La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une visite de courtoisie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kasumi
Reine
Reine
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Pays Céleste

MessageSujet: Une visite de courtoisie.   Jeu 17 Oct - 13:28

Kasumi arriva à destination, elle se posa sur le sol du Pays de la Lune. Plus exactement, à quelque distance du temple lunaire. La zone était sombre et dégoûtait la princesse au plus haut point.

« Le Pays de la lune... Ce serpent d'Azelia doit se trouver dans ce palais au loin. Il est temps que j'aille lui rendre une petite visite. C'est la seule qui peut savoir où se trouve, ce que je cherche... »

Au moment même où l'archange s'avança, elle fit stopper net et tomba à genoux, elle mit ses mains sur sa tête, une douleur atroce la faisait souffrir, puis un sentiment de meurtre et de haine l'envahissait. Après quelques secondes, elle ferma les yeux, puis se réveilla dans ce qui semblait être une zone vide. Il n'y avait qu'elle, et du vide.

« … Qu'est-ce que .. ? »

« Bienvenue... »

Kasumi n'aperçut personne, mais la voix résonnait dans la zone, comme si elle était toute proche, et loin en même temps... Cependant, il ne lui fallut pas longtemps pour se rendre compte de la situation.

« Je vois... Je suis .. dans ma tête.. ?»

« Plutôt dans ton esprit. Tu pensais qu'absorber et fusionner l'âme et la puissance de l'archange suprême serait sans conséquence ? »


« .. C'est donc toi.. Tyrael.. L'archange de la création.. »

« Tu dois certainement te demander ce qui t'arrive, n'est-ce pas ? Laisse-moi te l'expliquer. Vois-tu, mon âme et ma puissance, sont sans limite princesse, en fusionnant avec moi, tu obtiens mes capacités et pouvoir... Mais aussi les conséquences d'un tel pouvoir. »


« Les.. conséquences.. ? »

« Le pouvoir que je te fournis est d'une puissance inimaginable, mais comme tout... Il faut pouvoir en garder le contrôle.. Sous peine de finir, complètement corrompu par tant de pouvoir. »



Kasumi se releva, puis scruta les environs, puis repris la parole d'un air déterminé :

« Je ne succomberai pas à cette puissance.. J'ai pro.. »

La Princesse fut couper dans sa parole par la voix, qui reprit :

« Tu penses vraiment que tu as le choix ? C'est ton destin, tu l'as signé en fusionnant avec moi. Je ne souhaite que ta réussite, je te confie ma puissance avec plaisir, mais tôt ou tard, crois-moi, tu finiras par devenir ce que tu cherches à détruire... »

« Jamais ! »

« Tu ne comprends donc pas ? Je vois tout, je suis dans ton cœur, ton âme... Je ressens en toi de la vengeance et une haine que tu ne contrôleras bientôt plus... Une haine que tu diriges non pas vers les démons et ton oncle, mais l'humanité tout entière. Je le sais Kasumi, je vois tout... Tu penses que l'humanité est responsable de la chute de ton pays. De la mort de tes proches... »


La princesse savait pertinemment que l'archange avait raison, sa haine devenait aléatoire... Le monde lui paraissait perdu, et son envie de purifier ce dernier lui a déjà passé par l'esprit...

« Je sais contrôler... Ma haine.. Je ne ferai jamais de mal aux innocents.. Les membres de l'alliance sont mes amis.. »

« Je n'en doute pas, mais pour combien de temps ? Tu n'as pas l'air de comprendre, ce n'est pas un choix, c'est un destin. Je suis bien placer pour le savoir. J'ai vu toutes les guerres, la décadence du monde, des êtres purs, faire des actes de cruauté sans pareil... Dans votre petit monde, vous pensez qu'il y a le bien et le mal. Mais c'est faux, c'est un procédé de facilité pour se rassurer de nos actions. »

«Un démon, reste un démon... »

« Cela n'en fait pas forcément le mal absolu. Le mal et le bien ne sont que des illusions, qui peut vraiment dire si telle ou telle action est bien ou mal ? Vos dirigeants l'ont prouvé à maintes reprises pendant les guerres... Le monde est ainsi fait. Même si vous arrivez à tuer ce mal que vous appelez Marbus, que ferez-vous après? Je vais te le dire, vous ferez comme tous les autres, vous créerez vous-même une entité à qui vous attribuerez l'étiquette du mal. Parce que vous avez sans cesse besoin, de justifier vos actes... Tien d'ailleurs, ta fameuse alliance , je les vois, dans ton cœur. Tu as de parfaits exemples tu ne crois pas ? »

« Des exemples ? »


L'archange se mit à rire, puis reprit la parole :

« Tu ne vois vraiment rien ? Cette femme Tengu, elle est rongée par le mal, son destin est comme le tien, elle finira tôt ou tard par succomber. Pourtant tu la considères comme une amie... Ce Seto Yagami que j'aperçois dans ton cœur, est également pris au piège.. Et il succombera, lui aussi. Pourtant, ça ne fait pas de ce Seto ou Ayane, des êtres du mal. N'est-ce pas ?  C'est simplement le destin... »

« On est libre de notre destin ! Pourquoi on serait condamné forcément ??? »

« Parce qu'on n'est pas dans une fiction, la réalité est tout autre... Seto, toi, cette femme Tengu, vous avez une souffrance et une haine en vous, cette haine qui vous ronge. Vous ne pouvez rien y faire. Vous pouvez résister, mais pour combien de temps ? »

« … Je ne deviendrai pas un monstre... Même si c'est le cas.. Alors je serais détruite, tout comme vont l'être les démons... »


L'archange explosa de rire aux dires de la princesse, puis prit la prole :

« Tu n'as pas l'air de voir qu'il y a pire et bien plus puissant que ce Marbus ? Ce Seto, peut devenir bien pire que ce démon, et bien plus dangereux. Et toi ? Tu penses vraiment que tu peux être tuée? Je suis quasiment immortel, invincible, ma puissance est sans limite... Je te rappelle que tu es moi, et que je suis toi maintenant. Tu profites de ses avantages, mais penses aussi, que la haine qui te ronge, en profitera un jour.. Et crois-moi.. Personne, ne pourra arrêter une telle puissance.. »

«.. Pourquoi cherches-tu tant à m'enfoncer.. ? Tu es un archange .. Le mal ne devrait pas te faire sourire.. Tu es censé représenter la justice.. »

« LE MAL n'est qu'un mot ! Nous effectuons des actions. C'est tout. Pour notre peuple, le peuple des dragons blanc, les elfes, et tout autres peuples, leurs actions sont justifiées. Pour ses peuples, ils font le bien. Pour d'autres, c'est le mal. Partant de ce point de vue, tu es mal placé pour me parler de justice. Qui es-tu pour dire que tes actes sont justices ? Qui es-tu pour juger d'une action d'un tel ? »


La princesse baissa la tête, puis tomba à genoux. Elle savait, elle venait de comprendre le sens de ce que voulait dire l'archange...

« Je le sais très bien... Que tu as raison. Je juge les gens comme Seto sans même les connaître... Alors que je suis au final pas si différente maintenant... Il a raison.. Je ne suis qu'une gamine. Mais, je sais évoluer, je sais écouter.. Je connais l'histoire, les peuples, je suis la Princesse du Pays céleste, je sais tout ce qu'il y a à savoir. Je me force juste.. à ne voir que ce qui m'arrange.. C'est si cruel pour toi, que je désire voir que le plus beau en ce monde et chez une personne ? »

« Je trouve cela cruel à partir du moment où tu n'es pas impartial. Comment peux-tu dire que tu vois la beauté intérieure d'une personne, alors que tu ne vois que la beauté qui t'arrange ? Ce Seto, tu ne cherches que sa malveillance, dire que ton amie la Tengu, tu ne vois que son bon côté. Il en va de même pour ce Pays. Pourquoi tu ne vois que les mauvais côtés ? Alors que notre peuple, que tu vois si beau.. Est au final aussi moche que cette cité lunaire...  Alors oui, ce que je vois, et qui me dérange, c'est que tu ne vois que la beauté qui te plaît. »

« Je.. Aide-moi.. à ne pas sombrer.. »


La voix de l'archange n'émit plus de son pendant quelques secondes, puis repris soudainement, d'une voix calme :

« Il n'y a pas de secret ma chère princesse. Si tu ne veux pas finir trop tôt de l'autre côté de la barrière, tu dois pouvoir accepter que le monde ne tourne pas autour du bien et du mal. Tu dois pouvoir voir la beauté et la laideur chez une personne. Tu n'es pas un juge, tu ne fais qu'accomplir des actes... Quand tu auras compris ça, tu pourras déjà être rassurée. Ensuite, ce n'est qu'une question de volonté, si tu gardes cette volonté et cette détermination actuelle, tu tiendras. Mais si elle baisse, tu succomberas.. C'est comme ça.  À très bientôt....

« Attends ! Je.. »

Avant que Kasumi puis finir sa phrase, elle était déjà de retour au pays de la lune, encore à genoux. Elle ouvrit les yeux, tout en repensant à ce que lui a dit cet archange. Après quelques secondes de réflexion, elle se releva, déterminé, comme si elle avait découvert une vérité. Elle regarda face à elle, puis se mit à avancer jusqu'au temple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasumi
Reine
Reine
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Pays Céleste

MessageSujet: Re: Une visite de courtoisie.   Ven 18 Oct - 13:51

Kasumi avançait d'un pas sûr dans la zone en direction du palais d'Azelia. Au bout d'un moment, elle arriva dans une zone, un gros démon bloquait le passage, mais ce dernier ne bougea pas, tout comme les démons aux alentours, ils étaient tous comme paralysé par quelque chose. La Princesse, encore encapuchonné, s'adressa au gros démon devant la grande porte du palais :

« Du calme démon, je ne viens pas pour faire la guerre, j'ai besoin de parler à votre reine, et tout de suite. »

Elle regarda aux alentours rapidement, puis le gros démon devant elle, avant de reprendre la parole :

« Je précise que ce n'est pas une demande, mais un ordre. Va prévenir ta reine, et dit lui que quelqu'un souhaite la voir. Je ne souhaite pas la guerre contre vous, je préfère que notre rencontre soit dans la diplomatie. Mais si elle refuse, inutile de préciser que ça risque de devenir violent, et que je la verrais, quoi qu'il en soit. Mais j'imagine que ce n'est pas dans son intérêt de ne plus avoir de palais et de serviteurs.. »

Kasumi arrêta de parler, puis relâcha l'emprise sur le gros démon.

« Alors ? La guerre ou la diplomatie ? »

La princesse resta là, à attendre la réponse du démon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ



Messages : 265
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: Une visite de courtoisie.   Ven 18 Oct - 21:19

Le démon frissonait. Et surtout, il était bête comme ses pieds. Il fit un geste de la tête vers l'inconnue puis poursuivit.


Patientez, je vais lui parler.

Plusieurs minutes s'écoulèrent, et le démon revint.


Sa majesté Azelia vous attend dans la salle à manger, veuillez me suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une visite de courtoisie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une simple visite de courtoisie ? [Jia Li]
» "Une Petite Visite de Courtoisie" [Libre]
» - Event IV - Visite de Courtoisie
» WAB: visite de courtoisie chez nos voisins strasbourgeois en août
» Une visite de courtoisie. [PV. Talia]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Pays de la lune :: Temple lunaire-
Sauter vers: