pouvait dire qu'elle reprenait vite son attitude joyeuse, la Lucy. Cependant, par la suite, elle reprit la parole sur un autre sujet, un peu plus sérieusement, visiblement assez dépitée.


Pour dire la vérité, j'ai un peu honte... Vous étiez tous si courageux là-bas.. Alors que moi, je n'ai fait que pleuré. Je n'ai jamais été très forte.. même en magie, je suis naze.. Je le sais que j'ai toujours été un boulet dans une équipe.. mais bon, c'est comme ça, haha... C'est juste que j'aimerais faire autre chose que ce poste peu glorieux... Mais c'est difficile de réaliser ses rêves, quand on est un boulet..

Après s'être confié visiblement sans s'en rendre compte, la jeune magicienne reprit directement la parole, tout en souriant de nouveau, mais semblant gênée.


Ho, je dois t'embêter avec ça, pardon. J'ai toujours tendance à trop parler...

Pendant la discussion, les deux femmes furent rejointes par Asuna. Une fois arrivée, cette dernière s'adressa à sa sœur, visiblement désolé de la situation. Elle avait peur que cela n'impacte le jugement de sa sœur sur son avenir ici... Heureusement, cette dernière la rassura et lui assura que cela ne changerait rien. Ensuite, l'archange se fendit tout de même en explications sur Natsu, pour essayer de la disculper aux yeux de sa sœur. Ainsi que la magicienne à ses côtés, même si elle ne la connaissait pas encore. Ce fut Erza qui répondit en première au sujet de la gardienne. Elle ne semblait pas trop savoir quoi pensé, par manque d'informations sur cette dernière. Mais part contre, elle évoqua le fait qu'Emiko semblait étrange et dégageait vraiment quelque chose d'inexplicable, en partie à cause de son attitude, et son sourire constant. Asuna ne semblait pas étonnée, étant donné qu'elle trouvait également que l'esprit était étrange... Quant au fait que la gardienne regardait l'esprit avec rage, n'étonna guère l'archange... Du côté de Lucy, elle semblait part contre, confirmer l'avis d'Asuna, et ne pas douter de Natsu.


Je pense aussi que Natsu n'a pas fait d'erreur ! J'ai eu l'honneur de la suivre ses dernières heures, et il est impossible qu'elle ait fait une telle erreur ! C'est quand même elle qui a prévu votre sauvetage, et tout ce qui a suivi. Elle semble trop « douée » pour faire ce genre de choses. Sinon pour Emiko, moi je la trouve étrange, mais elle nous a quand même aussi bien aidé au final. Même si, je me demande pourquoi la reine n'a pas réagi lorsqu'elle lui a parlé sur ce ton... J'avais l'impression que la reine avait .. peur.

Asuna était aussi en accord avec la remarque de la magicienne, la reine semblait avoir changé d'un coup. Alors qu'elle était nerveuse contre les autres, pour Emiko, elle semblait à la limite de la soumission. Néanmoins, Asuna apporta quelques explications au sujet de ce qu'elle savait sur l'esprit.


Je ne pense pas que cette Emiko soit mauvaise... Si je ne l'aime pas trop, c'est parce qu'elle ne traite pas Natsu comme elle le devrait.. et je n'aime pas ça.. Mais je ne pense pas qu'elle soit condamnable, à ce que m'a raconté Natsu, Emiko est un « esprit » dans tous les sens du terme. Ce que vous voyez en face de vous n'est qu'une enveloppe corporelle qui ne possède pas de cœur, pas de sentiment, rien. Du coup, j'imagine que cela explique son calme et son attitude... Mais... Non.. rien.


Asuna s'arrêta en plein milieu, visiblement préférant changer de conversation. Elle enchaîna en faisant la connaissance de Lucy.


Sinon, je n'ai pas eu le plaisir de te rencontrer avant, Lucy. Enchanté, je suis Asuna. Heureuse de faire ta connaissance. Tu es nouvelle ici ?

Enchanté, Asuna ! Je ne suis pas vraiment nouvelle en tant qu'habitante ici, mais nouvelle en tant que gardienne des clés, oui. Avant j'étais une simple aspirante magicienne, plutôt médiocre.. En tout cas... C'est un honneur de te rencontrer, vraiment ! J'ai rencontré tellement de grande personne aujourd'hui.. Je ne me sens vraiment pas à ma place.. héhé.

L'archange semblait surprise des paroles de Lucy, en effet, on aurait dit exactement la Asuna de « l'époque ». Elle savait donc très bien ce que ressentait la jeune magicienne à l'heure qu'il est. Du coup, elle lui répondit de manière assez douce et comique.


Mais non, je suis tout aussi honoré que toi, de te rencontrer. Je suis sûr que tu as du talent, sinon tu serais pas gardienne, non ? Puis, moi et Titania, on n'est pas si grande, tu fais la même taille. N'est-ce pas, grande sœur ? Héhé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scylla
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 29/12/2013

MessageSujet: Re: La salle du trône   Mar 1 Juil - 19:27

Lucy avait effectivement raison. Neltharion a beaucoup contribué au témoignage qui a sauvé les trois filles. Son discours était juste, calme, respectable, et il n'avait quasiment oublié aucun point dans toute la vision de la valkyrie. Erza se sentait d'ailleurs bien aveugle pour n'avoir pas remarqué autant de détails pour s'innocenter.


Lucy se rabaissa un peu, ce qui ne faisait pas très plaisir à Erza. Elle fronça les sourcils et même si elle semblait agacée, elle parla doucement.


Ne dis plus un mot... Tu es en froid avec toi-même parce que tu n'as pas su te défendre face à la reine. Mais tu n'étais pas vraiment dans un état réellement apte pour ça. Etre jugé pour quelque chose que tu as pas commis, et surtout, pour des éléments dont tu ne connais rien, tu ne pouvais qu'être destabilisée. Sois patiente, ce que tu vivras te forgera, et ton tour viendra ou tu sauras être aussi courageuse que nous.

Enfin, Lucy pensait aussi que Natsu n'avait rien à voir avec tout cela. Puis elle parla d'Emiko, comme quoi elle ferait peut-être peur à Kasumi, ce qui ennuyait Erza. Si c'est le cas, la reine devenait inquiétante aux yeux d'Erza. Entre sa crise de colère non justifiée, sa non analyse et le fait qu'elle aurait peur d'Emiko. Erza commençait sérieusement à douter de la reine, même si elle la respectait toujours.


Les explications d'Asuna sur Emiko semblaient parfaitement logique. Erza ignorait ce que c'était d'être un esprit sans sentiment, ni rien, mais tout de même, ca lui faisait de la peine pour la pauvre Natsu qui ne mérite pas de se sentir si mal à cause d'un esprit.


Oui enfin, le fait qu'elle ne possède pas de sentiments ou de coeur, c'est peut-être une excuse valable, mais Natsu ne mérite pas de subir ainsi. J'ai un peu de peine pour elle.

Lucy et Asuna firent connaissance par la suite. Lucy se rabaisse encore. Erza ne put s'empêcher de pousser un petit rire quand Asuna parlait de taille. Elle s'approcha d'Asuna et lui tapota gentillement sur le haut du crâne.


C'est ça, on en reparlera quand tu auras grandi de quelques centimètres ! Haha !

Erza prit un air plus sérieux et fit apparaître la sphère que lui a donné Natsu, enfermant son pouvoir disparu, dérobée par Sinae.


Natsu m'a donné ceci, c'est une sphère contenant l'armure Valkyrion, j'avoue n'avoir pas très bien compris comment elle a pu récupérée mon armure de chez Sinae, mais ce présent me sera très utile. Je vais enfin pouvoir faire appel a mes pouvoirs disparus. Je sais que je ne dois pas sous-estimer mes ennemis sur la surface, mais je me sens déjà bien plus confiante en l'avenir. Maintenant, veuillez reculer s'il vous plait.

Par sa concentration, Erza tenta de retirer l'énergie à l'intérieur de la sphère. Cela semblait très facile pour elle, elle était très familière avec l'armure Valkyrion. Bien plus que Sinae le pensait. Quand cela fut fait, le corps d'Erza brillait de la même manière que quand elle change son armure, mais cette fois, la lumière était bien plus intense. C'était pour cela qu'Erza avait demandée aux deux filles de reculer par refléxe, car elle avait peur de les éblouir. Quand la lumière s'effaça au bout de quelques secondes, Erza était revêtue d'une toute nouvelle armure. C'était bel et bien Valkyrion, mais l'apparence de cette armure était variable visiblement selon l'utilisatrice.






Erza s'observa dans sa nouvelle tenue, enfin, si on pouvait appeler cela nouvelle. Elle sentait la puissance couler dans ses veines. Elle sourit, comme si elle était rassurée de retrouver sa bonne vieille armure préférée.


Cette armure est une vraie tenue de combat valkyrie. En la perdant, c'était un peu comme si j'avais perdu mon coeur de valkyrie. Mais maintenant que Titania est de retour, je suis rassurée de ne faire plus qu'une avec Valkyrion. Avec cette armure, et ma foi en mes proches, je ne peux que revenir victorieuse.

Erza reprit apparence normale, puis s'adressa a Asuna.


Quand tu auras le temps, retourne parler avec Natsu, déjà pour l'aider a surmonter les derniers évènements, et aussi, parce qu'elle a également quelque chose a te remettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna
Archange des constellations
Archange des constellations
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 08/01/2014

MessageSujet: Re: La salle du trône   Mer 2 Juil - 16:03

Lucy semblait pensive, après les paroles d'Erza, sur son manque de confiance. La magicienne savait que la valkyrie avait raison, mais d'un autre côté, c'était plus facile à dire qu'à faire. La jeune fille a passé la moitié de son existence à se dévaloriser, et ses parents en rajoutaient une couche à chaque fois. Du coup, elle avait bien du mal à voir ses bons côtés. Mais pour l'instant, elle mit cela de côté lorsque, Asuna évoqua le fait que Natsu n'était pas coupable, et avait juste couvert la valkyrie. Lucy était de cet avis et le fit savoir. Ensuite, les explications d'Asuna sur Emiko éclairaient certaines zones d'ombre sur cette dernière. Tout à coup, c'était plus compréhensible qu'elle ne ressente rien, comme lors de la dernière réunion. Néanmoins, comme le fit remarquer Erza, ce n'était pas une excuse pour traiter Natsu comme telle.

Asuna était bien sûr de cet avis, mais préféra changer de sujet rapidement, puis enchaîna en faisant la connaissance de Lucy. Il était clair que l'attitude d'Emiko énervait l'archange... Pendant les présentations entre les deux femmes, la jeune magicienne se dévalorisa de nouveau, sans faire exprès. Cette fois, ce fut Asuna qui la ramena à l'ordre, tout en plaisantant légèrement avec sa sœur au sujet des tailles. Une fois ce petit moment de détente passé, Erza reprit un air sérieux et montra une espèce d'orbe dégageant quelque chose de magique. Elle expliqua rapidement ce que c'était, et de qui elle le tenait, même si elle ignorait les détails de l'obtention. Ce que corrigea Lucy, qui avait semble-t-il été présente lors de l'extraction.


En fait, c'est une sphère temporelle. Natsu m'a expliqué, qu'Emiko et elle peuvent enfermer quelque chose comme de l'énergie, dans un cycle infini. Ce qui permet de conserver des générations quelque chose qui devrait normalement disparaître en quelques secondes. Quant à la récupération de cette sphère, j'étais avec Natsu quand elle l'a créée. Elle a fait une sorte d'incantation sur le corps de la valkyrie au sol, puis ensuite, de l'énergie semblait sortir de son corps... C'est tout.

Une fois l'explication finie, Erza demanda aux deux jeunes femmes de se reculer légèrement. Une fois ceci fait, elle se concentra puis retira l'énergie de la sphère. Une forte lumière apparut dans le couloir, tandis que Lucy était totalement aveuglée, à l'instar d'Asuna qui semblait s'en foutre royalement, au contraire, elle semblait plutôt émerveillée devant une si belle lumière. Après quelques secondes, la lumière disparut et laissa place à une valkyrie aux cheveux écarlate, vêtu d'une armure imposante et gracieuse. Erza semblait heureuse de posséder de nouveau cette armure, au vu de son expression et de ses paroles. Elle semblait également fière d'être redevenu une vraie valkyrie. Du côté d'Asuna, elle semblait heureuse pour sa sœur, même si à l'entente de valkyrie elle semblait assez haineuse et pensive.


Valkyrion hein...

Mais très vite, elle changea d'attitude, et esquissa un grand sourire, tout en félicitant sa sœur.


Haha, elle te va vraiment bien, Titania. Tu es magnifiques là-dedans. Au moins, avec toi, cette armure servira à autre chose que ce pourquoi elle servait avant, j'en suis certaine..

Une fois qu'Erza reprit sa forme normale, elle conseilla à Asuna d'aller rencontrer Natsu pour la réconforter. Ainsi que pour a priori récupérer quelque chose. Évidemment, Asuna comptait déjà rejoindre Natsu une fois l'entretien avec sa sœur terminée. Tandis que la discussion continuait, des applaudissements semblaient venir de derrière la valkyrie écarlate. C'était Alleria, qui s'avança vers le petit groupe, tout en souriant et parlant.


Impressionnant, voici bien des millénaires que je n'avais pas vu l'armure « Valkyrion ». La dernière fois c'était lors de la grande guerre. Elle était portée par ma sœur. Qui possédait aussi le pouvoir du rééquipement.

Alleria semblait connaître Valkyrion, ce qui n'était pas étonnant, vu qu'elle est une des plus anciennes valkyries. Néanmoins, Asuna rebondit sur le fait que c'était la « sœur » de cette dernière qui portait cette armure. Ce qui voulait donc dire que le rééquipement ne concerne pas que la famille royale ? Après tout, ce n'était pas si étonnant que ça, cela restait un pouvoir lié aux valkyries.


Votre sœur pouvait donc invoquer aussi le pouvoir des armures ? Je pensais qu'il n'y avait que la famille liée à ma mère. J'en apprends tous les jours.

La magie de rééquipement est une magie typique des valkyries. Du moins, certaines, impossibles de savoir lesquelles peuvent, ou ne peuvent pas. J'ai l'impression que c'est une question de chance. Quoi qu'il en soit, ce fut la dernière armure portée par ma sœur... J'espère que pour toi, jeune valkyrie, cette dernière te portera jusqu'au bout de tes rêves, et pas à la fin prématurément... Mais j'ai confiance, toi et ta sœur, vous êtes différentes.

Asuna avait bien fait de ne rien demander au sujet de la sœur d'Alleria, elle se doutait qu'elle n'était plus là, vu qu'elle en parlait au passé. Elle préféra d'ailleurs changer de sujet et de poser une question à Alleria, pendant qu'elle était ici.


Excusez-moi Alleria, mais vous ne savez pas où est Emiko ?

L'esprit du temps ? Bien sûr, elle vient de finir de soigner la valkyrie, et se dirigeait à la sortie du temple. Si vous voulez lui parler, vous pouvez sûrement encore la rattraper, là.

Je vois, merci... pardonnez-moi, mais je dois faire quelque chose.


Asuna se retourna vers Erza, puis la serra rapidement dans ses bras, ensuite, elle se recula, puis partie assez rapidement, sûrement pour rattraper Emiko. En même temps qu'elle parlait, elle cria quelques mots à Erza, avant de disparaître au fur et à mesure.


À bientôt Titania, fait attention à toi ! Tu as intérêt à revenir ici entière !

Tandis que l'archange avait disparu à présent, Alleria s'adressa à Lucy, semblant avoir oublié quelque chose. En effet, elle lui rendit une paire de clés. C'était les clés des portails qu'on lui avait confisquées.


Tiens, c'est à toi, avec les plus sincères excuses de la reine.

Waaaouh, mes clés ! Génial, ça veut dire que je suis réintégrée ? Vraiment !?

Oui, bien sûr.

Lucy semblait très contente de récupérer ces fameuses clés. Même si ce n'était pas un travail dont elle se trouvait fière, il semblerait tout de même qu'elle accroche une importance à ce rôle. Pendant ce temps, Alleria semblait partir à son tour, après avoir salué la valkyrie et la magicienne.


Bien, je vous laisse, je dois m'occuper de mettre en place la succession du poste de régente des valkyries. Pffouh, je déteste la paperasse..

À son tour Lucy, semblait prête à partir et s'adressa à Erza, juste avant.


J'imagine que tu t'en vas, de ce que j'ai entendu, j'espère qu'on se reverra très vite. Héhé, à plus, Titania. Merci de m'avoir remonté un peu le moral tout à l'heure.


La magicienne esquissa un sourire et un clin d’œil à la valkyrie, puis parti à son tour, laissant la valkyrie, à présent seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scylla
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 29/12/2013

MessageSujet: Re: La salle du trône   Jeu 3 Juil - 15:32

Lucy avait expliquée en détail comment Natsu était parvenue à récupérer Valkyrion et à l'enfermer dans la sphère, Erza avait sourit radieusement après l'explication de cette dernière.


Et bien, tu vois que tu connais déjà beaucoup de choses que l'on ignore nous même ! Ca te fait déjà un point en plus par rapport à nous !

Après qu'Erza avait enfilé Valkyrion, elle remarqua comme un léger moment ou Asuna semblait ailleurs, avant de dire qu'elle la trouvait magnifique dans cette tenue. Erza pensait qu'Asuna avait un peu du mal a réaliser qu'Erza enfile une pure armure valkyrie, vu la haine qu'elle doit porter pour le clan. Mais Erza décida de faire l'impasse dessus pour le moment. Elle entendit des applaudissements venir par derrière. C'était Alleria qui avait une soeur qui utilisait à l'époque Valkyrion. Celle-ci d'ailleurs, prononça sa confiance envers Erza, ce qui était un honneur pour elle.


Je peux vous assurer, Alleria, que maintenant que je sais que cette armure appartenait à votre soeur, je suis encore plus déterminée à vaincre avec, en son honneur.

Après cette courte conversation, Asuna fit une dernière étreinte à sa soeur qu'elle profita comme elle pouvait, puis elle courut rapidement, partir voir Emiko. Erza fit un geste rapide à Asuna pour la saluer avec un large sourire.


A bientôt, Asuna, je te promets de revenir le plus vite possible !

Dernière bonne nouvelle, Lucy récupéra ses clés avec les excuses de Kasumi. Tout était bien qui finit bien. Tout le monde s'en alla, Erza salua Alleria et Lucy comme il se doit, puis elle décida de retourner voir Kasumi, pour au moins lui dire au revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La salle du trône
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» Salle d'opération section civile
» La salle de l'argent
» salle de soins des femmes/ Chambre n° 1 : actuellement Senjo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Légendia :: Éternia :: Célestia :: Temple éternel-
Sauter vers: