La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Réunion des profondeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raziel
Archange de la mort
Archange de la mort
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Réunion des profondeurs   Ven 14 Mar - 2:10

La nuit était tombée sur les terres du feu, ce monde privé de soleil et de climat, possédait quand même un cycle jour, nuit. Pour Itherael et Asuna, encore perdu dans ce monde, c'était sûrement dû à une interférence climatique. Mais c'était tout autre, c'était quelque chose de bien plus dangereux qu'un problème de climat... Justement, loin dans les profondeurs des terres du feu, dans un endroit vide, avec seulement un trône et de la lave autour, résident à l'heure actuelle quatre personnes.

Parmi ces quatre personnes, se trouvait Gul'dan, agenouillé devant le fameux trône. Sur le trône, reposait un chevalier noir, tandis qu'à gauche de ce dernier, était debout, les bras croisés, une silhouette visiblement humaine, recouvert par un voile. Sur la droite du chevalier, se trouvait la quatrième personne. C'était comme une personne faite que de noir, sans détails, seulement une ombre flottante... Le plus intrigant, était qu'elle dégageait quelque chose de terriblement malsain.

Après quelques secondes, le sorcier, encore à genoux devant les trois silhouettes, prit la parole.


Le plan se déroule comme convenu pour le moment, seigneur.


Après ces mots, la silhouette humaine portant une capuche, prit la parole.


? : Comme convenu ? Je ne trouve pas vraiment que cela se déroule comme « convenu » au vu des événements, sorcier. Dans ce cas, j'aimerais savoir, pourquoi vous êtes si « célèbre » sur la yokume, et que le seigneur du feu est devenu le centre d'attention ? Sans parler de votre numéro avec le capitaine céleste, ainsi que ce maudit dragon blanc. Maintenant, même les...

Tandis que l'homme s'exprimait, l'ombre à droite prit la parole. Sa voix était comme flottante, résonnante, mais étrangement douce. Le plus intrigant était que c'était une voix féminine.


? : Hola hola, dragon, dois-je vous rappeler que Gul'dan est « mon » esclave ? Il n'a pas à se justifier devant vous, ni le seigneur à ma gauche. Car tout ce qu'il fait, est directement venu de mes ordres. Hum.. Doutez-vous de mon savoir-faire.. dragon ?

? : Cela va de soi, que je doute. Je ne sais pas ce que va nous apporter d'être le centre d'attention sur la yokume, je ne vois pas non plus pourquoi on s'est débarrassé de la reine des valkyries... Sans parler que pendant que votre magicien y était, il aurait dû tuer ce maudit dragon blanc.. Au lieu de..

? : Hoooow, je vois, votre petite gueguere avec les dragons blancs et célestes, vous restes en travers de la gorge ? Hum ? C'est mignon... Au fait, ça ne fait pas trop mal d'être le dernier de sa race ?

? : Espèce de minable salope... Peu importe ce que tu es, je suis le dieu de mon peuple ! Tu ne m'effraies pas...

? : Alors laisse-moi te rappeler, dragon, que tu es « encore » le dieu de ton peuple que grâce à moi, et le pacte que tu as passé en me suppliant comme un vulgaire esclave... Puis.. entre nous, ce n'est pas franchement très gratifiant, d'être le seigneur de.. plus personne, Si ?. Haha.

Alors que les provocations fusaient entre les deux silhouettes, le chevalier sur le trône prit la parole, sa voix était forte, et puissante, imposant le respect même au plus courageux guerrier.


? : Assez ! Vos futiles paroles commencent à me faire bouillir... Inutile de poursuivre cette réunion, si tout se passe comme convenu, alors poursuivez le plan. Tant que mon but s'accomplit au final, peu m'importe les façons..

Les deux silhouettes semblaient être calmées, tandis que Gul'dan restait à genoux et n'ouvrait pas la bouche. Le fameux « dieu » dragon prit la parole, visiblement choqué de la réaction du chevalier en armure.


? : Quelle pitié. Je ne savais pas que le seigneur du feu craignait quelque chose..

Soudain, l'homme fut comme paralysé, puis tomba à genoux, dégageant une sorte de fumée noire. Suite à cela, l'ombre prit la parole d'une voix toujours aussi malsaine.


? : Le seigneur du feu n'a pas peur, dragon, il sait juste rester à sa place, et respecter celle à qui il doit tout son pouvoir actuel. Tu devrais en faire autant, je vous donne l'occasion d'accomplir votre objectif, et vous osez encore douter et vous relevez contre moi. J'ai conscience que les dragons noirs et blancs ont toujours été provocateur et stupide, mais quand même... Je vais remettre les choses à leur place, je pense que vous avez oublié, qui je suis...

...Je suis l'ombre de chaque âme, je suis derrière chaque combat, chaque haine. Je suis celle qui se nourrit des peurs et de la mort... Tout ce qui se passe dans l'univers, c'est grâce à la petite voix dans votre âme, qui vous murmure la facilité... Divinités, humain, démon, élémentaires, TOUS son manipulé par mon « monde ». Monde dont j'ai pris les rênes... Un univers qui se trouve derrière n'importe qui... Personne n'est à l'abri de moi et de ce monde...

La salle commençait à se remplir de brouillard sombres, tout en devenant oppressante. Le chevalier sur le trône ne bougea pas, et restait là, à admirer le spectacle, la tête penchée et retenue par une de ses mains. Tandis que l'homme au sol, se releva enfin, visiblement libéré de la pression. L'ombre continuait pendant ce temps de parler.


? : Donc, si ce seigneur reste à sa place, c'est parce qu'il sait d'où lui vient son actuel trône, il sait que c'est grâce à qui, qu'il a réussi à voler l'essence des autres seigneurs élémentaires... Tout comme toi, qui vas bientôt devoir me remercier, pour ce que tu vas obtenir...

? : … Pffeuh, dans notre pacte, je n'ai jamais dit que je pouvais vous blairer. Comme vous l'avez dit, je suis un seigneur dragon, le plus PUISSANT peuple de dragons. Si vous m'avez accepté et proposer votre aide, c'est bien pour cette raison.. n'est-ce pas ? Ou alors, vous cachez d'autres objectifs ? Après tout, pourquoi faites-vous cela ? Qu'est-ce que vous y gagnez à voir le seigneur du feu contrôler la yokume, et moi redevenir ce que j'étais ?

? : Ho, mais mes objectifs sont plutôt simples.. Ça m'amuse. Comme je l'ai dit, je me nourris de haine, de peur, de guerre, de destruction. Tout cela fait mon essence. Tu peux pas imaginer le bien que ça me fait, de sentir la mort prendre la vie d'une pauvre âme... Ou la haine, emporter tout un peuple. C'est si.. délicieux.. huum... Mais la vérité, c'est que je suis qu'une ombre, une illusion dans le cœur des gens, ce que je désire, c'est d'enfin pouvoir sortir de cette maudite tour, et de reprendre mon corps originel.. Pouvoir savourer la bonne odeur de la souffrance..

… Bref, vous le découvrirez bien assez tôt, pourquoi j'ai épargné le dragon blanc Yagami, et que je me suis débarrassée de Sinaë. D'ailleurs, cette Sinaë n'était que mon pantin depuis tous ces millénaires. Haha, il m'a suffi de lui glisser cette fameuse petite voix dont je parlais tout à l'heure, et elle devenait ce que je désirais.. Mais j'en ai simplement plus besoin, donc je m'en débarrasse.

? : Comme nous.. ?

? : … Qui sait... Ce que vous devez savoir, c'est que c'est si facile d'envahir un cœur de haine..

Le chevalier en armure se leva du trône puis prit la parole, après ce dernier échange entre l'ombre et l'homme.


? : Suffit. Je n'ai que faire de vos subtilités ou provocation entre vous, je suis le maître ici, et tous se prosterneront devant moi. Quant à vous, Saphyrion, vous devriez rester à votre place, l'heure arrive, cet esprit va nous permettre de faire ce qu'on aurait dû faire depuis des millénaires... Peu importe ses objectifs ou ses méthodes. Tout ce que je vois, c'est que pour le moment... Tout se passe bien.

Saphyrion : Pffeuh... je me retire, j'ai à faire.

Le chevalier en armure, ainsi que l'homme voilé se retiraient, tandis que Gul'dan resta à genoux, pendant que l'ombre s'approcha de ce dernier en se positionnant devant lui.


Quels sont les ordres, ma reine ?

? : Le réceptacle portant ma marque se porte bien ?

Elle va sous peu rejoindre les rangs d'Azelia.

? : … Veille à ce que son corps ne soit pas abîmé, quand le moment sera venu... j'aimerais que mon nouveau corps soit en pleine forme et toujours aussi agréable à l’œil, hihi.

Ce sera tout pour le moment ?

? : Oui, le reste du plan devra attendre qu'Azelia fasse ce qu'elle a prévu, et tu pourras passer à la phase 2 quand elle aura échoué ou atteint son but. Peu importe le résultat, tout est déjà écrit pour nous, mon cher Gul'dan...

Je ne vie que pour vous servir, ma reine.

? : Hihi, je le sais bien. Tu seras grandement récompensé quand je pourrais sortir de cette tour et des limbes qui me retiennent... Grâce à toi, j'ai déjà pu extraire une partie de mon essence, c'est un début.

Après ces mots, Gul'dan se releva, pendant que l'ombre disparut dans un écran de fumée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raziel
Archange de la mort
Archange de la mort
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Re: Réunion des profondeurs   Lun 24 Mar - 16:56

Pendant que Raziel s'occupait de la princesse et du capitaine, Kira avait été demandée par le seigneur du feu, Ragnaros. Après avoir pris l'apparence d'Asuna, elle se rendit donc au trône de feu. Une fois sur place, on pouvait observer devant elle le seigneur du feu sur son trône, mais aussi neuf silhouettes éparpillées dans la salle. Certains étaient assis, d'autres les bras croisés, et encore d'autres allongé sur le sol, les bras derrière la tête. Quant à Kira, elle semblait plus emmerdée qu'autre chose d'être ici.

Après plusieurs secondes, le seigneur du feu s'adressa enfin à Kira, qui était sous la forme d'Asuna.



Je commence à m'impatienter. C'est trop long ! Je n'en peux plus d'attendre ici.. Il est temps que je récupère le règne qui me revient de droit. Pourquoi c'est si long ? Allez plus vite !


Hola, du calme fumée ardente... Rien ne presse. Vous l'aurez votre règne, mais il faut avoir un plan. Et ce plan, n'est réalisable que par moi et mes petits chéries éparpillés dans la salle.

Le seigneur du feu regarda aux alentours, puis fixa un à un les neuf membres. Il soupira et s'adressa de nouveau à Kira d'une voix bien plus sévère.


C'est donc cela, l'armée dont vous me parliez ? Neuf minables ? Je vous dois beaucoup, Kira, mais n'oubliez pas qui commande ici. Vous êtes sous mes ordres aux dernières nouvelles. Je ne supporte déjà pas votre attitude, mais je passe là-dessus, mais comment pouvez être si confiante, avec de tels misérables ? Ils ressemblent tous à des mortels, et on l'air aussi faible... Entre la gamine de dix ans allongés là-bas, et la silhouette aux cheveux bleus avec une main dans la poche.. C'est une blague ? Vous vous croyez où ici ? Vous êtes dans mon royaume... Et devant moi, c'est à genoux.

Kira secoua la tête, tout en soupirant.


Oulala, vous avez passé une sale nuit ou quoi ? Vous devriez être un peu moins sérieux et colérique de temps en temps, « Seigneur ». Mais bon, je n'aime pas devoir expliquer quelque chose, c'est long et inutile. Donc je vous dirais juste, que cette unité, c'est mon armée d'élite, les « Espada ». Ils sont dix, et ce ne sont pas des humains. Ils sont tous formés pour tuer... des divinités. Alors, quand je vous dis que la Yokume sera une partie de plaisir pour moi et pour eux, vous pouvez me croire. Ils sont nées pour tuer des dieux... Pour la Yokume, seulement deux de mes espada serait suffisant pour tout nettoyer, alors n'ayez crainte... Est-ce que j'ai déjà failli à ma parole.. une seule fois ? Hum ?

… Très bien, j'attendrais encore... Mais j'espère pour vous, et votre bande de guignols que vous allez réussir..

Cela va de soi, voyons...

Après ces mots, le seigneur du feu se leva, puis disparut dans un torrent de flammes de la salle. Laissant Kira, et son armée entre eux. Très vite, un des Espada prit la parole d'un ton narquois.


? : Pffeuh, quelle plaie d'être ici... Je me demande toujours pourquoi on va se faire chier, nous, les Espada, à aller fricoter avec des misérables mortels faibles ? Ce n'est pas de notre niveau...

? : Arrête donc de te plaindre un peu. Notre reine a forcément un plan pour faire appel à nous.

? : Ouaip, puis on pourra s'amuser un peu avec eux, avant d'les buter, hehe.

? : Moi c'est ce seigneur que je veux buter... Histoire de le remettre à sa place. Non mais franchement pour qu'il se prend ? Il sait qu'on en a tué des dizaines des comme lui ?

Kira : Allons, du calme mes chéries. Vous aurez tout le temps de vous amuser, quand on sera dehors... Il paraît que cette Yokume renferme quelques mortels possédants des pouvoirs divins. Tout comme le réceptacle sur lequel j'ai apposé ma marque.. hihihi.

? : Quand commencera notre mission, ma reine ?

La silhouette avec une voix féminine n'eut pas sa réponse de Kira, mais de Raziel, qui venait d'apparaître dans la salle.


Raziel : Quand tout sera en place.

? : Raziel, vous allez bien ? J'ai entendu dire que vous aviez affronté la reine du pays céleste... Sur la Yokume, vous n'avez pour le moment même pas 10% de votre véritable pouvoir.. Je me suis inquiétée..

Raziel : Je vais bien, Nell. Je savais que cette reine n'allait pas me tuer. J'ai eu le temps de mettre en place le plan, de toute façon. Dans peu de temps, notre pouvoir ne sera plus restreint par la barrière.

? : Ah ! Tant mieux, j'ai bien envie d'égorger quelques mortels.

? : Il y a de belles fleurs sur la Yokume ? De belles humaines charmantes ? Qui à s'ennuyer, autant en profiter pour découvrir la beauté féminine de ce monde.

? : Rien que pour t'emmerder, j'vais buter en priorité les femmes.

? : La jalousie te rend si mignonne, mais malheureusement, la fleur de l'âge n'est pas encore assez mûre pour mon engrais.

? : Va t'faire foutre, j'suis pas une gamine ! Seulement d'apparence ! Et en plus qui voudrait coucher avec toi ? Déchet.

Alors que la discussion commençait à monter entre les différents membres, Kira s'adressa à Raziel.


Kira : Alors, comment c'est terminé le petit entretien avec la princesse et le capitaine ?

Raziel : Comme prévu. La princesse va gentiment retourner dans son pays, tandis que le capitaine va rester encore un petit moment ici.

Kira : Hum, bien. On a besoin du pouvoir de cette princesse au complet, pour notre rituel, c'est une bonne chose qu'elle soit retournée là-haut... Même si j'aurai bien voulu m'amuser avec elle un petit peu avant...

? : Moi je peux vous aider à vous amuser si vous le désirez, Kira. Vous êtes toute charmante dans cette forme... hehe.

Kira : Hooo ? C'est vrai ? Huuuuum, ok, on va s'amuser un peu... Soit pas trop violent d'accord ? Ce corps semble assez fragile, hihihi.

Raziel soupira et savait très bien de quel genre de jeu, Kira parlait.


Raziel : … Bien, je me retire, je vais aller voir ce capitaine, amusez-vous bien.

Kira : Hey ! Tu es jaloux ? Tu le sais bien que tu es mon préféré... M'oui, mon petit nounours !

Raziel repoussa de nouveau Kira, puis disparut d'un seul coup. Laissant le reste du groupe s'amuser entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Réunion des profondeurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Comment régaler pour la prochaine réunion ?
» réunion rp...
» Famille, Amitié, Sang, bataille, réunion ... [PV mon Canard ( Titigre)]
» Une réunion s'impose [Pv tous les voyageurs^^]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Pays du feu :: Les terres de feu-
Sauter vers: