La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 La salle du conseil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kasumi
Reine
Reine
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Pays Céleste

MessageSujet: La salle du conseil   Mer 27 Nov - 17:04

Après son échange avec Hitomi, Kasumi s'était retiré pour enfin s'occuper des dragons célestes. Mais avant, elle demanda à voir Sinaë, en privé. La reine des valkyries se présenta assez vite face à Kasumi, elle ne semblait pas savoir ce que la reine pouvait bien lui vouloir, mais elle la regarda, sans dire un mot, en attendant que Kasumi prenne la parole.

Après un salut mutuel, la reine Kasumi s'avança vers Sinaë, puis prit la parole d'une voix douce et plus calme que d'habitude, tout en fixant cette dernière.


Je vous présente mes excuses Sinaë. Je n'aurai pas dû vous traiter de la sorte la dernière fois. J'ai beau être la dirigeante ici, ça ne me donne pas le droit de me moquer de mes conseillers. Sachez que.. je n'oublie pas que vous êtes reine depuis bien plus longtemps que moi, vous avez bien plus d'expérience, je le reconnais. Je vous prie d'accepter mes excuses, Sinaë, et qu'ont repartent sur des bases saines.



La reine Sinaë semblait surprise des excuses de Kasumi, elle s'attendait sûrement encore à se faire accuser de quelque chose, mais il n'en fut rien. Elle resta silencieuse quelques secondes, tout en se fixant toutes deux dans les yeux. Au bout d'un moment, Sinaë esquissa un sourire à Kasumi, avant de prendre la parole à son tour.



Voyons reine Kasumi, vous n'avez pas à vous excuser, vous êtes une jeune reine encore, vous avez besoin d'évoluer, et je comprends tout à fait vos dérapages, moi-même j'en ai à mon compte lors de ma prise de pouvoir. Je ne vous en tiens pas rigueur, ne vous inquiétez pas. Aucun roi ou reine qui vient de prendre le pouvoir, ne peut être droit, et juste, tout cela vient avec l'expérience. Vous avez l'essence des plus grands en vous, vous avez l'étoffe d'une dirigeante, je ne m'inquiète pas pour vous, et vous pourrez évidemment compter sur mon peuple, pour suivre vos ordres. Mais j'admire votre geste envers moi, et j'accepte vos excuses, maintenant que vous les présentez.


Merci, reine Sinaë. Je vous promets de devenir cette reine que vous attendez... Je prends volontairement tout sur moi et garde toutes les responsabilités sur mon dos. Alors que je possède des personnes comme vous, ou mon capitaine, à qui je peux confier mes travaux. C'est pourquoi, j'aimerais que vous veniez avec moi et mon capitaine, à la rencontre des dragons, en tant que représentante des valkyries et reine, vous êtes évidemment toute indiquée pour être présente.

Si tel et votre désir reine Kasumi, je serais présente. Je dois néanmoins régler un petit détail concernant ma défunte fille au Colisée.

Bien, je vous remercie Sinaë... Prenez votre temps surtout... Et acceptez mes condoléances. Je vous attendrais à la salle du conseil, pour mettre au point une stratégie d'approche.


Après ces dernières paroles, Sinaë salua Kasumi, puis retourna à ses occupations, en attendant le conseil. Quant à Kasumi, elle se retira dans la chambre du conseil. À son arrivée, il n'y avait qu'Itherael de présent pour le moment. Ce dernier était debout, devant ce qui semble être un buffet contenant plein de bonnes choses. Mais Kasumi s'approcha de ce dernier, puis lui adressa la parole avant qu'il ne put se laisse aller à sa gourmandise.



Ho, vous êtes déjà présent capitaine. Il ne manque plus que Sinaë, elle en a pour un petit moment, je l'ai vu tout à l'heure. Je lui ai présenté mes excuses.. J'espère qu'elle ne m'en veut pas... Elle dit qu'elle comprend et qu'il y a pas de problème. J'espère que c'est sincère... J'ai vraiment été odieuse avec elle, comme avec tout le monde ces derniers temps...


Vous êtes simplement nerveuse avec tout ce qui arrive en même temps, rien de plus. Vous avez besoin de temps pour vous faire à votre nouveau rang et surtout assimiler tous les souvenirs et cette vie que vous devez rattraper. Je suis sur que Sinaë ne vous en veut pas.


Kasumi se tourna vers son capitaine puis lui adressa de nouveau la parole, d'une voix assez basse et tremblante. Mais qu'elle ne fut pas la surprise d'Itherael en voyant des larmes couler sur les joues de Kasumi au même moment.


.. Je.. je ne sais pas si j'y arriverai... je me sens si seule depuis ma naissance, j'ai tant de haine en moi... je la cache aux yeux des autres, mais j'ai peur, j'ai peur de devenir un monstre comme cette Azelia. Je ne veux pas finir toute seule pour l'éternité, et que mon peuple me déteste... Je veux être aussi respectée que mon père et aussi aimé que ma mère.. ils ont tellement mi d'espoir en moi, je ne veux pas les décevoir... Mais c'est tellement dur.. je ne sais pas si j'en suis capable...


… Vous n'êtes pas Azelia, Kasumi, vous ne le serez jamais, voyons, arrêtez de dire ça.. Puis, vous n'avez jamais été seule, moi, j'ai toujours été là pour vous, et je le resterai autant que le destin me le permet... Je donnerai mon âme pour vous, Kasumi..


Après ces mots, Itherael caressa délicatement le visage de la reine, qui le fixait avec des yeux encore larmoyant. Les deux archanges rapprochèrent leurs visages l'un de l'autre, toujours en se fixant de leurs yeux bleus. Une fois assez proches, et une seconde d'hésitation, les deux archanges échangèrent un doux baisé passionné.


Itherael.. je..



Alors qu'ils s'apprêtaient à poursuivre, deux anges pénétrèrent dans la salle pour s'adresser à la reine. Cette dernière et Itherael se reculèrent assez vite, puis la reine laissa échapper un soupir qui laissait entrevoir une pointe d'agacement et de déception. Elle se retourna vers les deux gardes, puis leur adressa la parole.


… Oui ? Un problème ?


Non ma reine, nous vous prévenons simplement que la reine Sinaë arrive, comme vous l'aviez demandé.

Bien, merci... Vous pouvez disposer maintenant, hum ?

Oui, très bien. À vos ordres.


Après le départ des anges, Kasumi se retourna vers son capitaine, mais avant même qu'ils ne purent se rapprocher, ils furent stopper une nouvelle fois par quelqu'un qui fit irruption dans la pièce. Cette dernière lui adressa la parole avec une voix bien plus appuyée et lassée.


Quoi encore ?


Hum, ce n'est que moi, reine Kasumi. Je n'arrive peut-être pas au bon moment.


Cette fois, c'était la reine Sinaë qui venait de pénétrer dans la pièce, elle avait répondu à Kasumi avec une voix enjouée, tout en esquissant un sourire amusé.



Ho... Sinaë, pardonnez-moi. Je ne pensais pas que c'était vous... Hum.. Ça va aller pour votre fille.. ? Encore une fois, mes sincères condoléances.


Acceptez les miennes également, reine Sinaë.

Ce n'est rien, je vous l'ai déjà expliqué, comment nous réagissons dans notre peuple. Il n'y a pas plus grand honneur que de mourir au combat, c'est ce que nous voulons toutes. Mais merci de votre inquiétude. Je peux revenir plus tard si vous désirez être « seuls ».

Non.. ça va. Merci d'être venue, nous pouvons commencer à réfléchir comment approcher les dragons célestes. Maintenant que leur monde est visible, ils doivent sûrement s'attendre à nous voir. Selon l'ancien prince des dragons, Aidan, ses pères seraient plus que ravis de se lier à nous. Il ne devrait pas y avoir de problème. Je propose simplement de pénétrer dans leur repaire, comme je l'ai fait avec vous, Sinaë.

Oui, je pense qu'il n'y a pas trop à se poser de questions pour ma part, les dragons célestes sont bien mystérieux, mais leur sagesse surpasse la nôtre et c'était vos plus fidèles serviteurs, vous, les archanges. Je pense même qu'ils attendent déjà qu...

… Pardonnez-moi de vous couper reine Sinaë, mais... Je pense que nous n'aurons pas besoin de partir à leur rencontre...


Après ces mots, Itherael pointait du doigt en direction du balcon. En effet, plusieurs dragons d'une couleur éclatante, volaient dans le ciel de la cité. Au même moment, un des anges entra dans la salle, puis prit la parole.




Ma reine, un dragon céleste visiblement en forme humanoïde souhaite s'entretenir avec vous. Il s'est présenté comme étant Neltharion, seigneur des dragons célestes.

Neltharion en personne ? Moi-même je ne l'avais personnellement jamais vu... Incroyable, vous avez vraiment le respect des plus grands, vous et votre peuple, reine Kasumi.


Kasumi semblait hésitante, et prise au dépourvu. Le seigneur des dragons célestes qui vient en personne s'adresser à elle... Elle avait un sentiment qu'elle ne pouvait expliquer, partager entre doutes et soulagements. Doutes, car elle ne connaît pas la réaction et les intentions de la venue du seigneur des dragons. Et soulagement, car d'un côté, les dragons célestes sont les plus sages de tous les peuples. Ils ne causeraient pas de guerres inutiles...


Bien... Faites le venir.


À vos ordres, ma reine.


L'ange gardien fit volte-face, puis sortit de la salle pour aller accomplir l'ordre de la reine. La question qui restait en suspend à présent dans l'esprit de Kasumi était qu'allait-il sortir de cette rencontre avec ce dragon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itherael
Capitaine / Archange
Capitaine / Archange
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 27/10/2013

MessageSujet: réflexion   Jeu 28 Nov - 12:58

Alors que Sinaë, et les deux archanges attendaient l'arrivée du seigneur Neltharion. Plus aucun mot ne sortit des bouches des trois membres dans la salle. Sinaë elle, était impatiente, mais d'un côté, au fond d'elle, elle ne comprit jamais depuis l'aube de la création, pourquoi, les dragons célestes, qui sont bien plus anciens que les archanges, sont-ils à leurs services ? Est-ce parce que les archanges ont une puissance quasi infinie ? Parce que l'archange suprême a créé la tour éternelle et a donné l'immortalité aux peuples céleste ? Parce qu'ils ont l'âme des plus grands dirigeants ? Jusqu'où les archanges sont-ils craints ?

Sinaë ne doutait pas de Kasumi, et semblait impatiente de la voir évoluer. Ça s’apparentait plus à de la curiosité pour le coup, une curiosité de voir l'évolution du royaume et comment elle allait gérer ça. Sinaë n'oubliait pas pour autant le capitaine céleste, Itherael. Ce dernier qui s'est débarrassé d'une grande valkyrie, comme on se débarrasse d'un pion. D'un côté, c'est limite une insulte pour son peuple, mais d'un autre, ça pousse au respect. Mais la question venait surtout sur le fait que Sinaë, se demandait de quelles familles d'archanges et d'où, pouvait-il bien venir ? Après tout, seule Kasumi avait son esprit conservé dans un sceau... Comment cet Itherael s'est retrouvé à vivre sur la Yokume.. ? Peut-être protégeait-il Kasumi et avait été envoyé par les dragons ou ses pères ? Tant de questions malmenaient l'esprit de Sinaë. Elle continua sa réflexion, tout en attendant le dragon.



De l'autre côté, Itherael et Kasumi attendaient également la venue du dragon. Mais d'une autre façon que Sinaë, ceci-dit. Itherael et Kasumi se regardaient discrètement de temps en temps par des regards furtifs. Itherael regardait Kasumi avec des yeux pleins de gênes et de doutes. D'un côté, il s'agit quand même de l'archange suprême à présent... Mais d'un autre côté, l'amour qu'il éprouve pour elle semble réciproque... Maintenant, c'était surtout le rang de Kasumi, ainsi que ce qu'elle est, qui donna hésitation à Itherael, c'est un terrain glissant. C'est tout de même la fille d'une déesse et d'un archange... Et pas n'importe lesquels, celui de la création et du destin..

Du côté de Kasumi, c'était des regards amusés et tendres, qu'elle lançait à son capitaine. Pour elle, c'était différent, elle avait besoin d'être réconfortée, protégée. Pas dans le sens physique, mais morale. Elle avait un cruel sentiment d'être seule et incomprise depuis toujours, mais là, elle semblait calme, joyeuse, et avait retrouvé cette détermination dont elle faisait preuve. Sa peur de devenir un monstre ou un tyran, de par sa haine, doublé d'un doute constant d'être livré à elle-même, avait affaibli mentalement la vivacité de la reine, ces derniers temps. Pour elle, savoir qu'Itherael était là, et l'aimait, semblait là réconfortée tendrement, et elle en avait bien besoin, de ce sentiment d'être aimée et comprise...


Quoiqu'il en était, Kasumi et Itherael n'étaient pas du tout en train de penser aux futurs échanges avec le dragon céleste. La reine Sinaë semblait amusée, mais d'un autre côté, assez frustrer. Les archanges sont tellement au-dessus des autres que la venue de Neltharion, en personne, ne les faits même pas réagir ?


Les questions n'allaient cependant pas rester en suspend bien longtemps, le dragon, en forme humanoïde arriva dans la salle. Les trois membres du conseil s'inclinèrent en même temps que ce dernier à son arrivée.

Bienvenue dans mon palais, seigneur Neltharion, c'est un honneur pour moi et mon peuple, de vous rencontrer, vous, et vos frères dragons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasumi
Reine
Reine
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Pays Céleste

MessageSujet: Re: La salle du conseil   Mar 3 Déc - 17:59

Neltharion était dans la salle à présent. Celui-ci semblait assez calme et dégageait une présence inspirante. Les dragons célestes ont toujours été les plus anciens et sages du royaume céleste, sous les ordres des archanges, c'était les meilleurs conseillés et tacticien grâce à leur capacité de ressentir et de pouvoir se plonger dans l'avenir.


Merci de me recevoir, reine Kasumi, c'est un honneur de vous revoir. Les astres nous avaient prédit votre retour. C'est pourquoi je suis venue personnellement à votre rencontre pour vous éviter d'user votre temps, et le mien, dans le but de vous annoncer que mon peuple, et moi-même, sommes à vos ordres et vos alliés, vous, l'archange du destin.



Itherael, Kasumi et Sinaë restaient assez frappés par les dire du dragon. Les deux archanges dévisageaient le seigneur dragon, pendant que Sinaë semblait encore frappée par la présence dudit dragon. C'était un événement incroyable, le seigneur des dragons célestes qui se présente, ici, alors qu'à l'époque, seuls l'archange de la création, et la déesse du destin, parent de Kasumi, l'avaient vu. Sinaë ne savait plus quoi pensée, elle se contenta de rester muette, à regarder le dragon, toujours en forme humanoïde, en train de s'agenouiller devant la reine Kasumi et lui livrer son peuple.



Je vous remercie seigneur Neltharion de votre venue, et ainsi, de notre alliance, c'est un honneur. J'espère que tous ensemble, nous pourrons cette fois, garder une alliance éternelle. Sachez également que je suis ravi de vous revoir, seigneur Neltharion, et que je tenais à vous remercier pour ce que vous avez fait pour moi.


Vous n'avez guère besoin de me remercier ma reine, c'était un honneur. Je suis ravi de constater que les lignes telluriques du temps ne se sont pas trompés.



La discussion entre la reine et Neltharion était à sens unique, ces deux-là semblaient se parler comme s'ils se connaissaient, la reine Sinaë ne comprenait plus rien, tout comme Itherael. Lignes telluriques ? Destin ? La valkyrie en avait assez, et se décida à prendre la parole, pour mettre un terme aux interrogations qui fusaient dans sa tête.


Excusez-moi, reine Kasumi, mais vous avez déjà vu le seigneur Neltharion ? Je dois avouer que moi-même je n'ai jamais eu cette chance... Il me semble également que vous ignoriez qui était Neltharion, il y a moins de 10 minutes. Maintenant, je suis témoins, d'une discussion entre vous et le seigneur dragon, comme si vous vous connaissiez depuis des millénaires...


Suite aux interrogations de Sinaë, ce n'est pas Kasumi qui prit la parole, mais le seigneur Neltharion.



Enchanté reine Sinaë, il est vrai que mon peuple et moi-même sommes assez discrets et méconnu par votre peuple. Nous nous sommes rarement côtoyé, votre peuple et le mien par le passé. Bien que du même royaume, nous n'avions pas de raisons de nous rencontrer, vous aviez une place et une activité différente de la nôtre. Mais je laisse la reine Kasumi vous expliquer la réponse à vos questions, elle sera plus apte que moi.

La tour de l'éternité et moi-même , nous ne sommes qu'un. La tour ne me donne pas que l'immortalité et la puissance infinie, mais aussi les connaissances et les souvenirs de mon peuple. Malheureusement, je ne peux pas y découvrir tout ce que je désire quand je le veux, je suis limitée à ce que je vois. Dès que j'ai vu le seigneur Neltharion, la tour m'a envoyé les connaissances dont elle disposait sur ce dernier, et son peuple, tout simplement. Quant à notre rencontre, c'est le seigneur Neltharion lui-même qui m'a envoyé sur la Yokume, et qui m'a permis d'accomplir mon destin actuel.


Après ces explications, le seigneur Neltharion reprit la parole.


Notre spécialité, moi et mon peuple, c'est d'être lié au temps et aux lignes telluriques. Nous pouvons ressentir et voir l'avenir et le passé, pas dans sa forme pure évidemment, mais nous pouvons sentir des sentiments, de ce futur. Mais le temps est capricieux et n'est jamais une source de confirmation, jusqu'à la dernière seconde, nous voyons plusieurs jonctions possibles. Nous ne prévoyons pas l'avenir, nous nous contentons d'avoir des visions et de ressentir des fragments de ce dernier.


Je comprends mieux, merci de ces explications, reine Kasumi, et seigneur Neltharion.



Tout semblait clair dans la salle, les questions avaient trouvée réponse, et les présentations avaient été faites. Kasumi en profita pour reprendre la parole sur un sujet un peu plus délicat, qui concernait le prince Aidan, et son sacrifice.


J'aimerais vous faire part, seigneur Neltharion, de quelques événements, liés à votre fils...


Ne vous fatiguez pas, ma reine, nous savons déjà tout. Nos prévisions sont floues, mais en ce qui concerne notre peuple, ou nos familles, nous voyons très clairement ce qu'il en est. Je respecte sa décision et vous remercie par avance, du soin que vous prendrez de cette jeune ange. Mais sachez qu'elle est liée à mon peuple, et que par conséquent, elle possède une fraction de nos pouvoirs telluriques. Prenez en compte dans sa formation, qu'elle risque d'être frappée par des visions et des sentiments qu'elle ne comprendra pas tout de suite. C'est pourquoi je vous invite, à l'envoyer me voir, si ses questions lui font défaut.

Bien, je pense qu'elle aura énormément de questions, oui... Mais je ne m'inquiète pas pour elle, Hitomi sera bien entourée. Mais je voulais vous demander, seigneur Neltharion, dans vos visions, avez-vous des traces... d'élémentaires de feu, surtout sur la Yokume ?

Nos visions actuelles ne nous montres aucun élémentaire ou force de ce genre en action, peu importe le monde, mais ceci-dit, pour le moment, nous sommes troublés et frappé par des visions horribles concernant la Yokume, maintenant qu'on en parle. C'est la première fois depuis tant d'années que c'est aussi fort.

J'imagine que cela concerne l'outremonde. C'est exact seigneur Neltharion ?

Non, peu importe le futur que nous voyons, l'outremonde semble vaincu, nous ressentons la joie, la festivité d'une victoire. Ce qui nous inquiète, c'est après la joie, un sentiment de haine, de rage, de tristesse, accompagnés par des visions sanglantes, nous envahisse... Peu importe les différents embranchements que nous voyons, le futur proche de la Yokume, sera frappé par quelque chose de terrible.


Les prévisions de Neltharion faisaient froid dans le dos. La vision des dragons célestes semblait n'indiquer que la mort pour la Yokume.


J'imagine que vous ignorez de qui va provenir ce mal..

Nous ne voyons que des fractions, des moitiés de sentiments, perdu dans les lignes telluriques.

Hum... Je pense savoir de qui ce mal, va provenir. Si je puis me permettre, reine Kasumi, vous devriez vous en douter aussi. Depuis quelque temps maintenant, mes voyantes valkyries observent du mouvement, chez Azelia, récemment, elle s'est alliée avec quelques clans ninjas, de la montagne d'ailleurs. Je suis à peu près certaine, que c'est Azelia qui va frapper, très fort. Ce n'est pas pour rien, reine Kasumi, que je désirais attaquer cette vipère. Mais je..

Assez, Sinaë, Azelia concerne la Yokume, il faut que ce monde apprenne à se débrouiller, et laver lui-même, le mal qu'il a engendré... Les élémentaires ne sont pas une menace que pour la Yokume, mais pour tous les mondes, c'est pourquoi, nous interviendrons, s'ils reviennent. Mais Azelia, est indirectement lié aux erreurs de ce pays, de sa haine, des guerres qu'ils ont engendrées. C'est à eux, la Yokume, de débarrasser LEUR monde, d'Azelia. Ce sont eux qui ont forgé la haine de leurs protecteurs... Ce sont encore eux, qui sont responsables de ce que va faire Azelia. Mon peuple, ainsi que tous ceux sous mes ordres, ne prendront pas part à ce combat, la décision est prise, fin de la discussion. Votre haine et pseudo rivalité avec Azelia, ne doit pas interférer avec votre esprit Sinaë, vous êtes au-dessus de ça, n'est-ce pas ?


Kasumi avait bien compris les intentions de Sinaë, et décida d'y mettre fin immédiatement. Sinaë, tourna rapidement le regard sur le seigneur dragon, espérant trouver une aide, mais Neltharion se contenta de hocher la tête, en guise d'acceptation et de son accord avec la reine Kasumi. La valkyrie baissa la tête, puis confirma l'ordre de Kasumi.


Vous avez raison... Pardonnez mon enthousiasme démesuré. Une telle attaque ne serait bénéfique pour personne.

Bien, si on a fini, j'imagine que je peux vous libérer. Vous avez sûrement à faire, seigneur Neltharion, comme vous, Sinaë. Je vous remercie encore, pour avoir pris les devants, Neltharion.


Le dragon, ainsi que le reste de la salle, s'inclinèrent devant Kasumi, puis quittèrent la salle de guerre. Le capitaine céleste, s'apprêtait également à partir, mais Kasumi le retint ici-même.


Non, pas vous, capitaine. J'ai à vous parler...

Hum.. euh, très bien.

Kasumi et Itherael étaient seuls à présent, dans la salle. Ce dernier voulait se faire tout petit, mais malheureusement la reine ne l'avait pas oublié, il se demandait, maintenant qu'elle va mieux, qu'est-ce qu'elle comptait lui dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasumi
Reine
Reine
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Pays Céleste

MessageSujet: Re: La salle du conseil   Ven 6 Déc - 17:13

Après le conseil qui venait d'avoir lieu, Kasumi retint Itherael dans la salle pour visiblement lui parler. Ce dernier obéit, puis fit donc demi-tour, pour retourner dans la salle. Ils étaient à présent seuls dans la grande pièce ovale. Itherael semblait pensif et n'osait pas regarder Kasumi dans les yeux, préférant éviter son regard, par gêne.

Quant à Kasumi elle regarda son capitaine, puis se mit à sourire et avancer vers ce dernier. Une fois face à lui, elle s'arrêta, lui prit la main, puis se rapprocha légèrement, presque collé, son visage pouvait presque toucher celui d'Itherael. Le regard bleu de Kasumi était perçant et intimidant pour le capitaine qui ne semblait plus vraiment où se mettre.


Qu'est-ce qui ne va pas, capitaine, hum ?


La reine Kasumi avait dit ça d'une voix enjôleuse, toujours en fixant Itherael de manière douce. De son côté, le capitaine semblait de plus en plus pris au dépourvu et gêné. Il prit la parole d'une voix incertaine et hésitante.


Je.. pardonnez-moi pour tout à l'heure, je ne sais pas ce qui m'a pris....


Pardonnez de quoi.. ? Vous n'allez pas me faire croire que vous regrettez, hum ? Je peux le voir dans vos yeux Itherael... qu'est-ce qui vous empêche de me le dire ? Mon rang ? ce que je représente et de qui je suis issue ? Et si vous me regardiez uniquement comme la jeune fille que vous aimez depuis le début ? Celle qui se trouve devant vous, à l'heure actuelle, et qui vous tien la main... oubliez l'armure que je porte, et ne regardez que ce qu'il y a en dessous.

C'est plus facile à dire qu'à faire Kasumi... Vous contrôlez tout ici, jusqu'à la vie et la mort sur chacun de nous. Vous êtes née à partir de l'essence du destin et de la création... Avant, vous n'étiez.. qu'une princesse de 21 ans, qui me regardait avec des yeux émerveillés. Aujourd'hui, vous êtes une déesse, de plus de 2 000 années, et moi, je ne sais même pas d'où je viens et qui je suis en réalité... Je suis un archange, mais comparé à vous, je n'ai aucun souvenir de mes parents, notre peuple, ma vie antérieure... Rien. Tout est flou...

Si tu m'en parlais plus souvent, j'aurai déjà pu t'aider... Je suis liée à notre peuple, la tour, je peux tout savoir... Au lieu de te faire du mal avec tes questions et tes doutes. Itherael, j'ai autant besoin de toi, que tu as besoin de moi, on est les seuls ici à être de véritables archanges. Ne laisse pas tes sentiments et tes envies cacher au fond de toi, comme je le fais depuis tant de temps... Mais j'en ai assez, je veux partager mes malheurs, mon bonheur.. avec quelqu'un qui compte pour moi, depuis que je l'ai vu...

Kasumi...


Les deux archanges se rapprochèrent un peu plus, puis échangèrent de nouveau un baiser, cette fois, plus long, et plus intense. Après cet échange, les deux archanges se regardaient passionnément, comme si le temps semblait ne plus exister. Itherael caressait délicatement le visage de celle qu'il aime avec sa main de libre.


Je.. Vous avez sûrement des choses à faire, je ne vais pas ...


Chut, il faut savoir garder le silence dans certaines situations, capitaine...

Kasumi fit taire Itherael en mettant son doigt délicatement sur ses lèvres, puis recommença à l'embrasser tendrement. Les deux amoureux semblaient en parfaite harmonie, et rien ne semblait les gêner cette fois. Ils continuèrent ainsi, pendant plusieurs longues minutes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasumi
Reine
Reine
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Pays Céleste

MessageSujet: Re: La salle du conseil   Jeu 26 Déc - 13:35

Plusieurs jours venaient de passer depuis le début de l'entraînement d'Hitomi et la vie au royaume céleste continua son cours. Kasumi était dans son palais en conférence avec Sinaë, Neltharion, Itherael. La reine des valkyries venait de demander une audience pour avertir de différentes situations.


On vous écoutes Sinaë.


Bien, en premier lieu, mes voyantes m'ont confirmé que l'outremonde vient d'être vaincu. L'alliance semble n'avoir subi aucune perte importante hormis de la fioriture de démons bonne à jeter.

Oui, mes visions me montrent la joie, mais malheureusement, je ressens également la tragédie, et le malheur... Les héros de la Yokume, ne sont pas sorties de ce monde indemne. Pas physiquement, mais mentalement, je ressens la tristesse, la vengeance, la haine. Mes visions sont si cruel, même après la défaite de Marbus.

L'outremonde n'était pas un danger très important de toute façon. Azelia, par contre, est à redouter, reine Kasumi. Comme j'en avais averti votre capitaine, Azelia prépare quelque chose, et ce sera bien pire que l'outremonde qui était un danger que pour eux-mêmes.

Je ne reparlerai pas d'Azelia, Sinaë, je pensais pourtant avoir été clair à ce sujet ! Ça ne nous regarde pas.


Après cet échange, Itherael semblait néanmoins de moins en moins de l'avis de Kasumi, mais préféra ne rien dire, pour ne pas envenimer la situation. Même si au fond de lui, il avait envie de savoir qu'est-ce que Kasumi et Azelia on avoir ensemble, et pourquoi elle cherche tant à l'ignorer ? Et si Sinaë avait raison ? Si Azelia était vraiment un danger pour le royaume céleste ? Il fut cependant sorti de sa réflexion quand Sinaë reprit la parole sur un autre sujet.



Pour ce qui concerne les élémentaires, nous n'avons toujours aucune piste, mais grâce à l'idée du capitaine Itherael de rechercher un invocateur surpuissant, nous sommes tombées sur quelque chose d'intéressant, non pas dans le monde, mais dans la bibliothèque du royaume. Vu que tout est répertorié, nous avons trouvé quelque chose au sujet de la guerre élémentaire, remontant à la création de la Yokume, lorsque les élémentaires régnaient en maîtres sur les mondes. Après la guerre entre élémentaires et leurs bannissements par plusieurs peuples divins, dont les archanges, un magicien invocateur humain, du nom de Gul'dan a tenté de rappeler sur le monde un seigneur élémentaire.

Gul'dan, ça me dit quelque chose, en effet...

Il possédait une maîtrise de l'illusion et de la magie effrayante pour un mortel, il s'était instruit par la magie interdite et l'invocation, à tel point qu'il avait découvert un moyen de devenir immortel grâce à la magie... Mais sa connaissance des magies invocatrices interdites le mit en contact direct avec le seigneur du feu en personne. Depuis ce jour, il a disparu. On raconte qu'il aurait perdu l'esprit, et qu'il serait mort, d'autres légendes racontent qu'il aurait trouvé un moyen, grâce à ses efforts et ceux du seigneur du feu, de créer un portail de liaison entre lui et les élémentaires, le rendant de surcroît, directement lié à eux, et pouvant les invoquer... Mais ça demande un rituel conséquent pour invoquer un seigneur élémentaire. Il ne passera pas inaperçu s'il tente un tel rituel de magie noire sur la Yokume.


Quelque chose me dit qu'il n'est pas mort, et qu'il est effectivement capable d'invoquer des élémentaires... Quand même, un tel magicien, incroyable qu'un mortel puisse posséder une telle connaissance. J'imagine pas si un jour on doit l'affronter, on parle d'un véritable prodige, quasiment élevé au rang de demi-dieu grâce à sa magie...

Hum.. nos visions indiquent clairement une magie vile... J'ai bien peur que l'avenir est très sombre. Espérons qu'Hitomi termine son entraînement le plus vite possible.

Hitomi ? Pourquoi elle ?

Sa maîtrise du temps et des lignes sera bien plus forte que moi et que mon peuple... Elle est directement liée à mon fils Aidan, qui était mon héritier. Sans compter qu'elle a un passif spirituel avec un élémentaire de feu qui l'a déchirée de l'intérieur. Même si c'est du passé, son subconscient et les lignes telluriques n'oublient rien... Pendant son voyage actuel dans les lignes, elle devrait sans doute trouver ce magicien par les visions.

Il va falloir le trouver nous-même, son entraînement peut durer quelques jours, comme des mois ou des années...

Bien, maintenant que nous savons tout cela, je pense qu'on peut tout de même nous préparer. Itherael, partez pour la Yokume et aller avertir le pays des elfes qu'un magicien élémentaire est peut-être quelque part sur ce monde. Leurs liaisons avec la nature pourraient peut-être nous aider. Dites leurs simplement ce qu'il y a à savoir, rien de plus.

Bien, ma reine.


Le capitaine Itherael se leva et après un salut respectueux, quitta la salle, pour se préparer à partir sur la Yokume.



Quant à vous, Sinaë, continuer vos recherches de votre côté.


Sinaë acquiesça de la tête, puis se leva à son tour en direction de la sortie. Kasumi et Neltharion restèrent en place, ils avaient à discuter au sujet d'Hitomi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La salle du conseil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salle du Conseil Jedi
» Salle du conseil
» Salle du Conseil Noir
» Le Conseil de Fondcombe
» Un conseil amical ( PV Alyssa ) [Maison Gryffondor -->Salle commune]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Légendia :: Éternia :: Célestia :: Temple éternel-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: