La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Choc divin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raziel
Archange de la mort
Archange de la mort
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Choc divin   Mar 18 Mar - 21:41

Alleria était arrivé à présent là d'où émanait l'essence. Elle était au cimetière du pays de lune. Cette dernière avait caché sa présence, et pris toutes les précautions pour ne pas se faire repérer pendant sa recherche de la source. Alleria commença son investigation en scrutant les alentours tout en avançant discrètement. Au bout d'un moment, elle tomba sur le jackpot, à quelques mètres, se trouvait Gul'dan, accompagné par un genre de ninja. Elle se rapprocha toujours en discrétion, puis activa une technique d'invisibilité grâce à un voile visiblement magique. Une fois assez proche, elle pouvait entendre la discussion entre le magicien et le ninja.


Tu as fini ?


Oui, maître. Le rituel pourra se situer à cet endroit, comme vous l'aviez prévu. Le nettoyage du pays ne devrait pas être trop difficile, c'est tous des faibles de ce que j'ai pu observer depuis des mois. Il y a seulement trois personnes qui peuvent éventuellement poser quelques soucis. La Miko du village Hayabusa qui a un peu augmenté son niveau, la tengu qui est partie faire quelque chose au Miyama, sûrement gagner de la puissance, et le chef du village Hajinmon.


Je vois, rien de bien dangereux. Lorsqu'on passera à l'action, je m'occuperai de la Tengu et ses copains en priorité, on a besoin du Miyama pour le rituel. Le reste des villages, nos armées s'en occuperont.

Pffeuh, je veux faire la peau à ce chef Hajinmon. Histoire de voir de quel bois minable est fait un chef, haha. Je m'occuperai des Hajinmon.

Silence !

Gul'dan et le ninja ne dirent plus un mot pendant quelques secondes, soudain, le magicien se retourna et lança une vague d'énergie en direction d'une des tombes. Alleria fut surprise par l'attaque, et esquiva de justesse. Elle était face au magicien et au ninja à présent, visiblement assez embêtée.


(Fait chié...)

Tien tien, un ange du pays céleste... Je ne sais pas comment tu as fait pour savoir où nous étions, mais tu dois avoir une perception de l'énergie spirituelle absolument incroyable. Mais... ce n'est pas bien d'écouter aux portes ma jolie.

… J'en ai assez entendu de toute façon... Je vais devoir me débarrasser de vous j'ai l'impression.

Tssseuh, elle se prend pour qui cette salope ?

Le ninja sortit sa lame et se précipita sur l'ange, mais fut stoppé par la voix du magicien qui l'arrêta net.


Attends !


Quoi ?


… Je m'en occupe. Va faire ce que tu dois faire.

Tu plaisantes j'espère ? Je ne suis pas pressé, j'ai quand même 10 secondes pour tuer cette merde …

Cela te prendra bien plus de 10 secondes pour te débarrasser d'Alleria Takeda. Le général anciennement au service de l'archange de la création... Nous ne sommes pas encore à pleine puissance pour l'instant, elle ne fera qu'une bouchée de toi. Pars, je m'en occupe, c'est un ordre !

(Impossible, comment il peut savoir qui je suis rien qu'en me regardant ?)

Pfff.. galère, on ne peut jamais s'amuser sur cette Yokume... A vos ordres..

Le ninja disparut dans la seconde suivant sa voix. Pendant ce temps, Alleria et Gul'dan se fixèrent intensément.


Je suis honorée que tu saches qui je suis magicien... On s'est déjà vu ?


Non... De toute façon, je n'ai rien à te dire, tu vas rejoindre deux de tes copains dans les terres du feu. Tu en sais beaucoup trop pour que je te laisse partir...

Je ne comptais pas parler avec un déchet comme toi de toute façon !

Alleria engagea le combat sans attendre, fidèle à elle-même, avec une rafale de flèches foudroyantes. Gul'dan ne bougea pas et se contenta de laisser faire son bouclier. L'ange réapparu au-dessus du magicien, puis décocha une flèche surpuissante qui illumina la zone lors de son lancement. Cette dernière explosa droit sur le magicien. Encore une fois ce dernier ne bougea pas et se contenta de rester les bras croisés.


(C'est pas vrai, c'est quoi ce bouclier de merde?)

Alleria décida de changer de tactique et dégaina sa lame, elle infligea de rapides coups sur le bouclier, mais rien n'y fait, ça ne bouge pas. Soudain le bouclier émit une puissante onde de choc qui repoussa l'ange un peu plus loin.


Attaquer un ennemi dont on ignore tout n'est pas une très bonne idée, général.

La ferme... je déteste le ton supérieur que tu prends, tu vas vite le regretter si tu sous-estimes tes adversaires à chaque fois. Ce n'est pas en te cachant derrière ton bouclier que tu vas me vaincre..

Ho, excuse-moi, je voulais juste voir ce dont le général céleste était capable.

Après ses mots, Gul'dan leva la main, puis soudainement, le bouclier expulsa une vague déferlante droit sur l'ange qui n'a même pas eu le temps de réagir et se la ramassa en pleine face. Alleria avait seulement eu le temps de se protéger avec son arc, mais elle avait tout de même subi. Une simple attaque avait suffi à la mettre dans un état pareil, elle commençait à douter sévèrement...


(Pu.. putain.. C'était quoi ça..?)

Vu ton regard, j'imagine que tu te demandes c'était quoi ? Bien dommage, mais je ne compte pas te le dire, mais part contre, ça...

Des sphères d'énergies tournaient autour de Gul'dan à présent, tout comme c'était le cas contre Seto et Itherael.


Je peux te dire tout de suite que c'est des petites balles d'énergies... Dimensionnelle.

Dimen.. quoi ?

Alleria n'eut pas le temps de finir sa phrase, que trois boules d'énergies lui explosèrent en pleine face. La vitesse du projectile était trop rapide, les yeux de la chasseuse n'avaient absolument rien vu. C'était comme si l'énergie disparaissait et apparaissait directement sur l'ennemi... Gul'dan continua d'envoyer et de torturer l'ange avec plusieurs boules qu'il envoyait sur cette dernière, toujours les bras croisés. Alleria était en train de se faire défoncer sans même pouvoir riposter, puis soudain, une des boules se transforma en pointe et lui transperça l'armure sans problème au niveau de l'abdomen. Le magicien avait stoppé son assaut, laissant l'ange un genou à terre, se tenant l'estomac, ou ce qu'il en reste.


(… Comment c'est possible... je suis si faible que ça.. ? Putain.. putain, putain.. Il me traite comme une débutante... Je comprends mieux pourquoi Itherael a échoué.. Il est effrayant.. )

L'ange semblait tétanisé par la douleur et par le magicien qui s'avançait lentement vers Alleria.


Il me semble que tu n'as pas la capacité de te soigner, n'est-ce pas ? Dans ce cas, j'ai le regret de te dire que quand je t'aurai envoyée aux terres du feu, tu mourras de ta blessure et... La barrière spirituelle de ce monde.. empêche le retour dans ton « pays ».. Tu sais ce que ça signifie donc, hum ?


… Mon échec n'est rien... d'autres se dresseront contre vous... Vous échouerez..

Peut-être... Seul le destin le dira. Mais ce n'est pas toi, dans tous les cas qui changera le destin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasumi
Reine
Reine
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Pays Céleste

MessageSujet: Re: Choc divin   Mer 19 Mar - 15:13

Gul'dan place sa main sur Alleria qui venait de perdre connaissance, puis commença à lancer le même sort que sur Asuna et Itherael. Mais il fut interrompu par une vague de lumière venue de nulle part qui frappa le bouclier de plein fouet, mais le fit reculer de plusieurs mètres. Dans le même temps, une personne venait d'atterrir devant Alleria, comme pour la protéger. Une fois la fumée dissipée, le magicien ne semblait pas du tout aussi calme que d'habitude, à travers son masque on pouvait voir l'étonnement. En effet, jamais il n'aurait pu prévoir que la reine céleste en personne se trouverait devant lui...



(Quoi ? Qu'est-ce que la déesse du pays céleste fait ici.. ?..)

… Alors c'est toi Gul'dan ? Je t'imaginais plus imposant.

… Je pourrais en dire autant de vous.. pour une déesse.

Les deux se fixaient d'un regard mauvais pendant quelques secondes sans dire un seul mot. Au bout d'un instant, Kasumi tourna la tête vers Alleria au sol, pour s'assurer qu'elle était toujours vivante. Elle retourna son regard sur Gul'dan, tandis que ce dernier prit la parole.


C'est dangereux pour une reine de se balader toute seule.. surtout au pays de la lune et face à un adversaire comme moi...

… Ne vous inquiétez pas pour moi, je n'ai nullement besoin de protection ou de gardes. Quant à ce pays, je ne fais pas partie de ceux qui le juge impunément, j'ai appris que les apparences sont trompeuses. Pour l'instant, ce qui trouble la tranquillité de ce pays, c'est Azelia et vous.

Aussi arrogante que votre père il semblerait...

… Je vais enlever une épine gênante de la Yokume, ici et maintenant.

Après ses mots, Kasumi venait de frapper le bouclier de Gul'dan avec sa lame. Elle avait dégainé et foncé sur le bouclier sans même que ce dernier puisse la voir. L'impact de la lame sur le bouclier créa une onde de choc qui repoussa le magicien, tandis que la reine réapparut quelques mètres plus loin.


Alors c'est donc cela le bouclier dimensionnel ? Le capitaine de la lune disait vrai...

Gul'dan ne répondit pas sur le moment, il se contenta d'observer l'endroit où l'épée de Kasumi venait de frapper. Cette dernière avait fait une fissure sur le bouclier en un coup.


(… C'est dangereux ça, elle frappe comme une véritable brute.. Sans le bouclier elle aurait sans problème creusé une crevasse dans la terre... Elle doit amplifier ses coups avec son énergie spirituelle..)

J'ai ouï dire qu'avec un choc énergique assez violent, votre bouclier pourrait sauter, il semble que ce soit vrai.

Ne soyez pas si sûr de vous, Kasumi...

Le magicien contre-attaqua en envoyant les boules d'énergies qui avaient précédemment mis Alleria hors combat. Leur vitesse était fulgurante, elles foncèrent sur la reine céleste donnant l'impression de se téléporter. Kasumi commença à réaliser une série d'esquive, pour éviter les attaques. Comparée à Alleria, elle arrivait à les voir et les éviter sans trop de soucis. Après quelques esquives, elle fonça de nouveau sur Gul'dan instantanément, puis frappa de nouveau le bouclier.


Cette fois le magicien avait renforcé son bouclier en levant sa main, comme pour invoquer une double barrière. Malgré cela, le choc fit trembler le sol aux alentours. Kasumi continua cette fois de frapper le bouclier de part en part, intensément, chaque coup était surpuissant, et faisait trembler le bouclier. La reine frappait comme une vraie force de la nature.


Au bout d'un moment, le bouclier se mit à briller, immédiatement derrière, Kasumi se recula instinctivement. Elle venait de s'apercevoir de l'attaque, Gul'dan venait de renvoyer une puissante onde de choc de son bouclier. L'onde repoussa la reine qui se rétablit sans trop de soucis. Dans le même temps, d'un geste de la main, le magicien lança une volée de boule de feu en direction de Kasumi. Cette dernière les repoussa rapidement d'un simple geste, tandis que dans le même temps elle envoya une vague d'énergie avec sa lame. Mais le magicien créa une sorte de faille et absorba l'attaque, il ouvrit ensuite la même faille derrière la reine qui eut juste le temps d'esquiver.

Kasumi riposta en attaquant directement le magicien au corps-à-corps, mais ce dernier arrivait à suivre les mouvements de la reine et esquiver tout en subissant tout de même quelques chocs, mais qui s'écrasaient sur le bouclier. L'échange s'arrêta lorsque Gul'dan se téléporta de nouveau à bonne distance, puis invoqua plusieurs geysers du sol. Kasumi esquiva les geysers, et se protégea du dernier avec une sorte de barrière magique. Le combat semblait prendre une pause, tandis que Gul'dan reprit la parole :


Touché...

En effet, du sang s'écoula de la joue de la reine.


Puis-je vous poser une question ? Si vous connaissez mon bouclier et mes capacités, c'est que ce chien de dragon blanc a dû venir vous tenir informé de sa défaite. Alors pourquoi venir ? Je le sais que vous ne vous battez pas à fond, mais peu importe la force de l'adversaire, je contrôle les dimensions... Je peux annuler n'importe quelle attaque et coup. En sachant cela, c'est stupide de venir m'affronter...

… Vous croyez ?

Hum ?

Je ne voulais pas en arriver là sur la Yokume, j'aurais aimé passer inaperçu, mais rien que pour vous, je vais vous montrer le pouvoir d'une déesse. Ensuite, on en reparlera de votre bouclier ou de vos dimensions.. Observez bien, Gul'dan, vous ne verrez cela que quelques secondes.

Hola hola, j'imagine que vous devez bien vous entendre avec ce dragon blanc, vu votre façon de vous surestimer... Mais faites donc, tout comme ce dragon blanc, je vais vous laisser me montrer ce fameux pouvoir. Allez-y, je regarde.

Je me demande lequel de nous.. se surestime ?

Après ses mots, Kasumi positionna son épée devant son visage, et récita quelques mots calmement :

Senbonzakura... Kageyoshi

Après ces mots, une énergie écrasante se fit sentir dans le périmètre. Puis commença à tourbillonner autour de la reine. Cette dernière commençait d'ailleurs à briller d'une lueur rose. Au bout de quelques secondes, une tornade de pétales de roses lumineux entouraient Kasumi et la cachait entièrement. Soudain, le bouclier de pétales explosa et révéla la reine. Elle avait légèrement changé physiquement, son regard était bien plus sombre et ses yeux brillaient d'un bleu bien plus prononcé. Mais le plus étonnant, était que sa lame venait de changer complètement d'apparence, se rapprochant presque d'une rapière. Des pétales semblaient également tourbillonner indéfiniment autour de Kasumi.



La puissance spirituelle dégagée par la reine était titanesque. Elle fixa de nouveau le magicien de son nouveau regard perçant, tandis que ce dernier prit la parole, toujours aussi calme, malgré ce qu'il avait en face.


… Impressionnant, de toute beauté. Mais je vous l'ai dit, peu importe votre énergie, votre puissance, si vous ne pouvez atteindre une cible, cela est inu..


A peine ce dernier fini sa phrase qu'une entaille apparut sur son épaule, laissant sortir une giclée de sang. Alors que la reine n'avait pas bougé de sa position.


(Qu.. Hein ? C'était quoi ça..?)

Un problème ? Il semblerait que vous m'avez perdu de vue, non ? C'est bien ce que je pensais, votre bouclier ne peut pas s'activer sans votre « esprit », donc si vous ne voyez pas ce qui frappe, vous ne pouvez l'activer... Intéressant.

(Impossible, je n'ai pas pu la perdre de vue, ce n'est pas possible, même en super vitesse ou téléportation j'aurai au moins vu un mouvement... Puis comment elle a pu.. me blesser alors que je suis protégé par diverses dimensions.. ?)

Derrière...

?!

Gul'dan se retourna soudainement, et s'aperçut que la reine était derrière lui. Il n'en revenait pas ses yeux, il n'a même pas remarqué qu'elle avait disparu de devant lui. Seuls quelques pétales de roses flottaient devant ses yeux...


(...Aucun doute.. je l'ai perdu de vue.. c'est quoi cette vitesse ? Une illusion ? Non.. C'est bien réel, elle se déplace vraiment.. mais à une vitesse dépassant tout ce que j'ai vu...)

Je pense que je vais vous fournir une ou deux explications, même sous votre masque hideux et dépourvu de style, je peux voir votre étonnement... Mon épée n'a pas changé de forme pour faire joli, et la lueur brillante qui émane de moi, non plus. Pour que vous compreniez bien, je vais être clair, dans cette forme, ma vitesse, ma force, ainsi que mes capacités sont augmentées, mais pas que... Ma lame, ainsi que mes sorts peuvent traverser.. n'importe quoi, toute défense, peu importe de quoi elle est faite..



Pour faire clair, peu importe ce que je touche, ça sera blessé. Mes attaques frappent l'âme, le corps, l'esprit, les organes, et fauchent l'énergie spirituelle... Vous comprenez ? Peu importe les dimensions où votre corps se cachent comme un lâche.. Il suffit que je frappe un des corps, et je toucherai l'original. C'est normal que vous ne connaissiez pas... Ce n'est pas de mon père.. mais de ma mère, la déesse. Au fait, le capitaine Yagami m'a dit que vous l'aviez terrassé avec une super technique, je suis curieuse de la voir, c'est possible ?

Kasumi était en train de provoquer clairement Gul'dan, ce dernier n'était pas du genre à s'énerver pour autant, mais d'un côté, cette fois, elle ne bluffait pas, elle était nettement supérieure à lui.


Prétentieuse... Puisque tu y tiens, je vais te la montrer. La nouvelle génération passe son temps à se vanter il semblerait... A vos risques et périls.

Le magicien s'envola, tandis que dans le même temps une sorte d'aura flamboyante mauve, parcouraient les mains de Gul'dan, du côté de son masque, on pouvait apercevoir ses yeux dégager une forte lumière rougeoyante.


Votre arrogance sera votre perte, reine céleste.


D'un coup, Gul'dan resserra ses bras. Dans le même temps, l'atmosphère changea instantanément, le ciel prit une couleur rouge sang, mais le plus important était que des micros particules d'énergie semblaient quitter le sol et la flore alentour, tout comme lorsqu'il l'avait utilisé contre Seto. Soudain, le magicien écarta les bras en énonçant quelques mots dans une langue que Kasumi reconnut.

Azhir mudas ethanul

L'effet fut immédiat, toute la magie et l'énergie vitale de la zone et des êtres vivants sur les lieux venaient d'être retiré de leurs hôtes d'un coup sec. La faune brillait d'une couleur argentée, au bout de deux secondes, Gul'dan venait de supprimer toute magie et énergie de la zone. Du moins, c'est ce qu'il pensait, comparé à la dernière fois, la reine semblait calme, et regardait ses mains comme si de rien n'était, comme si son énergie ne se faisait même pas aspirer.


Incroyable, vous absorbez l'énergie spirituelle de toute chose et vous la concentrez dans votre corps. C'est une technique absolument magnifique. J'imagine que vous pouvez faire cela grâce aux dimensions que vous contrôlez.

Le magicien ne répondit pas, la vision de la reine qui avait l'air de s'en foutre totalement et semblait plutôt émerveillée commençait vraiment à l'énerver... Ce qui était rare pour ce dernier. Soudain, Gul'dan brillait de mille feux, avant de laisser expulser de son corps des milliers de boules d'énergie qui tomba sur l'entièreté de la zone comme une vraie pluie d'étoiles. L'attaque était dévastatrice et toucha Kasumi de plein fouet. Une énorme explosion spirituelle eut lieu à l'endroit du choc.

Après quelques secondes, tandis que la fumée se dissipait, on pouvait apercevoir Kasumi entouré d'une sorte de dôme de pétales. Les pétales s'écartèrent de la reine, et la révélèrent, intacts, sans la moindre égratignure. Le regard toujours fixé sur Gul'dan, elle prit la parole, tandis que ce dernier avait les yeux grands ouvert à travers son masque et malgré ce dernier, on pouvait nettement voir que le magicien semblait dépourvu à ce moment précis, toujours dans les airs.


Impressionnant, je comprends pourquoi le capitaine Yagami a échoué, cette technique est la plus dangereuse qui m'a été donnée de voir... Une attaque qui inflige des dégâts directement sur l'âme en ayant au préalable affaibli cette dernière en lui ponctionnant toute magie et énergie spirituelle...


… Dommage que mon énergie ne peut être absorbée.

Impossible...

Vous n'avez donc rien remarqué ? Les pétales éparpillez dans la zone depuis ma transformation ne sont pas ici pour faire beau non plus.. Vous ne sentez pas ? Ils sont emplis d'énergie spirituelle, ils sont reliés directement à mon esprit et sont sous mon contrôle absolu. En bref, vous avez absorbé l'énergie de mes pétales, au lieu de la mienne. Quant à votre attaque, mes pétales qui tournent autour de moi, me procurent une défense parfaite, pas comme la vôtre quoi. Ce ne sont pas des pétales normaux, ils me protègent des attaques physiques, spirituelle, magique... Vous vouliez voir une déesse, vous êtes servi, c'est fini.

Ce n'est pas encore fini... prétentieuse

Kasumi fit un mouvement de tête pour dire à Gul'dan de regarder autour de lui. Ce dernier s'exécuta, puis la reine prit la parole de nouveau.


Autre chose, les pétales qui flottent autour de vous, ont la même propriété que ma lame... Et ne me servent pas qu'à me défendre..


Impo.. !

Après ces mots, les pétales de Kasumi autour de Gul'dan se durcir et se rejoignirent sur le magicien. Une effusion de sang eut lieu dans le ciel où se trouvait Gul'dan...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raziel
Archange de la mort
Archange de la mort
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Re: Choc divin   Jeu 20 Mar - 14:31

Après le dernier assaut de Kasumi, le magicien était au sol, une main et un genou à terre. Une autre main se tenant l'abdomen, ainsi que le regard plongé en direction de la terre. Au bout de quelques secondes, le masque de Gul'dan s'effrita lentement, avant de complètement se casser et tomber sur le sol en morceaux. Suivant la chute du masque, la tenue de Gul'dan, ainsi que son énergie spirituelle changea d'un coup.


J'en étais sûr, vous portiez un masque de tromperie. Au pays céleste on peut également utiliser des armures qui modifient la propriété spirituelle de notre énergie, ainsi que le format de nos pouvoirs, comme faire passer du feu, pour de l'eau... Je l'ai découvert dès que j'ai dévié vos flammes, j'ai tout de suite senti l'énergie spirituelle de ces dernières, et ce n'était pas du feu. Mais...


La reine prit une voix bien plus hésitante et basse cette fois.



Jamais en venant ici je n'aurais pensé.. que vous seriez.. un archange.. Mais j'ai eu des doutes, dès que je suis arrivée.. je voulais m'en assurer, même à travers votre masque, je sentais quelque chose.. de familier..

Gul'dan, toujours au sol, releva la tête, et fixa la reine. Il avait les yeux rouges, des cheveux noirs, deux cicatrices sur le visage, ainsi qu'un tatouage sous l'oeil gauche. Il avait un aspect plutôt jeune, mais surtout un regard neutre, sans son masque.




… Pourquoi.. ? Pourquoi vous allier à Ragnaros ? Pourquoi chercher à faire le mal.. ? Notre devoir est de..


… Épargnez-moi votre sermon sur notre objectif en tant qu'archange.. Je ne suis qu'un archange déchu, ayant perdu sa voie. Je ne cherche pas à être compris, ni à être écouté. Votre objectif ne me concerne plus... Je me fiche de votre jugement et de ce que vous pensez...

Vous êtes Raziel, l'archange de la magie et des dimensions, n'est-ce pas ? Un des sept archanges qui dominait le pays céleste lorsque mon père était le roi. J'ai obtenu quelques informations de la tour sur mon peuple...

Qu'est-ce que ça change qui je suis... ? Savez-vous ce que devient un être vivant lorsqu'on lui enlève son étoile et ses ambitions ? Quand on lui enlève son but, son objectif ? Il devient l'ombre de lui-même. C'est l'ambition et les objectifs qui poussent n'importe quelle âme à avancer. Sans ces attribues, on est condamné à errer sans savoir où on va... Dans ces moments-là, il ne reste que les ténèbres et le doute qui s'empare de l'esprit. Le doute de savoir qui on est, on remet en cause nos objectifs, et on cherche désespérément une nouvelle voie..

Je suis au courant que vous avez été banni... Que mon père vous a enlevé votre but et votre raison d'exister.. mais peu importe le mal ou la haine qui vous ronge, ce n'est pas contre la Yokume que vous devez vous venger, c'est contre moi et mon peuple.

La vengeance ? C'est donc cela que vous pensez ? Que je fais ça par vengeance ? Non.. je n'ai rien contre vous, ou la Yokume.. Je ne fais.. que suivre les ambitions de mon nouvel objectif, c'est tout.

… Je connais la raison pour laquelle vous avez été banni.. Je trouve cela injuste et cruel, mais je ne suis pas mon père, et la yokume n'a pas à payer pour lui, rien ne vous...

Ho, pitié... Vous n'allez pas essayer de me « sauver » quand même ? Je ne veux pas l'être, je n'ai pas besoin.. de l'être. Si vous vouliez me sauver, il fallait y penser cinq millénaires avant.. Rien de ce que vous direz ne me fera changer ou revenir en arrière.. Je me fiche des conséquences, je ne désire que la réussite de ses ambitions, car elle m'a tendu la main, au moment où j'en avais besoin..

Elle ?

Kasumi semblait perdu, tandis que Gul'dan, ou plutôt Raziel, semblait toujours aussi calme, mais surtout essoufflé. Ce qui n'était pas étonnant, la particularité des pétales et qu'ils peuvent également s'introduire dans le corps de l'hôte et lui absorber son pouvoir spirituel, tout en le paralysant. L'archange ne pouvait simplement pas se défendre...


Votre ambition passe... avant votre fils ? La raison pour laquelle vous avez été banni, est que vous vous êtes accouplé avec une autre archange, ce qui était formellement interdit par mon père.. Mais tout est clair maintenant... Vous êtes le père d'Itherael.. n'est-ce pas ? … Vous n'avez donc aucun scrupule à avoir envoyé votre fils dans ce monde.. ?

… Mon fils n'est qu'un raté. Une erreur de conception qui m'a coûté mon destin.. Il est faible et décevant par-dessus le marché...

Comment vou..

Assez, cette discussion n'a plus lieu d'être.... Je n'ai plus rien à vous dire.. Vous ne comprenez pas et ne chercher pas à vous immiscer dans des affaires qui ne vous regardent pas.. Je suis un ennemi, et sans défense, tuez-moi, qu'on en finisse...

Kasumi se rapprocha de Raziel, puis le regarda quelques secondes, tous les deux se fixaient intensément. Au bout d'un moment, elle quitta sa forme évoluée, pour retourner à celle d'origine, puis rangea son épée dans son fourreau, à la taille.


… Vous êtes pris de pitié maintenant ? Mon destin vous choc-t-il à ce point ?

Je.. je ne peux pas vous tuer.. Peu importe que vous êtes un ennemi ou un être déchu.. Vous êtes un archange, et je ne peux pas.. me résigner à tuer mon sang.. De plus, vous mentez, votre regard aussi rouge que l'enfer, cache quelque chose qui s'appelle l'espoir. Je l'ai vu à l'instant dans vos yeux, une part de vous cherche à mourir, ou à être sauvé.. Et je ne peux me résoudre à tuer quelqu'un qui a encore une flamme dans son cœur.. Vous avez le même regard qu'une personne que j'ai mal jugée récemment...

Pff.. Vous êtes prête à sacrifier la Yokume et sûrement votre royaume parce que vous pensez encore naïvement que vous allez me sauver ? Pathétique...

Peu importe ce que vous pensez, je suis loin d'être naïve, si je vous tue maintenant, votre plan continuera. Vous êtes prêt à mourir, cela veut dire que vous n'êtes pas indispensable, donc vous tuer ne servira à rien... On va tôt ou tard faire face à ce seigneur du feu, c'est inévitable à présent..

Raziel se remit debout, maintenant que les pétales avaient disparu de son corps et que les blessures commençaient à se soigner, il se tenait cependant toujours l'abdomen et avait un niveau de fatigue élevé.


… J'ai une question.. Raziel, répondez-moi.. Si je vous tendais la main en effaçant tous vos actes et vous redonnerai votre place, l'accepteriez-vous ? Évidemment je ne le ferai pas.. mais si ces conditions étaient d'actualités, que feriez-vous.. ?


… Je refuserais. Peu importe que vous soyez une futur grande reine, ou que votre royaume efface les règles de votre père.. Je n'ai plus rien à voir avec vous. C'est tout. Je ne cherche pas à reprendre ma place, et je n'accepte pas le pardon non mérité. Quoi qu'on pense de moi, j'ai toujours quelques codes d'honneur que je respecte... Un de ces codes et de ne jamais trahir mes ambitions.. Vous ne pourrez pas me sauver, Kasumi. Je ne souhaite pas l'être..

D'ailleurs, laissez-moi vous poser une question à mon tour, pourquoi faites-vous cela ? Par pitié pour mon destin, ou pour vous donner bonne conscience ?

Ni l'un, ni l'autre. Je n'ai pas de pitié pour vous, vous avez été bien trop loin pour le pardon, et ma conscience ira mieux quand j'aurai sauvé votre fils et la princesse des valkyries... Si je m'obstine à vouloir vous sauver c'est que... C'est que vous faite partie de mon peuple.. et mon devoir en tant que reine, est de le protéger, et de le sauver, en cas de danger.

Vous devez être jugé, Raziel, pas tué. Comme vous l'avez dit, vous n'accepterez pas le pardon non mérité, la mort, est une solution bien trop facile pour fuir vos actes, vous ne pensez pas.. ?

… Dans ce cas il fallait m'enfermer pendant que j'étais au sol.. Si votre but est de m'emprisonner. Maintenant c'est trop tard...

Je ne cherche pas à vous emprisonner, je cherche surtout à vous voir échouer. Lorsque le moment viendra, vous affronterez de nouveau des êtres à l'âme forte, vous affronterez la Yokume, et c'est dans la défaite, lorsque vous réaliserez que l'espoir de vos assaillants est bien plus puissant que votre ambition actuelle. C'est après cela, que je vous emprisonnerai ou vous laisserais mourir...

… Je vois. Vous pensez pouvoir sauver tout le monde, hein ? Vous êtes de ceux qui pensent tout pouvoir protéger, tout faire... Mais il est temps que vous réalisez Kasumi, que le monde est ainsi fait. On ne peut sauver tout le monde, c'est comme ça. Qu'on soit démon, ange, etc etc... Chacun a déjà, ou vont perdre des proches et des amis. C'est le cycle infernal de l'existence même. Vous avez déjà beaucoup perdu.. j'imagine que vous comprenez sans mal ce dont je parle...

Kasumi et Raziel s'observaient sans dire un mot de plus. D'un côté, la reine le regardant de ses yeux bleus évoquant l'espoir, de l'autre, l'archange qui la regardait de ses yeux rouges, mais d'un regard plus neutre, toujours aussi vide. Au bout d'un moment, Raziel ouvrit un portail derrière lui, pour repartir d'où il vient. Mais la reine prit la parole un peu avant de nouveau.


Attendez... Comment va la princesse Asuna.. ? Je sais que vous n'allez pas la libérer, mais j'aimerai simplement savoir.. son état..

… Elle va bien, pour l'instant..

Kasumi soupira, comme pour montrer un léger soulagement. Tandis que Raziel prit la parole à son tour, juste avant de pénétrer le portail.


Vous me rappelez votre mère...

… Je dois le prendre comment.. ?

Comme bon vous semble...

Après ses mots, l'archange disparut, et son portail s'évapora dans la seconde suivante, laissant la reine seule. On pouvait dire qu'elle avait vaincu Gul'dan, mais elle ne sautait pas de joie, au contraire, elle semblait pensive, et assez perturbée. Mais elle n'avait pas le temps de réfléchir plus longtemps, elle en avait presque oublié son général, étendu au sol, un trou béant dans l'abdomen. Elle se dirigea vers cette dernière, puis positionna sa main au-dessus d'Alleria. Un instant plus tard, une petite lumière dégageant de fines étoiles entourait le général, tandis que ses blessures se soignaient instantanément.


Cela devrait suffire...


Alleria bougea enfin, puis ouvrit les yeux, tout en étant encore à moitié dans les vapes. Il lui fallut quelques secondes pour se rendre compte de qui se trouvait à ses côtés.


Ma... ma reine.. ? C'est vraiment vous. ?


Kasumi esquissa un sourire, puis répondit à son général.



Il me semble oui. Vous devrez vous sentir un peu mieux maintenant que je vous ai soignée. Mais votre énergie spirituelle est toujours aussi basse, n'en fait pas trop, d'accord ?

Gul'dan.. il est où ? Il...

Pas de panique, Alleria, il n'est plus là, je l'ai vaincu. Il a simplement eu le temps de s'enfuir.. avant que je le tue.

Vous l'avez eu ?! ... La lumière soit louée...


Alleria se releva, avec l'aide de Kasumi, puis se mit à genoux devant sa reine, tout en prenant la parole.


Pardonnez mon échec.. ma reine. J'ai honte que vous soyez ici par ma faute... Ma faiblesse est impardonnable. J'accepterai d'être..


Qu'est-ce que vous faites, là ? Je ne compte pas vous punir ou quoi que ce soit, je suis venue de mon plein gré vous aider. Vous n'êtes pas une esclave, vous faites partie de mon peuple, et je protège mon peuple, Alleria. Relevez-vous maintenant, aller, hop hop.

Alleria se releva après les mots de la reine. Elle semblait touchée par les paroles de Kasumi, après tout, elle avait servi sous les ordres de son père, qui ne faisait pas dans la finesse, et gouvernait son peuple d'une main ferme. Elle n'avait pas l'habitude d'être si familière avec une personne du rang de Kasumi. Tandis qu'elle se relevait, elle aperçut cependant la reine pensive, et assez anxieuse, mais surtout qu'elle avait une entaille sur la joue.


Vous êtes blessée ? Vous allez bien ? Je vous sens pensive..

Ce n'est rien Alleria, une égratignure. Je suis simplement pensive à cause de la situation, j'ai tout de même affrontée Gul'dan, vous en conviendrez.

D'accord... Je comprends.

Soudain la reine leva les yeux au ciel et reprit la parole.


La lune est magnifique sur la Yokume, hein ? Il paraît que ce pays est le meilleur pour pouvoir observer les étoiles et la lune. Allez, restons ici quelques minutes, rien ne presse, hum ?

La reine se posa sur le sol, toujours en regardant la lune.


Il n'y a pas de cycle jour / nuit dans notre royaume, ça me manquait presque de voir la lune.

On en a trois de lune, dans notre royaume. Et je préfère la lumière constante, je ne me sens pas super à l'aise dans l'ombre.

C'est parce que vous ne voyez que la partie extérieure, de ce pays. Allez, asseyez-vous donc quelques minutes avec moi, ça vous changera de vos habitudes, hum ? Et appelez-moi Kasumi, quand nous sommes seules, et c'est un ordre.

Je.. très bien.. ma re.. Kasumi.

Alleria se mise à son tour dans la même position que Kasumi, à côté de cette dernière, à observer la lune...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Choc divin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peste et Tempête, tandem de choc...
» Un duo de choc pour une mission de choc ? [Rang C | Genzö]
» Chasseur MANURHIN (Collectif du Bataillon de Choc)
» Chevalier d'Andromède contre Guerrier divin de Zeta Prime
» Devenir divin en marchant sur l'eau ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Pays de la lune :: Le cimetière-
Sauter vers: