La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le coeur de la forêt céleste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Milla
Prêtresse de Maxwell
Prêtresse de Maxwell
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 27/08/2013
Localisation : Joyeuses fêtes!

MessageSujet: Le coeur de la forêt céleste   Jeu 27 Mar - 18:17

Plusieurs heures avaient passé depuis le dernier entretien entre Hitomi, Kasumi et Neltharion. Néanmoins, Hitomi n'était toujours pas partie pour la Yokume, elle était dans une zone magnifique, semblant aussi pure que le paradis. La tranquillité était ce qui frappait le plus ici. Personne aux alentours, pas un bruit, seulement le silence et le ruissellement de l'eau.


Hitomi semblait pensive et regardait son reflet dans l'eau. Elle fut cependant rejointe par quelqu'un, qui l'a sortie de ses pensées.


Ha, Hitomi, tu es là. Je te cherchais. J'ai eu ouï que tu n'es pas encore partie pour la Yokume.


Ce n'était autre que la reine céleste, qui venait de parler à Hitomi. Cette dernière se retourna, puis salua la reine respectueusement, avant de reprendre la parole.


En effet, je voulais me trouver un endroit où m'installer, au pays céleste, avant de partir. Le seigneur Neltharion m'a proposé le repaire des dragons, mais … Je ne me sens pas chez moi, là-bas.. ainsi que dans votre temple.. Désolé.

… Un problème ? Tu as l'air pensive...

Pour dire vrai, je ne sais même pas qui je suis. Je ne suis ni Hitomi, ni cet Aidan. Je suis un esprit neutre, avec mes propres ambitions. Mais... je possède les souvenirs de ces deux esprits, alors que moi-même je ne possède rien. Je ne sais pas vraiment qui je dois être... Hitomi, ou Aidan.. ?

La réponse est évidente, sois toi-même. Tu sais, c'est peut-être différent, mais mon cas est similaire au tien. Quand je suis devenue cette « reine » céleste, et que j'ai hérité de l'héritage de mes parents, je ne savais pas « qui » je devais être. La Kasumi d'avant, ou la Kasumi céleste ? J'ai donc jonglé entre les deux, constamment dans l'incertitude et l'hésitation. Je n'étais pas heureuse de ce que j'étais... J'ai donc décidé d'arrêter d'essayer de devenir l'une ou l'autre, et de simplement me conduire comme j'aimerais l'être. Tel que je suis. Ce que je veux dire, c'est que tu n'as pas besoin d'être Hitomi, ou Aidan, si tu te forces, tu seras dans le doute. Alors reste toi-même, c'est la meilleure chose à faire.

Je vois, je ne l'avais pas vu sous cet angle... Mais en effet, c'est un point de vue intéressant. Je devrais suivre mes propres buts et ambitions alors ? Le problème... C'est que j'ai l'impression d'avoir volé ce corps, d'être étrangère...

Tu n'as rien volé, Hitomi et Aidan, on choisit leur destin, un point c'est tout. Ils existent toujours à travers toi, peu importe que tu sois devenu une divinité à part entière. Tu n'as pas à avoir de regrets, ce nouveau corps est le tien, pas celui d'Hitomi, ni celui d'Aidan.

Vous avez raison, je vois où vous voulez en venir. Merci de votre aide.

Hitomi retourna son regard vers l'eau, tout en observant de nouveau son reflet. Kasumi l'imita, puis repris la parole en même temps.


Tu sais c'est quoi cet endroit ? C'est la source de purification. C'est ici, l'endroit le plus pur et calme de mon royaume. Dans cet endroit, on peut réfléchir, se purifier, se détendre... Je suis beaucoup venue ici pour me chercher, quand je venais d'être reine. Il m'a beaucoup aidé.


Ho ? Je.. Je vais m'installer ailleurs alors si..

Non, c'est bon. Entre nous, tu dégages une sensation absolument étrange, mais fort agréable. Ta présence ici ne dérange pas. Après tout, tu es une espèce de dieu maintenant, tu es même supérieur à mon rang, si on écoute ce qu'a dit Neltharion. Tu es la réincarnation de leur dieu, à côté, je fais pâle figure. Haha.

… Vous devriez avoir plus confiance en vous, Kasumi. Je sens du doute en vous, et un manque de confiance. Peu importe ce que je suis, ici, c'est votre royaume. Je suis donc sous vos ordres. Tout comme Neltharion, et tous ceux qui foule ce royaume.



… Vous êtes la deuxième personne à me le dire en quelques jours, je devrais peut-être penser à me bouger...

Kasumi semblait à nouveau pensive, tandis qu'Hitomi la regardait. Au bout d'un moment, elle reprit la parole.


Ho fait, vous vouliez quelque chose ? Vous avez dit que vous me cherchiez.

Ha, oui, je voulais te proposer quelque chose. En l'absence de la reine des valkyries, et de mon capitaine céleste.. Je n'ai plus vraiment de conseiller, à part Neltharion, alors.. J'ai bien pensé à Alleria, mais elle n'a pas vraiment.. Ce quelque chose pour prendre de grosses décisions.. Alors que toi, tu présentes bien, tu dégages vraiment quelque chose de divin, en plus d'être très intelligente et posée, sans parler que tu en imposes également avec cette apparence et style. Alors, je me demandais si.. Tu voulais par hasard, rejoindre le conseil ? Bien sûr, je ne t'oblige pas...


Ok. D'accord.



… Déjà ? Euh bien.. merci d'accepter, vraiment.

Ne me remerciez pas, vous avez besoin d'aide, je serais ravi de vous aider. Par contre, j'ai une condition.

Laquelle ?

Qu'il y est plus de nourriture dans le banquet de la salle de guerre !

Kasumi se mit à sourire, puis acquiesça en guise d'acceptation. Au bout de quelques secondes, elle remarqua cependant quelques « personnes » dans le fond, là où se trouvaient les deux petites fondations qui allaient être la « base » d'Hitomi. Elle semblait étonnée et adressa à la magicienne la parole d'un air étonné.


Hum.. Ce sont mes magiciennes célestes qui sont en train de faire des travaux là, non ?

Ha, oui, vu que je suis conseillère dans votre peuple, je suis responsable du département magique, étant un esprit temporel et magique. Donc j'ai les dragons célestes, et aussi vos magiciens sous mes ordres. Exact ?

Oui... Il y a aucun souci mais.... Je viens tout juste de te nommer.. à cette place. Comment.. ?

Hitomi se recula légèrement, tout en se grattant la tête, puis répondit à Kasumi avec un sourire gêné.


Heu.. hehe.. Comment dire...

A son tour, la reine céleste se mit à sourire, visiblement amusée par Hitomi.


Je vois.. Tu avais déjà prévu que je te propose le poste, hein ? C'est pour cela que tu as répondu si vite..


Nooooooooon, jamais de la vie.


Je pense que l'on va bien s'entendre, malgré que tu sembles.. assez étrange. Je vais tout de même te demander si tu désires qu'on continue à t'appeler Hitomi, ou tu préfères un autre nom ?


Bien, je ne sais pas comment je m'appelle, donc à moins que vous trouviez un nom cool à me donner. Je vais rester Hitomi. Je ne pense pas « qu'Aidan » colle vraiment à mon apparence. Hehe.

En effet. Bien, dans ce cas, je vais te laisser, Hitomi. Bienvenue chez toi. Quand tu partiras sur la Yokume, j'aimerais juste que tu évites de...


Je le sais. Je ne parle pas de vous, le seigneur Neltharion m'a déjà parlé de ce détail. Je ne répondrais à aucune question vous concernant, vous avez ma parole. Ceci-dit... Je trouve cela assez étonnant, mais j'imagine que vous avez vos raisons. N'est-ce pas ?

… C'est compliqué... Je t'expliquerai une autrefois si tu le désires...

J'y compte bien ! Mais pour le moment j'attends juste que mon assistante finisse de préparer ce que je lui ai demandé.

Ta .. quoi ?

Mon assistante. Il me fallait un second pour m'aider et écrire le résultat de mes expériences. Et ça tombe bien, j'ai trouvé une jeune magicienne prête à devenir ma servante et assistante. Ah bah tien, en parlant du loup.

Après ses mots, une jeune fille arriva avec plusieurs sacoches, ainsi qu'un sac à dos remplit de potions et de parchemins en tous genres. Elle semblait assez jeune, étant encore une apprentie.



Salutation, reine Kasumi. Je me nomme Natsukoni mito nala...

Seulement Natsu. Je te l'ai déjà dit, ton nom est un supplice.

Mes excuses, Hitomi-sama. Ce que vous m'avez demandé est prêt.

Hum, bonjour..Natsukino.......... Natsu. Sinon Hitomi, tu as dit « expérience » ?

Ho, ne paniquez pas, je fais simplement diverses expériences sur la magie et les effets secondaires … sur certaines races. J'étudie également la flore de ce royaume. On peut sûrement en tirer grâce à la magie de bonnes potions. Il n'y avait pas vraiment de section de recherches ici, du coup, je fais mon propre laboratoire magique.

Kasumi avait quelques doutes sur les expériences qu'allait mener Hitomi ici, mais après tout, c'était sa conseillère à présent, autant lui faire confiance... Elle ne répondit donc pas, et préféra laisser la magicienne faire ce qu'elle entend.


Bien... Je te laisse faire ce que tu veux. Après tout, tu fais partie du conseil à présent. Bonne route pour la Yokume, je vais ouvrir le portail céleste. Ensuite tu pourras y aller.


Ne vous fatiguez pas, je peux ouvrir un portail directement d'ici, je maîtrise les failles, ainsi que l'essence de ce pays.

Ha... J'avais oublié ce détail. Pardonne-moi, je ne suis pas encore habituée à ton nouveau « toi ».


Aucun souci, ne vous excusez pas. Hey, Natsu, en route. Tien, porte ça aussi.

Tout de suite Hitomi-sama.


Kasumi regarda quelques secondes l'apprentie magicienne qui semblait prendre son nouveau job très au sérieux. Elle ne savait pas ce qu'Hitomi lui avait proposé en échange, ou bien elle la servait parce que c'est une divinité ? En tout cas, elle semblait bien charger la pauvre. La reine esquissa un sourire, puis laissa Hitomi et son assistante à leurs occupations.

_________________


Dernière édition par Emiko le Mar 27 Mai - 10:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasumi
Reine
Reine
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Pays Céleste

MessageSujet: Re: Le coeur de la forêt céleste   Mar 8 Avr - 15:32

Kasumi se rendit de nouveau dans la zone où avait élu domicile Hitomi. La source de purification. Une fois sur place, elle se dirigea vers les diverses maisons dans la zone pour chercher l'aspect du temps. Elle rentra dans une des maisons qui semblaient assez bruyantes, puis tomba après quelques secondes sur une fille, c'était Natsu, l'apprentie d'Hitomi. Elle ne la reconnut pas tout de suite, car elle ne l'avait vu que brièvement et dans une autre tenue, mais sa chevelure bleue lui revint en tête immédiatement.



Reine Kasumi ? Que nous vaut l'honneur de votre visite ?


Heu, je cherche Hitomi, j'imagine qu'elle est ici, vu qu'elle ne bouge jamais sans toi. Tu pourrais m'amener vers elle s'il te plaît ?

Vos désirs sont des ordres ma reine. Suivez-moi.

Natsu amena la reine dans une pièce assez vaste, l'endroit ressemblait à un véritable laboratoire. Il y avait plein de particules magiques qui flottaient dans l'air, des fioles en tous genres, des potions... On pouvait dire que la magicienne s'était bien installée. Au fond de la pièce, elle aperçut l'esprit du temps en train de travailler sur deux diamants magnifiques.

L'apprentie magicienne s'avança et prévint l'esprit de la présence de Kasumi. Cette dernière le savait déjà, mais c'était plus par respect. Elle se retourna et s'adressa à la reine.


Ho, Kasumi, vous allez bien ? Vous avez besoin de quelque chose ?


Je vois que tu es rentrée, j'imagine que tout s'est bien passé alors. En vérité, j'aurai en effet quelque chose à te demander, mais avant, j'aimerais te poser quelques questions...

Hum ? Bien sûr, que voulez-vous savoir ?

Seules à seules, si possible..

How... Bien. Natsu, tu es libres le temps que je finisse avec la reine.

Bien Hitomi-sama !

L'apprentie magicienne s'éclipsa de la salle, en laissant Kasumi et l'esprit du temps ensemble. Suite à cela, la reine prit de nouveau la parole, d'une voix assez hésitante, comme si elle semblait gênée de poser les questions.


Voilà, j'aimerais savoir, tu es l'aspect de temps, c'est ça ? J'ai demandé à Neltharion et il semblerait que tu sois effectivement la gardienne des lignes et du temps. Donc ma question est la suivante : tu peux changer le passé, ou modifier des souvenirs d'une personne.. ?

L'air joyeux habituel de la magicienne du temps, devint cette fois bien plus sérieux. Tout comme la voix avec laquelle elle répondit à la reine.



… Non. Je ne peux rien faire de tout cela, désolé, reine Kasu...

Je t'en prie ! Je veux la vérité... Je sais pourquoi tu caches tes vrais pouvoirs, mais … je le répéterais à personne, tu peux me croire... Réponds franchement.. S'il te plaît.

Hum... Bien, en fait, je ne peux modifier le passé, mais je peux en effet effacer, modifier, ou bloquer des souvenirs du passé... MAIS, c'est une de mes règles, jamais on ne touche les lignes. Même le plus cruel des assassins, je ne modifierai pas ses souvenirs. Je me refuse catégoriquement de toucher à cela.

Je vois... tu savais ce que j'allais demander.. hein.. ? Je.. je vais te raconter quelque chose, Hitomi..

Hum ?

Kasumi semblait dépitée et assez gênée, elle reprit la parole d'une petite voix, voyant que l'esprit du temps l'écoutait.


Je n'arrive pas à vivre.. Il y a comme un blocage, comme si quelque chose m'empêchait d'avancer.. Je suis constamment bloquée par ce « quelque chose » dès que j'entreprends une chose. Cela joue sur mes décisions, et mes choix.. J'ai longtemps cherché qu'est-ce que ça pouvait être, et j'ai enfin trouvé d'où vient ce blocage... Ce sont ces foutus vingt-et-une années passées sur la Yokume, qui bloque mon pouvoir et mon esprit. J'en suis certaine maintenant... Alors, tant que j'aurai ce blocage.. Je ne pourrais jamais évoluer.. Comprends-moi, je ne veux pas perdre mon peuple.. Je veux pouvoir agir en tant que déesse, plus en tant que « Kasumi ».. Je ne veux plus que mes actes et décisions soient influencés par cette ancienne vie..


Hitomi observait la reine raconter son histoire. Impossible de déterminer vraiment ce que la magicienne du temps pensait, mais elle reprit la parole d'une voix toujours aussi sérieuse et calme, après le récit de Kasumi.


Je refuse. Peu importe votre histoire, ma reine. Je n'effacerai pas vos vingt-et-une années, aussi misérables soient-elles, comparé à votre vie complète qui s'étend à plus de quatre mille ans. Mais il faut que vous sachiez que ce n'est pas contre vous, c'est plus complexe que cela, une telle action. Si par hasard j'efface un souvenir d'une personne, ceci effacera ce même souvenir ou toute liaison de TOUS ceux qui avait ce souvenir. Vous comprenez ? Si j'efface votre vie sur la Yokume. Cela modifiera la mémoire de TOUS ceux qui vous ont connu. Évidemment, inutile de vous rappeler qu'il est absolument hors de question que je fasse une telle chose. Je suis chargée de veiller sur le passé, les souvenirs, le temps. Pas de le modifier.


Kasumi restait silencieuse quelques secondes, puis soudain, cette dernière se mit à genoux devant l'aspect du temps, puis reprit la parole d'une voix bien plus faible, à la limite des larmes.


Je suis sûr qu'il y a un moyen.. Pitié aide-moi... Tu es l'esprit du temps, tu peux me sauver de mes cauchemars et de mes doutes... Je t'en prie, aide-moi esprit.. J'en ai assez de ne pas avoir confiance en moi.. d'être bloqué dans mon passé... Je veux pouvoir repartir de zéro... Je veux voir le monde par les yeux de mon vrai « moi »... Je t'en prie... Je.. tu as dit que tu me devais une faveur une fois.. tu te souviens ? Pour avoir sauvé Hitomi, et Aidan, pour t'avoir permis de te réincarner dans ce corps.. Je ne demanderai rien d'autre, esprit.. Je veux simplement redevenir celle que j'étais...


L'esprit du temps semblait assez pensif à présent. Voir la reine supplier à genoux était pour le moins étonnant. Même s'il était hors de question de céder à sa demande, les paroles de la reine n'étaient pas faux.. L'esprit lui devait énormément.. Il reprit donc la parole après quelques secondes de réflexion.


Qu'est-ce que vous faites là.. ? Relevez-vous voyons.. Vous êtes une déesse, vous n'avez pas besoin de supplier...


Kasumi se releva, puis sécha quelques larmes qui venaient de couler. Tandis qu'Hitomi laissa échapper un soupir, qui indiquait clairement que ce qu'elle allait dire ne lui plaisait guère...


.. Vous avez raison, je vous dois une chandelle... Mais je refuse d'effacer votre passé sur la Yokume.. MAIS, il y a un moyen qui me permet de « bloquer » vos souvenirs, sans toucher les autres. Cela veut dire que je placerai simplement un blocage temporel sur ces vingt-et-une années, pour que vous ne vous en souveniez plus. Ceci les laissera intactes, tout en laissant les autres habitants liés à vous, dans le même état. En gros, vous oublierez cette vie, mais eux se souviendront de vous. C'est clair ?

… C'est.. possible ? Tu peux vraiment me le faire ?

Bien sûr, rien n'est impossible pour moi en ce qui concerne le temps, mais je me répugne à toucher à cela... Je ne le ferai qu'à vous, et vous seule.. Bien sûr, ceci devra rester entre nous. On est d'accord ? Peu importe les questions qu'on vous pose, vous trouverez une excuse sur votre amnésie, mais jamais vous ne devrez dire que je possède cette capacité et que cela vient de moi. Vous imaginez très bien que vous n'êtes pas la seule dans l'univers à vouloir oublier des choses... Je n'ai pas vraiment envie qu'on sache que je peux faire cela. C'est clair de nouveau ? Sachez également que le monde peut bien brûler ou disparaître, je ne toucherai jamais aux souvenirs. Cela veut dire ce que ça veut dire... je ne le ferai que sur vous, une seule fois..

Je comprends... Je ne parlerai pas de notre marché à personne.. Quant à mon amnésie, si je rencontre un jour des visages connus, je dirais simplement que je ne me souviens pas. De toute façon, c'est moi qui pose les questions, pas les autres.

Bien, enfin, je vais faire en sorte que vous oubliez notre discussion, pour être sûr.. Ce n'est pas que j'ai pas confiance, mais c'est simplement pour ne pas prendre de risques. C'est toujours d'accord?

Ça me va...


Kasumi et l'esprit se regardaient assez fixement à présent. La reine avec un regard assez gêné, et l'esprit avec un regard accusateur. On voit clairement qu'il va faire ce blocage contre sa volonté et uniquement pour rendre la monnaie à la déesse. Cette dernière repris d'ailleurs la parole, puis adressa de nouveau une question à l'esprit.



J'aimerais savoir, j'oublierai tout ce qui s'est passé à partir d'où.. ?


Je vais faire un blocage à partir de votre naissance sur la Yokume, jusqu'à votre fausse mort. Vous vous souviendrez donc des gens, de leur histoire, et vous garderez vos connaissances, mais vous oublierez les liens et les actions que vous avez eues. C'est une amnésie partielle quoi.

Depuis que je suis redevenue ce que j'étais, j'avais énormément de connaissance sur tous les autres mondes, je n'ai que faire d'oublier ce que j'ai appris sur la Yokume, je connaissais déjà tout en tant que déesse. C'est pour cela que je me fiche d'oublier mes liens avec les gens ou mes actions. Ces souvenirs me procurent de la haine et des doutes... Je veux simplement pouvoir être ce que je suis..

Bien... Je fais ça complètement à contre-cœur.. alors faites-en sorte que cela vous sois bénéfique.. Maintenant, approchez, et surtout concentrez-vous.

Kasumi semblait déterminé, puis s'approcha de l'esprit. Ce dernier posa simplement sa main sur l'épaule de la reine. Puis la retira quelques secondes plus tard, tout en reprenant la parole.


Voilà. C'est fait.

Hein ? De quoi tu parles ?

Bien vous êtes venue me demander quelque chose sur le rituel qu'on va effectuer pour sortir la princesse des valkyries et le capitaine des terres du feu. Je suis en train de le préparer, soyez rassurée.

Ha, oui c'est vrai, j'ai du avoir un moment d'absence, excuse-moi. Préviens-moi dans ce cas quand tout est prêt. Je te fais confiance.

Hitomi ne répondit pas tout de suite, en effet, elle semblait assez pensive, et il y avait de quoi. Pendant qu'elle effectuait le blocage sur la ligne temporelle de Kasumi, elle s'aperçut également qu'il y avait un sceau actif comme celui qu'elle venait de poser, mais bien plus lointain dans le passé. Cela ne pouvait dire qu'une seule chose : L'ancien gardien du temps, avait déjà bloqué les souvenirs de cette déesse. Mais pourquoi ? L'esprit actuel n'avait pas envie d'y toucher, par peur de faire du dégât, mais cela l'intriguait fortement... Pourquoi son ancienne réincarnation avait fait cela.. ? Et sur l'ordre de qui ? Kasumi.. ? Ou quelqu'un qui ne veut pas qu'elle se souvienne de quelque chose... ?


Tu as l'air pensive Emiko, tu vas bien ?

Hum ? Oui oui, ça va...

Bien, dans ce cas je repars à mes occupa..

Soudainement, un gardien céleste pénétra dans la demeure et se mit à genoux avant de prendre la parole d'une voix agitée.


Ma reine. Nous venons d'intercepter une valkyrie qui a pénétré sans avoir besoin de permission dans le royaume. Nous l'avons bien entendu arrêtée, ceci-dit, elle n'a pas résisté. Elle a simplement dit qu'elle s'appelait « Asuna ». Nous aurions bien voulu vérifier dans les registres, mais plus aucune valkyrie n'est enregistrée depuis la destruction de la tour du paradis. Tout a brûlé. Donc nous l'avons amené en détention immédiate en attente de vos ordres !


Asuna ? Impossible je pensais qu'elle était dans les terres du feu... Mais il n'y a qu'elle à qui je n'ai pas enlevé la permission d'entrer dans le royaume... Emiko, viens avec moi, on va aller voir immédiatement cette valkyrie, pour confirmer qu'il s'agit bien d'Asuna et pas d'un piège.. Je veux être sûr qu'elle n'a pas de mal en elle ou quelque chose susceptible de nous nuire. Je pense que tu es la meilleure pour cela.

Bien, je vous suis, donnez-moi seulement le temps d'aller chercher Natsu...

Je vous attendrais sur place. Garde, disposé.

A vos ordres !

Kasumi s'éclipsa comme d'habitude, tandis qu'Hitomi alla parler avec son apprentie.


Natsu...


Oui ?

Tu as vu ce qui s'est passé à l'intérieur vu qu'on est lié, n'est-ce pas ? La reine m'a appelé par mon véritable prénom.. Cela signifie que le sceau que j'ai aperçu sur sa ligne a été posé par moi dans le passé...

Vous voulez que j'effectue des recherches pour vous?


Non... Pour l'instant on ne fait rien, je ferai en temps voulu des recherches sur mes actions antérieur. Fait en sorte que cela reste entre nous, d'accord ? Et bien sûr, ne dévoile jamais non plus ce que tu représentes pour moi... 

Bien sûr, vous m'avez accordé un don et quelque chose de fantastique.. Je ne ferai jamais rien contre vos ordres. Je ne trahirai jamais votre confiance. Quant à votre nom, dois-je continuer à vous appeler "Hitomi" devant les gens ou dois-je à présent vous appelez par votre vrai nom?

Maintenant que la reine le connaît, inutile de le nier plus longtemps. Neltharion le connaissait déjà, il n'y avait que la reine qui l'ignorait. Le seigneur des dragons célestes m'avait demandé de mentir au sujet de mon identité.. Ce n'est plus utile..

Bien Emiko-sama.

Allons-y. Ne faisons pas attendre la nouvelle reine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le coeur de la forêt céleste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au coeur de la forêt citadine [Dolan Kane]
» Le coeur de la forêt céleste
» Présentation d'Ichigo
» [Forêt de lames] Au coeur de la forêt
» Un battement de coeur dans la forêt... P.V. Juliane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Légendia :: Éternia :: Célestia :: La plaine céleste-
Sauter vers: