La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Avec Shuujaku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Ayane
Reine Tengu
Reine Tengu
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 30/06/2013

MessageSujet: Re: Avec Shuujaku   Lun 30 Juin - 21:29

Dans un coup de chance, Miloune semblait avoir touchée la vraie. Les clones disparurent, laissant une large flaque d'eau au sol pour chaque clone disparue. Devant la défaite de Xianghua qui avait bien été touchée par l'attaque de Miloune, Kami s'écria:


Woah ! Elle est forte.... pour une humaine ! Mais sa poitrine est décevante...

Ayane semblait pas de cet avis.


Peuh ! Tu rigoles ou quoi ? C'est qu'un coup de chance, ça se voit qu'elle n'a pas suffisamment bien analysée les différentes Xianghua pour trouver la vraie. Ca ira pour cette fois, mais pendant une guerre, la chance n'est pas un facteur accepté ! Elle a encore de gros progrès à faire ! Désolé d'être dure envers Miloune, Roy, mais je préfère que tu réalises bien cela et que tu ne sois jamais aveuglé par l'amour.

Après cela, Miloune enferma Jubia dans une sorte de bulle qui manquait de plus en plus d'air. Et la manoeuvre suivante semblait plutôt bien tentée pour empêcher Jubia de contre attaquer. Shuujaku semblait plutôt satisfait.


Pas mal la par contre !

Ayane, encore une fois, semblait pas de cet avis.


Shuujaku, si tu connais réellement Xianghua, alors depuis quand peut-elle faire des clones ? Et je crois que Miloune a oubliée un élément essentiel là. Etant une utilisatrice d'eau, je peux dire que là, à cette seconde même, Miloune serait vaincue contre moi. Regardez plus attentivement !

Jubia souriait dans sa bulle sans oxygène. Elle semblait préparer quelque chose.


Tu deviens donc plus forte pour l'homme que tu aimes... Je trouve ça vraiment beau... Mais tu vois, tu n'es pas la seule à aimer quelqu'un...

L'eau qui était au sol fonça vers Miloune, la propulsa loin de Jubia et annulant la technique qu'elle avait mise au point. La femme d'eau se libéra et enferma Miloune dans une prison d'eau d'une très grande taille, au point qu'elle ne pouvait distinguer la sortie.


Tu vois, pour celui que j'aime, je suis également capable de soulever des montagnes. Mais si tu crois que je ne suis qu'une jeune fille trop éperdue de ses sentiments, tu te trompes. J'ai su me rendre utile pour la guilde plus d'une fois, et j'ai toujours augmenté ma force pour la guilde. Alors... Je ne perdrai pas contre toi, crois moi !

Miloune pouvait tenter de s'echapper de la prison à la nage, Jubia pouvait déplacer la prison d'eau, replaçant Miloune au centre de la prison pour qu'elle ne s'enfuit pas.


Je vais te rendre la monnaie de ta pièce. T'as tentée de m'étouffer, hein ? Alors je vais te faire subir la même chose, en pire ! Déclare forfait, si tu veux pas mourir par manque d'oxygène !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miloune
Noble
Noble
avatar

Messages : 1194
Date d'inscription : 21/05/2013

MessageSujet: Re: Avec Shuujaku   Jeu 3 Juil - 10:30

Je ne pense pas comme toi Ayane, la chance à la guerre est un facteur important, du moins assez important pour ne pas être pris à la légère. Même s’il est vrai que le pouvoir et la force restent importants.
Mais c’est la chance qui fait que nous soyons ici, en vie.
 
Pendant ce temps, Jubia avait pris le dessus sur Miloune. Elle était enfermée dans une prison d’eau qui aller la noyer si elle ne se décidait pas à abandonner.
 
Jamais je n’abandonnerai.
 
Puis elle se dit.
 
Ne panique pas.
 
Elle se concentra comme elle le put et puisa l’énergie de la flamme purificatrice qui lui restait. Elle sentit ses entrailles se gorgeaient d’une douce chaleur. Et cette douce chaleur remonta en elle et finit par sortir de par ses lèvres. Une lumière blanche fit alors exploser la bulle. L’eau fut de même absorbée par l’explosion et projetant Jubia plus loin.
Miloune profita que Jubia soit étourdie pour s’approcher d’elle.

Elle devait trouver une solution pour la parer.

Même si ça n’avait pas fonctionné les premières fois, elle ne voyait que cette solution.
 
Elle approcha ses mains, qui brillaient, de Jubia, dans le but de lui enlever l’eau de son corps.
Elle sentait la flamme purificatrice diffusée une douce chaleur et danser dans son corps.
 
Je ne vois pas d’autres solutions que de te priver de ton pouvoir.
 
Ses mains brûlèrent alors l’intérieur du corps de Jubia.
Miloune voulait que toute l'eau de son corps s'évapore et disparaisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayane
Reine Tengu
Reine Tengu
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 30/06/2013

MessageSujet: Re: Avec Shuujaku   Jeu 3 Juil - 14:43

Ayane commençait à être ennuyée par le combat, et par dessus le marché, elle était aussi ennuyée par les paroles de Roy. Après sa réponse sur la chance, elle le regardait froidement.


Donc tu insinues que si nous avons survécus de l'outremonde, il y'avait une part de chance à cela ? Tu me déçois beaucoup. Tu aurais du voir un jour Azelia à l'oeuvre, comme tu aurais du être présent le jour ou elle a attaqué mon village, tu aurais pensé différemment, crois moi. D'ailleurs, laisse moi te prouver tes torts.

Après ses paroles, Ayane disparut du champ de vision de Roy, et quelque secondes plus tard, pile au moment ou Miloune allait commencer à utiliser son sort sur Jubia, Ayane apparut derrière Miloune, et posa la pointe d'un de ses Fuma Kodachi derrière la nuque de Miloune.


Fin du combat ! Tu es morte, Miloune !

Jubia en profita pour s'écarter de Miloune.


Alors, par où je commence ? En tant que Kunoichi, je sais analyser le regard, les mouvements, la concentration, le flux d'énergie, et bien plus encore. Et laisse moi te dire que TOUT ces éléments étaient dirigés vers Jubia. Tu ne faisais attention qu'a elle, mais tu oubliais complètement l'environnement qui t'entourais. Entre autre, dans une situation de combat réelle, se concentrer seulement sur ton ennemi est une erreur. Il n'y a pas de deux contre un, mais le monde entier peut être contre toi. Au moment ou tu penses que la victoire t'appartient, un nouvel ennemi peut faire son apparition et peut profiter de la moindre seconde ou ton esprit est concentré sur autre chose pour t’exécuter. Fais moi confiance, on serait en pleine guerre, je serais ton ennemi, on se serait retrouvée dans la même situation, et ta tête aurait volée par le coup de ma lame. Ni plus...

Elle retira le Fuma Kodachi de la nuque de Miloune.


... ni moins. Et pour finir, tu connais mal le pouvoir des utilisatrices de l'élément eau. Ce n'est pas aussi puissant que le feu, la terre ou même le vent, mais c'est un pouvoir réutilisable quasiment à l'infini. Tant qu'il y'a la moindre goutte d'eau dans les parages, elle peut être amplifiée, voir son volume augmenter selon le pouvoir de l'utilisateur. Entre autre, retirer l'eau du corps de Jubia aurait été complètement inutile. Elle t'aurait contrée comme elle l'a toujours fait jusqu'à maintenant. Ose me dire, Roy, que la chance a été un facteur, même minime, dans ce qui vient de se passer ! Bref, ton combat est un pur échec !

Ayane ! Sois pas aussi dure avec elle ! Elle s'est bien débrouillée pour...

TAIS TOI !

Ayane avait gueulé aussi fortement que Miloune quand elle fit de même envers Roy.


Tu as bien vu la mort de nos camarades quand Azelia et son armée est venu nous attaquer ? Hein ? Face a une telle puissance, il n'y a pas de place pour la chance ! Si vous croyez que parce qu'on a eu la chance de survivre contre Marbus, on l'aura aussi contre elle, mais j'peux vous garantir... Que la bataille qui nous attend et d'une TOUTE autre dimension ! On mourra tous si on compte ne serait-ce que d'un seul pourcent sur la chance ! Je... Je ne veux voir personne dans cette salle mourir ! EST CE CLAIR ? Et je refuse de dire que toi et moi, nous avons eu de la chance qu'Azelia soit partie sans nous achever ! Cela n'aurait jamais du arriver ! On aurait jamais du être en position de faiblesse face a elle ! Sinon, nos camarades n'auraient pas été morts !

Shuujaku ne pouvait que se taire face aux arguments d'Ayane. Il savait au fond de lui qu'elle avait raison sur toute la ligne. Ayane commença à se diriger vers la sortie, quand soudain, elle s'arrêta en chemin et s'adressa à Miloune.


Quand tu te sentiras réellement prête à devenir plus forte pour survivre, viens me voir seule. Je vais m'occuper de ton cas. Et c'est un ordre !

Ayane quitta enfin les lieux. Malgré qu'elle a été sèche, tout ce qu'elle désirait, c'est que personne ne meurt dans cette salle. C'est pour cela qu'Ayane voulait voir personnellement Miloune, afin de l'aider à sa manière. Shuujaku souffla un coup, puis prit la parole d'un air détendu, comme si rien ne s'était passé.


Et bien, on reprendra l'entraînement plus tard, qu'en pensez vous ? J'ai bien envie de voir comment avancent Seto et Momiji d'ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miloune
Noble
Noble
avatar

Messages : 1194
Date d'inscription : 21/05/2013

MessageSujet: Re: Avec Shuujaku   Lun 7 Juil - 7:27

La chance compte pour moi. Tout simplement parce que j’aurai dû mourir quand j’étais enfant, quand le Roi a décidé de décimer ma famille et pourtant je suis toujours là. Comment aurais-je pu survivre dans ce cas ? Comment un bébé aurait-il pu survivre face à un monstre tel que le Roi sinon sans la chance ? Comment se fait-il justement que nos compagnons soient morts alors que nous, nous sommes toujours là, plus ou moins heureux ?
Fais en ce que tu veux, mais tu ne me feras pas changé d’avis.
 
Après cela, Ayane se plaça derrière Miloune, Fuma Kodachi derrière sa nuque.
La jeune fille se figea sur place en sentant la pointe sur sa nuque, pendent même un bref instant, sa respiration se bloqua.
Une fois qu’Ayane eut fini son explication et ait retiré la pointe, Miloune se tourna vers elle.
 
Mais, tu étais simplement là en tant que spectatrice…
 
Puis elle baissa les yeux, mais elle sentit une main enlaçait la sienne.
 
Ce n’est pas grave lui murmura la voix de Roy.
 
Une fois Ayane partit, Roy répondit à Shuujaku sur le même ton que lui.
 
Oui c’est une bonne idée. Je t’accompagne.
Allez y sans moi, je vais rejoindre Ayane. Elle a raison, c’était nul. Je ne me reposerais pas tant que je ne pourrai pas t’aider.
 

Elle sourit à Roy et partit essayer de rejoindre la kunoichi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shuujaku
Chef Hajinmon
Chef Hajinmon
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 30/12/2013

MessageSujet: Re: Avec Shuujaku   Lun 7 Juil - 11:00

Shuujaku fila une potion de soin à Xianghua, puis se dirigea vers la salle de combat ou se trouvait Seto et Momiji. Jubia, Xianghua et Kami suivirent les deux hommes car Ayane avait précisée qu'elle voulait voir Miloune seule. Sur la route de la salle, Shuujaku s'approcha de Roy.


J'ai bien entendu ta conversation avec Ayane. Tes arguments sont respectables. Mais il faut comprendre que ce que tu as vécu étant bébé, nous avons eu la même chose très récemment. Peu de temps après la fin de la guerre contre l'outremonde, Azelia nous as attaqué et a volé l'un des trésors que nous protégions. Je sais que la comparaison peut te paraître absurde, mais face à la reine des démons... Nous étions comme des bébés. Nous n'avions justement aucune chance face à elle. Et quand tout semblait perdu pour nous, Azelia est partie, et a laissé ses sbires faire le reste. Mais eux, en revanche, n'étaient pas à la hauteur face à nous. Donc nous avons survécus. On aurait pu mettre cela sur le compte de la chance... Mais on refuse. Nous aussi, nous nous posons de telles interrogations comme... Pourquoi ? Comment ? Et nous voulons la réponse à nos questions. Nous n'aurons pas le repos tant que nous n'aurons pas fait couler le sang de la reine des démons, et aussi, tant que nous ne saurons pas pourquoi elle a décidée de nous laisser en vie. Est-ce qu'elle a besoin de nous ? Est-ce qu'elle a eu pitié de nous ? Nous ne sommes que des pions dans un échiquier bien trop grand. Nous voulons recréer les règles du jeu, ni plus ni moins.

Shuujaku s'arrêta en plein chemin, et posa sa main droite sur l'épaule de Roy.


Nous nous connaissons à peine, l'ami. Mais je m'intéresse beaucoup à ton histoire depuis quelques minutes. Ou non... Cela était déjà le cas au moment ou nous avons croisés le fer. Si tu mets ta survie sur le compte de la chance, alors peut-être que ton esprit est encore trop bien fermé, et que tu refuses de savoir la réelle vérité. Pourquoi es-tu toujours en vie ? Si ce roi est tellement un monstre, il t'aurait déjà éliminé, mais il ne l'a pas fait. Peut-être qu'en cherchant la réponse à ce mystère, tu en apprendras plus sur toi. Et n'oublie pas que ce qui régit le monde et construit la destinée, ce n'est pas la chance... Mais les croyances de l'homme. Si tu peux battre quelqu'un qui est plus fort que toi, ce n'est point par chance, ne te dis jamais cela au risque de te dévaloriser. Mais parce que...

Shuujaku posa son poing droit au niveau du coeur de Roy.


... Tes croyances qui sont placés ici sont plus fortes que le destin. N'oublie jamais cela, le jour ou tu gouverneras, et ainsi, ton peuple vivra dans la paix pendant encore de longues générations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Avec Shuujaku   Mar 8 Juil - 7:52

Roy regardait Shuujaku avec un regard interrogateur. Toutes les questions qu’il venait de lui poser sur sa survie, il ne les s’était jamais vraiment poser.
C’est vrai, pourquoi lui avait-il survécu et pas ses parents ? Ils étaient bien entendu bien plus forts que lui, et son père, le défunt roi, il devait être d’une puissance extraordinaire.

Il s’arrêta net dans sa marche.
 
Je comprends ce que tu veux dire. Mais pour moi il y aura toujours une partie de chance qui régira le monde. Je ne dis pas que c’est la part la plus importante, mais elle existe.
Mais il est sûrement vrai que je ne suis pas encore posé les bonnes questions.
 
Il souriait à Shuujaku.
 
Ça peut te paraître fermer d’esprit, mais j’ai toujours pensé ainsi.
Bien sûr que le pouvoir et la force sont bien plus importants que la chance, mais elle reste présente, du moins dans ma vie.
 
Pour ce qui est d’Azelia, je pense que son temps commence à être compté. De partout, les combattants désirent la vaincre.
Après avoir repris ma place, elle sera ma nouvelle cible.
Je ne prends pas ce futur combat à la légère, mais je suis ravi de voir que toi et Ayane avaient le même but que moi. Ayane m’a réellement marqué pendant notre combat dans l’outremonde, j’aimerai voir ses nouveaux pouvoirs à l’œuvre.
 
Puis un sourire taquin se dessina sur ses lèvres.
 
Et puis lors de notre probable futur combat avec Azelia, la chance est à un facteur qui ne pourra pas être pris en compte.
 
Mais il reprit son air sérieux.
 
Pour ce qui est d’Azelia, je te demanderais de ne pas en parler à Miloune, elle comprit que je voulais la combattre, mais je n’ai pas envie qu’elle prenne des risques inutiles devant la Reine Lunaire.
 
Il repensa à ce que Seto lui avait dit, qu’elle avait hésité à rejoindre ses rangs simplement pour l’aider lui.
 
Par contre, pourrais-tu enlever ton poing de mon cœur ? Ça pourrait être mal interprété.
 

Roy ria devant la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shuujaku
Chef Hajinmon
Chef Hajinmon
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 30/12/2013

MessageSujet: Re: Avec Shuujaku   Mar 8 Juil - 19:31

Roy continuait de penser que la chance a sa place dans les choses qui se passent dans ce monde. Apparemment, ni Shuujaku, ni Ayane, pouvaient lui faire changer d'avis, et cela ne dérangeait pas Shuujaku, il considérait que chacun avait le droit de penser comme il voulait. Ensuite, Roy parlait d'Azelia et que son temps était compté, avant de dire qu'il trouvait Ayane remarquable dans son style de combat.


Ne prends jamais Azelia a la légère, je te le confirme. Comme on a du déjà te dire, Azelia a survécu a plusieurs millénaires de rébellion. L'affronter sera jamais une partie de plaisir. Mais la différence qu'on a comparé aux peuples qui ont voulu sa mort, c'est qu'on est bien décidé a maîtriser les plus grands secrets des anciens dirigeants de la Yokume, comme Susanoo, avant qu'Azelia ne devienne une reine suprême. Et oui, Ayane a fait d'énormes progrès... Je ne la rattraperai probablement plus jamais.

Puis Roy demanda de taire le sujet Azelia avec Miloune, ce qu'il accepta immédiatement.


Ne t'en fais pas, je comprends ton point de vue, l'ami.

Après avoir retiré son poing et avoir ri un bon coup, Shuujaku sentit comme une force draconienne surgir dans le palais, et c'était pas Ignir.


Vite, j'ai l'impression que le combat entre Seto et Momiji bat son plein. Allons-y !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Avec Shuujaku   Ven 25 Juil - 9:52

Roy et Shuujaku retournèrent là où avait eu lieu leur première rencontre.

Je suis prêt à en finir avec cet entrainement.


J'espère me montrer aussi digne que ton frère pour cette flamme.


Je t'écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shuujaku
Chef Hajinmon
Chef Hajinmon
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 30/12/2013

MessageSujet: Re: Avec Shuujaku   Dim 27 Juil - 23:31

Shuujaku retourna dans la salle ou ils ont débutés leur entraînement. Pour le ninja, Roy n'était plus qu'a un pas de compléter son entraînement. Mais la dernière étape est la plus dure, forcément. Il invoqua dans sa main gauche une flamme dorée, puis à sa droite, un clone apparut.


Bien, la particularité la plus puissante de n'importe quel technique de flamme du pays de la montagne, c'est que tant que la flamme n'est pas totalement éteinte, elle peut être réutilisée. Normalement, une attaque de type feu tout à fait normale, consume le corps de l'ennemi, mais quand elle a fini de brûler son corps, elle disparaît au bout d'un moment. Ce n'est pas le cas avec nos techniques. Lorsque l'attaque a touché l'ennemi, elle peut ressortir du corps de l'ennemi sous forme d'orbe a n'importe quel moment, dépendant du choix du manipulateur. Petite démonstration.

Shuujaku lança sa flamme sur le clone, et avant qu'il disparut, il laissa une orbe doré flottant dans les airs. Shuujaku sortit son katana et absorba la flamme à l'intérieur de sa propre arme qui brillait à nouveau.


Ma démonstration était juste pour te montrer ce que j'essaye de t'expliquer. Sur un clone, ce n'est pas le meilleur exemple, mais si je l'avais lancé sur une personne réelle, j'aurai stoppé son corps de brûler au moment même ou j'ai récupéré ma flamme qui serait en lui, MAIS, en retour...

Le ninja donna un coup de son katana sur le sol, ce qui provoqua un fort tremblement, et également un creux assez imposant, et cela, avec un simple coup de Katana.


Avec mon arme ou j'ai récupéré ma flamme, je peux donner un coup qui peut briser les os et les muscles de l'ennemi en une fois. Certes, j'ai retiré ce qui brûlait le corps de l'ennemi, mais les dégâts infligés par ma nouvelle attaque sont nettement supérieurs. Il y'a plusieurs choses à retenir. Tu ne peux récupérer ta flamme que pour augmenter la puissance de ton épée, ensuite, il faut concentrer avec perfection l'énergie de la flamme en plus de celle de ton épée, ce qui fait que les non habitués comme toi, je leur conseille de ne pas utiliser cette technique plus d'une fois par combat, sinon, comme toute technique existant sur Terre, le retour de médaille sera redoutable. Soit ton épée se brise, soit c'est... ton corps qui explose. Simple à comprendre jusque la ? Bref, c'est un choix à faire. Mais si cette technique est parfaitement utilisé, cela tournera à ton avantage. Oh, pour finir, plus l'ennemi touché est blessé, plus l'orbe que tu absorberas sera imposante, et donc par conséquent, plus puissante sera ton coup d'épée.

Shuujaku invoqua un nouveau clone qui attaqua Roy. Puis un deuxième clone qui ne bouge pas


Voilà, teste sur ce clone pour t'exercer. N'oublie pas, ta concentration doit être IMPECCABLE si tu veux créer une orbe de feu, et au moment ou elle sera absorbé par ton épée, il va falloir que ton corps tienne le coup. Ce qui va être très difficile. Enfin, quand tu sentiras que ton épée sera prête, envoie ton attaque sur le deuxième clone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Avec Shuujaku   Lun 28 Juil - 13:23

Roy écouta attentivement ce que Shuujaku lui dit par rapport au pouvoir des Flammes. Elles ne se consument pas comme les siennes le font.
 
C’est très utile. Une flamme qui ne brûle pas et que l’on peut réutiliser pour augmenter la puissance du coup.
 
La démonstration de puissance fut impressionnante.
 
Il écouta également les recommandations sur l’utilisation.
 
Nassuril ne m’a jamais trahi. 
 
Puis il se mit en position de combat pour faire ce que Shuujaku lui avait demandé.
 
Poing d’Acier du Dragon.
 
Roy enveloppa son poing de flammes puis fonça sur le clone de Shuujaku. Le coup le toucha en pleine poitrine et le fit reculer de quelques mètres.
Le coup commença à faire se consumer  le clone.
 
Roy se mit alla en garde avec Nassuril. Il attendit que le sort consume le clone et qu’il ne reste que la flamme, puis au bout d’un moment, il mit Nassuril devant lui et absorba la flamme qui avait lui-même créée.
 
Il sentit un moment ses mains qui le brûlèrent légèrement quand la flamme remonta le long de la lame.
 
Je ne lâcherai plus mon Épée.
Je n’échouerai pas encore une fois.
 
Une flamme passa dans ses yeux.
 
Quand il sentit que Nassuril avait absorbée la flamme, il pourfendit le sol devant le second clone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shuujaku
Chef Hajinmon
Chef Hajinmon
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 30/12/2013

MessageSujet: Re: Avec Shuujaku   Mar 29 Juil - 9:11

Roy avait atteint le résultat que le ninja attendait. Mais ce n'était que le début.


Bien, au moins, tu as aucun mal a contrôler tes flammes avec ton épée. Néanmoins, absorber une orbe depuis un clone n'est pas le plus difficile. Plus tu infliges de dégâts à l'ennemi, plus l'orbe est imposante et plus la douleur que tu peux ressentir en l'absorbant est intense. Donc si tu refais la même chose sur un ennemi, tu risques de souffrir. C'est pour cela que maintenant, je tiens à ce que tu entraînes ton endurance.

Shuujaku créa quatre clones cette fois.


Je vais continuellement créer des clones pour t'attaquer. Je tiens à voir combien de temps tu peux tenir en sachant que ta douleur physique va s'amplifier a chaque fois que tu récupéreras tes flammes. J'en profite pour te donner une dernière astuce, tu as la possibilité d'absorber plusieurs orbes à la fois provenant de plusieurs ennemis a la fois. L'attaque sera plus puissante par conséquent mais te fatigueras plus. Continue à faire cette manoeuvre jusqu'à ce que tu sentes que tu n'en peux plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Avec Shuujaku   Mar 29 Juil - 11:19

La première attaque ne l’avait pas du tout fatiguée.
 
Roy écouta le dernier conseil de Shuujaku.
 
Très bien, alors allons y. Je vais voir jusqu’à où Nassuril et moi pouvons aller.

Il avait décidé de faire se consumer trois des clones et d’utiliser la puissance de la flamme sur le dernier.
 
Supplice du Dragon de Feu.
 
Roy joignit ses mains pour envoyer une puissante attaque de feu parfaite sur trois des clones.
Avec vitesse et précision, il dégaina une nouvelle fois Nassuril devant les trois clones qui brûlaient pour absorber le feu qu’ils contenaient.
Une fois Nassuril remplit d’énergie, Roy se concentra sur le dernier clone. De son épée, il pourfendit à nouveau le sol. Le dernier clone tomba dans le trou qu’il venait de créer.


Suite à la réussite de Roy, Shuujaku multiplia les clones par deux.
Huit allait l'attaquer.
Cette fois ci, Roy se décida d'attaquer la moitié avec la flamme et d'essayer de détruire l'autre moitié avec la technique qu'il se devait de maîtriser.

Hurlement du Dragon de Feu.

Un jet de flammes sortit de sa bouche pour décimer quatre des huit clones, puis avec Nassuril il récupéra les orbes enflammés.
Mais cette fois, il pourfendit les clones d'un coup d'épée.

Shuujaku continua à multiplier les clones.
Seize
Trente deux
Soixante quatre.

Roy arriva les les détruire avec faciliter grâce aux recommandations de Shuujaku.

Mais au dernier assaut des soixante quatre clones, Roy se sentit faiblir, mais il ne voulait pas encore arrêter.

Cent vingt huit clones se présentèrent alors devant lui.
Il aurait pu dire stop à Shuujaku, mais tant qu'il pouvait encore tenir debout et tenir son épée, il se refusa d'arrêter.
Il haletait tout de même.

Lame Flamboyante du Lotus Enflammé.

Avec sa main droite, il créa un torrent de flammes qui ressemblait à des lames, ce qui décima la moitié des clones présents.
Alors Roy leva Nassuril pour récupérer les flammes. Il n'avait plus besoin de s'en approcher. Nassuril se remplit d'une telle puissance que les doigts de Roy commencèrent à le brûler, mais s'il lâchait son épée maintenant, il aurait échouer.
Il ne pourfendit pas le sol pour détruire les clones. Il envoya un coup d'épée sur la moitié restante. Nassuril envoya des lames enflammées sur les clones, ce qui les fit disparaître d'un coup.

Après cela, Roy leva la main vers Shuujaku, son épée plantait dans le sol pour le tenir debout.

Je crois que ça suffit Shuujaku.


Dernière édition par Roy le Lun 4 Aoû - 9:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shuujaku
Chef Hajinmon
Chef Hajinmon
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 30/12/2013

MessageSujet: Re: Avec Shuujaku   Mar 29 Juil - 20:37

Shuujaku observait tous ses clones se faire décimer par les flammes de Roy. La technique de combat de Roy s’avoisinait de plus en plus avec celle de son frère, Natsu. Cela le rendait un peu ému sur le coup.


(Je crois avoir trouvé le type qui va reprendre le flambeau, Natsu. En espérant que tes pouvoirs serviront à créer une réelle paix dans ce monde rempli d'assassins...)

Au bout de 128 clones, Roy semblait à bout. Il fit en effet signe à Shuujaku d'arrêter l'entraînement. Ce dernier se rapprocha du colonel, et lui donna une petite serviette pour s'essuyer le front.


C'est pas mal. Tu t'approches petit à petit du niveau de mon frère. Lui, il arrivait à avaler n'importe quel flamme comme un gros morfale. Il était pire qu'un dragon affamé. Haha... Et si tu veux que je te dise, je...

Coucou les garçons !

(Musique d'ambiance: https://www.youtube.com/watch?v=Yb5aGAUYYUc )

Shuujaku se retourna pour voir qui l'a interrompu, et à sa grande surprise, il vit Ayane et Erza en kimono, avec un verre de bière en main. Ayane fit de larges signes au ninja, toute euphorique, ce qui n'était pas trop dans ses habitudes. Erza, vu son regard un peu étrange et enjouée, semblait aussi dans un état différent que d'habitude.


Ne faites pas attention à nous, continuez !

Ok, mais faites pas de bêtises. Donc je disais... Roy... Mon frère est mort en combattant pour ce en quoi il croyait. Il... Haaaan... Arrête... était très insouciant et semblait s'en foutre de tout, mais au fond, il ne voulait pas de ce monde plein de guerre. Il avait toujours... Bouge pas petite coquine... peur pour ses amis. En te voyant, je lis une forte.... ARRETE ! HAAAA !.... Euh, deux petites secondes, Roy.... VOUS ALLEZ LA FERMER TOUTES LES DEUX ???? Euh...

Shuujaku avait les yeux fixés sur la scène devant lui. Les deux filles, complètement bourrées, n'allaient pas de main morte. Ayane était en train de peloter assez fortement la poitrine d'Erza, au point qu'on pouvait presque la voir sortir entièrement du kimono.


Ferme la un peu, Shuujaku. J'essaye de résoudre le plus grand mystère de la Yokume ! Pourquoi Erza Scarlett, une femme aussi forte, courageuse, respectée et avec une poitrine aussi agréable au toucher, est toujours actuellement célibataire ! POURQUOI ?

Haaaa... Mais arrête, si Miloune te voit faire ça devant son fiancé, elle va nous tuer...

Cachée a l'entrée de la pièce, Kami, qui elle était complètement sobre, observait la scène en ricanant.


Héhé... Enfin, la reine reconnaît que la taille de la poitrine compte beaucoup !

Arrête ! Je te promets que tu vas te manger mon pied dans ta gueule !

Bon les filles, vous arrêtez ou qu... (Erza donna un coup de pied au visage d'Ayane qui tomba a terre)... Trop tard...

Ayane était à terre, ramassa son verre de bière posée au sol juste à côté, puis regarda Shuujaku avec un air mélangeant envie et celle d'une alcoolo.






Bah t'attends quoi pour me relever, mon chéri ?

D'accord, mais tu l'as bien cherché... Et lâche cette bière

Il essaye de prendre le verre des mains d'Ayane, mais elle tenait son verre fermement


Lâche moi.... Et d'abord, j'en veux pas de cette bière !

Bah alors raison de plus pour que tu lâches ce verre !

Il parvint a reprendre le verre des mains d'Ayane, puis la porta en l'air.


Tu es un ange... Ramène moi dans notre chambre... Je vais te faire goûter a une nuit que t'es pas prêt d'oublier, mon Shuu... Héhé...

Vu ton état, je me sentirais mieux si tu pouvais dormir. Et c'est pas très malin de consommer autant après avoir affaibli ton corps lors de ton entraînement ! Et dis pas ça devant tout le monde, c'est gênant, tu ne.... Oi.... Tu m'écoutes là ?.... Elle s'est endormie... Ouf, enfin la paix. Bon, Roy, tu m'excuseras... Je reviens dans quelques minutes...

Shuujaku sortir de la salle pour mettre Ayane au lit vu qu'elle s'est endormie sec dès qu'elle était dans les bras de son compagnon. Erza se retrouvait seule avec Roy. Elle était dans un état moins euphorique, mais pas totalement louable. Elle s'assit au sol, dos au mur, posant son propre verre juste à côté d'elle.


Désolé Roy... Je ne peux pas m'empêcher de boire à en crever quand je retrouve quelqu'un que je respecte... C'est plus fort que moi... C'est comme la dernière fois au pays de la forêt. Mais avec toutes les batailles qu'on mène, j'essaye de m'amuser comme je peux... Et puis, c'est toujours ce genre d'ambiance qu'on a dans notre guilde... J'imagine que tu ne t'attendais pas a ce que je sois comme ça le jour ou on s'est rencontrée... Ouh... Je me sens pas très bien... Je t'aurai bien demandé de me ramener au lit comme Shuujaku l'a fait, mais ce privilège est réservé à Dame Miloune... Héhé... Comme je l'envie, elle et Eloraell, d'avoir de preux combattants comme fiancé.. héhé...

Elle reprit son verre, comme si tout ce qu'elle disait sur l'alcool juste avant était déjà oubliée.


Allez, santé aux futurs rois ! Sus aux tyrans !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Avec Shuujaku   Mer 30 Juil - 8:02

Shuujaku fut interrompu par Ayane et Erza, qui visiblement n'étaient plus elles-même.
Le ninja essaya de reprendre, mais il fut de nouveau coupé par le spectacle que leur offrait les deux filles.

Roy tourna la tête, gêné de voir la poitrine d'Erza sortir de la sorte. Il n'aimait pas vraiment ce genre de choses.

Il remercia mentalement Erza de donner un coup de pied dans le visage d'Ayane, qui stoppa net ses actions.
Ayane commença faire comprendre ce dont elle avait envie à Shuujaku, mais elle s'endormit.

D'accord Shuujaku. Cela va me permettre de souffler un peu.

Roy écouta Erza parlait.
Il souffla, se mit au niveau de la jeune femme, prit son verre de ses mains, puis remit correctement le kimono d'Erza.
Il la releva doucement.

Ne dis pas de bêtises. Je ne vais pas te laisser dormir là.

Il mit le corps d'Erza sur son épaule, en faisant bien attention de ne pas toucher ses fesses. Il avait trop peur qu'elle ne porte pas de sous vêtement comme en haut.

Tout en installant Erza, il lui dit :

Tu trouveras quelqu'un qui te correspondra, Erza. Ne t'en fait pas.

Puis il partit dans la même direction que Shuujaku avait prit pour aller trouver la chambre d'Erza.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scylla
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 29/12/2013

MessageSujet: Re: Avec Shuujaku   Ven 1 Aoû - 8:57

Malgré les paroles d'Erza, Roy prit quand même la jeune valkyrie sur son dos. Elle souriait car elle comprit que Roy faisait attention aux parties du corps où il la touchait, car effectivement, elle ne portait absolument rien derrière son kimono. D'ailleurs, le fait qu'il prit soin de lui refermer le kimono au niveau de la poitrine faisait sourire Erza. La plupart des hommes auraient probablement profité du spectacle. Mais Roy, au contraire, était différent et prit soin d'aider Erza à gagner un peu de pudeur. Enfin, il la reposa sur le lit qui était aménagée pour elle.

Tu es si attentioné avec les femmes pour un militaire... C'est mignon...

Elle s'allonga paisiblement, prête à rejoindre le pays des songes, mais avant, elle voulait dire une dernière chose à Roy.

Tu as l'air d'être aussi très fatigué. Je sais que tu te donnes beaucoup de mal pour progresser. Mais ne te tue pas à la tâche non plus. Tu devrais te reposer avec Miloune, il se fait tard.

Après ses paroles, Erza commença à s'endormir paisiblement, sans même le temps de dire un "bonne nuit" à son colonel. Erza trouva le sommeil rapidement avec le sourire. Les paroles de Roy en étaient la cause. En effet, Erza avait beau être une combattante, qui mettait en priorité ses missions et ses promesses, elle n'en demeurait pas moins une jeune femme comme une autre, en quête de l'homme qui lui correspondait. Il lui arrivait depuis qu'elle a quitté le pays céleste d'avoir quelques conquêtes, mais sans réel intérêt. Soit l'homme en question était bête comme ses pieds, soit c'était un pervers qui ne pensait qu'à la sexualité. Ou enfin, c'était un faible de caractère qui ne savait pas tenir tête à la personnalité quelque peu stricte de la valkyrie écarlate. Bref, que des imbéciles incapables de s'engager, des belles paroles en l'air, ou des "coups d'un soir" qui n'en sont pas au final. Plus les jours passaient et plus Erza trouvait les hommes ennuyeux. Cela la décevait. Quand elle était encore une valkyrie, elle voulait partager ses moments de joie et de tristesse avec le sexe opposé. Mais au final, elle a du mal a comprendre les hommes.

Néanmoins, dans toute sa vie, il y'avait trois hommes qui sortaient du lot pour elles. Pour commencer, Roy, et son exceptionnel gentilesse, puis sa bravoure qui peut le mener à libérer un pays tout entier. Ensuite, Seto, malgré son côté désagréable, elle le trouvait courageux d'affronter les pires souffrances de l'humanité. D'ailleurs, elle trouvait que malgré son attitude un peu agressif, il était plutôt charmant, et elle comprit vite en le voyant que derrière sa carapace en métal, se cache un homme sensible. Erza était d'ailleurs douée pour le remarquer. Mais malheureusement, ils étaient déjà pris, et elle enviait vraiment Eloraell et Miloune. Pareil pour Ayane, même si elle connaissait pas suffisament Shuujaku pour le juger. Bref, elle aurait aimé un homme rien que pour elle qui la porte également pour l'emmener dans une chambre, comme Roy et Shuujaku viennent de faire. On en arrive au troisième, un certain Gerald, qui était membre de Wyvern Tail il y'a un an de ça. Il avait à lui seul les qualités des deux premiers, et cela ne rendait pas Erza insensible. D'ailleurs, elle sentait pour la première fois qu'elle était amoureuse, et elle n'osait pas le lui dire. Elle a franchi le pas un jour, sans parler. Seulement avec des gestes. Mais la réponse de ce dernier était "J'ai déjà une fiancée". Cela avait interrompu Erza sur le coup, très génée de la réponse du jeune homme, et elle s'éloigna de lui en criant "C'est pas ce que tu crois !" Mais elle voyait très bien qu'il était un très mauvais menteur.

D'ailleurs, il était en réalité le plus grand mystère de la Yokume pour elle, il était difficile à cerner, même un peu trop, c'est pour cela qu'Erza n'a jamais pu expliquer pourquoi l'homme qu'elle aimait... a trahi Wyvern Tail. Après la chute du roi et d'Azelia, Erza compte bien retrouver la trace de cet homme, car aujourd'hui, elle ne sait pas si elle doit se diriger vers l'amour ou la haine envers lui. D'ailleurs, c'est l'une des principales raisons à la décision d'Erza de retourner au ciel, pour avoir la vue complète de la Yokume, même si Asuna était la raison numéro un.

Elle faisait très fréquemment des cauchemards ou elle voyait Gerald faire des choses bien atroces, comme détruire la guilde, brûler le pays du soleil, mais pour la première fois, en cette nuit, elle fera le cauchemard ou ce dernier arracha la vie d'Asuna. Erza se reveillera en pleine nuit, en sueur, puis ira se rafraîcher avec un verre d'eau. Enfin, elle songera avant de retourner se coucher

(Encore à rêver de toi... Je ne devrai pas en parler à Roy... Il va encore trop se soucier pour moi, et je dois d'abord lui annoncer mon départ... Mais Gerald.... Quand nos regards se recroiseront, j'espère que cette fois, je pourrai te percevoir, et que je sache une bonne fois pour toute... Si je dois te pourfendre en plein coeur ou si je dois encore te protéger de tes propres mensonges...)

Retournons à trois ou quatre heures plus tôt, Roy sortit de la chambre d'Erza qui s'était endormi, et il croisa Shuujaku qui revenait de celle d'Ayane. Ce dernier semblait embarassé par ce qui s'était encore passé il y'a quelques minutes.


Désolé pour avant, l'ami. Mais je crois que je vais aller me coucher pour vérifier qu'Ayane ne fasse pas n'importe quoi. Nous reprendrons l'entraînement demain matin, à l'aube, si tu n'y vois pas d'inconvénient. Aaaah... Il faut quand même avouer que sans les femmes, on s'ennuyerait dans ce monde de brute, pas vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Avec Shuujaku   Ven 1 Aoû - 9:52

Roy sortit doucement de la chambre d'Erza étant donné qu'elle s'était endormie. 
Ils avaient tous besoin de repos.

Malgré ce que Erza avait dit, il voulait continuer l'entrainement. Il se reposa lorsque le tyran sera mort.

Sur le chemin, il croisa Shuujaku. Il allait lui dire qu'il voulait reprendre, mais le ninja lui dit avant qu'il désirait aller se coucher, afin surveiller Ayane.

Il n'y a aucun problème Shuujaku. Vu dans l'état dans lequel était Ayane, je comprends tout à fait. 

Il se souvint dans l'état dans lequel Miloune était rentrée alors d'une fête qui devait être tranquille et qui au vu de son état, s'était transformée en beuverie. 
Il se souvint également les mots qu'elle lui avait murmuré ce soir là...

Oui tu as raison, on s’ennuierait.
Alors à demain à l'aube. Passe une bonne nuit.

Il commença à rejoindre sa chambre lorsqu'il croisa Miloune.

Roy !

Il attendit la jeune fille avant de rentrer.

Comment cela s'est passé avec Shuujaku ?
Très bien, mais nous avons été interrompu avec Erza et Ayane. Elles avaient trop bu. On a dû aller les coucher. Elles avaient un comportement quelque peu...pervers... 

Devant le regard interrogateur de Miloune, il lui dit.

Rien de bien très intéressant.
Et toi avec Momiji ?
Je ne sais pas trop...J'ai appris des choses, mais, je ne sais pas si je pourrai les réutiliser. Et surtout je ne sais pas ce que je voudrai en combat malgré tout...

Il la prit dans ses bras.

Arrête un peu de douter de toi.
Tant que je ne doute pas de toi, c'est l'essentiel.

Elle l'embrassa doucement.

Allons nous coucher je suis tout de même exténuée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Avec Shuujaku   Lun 4 Aoû - 9:48

Roy se réveilla quelques peu avant l'Aube.
Il voulut essayer de se rendormir mais n'y parvient pas.

Au bout d'un moment, il se leva doucement pour ne pas réveiller Miloune.

C'est rare que tu te réveilles avant moi lui dit une voix endormie.
Chuuuut.

Il l'embrassa sur le front.

Dors encore. Le jour n'est pas encore totalement levé.
Très bien.

Il la vit se tourner dans leur lit, mais elle continua de lui parler.

Tu vas rejoindre Shuujaku ?
Oui. Et toi, que vas tu faire de ta journée ?
Je n'en sais rien. Mais nous sommes chez Ignir, alors il y a une montage de choses à apprendre.

Roy sourit devant sa curiosité.
Il lui caressa doucement les cheveux et sortit de la chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shuujaku
Chef Hajinmon
Chef Hajinmon
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 30/12/2013

MessageSujet: Re: Avec Shuujaku   Mar 5 Aoû - 21:35

Shuujaku était assis sur un rocher entouré par de la lave. En face de lui, une dizaine de mannequins d'entraînements étaient debout sur le bord de la petite piscine de lave. Shuujaku avait les yeux fermés et méditait. Ou plutôt, il se remémorait quelque chose. Il se rappela dans sa tête le temps ou il était gamin avec Natsu, et qu'il quitta la famille pour partir vers ses propres aventures.


Quoi ? Tu nous quittes déjà ?

Il faut bien, Natsu. J'ai appris tout ce qu'Ignir voulait nous enseigner. Il est temps que je vole de mes propres ailes. Je vais mettre mes capacités au service des autres désormais.

Tu crois que j'ai pas deviné que tu veux rejoindre ces foutus Shinobis ? Ils ne vivent que pour la guerre et le meurtre. Ce sont des assassins, au coeur froid comme la glace. Reste avec moi et Mana, tu te sentiras bien mieux. Et on pourra continuer à s'échanger des coups entre frangins.

Comptes tu rester encore longtemps un enfant, Natsu ? Si toi, ca t'amuse de te battre, moi, je considère ça comme un devoir. Nous nous rapprochons de plus en plus de l'âge adulte. Il est temps de se responsabiliser et d'arrêter de jouer, non ? Bien, si tu as compris ça, je n'ai plus qu'a te dire "au revoir"

A la fin de ces souvenirs, Shuujaku ouvrit ses deux yeux, dont un était doré, et l'autre argenté pendant deux secondes, suffisant pour que les mannequins brûlent d'un feu ardent. Shuujaku semblait assez monotone sur le coup. Il continuait d'être pensif. La méditation n'était pas son fort néanmoins.


(Natsu... Si tu m'observes depuis quelque part... Sache que ce jour-là, je n'aurai jamais imaginé que tu meurs si jeune... Je t'aurai dis au revoir d'une autre manière. Mais toi qui disais que les Shinobis n'avaient pas de coeur... Observe à quel point je suis tombé amoureux d'une ninja. J'aurai tant aimé te la présenter... Et plus le temps passe, plus je suis persuadé qu'on arrêtera de nous esquiver entre clans, familles et races... Et qu'on réalisera qu'on est tous humains. Mais en attendant.... Encore un peu... Je dois tuer, Natsu...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Avec Shuujaku   Jeu 7 Aoû - 10:16

Roy trouva Shuujaku sur un rocher. Il semblait perdu dans ses pensées.
Puis soudainement, les mannequins brûlèrent, sans que le Ninja ait fait le moindre mouvement.

Roy se rapprocha un peu plus de lui.

Bonjour Shuujaku, je ne te dérange pas ?
Je viens reprendre là où nous nous étions arrêter hier.


D'ailleurs, j'espère que tu as pu tout de même te reposer un peu.

Il lui fit un sourire complice, vis à vis de l'état d'Ayane hier soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shuujaku
Chef Hajinmon
Chef Hajinmon
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 30/12/2013

MessageSujet: Re: Avec Shuujaku   Jeu 7 Aoû - 17:43

Shuujaku avait plus ou moins fini sa méditation, donc Roy ne le dérangeait pas le moins du monde. Il sauta sur le bord du fleuve ou Roy l'attendait, et lui rendit le bonjour avec sourire.


Bonjour... Et c'est bon pour moi, on va pouvoir reprendre là ou était.

Par ailleurs, j'ai pu bien dormir, même si des fois, Ayane parlait en dormant... Je sais pas de quoi elle rêvait, mais elle disait des trucs comme "Non, Roy.... Ne meurt pas..."

Shuujaku observa Roy avec un regard glacial


Je savais pas que toi et Ayane, vous étiez si proches pendant l'outremonde.

Enfin, il se mit à rire comme un imbécile.


Je plaisante, je plaisante. Bon, je vais faire un dernier combat avec toi, histoire de vérifier que la dernière technique que je t'ai enseigné soit réellement acquise. Après cela, si tout va bien, je considérerai que tu es prêt pour utiliser tes pouvoirs en combat réel.

Shuujaku dégaina ses deux Katanas et attendit.


Montre moi que j'ai pas perdu mon temps avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Avec Shuujaku   Dim 10 Aoû - 9:26

Roy n’était pas gêné par rapport à ce que Shuujaku avait dit sur Ayane. La Kunoichi avait fait une amalgame entre lui et le ninja, mais c’est simple parce qu’elle était perdue.
 
Disons qu’on a appris à se connaitre assez vite dans l’Outremonde rassura Roy.
 
Puis il mit à nouveau Nassuril devant lui.
 
Dis-toi que tu as été un excellent professeur Shuujaku.
 
Roy fonça sur le disciple d’Ignir, épée en main.
 
Hurlement du Dragon de Feu
 
Roy sortit de ses entrailles un jet de flammes qui toucha de plein fouet Shuujaku.

Mais il n’en resta pas là. Il profita que Shuujaku soit légèrement étourdi pour se reculer au maximum du Ninja.

Corne du Dragon de Feu.

Roy créa alors des flammes autour de sa tête et fonça sur Shuujaku pour lui donner un coup dévastateur.
Il profita de son attaque pour récupérer une partie de l’énergie de Shuujaku avec Nassuril, et comme il l’avait fait la veille. Puis il pourfendit le sol avec son épée pour faire un trou afin d’y faire tomber Shuujaku.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shuujaku
Chef Hajinmon
Chef Hajinmon
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 30/12/2013

MessageSujet: Re: Avec Shuujaku   Mar 12 Aoû - 10:37

Roy n'y allait pas de main morte, et après deux attaques réussies à grande vitesse sur Shuujaku, il réussit à absorber l'orbe provenant des flammes qui l'ont touchés. Pour le dernier coup néanmoins, Shuujaku avait bien compris que Roy prévoyait de le faire tomber. Il sauta en arrière pour ne pas tomber dans le trou. Il décida de provoquer un peu son apprenti.


Quoi ? Pourquoi tu m'attaques pas directement ? Tu as peur de me faire mal ? Arrête, je vais chialer ! Moi, par contre, si il faut que j'en arrive là pour t'aider à rejoindre le trône. Je vais pas hésiter !

Shuujaku invoqua deux Shurikens moulins à vent, suffisamment grand pour effectuer de lourds dégâts. Il les balancèrent, et les Shurkiens volaient tout autour de Roy, mais ce n'était pas tout. Ils brûlèrent également chacun d'une flamme différente, et enfin, se multiplièrent, jusqu'il y'ait une dizaine de Shurikens autour de Roy. Le ninja disparut également du champ de vision de l'ex colonel. Les Shurikens tournaient toujours autour de Roy et commencèrent enfin à l'attaquer un par un. Plus ils tournaient, plus la flamme s'agrandissaient, jusqu'à ce que Roy soit entouré d'un torrent de flammes dorés et argentés. Au bout d'un instant, Shuujaku apparut des flammes silencieusement tel un ninja, et donna un coup de pied à Roy qui le fit voler au dessus du trou qu'il a lui-même crée. Shuujaku sauta également au dessus du trou et attrapa Roy en se mettant derrière son dos. Il se retourna avec lui, la tête vers le vide et commença à tournoyer sur lui-même, emportant Roy avec lui. Shuujaku venait de faire une variante de l'Izuna, modifié à sa sauce. Les deux corps brûlaient des deux flammes et tombèrent violamment au fond du trou, la tête de Roy en première. Shuujaku relâcha Roy lorsqu'il tomba au sol, puis sauta sur ses pieds. Il regardait Roy avec un air sévère.


Debout ! Un guerrier ordinaire serait mort après ça, mais pas un futur souverain !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Avec Shuujaku   Mar 12 Aoû - 12:19

Roy, après l’attaque de Shuujaku, se leva en titubant légèrement. Il regarda un instant Shuujaku froidement.
 
Alors je vais t’attaquer directement.
 
Roy s’élança sur Shuujaku à toute vitesse. Lorsqu’il fut à son niveau, il commença à lui donner un coup de poing et  lança :
 
Ergot du Dragon de Feu.
 
Roy créa une flamme derrière son coude ce qui lui permit d’augmenter la force de son coup. La flamme en question lui donna une propulsion plus importante.
 
Il toucha Shuujaku en pleine tête, ce qui le fit faire des roulés boulés de quelques mètres.
Roy ne laissa pas le temps au ninja de se relever. Il sauta dans les airs.
 
Poing d’Acier du Dragon de Feu.
 
Son poing enflammé frappa de plein fouet l’estomac de Shuujaku.
 
Mais il refusa d’en rester là. Shuujaku était toujours à terre.
 
Poing du Lotus Pourpre.
 
Roy donna une rafale de coups de poing à Shuujaku. La rapidité des coups était tellement agile que rien ni personne ne pouvait l’arrêter.
 
Il brandit son épée sur le ventre de Shuujaku qui s’entoura elle-même de flammes, sans qu'il n'eut à prendre l'énergie du ninja.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shuujaku
Chef Hajinmon
Chef Hajinmon
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 30/12/2013

MessageSujet: Re: Avec Shuujaku   Mar 12 Aoû - 12:39

Shuujaku avait l'air d'avoir un peu réveillé Roy. Les coups qu'il encaissa étaient plus violents qu'avant. Ce qui étonnait Shuujaku, c'est que malgré qu'il avait diminué la puissance d'attaque de Roy avec la flamme dorée, ses coups faisaient mal. Shuujaku cracha du sang. Enfin, quand Roy brandit son épée, Shuujaku dégaina ses Katanas et bloqua le coup. Il observa droit dans les yeux Roy, le sourire aux lèvres qui saignaient.


Là... Voilà... Je préfère ça !

Le sourire du ninja cachait forcément quelque chose. Roy avait oublié les Shurikens qui volaient toujours au dessus du trou. Deux d'entre eux se plantèrent dans le dos de Roy qui avait toute son attention sur le ninja. L'un était doré et l'autre argenté, ce qui allait profondément diminuer son attaque et sa défense en même temps. Shuujaku sauta en dehors du trou, rangea ses Katanas, fit disparaître ses shurikens pour ne pas trop gâcher son chakra, puis avala les deux orbes par la bouche et non par les Katanas, ce qui semblait étrange puisque Shuujaku avait précisé qu'il est préférable d'absorber les orbes avec une arme. Néanmoins, Shuujaku était un expert. Ses joues gonflèrent, il prit une grand inspiration, puis fit feu.


Hurlement....


.... DU DRAGON ETINCELANT !

Un torrent de flamme tomba dans le trou ou était toujours Roy, et comme son attaque et sa défense ont bien diminués, cela risque d'être très dur de contrer ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roy
Colonel recherché
Colonel recherché
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Avec Shuujaku   Mer 13 Aoû - 12:21

Merde dit Roy lorsqu’il sentit se plantait dans son dos les Shurikens de Shuujaku.

Il vit tout de même Shuujaku sortir du trou dans lequel ils étaient, manger les orbes et lancer son attaque.
 
Il n’y avait qu’une seule chose à faire après que Shuujaku est lancé son attaque. Roy savait très bien qu’il ne pouvait pas l’esquiver, de plus les attaques l’avaient privé d’une bonne partie de sa défense et de son attaque. 
C’était la seule chose à tenter, sinon il allait mourir.
Il se souvient du cours sur le piment où il avait dû l’avaler. Il devait faire pareil mais avec le torrent de flammes qui arrivait droit sur lui.
 
Roy, toujours au fond du gouffre, ouvrit la bouche lorsque l’attaque dévastatrice de Shuujaku arriva sur lui et mangea les flammes de l’attaque du Dragon Étincelant.
Cet acte lui brûla quelques peu l’estomac mais il réussit à s’en sortir vivant. De plus, manger une attaque aussi puissante lui permit de retrouver ses capacités.
 
Ailes du Dragon de Feu
 
Il s’envola du trou dans lequel il se trouvait et se positionna plus haut que Shuujaku.
 
Merci l’ami.
 
Supplice du Dragon de Feu.
 
Grâce aux flammes de l’attaque de Shuujaku, Roy avait pu récupérer sa puissance et prendre même un peu celle de Shuujaku. 
Il venait de devenir un dévoreur de flammes.
 
L’attaque de Roy propulsa Shuujaku de plusieurs mètres et il fonça sur lui, épée en main et il la posa sur la pomme d’Adam du ninja et la pressa légèrement.
 
Je crois que si j’y suis arrivé cette fois.
 
Mais il fut interrompu par Miloune et Erza qui arrivèrent, leur visage était grave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Avec Shuujaku
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Pays du feu :: Temple du feu-
Sauter vers: