La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Valkyries

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kasumi
Reine
Reine
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Pays Céleste

MessageSujet: Les Valkyries   Jeu 31 Oct - 15:32

Les deux archanges étaient enfin arrivé à l'entrée de la cité, les escaliers donnant une impression d'infini se terminaient sur une plate-forme donnant une vue directe sur une énorme porte protégée par deux gardes, armée de lances et d'un bouclier, et portant divers morceaux d'armures dont un casque ailé. C'était sans aucun doute des Valkyries.




Une des Valkyries s'avança en direction de Kasumi et Itherael, s'inclina, puis débuta le dialogue dans une langue divine, la langue de base des habitants divins. Par chance, Kasumi et le capitaine étant des êtres divins à présent, comprenaient très bien la langue.


Reine Kasumi, capitaine Itherael, la reine vous attendait. Suivez-moi.



La Valkyrie, accompagnée par les deux archanges, entra dans la cité, en direction du palais. Pendant le trajet, la vue donnait sur différentes fondations plus magnifiques les unes que les autres. En particulier le Colisée dans le centre, d'où on pouvait entendre des combats se dérouler à l'heure actuelle.


Je ne vois que des camps d'entraînement et des combattantes depuis notre arrivée ici, ma reine. On ressent vraiment l'esprit de la guerre en ce lieu. Ça en est presque effrayant.

Les Valkyries, capitaine, passent leur vie au combat et à l'entraînement. Ce sont toutes des combattantes nées. Mais je ne suis guère effrayée, au contraire, je ressens comme une envie de me battre ici, étonnant, n'est-ce pas ?


La reine souriait après avoir dit ça, d'une façon amicale, comme à son habitude. Itherael ne savait plus quoi penser. Comment d'une princesse hésitante, elle a pu devenir une reine prenant son plaisir au combat ? Serait-ce sa véritable origine qui a été éveillée lors de sa fusion avec l'esprit divin ? Sa tenue actuelle, en plus de ses nouvelles armes, indiquait dans ce sens en tout cas. Pour Itherael, il y avait plus aucun doute, c'était plus la petite princesse d'avant. Et aussi surprenant que cela puisse lui paraître, dans son fond intérieur, il préférait cette version de la princesse.


Pas tant que ça, au final, ma reine. Je ressens effectivement une pointe d'excitation au combat, ici. Je vois ce que vous voulez dire, j'étais simplement étonné, venant de vous. Mais maintenant, je devrai peut-être plus l'être, vous n'avez plus rien à voir avec la princesse que vous étiez. Ce qui n'est au final, pas un mal, si vous permettez.

C'est vous qui aviez raison capitaine. Vous souvenez-vous de notre entretien au cimetière ? Vous m'aviez fait part de votre envie de me voir évoluer, devenir une reine capable d'imposer le respect. Maintenant que je suis devenu en quelque sorte cette reine, je me rend compte que vous aviez raison. Je me sens si libre, si bien dans ma peau. C'est comme si je venais tout juste de naître. C'est si... Enivrant

Je suis content que vous soyez bien, ma reine. J'avais rendu l'âme lors de ce drame, avec tant de doute vous concernant... Quand je vous avais vu dans cet état..

C'est du passé capitaine, n'en parlons plus. Vous m'avez sauvé la vie ce jour-là, en encaissant à ma place, c'est grâce à vous, tout ça, et tout ce qui se passera. Sachez-le capitaine. Sachez aussi que je n'oublierai jamais votre acte et sacrifice ce jour-là...


Kasumi semblait pensive après ces mots, au fond d'elle, la princesse avait souffert terriblement de la mort du capitaine ce jour maudit. Bien plus de peine que la mort de ses parents adoptifs... Pour Itherael, ce silence de la part de la reine était également signe qu'elle avait tout de même gardé son passé en tête, ce qui n'est pas plus mal, sa souffrance lui permettra sans doute de ne pas refaire les mêmes erreurs, et de vivre avec le sentiment d'avoir tout perdu, un moment donné de sa vie. Le silence fut cependant interrompu lorsque la Valkyries s'arrêta devant une entrée donnant sur un palais.


Nous y voilà. La reine vous attend. Veuillez suivre ma sœur ici présente, elle vous conduira à notre reine.

Bien.


Kasumi et Itherael suivirent de nouveau une nouvelle Valkyrie, qui cette fois les emmenait directement dans la salle royale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasumi
Reine
Reine
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Pays Céleste

MessageSujet: Rencontre au sommet.   Sam 2 Nov - 15:35

Kasumi et Itherael arrivaient devant une immense porte à présent. La Valkyries s'arrêta devant, puis fit signe à 2 autres de ses sœurs, qui ouvrit la grande porte. La salle était magnifique et disposait de plusieurs décorations sûrement plus ancienne que le peuple lui-même. Au fond de la pièce était visible un trône, résident une magnifique femme portant une armure légère pourvue d'ailes et d'un casque ailé. Elle se leva, puis s'approcha de Kasumi, elle était très grande, elle mesurait bien 2 mètres. La reine des Valkyries fixa Kasumi avec ses yeux jaunes, puis prit la parole après s'être incliné.



Bienvenue à vous dans mon palais et mon pays. C'est un plaisir d'accueillir des visiteurs parmi nous, surtout la reine Kasumi et son capitaine. Je me présente, je suis Sinaë, reine des Valkyries.


Kasumi et Itherael s'inclinèrent à leur tour, puis Kasumi s'adressa à la Valkyries.


Merci de nous recevoir reine Sinaë. C'est un honneur de vous rencontrer. J'espère que notre rencontre sera des plus constructives et que nous trouverons terrain d'entente.

Je l'espère aussi reine Kasumi, ceci dit, permettez-moi de vous demander d'aller droit au but, je sais déjà ce que vous venez faire ici. Vous n'êtes pas sans savoir que nous voyons tout ce qui se passe et qui se dit sur la Yokume, n'est-ce pas ? C'est donc tout naturellement que j'ai eu vent de votre petite entre-vues avec ce serpent d'Azelia et son larbin. C'est la raison pour laquelle je vous rencontre, je ne peux point deviner vos intentions, étant donné que je n'ai pas de visibilité sur les êtres divins... Donc, je suis curieuse de savoir ce que vous avez à me proposer, vu que j'imagine, vous êtes venu pour cela. Je vous écoute.

Dans ce cas, je vais aller droit au but, je suis venue ici dans l'espoir d'allier votre peuple au mien. Votre isolement a été amorcé lors de la scission entre les trois peuples divins à cause de la Grande guerre, et l'arrivée des habitants mortels du pays Céleste. Mais aujourd'hui vous n'avez plus besoin de vous cacher et de vous isoler, les archanges sont de retour, plus grands et plus puissants qu'avant... Les mortels n'existent plus au pays céleste.

Les archanges... Vous avez donc retrouvé votre véritable nature reine Kasumi, j'en suis que plus contente pour vous... Mais je vais aller droit au but aussi. Pourquoi je m'allierai avec vous ? Qu'est-ce que nous avons à y gagner ? Nous sommes des êtres divins, moi et mes sœurs somment les reines de la guerre. De plus, vous souhaitez l'artefact sur lequel nous veillons depuis des siècles. Au vu de tout cela, j'aimerai avoir votre point de vue sur la nécessité d'une alliance.

Je suis simplement venu vous sauver d'une guerre contre Azelia. Vous savez vous comme moi, qu'Azelia viendra ici et qu'elle aura trouvé un moyen tôt ou tard. Au risque de paraître hautaine, je vous prie de me croire quand je vous dis que vous perdrez cette guerre... Aussi puissante que vous êtes, elle finira par marcher sur votre cité... Si vous voyez tout, vous savez que j'ai raison. Mes raisons sont toutes simples. Notre alliance vous permettra d'avoir le dessus sur Azelia. De plus, je souhaite réunir les peuples divins sous une même bannière. Séparément nous sommes atteignables, mais ensemble, nous somme invincible.


La reine Sinaë ne disait rien, elle savait que Kasumi avait raison quant aux intentions d'Azelia et son armée. Même si mourir sur le champ de bataille est un honneur pour son peuple, le suicide lui, ne l'ai moins. Quant à la réunification des peuples divins, Sinaë savait très bien de quel autre peuple Kasumi parlait. La reine ne disait plus rien le temps de réfléchir, puis reprit la parole après quelques secondes.


Je vois à peu près vos intentions à présent... Mais il reste un détail sur lequel j'ai encore de l'hésitation. Vous vous dites archange, je n'en doute pas, je vous connais reine Kasumi, je sais d'où vous venez, et de quel archange divin vous descendez. Vous êtes la dernière représentante des archanges, vous avez été caché pendant des siècles chez les dragons céleste et scellé votre puissance et esprit avec un seau apposé par moi-même... Je ne sais pourquoi les dragons vous ont confié il y a 21 ans aux mortels, mais passons. Là où je veux en venir c'est que je doute pas de votre rang et puissance, mais celle de votre peuple... Vous êtes un archange, eux, non. En quoi ils m'apporteraient quelque chose ? Vous avez une preuve de sa puissance ?

Parce que je leur ai insufflé directement l'énergie de l'oeil de l'éternité, cette tour que seuls l'archange suprême et ses descendants peuvent activer, et qui rend le royaume céleste tout entier immortel... C'est la source de notre lumière, notre puissance, la vôtre aussi, tout comme celle des dragons célestes. Du moins, ça l'était, mon peuple a refermé cette tour lors de sa disparition, ce qui vous a privé de l'immortalité et de l'autorité divine, vous et les dragons célestes... Je vous propose donc de vous lier de nouveau à ce pouvoir, si vous rejoignez de nouveau mon peuple.


L'évocation de l'oeil de l'éternité choqua la foule de Valkyries présente, même la reine semblait troublée, Itherael également ceci-dit. Il avait enfin la réponse qu'il attendait sur le pourquoi Kasumi était si prétentieuse et sûr d'elle. Une descendante directe de l'archange suprême, c'était impensable. Sinaë quant à elle, ne savait plus quoi faire, une telle alliance serait plus que bénéfique pour son peuple à présent, n'étant plus que des demi-êtres divins à cause de la fermeture de la tour il y a des siècles. Retrouver l'immortalité et la puissance divine ne se refuse pas... Mais il restait toujours un détail, et de taille... L'artefact.


Votre offre est pertinente reine Kasumi, mais il reste un détail sur lequel nous ne sommes pas en accord, l'artefact. Il est hors de question qu'on vous le donne. De plus, si nous sommes alliés, en plus des dragons célestes, nous n'avons plus rien à craindre d'Azelia et de n'importe qui. Nous pouvons même lancer un assaut direct sur son maudit royaume...

Votre enfermement depuis tant de siècles vous a fermé la vérité reine Sinaë. Azelia a également des alliés dans les ténèbres. Non, la détruire ne serait pas constructif, ni même une guerre contre les enfers, la guerre serait infinie entre nous. Eux aussi possèdent des armées infinies et des dirigeants immortels, Marbus n'est qu'un de ceux-là. Ni eux, ni nous n'avons envie d'une guerre l'un contre l'autre. Non, j'ai une bien meilleure idée.. Une idée qui nous évitera de nous déplacer et qui suffira aux démons pour fermer les yeux. Et cette idée se nomme Seto Yagami.

Seto Yagami ? Ce larbin d'Azelia ? Vous pensez tout de même pas qu'il va s'allier à nous ? Je refuse d'avoir ce dragon blanc parmi nous. De plus je ne vois pas vraiment pourquoi il ferait alliance avec nous.

C'est pourtant simple, le capitaine Yagami désire autant que vous la mort d'Azelia, mais désire aussi l'artefact. Je l'ai vu dans son cœur, il n'est pas comme Azelia, il a un but, un rêve. Un rêve qu'il ne vivra jamais si le démon intérieur qu'il possède explose... L'offre sera simple, s'il s'allie avec nous, je l'autoriserai à s'insuffler de l'énergie de la tour, ce qui le libérera d'Azelia, et de tout risque de corruption.


Pourquoi vouloir rendre les ambitions de ce Seto possible ? De plus, rien ne nous dit justement qu'il ne se retournera pas contre nous lorsqu'il aura l'immortalité de notre œil...

Il n'en fera rien. Quand il sera lié à cet œil, il ne pourra plus nous atteindre ou se rebeller contre nous, tous ceux lié à cette tour sont lié entre eux. De plus, c'est quelqu'un de parole... Je le sais. Si nous l'aidons à se libérer de ses démons, il ne nous attaquera pas. Il n'aspire qu'à changer la Yokume et accomplir sa « justice », laissons-lui donc faire ce qu'il veut, nous ne serons pas impactés, notre royaume céleste disparaîtra de la Yokume, tout comme l'outre monde actuellement, seul un portail nous liera à ce monde.

Je vois, vous voulez le retourner contre Azelia. Une attaque surprise de son larbin... Cette une idée fort brillante...


La reine Sinaë se mit à rire de bon cœur, puis reprit sa phrase.


… Qui est exactement le genre de plan que monterait cette fameuse Azelia. Vous avez un esprit fort étonnant et fourbe... pour une descendante de l'archange suprême.


Mes 21 ans passés en tant que mortel sur la Yokume m'ont été fort bénéfiques pour savoir que... La puissance seule ne compte pas. Pour vaincre son ennemi, il faut savoir se mettre à son niveau... Bref, mon plan est très simple, proposons à Seto sa libération, et que s'il détruit Azelia, l'artefact sera à lui. De toute façon reine Sinaë, vous savez vous comme moi que cet artefact tombera entre les mains de l'un ou de l'autre un moment donné, que ce soit pendant une guerre, ou un coup de fourberie... Alors, autant le donner à quelqu'un qui ne pourra plus rien nous faire et qui n'a pas les enfers comme allié... De plus, je suis sûr qu'il préfère être lié et pris pour un ange, qu'à un démon, comme actuellement.

Bien, autant vous le dire, je ne suis pas pour un tel plan, ni même une telle fourberie, mon peuple n'étant pas de ce genre, nous préférons l'ivresse du combat... Mais, une alliance avec l'oeil de l'éternité ne se refuse pas... C'est pourquoi, nous allons régler ça avec un combat au Colisée. Ho bien sûr, je ne vous affronterai pas, vous êtes à présent, grâce à vos origines, sûrement apte à me briser. Mais j'en suis capable aussi, sachez-le. Mais un combat à mort entre nous serait stupide, c'est pourquoi c'est votre capitaine qui affrontera une de mes filles, championne invaincue... Que ce soit clair, j'accepte l'alliance avec votre peuple, ceci est réglé. Mais, si ma fille gagne, nous faisons les choses à ma manière, c'est-à-dire une attaque frontale sur Azelia. Si votre capitaine gagne... Je me plierai à votre plan, et vous confierai l'artefact.. En espérant que vous sachez ce que vous faites... Cela vous convient-il reine Kasumi ?


L'ultimatum de Sinaë était on ne peut plus clair pour Kasumi. Elle ne réfléchit pas bien longtemps à sa réponse, elle se contentait déjà de célébrer l'alliance avec les Valkyries.


Bien, j'accepte votre duel. Mon capitaine est prêt. N'est-ce pas ?


Itherael semblait pris au dépourvu, lui qui était invisible depuis le début dans ce conseil... Mais il était prêt, comme la reine lui avait dit à la cité céleste, un combat était certainement prévisible.


Bien sûr, je suis prêt.

Parfait, alors allons au Colisée voulez-vous ? Je trépigne d'impatience de voir un archange combattre. Mais je vous préviens, ma fille ne va pas vous faire de cadeaux. Sur ce, rejoignez-moi dans la tribune royale du Colisée quand vous serez prête. Je vous y attendrais.


La reine Sinaë quitta la pièce avec plusieurs Valkyries, le reste attendant la reine Kasumi pour l'accompagner elle, et son capitaine au Colisée.


Ma reine, je respecte votre plan mais... Pourquoi donner cet artefact à ce Seto vous tien tant à cœur.. ?

La confiance et la promesse. Je suis une reine de parole, je lui ai fait une promesse... Azelia ne mérite aucun respects, mais je compte honorer ma parole envers lui. Je sens tellement de souffrance en lui... Je le sais qu'en retour, il ne nous fera pas défaut.

C'est très noble de votre part ma reine, j'espère que vous savez ce que vous faites. C'est comme si je mettais ma force et mon esprit au combat pour lui, là. J'espère que vous le savez...

Je le sais bien Itherael... Je vous demande seulement de me faire confiance. C'est le moment de me l'accorder capitaine.

Vous l'avez ma reine, mais comment comptez-vous lui proposer ce pacte ?

La reine Azelia n'est pas folle, le pays céleste sera dans quelques heures dans un monde sans retour pour elle, et où notre puissance est à son apogée, comme l'outremonde. Elle se déplacera pas elle-même, ça serrait un trop gros risque pour elle de s'enfermer ici. Elle enverra sûrement Seto... Comme pour les autres artefacts... Elle sait certainement que les Valkyries voient tout, comparé à Azelia qui ne peut voir dans notre monde. C'est un avantage non négligeable. Dans quelques heures, le pays céleste disparaîtra de la Yokume, relié seulement par un portail. Si elle pose le pied ici, elle est condamnée.

Bien, je gagnerai ma reine. Vous avez toute ma confiance. J'espère que Seto en vaut la peine...

Vous avez ma parole.


Suite à cet échange, Kasumi et Itherael quittèrent la pièce en direction du Colisée accompagné par des Valkyries.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Valkyries
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Valkyries, l'équipage de choc et de charme de Cyanure la Shichibukai
» Sur les valkyries ...
» [Présentation] Alleria Kresnik, reine des valkyries

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Légendia :: Éternia :: Célestia :: La tour du paradis-
Sauter vers: