La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un peuple à sauver...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kasumi
Reine
Reine
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Pays Céleste

MessageSujet: Un peuple à sauver...   Jeu 9 Jan - 14:27

Pendant ce temps, au pays céleste, Sinaë était une fois de plus dans sa tour, dans la salle du trône. Cette dernière était spacieuse et gigantesque, on aurait dit le hall d'une église. Au milieu était assise la reine sur son trône, elle avait devant elle, de nouveau une boule de cristal avec laquelle elle échangeait.

Sauf que cette fois, la princesse Asuna écouta à la porte, elle voulait s'entretenir avec sa mère, mais à la place elle préféra rester derrière la porte à écouter cette discussion intéressante... Elle entendait clairement sa mère et son interlocuteur à travers la porte, tout en ignorant s'il était dans la pièce ou si elle parlait à sa boule, comme d'habitude. Quoi qu'il en soit, cette fois, la discussion laissa la princesse de marbre et de glace, ce n'était pas inhabituel que Sinaë parle avec sa boule, mais cette fois, le dialogue était plus qu'affolant.


Tout va bien, le capitaine Itherael est encore chez ces abruties d'elfes. Il ne trouvera rien...

Le plan n'est pas encore prêt Sinaë ! Il reste encore des mois de préparations... Je ne peux pas me permettre de prendre le risque de me faire repérer. Il faut en finir avec ce capitaine...

Il est immortel je vous rappelle, sans compter que s'il disparaît, je serais tout de suite accusée. Ma couverture est fragile. Je ne peux pas me débarrasser de cet archange sans éveiller les soupçons...

C'est pourquoi vous allez l'envoyer... sur ma position.

Vous voulez que je l'envoie directement sur vous ? Vous avez perdu la tête Gul'dan ? Même si vous arrivez à le mettre dans un état critique, il est immortel...

Silence. Ma puissance n'a pas de limite, je ne compte pas le tuer, mais lui montrer qu'être immortel n'a pas que des avantages.. Quand il sera affaibli, je l'emprisonnerai dans les terres du feu. Dans le plan élémentaire de mon maître, il n'en sortira jamais... Nous allons bien voir jusqu'où un archange peut supporter la chaleur... hehehe... Bien, vous l'enverrez au pays du désert. Notre combat passera inaperçu dans cette zone.

Hum.. cela se tien, qu'il en soit ainsi, je vais le contacter dès que possible et l'envoyer sur votre position. En ce qui concerne la reine Kasumi, je me délecte déjà de sa tête quand son charmant petit capitaine aura disparu... Bien, sinon, pour l'artefact au pays de la lune, j'espère que vous savez ce que vous faites, j'ai des doutes quant à votre plan. Envoyer un élémentaire de feu dans le corps d'un gardien céleste, ce n'était pas facile... Je ne comprends toujours pas votre but en faisant cela...

C'est pourtant simple, je veux récupérer des informations sur les combattants de la Yokume. Grâce à l'élémentaire de feu en outremonde, j'ai déjà quelques données.. Et grâce à ce golem céleste flamboyant, déjà, ça leur fera tout drôle, ensuite, je pourrais observer et récupérer les résultats du combat. Ce sera bien plus gros que ce petit élémentaire dans l'outremonde, ceux qui affronteront ce golem devront envoyer tout ce qu'ils ont pour avoir une chance de le détruire..

Avec un peu de chance, ils mourront tous, contre ce gardien, hehe... Tout se passera comme prévu alors, quand votre maître reviendra, cette pétasse de Kasumi et la Yokume ne seront plus un obstacle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna
Archange des constellations
Archange des constellations
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 08/01/2014

MessageSujet: Re: Un peuple à sauver...   Jeu 9 Jan - 14:37

Asuna n'en revenait pas de ce qu'elle venait d'entendre derrière cette porte... Malheureusement pour elle, au moment où elle s'apprêtait à faire demi-tour pour prévenir la déesse Kasumi, elle fut surprise par deux valkyries. Les deux gardiennes se mirent devant la princesse dans une position de combat.

Vous ! Vite, il faut aller prévenir la reine Kasumi de ce que fais ma mère !

Mais les valkyries ne bougèrent pas, soudain, une voix retenti de la pièce.

Faites là donc entrer.

Asuna n'avait plus le choix, elle était découverte, elle entra dans la salle du trône de sa mère. Cette dernière regardait sa fille d'un regard mauvais et méprisant, avant de reprendre :


Tien, tien, ce ne serait pas ma ratée de fille ? Tu sais que ce n'est pas bien d'écouter aux portes.. Asuna..

Comment vous pouvez faire ça, mère ? Vous alliez aux divinités élémentaires et trahir les archanges ! Vous êtes devenu folle !

La reine Sinaë se mit à rire, puis repris la parole d'un air narquois.


Venant d'une petite peste, raté, qui est déjà aux pieds de la reine Kasumi, ça ne m'étonne pas de toi, Asuna. Après tout.. ce n'est pas la première fois que tu trahis ton peuple... Je n'aurais même pas dû être étonnée qu'une minable pacifiste comme toi s'allie avec cette pétasse rousse... Mais laisse-moi te dire, que cette reine des archanges, n'apporte rien au pays, et ne t'apportera rien ! RIEN du tout ! Libre à toi de continuer à lui lécher les pieds comme une esclave, mais moi, j'aspire à quelque chose de bien plus grand pour notre peuple, Asuna !

C'est faux ! Tu n'as jamais rien apporté au peuple des valkyries.. Je sais comment a été battit ton palais, cette tour, le paradis des valkyries. Tout ce qui touche à nous, les valkyries, est dégoûtant ! J'ai honte d'en être une et d'être lié à ce peuple dégoûtant ! Tu imposes ton règne par la peur et l'esclavagisme depuis que tu es au pouvoir !

Tu ne comprendras donc jamais rien toi, et ta sœur Titania... Le pouvoir et le respect ne s'obtiennent pas en étant comme TOI ou cette reine des archanges ! On l'obtient par le sang et la guerre ! Regarde où j'ai mené le peuple des valkyries, nous sommes de véritables légendes, JE suis devenue une LEGENDE vivante ! Alors que ces minables pacifistes d'archange, dis-moi qui en parle ou qui s'en souvient ? PERSONNE ! J'ai fait des valkyries un peuple redouté et crains !

Les archanges ont accompli des actes et des actions plus respectables que tu n'accompliras jamais ! Tu n'es qu'une servante des archanges, mère, tu n'es pas une légende, tu n'es qu'un monstre assoiffé de pouvoir et de domination ! Tu condamnes plus notre seul peuple à présent, mais tu vas condamner aussi le nouveau peuple céleste. En t'alliant aux élémentaires, tu vas sacrifier ce royaume, ainsi que tous les autres mondes.. Tu vas déclencher une guerre à laquelle toi-même tu ne survivras pas... Les élémentaires vont tout détruire sur leur passage !

Si la guerre est le prix à payer pour avoir ce que je désire, qu'il en soit ainsi ! Je ne vais pas chercher à faire comprendre cela, à une faible, comme toi ou ta sœur Titania. Izera, elle, au final, ne m'a jamais déçu...

Tu l'as tué ! Tu l'as rendu complètement folle, tu l'as marqué par la guerre et le sang... C'est toi qui es la cause de ma peine et mes malheurs ! C'est par ta faute que j'ai perdue ma sœur Izera, et que je ne reverrais sans doute plus jamais ma sœur, Titania ! Ton esprit envahi par la guerre et le pouvoir ne cause que du mal, ouvre les yeux ! Longtemps j'ai cherché du bon en vous, mère, mais rien, je n'ai rien trouvé... Depuis plus de 5 millénaires vous causez la mort et la désolation autour de vous !

Idiote, tu penses vraiment qu...


Asuna dégaina sa rapière, et la pointa en direction de sa mère.

ASSEZ ! Assez de mensonges et de manipulations ! Je ne vous laisserai pas détruire ce nouveau monde et m'insulter plus longtemps.. J'en ai assez de ce règne de la terreur.. Aujourd'hui je ne fuirai pas comme ma sœur Titania, ou échouer comme Izera, aujourd'hui tu vas répondre de tes actes, mère !

La reine Sinaë se leva de son trône, puis éclata de rire.


Hahahahahahaha.
Je pensais que tu répugnais à te battre Asuna ? Que se passe-t-il ? C'est tellement mignon, j'en aurais presque la larme à l'oeil de te voir enfin brandir fièrement ton arme... Mais tu ne l'as pas brandi sur la bonne PERSONNE ! Je suis l'absolu ici, la reine, celle qui commande depuis bien plus longtemps que cette Kasumi, ou tout autres minables de ce peuple actuel ! Je suis Sinaë, reine absolue des valkyries. Et tu penses que toi, une minable erreur de la nature, tu vas me faire peur ? Hahahahahahah ! Petite sotte ! En pointant ton arme vers moi, tu viens de rompre ton lien avec moi et les valkyries. Au moins, Titania, a eu l'intelligence de fuir devant moi.


Je n'ai pas peur de vous, mère. Votre terreur ne fonctionne plus sur moi ! J'ai longtemps été effrayée par votre grandeur, votre prestance, mais maintenant, ça suffit ! Vous avez détruit et avez causé bien trop de mal autour de vous, pour que je reste une minute de plus sans rien faire. Je n'aime pas me battre, mais avec le mal qui te ronge et ton plan de destruction, je ne peux pas tolérer ça, la diplomatie sera inutile avec vous, mère... Je me bats pour ramener la paix et l'honneur chez les valkyries. Je ne vous laisserais pas corrompre ce magnifique monde une seconde de plus... EN GARDE !

Bien.. Qu'il en soit ainsi. Je vais te montrer Asuna, que l'immortalité que tu possèdes ne te donne pas que des avantages... Puisque tu oses me défier, quand j'en aurais fini avec toi, je te promets de te le faire payer pour l'éternité. La souffrance et la torture sont les seules choses que tu auras pour le reste de ta vie... J'espère que tu as regardé ton joli corps dans un miroir avant de venir, car.. tu risques d'être méconnaissable, chétif petite ratée !


Sinaë fit apparaître un bâton magique, ce dernier était semblable à une branche de chêne. C'était le symbole de la reine Valkyrie, son arme, cette fois, pour la première fois depuis des générations, elle allait devoir se battre. Elle s'avança pour se mettre devant la rapière de sa fille, tout en ordonnant aux gardiennes de reculer et ne pas intervenir. La reine faisait bien 2 têtes de plus que sa fille, mais cette dernière, restait immobile, l'arme pointée sur sa mère, sans sourciller. La princesse regardait sa mère avec un regard flamboyant, tandis que la reine arborait un sourire narquois et un regard hautain.





La salle du trône, allait devenir le champ de bataille entre une mère et sa fille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasumi
Reine
Reine
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Pays Céleste

MessageSujet: Re: Un peuple à sauver...   Ven 10 Jan - 19:44

[Thème combat] -> http://www.youtube.com/watch?v=iAsKfS5Sch4

Sinaë leva son bâton, ceci avait pour effet d'invoquer des racines magiques qui délimitaient la zone de combat.


Bien, ne m'en veut pas Asuna, mais j'aimerai ne pas être dérangée pendant notre petit combat. Aller, donne tout ce que tu as, d'accord ?

Le combat débuta lorsque qu'Asuna lança la première attaque en direction de sa mère. Cette dernière contra l'assaut avec son bâton, ce qui avait pour effet de repousser avec une sorte de champ de force la rapière d'Asuna. Profitant du déséquilibre de sa fille, Sinaë envoya un coup en diagonale et un autre en horizontal avec son bâton. Asuna effectua un flippe arrière pour esquiver le premier coup, puis bloqua le second. Suite à cela, elle effectua un salto qui lui fit prendre de l'altitude, dans le même temps, sa lame s'entoura d'une aura mauve. Elle lança une violente série de coups avec sa rapière qui envoya une sorte de pluie de projectiles.



La pluie de coups étaient bien trop rapides pour être esquivé, même pour la reine des valkyries, sa fille portait bien son surnom de « l'éclair ». Malheureusement, encore une fois Sinaë semblait contrer les projectiles avec un champ de force généré par magie autour d'elle. Après l'assaut, Asuna disparut des airs et était déjà derrière sa mère, puis lança une boule d'énergie mauve de sa paume qui explosa sur la reine. Un rire semblait ressortir à travers la fumée, la reine s'était de nouveau protégé par un champ de force... Asuna recula d'un rapide mouvement, pour ne pas être à porter de frappes.


Impressionnant, même après avoir retiré tes pouvoirs divins, tu as gardé ta vitesse fulgurante. Vous auriez pu devenir si puissantes, toi et ta sœur Titania, si vous m'aviez pas forcé à vous retirer vos pouvoirs... Quel gâchis...

Après ces mots, et sans prévenir, Sinaë lança une violente vague d'énergie tranchante de couleur verte sur sa fille, puis une autre, et une autre. Cette dernière esquiva les différentes vagues successivement avec diverses acrobaties. Arrivée en bout d'arène, elle esquiva une dernière vague, mais la reine était déjà sur sa fille. Asuna s'apprêtait à esquiver le coup, mais c'était sans compter sur les racines présentes aux abords de l'arène qui attrapa la jambe de la princesse, qui ramassa le coup de bâton de plein fouet. Elle virevolta sur plusieurs mètres, avant de se rétablir juste avant de toucher le sol. Asuna ne put s'empêcher de laisser échapper une gerbe de sang de la bouche dû au choc qu'elle a reçu dans l'intestin.



Aller, un peu de nerf Asuna, c'est tout ce que tu peux faire ? Tu étais bien plus hargneuse au Colisée... Tout ce temps passé dans le pacifisme t'aurait-il un peu rouillé ?

Lâche... Tu ne m'affrontes même pas avec tes propres capacités... Tu es à l'image des valkyries actuelles.

L'image actuelle ? Notre peuple n'a jamais été aussi grand, Asuna. Petite imbécile, tu ne vois donc rien ? Je suis une reine digne des légendes ! Je suis une légende, et bientôt grâce aux élémentaires je dominerai AUSSI le peuple céleste, et je mettrais cette Kasumi à mes pieds ! Hahaha


Vous êtes aussi naïves que ça, mère ? Dois-je vous rappeler que les valkyries ont participé à l'enfermement des élémentaires lors de leurs bannissements... Je doute que ce Ragnaros soit enclin à s'allier avec les peuples divins qui sont la cause de son enfermement... Tout ce que vous allez avoir, ce sera un aller simple pour l'enfer... De plus, la reine Kasumi vous surpasse de tellement loin... Il ne faut pas être devin pour sentir qu'elle surpasse quiconque ici..

Tu vas te taire ? Tu parles de choses que tu ignores petite insolente. Toi, et ta sœur Titania êtes les mêmes petites ignorantes. Je ne signerais pas une alliance avec les élémentaires si je n'avais pas assuré mes arrières. Tu me crois vraiment aussi bête ? Je t'interdis de m'insulter !


La reine Sinaë leva la main, puis envoya sur Asuna une volée de boule d'énergie verte. La princesse n'eut pas d'autres choix que d'esquiver. Elle esquivait habilement en longeant le long de l'arène, pendant que sa mère continuait de lancer des boules sans s'arrêter. Après quelques dernières esquives, Asuna tourna brusquement et fonça droit sur sa mère en se téléportant de droite à gauche en évitant les vagues d'énergie. Elle arriva avec une vitesse fulgurante sur Sinaë, puis effectua un saut tout en envoyant un coup de rapière aussi vif que la foudre. L'attaque frôla le visage de sa mère qui esquiva de justesse, mais c'était sans compter sur sa surprise quand elle reçut exactement le même coup qui cette fois la toucha en plein visage. Après une giclée de sang, la reine recula de quelques pas, et s'entoura d'un nouveau champ de force.

Espèce de salope ! C'était quoi ça ? De la magie illusoire ? Depuis quand tu maîtrises la magie noire ?

Il semblerait qu'à force de sucer des queues, tu sois tombée sur une personne qui savait maîtriser la magie noire, dont j'ai hérité..




Soudain, la reine Sinaë se mit à éclater de rire.


Du sang ! Tu viens de me faire couler du SANG ! MOI la reine suprême ! HAHAHAHAH, petite peste, je vais te déchirer les boyaux, et réduire ton charmant petit corps en bouillie sanglante !!! Hahahahahaha


Sinaë semblait folle de rage, elle se releva, puis transforma son bâton en une énorme faux. Elle avait un regard meurtrier, comme rempli par la folie.

Tu vas SOUFFRIR !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna
Archange des constellations
Archange des constellations
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 08/01/2014

MessageSujet: Re: Un peuple à sauver...   Dim 12 Jan - 2:02

Le combat entre Sinaë et Asuna repris de plus bel. La reine semblait folle de rage, elle frappa avec sa faux sa fille qui esquiva avec un nouveau flippe arrière. La faux s'écrasa violemment sur le sol, Asuna en profita pour riposter, mais se heurta de nouveau sur le bouclier magique de la reine. Sinaë reprenait ses assauts, ils étaient dévastateurs, mais la princesse esquiva les divers coups grâce à son agilité. À peine l'assaut terminé, que la reine était déjà de retour en train d'envoyer un nouveau combo dévastateur, cette fois plus rapide, et plus violent. Asuna fut surprise de la vitesse d'une telle arme, et n'eut d'autres choix que de bloquer la faux avec sa rapière. La faux s'écrasa sur la lame, d'une telle puissance qu'Asuna tremblait et posa un genou à terre, tout en maintenant sa lame entre elle, et la faux.


Je suis la reine de la guerre ! Tu n'aurais jamais dû lever ton arme sur MOI ! Ton cure-dent ne te protégera pas éternellement ! Je vais t'étriper Asuna !


Je n'ai.. pas encore échouée !


Suite à ces mots, Asuna se dégagea du duel en repoussant la faux de la reine, puis répliqua en envoyant trois coups de lames fulgurantes, invisible à l’œil nu. Sinaë bloqua les coups puissants grâce à son bouclier magique, mais la princesse en profita pour positionner son autre main libre sur l'abdomen de la reine et d'expulser une violente onde de choc de magie noire qui fit reculer cette dernière de quelques mètres, tout en perdant l'équilibre. Asuna profita de l'ouverture pour relancer sa technique ultime des mille coups, à la rapière, mais en plus concentré et beaucoup plus rapide.


Sinaë encaissa l'attaque de sa fille, mais ne reçut pas le moindre dégât. Le bouclier magique naturel l'entourant semble avoir absorbé la totalité des coups. Pour riposter, la reine fit exploser son bouclier, repoussant la princesse sur quelques mètres. Dans le même temps, elle leva sa faux comme si elle préparait une attaque. D'un coup, Sinaë fendit l'air avec sa faux, envoyant vers l'avant une vague de lumière gigantesque. Asuna encaissa l'attaque en créant un champ de forces avec sa magie noire. Mais Sinaë était déjà derrière cette dernière et avant de pouvoir faire quoique ce soit, Asuna reçut un énorme coup de faux qui se planta dans son abdomen, laissant échapper une effusion de sang. La reine fendit à nouveau l'air, pour envoyer sa fille rouler sur le sol, pendant que sa mère riait à s'étouffer.


Hahahaha, ça fait mal hein ! Même immortel, tu la ressens la douleur ? C'est ÇA, la guerre ! C'est ça, le prix à payer pour la désobéissance, Asuna... ALLER, debout, debout ! C'est déjà fini ? Quel dommage.. Si seulement tu avais encore tes pouvoirs d'antan, tu aurais certainement pu m'arrêter, mais... Ce n'est plus le cas, hahahaha. Regarde, regarde ton sang se déverser sur le sol, cela ne t'excite pas ? Tu es une valkyrie... Le sang est ton but ! Le sang doit te rendre sanguinaire !!!

Asuna tenta tant bien que mal de se relever, mais impossible de bouger, la douleur, même en étant immortel, était insoutenable. Pendant ce temps, Sinaë s'avança lentement, et tranquillement vers sa fille, tout en continuant de parler.


Tu sais quoi, Asuna ? Quand je t'aurai enfermé, je te torturerai pour l'éternité, ensuite, je m'occuperai de ta sœur, Titania, et je la tuerai devant tes yeux, histoire que tu vois, le prix de votre erreur ! Votre esprit est contre l'éthique des valkyries... Vous êtes vraiment mes plus grandes déceptions toutes les deux. Et tu sais ce qu'on fait des déceptions et des faibles, en tant de guerres ?


Sinaë était à présent devant sa fille, regardant cette dernière de façon hautaine et amusée, pendant qu'elle se vidait de son sang sur le sol.


… Tu te trompes.. ce n'est pas les valkyries.. c'est TES valkyries.. Je préfère échouer et disparaître en étant moi-même et fier de ce que je suis.. que d'être de minables servantes comme les valkyries actuelles... Je n'ai pas peur mère.. torture-moi si ça t'amuse... mais tu finiras par disparaître.. Car tu es faible.. tu n'es rien comparé à cette Kasumi.. ou encore ce Ragnaros... même moi.. je te suis supérieure si j'avais mes pouvoirs..


… Tu n'es RIEN ! RIEN !

Sinaë asséna un violent coup de pied dans les côtes de sa fille, pour la retourner sur le dos, puis transforma sa faux en claymore. Sans aucune hésitation, elle planta la lame dans le corps d'Asuna, encore au sol. La claymore traversa sans problème la chair de la pauvre princesse, tout en se plantant dans le sol marbré de la salle, faisant hurler la pauvre fille à la mort. Mais alors que la reine allait retirer sa lame, Asuna attrapa cette dernière, empêchant Sinaë de retirer la lame. Dans le même temps, ses yeux devinrent rougeoyants, puis elle récita une incantation dans une langue inconnue.


Qu'est-ce qu...

Après quelques secondes, Asuna relâcha son emprise sur la claymore, ce qui permit à la reine de retirer la lame, dans une effusion de sang. Mais à peine elle eut le temps de savourer la vue, que son arme se mit à briller intensément. Au bout d'un instant, l'arme disparue, créant l'impression d'entrer dans le corps de la reine, qui pour le coup, tomba à genoux, et se mit à crier à son tour.

Asuna se lança un rapide sort de soin qui l'a rétabli légèrement, ce qui lui permit de stopper l'hémorragie. Elle se releva tant bien que mal en laissant un genou au sol, toujours en se tenant l'abdomen, qui même soigner, continuait de la faire souffrir. Dans le même temps, Sinaë était de nouveau lucide et semblait souffrir le martyre, elle avait à présent un bras entouré par un genre de mauvais sort...



Espèce de peste.. qu'est-ce que tu m'as fait ?!

Asuna se mit à sourire, puis répondit à sa mère tant bien que mal, malgré la douleur qui continuait de la lancer.


… Je ne serai pas la seule à souffrir.. Je viens de te lancer un sort de magie noire extrêmement puissant et rare, que j'ai sûrement hérité de mon père... « L'emprise du meurtre ». Maintenant.. Tu vas subir toute la souffrance des âmes que tu as condamnées et lâchement tuée depuis ta folie meurtrière... Toi qui aime tant la guerre.. Tu vas en payer le prix.. pour l'éternité.


Non... non ! Espèce de lâche, traître à ton sang !! Comment oses-tu utiliser la magie noire ? Tu me dégoûtes !

C'est toi... qui m'a privé de mes pouvoirs divins.. Maintenant tu en payes le prix..

… Salope ! Je vais te mutiler le corps jusqu'à ce que tu retires cette malédiction !!! arrrgh...


Sinaë semblait complètement paralysé, son bras la faisait souffrir atrocement. Mais soudain, l'atmosphère de la pièce changea, et une tornade de feu sortie de la boule de cristal de Sinaë. Après quelques instants, un homme était visible à travers les flammes... C'était Gul'dan, le magicien élémentaire. Il avait a priori, accès au pays céleste, grâce à sa liaison avec la boule de Sinaë...




Asuna était comme paralysé par l'étonnement, et commençait à ressentir la peur, comme si elle sentait la puissance monstrueuse de l'homme qui venait de pénétrer dans la pièce... Ce dernier s'avança, puis s'adressa à Sinaë.


Tu es minables... Tu as lamentablement échoué face à ta propre fille...


Elle m'a eu en traître... retire-moi cette malédiction !

Je ne peux pas.. Et je vais faire en sorte que ta fille ne te la retire pas non plus... Car elle a raison, tu dois payer ton échec, le maître l'exige.

Espèce de...

Silence ! Je vais m'occuper de ta fille, vu que tu n'en es pas capable... Ensuite, je m'occuperai de calmer ta douleur.. Tu m'est inutile si tu ne peux plus assurer ton.. poste.

Gul'dan s'avança vers Asuna, tout en s'adressant à cette dernière, cette fois.


Quant à toi, petite princesse, je vais t'envoyer dans un endroit où tu regretteras .. d'être immortelle.. Tu vas découvrir la chaleur des terres du feu... La rage.. du seigneur Ragnaros !

... Je n'ai pas peur de vous !

Tu devrais...


Non ! Ne l'envoie pas là-bas tant qu'elle m'a pas retiré cette malédiction !

Pendant que Gul'dan s'approcha, Asuna ramassa sa rapière et se releva tant bien que mal pour foncer sur ce dernier... Mais le magicien la paralysa totalement dans les airs, l'entourant de flammes mauves, d'un simple geste de la main. Une fois à porter de cette dernière, il posa sa main sur son abdomen et récita une incantation. Après quelques secondes, un tourbillon de flammes entoura Asuna. Elle hurla de douleur pendant que son corps brûlait, puis d'un coup, plus rien, elle disparut dans un éclair de feu, laissant que des cendres retombées sur le sol...


Noooooon ! Gul'dan ! Ce n'était pas dans le plan ! Je devais régner sur le pays céleste, pas souffrir pour l'éternité !!!


Je vais lancer un sort qui va amoindrir votre douleur... Mais cela ne fonctionnera que tant que je le déciderais. Disons que... c'est une assurance pour que cette fois, vous nous servez jusqu'au bout, sans nous trahir.

… Saleté...

Bien, ma présence ici ne passera pas longtemps inaperçue, mon sort de tromperie ne tiendra pas des heures ici, je vais me rendre au pays du désert à présent. Je compte sur vous pour m'envoyer ce capitaine, dans les plus brefs délais ! C'est clair, Sinaë ?

… Pourquoi vous n'envoyez pas Kasumi maintenant dans les terres du feu, comme son capitaine ? Vous avez peur.. ?

… Ignorante ! Cette Kasumi, est une déesse, elle fait partie des seigneurs divins. Les seigneurs divins sont peu nombreux, mais ce sont EUX, qui régule le monde et régisse l'énergie qui s'y écoule... Mon maître, le seigneur du feu, est considéré comme un de ces seigneurs, tout comme cette Kasumi, et bien d'autres. Même si cette Kasumi n'a pas encore la maîtrise totale de ses pouvoirs, ni de ce qu'elle est « vraiment », elle n'en reste pas moins une déesse... Vous, à côté, vous n'êtes que comme votre fille vous l'a dit, une servante, une simple esclave à mille lieux de ces seigneurs...

Pffeuh... Tant que j'obtiens ce que je désire.. peu importe.. Je vais envoyer ce capitaine dans le désert. J'espère que votre maître réglera le problème de cette Kasumi... le moment venu !

Gul'dan lança un regard mauvais à la reine Sinaë, tout en s'approchant de cette dernière. Une fois a porté, il récita une incantation qui incendia le bras de Sinaë, cela semblait cautériser et stopper la douleur. La reine se releva, sensiblement bien plus en forme qu'il y a quelques secondes, puis regarda méchamment Gul'dan...


Sachez une chose... je ne vous apprécie pas du tout...

Je me moque de vos sentiments, petite ignorante. Maintenant faite ce que vous avez à faire... Sans échouer, cette fois...

Après ces mots, Gul'dan disparut dans une nouvelle tornade de flammes... Laissant Sinaë de nouveau seule, dans la salle du trône, toujours entouré par les racines délimitant la zone de combat, et avec le sang de la princesse, sur le sol... Pour Sinaë, c'était un véritable échec qu'elle venait de subir contre sa fille, et une humiliation insupportable de la part de ce Gul'dan...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un peuple à sauver...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un peuple à sauver...
» Feu Carlo Desinor disait les Haitiens Ce peuple à refaire
» Appel à l'insurrection.
» URGENT aidez moi à sauver 2 caniches - ADOPTES
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Légendia :: Éternia :: Célestia :: La tour du paradis-
Sauter vers: