La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kisuke Hiryu, la légende nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kira
Sorcière noire
Sorcière noire
avatar

Messages : 226
Date d'inscription : 16/11/2013

MessageSujet: Kisuke Hiryu, la légende nocturne   Dim 6 Avr - 12:30

Le pays de la lune, pays de la nuit éternelle. Depuis toujours, ce pays subit des discriminations à cause des créatures qui l'habitent. Hors qui a dit que les vampires, démons, ou autres joyeusetés de ce genre, sont forcément mauvais ? Personne, c'est simplement le contexte depuis la nuit des temps, qui fait que l'obscurité est souvent crainte, l'inconnu fuit, et la différence mise à l'écart. Pourtant, la vie ici, n'est pas tellement différente des autres pays, pour un peu qu'on fasse l'impasse sur la race de la personne.

Ici, ce qui va nous intéresser, c'est un ninja mi-vampire, mi-humain. Au pays de la lune, il est devenu une légende, pour les autres pays, une des cibles prioritaires et craintes. Tout comme la reine de ce même pays, et bien d'autres. Pourquoi ? Car il a eu le malheur d'être né au pays de la lune, tout simplement. Ce ninja se nomme Hiryu Kisuke. Il est le chef du clan de « l’œil pourpre ». Le nom du clan est en rapport avec sa particularité qui fait de lui quelqu'un de mystérieux. Depuis des générations, lui, et sa famille avant lui, possèdent des pupilles de couleurs mauves.


Évidemment, le pouvoir de ces fameuses pupilles n'est pas que de colorer l'iris, bien au contraire, elles peuvent être considérées comme une des armes les plus dangereuses de l'univers. Hiryu lui-même ne sait pas d'où lui vient de tels yeux, peut-être d'ordre divin ? Ce qui remet en doute son humanité dans le même temps pour le coup.

Bien entendu, encore personne n'a réussi à atteindre un contrôle total de ces fameuses pupilles. En général, le maximum étant de les utiliser à 20/30% de leur capacité. Il n'y a pas vraiment de détails ou de récits, sur ce que peuvent accomplir ces pupilles au niveau maximum. Tout ce qu'il faut savoir, c'est que le pouvoir principal de ces dernières, est de rendre l'illusion réelle. Le niveau de maîtrise détermine ce qu'on peut rendre réel. A niveau maximum, il ne serait pas étonnant d'imaginer même l'impossible... Avec pour seule limite, l'imagination de l'utilisateur..

Fort heureusement, ces pupilles ne sont détenues que par Hiryu Kisuke, ainsi que ses prédécesseurs, mais plus aucun n'est en vie. Elles sont également très peu connues, seul les très anciennes divinités pourraient éventuellement connaître l'existence de ces pupilles...

Mais passons, pour le moment, on s'intéresse à lui, car il est le futur père de Konoë Kikyo. On va donc remonter quelques mois avant la naissance de cette jeune fille au destin tragique. A cette époque, un traité de paix avait été signé entre le pays du soleil, et celui de la lune. Bien sûr, ce traité n'était que fumée noire pour attaquer le pays lorsque celui-ci sera plus en garde, mais pour la reine et les habitants, c'était enfin une occasion de vivre mieux..

C'est dans cette nouvelle ambiance que Hiryu pouvait enfin vivre en paix avec sa femme, Konoë Kimiko. Une jeune femme qui n'était pas originaire de la Yokume, mais d'un autre monde peuplant l'univers.



Loin de la guerre, et du sang, les deux époux eurent la surprise qu'ils allaient avoir un enfant. Évidemment, vu le père, cela inquiétait Kimiko. Cette dernière n'avait rien contre le pays de la lune, ni Hiryu, étant marié avec ce dernier. Mais c'était surtout une inquiétude vis-à-vis du regard extérieur et des particularités de son mari... Quant à Hiryu, ce dernier était bien moins prise de tête, et prenait ça tel un enfant qui va ouvrir un cadeau.


He bien, tu fais une tête Kimiko... Un souci ? Tu devrais être contente, dans quelques mois on va avoir un enfant. Je me demande si ça va être un garçon ou une fille. Rahlala, je peux déjà plus atteeeeendre !

L'attitude d'Hiryu fit quelque peu sourire Kimiko, tout en l'exaspérant un peu. Mais elle avait l'habitude de son attitude non sérieuse habituelle. Même si quand il s'agissait de l'être, il y avait pas plus sérieux que le leader.

Tu es un vrai gamin Kisuke... Mais ce n'est rien, je suis heureuse aussi qu'on va avoir un enfant.. c'est juste que je me pose des questions sur l'avenir, c'est tout.. Tu sais très bien de quoi je parle... Ce pays, ta marque ténébreuse, tes pupilles, le fait que tu sois un demi-vampire... Je t'aime Kisuke, je n'ai rien contre cela, je t'ai accepté comme tu es, mais j'ai un peu peur pour notre enfant, tu comprends.. Pour toi-même ça n'a jamais été facile alors pour un petit..

Hum.. Bien sûr que je comprends ta crainte Kimiko, mais tu t'en fais trop. Puis, il ne sera pas seul, toi et moi on sera là pour le protéger ! Hehe, je suis Hiryu Kisuke, personne ne peut me vaincre ou m'atteindre !


Ça te va mal la prétention Kisuke, hihi.

Hehe. Ne t'inquiète pas, j'apprendrais à notre enfant à contrôler sa marque, ainsi que ces pupilles. Et je vous protégerai toujours du monde extérieur, toi et cet enfant. Tant que je serais là, personne ne vous fera de mal. Ce n'est pas comme si j'étais un vieux péon sortit de nulle part !

Je fais confiance à mon héros haha.

Soudain, un ninja du clan se fit entendre à l'extérieur, il prit la parole d'une voix rapide et pressée derrière la porte.


Hiryu-sama ! On a repéré des espions du soleil, non loin de notre village. Devons-nous les éliminer ?

… Des espions ? Eh bien, tu parles d'un traité de paix. Ils nous font aucunement confiance ouai.. Pfeuh.

Je ne pense pas être la seule à me sentir encore moins en sécurité qu'avant avec ce traité... Cette reine de la lune se fait des illusions.


Sans doute, je pense pareil, mais bon.. C'est important pour nous, je te l'ai déjà expliqué, Kimiko.

Je le sais bien...

Vos ordres Hiryu-sama ?

Laissez-les, ils sont à l'extérieur des limites, et on est en paix contre les autres pays. Inutile de verser leur sang. On ne va pas se rabaisser à eux...

Bien, Hiryu-sama, je transmets les ordres.

Le ninja disparut de derrière la porte, laissant de nouveau seuls les deux amoureux. Kimiko semblait assez pensive, puis prit la parole d'un ton assez inquiet.


Kisuke...

Je sais.. Kimiko.. Laissons faire l'avenir... Pour le moment, on a d'autres choses à se préoccuper, tu ne crois pas ? Hehe.

Oui, tu as raison.

Tu as cherché un nom d'ailleurs ?

Déjà ? Mais Kisuke, on ne sait même pas ce que ça va être !


Ho.. Oui, pas faux. Rah, faut dire que je suis trop impatient là !

C'est ainsi que les jours s'écoulèrent, voir des mois en attendant la naissance de leur enfant...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kira
Sorcière noire
Sorcière noire
avatar

Messages : 226
Date d'inscription : 16/11/2013

MessageSujet: Re: Kisuke Hiryu, la légende nocturne   Sam 31 Mai - 15:15

Trois années ont passé, depuis la dernière fois. Depuis, les choses ont grandement évolué. La bonne nouvelle, était que le traité de paix entre le Soleil et la Lune était toujours d'actualité et était pour l'instant respecté. Mais ce qui nous intéresse ici, c'est surtout que Kisuke Hiryu, avait eu une fille. Malheureusement, Kimiko, la femme du Shinobi, avait laissé la vie, en donnant naissance à sa fille... Pour Kisuke, ce fut un véritable choc, et un véritable vide qui s'installait. Heureusement, il lui restait toujours sa fille, qu'il devra dorénavant élever tout seul...

La fille en question, est donc âgée de trois ans, et se nomme Konoë Kikyo. Tout comme son père, elle possède un tatouage à l'arrière du cou, mais surtout, les fameuses pupilles mauves. Évidemment, tout comme les possesseurs des pupilles pourpres, Kikyo possède également une intelligence et un cerveau évolué. Du coup, à trois ans, cette dernière est déjà très mature niveau mental et capacités. Mais Kikyo n'est pas très bavarde, et obéissante. Plus elle grandit, plus Kisuke semble perdu et ne plus savoir quoi faire. Il se dit souvent que si Kimiko aurait été là, elle aurait sûrement été plus apte à élever Kikyo... Quoi qu'il en soit, la petite fille n'aimait pas du tout ce pays, « Trop noir », « Il est où le soleil ? », « On dirait un cimetière ce pays », disait-elle souvent. Malgré sa constante mauvaise humeur, Kikyo respectait son père, et adorait le voir s'entraîner.

Aujourd'hui, le père avait amené sa fille dans un coin à l'extérieur du village, sur une colline surplombant ce dernier, avec une vue parfaite sur les étoiles et la lune. Ces derniers, étaient tous deux allongés dans l'herbe, à observer...


Je m'ennuie.

Roooh, on n'est pas bien là, Kikyo ? Toi et moi ? Regarde-moi cette lune splendide ce soir ! Elle est belle, non ?

Non, je la vois chaque minute qui passe, car il fait toujours nuit. Et elle est toujours pareille.

… Ciel.. ce que tu peux grandir vite ma chérie... Tu devrais un peu réagir comme une gamine de ton âge. Tu sais, faire des caprices, rigoler quand je dis « caca », t'émerveiller devant un insecte.. Hahaha. Non ?

On dirait votre description, père.

Aie... Ça fait mal ça..

Les minutes passèrent, tandis que la jeune Kikyo s'ennuyait toujours autant. Pendant que Kisuke se démenait pour la faire rire. Au bout d'un moment, il décida de lui raconter une histoire au sujet des étoiles, et de ce qu'elle représente, pour lui.


Hey, ma puce. Tu sais ce que représentent les étoiles dans ma famille ?

Bien sûr. C'est une boule de plasma qui émet des ondes soniques, et qui à cause d'une densité et une température surélevée, provoque une fusion d'hydrogène. Ce qui émet des rayonnements dans le ciel.

TU TE FOUS DE MA GUEULE ? Comment une gamine de trois ans peut savoir ça ?!

Je l'ai lu...

… Hum, bref.. Non ! Ce n'est pas de simples étoiles, chez nous. En fait, tu vois, chaque étoile que tu vois, représente un rêve, ou une personne. Par exemple, tu vois la grosse à droite ? Elle représente ta maman, celle à côté, ma petite fille adorée, et celle du milieu, c'est mon rêve de te voir grandir et être heureuse. Hehe.

… C'est stupide.

Kisuke laissa échapper un soupir, suivi d'un petit rire amusé. Au fond, il était habitué à cette attitude et cette maturité. Cela l'amusait, au final.


Allez... Prête-toi au jeu ma puce. Désigne une étoile ! Allez !

Ok... Hum.. Celle-là !

Haaa ? Et elle représente quoi ?

Un rêve, le rêve de voir le soleil, un jour. Je n'aime pas la nuit... Tout est toujours triste, et morne.

Hum... Bien, si tu fais un caprice, et que tu rigoles si je dis « caca », je te ferai voir le soleil. Ok ?

La nuit, ce n'est pas si mal, tout compte fait.

Alors que le temps défilait, lentement, et calmement, quelque chose perturba soudainement Kisuke. C'était comme si quelque chose le tracassait, c'était peu de le dire, à peine il releva la tête, qu'il aperçut des flammes, dans le village. À peine, il eut le temps de se relever, qu'un ninja apparut devant le leader, visiblement blessé et fatigué. Il rassembla difficilement ses forces pour s'exprimer...


Hiryu-sama... Le village... une attaque.. le village est.. ils sont.. trop nombreux..

Quoi ? Une attaque sur le village ? Impossible, je pensais qu'on était en paix avec le Soleil ! Saleté de...

No.. non.. pas le soleil.. C'est les Shinobi.. de la .. montagne..

Suite à ces mots, le ninja de la lune s'écroula au sol, sans vie. Hiryu se précipita vers ce dernier pour voir s'il était toujours vivant, mais c'était trop tard... Il releva la tête, puis fixa son village en contrebas, qui commençait à dégager des flammes plus intenses.


Pourquoi les ninjas de la montagne nous attaquent... ? ...Saleté de ninjas, vous ne vous êtes pas attaqué au bon clan...

Le leader se retourna, puis s'adressa à sa fille qui ne semblait pas plus paniquée que ça. Elle fixait les flammes du village, sans sourciller, avec attention.


Kikyo ! Reste ici. C'est trop dangereux en bas, d'accord ?

Ok... Faites attention.. père..

Hehe, panique pas, ton papa est invincible !

Kikyo esquissa enfin un sourire, plutôt pour se moquer, au final. Mais peu importe, cela suffisait à Hiryu. Il se retourna, puis fonça direction le village...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Kisuke Hiryu, la légende nocturne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» La légende de Martin et Martine par Tournesol
» Bretagne magazine spécial légende arthurienne
» Les lieux de la légende...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Section Flashback :: Flashback Tokiwa-
Sauter vers: