La paix ou la guerre, le choix est votre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dernier diner avant l'enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Azelia
Reine
Reine
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 18/06/2013

MessageSujet: Dernier diner avant l'enfer   Mer 16 Oct - 20:10

Azelia, la reine des démons, savourait son repas seule. Ses tendances cannibales pouvaient clairement se voir dans son repas, composés entièrement de charcuterie bien saignante. Le vin qu'elle buvait lentement devait probablement coûter une fortune. Ses vêtements n'avaient pas la moindre tache, le nombre de bougies posés en longueur de table était assez impressionante et sont la seule source de lumière dans la salle à manger. Plusieurs musiciens jouaient pendant son repas une musique entendue couramment en opéra.


Il n'y a rien de plus palpitant qu'un bon Cru Monplaisir pour finir un repas digne du nom, suivi d'une obscurité si douce et si plaisante, et enfin accompagné d'un joli petit groupe de musiciens qui met son talent en oeuvre pour le bonheur auditif de ma digne personne. Allons allons, jouez encore.

Ma reine, ca fait deux heures qu'on joue pour vous. Pendant vos parties d'echecs avec vos sujets, pendant votre bain et maintenant pendant votre repas... Laissez nous faire une petite pause...

Vous savez bien que mes soirées doivent être décentes si vous voulez être payées dignement. Allons, jouez mes amis. Ne faites point languir votre reine. Sinon, vous me servirez de desserts. (Les musiciens jouent plus rapidement) Et bien voilà, d'ailleurs, je me demande ce que je vais bien avoir comme dessert.

La porte claqua subitement, c'était Seto qui entra brusquement à son habitude.


Mon charmant Seto, enfin de retour après une brillante victoire comme à son habitude. Tu dois avoir faim. Assieds-toi donc et mange.

Non merci.

Seto, ce sont des côtes de porcs comme tu les aimes. Laisse toi aller...

L'odeur des restes chatouillaient délicatement les narines du jeune capitaine, et son ventre grognait de manière infâme, il prit une expression du visage bien gênante, contrairement à son habitude cette fois-ci, puis sauta furtivement sur son repas, dégustant comme un barbare contrairement à sa reine.


Comment te sens tu pour demain ? J'ai réuni mes hommes les plus motivés et les plus coriaces pour vous aider à vaincre les démons de l'outremonde. N'oublie pas de me rapporter la statue du démon le plus rapidement possible. Cet objet est la clé de cette guerre avant tout.

Je me sens prêt. J'ai survécu à un démon d'une puissance rare. Il se prétendait être celui qui a crée le pays du feu. Cet imposteur n'a eu que ce qu'il méritait. Les trésors antiques de Manawyddan me rendent immortels. La victoire ne peut qu'etre nôtre.

Ta confiance en toi me fera toujours sourire. Je ne regrette définitivement pas de t'avoir nommé capitaine après t'avoir ramené des morts. Sinon, comment trouves tu mon repas ? La princesse des elfes te prépare t'elle de si bons mets ?

Seto ne fit même pas attention à la provocation ridicule d'Azelia puit fit glisser le long de la table un parchemin qu'Azelia ouvrit délicatement.


C'est une copie d'un parchemin que j'ai confisqué à ce qui semblerait être une succube accompagnée d'un dragon, qui trainait au cimetière avec un chevalier argenté. Je sais qu'il y'a beaucoup de prostituées succubes dans ce pays, loin de moi l'envie de dénigrer votre race, votre majesté. Alors je me suis permis d'agir. Elle se nommait Dame Aensland.

Oh, ne t'en fais pas, nous avons nos petits péchés mignons, il est vrai, je suis la première a le reconnaître. Il n'y a rien de mieux que le plaisir corporel, sentir ses sens nous abandonner doucement pour partir vers le nirvana. Un gout si intense, que je ne souhaite aucun être humain ne point connaitre. Mais revenons a nos affaires... Aensland, dis-tu ? J'ai déjà entendu parler de cette famille très importante dans le milieu des vampires. Mais je n'ai jamais traitée avec ces êtres. Ils ne se sont point opposés à ma suprématie. Cependant, je pensais les Aensland disparus. Etrange. Je mènerai ma petite enquête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seto
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 1231
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 26

MessageSujet: Re: Dernier diner avant l'enfer   Ven 18 Oct - 21:03

Seto avait fini son repas et commençait à ressentir de légères crampes à l'estomac. Il avait sans doute avalé sa nourriture un peu trop rapidement. Comme quoi, même le plus grand des guerriers a ses faiblesses et ses maladresses. Mais au dela de cette petite douleur, Seto se posait une question de la plus haute importance.


Dites moi, Azelia, quand Marbus sera scellé, que comptez vous faire juste après ?

Poursuivre ce que l'on a prévu d'entreprendre... La ressurection de Manawyddan. Pourquoi cette question subitement ?

J'essayais juste de comprendre pourquoi vous, qui proniez un monde sans distinctions de races, et qui aviez acceptés les démons tels qu'ils sont, n'aviez même pas essayé de faire la paix avec l'outremonde ? Vous avez largement la puissance pour les faire capituler.

Par pur caprice...

Comment ça ?

(Musique d'ambiance / Thème d'Azelia (Non Combat) http://www.youtube.com/watch?v=tKPDcZiivlY)

Tu sais, Seto, dans ce monde, bien avant qu'on puisse parler de bien ou de mal, il y'a des règles essentielles qui déterminent l'ordre de ce monde. La supériorité, et l'infériorité. Sois tu manges, soit tu es mangé. Et c'est cela qui mène au bien ou au mal. Pour les animaux, les plus forts dévorent les plus faibles, c'est le cycle même de la vie, mais pour les humains, c'est différent. Les rois, les monarques profitent de leurs supériorités pour faire ce que bon leur semblent. Tu en es l'exemple même. Et pour moi, je dirai que les races ont subis également sans qu'ils aient le moindre pouvoir. La race des vampires avait pour faiblesse de ne pas pouvoir se montrer le jour, ils étaient condamnés a vivre seulement quand le monde s'endormait. Et un monde endormi est si ininteressant. Si plat. Pas la moindre valeur. C'est d'un ennui... Et puis, il y'avait leurs règles... Quand tu es inférieur chez les vampires, tu dois passer l'éternité à te taire, comme la nuit, ne faire pas le moindre bruit, le moindre mouvement. Cette monotonie, cet impression d'être enfermé dans un cachot sans eau ni pain, c'est CA la faiblesse des vampires.

C'est donc cela, le mode de vie que vous avez menés pendant de nombreux millénaires.

Exact, et je pourrai citer encore et toujours des exemples biens crus pour justifier le bien et le mal. Les mâles qui se sentent supérieurs aux femelles, qui pensent posséder leurs corps et faire les plus graves perversions, pour satisfaire leurs plaisirs infâmes. Toute cette notion pose la question de bien ou de mal. Du côté du bien, on accepte les autres et nous croyons aux autres, et pour le mal, il nait de la souffrance que peut ressentir un être inférieur. Touts sentiments négatifs, contagieux et menaçants, créent ce qu'on appelle la guerre. Et c'est a cause de la guerre, que je considère le bien comme naïf et faible.

Je vois... C'est donc pour cela que vous trouvez certains intérêts a ressuciter Manawyddan de son profond sommeil.

Oui, le seigneur est capable d'inverser la supériorité et l'infériorité. D'ici peu, ceux qui nous considèrent comme inférieurs devront se soumettre à notre volonté. Je hais devoir me plier aux exigences des autres depuis mon plus jeune âge. Maintenant que j'ai le pouvoir de tout controler, et que j'ai pu trouver le remède pour pouvoir vivre le jour, je suis suffisament puissante pour faire règner ma loi sur la Yokume. Et ces démons de l'outremonde sous la coupe de Marbus sont mes rivaux, car ils veulent la même chose. Ils pensent qu'ils sont les plus forts, mais il en est rien. Demain, oui, demain ! Les démons verront QUI sera en mesure de mener le pays de la lune vers la suprématie.

Je tiens à préciser une chose, nos intérêts convergent. Je ne crois ni au bien ni au mal, et je me fous de la manière dont on peut justifier un acte. Mais la seule chose qui me pousse vers l'avant, c'est ma justice. Et si vous trouvez quelque chose à dire, vous serez éliminés.

Tu es drôle. Et en plus, tu es séduisant. Tu me plais...

Et vous, vous me répugnez. Mais bon, je pense que cela fait tout le charme de notre entente.

Erreur, mon petit Seto. Ce qui fait tout son charme, c'est que je suis la seule a te connaitre comme si je t'avais fait, et a te comprendre. A te faire rever, ou a te faire cauchemarder. Au choix...

Seto et Azelia échangèrent leurs regards pendant quelques instants. Le regard d'Azelia n'était pas la pour faire beau. Elle tentait de le charmer par un sort de séduction, et Seto commençait petit à petit a se rapprocher de la reine des démons. Mais le sort fut interrompu par un démon gigantesque qui fit son apparition.


Reine Azelia, une femme qui refuse de dévoiler son identité veut vous voir.

Et bien, nous avons de la visite, c'est étrange, qu'elle entre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forbiddenyokume.forumactif.org
Kasumi
Reine
Reine
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Pays Céleste

MessageSujet: Re: Dernier diner avant l'enfer   Sam 19 Oct - 6:25

Kasumi suit le démon jusqu'à la porte, menant à la salle à manger. Ce dernier prit retraite, pendant que la princesse passait la porte. Elle entra, puis s'avança en direction des deux personnes assis à la table. Elle ne mit pas longtemps pour reconnaître le capitaine Yagami, lui aussi présent ici. Une fois arrivée à quelques mètres, elle s'arrêta, puis s'inclina en forme de politesse.

« Merci de me recevoir Reine Azelia. » elle salua également l'homme à côté « Capitaine Yagami. »

Après cet interlude, Kasumi retira sa capuche, puis se présenta. La princesse n'avait pas changer physiquement, hormis ses yeux devenu bleu, mais dégageait à présent une étrange énergie totalement différente d'une habitante du pays céleste, comme si cette énergie ne venait pas de la Yokume, mais de quelque chose disparu depuis des millénaires... Elle n'avait plus rien avoir avec l'ancienne Princesse du conseil, sans son physique, on pourrait croire que ce n'est point la Kasumi du pays céleste... Elle se présenta à son tour en prenant la parole d'une voix neutre et impassible :

« Je me nomme Kasumi, Princesse du pays céleste. Je suis désoler de perturber votre dîner, mais j'ai besoin d'une information assez urgente, qui je pense, vous pouvez me fournir. Avant de commencer, j'aimerais clarifier quelque chose. Je ne viens pas ici pour faire la guerre, je me fous même royalement de vos intentions. Mais si vous tentez de me manipuler, pénétrer dans mon esprit, ou tout autre chose, laissez-moi en premier lieu vous avertir que vous n'y arriverez pas, et que ça ne serait pas bénéfique pour vous. Prenez ça comme un avertissement, non une menace. »

Kasumi fixa Azelia d'un regard déterminé et toujours impassible, puis tourna légèrement la tête vers le Capitaine Yagami, le fixant pendant quelques secondes. Elle ne le fixait pas avec un regard rancunier, mais plutôt avec un regard remplis de questions. Sa discussion avec l'archange, un peu plus tôt, qui avait évoqué le cas du Capitaine, modifia un peu son jugement sur Seto. Après tout, si l'archange disait juste, la princesse n'était à présent pas bien différente de ce dernier en terme de destin non contrôlé... Après l'avoir fixé quelque temps, elle retourna le regard sur Azelia, puis reprit la parole :


« Je sais aussi que rien est gratuit, alors si vous m'aidez, je vous retournerai le service en retour, si désiré. »

La Princesse resta fixe, puis fixa Azelia, en attendant une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azelia
Reine
Reine
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 18/06/2013

MessageSujet: Re: Dernier diner avant l'enfer   Sam 19 Oct - 19:22

La personne qui était venue rencontrer la reine était Kasumi, la princesse du pays céleste. Azelia était un peu surprise de la voir ici, elle qui était assez reservée et secrète. Seto, lui, par contre, était surpris dans le mauvais sens. Il en avait contre Kasumi pour n'avoir pas été présente contre Zedonius.


Toi, tu oses venir te présenter ici alors que tu n'es pas venu nous aider lors de l'assaut de l'outremonde au pays du feu. C'est quoi ton problème, lache ?

Azelia leva le bras droit devant Seto pour l'interrompre. Elle ne voulait pas non plus que cette conversation finisse avec hostilité, même si le combat était un de ses jeux préférés, surtout avec une personne ayant du sang royal. Mais la conversation restait prioritaire avant d'ouvrir le feu.


C'est bon, Seto. Calme-toi. Elle devait avoir ses raisons de n'être pas venu se battre avec l'alliance. Et je crois deviner en quoi consiste cette fameuse raison.

Azelia n'avait pas vraiment eu l'occasion de rencontrer Kasumi par le passé, mais elle se souvenait d'une jeune fille assez faible et naïve. Cette impression était tout autre cette fois.


Bien le bonsoir, princesse. Ravie de vous acceuillir dans mon humble demeure. Et tout aussi ravie que vous venez juste pour discuter avec nous. Néanmoins... Le fait que vous venez dans mon palais pour m'avertir, me dire ce que je peux faire ou non ou ce qui est bon ou mal pour moi, cela ne me convient guère. Et je ne me souviens pas qu'une princesse se doit de prévenir une reine de sa manière d'agir, je me trompe ?

Effectivement, Azelia n'aimait vraiment pas qu'on l'avertisse de ce qui pourrait lui arriver en cas de mécontentement après une conversation, ou toute forme de menace. Elle était calme et paisible d'apparence, mais quand on lui saute à la gorge, elle rend le triple, voir le quintuple.


Bref, quelle est cette demande qui vous as fait faire ce long voyage ?

Azelia était surtout ravie d'entendre que Kasumi reconnaissait que toute aide n'est pas gratuite. Et elle avait déjà en tête la compensation désirée en retour, ce que Seto avait deviné. Reste a savoir si Kasumi accepterait, vu les lourdes conséquences qui s'en suivront.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasumi
Reine
Reine
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Pays Céleste

MessageSujet: Re: Dernier diner avant l'enfer   Dim 20 Oct - 1:40

Après que la reine Azelia est fini de parler, Kasumi lança un regard mauvais à Seto, puis reprit la parole d'une voix hautaine en s'adressant à ce dernier.

« Je n'ai pas à me justifier, ça ne regarde que moi, et ce n'est pas à vous que je m'adresse, écoutez donc votre reine, Capitaine. »

Kasumi regarda de nouveau Azelia, puis lui adressa sa requête.

« Excusez mon manque de politesse, mon avertissement était simplement une mise au point. Si ça peut vous rassurer, dites vous que ce n'est pas une princesse qui s'adresse à vous, mais l'ombre de cette dernière ...  Je ne souhaite pas entrer dans les détails, je veux juste retrouver un criminel qui m'a pris quelque chose de précieux... Il se nomme Raidou. Je suis sûr que vous le connaissez, vous avez le bras long. C'est un démon, vous pouvez le retrouver, j'en suis sûr. Sa mort est mon principal objectif, ma priorité. Je me contre fou de l'alliance, de ce qu'on me reproche et de l'outre-monde. Ma demande est donc... »

Au moment où Kasumi allait continuer de parler, elle fût frappée par la même sensation de haine et de rage que quelques minutes avant, à l'extérieur. Elle mit sa main sur sa tête, elle tenta tant bien que mal de garder le contrôle mais se stoppa net dans ses paroles. Une étrange énergie commençait à se dégager de la princesse, tandis que ses yeux devinrent bleu brillant. Mais elle reprit ses esprits très vite cette fois. L'aura se dissipa, puis ses yeux redevinrent naturels. La princesse reprit la parole, avec une voix assez troublée :

« Je.. J.. Comme... j'allais le dire, je vous demande de retrouver et de me dire où se trouve ce Raidou. En échange, comme je l'ai déjà dit, je suis prête à vous rendre le service en retour. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azelia
Reine
Reine
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 18/06/2013

MessageSujet: Re: Dernier diner avant l'enfer   Dim 20 Oct - 10:14

La requête de Kasumi n'était pas bien complexe pour Azelia. Effectivement, les troupes des Dragons Blancs occupaient la Yokume toute entière. Retrouver Raidou serait un jeu d'enfant, surtout qu'ils peuvent communiquer par télépathie avec leur chef. Ensuite, Kasumi fut prise d'une perte de contrôle soudaine. C'était un symptome fréquent chez ceux qui ressentent la haine et le désespoir. Cette réaction surprit Seto, quand à Azelia, elle pensa:


( Alors, elle aussi commence à sombrer dans les abysses de la folie. Interessant.)

Malgré que la conversation n'intégrait pas le jeune capitaine, il prit la parole:


Alors tu commences a ressentir de la haine et une folle envie de te venger, princesse Kasumi. Tu n'es donc plus si différente de nous, les Dragons Blancs. Si tu n'es pas capable désormais de réaliser mes paroles lors du conseil, je ne peux plus rien pour toi. Mais effectivement, tu n'es plus que l'ombre de toi-même.

Allons, n'aggrave pas les choses, Seto. Certes, princesse Kasumi, je demanderai a Seto d'envoyer des Dragons Blancs parcourir la Yokume pour retrouver Raidou. En terme de repérages et de communication d'informations, ils sont les meilleurs. Et puis, cela m'arrange que ce criminel disparaisse. Un démon qui refuse de travailler pour moi ne me plait guère. Et puis, si vous acceptez de me rendre en retour un petit service, je serai prête a tout pour vous, princesse.

Azelia jubilait en pensant à la demande qu'elle s'appretait à dire a la princesse. Seto se mit à sourire. Un éventuel accord entre Azelia et Kasumi ne pouvait tomber guère mieux pour lui.


En échange, Princesse, j'aimerai des informations sur la Tour du paradis. Vous savez, ce monument mystique ou résident les Valkyries du pays céleste. Cet endroit est considéré comme légendaire, et personne actuellement ne sait comment y accéder. Personne, à part peut-être les hauts gradés de la cîté céleste. Il existe une route invisible dans le ciel qui mène à cet endroit. J'aimerai pouvoir le voir, ou que quelqu'un me le fasse apparaître ou n'importe quoi d'autre, mais j'aimerai m'entretenir avec le peuple des Valkyries, c'est très important pour moi. Et je sais pertinemment que depuis des centenaires, les Valkyries ne quittent pas cet endroit pour se montrer au reste du pays céleste.

Si vous n'avez pas l'information que je recherche actuellement, ce n'est pas bien grave. Je vous laisserai récolter les informations dont nous avons besoin, il doit bien y'avoir quelques traces sur la légende de la Tour du paradis dans les archives de votre pays. Lorsque nous aurons les informations désirés, nous prendrons en chasse Raidou pour vous. Et cela me laissera l'occasion de voir si vous, princesse du ciel, pouvez nous faire confiance. De toute façon...

Azelia souriait différement, de manière plus affective et moins diabolique.


... Je tiens toujours parole et si j'ai failli à ma bonne foi, libre à vous de déclencher une guerre contre moi. N'oubliez pas, seules des informations comptent pour moi pour que je puisse poursuivre Raidou, pas besoin de me prouver que vous dites vrai. Nous le vérifierons après notre accord, et si vous nous mentez, ce sera nous qui déclencherons une guerre contre votre peuple, et je préfère être claire, ce qu'est capable Raidou ou même Marbus n'est rien comparé à moi. Alors, on est d'accord ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasumi
Reine
Reine
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Pays Céleste

MessageSujet: Re: Dernier diner avant l'enfer   Dim 20 Oct - 12:22

La princesse écouta attentivement la demande d'Azelia, puis commença par répondre à Seto, sans même le regarder, comme pour renvoyer le mépris que lui envoyait le Capitaine.

« Votre avis ne compte guère pour moi, Capitaine. Mais si ça peut vous satisfaire, vos paroles étaient juste au conseil. C'est pourquoi j'ai bien pris note de votre avis, maintenant, si vous pouviez me laisser parler avec votre reine et vous taire, ça m'arrangerait. »

Kasumi savait que Seto avait raison, elle n'était plus si différente des dragons blancs, mais elle n'avait pas besoin qu'on lui rappel à chaque fois ses erreurs... Après tout, elle n'avait que la vengeance en tête, sans parler que sa haine était dirigée vers la Yokume... Elle reprit la parole en s'adressant à Azelia cette fois-ci :

« J'ai bien compris votre demande, reine Azelia, mais je suis navré de vous annoncer que le Pays céleste et le temple sont en ruine, pour de bon cette fois. Les archives ayant très certainement brûlé avec. Et mon père ne m'a jamais parlé réellement de cette cité.. Mais, cependant, je connais l'emplacement exact de cet endroit. Le fameux chemin n'est même pas visible pour ma famille, mais
je possède quelque chose, qui est bien supérieur et ancien que cette cité, dans mes gènes. Ne me demandez pas comment, vous avez juste besoin de savoir que je suis la seule à pouvoir faire apparaître ce chemin à présent. »

Kasumi voulait bien entendu parler de l'archange Tyrael, étant un archange légendaire, cette cité vénérait cette entité, pénétrer dans le sanctuaire serait chose aisée pour Kasumi. Sa fusion avec cette entité lui avait donné des connaissances quasi infinies sur le monde qui l'entoure, bien avant que l'histoire soit écrite dans des livres. Mais Kasumi savait très bien également que si Azelia pénétrait là-haut, ça ne serait pas pour discuter... Et à la vue de son sourire, ça ne présageait même rien de bon. Mais Kasumi se rappela des dires de l'archange et de son destin qui l'attendait si elle perdait le contrôle... Après quelques secondes à fixer Azelia, elle finit par reprendre la parole avec un regard ne laissant apparaître que le vide :

« Je.. Je n'ai plus de futur de toute façon, et je n'ai plus rien à perdre.. Sinon, je ne serais pas venu ici, je vous méprise, ça, vous le savez. Mais le Capitaine Yagami a raison, je n'ai plus que ma vengeance en tête mais aussi une haine non contrôlée contre... La Yokume.. »

La princesse ne se cachait plus de la vérité, pour elle, le monde devait être purgé... La Yokume tout entière méritait à ses yeux à présent, d'être nettoyé.. elle continua de parler avec un timbre de voix bien plus haineux cette fois...

« Ce monde, n'a plus d'intérêt à mes yeux, je me fous de qui contrôlera ce dernier, il n'y a que guerre et corruptions depuis le début. Ce qui est ironique, c'est que je commence presque à avoir plus confiance en vous, qu'en certaines personnes en qui j'avais confiance... Aucun royaume n'est au-dessus de l'autre à présent pour moi, tous, mériterai une purge... Mon royaume.. N'a peut-être eu que ce qu'il mérite... »

Kasumi s'arrêta de parler quelques secondes, puis reprit la parole d'une voix neutre :

« Je vous montrerai le chemin, et vous accompagnerai dans votre quête, que ma compagnie plaise ou non à votre armée. Vous avez besoin de moi, pour pénétrer et rester dans le lieu que vous désirer voir. Je suis moi aussi de parole, mais que ce soit clair, je ne montrerai pas le chemin, avant d'avoir la tête de ce Raidou planté sur les ruines de mon palais et son sang sur ma lame... Si vous êtes en accord sur ce point, alors, je propose de signer tout de suite. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seto
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 1231
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 26

MessageSujet: Re: Dernier diner avant l'enfer   Dim 20 Oct - 20:15

Azelia pensait que Kasumi allait refuser l'offre. Si elle avait des connaissances suffisament développés, elle saurait que le trésor de Manawyddan qui représentait le pays céleste, se trouve dans cette fameuse tour du paradis, et qu'elle avait un rôle majeur pour la protection du pays. De tous les objets que Seto convoitait, celui-ci était le plus inaccessible. Mais grace a Kasumi, et a Ayako pour le trésor du désert, le but de Seto allait bientot être atteint. Ses Kunoichis sont si serviables...


Par contre, ce qui étonnait Azelia, c'était le discours de Kasumi qui ressemblait bien trop au genre de discours que Seto disait souvent. Et pour Seto, ce qu'elle lui a rétorqué lui fit réflechir sur certains points. Il eut l'impression de se voir dans une glace. Surtout quand elle lui a demandé de se taire alors qu'avant, ses paroles laissaient entrevoir tout sauf quelqu'un ayant du sang royal, et de l'autorité sur un capitaine. Il se souvenait surtout de lui avoir dit "Tu peux fermer ta gueule, maintenant ?" . Cette fois ci, les rôles étaient inversés, ce qui agacait Seto au fond de lui.


C'est d'accord pour moi. Nous allons donc prendre en chasse Raidou, et lorsque cette affaire sera traitée, je viendrai personellement a votre encontre pour que vous puissiez respecter votre part du marché. Mais sachez une chose, princesse, désormais, vous partagez le même désir que moi et Seto. Bon, sur ce, je vous laisse conclure, je vais commencer à préparer la formule pour quand j'aurai la statue du démon entre mes mains, afin de sceller l'outremonde.

Azelia laissa seuls Kasumi et Seto. Celui-ci s'avança vers Kasumi et lui balança un sac pleins de haricots, les mêmes que ce qu'il a donné a Rachel précédemment.


Prends ca avec toi. Ces graines te permettront de rester en contact avec moi par télépathie si tu en avales une. Je contacterai mes hommes demain matin pour leur confier la mission de partir à la recherche de Raidou. Des qu'ils l'auront trouvés, trois solutions s'offriront à nous. Soit mes hommes parviennent à le trouver sans inconvénients, et ils me contacteront au plus vite, ce que je ferai aussitôt avec toi, même si je serai en train de combattre contre Marbus. Soit ils se font repérer également, et la, je leur laisserai carte blanche pour l'immobiliser, ce qui ne changera pas le fait que nous te laisserons lui donner le jugement final, si ca peut t'aider à soulager ta conscience.


... Par contre, si ils s'avèrent que Raidou éliminent mes hommes pendant cette mission de repérage, je ne manquerai pas de partir moi-même régler son compte, peu importe que ca te plaise ou non. Mais dans tous les cas, j'espère que tu respecteras tes engagements. Maintenant, si tu n'as rien à rajouter, disparais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forbiddenyokume.forumactif.org
Kasumi
Reine
Reine
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Pays Céleste

MessageSujet: Re: Dernier diner avant l'enfer   Dim 20 Oct - 23:46

Kasumi prit les haricots tendus par Seto après avoir écouté son discours, puis prit la parole à son tour, d'une voix plutôt calme.

« Bien, c'est très clair, merci. Ne vous inquiétez pas pour vos hommes, si ils trouvent Raidou, il n'aura rien le temps de faire si je suis là... »

Une espèce de rage montait après avoir dit ça, suivi d'une lueur brillante dans les yeux de Kasumi.

« Quant à mes engagements, je le sais très bien que ce que je vais faire est une grave erreur, ne me prenez pas pour une ignorante. Mais je tiendrai parole, même si ça condamne ce monde. Il est déjà perdu de toute façon. Pour finir, j'aimerai que vous évitiez de dire à l'alliance que je suis vivante... Je préfère rester morte... Je peux compter sur votre silence? »

Kasumi s'apprêtait à se téléporter, mais s'arrêta quelques secondes, puis posa une question à Seto :

« Nous sommes parties sur de mauvaises bases vous et moi, Capitaine, j'en suis navré. Mais pourrais-je vous poser une question ? Pourquoi servez-vous Azelia ? C'est par choix ? Par obligation ? Ou alors.. C'est le seul moyen pour vous d'accomplir votre vengeance... ? Et quand vous aurez fini, si c'est bien cela, que ferez-vous ? Quand ce pour quoi vous vous battez sera atteint ? »

Kasumi cherchait évidemment à savoir ce qu'elle-même pourra faire de sa vie et puissance, après avoir tué Raidou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seto
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 1231
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 26

MessageSujet: Re: Dernier diner avant l'enfer   Lun 21 Oct - 16:51

Je me fiche que tu veuilles te passer pour morte. Je ne dirai donc rien à l'alliance si c'est ce que tu veux.

Ensuite, Kasumi posa plusieurs questions a Seto qu'on lui posait très souvent, mais généralement, c'était ses proches qui le faisaient. Etrange que Kasumi se décide subitement à vouloir savoir tout cela. Mais puisque le ton était plus calme, il décida de lui répondre. De toute façon, il n'avait rien à cacher.


Je travaille pour Azelia parce qu'elle m'a sauvé la vie à maintes reprises, pendant que le clan du soleil a tenté de me la retirer sans arrêt après m'avoir nommé criminel de rang S alors que je n'avais tué personne. Je suis fiché tout comme Raidou... Alors tu vois, quand tout le monde dit que le soleil est source de lumière et la lune d'obscurité, j'ai du mal a comprendre le monde qui m'entoure. Et puis, quand mon but sera atteint et que tous mes ennemis seront morts...

Une pointe d'émotion commençait à s'entendre dans la voix de Seto.


... Je pourrait peut-être espérer vivre l'existence que je n'ai pas pu mener par la faute de ces imposteurs, et espérer être en paix avec la femme que j'aime, sans avoir peur sans arrêt pour sa sécurité ou celles de mes frères...


Tu disais que le monde est perdu. Il est juste corrompu, faux et sans justice. Mais moi, je n'accepterai pas cette réalité plus longtemps. Je ferai en sorte que mes alliés voient le vrai soleil. Si tu es persuadé qu'on ne peut plus rien faire pour notre existence, c'est faux, il y'a toujours moyen d'inverser les rôles. Je l'ai vu chez la princesse Eloraell, elle a toujours cet espoir dans son regard, alors comme je crois dur comme fer en elle, je crois aussi en cet espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forbiddenyokume.forumactif.org
Kasumi
Reine
Reine
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Pays Céleste

MessageSujet: Re: Dernier diner avant l'enfer   Lun 21 Oct - 18:39

Kasumi écouta attentivement les dires de Seto, puis s'exclama à son tour, avec une voix de nouveau calme.

« Je vois... Je comprends ce que vous voulez dire, Capitaine. Pour ma part, ce n'est pas que le monde soit perdu qui me dérange, je ne crois plus au bien et mal... J'ai longtemps considéré ce pays comme le mal absolu, j'ai été élevée, en me répétant sans cesse que ce qu'on faisait, étais bien. Mais je me rend compte qu'il n'y avait que mensonges... »

La princesse avait un regard assez perdu, soudainement, puis reprit la parole cette fois avec un timbre assez morne :

« La justice hein... Je ne sais en réalité plus vraiment quoi penser, quant à la justice. Je pense qu'on ne peut pas dire ce qui est juste ou pas, c'est un avis personnel qu'on impose aux autres. Tout comme le fait l'humanité, depuis tant de siècles. Mon père, était le premier à clamer que notre Pays était saint et justice... Alors que nous sommes loin d'être sans défaut, tout comme ce pays du soleil, et son roi corrompu. »

Kasumi se mit à fixer Seto, tout en continuant de parler.

« Votre objectif et futur entreprit, est louable, et je ne pense pas que vous êtes corrompu, comme le pense mon peuple sur votre race. En toute franchise, Capitaine, je commence de plus en plus à me voir en vous, comme un miroir. Mais avec des buts, et des méthodes différentes. Mais au final, nous avons le même objectif à long terme, ce monde nous a poussé à le détester et à faire des choix douloureux … »

« Mon choix d'indiquer où se trouve la tour du paradis fait partie de ces choix douloureux... Je sais très bien l'artefact qui se trouve là-haut, Capitaine... Et ce qui arrivera si vous vous en emparez... Mais peut-être qu'au fond de moi.. J'ai envie de voir comment vous changerez ce monde... Je n'ai plus d'espoir pour celui-ci, comme je l'ai dit, je me contre fiche de qui le contrôlera, ça ne peut pas être pire qu'actuellement... »

La princesse baissa légèrement les yeux sur ses mains, puis d'un ton calme, mais aussi gêné, reprit la parole :

« … Je n'ai plus rien d'ange, d'humain, je suis tout autre à présent. Quelque chose de bien plus grand et inconnu par vous, et la Yokume. Mais j'ai dû sacrifier mon âme pour obtenir ce … Pouvoir. Je ne sais plus quoi faire de mon destin et de cette puissance, après que j'aurai fait ma vengeance.. Capitaine. C'est pourquoi, j'apparais si perdu, et pourquoi je veux rester morte aux yeux de mes anciens alliés.. Et aussi pourquoi je vous mènerai à la tour du paradis... Quoique vous pensez de moi, sachez que je ne serais pas votre ennemi, à vous et à Azelia, peu importe l'objectif ou que sa cause la fin du monde. Tant que vous me foutez la paix par la suite...»

« Et vous, Capitaine, que pensez-vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seto
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 1231
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 26

MessageSujet: Re: Dernier diner avant l'enfer   Mar 22 Oct - 17:19

Quand Kasumi se mit à donner son avis sur la justice, Seto écoutait très attentivement. Il voulait vérifier si sa vision de la justice était encore une fois différente ou similaire pour une fois.


Chacun a sa façon d'interpréter la justice, et chacun tente de la créer d'une manière différente. C'est un peu pour cela qu'il y'a des guerres d'ailleurs. La justice n'est réelle que quand elle est correcte pour tous. Le roi du soleil a peut-être cru qu'il était juste de s'en prendre à nous, mais ce n'est pas notre cas. Et quand on souffre d'une injustice, il ne reste plus que la folie, on perd la raison et on laisse place à la destruction.


D'ailleurs, je sais que cette femme attire méfiance, mais Azelia a surement du traversé certains événements qui font qu'elle hait ce monde comme nous, et qu'elle veuille le purger. J'ai entendu dire que les vampires vivaient sans le moindre droit de paroles ou d'actes avec des règles très précises qui les rendaient exclus du reste du monde. Je ne connais pas vraiment Azelia, mais elle a du sans doute se créer sa propre justice par ce qu'elle a vécu. Je n'ai guère confiance en elle car je sens qu'elle a déjà atteint le stade de la folie, mais j'ai sans doute bien plus confiance que ceux du soleil. Et puis, c'est elle qui m'a appris a me battre. Avant que tout cela arrive, j'étais qu'un gamin pleurnichard et c'est toujours Eloraell qui me défendait. Qui aurait cru que l'un des pires criminels de la Yokume était en fait un garçon timide et peureux par le passé, hahaha...

Seto devint nostalgique tout d'un coup, mais reprit son sérieux rapidement.


Tu es donc au courant de ce que nous recherchons dans la tour du paradis. Effectivement, je compte m'emparer du pouvoir du Dieu des Dragons Blancs. A l'origine, notre clan possède une petite partie de ses pouvoirs, ce qui fait de nous des Semi-Dieux. Mais si nous nous emparons totalement de ses pouvoirs qu'il a répartit dans les six nations de la Yokume, alors nous pouvons atteindre le stade de Dieu, et je suis persuadé que vu la situation conflictuelle, c'est le seul moyen de mettre fin a ce chaos. Aussi, j'espère que tu ne t'opposeras pas a nous comme tu le dis, et j'aimerai que tu me fasses confiance. J'imagine bien qu'Azelia veuille également se servir de ce pouvoir interdit, mais surement pour des raisons différentes. Mais peu importe, avec mon clan, je pense être en mesure de vaincre Azelia si elle se retourne contre nous.

Seto était bien conscient de dire ça dans la demeure de la femme qu'il va probablement tenter de tuer un jour, mais il savait aussi qu'Azelia savait tout sur lui, ses pensées, ses sentiments, et qu'elle saurait s'attendre à une éventuelle rebellion de sa part.


Une dernière chose, je vois en toi un ange déchu, qui ne voit plus aucun espoir en ce monde. Mais au dela du stade actuelle ou tu te trouves, ou tu cherches désespérement a trouver une voie de sortie, il y'a soit la libération, soit la folie. Aujourd'hui, tu n'es pas totalement vide, mais si tu tues Raidou, je pense que soit tu sentiras tes ailes se déployer à nouveau, soit tu deviendras un démon, mais un démon solitaire, qui ne cause du mal à personne... Seulement à toi-même. Je trouve dommage que tu t'enfermes sur toute ta souffrance et que tu aies vendu ton âme si facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forbiddenyokume.forumactif.org
Kasumi
Reine
Reine
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Pays Céleste

MessageSujet: Re: Dernier diner avant l'enfer   Mar 22 Oct - 23:13

Kasumi avait écouté les paroles de Seto avec attention, mais c'était surtout la partie sur elle-même qu'il l'avait fait réagir, comme si ça avait déclenché quelque chose chez la Princesse. Mais elle n'oublia pas quand même les paroles du Capitaine sur son véritable but. C'était donc bien ce qu'elle pensait, il compte trahir Azelia et l'affronter.


« Cet échange avec vous, fut fort constructif Capitaine. J'espère que nos avis l'un sur l'autre ont un peu évolué. Vos paroles sur mon avenir sont on ne peut plus vraies... Je le reconnais, mais sachez que j'ai vendu mon âme, pour échapper à la mort... Mon état ne me permettait pas de survivre, peut-être aurais-je dû avoir le cran de mourir... Mais ce qui est fait, est fait. »


Elle s'arrêta quelques secondes, puis reprit la parole, plus doucement, comme si elle avait quelque chose en tête.


« Quant à votre objectif et la confiance que vous voulez que je vous accorde, peut-être bien qu'une confiance mutuelle entre nous, pourrait définir le camp pour lequel je me battrais, si vous en arrivez là... Je suis sûr que vous comprenez de quoi je parle, Capitaine. Après tout, une aide inespéré dans une situation critique, n'est jamais de refus... N'est-ce pas ? »


Kasumi s'inclina en forme de respect, puis commença à reculer.


« Je vais me retirer, vous avez certainement des choses à faire. Ce fut un plaisir d'échanger avec vous. Nous somme à quelque chose près, dans les mêmes idéaux, ce serait dommage de nous faire la guerre. Puis, vous m'avez apporté quelque chose, dans vos dires, je ne sais pas quoi réellement, encore, mais... Merci, Capitaine »

La Princesse tourna sur elle-même puis s'éclipsa en ne laissant plus des pétales de roses, mais des pétales brillants, expulsant une lumière aveuglante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seto
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 1231
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 26

MessageSujet: Re: Dernier diner avant l'enfer   Mer 23 Oct - 11:12

Seto s'inclina a son tour devant la princesse avant qu'elle se téléporta. La conversation fut également bien constructive pour lui. Mais ca lui confirma une chose. Il devait mettre fin au cauchemard de ce monde au plus vite, si on arrive effectivement a un point ou même les princesses sombrent dans le néant. Au début, il pensait que Kasumi était une gamine gâtée et naïve, mais au fond, il vient d'avoir affaire a quelqu'un qui réclame vengeance a celui qui lui a coupé les ailes. Ca le rassurait de voir qu'il n'était pas le seul, mais il espérait que Kasumi fasse ce qu'il lui dit et pas ce qu'il fait. Il y'a rien de plus amer que de s'accrocher à sa vengeance. Mais ce qu'il espérait surtout, c'est que le jour ou Seto et Azelia devront traiter avec les Valkyries et que cela finisse mal, que la princesse du ciel ne se mette pas sur son chemin. Effectivement, ca serait dommage de se battre contre quelqu'un qui a connu le même desespoir que lui. Mais actuellement, Seto était assez serein et confiant. Il décida d'aller se reposer, il se faisait tard et demain, le jour attendu arrivera. Seto et l'alliance devront mettre un terme aux agissements de Marbus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forbiddenyokume.forumactif.org
 
Dernier diner avant l'enfer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Assar] Une halte, avant l'enfer. (Loup)
» Le Dernier Bar avant la Fin du Monde
» Le Temple des Poissons, dernier rempart avant Athéna!
» Episode 10 : Un dernier combat avant de tomber
» Dernier acte avant que le rideau ne se baisse... [FT Shiraho]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokume Peace :: Territoires :: Pays de la lune :: Temple lunaire-
Sauter vers: